N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Les yeux étoilés d'un Jisetsu [Demon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Heishi de l'Empire
Messages : 162
Rang : C

Message(#) Sujet: Les yeux étoilés d'un Jisetsu [Demon] Mar 7 Juil 2015 - 13:40

    Un jour comme les autres, j'étais la tête à l'envers au dessus des portes, dégustant de toute mes dents mon sandwich en reluquant les arrivants, et plus spécialement les arrivantes... qu'est-ce qu'elles sont belles les étrangères, oh oui! Eh-beh, elles sont pas nombreuses aujourd'hui, c'est plutôt trois gaillards arrivants doucement mais sûrement, tous d'une carrure masculine. C'est pas maintenant que je vais rencontrer une belle étrangère du nord, on fondera une femme, enfin... quand j'aurais l'âge de faire des bébés.

    Les trois garçons sont accostés par les soldats rattachés à la protection, où quelque-chose comme ça, ha-hein! Mais pourtant, ils passent le relai à des ninjas bien plus huppés, dont quelques-uns que je connais vaguement, comme Yuki, une figure importante de l'Empire. Peut-être s'agit-il d'un Kage des trois villages secrets? Il se pourrait que ça soit, vu l'accueil offert à ces trois vagabonds. On va écouter d'une fine oreille, et en apprendre un peu plus! Un Kage doit être surpuissant, c'est un homme taillé pour combattre contre moi.

    Beaucoup trop de blabla, la sécurité du Shukaï après-tout, mais quelques-noms sont remontés jusqu'à mes oreilles, bouche bée. Deux d'entre-eux portaient le nom Jisetsu, serais-ce des membres de mon clan? Et-donc des entraîneurs potentiels à ma maîtrise de mon Dojutsu? Yuki confirme à moitié mes d... ah-hein, elle l'a carrément giflé! Caractérielle cette Samuï, ce garçon ne doit pas être des plus aimables pour qu'une femme le gifle, c'est pas comme ça qu'on traite une fille.

    Mais bref, mais bref... le voici qui prend enfin part à une visite de la capitale, suivons-le jusqu'à son appartement pour refaire surface plus-tard, dans la soirée, et essayer de lui soutirer quelques-techniques secrètes liées au Kinnegan... ah-ah-ah-ah, oui je rigole dans ma tête! Et alors? C'est à pas de souris que je pris en filature le soit-disant Jisetsu toujours accompagnés de deux de ses collègues. Ouais, ça m'étonnerait qu'ils aient tracés ma présence. À cette heure, le centre-ville est bondé.

    Après une étroite filature, je suppose qu'ils sont à destination. Je n'irais pas plus loin, impossible pour moi de pénétrer sans autorisation dans le Temple de l'Empereur. Je ne vais qu'attendre en dehors, qu'ils sortent, et que je puisse reprendre ma filature pour trouver son domicile temporaire.

    ***


    Adossé à l'un des piliers, je balançais des cailloux et user d'un de mes justus à impact sur le temps pour ralentir sa chute. Je m'occupe comme je peux, le trio est sans-doute en rendez-vous avec l'Empereur, c'est normal qu'ils soient si long. Le temps passe, le temps passe, et après un long moment seul, revoilà le trio sain et sauf, l'Empereur n'est peut-être pas aussi sanguinaire qu'on le raconte. Mais je n'ai pas le temps pour les blagues, voilà que le groupe se divise, je vais devoir reprendre ma filature, en ne suivant que l'utilisateur du Kinnegan, accompagné d'un autre type, aveugle. Ce n'est qu'une fois dans une ruelle, qu'il s'arrêta, où l'un empoigna l'autre par le col, et s'en suivit un échange brusque, bien trop loin pour que je ne puisse entendre le moindre mot... Qu'est-ce qui ce passe, bordel de merde? Qui sont ces types, est-ce vraiment des membres de mon clan? ...

    Pas le temps de me poser plus de question, une fois la tempête passée, je continue de suivre le dénommé Demon, jusqu'à son appartement temporaire où je l'interpelle, enfin.

      Excuse-moi. Je su.. je suis Jisetsu Shiro, membre du clan Jisetsu. J'ai entendu aux portes que tu étais l'un des notres, tu dois donc maîtriser cette art, l'art du Kinnegan. Aurais-tu du temps à m'accorder? Pour m'apprendre des justus secrets liés à ce dojutsu?


    Un peu brusque, mais franc! Je ne suis qu'un gamin en quête de maîtrise, je l'épargne de toute les politesses qu'on s'échange entre inconnu. Je me mis alors à genoux, en guise de respect, et éveilla mon Kinnegan comme pour confirmer mes dires, j'appartiens bel et bien à ce clan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 1005
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Les yeux étoilés d'un Jisetsu [Demon] Mar 7 Juil 2015 - 20:35

La manieur de temps sentait bien quelque chose de bizarre depuis son arrivé... Une sorte d’instinct comme lorsqu'on sent le regard d'un inconnu se poser sur vous dans la rue, sans vraiment en être vraiment sur, et cette fois, ce sentiment allez se vérifier puisse alors qu'après une mise au point avec son cousin s'était imposé, enfin bref tout est bien qui fini bien, le manieur de temps avança jusqu'à son hôtel, mais fut interpeller par un étrange gamin, qui se présenta rapidement, pour encore plus rapidement demander au démon de le rendre comme élève pour lui apprendre les Justu secrets du clan.

Face a ce genre de réaction, n'importe qui aurait eu la fameuse réaction du "Mais d'ou il sort celui là?" Alors que le Jisetsu eu quand même un léger rictus de rire retenu face a l'impulsivité de ce Shinobi, mais qui sais, peut-être qu'être impulsif a l'extrême et un trait familial chez les Jisetsu? Le manieur de temps s'accroupit donc et mit une pichenette sur le front du gamin tout en lui expliquant :

- je te trouve bien presser... Il faut plusieurs années pour apprendre a contrôler totalement le pouvoir des Jisetsu, et moi-même, j'avoue ne pas savoir jusqu’où se pouvoir peut aller, et quel en ai sa limite réel si ca n'est le niveau de maîtrise de l'utilisateur.

Le manieur de temps marqua un temps de pose, alors qu'il expliqua ensuite :

- De plus, je ne vis pas au Shukai et je ne pense pas resté assez longtemps pour m'occuper correctement de former un élève, mais si je peux te donner un conseil... Ne soit pas trop pressé, la compréhension de notre pouvoir est une étape très importante dans l'apprentissage du pouvoir des Jisetsu.

Voilà le conseil du jour, a voir maintenant la réaction de ce gamin au comportement ma foi assez... Singulier, a vrai dire cette situation était amusante et le possesseur de Kinnegan était assez curieux de voir la réaction du gamin... Cela promettait d'être assez amusant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Heishi de l'Empire
Messages : 162
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Les yeux étoilés d'un Jisetsu [Demon] Mer 8 Juil 2015 - 16:58

    Un sourire d'ange, fallait bien motiver le Jisetsu, pourquoi entraînerait-il un gamin qu'il ne connait pas? J'allais sortir le grand jeu, j'ai besoin d'en apprendre plus sur le l'utilisation de cette pupille, et pourquoi pas m'apprendre une technique? Je n'en connais que deux, et elles ont portés leurs fruits sur le champ de bataille.

    Un tel situation devait l'embarrasser, c'est sûr, il devait rarement faire face à des gamins de son clan, et encore plus un gamin malpoli.

      Je suis pressé, le temps c'est de l'argent... Peut-être que ces pupilles sont difficile à complétement maîtriser, je n'en ai aucune idée, mais tu dois en être à un point beaucoup plus avancé que moi. Je veux juste en apprendre un peu sur ce dojustu, pourquoi pas apprendre une technique secrète de mon clan? Les grands veulent pas m'entraîner, alors je demande au premier inconnu Jisetsu qui se présente à moi.


    Voyons si ces arguments suffiront à lui emprunter quelques-heures pour l'apprentissage de quelque-chose. C'est tout ce que je veux, apprendre de quelqu'un! Même si ce n'est qu'une journée, ça sera amplement suffisant pour moi, je pourrais retravailler dans mon coin, et me perfectionner sur les bases acquises à ses côtés. Le temps de pause fini, le revoilà qui reprend la parole... Et moi aussi, pas le temps de le laisser souffler! Je veux, je veux m'entraîner avec Jisetsu.

      Je n'ai pas besoin d'année, une heure me suffira, pour apprendre des bases et les perfectionner dans mon coin! C'est rare que quelqu'un m'enseigne l'art du Kinnegan, je ne maîtrise QUE deux techniques, elles ne suffisent pas... La compréhension, blablabla... on dirait les viocs de la bibliothèque! C'est en forgeant qu'on devient forgeron, c'est par l’exercice que l’on acquiert de la compétence. Pour acquérir véritablement un savoir faire, il faut le pratiquer et non pas connaître seulement la théorie.


    Les yeux toujours sous la tutelle du Kinnegan, je pris un cailloux, et je le jeta dans une direction, avant d'user d'un justu secret de mon clan, celui-ci ralentit la chute du caillou, un jolie tour de passe-passe pour un gamin de neuf ans mais pas encore suffisant pour quelqu'un comme moi, quelqu'un qui vise une maîtrise complète de cette art qu'est le Kinnegan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 1005
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Les yeux étoilés d'un Jisetsu [Demon] Mer 8 Juil 2015 - 22:58

Un Jisetsu bien pressé que celui-ça... Il n'avait déjà pas la mentalité requise pour faire un bon apprentissage... Une heure ? Mais qu'est-ce que c'était que cette blague, cela faisait plus de cinq ans que le Jisetsu contrôlé ses pupilles sans avoir fini d'en explorer tous les mystères, qu'est-ce qu'il croyait avoir le temps de faire en une malheureuse heure ?

De plus, le manieur de temps peiné à croire qu'il soit un vrai Jisetsu malgré ses yeux... Un Jisetsu qui n'était pas curieux ? Qui n'avait pas soif de savoir ? ... Cela était possible ? De plus comment s'y prendre dans la pratique si on ne connaissait pas le principe de ces pupilles, alors que le manieur de temps fit un léger rire en expliquant :

- Tu sais... La patience et une vertu pour un manieur de temps, tu a la chance d'être né dans un clan ou le savoir est maître, a-tu simplement idée du nombre de Jisetsu qui ont retranscrit leurs savoir notamment sur leurs connaissances du Kinnegans dans des livres ? Pourquoi te limiter uniquement à ton propre savoir, a celui de maitre qui t'enseigneront le leur, lorsque dans les livres, une infinité de connaissance s'offre a toi.

Le manieur de temps ne fut, pas le moins du monde, impressionné par la maîtrise, peut-être la force de l'habitude de voir son propre pouvoir, alors qu'il expliqua avec le sourire :

- Cependant, si tu réponds correctement à mon énigme, je m'engage a t'apprendre un justu, tu est prêt ? Tu n'as le droit qu'a une seule réponse, alors réfléchi bien.

Le manieur de temps sourit à nouveau, alors qu'il commença à parler :

- À toi Jisetsu qui pense me contrôler, tu seras a jamais celui que je domine, tu me vois m'écoulé, mais jamais tu ne pourras me voir... Qui suis-je ?

Le manieur de temps se mit a attendre, il ne restait plus qu'a voir la réaction de son cousin éloigné, avait-il l'étouffe d'un véritable Jisetsu? Il ne restait plus qu'a voir ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Heishi de l'Empire
Messages : 162
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Les yeux étoilés d'un Jisetsu [Demon] Jeu 9 Juil 2015 - 15:58

    Pas très vieux, mais déjà sage! Voilà comment on pouvait décrire le Jisetsu qu'il venait de rencontrer, même ceux ne résidant pas au Shozaichi sont aussi barbant. Je m'attendais à une réponse positive, et un grand sourire, comme tout les adultes avec une si jolie bouille qu'est la mienne. Mais bon, ça marche, ce Shinobi ne parle que de savoir, de savoir et de temps, encore et encore.

    Sacré moral qu'il me fait, malheureusement c'est le même discours qu'on me ressasse à longueur de journée.
    «Shiro, j'en ai marre! Tu peux pas faire comme les autres gamins de ton âge, plutôt qu'effectuer des missions pour le compte de l'Empire, va bouquiner à la bibliothèque, va engrosser ton savoir. On te voir tout les jours glander dans la capitale, t'es pas possible comme garçon, va t'instruire.» Le même discours, encore et encore... C'est si rare que ça un Jisetsu qui préfère draguer les filles?

      - Le savoir est donc une clé de la réussite? Mais c'est trop nullos comme entraînement... tshurh... Si vous le dîtes, monsieur, alors dès demain j'irais bouquiner, plutôt que draguer les filles. Mais j'espère que c'est pas du pipo, car j'avais rendez-vous avec une jolie fille de l'académie, on allait faire de la balançoire, roh-roh.


    Le Jisetsu m'invita alors à une énigme, encore un truc pour les grands! La philosophie, on a apprit les grandes lignes à l'académie, c'est un truc compliqué et presque indescriptible. Si je réussi à trouver l'énigme, il s'engage à m'apprendre une technique. Trop cooooool! Une technique d'un grand, ça risque d'être sur-puissant, je vais pouvoir crâner devant les filles et les copains.

      - À toi Jisetsu qui pense me contrôler, tu seras a jamais celui que je domine, tu me vois m'écoulé, mais jamais tu ne pourras me voir... Qui suis-je ?


    Deux idées me viennent en tête, puis une troisième... Je vais perdre, mais non, je vais perdre. Je veux apprendre cette technique pour les grands, alors on va se poser, et réfléchir. Les grands racontent que la création de notre Kinnegan vient d'une observation poussée des étoiles, ça colle, mais une autre réponse semble plus adapté. Le temps, c'est la clé de nos pouvoirs, on le contrôle, mais il nous domine, et on le voit s'écouler sans même le voir! À tout les coups, c'est ça, mais le troisième choix me fait hésiter, il me rabache avec son savoir depuis qu'on parle, ça vaut le coup d'être tenté... Alors je dirais.

      - J'ai longuement hésité, et j'ai pas réussi à trancher: Je pense qu'il s'agit du temps, ou encore des étoiles, et pourquoi pas le savoir! La réponse est l'une des trois.


    Je croise des doigts, et lui fait mon plus beau regard de chien battu. J'espère ne pas m'être trompé.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 1005
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Les yeux étoilés d'un Jisetsu [Demon] Jeu 9 Juil 2015 - 17:19

Enfin ce gamin semblait enfin accepté d'entendre raison sur la manière la plus simple d'apprendre la maîtrise du Kinnegan, et qu'il expliqua qu'il arrêterait de draguer les filles et qu'il renoncer même à un rendez-vous galant, ce qui fit assez rire le Jisetsu, alors qu'il expliqua :

- Crois-moi la moitié des filles aimes les aimes forts, et l'autre moitié les intelligents... Avoue que tu n'y avais pas pensé a ça ? Alors si tu te sers de connaissance pour augmenter ta force... Tu doubleras tes chances de succès avec les filles.

Le manieur de temps se mit a rire, c'est vrai qu'après tout... Etre un Jisetsu avait quand même certain avantage, surtout si on parvient a joindre l'utile a l'agréable, dragué des filles est dans l'âge du gamin, alors surement y verrait-il une motivation supplémentaire de se tenir a cette méthode d'entraînement.

Vint ensuite l'heure de l'énigme, alors que le Jisetsu fit un sourire, puis il reprit d'un air assez amusé :

- Je ne t'ai donné le droit qu'a une seule réponse, alors je n'accepte qu'une seule réponse... Réfléchi bien, fait ton choix... En combat, tu n'as généralement que quelque dixième de seconde pour prendre la bonne décision, le doute n'est pas une chose que tu puisses te permettre d'avoir... Par du principe que cela sera ma leçon numéro un.

Voilà qui devrais peut-être pousser un peu le gamin, il faut savoir faire preuve de réflexion, être fort n'est malheureusement pas la seule solution en combat et en combat réel à faire preuve d'hésitation dans sa réflexion Shiro ne survivrais pas très longtemps... Un jugement bien sévère, mais une ne deviens pas un homme uniquement avec de la douceur et c'est ce genre de leçon qu'avait bien souvent appris le démon de Kirigakure no Satô.

Le regard de chien battu du Jisetsu ne changerait rien, il n'avait le droit qu'a une seule réponse... Une seule est uniquement, a lui de prendre la bonne décision afin de ne pas perdre le combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Heishi de l'Empire
Messages : 162
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Les yeux étoilés d'un Jisetsu [Demon] Ven 10 Juil 2015 - 18:25

    Connaissance qui augmentera ma force, savoir inculqué par mes ancêtres à travers des bouquins. C'est pas compliqué, mais il me faudrait des années entières pour atteindre son niveau, et encore des années pour obtenir une maîtrise parfaite du Kinnegan... Pourquoi je suis pas un Suzurane, con comme un balai qui cherche qu'à se battre, ça me faciliterait la tâche, suffit de cogner sur un tronc d'arbre pour engranger de la puissance. Les durs labeurs d'un Jisetsu, alalala..

      Alors si ça double, je suis d'accord avec vous Monsieur... Monsieur comment déjà?


    Il en rigolait, ce garçon devait avoir un franc succès avec les filles pour être sûr de soi. C'est un exemple, Shiro, plus-tard on sera comme lui, avec une touche de beauté en plus! Le Shiro-style, s'il m'apprend une technique, on fera échange de bons procédés.

    Fallait pas s'éterniser, il devait être pressé, un homme qui revient d'une séance avec l'Empereur à mieux à faire que me parler, moi gamin capricieux. Il faut en revenir à l'énigme, il n'accepte pas mes trois réponses, je dois trancher. Choix difficile, je ne veux pas donner une fausse réponse, ça ruinerait toute la filature, je veux m'entraîner avec lui.

      Les étoiles sont les sources de notre clan, c'est de ça que nos ancêtres ont puisés ce pouvoir, mais je ne t'apprend rien. Le savoir est la clé de la réussite, comme tu me l'as si bien rappelé, et pour finir, le temps, l'élément incontournable de notre pouvoir, sans lui notre Dojustu ne serait d'aucune utilité. C'est donc pour ça que je choisi le temps, car on le contrôle, mais il nous domine, et on le voit s'écouler sans même le voir!


    Je baissa la tête, je refusais d'affronter le résultat, je ne suis qu'à cinquante pourcents sûr de ma réponse. La réponse saute pourtant aux yeux, mais je m'attend à une piège, sinon quoi l'énigme serait accessible à tout le monde, y comprit les ninjas ne connaissant que peu la culture de notre clan.

      Alors, j'ai bon? La tête toujours baissée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 1005
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Les yeux étoilés d'un Jisetsu [Demon] Dim 12 Juil 2015 - 12:50

Bien évidemment la motivation par les intérêts personnels était toujours le meilleur moyen de pousser a la persévérance, c'est fou ce que les humains peuvent être influençables lorsqu'on les prend par les sentiments, mais bon, cela était certainement aussi valable pour le démon de Kirigakure no Satô, après tout, il était comme tout humain avec ses propres motivations.

Puis, le gamin se mit à expliquer la fameuse légende au sein du clan Jisetsu qui parle de la source de leurs pouvoirs qui viendrais des étoiles, alors qu'il ne tarderait pas donner son propre avis sur la chose. Le manieur de temps commença donc à ouvrir la bouche d'un air plutôt septique :

-.... Tu sais, je n'ai jamais vraiment cru à cette histoire, les étoiles bien que très belle n'ont jamais eu la moindre influence sur le temps et l'espace, pour ma part, je préfère la version que me raconter mon père à l'époque.

Le manieur de temps commença a sourire, puis il commença à conter de la même manière que sont père lui avait fait à l'époque sur l'histoire des manieurs de temps :

-.... Il y a fort longtemps, un homme ne rêver a rien d'autre que des rêves, et son rêve le plus absolu n'étaient rien d'autre que d'avoir le savoir du savoir, mais malheureusement, même en donnant le temps au temps, l'on n'a pas toujours le temps de connaitre le mystère qui se cache derrière le mystère... Devant sa frustration de ne pouvoir avoir le pouvoir d'atteindre son rêve, un dieu décida de questionner cet homme sur la motivation de sa motivation a savoir cette chose que l'on appelle le savoir, le savoir est-il le pouvoir ? et si ce pouvoir devient ton savoir que veut-tu en faire demanda le dieu dans son interrogation, mais celui-ci ne lui répondit qu'une seule chose " Si le savoir n'est qu'un pouvoir, alors a quoi bon l'atteindre si un jour quelqu'un vient a avoir la perversion de le pervertir" devant cette réponse emprunt de conviction, ce dieu décida de faire un pari avec son voisin, le dieu écrivain de nos destin qu'un humain pourrais avoir le temps de se battre contre lui s'il avait volonté d'avoir les connaissances pour relever ce défi, devant l'acceptation du second dieu, le premier s'arracha ses yeux doré afin de les offrir a cet humain dans un seule but... Lui offrir le pouvoir de lutter contre la cour du temps en le contrôlant.

Le manieur de temps marqua un temps de pause, puis il finit par reprendre :

- Tu sais... Il n'existe aucune limite connue à notre pouvoir hormis celui de nos propres capacités, voilà pourquoi tu ne cesseras jamais de progresser tant que tu as la volonté d'en apprendre toujours plus, mais ton pouvoir et ta connaissance doivent être un enrichissement, ne salit pas ce don que le ciel t'a offert avec de mauvaise intention, maintenant si tu le souhaites, et que tu te sens prêt a accomplir cet objectif sans vouloir corrompre ce savoir, rejoins-moi demain au terrain d'entraînement du Shozaichi, là bas, je t'apprendrais la base même de l'essence de nos capacités.

Voilà un bon gros discours, voilà que le manieur de temps se mettait à parler comme son père... Il avait décidément bien vieilli, cela était assez amusant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Heishi de l'Empire
Messages : 162
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Les yeux étoilés d'un Jisetsu [Demon] Lun 13 Juil 2015 - 16:48

    Il avait réussi à me remonter à bloc, c'est rare qu'un membre de mon clan trouve les bons arguments pour me pousser à étudier, moi Shiro, l'inverse de la plus-part des jeunots de mon clan. Je ne suis qu'un salopiot, rare sont les fois que je côtoie que les bibliothécaires chargés de conseiller dans les archives Jisetsu. La plus-part des jeunes n'ont jamais jouer à la marelle avec une fille, mais ont sans-doute une connaissance poussée du Kinnegan... Mais est-ce qu'ils ont participés à la conquête de Mizu, et ont-t'ils engrangés autant d'expérience que j'ai acquit? Je divague encore, on pensera à ça quand ça sera le moment venu.

    J'ai grandit avec des histoires sur l'acquisition de ces pupilles, toute, sans une exception, complètement opposé. Mais celle qu'on m'a le plus inculqué, lors des séances d'apprentissages dans les archives est nulle doute celle liée aux étoiles, bien-que difficile à croire, la conviction de certains Jisestu à ce sujet m'a donné envie d'y croire. Et pourtant, lui, le renégat du clan Jisetsu ne partage pas la même version que nous, il préfère celle que lui a transmise son père.

    Après un mince sourire, il se mit à narrer l'histoire que lui raconta son père. Je pris place sur un muret environnant, et devint subjugué par son histoire, c'est si rare qu'on arrive à me prendre comme ça, me concentrer. Une péripétie d'un homme rêveur, n'ayant qu'un but. Le début m'a accroché, l'histoire m'a accroché, bien que difficile à comprendre, une fois lancé, je pris ma tête entre mes mains, essayant de visualiser son histoire... La création de notre Dojustu est donc un cadeau divin, du moins, d'après la version de son père. Il se pourrait donc que mes yeux soient divins, que les Jisetsu aient une part de divinité en eux... Mais c'est génial, cette histoire m'accroche d'autant plus que l'autre...

    Profitant de la courte pause qu'il s'était offerte, je soufflais un grand coup, en apprenant toujours plus sur les vagues origines de mon clan.

    Il reprit la parole, l'histoire était bien fini, c'était l'heure de la morale, instructive bien-sûr. Cette homme est sage, il a sacrifié de son temps pour me l'accorder, et m'instruire sur mes origines. Et le ponpon, c'est que le pourquoi je l'ai rencontré va se réaliser, en plus de tout ces récits et leçons passionnantes, il m'accorde à nouveau du temps pour parfaire ma maîtrise.

      Merci, merci beaucoup...
      Je me mis à genoux, en gage de respect, avant de reprendre mes remerciements. Vous êtes sage, et l'histoire que de votre père est superbe, c'est celle qui semble convenir le mieux aux origines Jisetsu. La boulangère Jisetsu doit commencer à s'inquiéter, je lui ai promis de rentrer pour dîner. Je vous dis à demain, et vous remercie encore, et encore!


    J'y crois pas, il a accepté! C'est au moment où il ne m'a plus en vision que je bondis de joie, j'ai trouvé quelqu'un pour m'apprendre un peu de savoir, et pas n'importe-qui: Le renégat Jisetsu!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Les yeux étoilés d'un Jisetsu [Demon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Roche :: Iwagakure no Satô :: Quartiers Résidentiels-