N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Cérémonie Impériale - Les Bases de l'Empire |All|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Kamui
Messages : 1835
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Cérémonie Impériale - Les Bases de l'Empire |All| Dim 17 Mai 2015 - 3:39



Suite à une longue préparation, et à la réussite des Assassinats, l’Empire trouvait dans les prochaines heures une stabilité sans précédent, qui devait introniser le Régime de façon définitive, et avec des bases fortes comme de l’acier. Ayant organisé la Cérémonie avec des officiels qui encadreraient le déroulement de celle-ci, Kakeshuou Samui avait laissé les derniers détails et éléments en charge des préparations, et s’était affairé à plus urgent. Ces derniers temps, il avait reçu plusieurs figures importantes, des émissaires étrangers, des anciens compagnons d’armes, comme de nouveaux guerriers ayant eu vent des évènements et intéressés par ce nouveau système Ninja. Le tout était de savoir si cet Empire parviendrait à ses fins. A vrai dire, chaque personne présente serait certainement fascinée de voir où un projet aussi faramineux et ambitieux pourrait aller.

Quelques jours plus tard, une grande partie des Ninjas – hormis ceux présents pour la sécurité et la gardes des territoires de l’Empire des Pays Neutres évidemment – était convoquée et réunie dans le nouveau Palais Impérial, au cœur du Shozaichi, afin d’être spectateur d’une assemblée sans précédent. Alignée en plusieurs cohortes et colonnes, par grade et responsabilités, les plus hauts Ninjas de l’Alliance se tenaient en ligne, occupant une vaste partie de la salle. Dans un temps bavardant, patientant afin que les choses se mettent en place, tous attendaient que les évènements prennent place pour enfin partir. Pas étonnant ; une partie d’entre eux ne comprenaient sans doute pas l’importance de cette Assemblée Impériale dans le palais. Ameutés face à un podium de deux marches, tous observaient du coin de l’œil ce groupe d’administrateurs qui discutait, aux côtés d’un siège d’honneur placé au centre du podium. Pour l’instant, personne ne faisait mine de bouger. Il fallait sans doute attendre que le Maître de Cérémonie se lance pour que la chose se fasse.

Le plus âgé des Responsables finit enfin par se détâcher du groupe. Sa longue moustache blanche retombait sur son kimono de cérémonie, alors que ses bras s’agitaient dans d’amples manches, effectuant quelques brassées monumentales pour attirer l’attention de la foule. La voix forte du héraut appelait au calme, et annonçait le début d’un cérémonial majeur.


Se séparant des rangs, coupant avec la première ligne, le célèbre manchot, vétéran de nombreuses guerres, ancien Capitaine de l’Ôdâ, fomenteur de la destitution du Triumvirat, ancien soldat de Kirigakure no Sato et nouveau leader des Pays Neutres, faisait quelques pas en avant, afin de se placer devant les deux marches du podium. L’héraut, descendant d’une marche et se plaçant face à lui, plaça une main ouverte au dessus de sa tête, et reprit son ton cérémonial et grave.

» Samui Kakeshuou ! Comme le veut notre Constitution, par acclamation militaire, vous êtes choisis comme le nouveau et premier Kamui de l’Empire des Pays Neutres ! Vous aurez désormais comme devoir, et sur serment, de protéger le Shukaï contre tout ennemi intérieur et extérieur, de vous dévouer à la défense des intérêts de cette Alliance et de chacun de ses membres, à user de tous les recours et moyens pour favoriser la Paix, et de vous placer toujours en première ligne comme Garant et Défenseur de l’Empire ! Par votre serment, vous êtes désormais Maître de l’Empire !

Ayant gardé un regard sévère, l’homme n’avait rien dit et avait patiemment et attentivement écouté la liste de ses Droits et de ses Devoirs. Désormais, et de façon officielle, la tâche qui lui incombait était des plus massives. Il devrait donc agir pour le bien de tous, assurer la réussite du Shukaï et donner de sa personne à chaque occasion. Une telle mission, il comptait bien en faire sa raison d’être première.
Une fois cette déclaration faite, il devait escalader le podium, et procéder au reste de la cérémonie. C’était donc certainement par surprise pour tous qu’il s’était brusquement retourné ; son poing droit était venu frappé contre sa poitrine, alors qu’il mettait genou à terre et tête basse, faisant ainsi face à l’ensemble de l’Assemblée réunie.

~ Moi, Kakeshuou Samui, je jure sous serment de respecter cette Constitution, de vendre mon esprit, mon corps et mon âme pour défendre les intérêts de chaque Nation au sein de cet Empire. Je saurais mener nos hommes à la victoire, et nos idéaux à leur terme ! Je gouvernerai avec sagesse et justice, et dévouerai chacun de mes actes à l’obtention de la Paix Universelle que l’Ancienne Alliance recherchait, et que cet Empire se veut atteindre !

Conservant sa position quelques secondes afin que ses mains frappent chacun des murs et soient perceptibles pour tous, il se redressait de nouveau, et acceptait cette fois-ci de grimper les deux marches qui le mèneraient au sommet. Du haut de ces deux marches, on ne pouvait pas dire qu’il détenait l’assise d’un Dieu Vivant, ni même d’un Empereur. Mais il pouvait voir d’ici tous ceux qui captaient son attention, et d’om il dirigerait l’Empire désormais. Il savait fort à propos que certains devraient faire leurs preuves à l’avenir ; mais il était tout aussi évident qu’il ne pourrait pas diriger cet Empire seul.
Ainsi devaient suivre les nominations des Gouverneurs et des Seigneurs de Guerre.


» Yuki Samui, comme Seigneur de Guerre de Yuki no Kuni, Pays des Neiges !
» Yanosa Oterashi, comme Seigneur de Guerre de Kusa no Kuni, Pays de l’Herbe !
» Aokiji Samui, comme Gouverneur de Tori no Kuni, Pays des Oiseaux !
» Van Hoheinheim, comme Gouverneur de Taki no Kuni, Pays des Cascades !


Les quatres personnages figuraient, parmi les hauts gradés du Shukaï, en première ligne. Ils étaient ainsi tous issés à un statut particulier, et deviendraient des piliers de l’Empire et de son devenir. Leurs actions seraient désormais le fer de lance de ce nouveau Régime ; mais ils seraient aussi tenus à la loupe afin que leurs actions soient conformes et servent au mieux les projets de l’Empire des Pays Neutres.

Le vieil héraut reprenait la parole, reprenant avec son jeu de manches et désignant les quatre personnages qui avaient avancés d’un pas pour se démarquer des rangs.

» A vous quatre sont attribués des pouvoirs exceptionnels au sein de l’Empire ! Vous êtes désormais dirigeants de Nations-membres, avec la possibilité d’y régner comme vous l’entendez, tout en faisant régner l’Ordre et la Justice ! Aux Seigneurs de Guerre sont accordés les droits des Lois, de Cour, de Construction de leur Nation et de Conflit ! Ces Seigneurs de Guerre sont récompensés pour leurs longues années de service, leur dévouement lors de grands dénouements par le passé, et leur fidélité à toute épreuve pour le Shukaï ! Ils reçoivent tous deux de l’Empereur 350 Unités de Fonds, et 25 Unités de Trésor ! Les Gouverneurs se sont aussi distingués lors de récentes actions en faveur de l’Empire ! Ils bénéficient des droits que leur accorde la Constitution, et reçoivent également de l’Empereur 250 Unités de Fonds et 15 Unités de Trésor ! Qu’ils prêtent serment, et leur nomination sera entérinée sur le champ et à effet immédiat !


Organisateur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3963
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Cérémonie Impériale - Les Bases de l'Empire |All| Dim 17 Mai 2015 - 4:09

Lui et moi avions un accord.

C'est du moins ce que nous avions convenu suite au conseil Samui et à ma nomination toute nouvelle en tant que chef du clan. Certes, j'étais jeune et encore immature dans le rôle de chef, mais désormais, j'avais la possibilité d'apprendre et lorsqu'il m'avait prêté allégeance et respect en tant que nouvelle dirigeante, j'avais fait de même en tant que seigneur de guerre et vassal de cet homme que nous désignerons désormais sous le titre de Kamui.

La cérémonie devait se dérouler quelques jours après à peine et c'est en sa compagnie que j'avais pris la route de la capitale ou après avoir pris possession de mes nouveaux quartiers (qui était plutôt pas mal, je dois le dire), je me retrouvais propulser sur le devant de la scène, une nouvelle fois avec un nouveau rôle, pour continuer dans la lancer et ne pas déroger à la situation actuelle.

Les choses bien faites vont de soit et il était bien entendu de rigueur que ma tenue pour cette présention officielle avait de quoi faire pâlir toute la noblesse féminine rassemblait en ce jour. Mais nous n'étions pas là pour discuter mode, de même que je portais cette tenue uniquement pour faire bonne figure et être digne de mon rôle de chef de clan, de même que celui de seigneur de guerre comme venait de l'annoncer mon grand-oncle.

Appelait la première, je m'avançais donc vers l'assistance pour prononcer les vœux qui se devaient d'être dits dans pareille situation. C'est donc d'une voix que je voulais ferme, bien que légèrement hésitante, que je pris la parole, la première :


"Moi, Samui Yuki, j'accepte les droits qui me sont conférés ! Je jure sous serment mon allégeance à l'empire et ma profonde détermination à mener les terres qui me sont confiées sur la voix de la prospérité et de la justice ! Je prête ici mon engagement à accorder à cet objectif, mon corps et mon âme afin que chaque écrit de la constitution soit respecté au sein du territoire qui est désormais le mien !"


Clignement d'oeil, puis je reprends calmement mon souffle avant de chercher du coin de l'œil une réaction positive ou non de la part de mon oncle avant de regagner ma place.
Il était temps à présent d'attendre la suite des festivités et il allait sans dire que les graduations n'étaient visiblement pas finies. Loin de là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1082
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Cérémonie Impériale - Les Bases de l'Empire |All| Dim 17 Mai 2015 - 22:43

Ainsi débute un nouvel âge.

D’Alliance à Empire, la surface de cette Terre connaît un brutal changement politique. Un seul et unique homme possédera désormais un pouvoir absolu sur près du quart du continent Shinobi, soit un total de cinq pays. Même en rêve, les Kages d’autrefois et de ce jour ne peuvent rêver d’avoir autant de pouvoir entre leurs mains. Du moins, pas sans entreprendre les drastiques mesures qu’a choisis l’Empereur à devenir. Bon nombre d’homicides pour assurer un contrôle dictatorial, les victimes étant les Seigneurs des pays membres de l’ancienne Alliance. Chacun de ces obstacles est à présent aux côtés de la Mort, la chimère s’étant occupé personnellement de montrer le chemin de la descente aux enfers à l’un d’eux. Le pire des Daimyô, assurément. Un individu ne méritant honneur et respect de la part de l’Épéiste. Par clémence uniquement, son trépas fut rapide : une tête sectionnée de son corps hôte. Cette étape réussit, plus rien ne se tient entre la couronne et l’homme. Dorénavant, Samui Kakeshuou, un mortel comme les autres, dirigera un aussi vaste territoire avec une poignée de fer. Ses adversaires périront sans merci face à la fureur de l’Ancien.

Le peuple se rameute au pied du Palais Impérial, auparavant la base d’opération pour le Triumvirat. Telle que prévu, la cérémonie d’intronisation allait débuter sous peu. En réminiscence d’une époque assez récente, Setsuna s’est installé au sommet de l’édifice impérial, assit sur le rebord de la toiture et observant les fourmis au niveau du sol. D’un angle qu’il pouvait tout voir, mais que personne en bas ne puisse apercevoir la figure d’ébène encapuchonnée. Lorsque le régent est devenu officiellement la Troisième Ombre de l’Eau, le Yuuki avait placé les Épéistes sous son commandement à des endroits stratégiques susceptibles de pouvoir causer du tort dans le cas d’un possible attentat, qu’il soit interne ou externe. Dans l’objectif d’avoir une vue globale du village pour intervenir si imprévu il y a, il s’était établi au pinacle du Palais du Mizukage. Et selon ce que ses hommes lui avait reporté, l’un de ses prédécesseurs – Sensoo Kiru – avait également agit ainsi lorsque son maître, le Noble Lutin, s’est hissé au grade de Kage à son tour. Le destin crée parfois des coïncidences ironique

Certes, la réunion ne se déroule pas à l'extérieur, mais à l'intérieur de l'édifice. Plus tôt, Setsuna est allé poser un micro sous l'une des chaises dans la salle réceptrice. Gràce à l'oreillette, il est possible d'entendre à distance ce que dit le vieillard. Si le brouhaha n'enterre pas ses propos, bien entendu. C'est avec raison que le sabreur préfère rester à l'écart plutôt que de se fondre dans la masse. Raisons techniques qu'il ne peut remédier au milieu d'autant de Shinobis.

Cette fois-ci, la seule différence près est que l’Homonculus n’a pas de soldats sous ses ordres. Du moins, pas encore. Officiellement, malgré sa missive achevée, il ne fait toujours pas partie de l’armée de l’Empire. Aux yeux de la réglementation, le Kirijin n’est qu’un Rônin, un individu rodant dans la nature telle une vulgaire bête. Ce ne sera bientôt plus le cas. Qui sait ce que le quinquagénaire attend exactement de son Ombre. Cette dernière a déjà des esquisses de plans en tête, n’attendant l’approbation du supérieur. Il faut patienter.

Humant l’air frais en altitude les yeux clos, changeante de la température ardue de la saison chaude, un cri perça les tympans de la foule. La commémoration débute enfin. Ses prunelles de braise et glace examinant les alentours alors que les procédés nécessaires s’effectuèrent. Écoutant distraitement les amabilités, les paroles d’honneur et les promesses – les convictions, comme les appelait Kakeshuou – le nouvel Empereur parlait de justice, de paix universelle. Comme déduit, c’est cela qu’il cherche à tout prix. À voir dans un avenir proche les moyens qu’il utilisera pour accomplir cette fin.

Arrivant finalement à un point qu’ignorait parfaitement l’Épéiste Noire. Deux termes qui n’ont point de sens pour lui : Seigneur de Guerre et Gouverneur. Certainement qu’il ne restera guère longtemps dans la pénombre concernant cette information, alors il laissa de côté l’information. Deux noms familiers au Stigmate retentirent : Samui Aokiji et Samui Yuki. Le premier étant présent lors de sa libération de la prison de glace et la dernière étant sur les lieux du suicide de Yakigote Tochirô. Pour la femme, considérant son niveau de chakra, cela n’est nullement surprenant. Pour le blond qui avait assisté à l’éveil de l’ancien Chef des Épéistes, lui qui n’était jadis qu’un faible ninja de classe inférieure il y a de cela un an, occupant maintenant une place synonyme de responsabilité, il s’agit d’une étonnante progression. Quoi que, Gouverneur représente plus une position politique que de puissance. À voir lorsqu’il se penchera sur le sujet.

Amorphe jusqu’à présent, rien ne l’intéressant particulièrement dans cette cérémonie. Certes, elle n’est point terminée. Cependant, il y a encore un moment avant la fin. Rapprochant sa jambe gauche de son tronc, le jouvenceau à la crinière argentée appuya son bras sur son genou. Une brise agréable caressa son minois. Autant être confortable, l’Épéiste de légende est encore ici pour un temps indéterminé. Pour l’heure, il poursuit son observation. Comme il l’a fait dans un temps passé.

Important:
 


Dernière édition par Yuuki Setsuna le Lun 18 Mai 2015 - 17:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Emissaire de Maskine
Messages : 1728
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Cérémonie Impériale - Les Bases de l'Empire |All| Lun 18 Mai 2015 - 1:02

    J'avais été convié par Samui Kakeshuou à une cérémonie qui devait l'officialiser comme empereur des pays neutre, cela semblait barbant au possible mais malgré tout je me devais d'être présent puisque dans le futur, il y avait de grandes chances pour que je sois moi-même membre de cet ensemble qu'est l'alliance des pays neutre. La première personne invitée à s'exclamer était un vieil homme chargé de nommer l'empereur. Il s'avança donc et lança quelques mots à l'assemblée présente dans la salle. Ce fut ensuite à Kakeshuou de s'avancer et de s'exprimer vers ses sujets. Je me tenais dans un coin, derrière les lignes bien rangées d'individus venues témoignées leurs respects. C'était beaucoup trop formel pour l'homme que j'étais devenu, pourtant l'ancien moi, le Kazekage, aurait apprécier l'obéissance des shinobis présents, même si la cérémonie en elle-même resterait rébarbative.

    Ce fut alors l'heure de l'annonce de quatre personnes qui seraient chargées de régner au côté de l'homme. Intéressant. Non pas le concept puisqu'il s'agissait là en somme de conseillers même si certaines fonctions différaient. Non ce qui était intéressant était que je connaissais trois des quatre personnes qui étaient nommées à des responsabilités au sein de l'empire. Samui Yuki, je l'avais rencontré avec Lilith puisqu'elles étaient toutes deux liées. Aokiji Samui avait été l'un de mes élèves afin d'apprendre l'art interdit des Mamoru. Quant à Honheinheim Van, je lui avais tout simplement proposé de me suivre et de devenir mon apprenti. Il avait réussi à éveiller mon intérêt et je voyais en lui mon reflet, quelqu'un attiré par les arts occultes tout comme je l'étais à son âge. Malheureusement le poids de sa fidélité avait été trop lourd, tant pis pour lui, j'imagine. Ou tant mieux vu qu'il était maintenant affublé d'un titre pompeux. Les hommes intelligents n'en avaient que faire. Il n'y a que les idiots qui frémissent devant des titres. Comme Rakuzan Satochi par exemple, qui avait tremblé à l'énonciation de mon titre de Kazekage. Quelle idiotie de faire en sorte qu'un titre fasse courber l'échine des gens. Seule la puissance le devrait.

    Je laissais alors mes dons se relâché, cela signifiait simplement que je souhaitais un peu savoir ce que ressentais les gens autour de moi. Je sentais de la joie de la jalousie, mais quelque chose me frappa, de l'indifférence. Voilà quelque chose de peu commun. Je me déplaçais en direction de cette personne sans me faire remarquer jusqu'à que je l'atteigne. J'allais communiquer un peu à voix basse, afin de ne pas trop attirer l'attention.

      Je chuchotais donc au jeune homme au vêtement sombre « Il se pourrait que je ne sois pas le seul à n'exprimer aucun sentiment concernant ce rassemblement. La question que je me pose, c'est pourquoi ? Pourquoi cette réunion vous indiffère ? Ah mais avant cela permettez-moi de me présenté, je me nomme Mamoru Lessa. » 


    Répondrait-il, peut-être peut-être pas, nous verrons bien, de toute manière je n'avais pas grand chose de mieux à faire durant cette réunion où j'avais été convié pour une raison inconnue.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 1995
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Cérémonie Impériale - Les Bases de l'Empire |All| Lun 18 Mai 2015 - 11:01

Après un crochet par la plus grande étendue d'eau de Kusa, il avait été temps pour Yanosa et Asuka, son apprentie, de retourner à la capitale, leur devoir dûment assuré. Une pointe nauséeuse était montée jusque dans le fond de la gorge du guerrier rouge à la vue de la cité verticale et hiérarchisée : pour sûr, il se serait bien passé de retourner dans cet amalgame de béton et de concupiscence mais pour l'heure, courber l'échine sous la contrainte qu'il s'imposait de lui-même demeurait nécessaire, et heureusement suffisant. Par chance, ou par simple coquetterie du destin voulu par Jashin, les idéaux et les objectifs de ce nouvel Empire se confondaient en surface avec les siens, et par extension ceux d'Asuka. Et si la surface ne reflétait parfois qu'une image déformée de la réalité, Yanosa lui voyait clairement où les rides de l'eau pouvaient le mener. A lui et son alliée de faire en sorte que personne, surtout pas le nouveau Kamui, ne soit éclaboussé par inadvertance et ne se rende compte trop tôt du chemin qu'il étaient déjà en train d'emprunter, lentement, insidieusement, mais sûrement.

Rapidement après avoir réintégré les murailles de la cité capitale et fourni son rapport, le duo fut convoqué, comme la grande majorité des forces armées présentes à Tsuchi, à ce qui devait être l’intronisation officielle de Kakeshuou Samui, ou du moins c'est ce qu'en vint à supposer le jashiniste. Fondu dans la masse, il sortit de ses quartiers privés autrefois affiliés uniquement à la section du Buki et fit un détour par les quartiers résidentiels. Ce chemin, qu'il connaissait si bien et ce depuis même avant que sa conscience revienne à la surface, et qui menait à l'une des principales demeures Jisetsu. Arrivé devant la porte, il ne prit pas la peine de frapper et entra sans cérémonie aucune, cherchant Asuka du regard.

« On n'y coupera pas. Pas la peine de faire celle qui ne s'est pas réveillée. Allez viens. »

Ainsi les deux complices de par le fait se mirent en route en compagnie des innombrables autres guerriers et responsables militaires, tous formant comme un troupeau de fidèles se dirigeant aveuglement vers leur solution, offerte à leur esprit mou et fatigué. Et bientôt tous arrivèrent et se mirent en place dans la grand salle, ordonnés en colonnes et se basant sur les vestiges de l'ancienne administration pour tenter de trouver un ordre cohérent à leurs rangs. Yanosa lui ne se posa pas trop de question et entraîna la jeune Jisetsu jusqu'au premier rang, où il la fit se placer à côté de lui à sa gauche. Et ainsi attendirent-ils. Ils attendirent, jusqu'à ce que finalement un vieux croulant se décide à initier un début de quelque chose. Tout ça était d'un ennui et d'un dégueulasse... Rarement le guerrier rouge avait-il du se plier à autant de cérémonie inutile et masturbatoire et pourtant, il était là comme tous les autres. Se faisant bien voir. Dans l'espoir ferme et inconditionnel d'obtenir ce qu'il voulait : le ticket d'entrée vers le cœur de tout un pays. Son faciès, chargé d'une indifférence qui pouvait se confondre avec de la solennité, restait cadré et figé vers le podium, devant lui.

Des rangs, Kakeshuou rompit alors en passant entre les hommes et femmes de son armée. Il s'arrêta devant l'administrant, qui enchaîna sa longue tirade sûrement répétée et assimilée jusqu'au vomissement, l'écoutant, comme toute l'assemblée, jusqu'au bout. Le grand loup des neiges se retourna alors vers cette dernière, un genou à terre et son poing frappé sur le cœur... Sur ce cœur qui, Yanosa le savait, abritait désormais un mal sourd et plein de colère dominatrice. Le serment fut alors prêté, la voix portant en échos sur tous les murs de la salle, et le souverain se releva sous les yeux du guerrier rouge avant de finalement rejoindre le podium préparé à son attention. Et dès les premiers mots, le jashiniste sut qu'il n'aurait pas à attendre longtemps pour savoir si, oui ou non, il disposerait de la marge de manœuvre qu'il désirait si ardemment. Un premier nom fut nommé. Sans surprise, la nièce du Samui, déjà en fonction auparavant dans les sphères du Jôhô, se vit octroyée le territoire portant son nom et au sein duquel elle avait déjà passé de si nombreuses années. Puis, aussitôt après, le nom complet de l'ancien Nukenin retentit dans la salle. Yanosa ignorait quelle logique il pouvait y avoir de le nommer à la tête d'un pays qu'il avait décapité quelques jours auparavant, mais peu importait.

Les bras joints dans le dos, le guerrier rouge fit un pas, solennelle en apparence, avant de baisser la tête en signe de révérence et d'ajouter :

« Notre paix sera leur paix. Que l'Empire triomphe partout où cela est nécessaire. »

Yanosa revint dans les rangs d'un bref pas en arrière, se retrouvant à nouveau à côté d'Asuka à qui il dédia un regard emprunt de la même confiance qu'il lui avait témoigné il y a quelques jours de cela. C'était officiel, à présent. Kusa... ce pays n'allait pas leur appartenir, non, loin de là. Ils ne le dirigeraient pas, ils ne le gouverneraient pas. Non, ce qui attendait le Pays de l'Herbe était quelque chose qui en tout point supplantait n'importe quel changement de régime ou de leader : un avènement collectif... et contagieux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

Message(#) Sujet: Re: Cérémonie Impériale - Les Bases de l'Empire |All| Lun 18 Mai 2015 - 15:10

Aujourd’hui était un jour un petit peu particulier… Hiko était revenu de la mission d’assassinat depuis peu, et ne savait pas vraiment ce qui s’y était déroulé. La mission s’était conclue en présence de Takusanken, Van et Miyuki… Kennei n’était pas là, et c’était là le plan qui avait été concocté par les nouveaux alliés d’un jour dans les cuisines de la demeure. Hiko n’était pas rassuré, mais essayer de contacter le jeune garçon aux cheveux bleus maintenant était bien trop risqué… Il devait attendre, toute chose vient à qui sait attendre.

C’est donc la boule au ventre que le jeune garçon se rendit à l’assemblée organisée par le Vieux dictateur. Il ne l’appréciait pas du tout, lui qui avait organisé ce Coup d’Etat et qui avait par la suite, ordonné l’assassinat des anciens seigneurs. Pour une première décision c’était vraiment quelque chose de plutôt radical, et qui ne fit que confirmer les impressions du Sairyo : Il faut l’arrêter.

***

Arrivant sur le lieu où se déroulait la cérémonie, Hiko prit bien soin de dissimuler son chakra. Depuis son petit séjour à Konoha, il avait gagné en puissance, en maturité. Tout s’était rapidement déroulé mais le jeune garçon avait progressé et surtout avait beaucoup appris, il ne fallait pas donner sa confiance aussi rapidement qu’il ne le faisait auparavant. C’est pourquoi il préférait faire profil bas pour le moment.

En arrivant dans la salle de réunion, il vit alors une vieille personne prendre la parole et nommer Samui Kakeshuou officiellement Empereur. Hiko, qui était adossé contre un mur de la salle eut alors un petit sourire dissimulé par sa capuche qui était rabattue sur sa tête.


Ensuite, le Vieux nomma ses plus fidèles conseillers pour diriger dans les Pays en son nom, rien de bien surprenant pour la plupart, jusqu’à ce que Van ne soit nommé. Un sentiment de surprise s’afficha alors sur le visage du jeune garçon qui ne s’y attendait pas du tout… Ainsi le Hoheinheim avait les faveurs de l’Empereur… Mais pourquoi ? Hiko n’avait pas tué le Daimyo comme le Kamui le voulait, mais pourtant Van avait été nommé Gouverneur. Hiko sourit alors, peut être que leur plan avait finalement réussi… Peut être que Van avait finalement été berné par leur subterfuge et croyait véritablement en la mort du Daimyo…


« Parfait… »

Seul ce moment sortit de la bouche du jeune garçon lorsque le Samui eut finit ses première paroles. Dans le même temps, les précédemment nommés commençaient à s’avancer pour déclarer leur volonté d’accepter les Droits et les Devoirs qui leur incombaient désormais. Hiko sourit, tout ceci n’était qu’une mascarade car cela avait du être décidé auparavant.

Détachant un peu son regard de cette scène de pantins qui s’avançaient tour à tour, le jeune garçon regarda alors les personnes présentes autour de lui. Il n’en connaissait pas la plupart, ou alors seulement de vue. Cependant, certaines n’étaient clairement pas habillées de la même manière que les soldats dits « classiques » qui composaient les rangs de l’armée. Hiko se demandait bien qui ils pouvaient être et il décida alors de sonder le chakra des personnes présentes.

Le Samui était l’un des plus puissants et son chakra ne trompait personne, cependant il n’était pas le seul à avoir ce niveau. D’autres chakras puissants, bien plus que celui du Sairyo, étaient présents dans la pièce. Notamment deux personnes qui étaient côte à côte et n’étaient pas habillées comme les soldats.

Un peu interloqué par leur identité et les raisons qui les poussaient à être présents, le jeune garçon les regarda, ils se trouvaient à une petite dizaine de mètres de sa position et il se faufila alors à travers les soldats pour s'approcher de ces deux individus afin d'en savoir un peu plus sur la raison de leur présence...

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taichou
Messages : 125
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Cérémonie Impériale - Les Bases de l'Empire |All| Mar 19 Mai 2015 - 21:16

Même si de nombreux événements dont elle ignorait l'impact s'étaient récemment déroulés au sein ainsi qu'en dehors de l'Alliance des Pays neutres, Aru se doutait au fond d'elle que l'heure du grand changement n'était pas loin. Il n'y avait pas eu besoin qu'elle s'attarde sur les nouvelles se répandant ici et là à travers l'ensemble du Shozaichi. Quelque chose de colossal était en marche à l'heure où elle songeait aux nombreux bouleversements qui avaient eu lieu jusque là. Sinon pourquoi l'Empereur se serait donné la peine de convoquer une grande partie de ses subordonnés ? Pour les remercier de leur dévouement à son égard ? Sûrement pas. Malgré le fait que la demoiselle à la chevelure ambrée ne savait pas grand chose, pour ne pas dire absolument rien du tout, au sujet de l'homme qu'elle avait choisi de servir, elle pressentait qu'il n'était pas le genre à faire des choses dépourvues de sens.

Du peu qu'elle avait entendu à son sujet, elle se doutait bien que s'il avait choisi de réunir ses hommes en ce jour ce n'était pas pour leur proposer une sauterie ni même pour discuter de banalités avec eux. C'était dans un but bien précis qu'il les avait tous convoqué. Lequel ? La flavescente n'en avait pour l'instant pas la moindre idée. De ce fait curieuse de connaître le fin mot de cette fameuse et intrigante histoire, Aru décida de se rendre à l'endroit où avait lieu le rassemblement, au Palais Impérial. Mais avant cela, elle fit un petit détour pour aller rendre visite à une personne qu'elle aimait bien. Elle discuta avec la personne de tout ainsi que de rien avant de se décider à aller au Palais où il y'avait déjà foule. Cela prouvait que la belle Cité ne manquait pas de personnes voulant s'impliquer complètement dans son devenir. Peut-être même des personnes prêtes à se battre pour sa recrudescence. Qui sait ?

De son côté, Aru ne pouvait pour le moment se positionner qu'en tant que simple spectatrice de toute cette affaire. Peut-être qu'un jour cela changerait. Allez savoir ! Pour le moment, elle ne se posait pas trop de questions, l'observation lui convenait assez bien. Se frayant un chemin parmi la foule, la demoiselle alla se placer à un lieu où elle pourrait clairement entendre tout ce qui se disait et voir les personnalités importantes se trouvant dans l'immense salle de réunion. Tout le gratin du Shozaichi était présent. Les hauts gradés, il y'en avait une flopée impressionnante. Moins qu'en temps normal considérant l'influence de l'Alliance ainsi que le fait que certains avaient été assignés à la surveillance. Quoi qu'il en soit, c'était largement suffisant pour impressionner la demoiselle à la chevelure dorée, qui venait tout juste d'être promue. Un jour, elle aussi serait emmenée à démontrer que le grade qu'on venait de lui conférer, elle le méritait.

Songeant à cela, la belle blonde abaissa la tête. Elle la releva lorsqu'elle vit une personne se trouvant sur l'estrade se relever. Il s'agissait de l'un des doyens, celui-ci réclama le silence. Après qu'il ait annoncé le commencement de la première cérémonie impériale, il demanda à un dénommé Samui Kakeshuou de s'avancer. L'homme dont le nom venait d'être prononcé, la flavescente savait qu'il s'agissait de leur Empereur. C'était bien la première fois qu'elle le voyait de près, depuis qu'elle était devenue Shûkajin. Il avait une carrure assez imposante. Carrément pas le genre d'homme qu'on aimerait se mettre à dos. D'un œil curieux, Aru le dévisagea un long moment avant de s'intéresser à ce que disait le doyen. Ce dernier venait de nommer Samui Kakeshuou comme nouveau et premier Kamui de l'Empire des Pays Neutres. Un titre plus qu'illustre, d'après les paroles qui suivirent. Dès lors que le doyen termina, le Souverain effectua un geste aussi bien solennel qu'impressionnant devant tout le monde. Il fit ensuite un serment tout aussi formel en jurant qu'il se consacrerait à la Paix Universelle, que l'Alliance recherchait.

Il ne manquait décidément pas de locution ce Samui Kakeshuou. Après tout ceci, il appela quatre personnes. Parmi elles, son ancien instructeur Aokiji ainsi que son présent instructeur Van. Ça pour une surprise, ça en était une... ou pas. S'ils avaient été choisis, ce n'était pas pour rien. Ne connaissant pas les deux autres nominés, elle ne pouvait pas se prononcer à leur sujet. Mais étant au courant de quelques informations concernant les deux qu'elle avait côtoyé, elle pouvait conclure qu'ils étaient tous les quatre d'excellents shinobis, ayant maintes fois ouvrés pour l'Alliance. Que de bouleversements en ce jour, la flavescente qui attendait impatiemment la suite, se dit finalement qu'elle avait bien fait de venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Onshi, Gouverneur de Tori no Kuni
Messages : 367
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Cérémonie Impériale - Les Bases de l'Empire |All| Mer 20 Mai 2015 - 1:14

Aokiji était désormais de retour au Shozaichi. Leur mission spéciale à Yuki no Kuni était désormais terminée malgré quelques bavures notables. Quoiqu’il en soit, l’assassinat avait été un succès ! Du moins, officiellement. Pour le commun des mortels, la Daimyo du pays de la Neige avait été assassinée lors d’une terrible nuit par des ennemis non identifiés. Son palais fut réduit en miettes par un crapaud géant et deux de ses conseillers périrent également durant l’attentat. Mais la réalité était tout autre et c’était là que la mission secrète donné par le Kamui au jeune Samui avait été un succès. La vielle femme avait en fait abdiqué de son plein gré, sous la contrainte certes, mais la décision finale était sienne. Elle fut donc destituée de son titre et fut exilée dans le plus grand secret vers un lieu tout aussi secret. Aokiji ne savait pas exactement pourquoi son maître avait décidé d’épargner la vielle femme et encore moins pourquoi il souhaitait que leur groupe mette en place une telle mascarade, mais le connaissant, le vieux Samui devait avoir ses raisons.

Cette étape passée, ce fut ensuite celle du conseil clanique. Un évènement pour le moins mouvementé qui avait pour but de désigner un nouveau chef de clan à l’aube de cette nouvelle ère. Malgré une candidature inattendue, ce fut sans grande surprise qu’Aokiji, ainsi qu’Eiko, autre élève de Kakeshuou, perdirent face à ni plus ni moins que la jeune Yuki. Le jeune homme était-il déçu ? Surement un peu, car ce serait mentir de dire qu’une infime lueur d’espoir n’avait pas jaillit en lui. Cependant, le choix était tout à fait légitime. La princesse des neiges était bien plus influente et expérimentée que le blond. D’ailleurs, si ce dernier avait eu le droit de vote lors de ce conseil, il aurait surement voté pour sa chère cousine. Mais les jeux étaient désormais bel et bien faits. Ils avaient officiellement un nouveau chef de clan et bientôt, le nouvel Empereur sera officiellement couronné.

Une cérémonie impériale fut organisée pour cette occasion. De nombreux shinobis furent conviés, dont Aokiji. Ce dernier savait que cet évènement n’allait pas uniquement tourner autour de son aîné. Le jeune homme se souvenait encore des paroles du vieux lors de leur « réunion de famille » avec lui et Yuki. Kakeshuou allait faire de son jeune élève gouverneur d’une terre de l’Empire. Laquelle ? Le blond l’ignorait encore. Yuki fut la première appelée. Le vieux Samui la nomma Seigneur de Guerre de Yuki no Kuni. Une poste en accord avec sa nouvelle fonction de chef de clan. Puis ce fut au tour de Yanosa, qui lui fut nommé Seigneur de Guerre de Kusa no Kuni. Tout comme pour Arekushi (paix à son âme), Aokiji n’avait jamais réellement eu confiance en Yanosa, contrairement à Kakeshuou apparemment. Un meurtrier sanguinaire amnésique ? Encore difficile a avalé. Et enfin vint le tour du jeune homme. Son Senseï le nomma Gouverneur de Tori no Kuni !


    « Gloire à l’Empire. »


Une responsabilité sans précédent reposait désormais sur les épaules du jeune homme. Une fois son titre donné, il se replaça dans la foule aux côtés de Setsuna. Aokiji pouvait voir dans ses yeux que cette dernière était fière de lui. Mais le Samui ne comptait pas délaisser sa compagne pour autant. Cette dernière sera sans aucun doute d’un soutien non négligeable dans son nouveau poste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taïchou
Messages : 175
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Cérémonie Impériale - Les Bases de l'Empire |All| Jeu 21 Mai 2015 - 7:42

†Une cérémonie d’or†





Suis-je un envoyé de Dieu, ou simplement un ange déchu cherchant son chemin à travers les ténèbres. Pourquoi l’on m’a permis de fouler la terre de ce monde à cet instant précise. Pourquoi cette époque ? Quel rôle devrait jouer dans les prochains jours ? Quel rôle devrais-je jouer dans ce nouvel Empire qui s’officialise en ce moment même ? Plus les événements se déroulaient, et plus je ne savais pas en quoi consistait réellement mon existence en ce monde. Pourquoi faisais-je tout cela ? En quoi j’aspirais réellement? J’entendais le nouvel empereur et à travers toutes ses promesses et ambitions, je n’en étais pas moins avancé. Toujours si indécis. Que faire ? J’étais complètement perdu. Certains se voyaient attribuer des rôles au sein de l’entreprise. Mais quel serait mon rôle, mon objectif ? Ai-je un objectif ? Aurai-je un rôle à jouer da cet Empire. Papy-sama avait un objectif, un but dans la vie. Cela devait être l’une des raisons pour lesquelles il peut se présenter devant nous en tant que nouvel empereur. Son discours m’ouvrit les choix qui se proposaient à moi. Cette définition de paix universelle que nous cherchons tous à mettre en place devait devenir mon unique chemin sur lequel je devais progresser. Chacun prenait la parole pour faire signe d’allégeance à l’empereur. Bientôt, mon tour viendra. Chacun accepte les responsabilités qui l’ont été données. Mais d'autres attendent le moment opportun pour pouvoir adresser ses mots au nouvel empereur. Le poing sur le torse, le menton relevé, je m’exprimais à travers la foule devenue silencieuse.


« Kakekoshuou-sama, longue vie à vous et à l’empire. Je me présente, Mamoru Ando, un fidèle Heishi de votre grande et impériale armée. Je souhaite également faire un serment si, vous me le permettez… Je m’engage à devenir plus fort dans le seul but de vous protéger, vous, l’empire et tout ce qu’il représente. Je m’engage à vendre mon corps, mon âme et mon esprit à notre idéal de paix. Je vous servirai jusqu'à la victoire. AVE KAKEKOSHUOU-SAMA.»



J’ espère tout simplement que le nouvel empereur nous ne trouvera pas mon intervention trop Hautaine.


©Mamoru Ando.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1870
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Cérémonie Impériale - Les Bases de l'Empire |All| Ven 22 Mai 2015 - 19:48

Le nécromancien arrivait au galop, accompagnée par celle qui l’avait accueillie aux portes de la capitale. Cette dernière dû s’absenter assez rapidement. Bien sûr, elle prit ses dispositions pour qu’il soit toujours accompagné. Rien de plus normal. Elle prit donc congé du Shinda pour répondre à ses devoirs. Pendant ce temps, Michiki avait « quartier libre ». Il était considéré comme un invité ici. Il n’avait donc aucune prérogative l’obligeant à telle ou telle cérémonie. Juste le fait de regarder. Observer pour emmagasiner les informations.

Cette cérémonie avait tout de l’avènement d’un roi. En sa personne, Samui Kakeshuou, acclamé et annoncé par tous. Faisait-il réellement unanimité au sein de son estimée Alliance ? Tout dirigeant a des contrevenants. Ils devaient être ailleurs. Ou même présents ici, à guetter un moment pour attaquer. Non trop risqué. La sécurité mise en place ici était trop importante pour que n’importe qui puisse aller serrer la paluche de l’Empereur. Un bien beau titre au passage. Sobre et simple. Mais ce n’était pas là le sujet de réflexion du Fossoyeur. Il observa certains visages dans la foule, dans le vain espoir de déceler dans les yeux de certains une haine ou une rancœur envers l’homme qui prenait à présent ses premières dispositions en tant que premier empereur du monde shinobi.

De toute évidence, les détracteurs de ce système ne s’afficheraient pas ostensiblement. Pour un homme qui avait pris le pouvoir avec une poigne de fer, il devait savoir gérer la foule dissidente. Et ces derniers devaient préférer se faire discret. C’était encore la meilleure manière de réussir un coup d’Etat. Agir dans l’ombre, rester tapi en attendant le moment propice et ne faire preuve d’aucune pitié le moment venu. Il fallait une détermination de fer car dans ce genre de scénario, les grands auteurs peuvent tourner dans le mélodramatique en vous ajoutant une dimension amoureuse. Le couple tiraillé par leurs opinions. Un mari contre le système dictatorial alors que la femme en est une fervente défenderesse. Presque touchant comme histoire si on avait des goûts de chiotte. Mais l’idée restait là. Des compagnons d’armes déchirés, des familles tout aussi scindées par les opinions des uns et des autres. Le Samui devait mûrir son plan depuis un certain temps. Il fallait une préparation minutieuse et un contexte idéal à ce genre d’annonce.

Sa prise de pouvoir avait eu lieu bien avant cette pompeuse cérémonie. Tout ceci n’était qu’artifice. Un symbole destiné à l’unification d’un village pour la protection du régime imposé. Un régime auquel Michiki avait contribué. Alors que ses pensées découlaient, il assistait aux mondanités de tout ce beau monde et d’un défilé de personnalités décorés de titres. Son jugement n’avait rien d’hypocrite, il ne faisait qu’aiguiser son esprit critique. Tout ce qui se jouait-là était important pour lui, pour son projet, pour son rêve. Il ne se voyait pas directement acteur de tout ça. La lumière n’avait pas la même saveur devant des seigneurs que dans le sang et la sueur. C’était encore là qu’il la préférait. Et c’était là-dedans qu’il se distinguait. C’était ce qui lui avait valu cette place d’invité.

Il avait privilégié une place en retrait, accoudé contre un mur au fond de la salle. Un garde non loin de là pour s’assurer qu’il ne tenterait rien de stupide. Dans une pièce où l’ordre général est « Protégez l’Empereur », un homme dont le chakra était bloqué par des sceaux ne risquait pas de faire grand-chose. Mise à part piller le buffet, il n’y avait pas de grand exploit à accomplir ici. Ou ouvrir sa bouche et se faire remarquer par des allégations totalement insensées. Il y avait peu de chances que quelqu’un s’y risque. Tout cela était d’un barbant au final… C’était une bien belle chose de mettre en place la pérennité de l’empire, mais tout ne se jouait pas en politesses, révérences et courbettes. Le temps qui passait éloignait encore Michiki de sa terre natale. Son méchant pressentiment revenait à nouveau. Depuis la destruction de la Brume, il avait développé une sorte de phobie. Celle de ne plus quitter Mizu. Il fallait absolument qu’il puisse s’établir durablement là-bas. C’était pour ça qu’il était là et c’était également pour cela que la robe de la Seigneuresse de la Guerre de Yuki abritait une tête décapitée dans un rouleau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Kamui
Messages : 1835
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Cérémonie Impériale - Les Bases de l'Empire |All| Sam 23 Mai 2015 - 3:37


Après nommé les principaux acteurs du prochain Régime, Kakeshuou Samui avait pris le temps de voir chaque homme impliqué, et même d’autres, intervenir et se mettre en avant pour prêter serment envers l’Empire. Une belle brochette ; tous ces hommes et femmes avaient fait leurs preuves par le passé. Ne restait qu’à prier qu’aucun d’eux ne fasse fourchette courte … . Suite aux honneurs rendus, les individus avaient chacun rejoint les rangs qui étaient les leurs. Plus loin, une voix s’élevait pour prêter serment. Ses propos étaient distants, mais restaient compréhensible. Notre Kamui eut un léger sourire ; l’un des rares qu’il serait encore à même de porter. Il y avait, dans cette foule de soldats, des gens déterminés à servir l’Empire du mieux qu’ils le pourraient. Prêts à y consacrer leur âme et leur destin. On ne pouvait qu’espère que ce Régime connaîtrait une ère glorieuse, destinée à hisser plus haut les plus méritants, et à convertir les plus réticents … .

Profitant de cet instant, les yeux brumeux de notre homme s’étaeient baladés dans les rangs, et avaient repéré quelques visages. Certains ressortaient clairement du lot ; quelques chakras étaient suffisants à eux seuls pour faire savoir la présence d’individus bien particuliers … . Ainsi donc, tous étaient ici : partisans, opposants, voire même mercenaires et étrangers. Tous pourraient voir ici ce nouveau Système politique sur le point de prendre son envol ; tous pourraient voir à quel point notre homme était sérieux sur ses projets. Il ne fallait pas perdre l’œil et l’attention de cet auditoire unique. Il devenait important de porter cet Empire des Pays Neutres plus loin ! Et de lui faire découvrir son véritable potentiel !

Levant brusquement le bras en direction de la foule, l’individu cherchait à interpeler le public et son attention. Il avait certes fait des annonces, mais il ne comptait pas en rester là. Il y avait encore beaucoup à faire et à dire ; et les informations à venir seraient certainement bien plus intéressantes pour tout le monde ! Sa voix forte et caverneuse ne tarda pas à retrouver de son tonus dans les lieux.

~ Au-delà de cela, trois Unités Spéciales sont aujourd’hui créées, afin d’œuvrer pour le Bien de l’Empire, et pour servir ses intérêts dans l’idéal de Paix qu’il poursuit ! Ces trois Unités Spéciales sont désormais connues sous le nom de Sengoku, de Sasayaki, et de Hogo ! L’Unité Hogo est l’Unité Symbole de l’Empire, chargée de le protéger par tous les moyens ! En sont membres à partir d’aujourd’hui :
» Samui Yuki, avec le titre de Hojo !
» Samui Aokiji, avec le titre de Chosobake !
» Enfin, le titre d’Uesugi est attribué à l’un de nos soldats !


Tiens ! Mystère sur celui-ci ! Le rôle de l’Uesugi était donc accordé à quelqu’un, sans pour autant que son nom ne soit révélé ! L’Empire sera donc une terre de secrets et de mystère ? Il devait en être ainsi. Après tout, officiellement désigner les membres de ces Unités – tout du moins, l’ensemble des noms – revenait à pointer du doigt des cibles à éliminer pour tout opposant à l’Empire ! Si le rôle de Hojo et de Chosobake restaient symboliques, Kakeshuou avait suffisamment confiance. Les deux membres de son Clan étaient parfaitement conscients de la mission qu’il leur incombait, et des risques qui les accompagnaient. En revanche, il ne pouvait en dire de même pour les autres. Autant tenir cela au secret.

~ Par la même, l’Unité Sasayaki se voit pourvue du Hattori, de l’Oda et de l’Ikko. En plus de cela, un membre additionnel lui sera attribué, jusqu’à ce que le Tokugawa, chef de cette Unité, soit décidée. L’Unité Sengoku se voit entre les mains du Takeda, avec sous ses ordres le Shimazu !

Voilà en tout cas deux unités qui avaient leurs effectifs de plus en plus chargés ! C’était une bonne chose. On pouvait même espérer que ceux qui s’étaient distingués lors des dernières missions auraient la chance d’occuper certains de ces postes. La réflexion serait celle de chacun et individuellement plus tard. Le Kamui passait à la suite, car il comptait bien attirer l’attention de l’assistance sur les prochains projets.

~ Enfin, il est temps d’annoncer la mise en place de grands travaux à l’avenir ! Très bientôt, des Missions Impériales seront proposés aux plus courageux et aux plus téméraires, afin de faire évoluer l’Empire vers la Paix ! La cité du Shozaichi sera bientôt aménagée de fond en comble, afin de répondre aux attentes d’une Capitale et de réorganiser nos activités ! Plusieurs étrangers ont traversés nos frontières, et sont en discussion avec nous : leur contribution à notre Cause pourrait mettre un terme à une époque troublée, où les Villages n’inspiraient pas confiance, et où les craintes de chacun menaient à la fuite et à la ruine ! Enfin, pour conclure cet avènement et maintenir l’héritage laissé par l’Alliance et l’ancien Triumvirat, nous nous lancerons bientôt dans une conquête afin de ramener les terres de Mizu no Kuni vers la Paix, et pour assurer la fin du Chaos sur ce pays abandonné et délaissé !!

Alea Jacta Est !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3963
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Cérémonie Impériale - Les Bases de l'Empire |All| Sam 23 Mai 2015 - 9:41

J'étais retournée à ma place après l'annonce de mon premier titre, chose normale puisque je laissais à la fois la parole à mes différents homologues avant que l'empereur nouvellement proclamé, ne mette une touche finale à son discours.
J'étais installée profondément dans mon siège à l'instant présent, scrutant la foule pour y déceler d'éventuel renégat désireux de mettre un peu d'ambiance malsaine dans cette fête qui serait bientôt considéré comme un jour férié.

Le Kamui continua son discours et moi, je cherchais à présent des yeux mes cousins en qui j'avais parfaitement confiance et que j'avais surtout nommé à ma propre protection en même temps que bras droit.
La famille… Ce mot semblait avoir une importance capitale dans le nouvel empire au vue des grades hauts placés que le grand chef venait de nous donner à moi et Aokiji. Un autre regard vers ce dernier me fit sourire et alors qu'on me donnait enfin la responsabilité de la défense de l'empire, mes cousins s'approchèrent sans animosité de plusieurs personnes dans la pièce.

Des nukenins pour la plupart que je gardais du coin de l'œil. Setsuna … Que je connaissais de l'époque ou je vivais encore à Kiri et Mamoru Lessa que j'avais déjà eut l'occasion de rencontrer il y a quelques mois de cela.
Je laissais à présent faire mes cousins. Trois vigoureux gaillards qui seraient réagir en cas de problèmes, même si pour l'heure, la diplomatie était de rigueur. Ce fut d'ailleurs Shan, le plus gradé des trois, qui prit en charge les opérations, interrompant la discussion des deux protagonistes :


"Messieurs, excusez-moi d'interrompre votre discussion, mais je vous porte un message de la part de Samui Yuki, désormais chargé de la défense du Shukaï comme vous avez pu l'entendre. Des nouvelles mesures ont été prises à cet effet et nous vous demandons uniquement de vous soumettre à ces dernières afin d'être en accord avec nos lois et d'obtenir un laissé passé valide pour notre territoire !"

Il laissa un peu de temps pour que les deux individus s'imprègnent de ses paroles avant d'avoir un sourire bienveillant :

"Ne vous en faites pas, il s'agit simplement d'un contrôle médical destiné à surveiller l'éventuelle transmission d'épidémie sur nos terres ! Samui Yuki se chargera elle-même de l'examen afin de ne pas vous faire perdre de temps en paperasse inutile ! Elle vous laisse pour l'heure profiter de la fête, mais dès que cette dernière sera finie, nous vous escorterons jusqu'à son cabinet médical. En attendant, nous vous demandons de ne pas approcher son altesse !"

Voilà qui pouvait paraître bien futile compte tenue du fait que l'empereur avait déjà rencontré les deux hommes, mais la première des règles et le respect des lois, il était donc de mise pour les deux hommes de se mettre en règle avec ces dernières.
Shan se courba légèrement en signe de respect et recula de trois pas tout en restant à la disposition des deux invités.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1145
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Cérémonie Impériale - Les Bases de l'Empire |All| Sam 23 Mai 2015 - 16:46

Parmi toutes les grandes figures qui composaient l'Empire, Van siégeait aux côtés des plus hauts gradés en première ligne. L'assemblée qui s'était réunie ici s'étendait à tout le Shukai. Tous faisaient honneur de leur présence malgré quelques absences qui se faisaient ressentir. Len, le passeur où encore Setsuna Nakagawa qui n'étaient tout deux pas présents. Curieux, Van aurait aimé connaître la raison de leur absence en ce jour si important pour ce nouvel Empire. Dans tous les cas et ce depuis son retour de Taki, le Lumineux s'était voulu discret et distant de l'Empire. Occupé à régler quelques affaires de son côté, la mission d'assassinat ne s'était pas déroulée exactement comme il l'aurait voulu...

Durant les quelques jours qui suivirent son retour, le Hoheinheim était parti pour Ame afin d'obtenir quelques réponses auprès de sa complice qui n'avait pas respecter sa part de leur marché. Après avoir eut vent de la cérémonie, l'homme dû quitter ses occupations afin de rentrer à la Capitale au plus vite. Il fallait dire que la charge de travail que fournissait le vieux Samui était tout aussi colossale que l'étaient ses ambitions. Le temps était devenu une denrée rare et difficile à se procurer... Tellement rare que le Trentenaire dû remettre à plus tard ses propres projets pour l'avenir.

Autant dire qu'en entendant la nouvelle le Lumineux se laissa submerger par un sentiment de reconnaissance. En exécutant les ordres de l'Empereur, Van s'était assuré une position confortable au sein de cet Empire. Il était difficile de croire qu'il en était arrivé là aujourd'hui. Tout se passait pour le mieux ...

Il écouta avec respect le serment de ses autres paires. Gouverneurs et Chefs de Guerres assureraient dés aujourd'hui la mise en place de ce traité de paix ayant pour vocation de répandre cette nouvelle ère. Conscient que quelques sacrifices devraient être faits, le Trentenaire n'était plus aussi naïf. Si des têtes étaient tombés d'autres se devaient de reprendre leur place. Qui mieux placés que les hommes de l'Empereur pour s'assurer de cette tâche.

" ... "

Silencieux, le Lumineux fit un pas lorsque se fut son tour. Un genou à terre, il pencha la tête tout en tenant du bout des doigts ses lunettes. Taki était sous sa charge et même si elle ne lui appartenait pas, les droits qu'il possédait de ces terres lui permettaient bien plus qu'il ne l'aurait jamais espéré. Il aurait souhaité garder la confiance de Hiko et Fuusho intacte, mais en dépit de leurs derniers agissements durant la mission, l'appât du gain avait beaucoup plus séduit le Lumineux qui y vit l'occasion de briller en détenant Taki.

~ ~
~

Vint le tour des nouvelles unités. Encore une fois furent appelés les Samui. Aokiji et Yuki se chargeraient donc d'assurer la protection de l'Empire à travers le symbole du Hogo. Le Uesegi ne fut pas nommé et restait quant à lui un mystère. Suffisamment satisfait de sa nomination en tant que Gouverneur de Taki, le Trentenaire ne se fit pas prier pour écouter de nouveau avec attention.

Apparemment l'Empire allait collaborer avec des étrangers. Mizu était leur prochain objectif, ce qui suscita tout de même chez Van un certain intérêt finalement. Originaire de ce pays, le père et la mère de Van vivaient encore sur l'archipel de l'ancien territoire de la brume. Si conflit il y avait, le Trentenaire n'hésiterait pas à s'en mêler afin de garantir la sécurité à ses parents avant tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 972
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Cérémonie Impériale - Les Bases de l'Empire |All| Dim 24 Mai 2015 - 13:30


Je me régale... Je jette un regard à mes camarades à mes côtés: nous sommes tous parfaitement alignés dans le fond de la salle où se tient cette ridicule cérémonie. Simple soldat que je suis on ne m'a évidemment pas réservé les places du premier rang. Dommage... Mais ça ne m'empêche pas d'entendre ce que j'ai à entendre et j'ai l'impression que cette journée s'améliore de minutes en minutes. Un pur régal!

La nomination des Seigneurs de Guerre et de Gouverneurs est une excellente chose en soi! Plus il y a des personnes qui exercent le pouvoir et plus il y a de chances qu'elle entrent en conflit! L'envie, la jalousie ou plus simplement la nature humaine poussent les gens à en vouloir toujours plus! Combien de temps faudra-t-il avant que les premiers différents apparaissent entre toutes ces figures de l'Empire? Combien de temps avant qu'une guerre civile éclate?

*Combien de temps avant que les alliés d'hier deviennent les ennemis de demain?*

L'annonce de la création des unités spéciales continuent de sublimer ma journée et je me fends d'un sourire en coin. J'ai entendu parler des rivalités qu'il pouvait y avoir entre les sections qui composaient la défunte Alliance des Pays Neutres. Je ne crois pas trop m'avancer en imaginant qu'elles vont à nouveau ressurgir! Et je ne peux que m'en réjouir...

Et puis il y a l'apothéose: l'invasion de Mizu no Kuni! Une guerre! Du moins je l'espère! C'est précisément pour cette raison que j'ai rejoint les rangs de l'Empire. Les pertes deviennent acceptables durant les conflits et ça va tout simplement me permettre d'éclaircir les rangs de mes camarades sans qu'on vienne à s'interroger sur les raisons de leurs morts. Qui s'en souciera? On m'offre une merveilleuse opportunité et je ne vais pas me faire prier pour la saisir! Je ne sais pas ce qui est le plus amusant dans tout ça: qu'on me mâche le travail ou les termes qu'utilise l'Empereur pour justifier une conquête. Maintenir l'héritage laissé par le Triumvirat? Allons bon...

*Le pays de l'eau...* Je pose mon regard doré sur l'Empereur: *Tu ne pouvais pas trouver meilleure cible vieux débris!*

Une archipel et de l'eau à perte de vue... Je peux difficilement imaginer un environnement qui me convienne mieux si ce n'est l'océan lui-même! On pourrait presque dire que je serai comme un poisson dans l'eau! Cette pensée accentue mon sourire: c'est presque trop beau pour être vrai! Je ne sais pas s'il y a des dieux qui régissent la destinée de l'humanité mais si c'est le cas je crois bien qu'ils m'apprécient. Peut-être que les Gogyou sont ce qui se rapprochent de plus de leur divine nature après tout. Qu'ils sont des dieux condamnés à une existence terrestre! Cette idée me plaît...

Je jette un regard à celui qui s'est présenté plus tôt comme étant Mamoru Ando. Sa profession de foi était... pathétique! Mais elle reflète sûrement l'avis de l'ensemble des membres de l'armée sur l'Empereur! Ils ont confiance en lui? Parfait! La chute n'en sera que plus dure lorsqu'il échouera et mènera leur nation à sa perte! Et je savourerai comme il se doit leurs désillusions...

Je reste silencieuse et attentive à ce qu'il se passe. Parfaitement alignée avec le reste de mes camarades, soldat parmi les soldats, je me demande si la valse des bonnes nouvelles va se poursuivre ou si je devrai me contenter de ce qui a été annoncé. Dans les deux cas je suis déjà largement satisfaite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 356
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Cérémonie Impériale - Les Bases de l'Empire |All| Sam 6 Juin 2015 - 20:32

J'ai fait ce qui devait être fait. Je me suis sali les mains, pour la première fois. Je suis restée silencieuse lors de notre retour de Kusa, avec Yanosa sensei. Les deux Daimyo ont été assassinés, comme demandé. Mais à quel prix... Assise sur mon divan, j'observe une nouvelle fois ces mains. J'ai l'impression qu'elles sont tachées de sang. Le sang de ces deux daimyo. Et c'est moi qui leur ait arraché la vie, moi seule. Pour la première fois, j'ai tué quelqu'un. Pire que ça, j'ai prit deux vies d'un coup. Et une nouvelle fois, je pose mes coudes sur mes genoux et me prend la tête dans les mains. Je n'arrête pas d'entendre ces hurlements. Ceux de cette femme, que son mari a assayé de tuer.

Mais c'est moi qui l'ai achevée. Et j'ai ôté la vie de son mari en même temps. Pourquoi ? En avais-je vraiment le droit ? Juste parce qu'il « avait un regard étrange » ? Le laisser en vie était dangereux. Bien trop dangereux. Sans parler du fait que ma mission était de le tuer. Une mission... Un assassinat... Un massacre, oui... Kusa est libéré de ses Daimyos viciés et eux ont été libérés du poids de leur vie et de leur or. Puisque les mercenaires engagés pour les protéger ont préféré se servir dans les coffres plutôt que de faire leur boulot. Je me demande bien qui d'eux ou de moi est le plus pathétique.

Je me redresse et me dirige dans la salle de bains, celle de ma chambre. L'autre, je n'y ait pas remit les pieds. Elle doit être pleine de poussière. Et alors... ? Qui le remarquera ? Il y a toute une partie de la maison dans laquelle je ne vais plus. Depuis la mort d'Arekushi, je sais que j'ai changé. Comme s'il avait emporté une partie de moi avec lui. Mon innocence, peut-être. Ou du moins ce qu'il en restait. Je me passe de l'eau fraîche sur le visage et m'essuie, avant de retourner dans la pièce principale.

Le guerrier rouge entre à ce moment là et me somme d'aller où nous sommes attendus. Il ne prend même pas la peine de frapper. Peut-être qu'il s'attend à me voir devant une bouteille, comme l'autre fois. Mais non. Je n'en ai pas envie. En fait, j'ai envie de rien. Ou pas de grand chose, du moins. Je lui répond d'un hochement de tête et lui emboîte le pas. La maison est fermée à clé à l'aide d'un peu de métal formé sur mon doigt. Puis nous nous dirigeons vers le palais. Une fois là bas, on peut vite se rendre compte qu'il y a beaucoup de monde. Mon sensei se dirige vers les premiers rangs, et je le suis silencieusement.

Ça commence par une cérémonie d'ouverture où papy glaçon est présenté officiellement comme empereur des pays neutres. Et voilà, c'est lui qui est à notre tête maintenant. Ou bien c'est lui qui est la tête à couper, au choix. Ou les deux, tiens c'est possible aussi. M'enfin bon, lui, on le connaît. Il était déjà au Shukai, avant. Il était mon capitaine à l'Ôdâ. C'est lui qui a fait de nous une équipe, Arekushi Yanosa et moi. Et même si le guerrier rouge est la seule personne que je pourrais suivre aveuglément, je sais ce que je dois à cet homme. Et je sais aussi qui il est. Et je ne sais pas qui pourrait le remplacer si jamais...

Il prend la parole. Au moins, il a le mérite de ne pas faire de longs discours plein de baratin. Il va droit au but, et ça j'aime bien. Oh purée ! J'imagine même pas si celle qui m'a fait passer l'examen chunin devait faire un discours. Je crois que demain on y serait encore... Le premier nom qu'il appelle m'interpelle, justement. Elle était pas morte, elle ? Ou elle avait pas déserté ? Elle avait déserté suite à l'attaque sur le Shukai par les serviteurs furyous. Le deuxième appellé n'est autre que mon sensei. Kusa... Le pays où l'on vient de tuer les Daimyos. Ensuite encore un Samui, celui avec qui j'étais pour l'examen chunin. Il a toujours une avance sur moi pourtant. Et puis enfin le type à la carte, avec lenomquitousse. Il a visiblement su se faire remarquer autrement qu'en fabriquant des cartes. Tant mieux pour tous ceux là. C'est qu'ils l'ont mérité. Enfin, j'imagine. Reste maintenant à savoir si c'est un privilège ou bien un fardeau.

En ce qui concerne Yanosa, nous échangeons un regard. Si c'est un fardeau, nous le porterons à deux. Et s'il est désormais une cible avec une tête à couper, il faudra d'abord me passer sur le corps. Même s'il ne peut pas mourir. Car oui, je ne compte pas le lâcher. Même si pour cela je dois vivre au pays où j'ai fait mes premiers meurtres. Premiers et derniers... Je l'espère. Désormais, seul l'avenir nous le dira.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taichou
Messages : 187
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Cérémonie Impériale - Les Bases de l'Empire |All| Dim 7 Juin 2015 - 12:45

Aujourd'hui, je n'avais rien prévu de spécial. Pour être tout à fait honnête, je n'avais rien prévu non plus pour les jours à venir. En tant que ninja de l'Empire, je devais avouer que ma vie ne faisait que s'enchaîner de manière monotone et cela ne me plaisait pas du tout. Au départ, j'avais espéré qu'en intégrant l'équipe de Van, les choses se bougeraient un peu, mais au final rien n'avais changé. Je ne faisais que me balader au travers du village, tout en m'entraînant encore et encore, toujours avec cet espoir de progresser, de devenir plus fort. Car après tout, c'était ma faiblesse qui me ralentissait le plus. Un shinobi se distinguait avant tout par sa force physique et mentale, autant l'un que l'autre. Pour ma part, je savais que j'étais faible dans les deux cas, et il était de mon devoir de me renforcer afin de pouvoir survivre dans ce monde cruel.

Je pourrai également accepter la proposition de Takusanken, qui m'avait suggéré de voyager à travers le monde afin d'en savoir plus sur les cultures qui m'entouraient. Je n'en savais que ce que j'avais pus en lire dans les livres, mais seul l'expérience réelle pouvait nous permettre de se forger une véritable opinion sur le monde, et c'était tentant d'accepter une telle proposition. Néanmoins, et une fois de plus, ma faiblesse me rattrapait et c'était une chose qui me frustrait énormément. Je cherchais constamment à me changer les idées en me divertissant au quatre coins de l'Empire, mais cette fichue déficience physique et psychologique me rattrapait toujours, m'empêchait d'être pleinement heureux.

Bon, il y avait néanmoins un détail qui faisait de cette journée un jour spécial. Samui Kakeshuou allait aujourd'hui se faire introniser comme première empereur de l'Empire, et tous les shinobis étaient conviés à cette évènement majeur. Cette cérémonie, je comptais bien m'y rendre ! Pour une fois qu'il se passait quelque chose d'intéressant, je comptais bien aller voir. De plus, j'avais entendu dire que Van y serait aussi, ce serait une bonne occasion de lui parler de nos projets d'avenir, de ce que l'équipe allait devenir à présent. C'était donc dans un esprit enthousiaste que je m'étais rendu à cette cérémonie impériale. J'étais quelque peu anxieux dans un certain sens, je ne savais pas réellement ce qui allait se passer. Me suffirait-il de rester assis à observer la cérémonie ? Devrai-je participer ? Je n'en avais aucune idée, mais j'étais certain que ca se passerait bien.

Première constatation en arrivant, le monde qu'il y avait me coupa le souffle pendant quelques instants. Visiblement, cette Cérémonie semblait être de grande importance. Alors que je me tenais aligné parmi les différentes rangées de shinobis qui remplissait l'assemblée, une annonce se fit alors entendre et le dénommé Samui Kakeshuou s'avança, laissant apparaître son physique au yeux de tous. Je n'avais jamais eu l'occasion de voir cet homme dont j'avais tant entendu parler. Alors c'était lui qui dirigerait l'Empire ? Pourquoi pas. Prononçant un discours sans doute destiné à informer son peuple de ses intentions, il annonça alors les personnes qui dirigeraient les différentes terres de l'Empire. Et parmi ces personnes, il y avait Van.

Alors comme ça, notre senseï avait prit tant d'importance ? Ce n'était pas très étonnant à vrai dire, et il méritait sans doute d'accéder à ce titre des plus prestigieux. Suite à cela, il laissa la parole aux différentes personnes qu'il avait nommé précédemment pour que ceux-ci prêtent serment. J'avais les bras croisés et les paupières à demi fermées, tout en tendant attentivement l'oreille à ce qu'il se disait. Le régime changeait drastiquement, et peut-être un peu trop rapidement à mon goût. Mais je n'étais pas un homme politique, loin de là, donc je ne pensais pas que ce soit du'ne réelle importance que je donne mon avis sur le sujet. Mais ce nouveau système monétaire, ces nouveaux titres qu'il nous fallait assimiler... Je poussa un profond soupir de fatigue en continuant d'écouter ce qui se disait.

Mais maintenant que Van était gouverneur, notre équipe était-elle toujours d'actualité ? Il fallait que j'en discute avec le principal intéressé. Il me fallait mettre les choses au clair avec lui, et savoir ce qu'il pourrait advenir de mon avenir. Les événements prenaient une tournure qui m'inquiétait légèrement. Je ne pense pas que nous soyons en danger pour l'heure, mais je craignais qu'une épée de Damoclès ne se tiennent au-dessus de nos têtes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Cérémonie Impériale - Les Bases de l'Empire |All|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Roche :: Iwagakure no Satô :: Ancien palais impérial-