N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Chien mouillé[Yell]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 817
Rang : A

Message(#) Sujet: Chien mouillé[Yell] Jeu 9 Juil 2015 - 15:52

Le vent qui souffle dans les feuillages, un temps parfait. Ni trop chaud ni trop froid, il n'y a pas dire Konoha est vraiment superbement bien situé. La foret implacable est probablement la merveille du monde shinobi, dans aucun autre village des clans situent leurs pouvoirs par rapport à la nature et à Konoha pourtant ils sont nombreux. Hayashi, Gekei, Inuzuka et Aburame. Oui il n'y a pas dire si on pouvait attribué un parti politique à Konoha ils seraient probablement écolos. Mais et alors? La paix et la quiétude avec l'odeur fraîche de l'herbe arrosé par la rosée du matin n'a pas de prix.

En comparaison avec les autres pays dont j'ai pu apercevoir les contrées je choisirais Konoha entre tous, la cendre affecte les poumons le froid gèle les plantations et les montagnes sont inaptes aux cultures quand à Suna ma foi la chaleur est probablement la pire, sans mes talents d'Inuzuka et mes chiens jamais je ne pourrais survivre en environnement hostile. Et heureusement pour l'instant et aujourd'hui c'est ma journée de repos, je me promène entre les rues avec à mes côtés mes deux chiennes dont la taille ne fait aucun doute sur l'origine et leurs liens avec moi. J'accueille cette journée comme les autres, une merveille rien que de vivre est un cadeau du ciel. Clope en coin de bouche je ferme l'espace d'un instant les yeux et me laisse guider par ma relation avec mes compagnons canins. Ils ne font pratiquement qu'un avec moi, ils sont une extension de moi et la relation maître/compagnon n'est jamais autant développé qu'avec les miens.

-Sugar je sais ce que tu vas faire et je ne suis pas du tout contente!

Cette veille fille grogne un instant avant de s'éloigner du stand de sucreries, je vous jure celle là encore pire que Hua. Hua c'est ma petite fille mon bonheur et mon rayon de soleil mais aussi une vraie terreur m'empêchant de dormir plus de huit heures par nuit. Aujourd'hui elle est à un anniversaire d'une de ses copines et j'en profite, Konoha me surprend à chaque pas, mes pas sont rythmées par les soufflements des ninkens.

Il faudrait songer à prendre soin de s'intégrer plus dans les sphères de la hiérarchie des shinobis de mon village et même qui sait prendre des élèves? Suis je seulement prête à accepter autant de responsabilités?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 456
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Chien mouillé[Yell] Dim 12 Juil 2015 - 21:08

Les journées me paraissaient bien longues lorsque Kihran partait en mission... Il fallait dire, que hormis lui – et cet abruti de Strike – je ne connaissais personne à Konoha. Depuis mon enfance, je m'étais habituée à la présence de mon meilleur ami si bien que j'avais tendance à vite m'ennuyer en son absence...

J'aurais très bien pu m'entraîner mais à quoi bon ? J'avais échoué ma première et dernière mission alors qu'elle se déroulait à l'académie alors j'avais quelque peu perdue espoir de devenir une grande kunoichi... Même si je ne m'avouais pas vaincu au fond de moi car je savais que cet échec cuisant était la faute de ce Gogyou de feu ! Sans lui, je serais parvenue sans aucune difficulté à mener à bien la tâcher qui m'avait été assignée !

Je quittais donc le parc où j'avais l'habitude de retrouver mon ami Hayashi, l'étui de mon violon dans une main, je prenais le chemin de chez moi, ne voyant guère quoi faire de plus malgré ce temps radieux.

Alors que je déambulais dans les ruelles du centre ville en direction de mon appartement, je croisais une femme sur laquelle l'appartenance au clan Inuzuka n'était pas à douter du fait de son marquage rouge sur les joues et des deux gros chiens qui se tenaient en sa compagnie. Elle venait de hausser le ton à l'encontre de l'un de ses compagnons à quatre pattes ce qui fit immédiatement réagir ce dernier. Il était fascinant de constater de cette complicité entre espèce différente alors que moi même était difficilement capable de nouer des liens avec les êtres humains...

Étant proche de la nature du fait de ma condition de Gogyou d'eau, j'avais tendance à bien m'entendre avec les bêtes et ces dernières me fascinaient. Sans crainte, je m'approchais donc des canidés tout en tenant une posture qu'ils ne jugeraient pas hostile en leur parlant d'une voix douce.

« Salut vous deux ! Comme vous êtes beaux. »

Me contentais-je de dire, abaissée à leur hauteur en leur tendant la main. Nulle doute qu'ils repéreraient à l'odeur que je n'étais pas vraiment humaine... L'avantage que j'avais dans ce genre de situation c'était que si jamais ils me chargeaient, je pouvais me dématérialiser pour éviter le choc...

Je relevais la tête vers leur maîtresse, tâchant de faire preuve de courtoisie à l'encontre de cette Inuzuka qui avait tendance à avoir un comportement décalé.

« Quel âge ont-ils ? Ce sont des mâles ou des femelles ? »

J'engageais la conversation en montrant l'attachement que je portais aux animaux.
Ce n'était d'ailleurs qu'à ce moment là qu'un détail me sauta aux yeux : une Inuzuka qui fumait... La cigarette altérait le goût et l'odorat non ? Pour un clan qui misait beaucoup dessus ce n'était pas anodin à rencontrer... Au moins elle m'avait l'air sympathique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 817
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Chien mouillé[Yell] Lun 13 Juil 2015 - 14:07

A Konoha tout le monde était gentil, de ma carrière de shinobi et je vous prie de croire qu'elle était nombreuse jamais je n'avais vu des gens arrogants et méchants de nature. Comme si les idiots et les maux de l'humanité avaient été dispersés dans les autres villages et à Konoha subsistait uniquement l'élite de la classe shinobi. Et en marchant à travers les rues du village de la feuille je me rendais compte combien l'humanité percevait les ninjas, car si nous étions habitués à vivre au sein des clans et avec des camarades tout autant compétents que nous dans les domaines de l'art du shinobi il ne fallait pas oublier les civils. Civils qui n'ayant pas les dons pour faire la guerre à notre façon se contentaient le plus souvent de vivre en travaillant dure, une sorte d'injustice mais nous prêtions notre force en échange de leur labeur. Sans shinobi les malheureux finiraient souvent victimes des attaques de ninjas comme c'était le cas dans certaines campagnes. Nukenins fléaux qui s'acharnaient sur les plus faibles, alors je ne voyais pas le mal quand j'affirmais clairement que tout le monde vivait en harmonie.

En revanche les chiens à mes côtés impressionnaient même certains ninjas, les Inuzukas n'étaient pas réputés pour se mélanger à la foule et à la population. Certains nous voyaient encore comme des hybrides à l'instar des Gekei entre animaux et humains, pourquoi dans ce cas feindre la honte alors que nous étions fières et probablement meilleurs pisteurs parmi le village. Comme la meute que nous incarnions nous utilisons la force brute et nos talents de senseurs pour repérer la proie et lui tomber dessus. Et pourtant nous étions rejetés par certains péons pétant plus haut que leur derche, oui je détestais les gens qui sous prétexte d'une soit disant meilleure éducation se permettait un jugement sur les autres.

Et c'est avec joie que ce stéréotype se brisa quand une jeune fille, probablement encore dans une période ou le corps se transforme et est sujet aux conflits de personnalités et découvre les joies des hormones aborda Sugar et Mia. Sa chevelure était aussi originale que surprenante, et sans la moindre peur elle toucha mes fidèles amies. D'habitude j'aurais du intervenir en haussant le ton, en grognant un peu mais aujourd'hui mon humeur était plus à la rencontre et à la diplomatie qu'à l'action.

Je rigolais aussi intérieurement et probablement un peu dehors de l'attitude de mes ninkens, Sugar dans son rôle de béta de la meute et de première ninken cherchait avant tout à prendre l'ascendant sur Mia mais devant cette inconnue qui visiblement ne semblait pas trop humaine au vu des mouvements des deux femelles c'était une véritable course à l'attention. Sugar surtout cherchait quelconque friandise chez l'étrangère tandis que Mia en fermant les yeux et en soufflant en profitait pour prendre une pause de plus, une véritable flemmarde quotidienne qui ne sortait de sa flegme habituelle qu'en combat et en traque.

-Sugar dit-je en désignant la bête issue d'un croisement entre loup et chien- Dix ans qu'elle est à mes côtés

Une pause tandis que je tirais une bouffée de plus sur ma cigarette.

-Et l'akita se nomme Mia, trois ans qu'elle a rejoint ma propre meute. Je suis Inuzuka Fea Jonin de la feuille et vous êtes? D'habitude les gens sont plutôt inquiétés de mes compagnons tant elles se distinguent de la masse des chiens normaux.

Aucune remarque sur le fait que mes chiens avaient un peu capté le fait que quelque chose clochait chez cette femme dont l'odeur sentait l'eau...? Elle avait pas intérêt à nous mouiller sinon ça allait barder pour son matricule et son derrière!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 456
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Chien mouillé[Yell] Lun 13 Juil 2015 - 23:29

Les chiens semblaient réceptifs à mon contact. En effet, celui ressemblant à un loup reniflait mes mains et mes poches comme si elle espérait que j'en tire quelque chose à lui donner tandis que l'autre avançait sa tête pour accentuer les caresses.

L'Inuzuka m'expliqua alors que le chien le plus vieux se nommait Sugar tandis que l'autre se nommait Mia : deux femelles donc. Elle se présenta elle aussi Fea, Jonin de Konoha. Je n'avais jamais entendu parler d'elle mais en même temps, je ne connaissais pas grand monde au village...

Elle semblait surprise de constater ma confiance en approchant ses chiens alors que les gens avaient tendance à s'en méfier, me demandant, par la même occasion qui j'étais. Je retournais donc la politesse.

« Je m'appelle Riba Yell. Je suis genin. »

Devais-je vraiment préciser « qui » j'étais ? J'imaginais qu'elle avait déjà perçu une différence non négligeable en moi alors pourquoi lui mentir ? Peut-être fuirait-elle , elle aussi mais au moins on ne pourrait pas me reprocher d'être sincère.

« Je suis une Gogyou d'eau. »

Il était rare de croiser des Gogyou. Moi même je n'avais rencontré que Strike et il demeurait aussi au village. En soit, imaginer deux Gogyou au même endroit était sans doute en soit étonnant.

Je me demandais d'ailleurs si ma trace olfactive était différente des autres... Est-ce que ma nature était vraiment perceptible de cette manière pour des personnes aux sens développés ?

« Vous en avez déjà rencontré ? Nous ne sommes pas courant alors ce ne serait pas si étonnant si ce n'était pas le cas... »

J'étais quelque peu mal à l'aise d'évoquer ce que j'étais. Sur le qui vif quant à la réaction de mon interlocuteur. Pourtant, je n'éprouvais aucune honte à être ce que j'étais. J'en étais même plutôt fière même si cela ne m'ouvrait pas vraiment la confiance ou l'amitié des autres...

Puisque je n'aimais pas vraiment être le centre d'attention, j'essayais de changer de conversation.

« Vous rentrez de mission ? J'imagine que lorsque l'on est Jonin nous sommes souvent sollicités »

Etait-ce une vie qui lui correspondait vraiment, à elle qui appartenait à un clan prônant sa liberté ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 817
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Chien mouillé[Yell] Lun 31 Aoû 2015 - 22:13

-Enchanté Yell. Un prénom peu commun pour une personne peu commune n'est ce pas?

Alors comme ça cette genin était une Gogyou? Les rumeurs et préjugés les décrivaient plutôt comme des monstres, et j'ignorais tout simplement que Konoha en abritait dans ses rangs. Après les évènements de l'île de cendre la sécurité en prédit l'inverse et même l'extermination mais après tout, après tout chacun avait le droit à une seconde chance. Dans mon cas cela résultait d'une blessure profonde, un passé un peu plus tourmenté que la moyenne la perte de tout et voilà que le destin me confiait comme pour expier les péchés de chacun ce brin de femme, recluse sur elle même et surpris qu'on lui adresse la parole.

-Cela te dérangerait de me tenir compagnie encore quelque temps? Je suis sur que Sugar et Mia seraient contente de te voir encore quelque temps.

Et j'entamais une marche dans les rues du centre de Konoha, mon regard se perdait dans l'horizon et le ciel, et pourtant il fallait bien que j'entame ce sujet ardent et qui me brûlait les entrailles depuis trop longtemps. Au détour d'un chemin nous arrivions sur un parc, un banc et de la place pour deux. Une cigarette et une allumette qui se craque et me voilà fixant mes amies canidés jouant avec les enfants et une Gogyou attendant mon discours.

-J'ai déjà, en effet rencontré des gens comme toi. Je ne les appellerais pas semblable parce que contrairement à nous clans ninjas vous êtes tous différents je suppose que c'est ce qui fait votre force et je dois l'admettre vous suscitez autant l'admiration que la peur. Parce que vous êtes différents, d'un autre côté si nous vous apposions un sceau sur vous que se passerait-il? Vous ne faites qu'un avec votre pouvoir, avec les éléments et je suppose que certains ne le supportent pas.

Une latte après l'autre et je continuais.

-J'ai donc déjà rencontré des gens avec des pouvoirs similaires au tient, sur l'île de la cendre. Je suppose que tu connais l'histoire alors la répêter encore et encore ne servirait à rien mais comme plusieurs de mes confrères contre cette Gogyou de feu j'ai perdu mon premier compagnon canin et ma famille. J'ai d'ailleurs on peut le dire été marqué par cette île, vraiment je te souhaite jamais de vivre ça mais te sentir morte pendant un moment et devoir ta vie à un défunt c'est une dette qui jamais ne s'efface.

Ma voix ne tremblait pas, c'est étrange mais en même temps rassurant, cela prouve que des années après le deuil est bien effectué alors pourquoi j'avais tant d'appréhension?

-Alors tu vois je pense que notre rencontre est un signe, je crois pas en grand chose mais je pense que si on devait définir le destin ça serait cette après midi et ce lien qu'on tisse. Je pense que je dois comme tout le monde accepter le fait que chaque Gogyou n'est pas comme Makka et toi que ton nom ne doit plus être synonyme de moqueries et de honte.

Un sourire en coin tandis que je grattouille Mia laissant Sugar s'approcher hésitante de Yell.

-Si tu es ici c'est que tu mérites autant ma confiance que n'importe qui. Et pour ta question de mission en ce moment disons que je suis en congé maternité avec une sacré forte tête à la maison.

Je tourne mon visage en sa direction.

-Cela peut sembler prématuré mais je me sens redevable envers toi, tu viens d'accomplir ce qu'une thérapie n'aurait jamais réussit. Alors j'aimerais à mon tour en savoir plus sur toi si cela ne te dérange pas et savoir si tu as un sensei comme il est coutume pour chaque genin d'en trouver un. Enfin c'est le discours qu'on nous donne de notre côté ahah.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 456
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Chien mouillé[Yell] Jeu 3 Sep 2015 - 10:24

A l'annonce de mon identité, l'Inuzuka sembla s'apaiser d'autant plus, s'aventurant dans un discours chaleureux et empli de compassion. Elle souhaitait que je lui tienne compagnie encore quelques instants, arguant que ses chiens en seraient sûrement ravis. Cela ne me dérangeait pas, après tout je manquais cruellement de sociabilisation à Konoha alors passer un peu de temps à discuter avec une nouvelle personne ne me ferait pas de mal.

Elle ouvra la marche, la tête perdue dans les nuages et la contemplation du ciel, en pleine réflexion. Je n'osais pas parler, attendant qu'elle le fasse, nous nous installâmes alors sur un banc dans l'un des parc de Konoha, ses fidèles compagnons s'amusaient avec les enfants. Je n'étais pas réellement intimidée, simplement ce genre de contact était bien trop abstrait pour moi pour que je m'y sentes a l'aise, à plus forte raison avec une haut gradée... J'étais encore genin à mon âge, n'ayant jamais mis un pied à l'académie a cause de ma condition, j'avais choisi la voie shinobi tardivement, ce n'était pas simple à porter lorsque je croisais des personnes à peine plus âgées que moi qui étaient déjà bien plus haute dans la sphère du village.

L'Inuzuka m'apprenait alors qu'elle avait déjà rencontré des Gogyou bien qu'elle ne souhaitait pas nous comparée entre nous : ce qui était une bonne chose. Comme elle l'avait souligné, chacun de nous était différent. Nous n'étions pas un clan juste des anomalies de la nature survenant sans prévenir.
Puis elle évoqua l'île de la cendre... Je croyais voir où elle allait en venir et cela ne manqua pas : la terrible histoire de Makka... Elle avait perdu l'un de ses alliés et amis ainsi que sa famille dans cette bataille... Je baissais la tête. Au fond de moi je me sentais responsable alors que je ne l'étais absolument pas. Qu'elle soit Gogyou ou autre chose qu'importe, c'était une mauvaise personne ayant soif de pouvoir : le sort avait voulu que c'était sa nature de Gogyou de feu que l'on avait surtout retenue de ces méfaits or tous les élémentaires n'étaient pas ainsi. Bon il était vrai que je connaissais un Gogyou de feu vivant à Konoha et qui était un véritable boulet cosmique mais hormis sa bêtise et son peu d'intelligence, il n'avait pas le fond méchant.

Malgré ce qu'elle avait vécu et perdue à cause de cette Gogyou, elle parvenait tout de même à se faire la réflexion de ne pas nous stigmatiser car nous n'avions rien en commun nous les Gogyou hormis notre part plus élémentaire qu'humaine. C'était édifiant et à la fois valorisant de voir qu'elle ne me jetait pas la pierre et qu'elle cherchait à comprendre et passer l'éponge malgré tout.

J'approchais ma main de l'un de ses chiens qui m'approchait, le laissant me flairer pour gagner sa confiance tandis que j'écoutais sa maîtresse. Elle était en congé maternité. Un bébé. J'étais bien à des années lumières de penser à cela, surtout que la plupart des Gogyou avait du mal voir n'arrivait pas à enfanter de part leur nature plus élémentaire qu'humaine. Elle avait donc un enfant et plusieurs chiens. Sa vie était rythmée et en soit elle n'était jamais seule. Personnellement je n'avais que mes parents et mon meilleur ami Kihran pour m'empêcher la solitude.

Fea se sentait redevable envers moi alors que je n'avais pas l'impression d'avoir fait grand chose... Elle voulait en savoir plus sur moi et notamment si j'étais déjà dans une équipe.

« Euh... Je suis genin depuis très peu de temps. Je n'ai pas encore eu la chance d'avoir un sensei. Je pense que ma candidature et ma nature n'attire pas foule de gradés... »

Je lui adressais un sourire gênée. Je parvenais à contrôler ma nature élémentaire mais ça n'avait pas été le cas par le passé : une vraie catastrophe ambulante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 817
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Chien mouillé[Yell] Jeu 3 Sep 2015 - 16:06

-Tu te trompes Yell. Tu sais de mon côté aussi je n'attire pas foule.

Et c'était vrai, mais je ne recherchais pas forcément jusqu'à maintenant à fonder une équipe. Ma vie personnelle était déjà bien remplit, entre ma fille et les chiens, mes obligations du à mon grade et le reste je n'avais pas exactement le temps que je jugeais nécessaire pour m'occuper de moi. Mais je devais dépasser ce stade primitivement égoïste, si il était vrai que j'étais moins enclin à me sacrifier pour le village qu'avant former les jeunes générations était un devoir que tout gradé devait accomplir.

-Je t'avoue que je n'ai pas eu en main ton dossier alors je ne connais pas ton passé et tes faits d'armes, tes échecs et tes défaites je ne sais rien de toi Yell.

Mais, une nouvelle clope entre mes lèvres et j'esquisse un sourire.

-Je sais que tu es quelqu'un de bien, quelqu'un qui à côté de moi me calme et m'apaise comme l'océan à l'aurore. Je sais que tu es visiblement en doute sur toi même et que tu ne possèdes pas beaucoup de confiance en toi.

Je me lève et siffle, et Sugar et Mia s'alignent devant moi, braves bêtes. Mes amies aujourd'hui c'est à vous de faire le reste, je désigne mon interlocutrice de la tête et en hochant la tête je les laisse sauter sur la femme Gogyou. Léchouilles, câlins et attention sont au rendez vous. Il faut savoir parfois oublier ses soucis pour s'occuper de ceux des autres.

-Je crois que je ne suis pas la seule à te vouloir plus souvent dans ma vie ahah. Alors Genin Yell acceptes-tu de rejoindre la team de la jônin Fea? Jusqu'à ce que la mort ou la vie vous séparent, en attendant moi Inuzuka Fea t'aiderais à grandir et à accomplir tes rêves, à t'épanouir et à prendre confiance en toi.

Je croise les bras et tire une latte de plus, cette femme me rappel moi plus jeune. En plein doute parce que rien n'avance comme je le souhaitais et finalement il fallait que quelqu'un me tende un bras, que quelqu'un me donne la confiance et l'envie qui me manquait. Aujourd'hui c'est moi qui revêt le rôle de sensei pour aider les jeunes pousses.

J'observe le ciel, ma famille, ma mère serait-elle fière de moi? J'ose croire que maintenant, que maintenant que je m'engage à aider les autres oui ils sont fières de moi.

Comme quoi les hommes de la foret sont plus sincères que ceux de la villes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 456
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Chien mouillé[Yell] Lun 7 Sep 2015 - 13:16

Selon elle je me trompais, pourtant je ne pensais pas être si loin que cela de la vérité... Quel sensei voudrait décemment un Gogyou en toute connaissance de cause ? Nous étions parfois instable et nous n'arrivions pas toujours a contrôler parfaitement notre nature élémentaire. Nous étions doués avec celui-ci mais pas forcément polyvalent dans d'autres domaines.

Elle disait ne rien savoir sur moi : ce n'était sans doute pas plus mal. Mal à l'aise, je baissais la tête tout en lui répondant :

« Mon dossier... Oh tant mieux alors... Sans doute. Il n'y a rien de glorieux dans mon passé et mes faits d'armes se limitent à une seule mission que j'ai échoué avec mon coéquipier, Gogyou de feu. Ce n'était sans doute pas très malin de nous mettre ensemble sur une mission... »

Cela avait viré à la catastrophe... Une simple mission d'animation d'un événement au sein de l'Académie pour les jeunes pousses. Un véritable fiasco et une sacrée honte. Je soupirais.

« Je n'ai jamais été à l'Académie parce que je ne savais pas suffisamment maîtriser mon pouvoir pour que cela ne soit pas dangereux avec mes camarades. Je me suis décidée tardivement à suivre la voie de Shinobi. D'où le fait que je suis genin a vingt-trois ans... »

Rien de glorieux, vraiment pas. Quant à mon passé qui avait contraint mes parents a déménager bons nombres de fois : ce n'était pas mieux.
Fea commençait à dresser un portrait de moi même avec les éléments qu'elle avait à sa disposition. Elle se disait apaisée et sereine en ma compagnie : nulle doute que cela avait un rapport avec ma nature élémentaire d'eau... Les Inuzuka étaient des personnes proches de leur environnement, en véritable communion avec la nature et en tant qu'élémentaire j'en faisais partie.

« Je pense que nos deux natures ne sont pas étrangères à ce phénomène. »

Me contentais-je de lui dire dans un sourire sincère.
En doute sur moi même et n'ayant pas beaucoup confiance en moi... Cela était vrai et pourtant je n'étais pas du genre à le montrer aux personnes de mon rang. J'avais tendance au contraire a jouer les fortes têtes pour palier à cela. Pourtant, Fea l'avait ressenti.

Soudain, après un sifflement de la part de leur maîtresse, les chiens se ruèrent sur moi, me faisant basculer à la renverser pour venir me faire des léchouilles et réclamer des caresses. Je partais dans un fou rire comme une enfant tout en m'amusant avec les bêtes. L'Inuzuka ajoutait qu'elle n'était pas la seule à ne pas vouloir me voir plus souvent. En découlait une proposition toute particulière qui me fit reprendre instantanément mon sérieux.

« Votre team ? »

Je supposais que si elle me le proposait c'était qu'elle avait déjà réfléchi à la situation et que donc elle parlait en connaissance de cause.

« Avec plaisir, j'accepte ! »

Disais-je, enjouée. C'était l'une des rares fois dans ma vie où quelqu'un me tendait la main et me laissait une chance. Si ma première et unique mission avait été un fiasco, j'allais pouvoir me rattraper, progresser et rencontrer du monde au sein d'un team... Oui il me fallait intégrer celle de l'Inuzuka. Celle là même capable de comprendre ma nature et de ne pas me rejeter du fait de ses propres capacités et vie clanique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Chien mouillé[Yell]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Centre Ville-