N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 A la sortie du palais [PV Homura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 1005
Rang : A+

Message(#) Sujet: A la sortie du palais [PV Homura] Sam 20 Juin 2015 - 15:47

Suite de ce post pour rappel:
 

Le manieur de temps se fit choper par le col par son cousin, alors qu'une envie de lui mettre un revers de poing gauche lui fait horriblement envie... À qui croyait s'adresser ? Homura voulait vraiment le savoir ? Après que celui-ci eut lâché le démon de Kirigakure no satô après avoir expliqué que son comportement pouvait être risqué pour lui, alors que son visage se ferma :

- Que crois-tu faire exactement ? ... Oui, Kakeshuou n'a pas plus de respect de ma part, c'est à cause de Shinobi condescendant comme lui que le monde dans lequel nous vivons est aussi pourri, n'as-tu donc aucune fierté pour te taire de cette façon devant un dictateur ? N'est-tu pas toi-même l'un des plus grand témoin de la prise de pouvoir de Kakeshuou? Qu'importe pour moi de prendre des risques, et si un jour ma tête vient à quitter mon corps et que la dernière étincelle de vie qui résonne en moi fini par s'éteindre, je pourrais être fier d'être mort la tête haute plutôt que de vivre dans la honte de vivre dans la peur !


Le Jisetsu regarda ensuite son ami avec un regard toujours aussi fermer, alors qu'il expliqua d'une voix basse :

- Et toi que j'ose appeler mon ami, comment peux-tu renoncer à ta dignité en te pliant de cette façon et en n'étant rien d'autre qu'un chien en face de son maître ? Ce n'est pas ma vision du futur, c'est à cause de ces forts qui écrase les plus faibles que jamais la paix ne pourra s'installer, et mener le monde par la peur n'offre que l'illusion d'un monde de paix qui en réalité n'en ai pas un !

Le Jisetsu marqua encore une fois une pause, alors qu'il expliqua encore une fois d'une voix plus calme cette fois-ci, mais avec toujours autant de convictions dans chacun des mots qui fut prononcé a cet instant là:

- Ne croit-tu pas que ceux qui ont fait de nos frères Jisetsu rien d'autre que de vulgaires armes ne sont pas eux-mêmes responsable de leurs utilisations ? Ne pense-tu pas vraiment pas au fond de toi que les Jisetsu sont le seul clan à être utilisé ? Lorsque je vois ce que chacun des clans aux seins du monde pourrait faire avec leurs savoirs combinés si seulement ils n'étaient utilisés comme de vulgaires armes, je ne peux m'empêcher d'être écœuré, la seconde chance que je veux donner a ce monde, et d'arrêté cette folie de soif de pouvoir de d'accepter d'agir la main dans la main et non pas en devenant forcement des objets fait pour toujours obtenir plus de pouvoir, et tant que des personnes comme kakeshuou prendront le pouvoir par la force, cela sera impossible.


Le manieur de temps s'était lancé dans un assez gros monologue, alors qu'il commença à se lancer dans le chapitre final de son discours :

- Tu peux me prendre pour un fou, me traiter de tous les noms... Mais je refuse de mettre un genou a terre devant un protocole que je qualifie de mascarade afin de nous montrer à quel point Kakeshuou a pris du pouvoir, et a quel point il peut en être fier.


Voilà tout ce que le manieur de temps avait a dire, à voir maintenant la réaction de Homura, bien qu'au final qu'importe, le Jisetsu avait sa propre vision de la chose et il ne compter pas en démordre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Informations

Message(#) Sujet: Re: A la sortie du palais [PV Homura] Dim 21 Juin 2015 - 21:53

Les paroles de Demon étaient semblables à un cri du coeur. Il était farouchement opposé à l'idéologie que représentait Samui Kakehsuou, et cela était tout à fait louable du moment qu'il employait les bons arguments. Pourtant Homura aurait bien levé les yeux au ciel si seulement il était toujours pourvu de son sens de la vue. A la place il se contenta de légèrement remuer de droite à gauche sa tête, et ce à quelques reprises, tout en haussant les sourcils. Signe qu'il ne pouvait approuver les dires de son cousin éloigné bien que ce dernier soit aussi honnête avec lui-même qu'il n'était possible de l'être. Car si il respectait cela, il était juste stupide d'agir de la sorte en de telles circonstances.

"Je ne dis pas que tu as tort de penser ça Demon, j'ai même plus de raisons que toi d'être en colère contre le Shûkai de Kakehsuou. Ce que je dis c'est que tu oublies un peu trop vite qui nous sommes pour l'Empire."

La tension dans sa voix s'était totalement évanouie, il ne restait plus que de la tranquillité. Une rupture qui n'était pas vraiment dans les habitudes d'Homura, mais peut-être avait-il changé. Il prit d'ailleurs le temps de s'adosser contre le mur tout en fixant le néant.

"J'ai déserté l'Alliance au moment de la prise de pouvoir du Samui, et en prime j'ai libéré dans la foulée un dangereux criminel appelé Kyu Goren avant de me battre contre un frondeur qui nous barrait la route. Toi tu as toujours été considéré par l'Alliance comme un renégat instable, en partie à cause de moi et je m'en excuse. Et après ta prestation je pense que pour l'Empire tu es encore pire que ça."

C'était une évidence, en ces lieux ils pouvaient être perçus comme des intrus voir pire, des parasites.

"Alors s'il te plait ne leur donnes pas des raisons supplémentaires de nous abattre. En tout cas pas pour quelque chose d'aussi débile que ce qui vient de se passer au Palais."

Car oui agir de la sorte était beaucoup trop irréfléchi pour que cela puisse passer. Pourtant l'ancien Capitaine du Johô ne condamnait pas la pensée mais bien les actes de son compagnon.

"Je te demande pas de respecter au fond de toi l'Empereur, juste d'être beaucoup plus subtil quand tu lui craches à la figure, enfin au moins le temps qu'on règle nos affaires au Shozaishi. C'est possible ?"

Tournant alors la tête en direction de son ami, le Jisetsu n'attendait plus que sa réponse pour poursuivre sur un autre point qui lui posait problème, bien que Demon ne soit en rien fautif cette fois-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 1005
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: A la sortie du palais [PV Homura] Lun 22 Juin 2015 - 5:25

Homura se lança ensuite dans des explications, Homura voulait plus de subtilité dans la manière de parler du Jisetsu, bien qu'il ne semblât pas opposé aux pensées de Demon de manière globale. Demon ne répondit rien, il n'avait jamais fait dans la subtilité et ne compter pas vraiment s'y mettre maintenant, le Jisetsu avait déjà longtemps était recherché, et il n'avait pas vraiment peur d'être pris pour un renégat instable.

Il savait la vérité sur lui-même, il savait pourquoi il avait quitté Kiri, il savait qu'il n'avait jamais été autant criminel qu'a cette époque-là ou même en restant plusieurs heures les mains sous l'eau, la teinte rougeâtre de ses mains ne disparaissait pas... Qu'importe d'être pris pour un traître dans un village d’assassin, cela n'était pas en soit la preuve d'être peut-être une meilleure personne que chacun d'entre eux ?

Lui avait décidé de ne plus se mentir, le démon savait qui il était et contrairement a certain, il avait pleinement confiance en lui et son propre jugement... Ses expériences passées lui avaient une à une offerte des perles de sagesses, il n'était plus un gamin impulsif, parfois peut-être même beaucoup trop tirailler entre le bien et le mal de par ses sentiments.

Lorsque le démon ferme les yeux, il ne voit plus le tueur qu'il fut à une époque à cause d'un village et d'un idéal aussi pourri de l’intérieur que la communauté... Et cela est tellement bon.

Ses réactions de non-respect n'était pas déclenché à cause de sentiment trop fort, qu'importe que le message soit fort, qu'importe de manquer de respect a l'empereur, car si son protocole est une mascarade visant a montré le pouvoir de Kakeshuou, temps que des personnes continueront a être opposé a de tel méthode et a lui faire comprendre ouvertement... Alors ce monde aura peut-être encore une chance infime de se sauver, et méritera encore qu'on se batte pour lui.

Ce nouveau Shukai de Kakeshuou était une totale offense à l'Ancien Régime... Et peut-être même que le fait que le démon ne s'en prenne pas a ce régime directement, était surtout provoqué par le fait qu'il était très curieux de voir de quelle façon l'empereur de glace allait finir par se planter, cela était également un très bon lieu d'expérimentation pour le futur... Que se passera-t-il le jour où lui ne serrait plus là ? ... Est-ce que celui qui prendra la place un jour de l'empereur serait pareil que lui ?

C'est donc avec un sourire qu'il attendra la chute de l'empereur qu'il ne provoquera pas lui-même... Non, cela serait trop simple, non pas qu'il en est les moyens a lui tout seule, mais ne pas s'impliquer de manière physique dans ce pays était le test absolu, alors que le Jisetsu repris enfin à parler:

-.... Je suppose que tu as d'autre à me dire... Mais si ca peux te rassurer, je ne me battrais pas, ne t'en fait pas.


Voilà qui était dis, maintenant Homura et Demon avait surement des choses plus importante a ce dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Informations

Message(#) Sujet: Re: A la sortie du palais [PV Homura] Mar 23 Juin 2015 - 19:54

Son cousin ne semblait toujours pas emballé à l'idée de ne pas pouvoir en faire à sa tête au sein du Shozaishi, il ferait décidément un bien piètre politicien, lui qui était davantage taillé pour l'action. Et si en temps normal l'aveugle appréciait cela, pour la simple et bonne raison qu'en dehors de la capitale c'était bien ce dont il avait besoin, au sein de ces murs les règles du jeu éteint assez différentes pour que ce qui serait une qualité en dehors devienne ici un désavantage. Demon ne s'en rendrait probablement jamais compte tant il pouvait s'avérer buté concernant certains sujets.

Enfin qu'importe, tant qu'il se tenait tranquille leur mission ne devrait pas être plus compliqué qu'elle ne l'était déjà. Pourtant Demon devait impérativement savoir quelque chose au sujet de leur clan qu'il idéalisait vraiment trop aux yeux d'Homura. A l'entendre on avait presque l'impression que leur famille n'avait toujours pas changé depuis les guerres claniques sur Mizu no Kuni. Certes il y avait encore beaucoup de pureté au sein du clan, malgré tout on ne pouvait clairement plus affirmer que les leurs étaient aussi peu enclin à la violence qu'ils l'étaient autrefois.

Bien entendu il s'attendait à une réaction toujours aussi idéaliste de la part de son cousin éloigné, malgré tout il se devait de le préparer aux évènements qui pourraient éventuellement survenir.


"Content de le savoir. Par contre je trouve que tu es beaucoup trop idéaliste. Depuis Kiri notre clan compte autant de meurtriers que les autres familles de ninja. Tu vas encore me dire que c'est à cause de dirigeants mal intentionnés et tu n'as pas vraiment tort."

On aurait pu croire qu'Homura le réconfortait dans son idéal suprême, pourtant ce n'était là que la première partie de son raisonnement. Et la deuxième était bien plus pragmatique.

"Pourtant ce qui est fait est fait. Les Jisetsu sont devenus des meurtriers à leur tour, et je suis certains que tous ne seront pas forcement aussi critiques que toi vis-à-vis de l'Empereur. Ce que j'essaie de te dire c'est que tu devrais éviter de prendre les Jisetsu pour de pauvres victimes innocentes, ça pourrait te jouer des tours quand on les verra."

Sa vision était certes beaucoup moins belle que celle de son compagnon, pourtant pour lui il était venu le temps de prendre conscience de la réalité qui pouvait s'avérer bien plus perfide et amère qu'on ne pouvait le croire au premier abord. Et pour le lui prouver il n'hésita pas à lui rappeler quelque chose dont il n'était pas forcement fier aujourd'hui.

"Regardes-moi. On est du même clan et ça ne m'a pas empêché de te trahir pour servir mes intérêts. Maintenant je le regrette mais je sais au moins qu'on a pas intérêt à nous prendre trop tôt pour les messies du clan Jisetsu."
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 1005
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: A la sortie du palais [PV Homura] Mar 23 Juin 2015 - 22:28

Le manieur de temps ne put s'empêcher d'avoir un rictus en attendant chacune des paroles de son cousin... Le pensait-il franchement naïf a ce point ? Bien sûr qu'il savait que son clan était loin très loin d'être tout rose, le Jisetsu avait lui-même du tué un bon nombre de personnes. De plus comme le souligné le félon, celui-ci s'était déjà fait trahir par l'un de ses cousins, alors il n'en était que plus au courant.

Le possesseur de Kinnegan expliqua :

-.... Ne me prends pas pour plus bête que je ne le suis, je sais parfaitement que notre clan est loin d'être un peuple idéal, mais si tu veux tout savoir... Cela sera un petit test pour savoir jusqu'à combien de pour-cent le travail sera énorme, pour ma part, je veux espérer que la majorité de notre clan n'est pas pourrie jusqu'à la moelle, mais je ne compte pas mâcher mes mots pour autant.

Le manieur de temps marqua un temps de pause, alors qu'il soupira... Après tout, il été peut-être devenu un fou idéaliste, et lui-même en avaient conscience... La vie lui avait appris de nombreuses leçons qu'il n'était pas prêt d'oublier, puis il reprit a expliqua d'une voix assez calme :

- Je ne me vois pas comme une sorte de "Messie", je n'ai franchement pas ce genre d'ambition... Ce que je compte faire, c'est simplement tendre une main complètement folle a une bande d'inconnu et voir combien seront assez fou pour non seulement la prendre... Mais en plus à croire en cette folie, je n'ai pas la prétention de convaincre tout le monde, mais si seulement la moitié du clan n'a pas encore renoncé a nos traditions, et a ce que sont les Jisetsu originel... À ce moment-là, cela sera une victoire.

Le manieur de temps n'avait rien d'autre a dire, un autre argumentaire plus poussé serait certainement surfait est absolument inutile... Il y avait juste à espérer pour l'avenir du clan Jisetsu qu'au moins la moitié pouvait encore être fidèle a ce que sont les Jisetsu, a vouloir en finir avec cette mauvaise utilisation qu'a pu faire les Daimyo ou Kage des connaissances Jisetsu... Que le clan Jisetsu n'est pour le moment qu'une arme, et pas celui qui s'en sert.

Le manieur de temps expliqua également :

-... Cette fois-ci, c'est a mon tour de te poser une question... J'ai besoin de savoir pourquoi tu as accepté l'offre de kakeshuou et surtout qu'est-ce que tu compte faire, j'avoue que cela m'intrigue... Je suppose que cela est pour garder un œil sur les Jisetsu qui resteront dans ce pays... Non... Tu m'en parleras plus tard...


Voulait-il éviter que quelqu'un d'autre écoute ? ... Très certainement, selon les mots prononcés, cela pouvait être risqué, alors que le Jisetsu se mit a sourire en expliquant :

-... Demain, nous ferons un petit duel... Je veux constater de mes yeux si tu es à nouveau capable de suivre un rythme au combat avec tes nouvelles capacités, si tu te sens d'attaque bien sûr.

Cette fois-ci, c'était le médecin qui parlait et non plus le Jisetsu... De toute façon tout semblait dis pour le moment, tergiversé plus longtemps ne serait plus vraiment très utile... Pour le moment tout du moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

A la sortie du palais [PV Homura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Roche :: Iwagakure no Satô :: Ancien palais impérial-