N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 La nouvelle génération (PV Kadoria Saitô)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Informations

Message(#) Sujet: La nouvelle génération (PV Kadoria Saitô) Dim 5 Juil 2015 - 16:07

Cela faisait bien une éternité que Kadoria Koüga n'avait pas pris d'élèves sous son aile. A vrai dire il ne l'avait fait qu'une seule fois en formant tant bien que mal l'actuel Capitaine du Satoru, Seki Hasaki, et la défunte Hiryuu. Mais pour être franc il n'avait pas vraiment été le sensei modèle, la faute à ses multiples absences et son manque de temps. Mais c'était du passé et le vétéran préférait largement se concentrer sur le présent que de s'attarder plus que de raison sur ses erreurs passées. En effet aujourd'hui il avait choisi de prendre sous son aile une jeune pousse de son clan en la personne de Kadoria Saitô. Après tout il était désormais connu pour être l'un des plus talentueux Kadoria de cette ère.

Il lui fallait simplement se rendre compte pas lui-même qui était ce fameux Saitô et ainsi voir si cela valait la peine de le former. Koüga ayant ses critères bien à lui, il n'était pas pour autant très difficile. Les seules choses qu'il recherchait chez un futur élève étaient de la motivation ainsi qu'un certain sens du respect. Les deux valeurs fondamentales de l'enseignement, le reste dépendant de la personnalité du principal concerné. Cependant cela ne devait pas l'empêcher d'analyser dès le début son niveau. Et pour se faire il ne choisit pas n'importe quel endroit. En effet connaissait l'effet dévastateur que pouvait avoir sur le panorama les sceaux de gravité, il choisit comme lieu de rencontre exactement le même qu'avec ses deux premiers élèves.

C'était se trouvant au fin fond des montagnes avoisinants le village et qui se démarquait pourtant du reste à cause des multiples cicatrices sur les montagnes, le résultat de ses propres entrainements passés. Un lieu que Saitô allait devoir retrouver grâce à la carte que lui avait fait parvenir le matin même son futur senseï, et ce avec une lettre lui annonçant bien entendu son affectation par le Raikage à l'équipe de Koüga. A voir maintenant si il allait être en mesure de retrouver le vétéran. Un premier test donc qui se terminerait normalement à neuf heures précise, l'heure à laquelle il avait fixé leur rendez-vous. Et en attendant le quasi trentenaire était tranquillement installé contre une paroi rocheuse, guettant les environs l'air de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 81
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: La nouvelle génération (PV Kadoria Saitô) Dim 5 Juil 2015 - 16:41

Aujourd’hui n’était pas un jour comme les autres. Aujourd’hui, c’était le jour J, le moment que j’attendais depuis maintenant trois jours. Depuis l’annonce de ma nouvelle affection quoi. En effet, il y a trois jours j’ai sût que j’allais bientôt être membre d’une équipe ninja et ce matin, c’est l’heure de rencontrer mon senseï. Je n’avais aucune idée de qui il pourrait être, mais j’avais déjà quelques images de lui en tête. Grand, musclé, fort. Je me faisais un idéal utopique du senseï parfait. Enfin bref, je m’étais lever assez tôt ce matin car j’étais trop excité pour dormir. Il faut dire que ce n’est pas tous les jours que j’étais affecté à ma première équipe ninja. Et c’est ce matin même que j’avais reçu l’ordre de mission ainsi que le nom de mon senseï : Koüga. Un nom qui m’était très familier, il faut le dire, car il y avait un membre de mon clan qui s’appelait de la même manière.

Si mon senseï était un membre de mon propre clan, c’était encore mieux. Car oui, j’avais peut-être appris seul à maitriser mes pouvoirs héréditaires, mais il fallait aussi qu’un homme d’expérience m’apprenne à bien les utiliser. C’était logique après tout, il faut l’avouer.

Une fois que j’avais lu cette lettre, j’avais vu un plan ou plutôt une carte à l’intérieur. La lettre disait que le rendez-vous était à neuf heures sur l’endroit indiqué par la carte. Une aubaine de s’être lever tôt, car c’était assez loin de l’endroit où je me trouvais. C’était en pleine montagne, en dehors du village. Ah les montagnes, ça faisait un moment que je n’étais pas partie là-bas. Depuis mon arrivé au village de Kumo. J’avais erré dans les montagnes pendant quelques temps, alors que mon clan s’était fait complétement décimé. Je les connaissais donc comme ma poche et le trouver aller être une partie de plaisir pour moi. C’est ainsi qu’après m’être habillé, j’étais partie en direction des montagnes pour ma première rencontre avec mon senseï. Je ne savais pas comment allait être cette rencontre, mais une chose était sûr, c’est que j’étais surexcité par cette rencontre ! J’avais hâte d’enfin pouvoir mettre un nom sur ce visage. Car oui, même si il avait l’air de faire partie de mon clan, je ne l’avais jamais vu auparavant. Il faut dire, depuis la guerre, je ne me mêler pas trop des affaires de mon clan. Je préférais m’effacer complétement et faire ma vie le plus tranquillement possible.

C’est ainsi que cinq minutes avant l’heure fatidique, j’étais arrivé. L’endroit était plutôt difficile d’accès, mais ce n’était pas grave. L’essentiel c’est que j’étais là, bien présent, en face de lui. Oui, car il était là lui aussi. Il était tranquillement installé contre une paroi rocheuse et m’attendais patiemment. Je ne savais pas quoi dire, mon cœur battait de plus en plus vite et pourtant, j’allais devoir briser le silence reposant de ces lieux pour me présenter à lui avec tout le respect que je puisse avoir. C’était un exercice difficile pour moi qui était habitué à jouer les fanfarons, mais il fallait de temps à autre reprendre mon air sérieux.

« Hoy ! Je suis Kadoria Saitô, Genin de Kumo et futur élève d'un dénommé Kadoria Koüga ! Tu l'aurais pas vu par hasard ? Ahahahah ! »

Et enfaite non, je ne suis jamais sérieux même quand j’essaie de l'être de toute mes forces. J'espérais seulement, à cette heure-ci, que mon futur senseï prenne bien ma tentative d'humour. A voir par la suite ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Informations

Message(#) Sujet: Re: La nouvelle génération (PV Kadoria Saitô) Lun 6 Juil 2015 - 18:21

Finalement l'adolescent pointa le bout de son nez avec exactement cinq minutes d'avance, lui permettant d'hors et déjà de faire plutôt bonne impression auprès de Koüga bien que rien n'était encore joué. Et pour cause puisque ne le connaissant pas, il ne sut pas vraiment comment prendre la remarque de Saitô. Etait-ce simplement de l'humour ou bien une manière de se moquer directement de son supérieur hiérarchique ? Il n'en reste pas moins que ce dernier était sans aucun doute un petit marrant habitué à utiliser la dérision pour détendre l'atmosphère. Voilà pourquoi son aîné penchait plutôt pour la première hypothèse.

D'ailleurs il ne se gêna pas pour faire part de son opinion au nouvel arrivant, le tout l'air amusé malgré ses brèves interrogations intérieures:


"T'es un p'tit marrant toi ?! Et si tu venais plutôt t'installer là, j'ai quelque questions pour toi."

Il pointa alors le rocher face à lui et dont son élève pourrait se faire un siège plus ou moins confortable. Puis après que ce dernier s'y soit assied il recommença à parler.

"On vient tous les deux du même clan mais je ne sais pas grand chose à ton sujet, ça te dérangerait de me raconter un peu ton histoire et tes aspirations pour l'avenir ?"

Bien que Koüga n'avait pas pour habitude de se mêler des affaires des autres, il était désormais le mentor de Saitô et avait par conséquent le devoir d'en apprendre un maximum sur lui pour pouvoir le former de la meilleur manière qui soit. En tout cas c'est la vision qu'il se faisait de l'enseignement, il avait peut-être tort mais c'était sa manière à lui de transmettre son savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 81
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: La nouvelle génération (PV Kadoria Saitô) Lun 6 Juil 2015 - 19:00

Il était plutôt sympa quand même. Son apparence était un peu normale. Par là je veux dire qu’il était assez maigre et musclé, pas trop exocentrique et assez calme. Enfin, il avait l’air assez calme. Tout le contraire de moi, mais c’était quelque chose qui me fallait. Il allait pouvoir me contenir comme ça histoire que j’arrête de fanfaronner partout. Enfin bref, il avait pris la parole pour me dire de m’installer sur un rocher en face de lui et qu’il avait des questions à me poser. Alala, l’interrogatoire allait commencer. C’était la première rencontre basique et il avait l’air de bien aimais en savoir un maximum sur moi. Donc bon, je n’allais pas le décevoir c’était quand même le premier jour en sa compagnie et j’allais devoir faire bonne impression. Malgré ça, il y avait quand même des questions que je redoutais.

J’avais une façon de penser bien à moi et j’avais gardé, malgré mon appartenance à ce village, une certaine noirceur dans le cœur vis-à-vis du massacre de mon clan il y a quelques années maintenant. Il reprit la parole alors pour me demander de lui raconter mon histoire ainsi que mes aspirations pour l’avenir. Déjà, mon histoire n’était pas glorieuse. J’avais vécu quelques temps tout seul, en plein dans ces mêmes montagnes où nous sommes aujourd’hui. Je me cachais chaque jour pour ne pas qu’on me retrouve, car j’avais peur de subir la même chose que les membres décimés de mon clan. Comment lui dire tout ça, après tout, lui aussi était du même clan que moi, mais je ne savais pas comment était sa façon de penser. Je ne savais pas comment il allait prendre le fait que je réfléchissais de la sorte.

« Mon histoire n’est pas très glorieuse. Je suis seul depuis ce jour, j’étais sorti m’entrainer et à mon retour j’ai vu le massacre et les corps complétement meurtries au sol. Après ça j’ai fuis pendant quelques temps, j’ai vécu dans ces mêmes montagnes jusqu’au jour où j’ai entendu dire qu’un village avait vu le jour. J’ai ensuite rejoins le village et l’académie et il n’y a pas longtemps, j’ai été promu Genin. »

Voilà mon histoire, pas fameuse, mais je comptais bien changer tout ça. Je n’ai pas un grand vécu, pas une grande expérience, mais pour mon âge et même si j’aimais bien faire le fanfaron, j’avais la tête sur les épaules. Enfin je trouve. Après, même si je n’avais pas eu une enfance parfaite, je pense que les épreuves que j’avais dût traverser avait fait de moi quelqu’un de bien qui savait faire la part des choses. Enfin bref, mon nouveau sensei m’avait demandé de parler de mes aspirations futures. Alala, j’adorais ce passage car j’avais qu’un seul et unique but : Devenir quelqu’un de connu et respecté dans le village tout en montrant la puissance de mon clan. Un peu comme lui quoi.

« Mon but … Je veux devenir l’homme le plus connu et respecté dans ce village et montrer au monde que les Kadoria ne sont pas encore mort et que la puissance du clan est encore là. »

C’était mon but, ce pourquoi je me battais. C’était mon nindo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Informations

Message(#) Sujet: Re: La nouvelle génération (PV Kadoria Saitô) Lun 6 Juil 2015 - 22:09

Koüga écouta attentivement le jeune Kadoria Saitô avant d'aboutir à une conclusion évidente, si ce type jouait les rigolos c'est sans doute parce qu'au fond il était une âme meurtrie. La faute à la fragmentation passée de leur clan qui avait longtemps été dispersé, pour ne pas dire, isolé aux quatre coins de Kaminari no Kuni. Et le plus étonnant c'est qu'il avait longtemps erré dans ces montagnes, l'endroit même où la branche noble du clan dont faisait partie Koüga habitait avant même la création du village caché de la Foudre. Autant dire qu'il avait clairement été laissé de côté par ses entêtés d'aînés, cela ne l'étonnerait même pas que son père ait été mêlé à ce massacre, après tout il avait été mêlé à de sales affaires durant la guerre clanique.

Et bizarrement le membre du Satoru se sentait d'un coup redevable envers cet adolescent qu'il connaissait pourtant à peine. Cela lui fit un peu de la peine de savoir que sa famille aurait pu lui venir en aide depuis déjà de très nombreuses années, autant dire qu'il avait parfaitement choisi son nouvel élève. Malgré tout son but lui apparut sur le moment un peu trop excessif mais après tout chaque shinobi digne de ce nom doit en avoir un, et si ce dernier consiste à appuyer leur grande famille, c'était encore mieux. Koüga qui un instant avait adopté une mine triste retrouva assez vite son faciès initial.


"Je suis navré pour toi Saitô. On va dire qu'au moins tu n'es plus seul aujourd'hui, ça devrait te permettre de continuer d'aller de l'avant. En tout je f'rais en sorte de te donner tous les outils dont tu auras besoin pour réaliser tes objectifs, il faudra juste que tu te donnes les moyens de les utiliser correctement."

Et sur cette métaphore évidente, le vétéran de guerre commença à aborder un tout autre sujet à savoir celui de l'entrainement qui débutait à l'instant. En effet il invoqua par le biais du sceau situé sur son index droit un long parchemin vierge qu'il déroula sur le sol tout en s'asseyant à côté en tailleur.

"Tu te demandes surement à quoi ça va bien pouvoir nous servir. Et ben tout simplement à s'exercer au Fûinjutsu, je veux voir de quoi t'es capable. Tu sais forcement que c'est la base de nos techniques de gravité même si on va commencer avec ce que j'appelle le Fûijutsu pur."

Et simplement en touchant de la main le papier, Koüga un apposa un puissant sceau dont les circuits étaient imbibés de chakra étant donné que son but restait de rompre une toute aussi puissante illusion.

"Tu vois ça, c'est un sceau permettant au ninja qui le porte de rompre une illusion en chamboulant d'un coup son flux intérieur de chakra. J'aimerai que tu essaies de refaire exactement le même, se sera ta première leçon."

A ce moment son regard signifiait à l'adolescent qu'il devait commencer bien que son sensei ne tarderait pas à lui apporter de l'aide sous la forme de précieux conseils.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 81
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: La nouvelle génération (PV Kadoria Saitô) Lun 6 Juil 2015 - 22:44

Il venait de me répondre le plus normalement du monde. La première impression disparaissait petit à petit et j’apprenais, au fil du temps, à connaitre l’homme en face de moi. Il semblait être quelqu’un de très réfléchis. D’un calme légendaire et qui savait bien lire à l’intérieur des gens. Une aubaine pour moi d’être tombé sur un maître comme lui vu que je n’aimais pas du tout parler de moi. Enfin bref, il avait raison. J’allais devoir me dépasser pour espérer m’améliorer et devenir plus fort. J’étais là pour ça de toute manière, j’étais là devant lui car je voulais m’améliorer pour enfin atteindre mon but. J’allais devenir le membre le plus célèbre du clan Kadoria et lui, il allait m’y aider. En effet, je serais celui qui le fera connaitre en tant que l’homme qui avait formé le génie de Kumo. C’était ça mon but. C’était pour ça que je me battais.

C’est ainsi qu’il avait décidé de passer directement aux choses sérieuses. Une aubaine pour moi qui n’aimait pas du tout les discussions comme celles-ci. Il venait d’invoquer par le biais de son index un parchemin vierge qu’il déroula au sol avant de s’asseoir a coté en tailleurs. Olala, j’étais comme un fou moi. Il allait peut-être m’apprendre une nouvelle technique, ça commençait vraiment à devenir intéressant et moi, j’étais tout excité. Je m’étais donc positionné directement en face de lui et j’avais commencé à l’écouter attentivement. Je buvais ses paroles comme un verre de saké. Il faut dire, c’était notre premier entrainement et je voulais vraiment faire bonne figure.

Les secondes passèrent et je vis mon senseï apposé un sceau bizarre sur ce parchemin blanc dont les circuits étaient complétement imbibés de chakra. D’après lui, c’était un sceau qui permettait à celui qui l’appose de se sortir d’une illusion en chamboulant d’un coup son flux intérieur de chakra. Autant dire que c’était une technique assez puissante que je venais de le voir faire. Il faut quand même avouer qu’en tant que membre du clan Kadoria, j’excellais dans l’art du Fuinjutsu, mais ce que je préférais c’était le Fuinjutsu liée aux techniques de mon clan. Les sceaux permettant d’attirer, repousser les choses et non pas le Fuinjutsu pur comme il venait de me le montrer. Ce premier entrainement allait donc déjà être assez rude pour moi. Et la suite des événements ne faisait que confirmer ce que je pensais. En effet, j’avais tenté de le refaire en apposant ma main sur le parchemin et en y insufflant mon chakra, mais rien n’y faisait. J’avais beau me concentrer, le sceau ne voulait pas apparaitre. Pire, le parchemin pris peu à peu feu devant mes yeux et ceux de mon senseï qui n’arrêtait pas de me regarder après avoir éteint le feu lui-même.

« Il faut que je me concentre plus … Concentre toi Saitô ! »

C’est vrai, il fallait que je me concentre un peu plus. Mais bon, si je ne savais pas comment cette technique marchait, je n’allais pas aller bien loin. Je savais que le sceau était là pour nous sortir d’une illusion, mais ça c’était une fois qu’il était posé. Pour le poser justement, je n’avais aucune idée de comment faire. Cet entrainement allait donc être dur.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Informations

Message(#) Sujet: Re: La nouvelle génération (PV Kadoria Saitô) Lun 6 Juil 2015 - 23:33

En observant son élève, Koüga se remémorait malgré lui toutes ces heures passés à tenter de maitriser le plus de sceaux possibles avec l'aide de Kadoria Ryu, son père aussi célèbre qu'il était sévère. Au moins Saitô n'aurait pas le droit aux coups et aux remarques incendiaires qui lui avaient malgré tout servi à se surpasser et devenir l'un des plus puissants Kadoria de son temps. Car si on dit bien souvent que les enfants reproduisent une fois adulte ce qu'ils ont vécu petit, le vétéran de guerre avait tout fait pour ne pas hérité des mauvaises habitudes de son père en tant qu'enseignant, des sévices qui l'avaient poussé à haïr ce personnage distant avant de finalement apprendre à le respecter sans pour autant l'aimer véritablement.

Après tout il fallait se remémorer cette époque où Kumo n'existait pas encore et où la moindre faiblesse pouvait coûter la vie. Sans doute Ryu avait-il préféré sacrifier sa tendresse au profit de la survie de ses enfants. Saitô lui y avait perdu sa famille proche, sans la puissance et l'expérience de Ryu, Koüga et les siens auraient eu bien plus de chance de connaitre le même sort funeste. Mais à présent son fils pouvait largement se permettre d'avoir une approche moins brutal mais pas pour autant moins efficace à la longue. C'est donc sans pression qu'il absorba le feu créé par Saitô avec l'un des sceaux situés sur son bras droit pour finalement prendre la parole.


"T'es beaucoup trop impulsif. C'est du Fûinjutsu, pas un dessein pour enfant. Prends le temps d'observer les inscriptions que j'ai laissé, vois ça comme un circuit infini où circule du chakra."

Il suivit alors les lignes de son sceau pour démontrer l'équilibre de sa création.

"Tous les sceaux sont composés de cette manière, c'est leur forme avec les symboles utilisés et la quantité de chakra les composant qui détermine leur effet."

Cette fois-ci il désigna de l'index les différents symboles parsemant son Fûinjutsu avant de déclarer.

"Ceux-là sont des symboles de base que tu devrais déjà connaitre. En faite j'dirais même que les sceaux anti-genjutsu font parties des plus basiques. N'importe quel shinobi initié au Fûinjutsu peut le faire, alors montres-moi que tu es un shinobi en réfléchissant avant d'agir."

C'était de nouveau au tour de son élève d'entrer en action.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 81
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: La nouvelle génération (PV Kadoria Saitô) Lun 6 Juil 2015 - 23:58

L’entrainement du jour était rude, mais il fallait bien ça pour que je puisse m’améliorer. C’était une technique assez bizarre qu’il voulait m’enseigner, mais elle allait sûrement me servir dans le futur. En effet, beaucoup de ninja savait maitriser les Genjutsu et ce sceau pouvait me permettre de contrer leurs techniques aussi puissante qu’imprévisible soit-elle. Le Fuinjutsu était un peu compliqué, il fallait l’admettre. C’est vrai, pour un homme comme moi qui avait grandi seul et qui avait appris seul à maitriser les pouvoirs héréditaires de son clan, les explications de Kouga aussi simple et pur soit-elles, n’allaient rien changé au résultat final. Je ne me le cachais pas, techniquement, j’étais un peu limité. Il fallait dire que j’étais plutôt du genre à comprendre sur le tas. Même à l’académie, les explications sur professeur c’était du charabia pour moi. Si je voulais maitriser une technique, j’allais devoir tenter encore et encore pour pouvoir enfin arrivé à la maitriser.

« Un circuit infini ou circule le chakra … Je suis ninja, pas électricien ! »

Non mais c’était vrai, fallait lui dire au bout d’un moment que ses explications ne marchaient pas avec moi. C’est comme expliquer à un sourd en lui parlant normalement qu’il était totalement sourd. C’était impossible si celui-ci ne savait pas lire sur les lèvres et moi, j’étais ce sourd aujourd’hui et je ne savais pas lire sur les lèvres. Enfin bref, il fallait que je me détende et que je reprenne mon calme. Le Fuinjutsu était un art ou le sang-froid était important. J’étais trop excité pour pouvoir refaire une technique que je n’avais jamais faite auparavant. J’étais trop crispé pour comprendre et bien lire les illustrations sur son sceau. C’est ainsi que je m’étais lever d’un coup et m’était directement diriger vers un assez gros caillou. Il fallait que je perde la grande dose de stress qui était en moi et avec l’entrainement le stress se dissipait. C’est ainsi qu’après avoir apposer un sceau d’attraction contre la paroi rocheuse, je venais d’en apposer un autre sur le caillou. Résultat, ce dernier alla directement s’écraser pour enfin se briser contre la paroi rocheuse.

La bruit ainsi que la fumé que cette action avait produite m’avait fait rire et ce n’est qu’après quelques seconde que j’étais retourné m’asseoir en face de mon professeur qui avait l’air de se demander ce que j’avais dans la tête. C’est ainsi que j’avais commencé directement après la fabrication de son sceau sur son parchemin. La technique était bien partie, mais avant de la terminé, mon chakra s’était bloqué. Comme si quelqu’un m’avait empêcher de trop en mettre ou que j’étais arrivé à court de chakra. Peut-être que cette technique était trop puissante pour moi et que je n’avais pas assez de chakra pour la maitriser après tout … C’est avec plein de question dans l’esprit que j’avais repris la parole.

« Je ne comprends pas du tout … Mon chakra s’est complétement envolé. On dirait que j’en ai trop mis … Mais regarde, le dessin c’est exactement le même. C’est juste qu’il manque un truc mais je ne sais pas quoi ! »

C’était vrai, le dessin était le même. Le sceau était reproduit, mais le mien était comme de l’encre sur le parchemin alors que le sien l’on pouvait distinguer clairement le chakra qui coulait a l’intérieur du sceau. Bizarre quand même.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Informations

Message(#) Sujet: Re: La nouvelle génération (PV Kadoria Saitô) Mar 7 Juil 2015 - 0:56

Chassez le naturel et il revient au galop. Une expression qui convenait parfaitement à Saitô qui au bout du compte ne pouvait pas vraiment se concentrer sans que ses manies de pitre ne reprennent le dessus sur son sérieux. Cela lui permettait sans aucun doute décompresser un bon coup, mais c'était bien dommage qu'il réagisse de la sorte puisque cela avait également pour conséquence de lui faire perdre le fil de l'entrainement. En effet l'entrainement venait à peine de débuter que déjà il partait en vrille au lieu de prendre du recul calmement pour tenter par la suite de résoudre le problème auquel il devait faire face.

Et lorsque ce dernier se leva pour aller fracasser des rochers, se fut le bouquet final. Pourtant Koüga garda son calme assez facilement puisqu'après tout il n'avait pas vraiment de raisons de s'emporter. Il avait dit à Saitô qu'il lui donnerait les outils pour progresser et que c'était lui-même qui devait se donner les moyens pour réussir à les utiliser et à les accorder ensemble par la suite. Autant dire que c'était l'objectif du jeune Kadoria qui en prenait un coup avec ce genre de comportement, et il était temps de le lui rappeler après qu'il se soit rendu compte que son sceau ne fonctionnait toujours pas.

"Tu sais c'est ta progression que tu sapes en faisant le gamin. Je dis pas que c'est une mauvaise chose de se lâcher, mais fais-le au bon moment. Regardes tu as du mal à conclure la formation de ce sceau juste parce que tu as gaspillé ce qu'il te manquait en éclatant les rochers."

Si Koüga avait des choses à reprocher à son élève, il n'en restait pas moins son guide et actuellement il valait mieux qu'il mange la barre chocolatée que son aîné était en train de sortir de sa poche. Au moins il ne perdrait pas encore plus de temps en s'évanouissant.

"Je parie que tu commences à te sentir faible, prends ça, ça va te faire du bien."

Malheureusement la partie concrète était terminée le temps qu'il récupère suffisamment de chakra. Néanmoins il restait la partie théorique dans laquelle l'adolescent devrait obligatoirement s'impliquer au vu de ses connaissances actuelles sur le Fûinjutsu.

"Tu vas t'arrêter le temps de reprendre des forces, je vais juste t'expliquer un peu comment marche ces symboles."

Il pointa alors de l'index celui que l'on retrouvait aux quatre coins du sceau.

"Tu voix celui-là. Dans les livres de mon père on l'appelle le symbole barrière, c'est grâce à ses quatre exemplaires qu'au bout du processus la création de ton sceau ne te pompe pas tous ton chakra. T'es peut-être pas électricien mais tu m'as l'air assez intelligent pour comprendre ça non ?"


Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 81
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: La nouvelle génération (PV Kadoria Saitô) Mar 7 Juil 2015 - 1:23

Bon, il fallait le dire, sa technique était plutôt difficile à apprendre. C’était donc ça les techniques de Fuinjutsu de rang supérieur.. C’était vraiment impressionnant comment une seule technique pouvait complétement me bouffer autant de chakra d’un seul coup. C’était une technique assez bizarre dans son fonctionnement et dans sa création aussi. Il fallait avoir le bon dosage de chakra et le relâcher au bon moment. Chose que je n’arrivais puisque je relâchais le plus souvent trop vite mon chakra. Le fuinjutsu était quelques choses de très complexe et il fallait être très calme et garder son sang-froid pour maitriser cet art à la perfection. Malheureusement pour moi, le sang-froid était quelque chose que j’avais du mal à garder. C’était donc un entrainement technique, mais aussi mental qu’il me faisait subir aujourd’hui. Premier moment passé avec lui et je devais déjà prendre sur moi et changer ma façon d’être..

Enfin bref je devais faire des efforts si je voulais devenir le ninja dont j’avais parlé tout à l’heure et j’avais comme l’impression que cet homme en face de moi était la personne idéale pour m’aider à atteindre mon but. Il venait de me reprendre une première fois en m’expliquant clairement sa manière de voir les choses. Je voulais sourire, mais je n’en faisais rien du tout. Je le regardais droit dans les yeux sans pour autant le provoquer. Je l’écoutais attentivement, car j’avais envie de m’améliorer. Il avait sorti de sa poche une barre chocolatée que je pris directement avant de la mettre au complète dans ma bouche. J’avais faim, il fallait l’avouer. J’étais sorti de chez moi ce matin sans manger et donc, j’avais un grand creux au milieu du ventre. Ajouter à ça l’entrainement et mon chakra gaspiller depuis tout à l’heure, et vous aurez compris que j’avais une faim de loup.

J’avais donc attendu jusqu’à ce que mon sensei ait fini ce qu’il avait à dire avant de le regarder et de regarder les symboles qu’il venait de me montrer. C’était donc ça le secret de cette technique … Je commençais donc à comprendre. C’était donc grace à ce symbole que mon sceau ou du moins sa création ne me pomper pas tout mon chakra. Mais moi, j’avais commencé par faire les symboles barrières et après le reste du sceau. C’était donc pour ça qu’a la fin, le sceau n’était pas complet. Ou qu’il n’était pas complétement fermé. Enfin, je me suis compris. J’avais donc qu’une seule envie, c’était de testé ma façon de voir les choses. Si j’avais compris comment marchait ce sceau, c’était qu’il fallait que je finisse sa création en dessinant les sceaux barrières. J’étais quand même intelligent quand je le voulais après tout, je n’étais pas qu’un simple fanfaron sans la moindre cervelle ! C’est pourquoi, sans prévenir, j’avais commencé à malaxer mon chakra et a créer encore une fois le sceau. Il ne me restait pas beaucoup de chakra, donc c’était sûrement la dernière tentative que j’allais pouvoir faire avant un moment et après une grande concentration … Le sceau était créé. Même moi, ça m’avait étonné d’avoir réussi à reproduire sa technique.

« Yeah ! T'as vu ça Kouga-Seneï ?! C'est le même ! »

Bon, il fallait quand même l'admettre, j'avais quasiment plus de chakra dans ma réserve, mais j'avais prouvé à mon senseï ma détermination. Je lui avais montré que quand je le voulais, réussir était facile. Encore une preuve de ma grande maturité malgré mon aspect d'imbécile impulsif.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Informations

Message(#) Sujet: Re: La nouvelle génération (PV Kadoria Saitô) Mar 7 Juil 2015 - 1:54

Alors que Koüga venait de terminer son explication, Saitô ignora son avertissement en apposant tout de suite après sa main sur le parchemin. Et bien que cela fut plutôt laborieux, il parvint tant bien que mal à recréer à l'identique le sceau anti-genjutsu de son sensei. Un bel exploit lorsque l'on regarde le temps qu'il avait mis à assimiler cette technique. Autant dire que malgré sa fâcheuse tendance à se dissiper, ses principales ennemis restaient sa faible réserve de chakra ainsi que son manque flagrant de savoir théorique, indispensable dans un domaine tel que le Fûinjutsu.

Autant dire que pour le moment Koüga était plutôt satisfait de son inconscient d'élève. Enfin côté entrainement en tout cas puisque les missions auxquels il devrait se confronter demandaient bien plus que de la puissance, il lui faudrait penser et choisir les meilleurs options. C'était là la vie d'un shinobi d'élite et Koüga était très bien placé pour le savoir. A voir si Saitô saurait encore une fois se donner les moyens de réaliser ses rêves. Et vu son manque de précaution, son aîné se préparait d'hors et déjà à quelques mauvaises surprises. Mais après tout il n'avait pas signé pour une partie de plaisir mais bien une relation professeur-élève demandant du temps et beaucoup de patience.

En effet Saitô, malgré sa réussite, avait clairement négligé sa réserve d'énergie spirituelle. Et ce genre d'erreur ne rate pas puisque son sensei était pratiquement sûr que ce dernier était, à l'heure actuelle, incapable de regagner le village par ses propres moyens. C'était déjà un miracle qu'il ne se soit pas évanoui. Au moins cela éviterait à Koüga de le porter en utilisant une méthode bien moins contraignante pour lui.


"Bravo Saitô, tu l'as bien recréé à l'identique. Par contre je suis aussi sûr que t'es incapable de faire dix pas sans tomber. Je vais donc partir sans toi, une fois reposé tu devrais pouvoir retrouver ta route facilement."

Les derniers mots de Koüga étaient sec et dénués de compassion tout comme son faciès. Enfin jusqu'à ce qu'il ait vu la réaction de son élève, à partir de là il ne put s'empêcher de rigoler à sa propre blague tout en s'approchant de Saitô pour lui apposer sur le corps un sceau lui permettant de manipuler les effets de l'attraction terrestre sur son corps et ainsi voler à sa guise. Le vétéran de guerre s'apposant ensuite le même, il ne tarda pas à décoller en disant.

"Tu vas voir c'est marrant et comme ça je n'ai pas besoin de te porter."

Puis il prit de plus en plus d'altitude jusqu'à dépasser les plus hauts sommets avoisinants. A partir de là les deux hommes purent rejoindre avec une extrême rapidité Kumo.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 81
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: La nouvelle génération (PV Kadoria Saitô) Mar 7 Juil 2015 - 10:36

J’avais enfin réussi à maitriser cette technique. Je l’avais reproduit à l’identique et ceux, après plusieurs tentative. J’étais tellement fier de moi, tellement qu’un sourire était présent sur le coin de mes lèvres et ne voulait pas du tout s’envoler. Malgré ça, je me sentais vidé. Complétement vide, et après que mon senseï avait pris la parole, ces mots furent le prolongement de mes pensées. En effet, lui aussi avait vu que je n’avais plus une goutte de chakra dans le corps. J’étais au bord de m’endormir pour récupérer mon énergie, mais je me retenais tant bien que mal. Il fallait que je tienne, pour lui montrer que j’avais réussi. Pour lui montrer que j’étais capable de me surpasser. Pour un premier entrainement en sa compagnie, c’était assez bon. Je veux dire, j’avais effectué de bon début pour un homme qui avait grandi et appris à maitriser le Fuinjutsu sans l’aide de personne.

J’étais assez fier de moi, il fallait le dire, mais j’étais encore plus fier d’avoir un sensei comme lui qui savait que ce dont j’avais besoin pour devenir plus fort. Il avait l’air puissant et il avait surtout l’air d’avoir un sacré paquet d’expérience. De plus, c’était un Kadoria comme moi et donc, il savait directement ce dont j’avais besoin pour m’améliorer. Enfin bref, il reprit la parole pour me rassurer. Oui car il m’avait fait une grosse frayeur en me disant qu’il allait me laisser là. Non, il n’était pas comme ça et de toute manière, on ne laissait jamais un soldat derrière sur le champ de bataille. Oui bon, ce n’était pas la guerre et nous n’étions pas en plein combat, mais c’était pareil. On abandonnait jamais quelqu’un, surtout quand ce quelqu’un faisait partie de son propre clan et ça, je n’étais pas le seul à le penser vu que lui aussi réfléchissait comme ça.

« Ouf, tu m’as fait peur senseï. J’ai bien cru que t’allais me laisser là et disparaitre.. Ahahahah ! »

Ouais, il fallait l’avouer, j’étais complétement tombé dans le panneau. Il avait tellement l’air de penser ce qu’il disait et il avait tellement l’air sérieux que voilà. Enfin bref, son geste prouvait quelque chose déjà c’est qu’il avait le sens de l’humour. En effet, il en avait quand même un même si il ne le montrait pas souvent et ça, c’était bien. Très bien même. C’est ainsi qu’il s’approcha de moi pour m’apposer un sceau qui me fit, les secondes d’après, décoller. En effet, je voyais peu à peu le sol qui s’éloignait de moi. Lui aussi s’était apposé le même sceau et avait lui aussi décollé. C’était une sensation plutôt bizarre de voler, mais il fallait dire que j’adorais ça. L’air caressait mes cheveux tandis que je prenais peu à peu de l’altitude.

« WOUAAAH ! C’est trop bien, je veux apprendre cette technique ! »

Ouais, j’adorais cette sensation de voler. J’adorais totalement même ! Ah qu’on se sentait libre … Qu’on se sentait fort à plusieurs mètres d’altitude comme ça. Enfin bref, l’entrainement pour aujourd’hui était sûrement terminé. J’allais aller me reposer et une fois complétement remis et mes réserves de chakra à fond, nous allions passer aux choses sérieuses lui et moi. J’avais hâte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: La nouvelle génération (PV Kadoria Saitô)

Revenir en haut Aller en bas
 

La nouvelle génération (PV Kadoria Saitô)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kaminari no Kuni :: Montagnes de Kaminari no Kuni-