N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Groupe#1 : Shérif, fais-moi peur (Rang B)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Groupe#1 : Shérif, fais-moi peur (Rang B) Mar 30 Juin 2015 - 15:12


SHÉRIF, FAIS-MOI PEUR (B)

CONTEXTE
    Citation :
    Konoha est curieux de connaître la situation réelle de Nami no Kuni et de l'implication des forces du Daimyo dans la vie de son peuple. Il est décidé d’envoyer des troupes dans le pays des vagues. Votre mission consiste à observer les réactions des gardes du Daimyo face à des rackets, des vols à l'étalage ou encore des agressions envers des civils : bref, toutes situations qui pourraient vous permettre de vérifier la réaction des hommes du Daimyo. Tous les coups sont permis pour cela.

    Attention : personne ne doit se rendre compte que vous êtes des Konohajins, sous peine de déclencher un incident politique prématuré. Vous devez être aussi discrets qu’efficaces afin de ramener des informations fiables.

    Vous venez d'arriver à Nami no Kuni et, rapidement, une chose vous interpelle : un homme, qui semble être un garde du Daimyo, est installé à la terrasse d’un bar à boire de l'alcool, alors que, d'après sa tenue et l'heure de début d'après-midi, il semble encore être en service. Un autre détail vous frappe : il semble n’y avoir aucun autre garde aux alentours malgré une foule de personnes imposante.

    Sera-t-il un bon cobaye pour le premier test ? A vous d'en juger.

SUITE DE :

RÈGLES
    Ø Respectez l'ordre de post, et privilégiez ce RP pour ne pas le faire traîner.
    Ø Si combat il y a, résumez toutes vos actions et vos techniques (ainsi que leur rang et leur cible) à la fin de votre RP, avec la balise spoiler ou hide.
    Ø Vous avez 36h pour poster lorsque c'est votre tour. Si vous ne le faites pas, vous aurez une seule et unique fois 12h supplémentaires (le Maître du Jeu ne viendra pas poster cela dit). Si vous n'avez toujours pas posté, vous serez exclu du groupe (et perdrez donc les points accumulés).
    Ø Chaque personnage a droit à un seul délai de 24h s'il contacte Aburame Mizuki.
    Ø N'hésitez pas à utiliser les Principes de combat, le Guide de Combat et l'Indicateur de Chakra pour vous aider en cas de combat.

PARTICIPANTS ET ORDRE
    Chef : Shiya Okasaki
    Subordonné : Nara Kōrō
    Narrateur


Dernière édition par Chroniqueur le Jeu 2 Juil 2015 - 11:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: Groupe#1 : Shérif, fais-moi peur (Rang B) Jeu 2 Juil 2015 - 11:56

@Shiya Okasaki a 12H pour poster sans quoi il sera exclu du groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: Groupe#1 : Shérif, fais-moi peur (Rang B) Jeu 2 Juil 2015 - 23:53

@Shiya Okasaki a, à sa demande, 24H de plus pour poster.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 303
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Groupe#1 : Shérif, fais-moi peur (Rang B) Ven 3 Juil 2015 - 23:51

Une fois le petit briefing du nouvel Hokage terminé, Oka' prit la direction des portes de Konoha, chaque "élève" pour cette mission était demandé aux portes de Konoha, les chefs de groupes devaient se charger de leur indiquer la mission à exécuter. L'élève d'Okasaki pour cette mission était Hayate Shinichi, un genin au potentiel extrêmement élevé d'après l'Hokage, cela ne l'étonnait guère vu que qu'ils avaient tous les deux combattu une fois, et l'Hayate se débrouillait pas mal, très bien même.

Une fois arrivé aux grandes portes, il s'approcha des subordonnés, un n'était déjà plus là.
L'Hayate s'approcha de lui.

Salut, je serai ton ton chef pour la mission qui nous attend, je pense que tu te souviens de moi. Disait-il avec un grand sourire.

Il ne voulait pas utiliser le terme "chef" parce qu'il était un Genin tout comme lui, mais l'ordre avait été précis, il était son chef et Shinichi son élève. Il n'aimait pas vraiment vouvoyer les gens, surtout que là, ils devaient apprendre à se faire confiance le plus vite possible. Il s'écarta du groupe en prenant avec lui Shinichi, il lui expliqua l'ordre de mission donné et qu'il fallait être extrêmement précis et discret, il ne fallait pas qu'il se fasse repérer sous risque de de provoquer une tension entre Nami et Konoha.

Shinichi, notre mission est simple, d'abord, il va falloir se diriger vers Nami no Kuni et ensuite voir si les forces du Daimyo sont vraiment impliqués dans la vie des citoyens, en gros, voir s'ils font respecter l'ordre ou s'ils s'en contrefoutent et qu'il laisse les criminels agir en toute liberté. Et le Hokage a précisé qu'on pouvait utiliser tous les moyens nécessaires, mais sans se faire repérer, il ne veut pas que le Daimyo sache que nous venons de Konoha et que nous les espionnons.

Il se frotta les mains avant de reprendre.

Bien, je vais te demander d'enlever tout objet ou signe distinctif qui montrent que tu viens de Konoha, et remets les au garde qui se trouve à côté des grandes portes.

Il fit d'ailleurs de même lui aussi, bandeau, et tout autre ornement montrant qu'il venait de Konoha.[/color]

Dernière chose, évite d'utiliser toute technique en rapport avec Konoha, sinon ils pourront faire le lien entre Konoha et nous.

Après tout cela, ils prirent la direction de Nami no Kuni, le voyage dura une journée, à vrai dire, ils avaient avancé très vite. Une fois arrivé à Nami, ils étaient ici que de simple ninja sans leurs vraies identités. Ils se tenaient un peu loin des portes pour entrer dans Nami pour pourvoir discuter de comment s'organiser.

Nous sommes enfin arrivé, d'ailleurs ici, tu seras...hmm... Yanosa, et moi, Omeï, nous dirons que nous n'avons jamais appartenu à un village et que nous n'avons pas de nom parce que nous n'avons jamais connu nos familles et nos parents. Concernant nos papiers, tout simples, comme je l'ai dit tout à l'heure, nous n'avons jamais appartenu à un village.

Ils passèrent les portes, et ce que le Shiya remarqua c'est qu'aucun garde ne surveillait la porte, et que tout le monde passait comme il le voulait. Normalement, chaque village avait mis en place un protocole de sécurité, mais là, aucun, nada.

Ensuite, ils se fondèrent de plus en plus dans Nami, le Shiya regardait tout ce qu'il se passait autour de lui avant d'apercevoir une grande foule avec beaucoup, même trop de personnes, les gens parlaient en criant, c'était limite agaçant, que dis-je ?! C'était très agaçant.

Okasaki regarda aux alentours pour voir si quelqu'un ou un garde allait intervenir même si cela ne demandait pas une intervention, ce n'était pas grande chose mais juste demander le calme, puis il eut les yeux figés sur l'homme qu'il venait d'apercevoir, au vu de sa tenue, c'était bel et bien un garde du Daimyo. De plus, il avait sa tenue et cela voulait dire qu'il était en service, il buvait une bière sur la terrasse d'un bar tranquillement sans se soucier de ce qu'il l'entourait sans pression. Aucun autre garde ne semblait être aux alentours. Ils avaient le choix, soit tenter quelque chose soit ne rien faire. L'option une n'était pas négligeable.

On vient d'arriver, et donc tenter quelque chose maintenant serait suspect, mais, aucun garde ne nous a vu passer les portes, ils ne savent pas depuis combien de temps nous sommes ici. Tu vois la foule là-bas, je vais y glisser quelque chose qui m'appartient. Ce collier-là que j'ai autour du cou, il y a ma photo dessus ce qui prouvera qu'il m'appartient, nous allons le glisser dans la poche d'une des personnes se trouvant dans la foule, dès que je te donnerai le signal en te faisant un signe de la main, tu cours vers le garde lui dire que tu as vu la personne à qui je mettrai le collier dans la poche qu'elle me l'a volé, moi, je dirai qu'elle se trouvait dans ma poche et non pas autour de mon cou, sinon il me sortira comment j'ai fait pour ne pas m'en apercevoir alors qu'il était autour de mon cou blablabla. On lui dira quand même que nous nous connaissons et que tu me cherchais dans la foule quand tu as vu ce qu'il doit se passer. Alors qu'en pense-tu ?

Oka' attendait son avis, et si l'Hayate ne voyait aucun inconvénient alors il allait faire ce qu'il voulait faire ainsi il allait donner le signal à Shinichi pour que celui-ci aille prévenir le garde. Il rentrerait dans la foule qui se bousculait et allait y glisser le collier discrètement dans une des personnes présente, Shinichi devait avoir l'oeil et voir quelle personne avait été choisie pour ainsi aller prévenir le garde.

Description:
 


Dernière édition par Shiya Okasaki le Mar 14 Juil 2015 - 19:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: Groupe#1 : Shérif, fais-moi peur (Rang B) Dim 5 Juil 2015 - 16:17

@Nara Kōrō a 12H pour poster sans quoi il sera exclu du groupe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 268
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Groupe#1 : Shérif, fais-moi peur (Rang B) Sam 11 Juil 2015 - 15:00

Cela faisait déjà quelque temps que Shinichi était un genin. Il avait accès à des missions de plus haut rang, mais n'avais pas gagné vraiment de pouvoir au sein du village, par conséquent, il n'avais pas encore accès aux informations concernant ses parents. Il ne connaissait même pas leur prénom, car avec le nom, ils les avaient oubliés. Comme d'habitude, je me levais et je m’apprêtais à sortir de chez-moi pour aller m’entraîner quand on toqua fermement à la porte. Sois une mission soit mon coloc qui a sûrement perdu encore une fois ses clés. J'ouvris alors la porte et je vis devant moi un ANBU en train de me tendre un parchemin. Je la salua et je pris le parchemin tout en rentrant chez moi tandis qu'elle disparut en virevoltant de toit en toit.

Bon, ça voulait dire qu'aujourd'hui, je partais en mission, et ça s’était cool, ça fessait quand même un bail que je n’étais pas parti, car avant j’étais blessé à la suite de l'examen et ensuite, j'ai passé tout mon temps libre à m’entraîner pour récupérer la forme. Je passai donc une tenue descente et plus discrète, car le flashy ce n'est pas le mieux pour une mission d'infiltration. Je vérifiai si mes sceaux d'invocation marchaient encore et je partis avec mon sac sur le dos accroché d'une seule brettelle. Je devais me rendre aux portes du village et attendre mon chef de mission à savoir Oka-sama. C’était un shinobi de la feuille qui n'étais pas encore chunin à ma connaissance, mais qui avait l’expérience nécessaire, je pense. L'hokage doit avoir ses raisons de me mettre avec lui, car après tout, je pense que je suis le Genin le plus expérimenté.

Arrivé sur les lieux de rendez-vous, je remarquai qu'il y avait 2 autres genin qui attendait aussi visiblement leur maître. Je les saluai et me mis à attendre oka-sama comme les autres. Oka-sama fut le deuxième arrivé. Lorsque je le vis, je m'approchais de lui et il me salua.

Salut, oui, je me souviens de la raclée que tu m'as collée. D'ailleurs à la fin de cette mission, je te défie encore une fois, j'ai amélioré mon éventail de technique.

Il n’emmena un peu plus loin que le groupe pour m'expliquer les détails de la mission. Une mission infiltration, c'est carrément dans mes cordes grâce à mes pouvoirs. Je devrais pouvoir réussir cette mission sans trop d'accroches. Je l’écoutais avec attention, car après tout, c’était mon chef, mais il était le même grade que moi et avait pratiquement le même age. Bon, je devais me débarrasser de mon bandeau et c'est tout. Je n'ai pas de technique ni de d'insigne qui montre mon appartenance au village. Je remis fièrement mon bandeau aux gardes du village et nous primons la direction du territoire de Nami.

Après une journée complète de marche, on était déjà arrivé à Nami et mon chef décida de prendre une pause pour m'expliquer comment allait se passer l'infiltration. Mon nom de couverture sera yanosa et celui de oka serai omeï.

haï!!!!!!!!

Ensuite, on a repris notre route et nous avons passé la porte alors qu'il n'y avait absolument aucun garde. C'était vraiment bizarre, un pays qui ne garde pas ses frontières, j'aurais tout vu. Plus on entrait dans Nami et plus les gens criaient. C'était littéralement le bordel, et je me demandais ce que foutaient la police ou la sécurité. C'est alors que je remarquais à mon tour quelqu'un qui semblait être un garde à sa tenue et qui devrait être sur le papier en service. Pourtant malgré le bordel, il sirotait posé sa bière à la terrasse en observant sans se sentir le moins du monde concerné.

C'est alors que Oka-sama me proposa un plan pour voir la réaction du garde même si je me doutais déjà de sa réaction. Mais le plan était ingénieux, ainsi, je donnai mon accord. Oka partit alors dans la foule exécutée sans plan tandis que je l'observais. Je n'attendais que le signal qu'il me tendit après quelques secondes. Je partis donc vers le garde et je l'interpellai :

Monsieur mon ami vient de se faire voler son collier qu'il venait de mettre dans sa poche, vous êtes un garde non, pouvez vous nous aider ?






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: Groupe#1 : Shérif, fais-moi peur (Rang B) Ven 17 Juil 2015 - 19:02

En vous approchant, vous remarquez que le soldat semble être dans un état d’ébriété avancé, mais il a toujours la lucidité de se moquer de vous en vous expliquant qu'un collier se porte autour du cou, que vous n’aviez qu'à faire plus attention, que son travail est d'assurer la sécurité du peuple et non pas de perdre son précieux temps avec des délits mineurs. Il argue même être un héros que le Daimyo lui-même a reconnu et mandaté les services. Il vous indique donc de partir avant qu'il ne perde patience.

Pourtant non loin de là, un homme semble racketter un enfant sans qu'il ne réagisse non plus, que faites-vous? Rappelez-vous que vous ne devez pas vous faire remarquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 303
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Groupe#1 : Shérif, fais-moi peur (Rang B) Dim 19 Juil 2015 - 5:35

Okasaki exécuta son plan, puis il fit signe à Shinichi pour qu'il aille prévenir le garde. Shinichi lui expliqua ce qu'il avait à expliquer en détail. Mais la réponse de celui-ci fut étonnante puisque, il n'en avait rien à faire, prétextant qu'un collier ne se mettait pas dans une poche, mais autour du cou. De là où il était, Oka' pouvait entendre ce qu'il disait, il fronça les sourcils d'un air étonné par sa réponse. Il ne voulait pas perdre son temps avec un délit "mineur", mais un délit reste un délit, déjà, cela voulait dire qu'il n'en avait strictement rien à faire des vols à la tire, il préférait picoler tranquillement dans son coin. Il fallait maintenant trouver quelque chose de plus grave.

Oka' voulait récupérer le collier, mais trop tard, et ce n'était pas une bonne idée, il rejoignit Shinichi, et tous deux s'écartèrent du garde, en allant vers une autre table pour pouvoir discuter, de là il n'allait pas pourvoir les entendre.

Il va falloir trouver autre chose et s'aventurer plus loin dans Nami, en tout cas loin de ce garde la pour pouvoir essayer autre chose.

Il cherchait quelque chose à faire pour voir si les gardes allaient réagir, mais sans qu'ils ne se fassent remarquer, il fit signe à Shinichi de partir, mais au moment de partir, un enfant se faisait racketter par un homme, qui était quand même bien âgé. Le garde voyait la scène tout comme les deux Konohajins mais il n'agissait pas, il était assis comme si de rien n'était. Les deux Konohajins ne pouvaient pas agir, l'ordre donné par l'Hokage avait été précis, ils devaient rester discrets et revenir avec le maximum d'informations.

Et puis, le garde avait dit que son travail est d'assurer la sécurité de peuple, un petit-enfant se fait racketter et il n'agit même pas...

On va le laisser faire, après tout, c'est au garde d'agir pas à nous. Pour l'instant, on va se rasseoir et nous allons nous contenter d'observer.

Ils ne pouvaient que se contenter de cela, il ne voulait pas mettre en échec la mission en tentant d'aider un enfant qui se fait racketter, surtout qu'il n'avait sûrement que quelques friandises. Pendant que la scène se déroulait, Okasaki réfléchissait encore, il cherchait quelque chose qui pourrait permettre une bonne fois pour toute que les gardes s'en contre foutaient complétement d'aider les habitants, mais pour cela, les Konohajins devaient trouver un autre cobaye, peut-être qu'ils n'étaient pas tous pareils et qu'un autre garde agirait comme son grade le lui permet et le lui oblige.

L'idée de provoquer une bagarre lui traversait l'esprit, mais si cela tournait mal et qu'au final ils se faisaient emprisonner ou bien même démasquer ? C'était un risque à prendre, mais il fallait bien y réfléchir avant de tenter quoique ce soit, pour l'instant il ne proposa pas cette idée à Shinichi. Il allait sûrement l'utiliser en dernier recours si rien ne marche vraiment.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 268
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Groupe#1 : Shérif, fais-moi peur (Rang B) Lun 20 Juil 2015 - 23:09

Alors là, j’étais vraiment sur le cul, ce garde préférait siroter sa bière que d’aller faire son boulot. Et le pire, c'est qu'il un héros reconnu et mandaté par le Daimyo. Et en plus me demande de partir, car je l'agaçais, j'étais scié sur patte. Je ne m'attardai pas avec cette énergumène et je rejoignais mon camarade Omei. Ensuite, je suivis oka, euh non, je voulais dire Omei dans un coin tranquille ou le garde ne nous entendraient pas. J'écoutais mon chef de mission en hochant de la tête pour lui faire comprendre que je le suivais sur ces paroles. Après cet échec cuisant, on allait devoir, attendre et observer jusqu’à ce qu'un incident se produise. Nous sommes donc restés assis là sur notre terrasse a boire notre thé.

C'est alors que je vis un enfant se faire racketter limite devant les yeux du garde, mais il continuait de s'en foutre littéralement. La mission nous disait de ne pas intervenir malgré que ça me répugnait de voir des gardes sensés être des héros engagés par le Daimyo en train de se la couler douce au lieu de faire régner le calme. On est à peine dans les frontières du pays et c’était déjà le bordel. Premièrement pas de garde aux frontières, aucun contrôle d’identité, mais surtout aucune répression criminelle. J'étais impatient de finir cette mission, car pour le moment, la situation est presque comme l'avaient décrit les informateurs voire pires.

C'était affligeant, mais pas question de rater une mission pour sauver un enfant qui n'avait à tout cassé que 1 paquet de bonbons. C'est alors qu'une idée me traversa l'esprit, et si on essayait un vol. oui un vol dans un supermarché comme ça les gardes devraient venir tenter de nous arrêter. Nous n'aurions qu'à filer ou à nous servir de mon genjutsu pour les brouiller. Mais si ça tournait mal, on allait se faire emprisonner, mais en fait, qu'est-ce qu'on risque. Si on est fait prisonnier, il suffit que l'on dise que nous sommes des orphelins qui cherchent de quoi manger. Ensuite s'il nous laisse un instant de répit, on les arnaque et on s'en va avec mon genjutsu pour leur faire croire que nous sommes encore là.

Je pense qu'on devrait essayer de commettre un vol dans un supermarché, car après tout, on risque rien. Au pire, ils nous arrêtent et après ? On dit que nous sommes des orphelins et nous nous faisons la malle à la première occasion. Après tout, ils ont, je pense peu de chance de nous attraper en encore moins de nus faire parler et de nous enfermer.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: Groupe#1 : Shérif, fais-moi peur (Rang B) Mar 21 Juil 2015 - 13:31

Vous apercevez un super marché non loin de là, à première vu il n'a pas l'air bien riche mais peut-être sera-t-il le lieu parfait pour votre petite expérience.

N'oubliez pas que le peuple n'a pas les mêmes réactions que les gardes et que cette ville est infestée de pirates, prendrez-vous le risque de susciter la colère du peuple? À vous de voir, mais n'oubliez pas de rester discrets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 303
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Groupe#1 : Shérif, fais-moi peur (Rang B) Jeu 23 Juil 2015 - 0:09

La scène continuait de se dérouler, jusqu'à que le petit-enfant eut à se décider, sous la peur et la carrure de l'adulte qui était en train de le racketter, il sortit tout ce qu'il avait de ses poches, c'est à dire un paquet de bonbons. Comme tout enfant de son âge quoi, mais ce n'était pas ça qui empêcher le racketteur le lui prendre quand même, malgré que ce soit un petit-enfant, et qu'un adulte volant des bonbons à un petit gamin...

Revenons en au garde, il ne faisait toujours rien, regardant la scène calmement. Son travail est "d'assurer la sécurité du peuple" disait-il... Oui bien sûr, et moi, je suis le futur Hokage. C'était une chose de plus qui allait entrer dans son rapport. Le garde laissa même le criminel partir, celui-ci ne prit même pas la peine de courir, à croire qu'il n'avait pas peur de se faire attraper ou même de se faire courir après... À croire que ce n'était pas la première fois qu'il faisait ça et que c'était quelque chose de "normale" ici.

Après tout ça, Shinichi proposa une idée, enfin une bonne chose, il n'était pas le genre de personne à agir, et ne faire qu'écouter comme Oka' le faisait avant. Un supermarché se trouvait non loin de là, et l'idée de Shinichi était de tenter un vol, mais, il fallait faire en sorte de se faire attraper, et voir la réaction des gardes, et aussi voir si les habitants avaient le réflexe d'aller prévenir les gardes ou qu'eux même avaient conscience que les gardes n'aillaient mas les aider, d'ailleurs après ça si tout allait bien se passer, ils allaient aller questionner les habitants de Nami no Kuni sur le Daimyo ainsi que la sécurité de ce village.

- C'est une bonne idée oui, mais dire que nous sommes orphelins ne va rien changer, peut-être que pour toi oui vu que tu es encore qu'un ado, ils seront sûrement plus clément . Et, crois-moi qu'ils ont les moyens de nous faire parler, et si ça leur chante, ils, nous enfermerons sans scrupules.

Il hésitait un petit moment sur une question qu'il se posait, soit il y allait lui-même, soit il y envoyait Shinichi, mais, ça serait mettre en danger son subordonné... Il voulait quand même voir comment se débrouillait celui-ci, et dans tous les cas s'il venait à se faire attraper, Okasaki n'hésiterait pas à user de technique pour qu'eux deux prennent la fuite. Il se décida enfin, Shinichi allait y aller malgré le fait qu'il l'eut dit à contre-coeur, ce n'était pas par lâcheté, mais il devait voir comment celui-ci allait se débrouiller et s'il était vraiment dépendant des autres ou pas et s'il savait réfléchir ainsi que se sortir d'un cas d'urgence.

- Bien, tu vas y aller, prend ce talkie-walkie avec toi, vole quelque chose et fait en sorte de te faire griller. Je te regarderais de loin, si tu auras vraiment besoin de moi, j'interviendrais. On va aussi faire en sorte de voir comment les habitants réagiront, ainsi que celui qui tient ce commerce.

Puis, il jeta un coup d'oeil sur l'allée du supermarché. Plusieurs personnes passaient, certains ressemblaient à des bandits, d'autres des habitants lambda et d'autres à des pirates. Il ordonna à Shinichi de revenir.

- Attends, revient, restons ici pendant dix minutes, si rien ne se passe bah... je trouverais quelque chose. Donc, estons ici, nous pouvons voir ce qu'il peut se passer de ce coin, puis s'il le faut nous agirons peut-être.

Cette ville était infestée de voleurs, racketteurs, pirates ect, ce n'était pas un secret, il suffisait seulement de regarder les passants. Il voulait voir comment réagissaient les habitants quand ils en voyaient et si c'était tout à fait normal ici. Ce plan allait en construire un autre. S'ils ne faisaient rien, eux même allaient devoir agir et tenter quelque chose.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 268
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Groupe#1 : Shérif, fais-moi peur (Rang B) Mar 28 Juil 2015 - 0:33

C'est vrai que avec un pays pareil, s'il voulait vraiment nous faire parler il le ferait par tous les moyens mais ça m’étonnerais qu'il s’embête avec ça. Après tout, comme l'annoncer mon supérieur hiérarchique on est des ados, enfin je suis un ado et on est sans papier donc ils ne peuvent pas savoir notre âge exact sans avoir recours à diverse technique.

Après un court instant de réflexion, oka-san me tendit un talkie-walkie et me donna la charge de la besogne. Je devais voler dans le supermarché et me faire chopper volontairement. Ça devrait être dans mes compétences et au pire, j'ai mes techniques. Je me sentais fière, car mon supérieur avait écouté ma proposition et l'avait même adopté. Je partis alors en direction du supermarché et je me préparais psychologiquement pour commettre mon vol, C'est en me rapprochant du supermarché que je remarquai la population de cette ville.

Tous les gens autour de moi ressemblaient à des pirates ou des voleurs. On se croirait au paradis des voleurs et clairement, je me sentais d'un coup moins en confiance. C'est alors que mon supérieur me donna l'ordre d'effectuer un repli stratégique. J’étais déçu et à la fois soulagé, car c’était vraiment stressant de commettre un vol. Il préférait que l'on continue de glander 10 minutes supplémentaire pour voir ce qui se passe. Je sentais que quelque chose allait se passer après tout, on était dans l'une des villes qu'on pourrait appeler bordel.

En fessant plus attention à la population, je m’aperçus alors que ce village n’était peuplé que de brigands et pirates. C'est alors que j'entendis un bruit assourdissant venant du centre de la ville. Nous qui attendions une occasion pour observer les gardes, on était servi. Je regardai alors mon supérieur, car j'attendais une quelconque réaction de sa part. Je me doutais déjà qui allait me proposer d'aller vers le centre voir ce qui se passe.


Tu a entendu, ça, on fait quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: Groupe#1 : Shérif, fais-moi peur (Rang B) Ven 31 Juil 2015 - 0:49

Vous décidez d'attendre et cela est peut-être une sage décision, car vous ne l'aviez pas remarqué, mais certains bandits vous regardaient déjà du coin de l’œil sûrement dans le but de voir si vous aviez des choses de valeur sur vous pour vous détrousser.

D'un autre côté rester sans agir risque d'être long, peut-être serait-il temps pour vous de monter un plan. Mais alors que vous regardez bien... Vous reconnaissez la personne qui a racketté l'enfant s'approcher d'un autre cette fois, et le garde ne semble toujours pas vouloir se mêler de tout ça, faisant sûrement semblant de dormir. Que décidez-vous de faire? Tenter d'observer l'action de ce garde semble être devenu une chose non constructive du fait de son fort état d’ébriété... Cependant vous voyez un autre garde s'approcher de l'homme qui s'en va détrousser un autre malheureux. Mais cette fois l'enfant semble légèrement plus riche , a t'il été envoyé par ses parents faire les courses avec leurs économies ?

Le garde sourit légèrement, comme si le larcin auquel il assistait lui donnait une idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 303
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Groupe#1 : Shérif, fais-moi peur (Rang B) Mar 4 Aoû 2015 - 22:31

Rien ne se passait pour l'instant, cela faisait dix bonnes minutes que Shinichi et Oka' étaient là à observer le magasin. Plusieurs personnes étaient en train de les observer, et ils n'avaient pas l'ai d'être étonnées mais ils avaient plutôt l'air de leur vouloir quelque chose, les voler sûrement, dans tous les cas les deux compères n'avaient rien sur eux donc s'attaquer à eux serait une mauvaise idée surtout qu'Oka monterait sur ses nerfs en quelques secondes et il fallait mieux éviter ça pour le bien de la mission.

- Fait gaffe, regarde là-bas on nous observe, ils veulent sûrement nous voler.

Oka' n'avait toujours pas d'idée, et à vrai dire, il faisait avec les moyens du bord. Plus tard, leur ami de tout à l'heure refit son apparition pour cette fois-ci voler un autre gamin, les friandises ne lui avaient apparemment pas suffit. Le garde faisait semblant de dormir, il ouvrait les yeux discrètement pour voir la scène et ne pas avoir à intervenir, de tout façon il était complétement ivre. Une fois terminé, c'était au tour d'un autre enfant, mais, cette fois-ci il n'allait pas laisser faire, surtout que cet enfant la avait l'air de vouloir aller faire les courses.

Il se leva de sa cachette pour aller aider le gosse, mais, il y avait un autre garde qui venait de faire son apparition. Il était désolé pour le petit enfant mais il devait voir ce que le garde allait faire, d'ailleurs celui-ci souriait bêtement en regardant la scène, si rien n'allait se passer, il partirait reprendre l'argent au racketteur avant de le rendre au marmot. Oka' donna l'ordre à Shinichi de ne pas agir, le garde avait l'air de préparer quelque chose et peut-être qu'attendre serait finalement une bonne chose. Il garda tout de tout même un oeil sur ceux qui les fixaient depuis un bon petit bout de temps afin de les voler.

- On attends, j'veux voir ce que le garde va faire.

Il était bloqué, soit il agissait soit il attendait pour avoir des infos, la mission allait être plus dur que ce qu'il croyait, espérons que la patience allait payer. De plus, Shinichi n'apprenait pas grand chose avec lui alors que c'était un peu le but de cette mission, le rapport risquait de faire seulement quelques lignes avec très peu d'infos, les autres équipes qui avaient aussi été envoyées à Nami avaient quant à eux peut-être réussis ce qu'il leur avaient été demandé avec succès.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: Groupe#1 : Shérif, fais-moi peur (Rang B) Ven 14 Aoû 2015 - 22:08

Le garde attend que le malfrat exécute son délit, mais sans lever le petit doigt pour l'aider. L'enfant part en pleurant, sous le regard condescendant de son agresseur qui se moque ouvertement de lui. Les gens autour semblent être aseptisés et aveugles, préférant ignorer l'horreur qui se passe sous leurs yeux.

Cependant, le garde prend en chasse le racketteur et lui ordonne de rendre tout l'argent qu'il vient de dérober. Une bonne chose ? Pas vraiment, car non seulement le voleur est libre de repartir, mais vous voyez en plus le garde mettre l'argent dans sa poche et partir... A l'opposé d'où l'enfant se dirigeait...

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 303
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Groupe#1 : Shérif, fais-moi peur (Rang B) Mar 18 Aoû 2015 - 22:37

Shinichi était pris par des maux de ventres, peut-être qu'il avait mal digéré son repas de midi, il alla direction les toilettes, je lui donna l'ordre de rentrer à Konoha après ça, parce que je n'avais pas le temps d'attendre qu'il finisse ce qu'il avait à faire, beurk.

Le petit enfant était en pleure lui aussi, je ne pouvais pas interagir et c'était ce qui me répugnait le plus. Après lui avoir tout pris il se moqua ouvertement de lui... Il avait environ dix ans et lui dans la vingtaine et il osait quand même se moquer de lui, tout le monde ne mûrit pas en même temps. Il avança quelques mètres plus loin avant de se faire intercepter par le garde qui regardait la scène sans agir pendant que lui, rackettait le môme.

Il lui demanda de vider ses poches, ou plutôt de lui donner ce qu'il venait de voler au môme. Je pensais qu'il allait le prendre avec lui et le lui faire payer ainsi qu'aller rendre cette argent au môme, mais non il le laissa partir et rangea le butin qu'il venait d'acquérir dans sa poche. Un garde qui se la coulait douce dans un bar et qui n'agissait pas lorsqu'un crime avait lieu et un autre qui n'agissait qu'à la fin mais pour garder le butin, voilà déjà deux informations.

J'allais maintenant me mettre sous henge, j'allais ressembler à l'un de ses gardes, les vêtements, les armes etc. Pour le visage, hmm j'allais choisir celui du veneur de nem, je ne me rappelais plus de son nom, à vrai dire il était bizarre. Bien sûr tout ça lorsque les "voleurs" qui m'observaient depuis un moment allaient déguerpir, je lança un shuriken pile au dessus de leurs têtes pour leur faire peur et ainsi les faire fuir, et ça avait marché, quel bande de lâches. J'étais toujours dans le même coin, je lança un regard autour de moi, personne ne m'observait. Je fis quelques mundras et ce fut terminé, j'étais habillé exactement pareille que les gardes. J'allais pouvoir m'infiltrer comme ça.

Je rejoignis le garde qui venait de "racketter" le racketteur pour lui poser quelques questions et savoir ce que le Daimyo disait à ses hommes.
M'approchant de lui, je l'intercepta avant de lui demander ce qu'avait dit de faire le Daimyo.

- Et, collègue ! Désolé de te déranger, mais j'ai besoin de ton aide, j'me suis tapé une bonne cuite, j'ai fini complétement K.O et donc je ne me souviens plus de rien... Qu'est-ce qu'a dit de faire le Daimyo déjà ... ?

J'attendais sa réponse.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: Groupe#1 : Shérif, fais-moi peur (Rang B) Jeu 3 Sep 2015 - 0:36

Le garde vous regarda d’un œil vitreux, signe que, lui aussi, sombrait dans les torpeurs de l’alcool un peu plus chaque minute. Puis il explosa d’un rire gras à l’odeur de rhum fermenté, et il mit un bras autour de votre épaule.

- AHAHAHAHAHAHA. Ah putain, mec, t’es encore plus bourré que moi. Le Daimyo, sa majesté, sa sainteté ? Dire quelque chose ? AHAHAHAHAHAHA. Ca fait bien longtemps qu’il s’en contrefout de ce qu’il se passe, du moment qu’il reçoit son argent en temps et en heure. AHAHAHAHAHA.

Puis il repartit, riant toujours de bon cœur devant votre, apparemment, bonne blague.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Groupe#1 : Shérif, fais-moi peur (Rang B)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Nami no Kuni-