AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Pierre, feuille, ciseau | Hayashi Rioko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 28
Rang : C


Message(#) Sujet: Pierre, feuille, ciseau | Hayashi Rioko Sam 8 Aoû 2015 - 21:28

J'avais quitté le domaine familiale depuis un moment maintenant, après avoir fini l'ensemble des corvées que ma mère continuait de m'attribuer, malgré le fait que je sois désormais un shinobi à part entière. J'avais décidé de partir en forêt aujourd'hui, histoire de réfléchir sur ce que j'allais faire maintenant. Continuer dans le domaine militaire ? Supplier l'Hokage pour avoir un poste de bureau et mené une vie minable avec une femme et des enfants que je n'aimerai pas ? Parcourir le monde pour faire jenesaisquoi ? On verra bien. Toujours était-il que pour l'instant, je me dirigeais discrètement vers les portes du village, prétextant une opération de patrouille. Après quelques minutes de réflexion, le garde accepta ma sortie, tout en me mettant en garde quant à la fouille qui allait m'attendre quand je reviendrai. Cette perspective ne m'enchantait pas, mais j'avais décidé de sortir alors ...

Le soleil était haut dans le ciel. Il devait être environ midi. Pour commencer, je suivais le sentier classique : un simple chemin de terre marqué par les traces des chariots marchands et des différents transports. Après avoir avancer un moment - je devais avoir déjà parcouru un bon kilomètre - je m'enfonça plus avant dans la forêt de Hi no Kuni. Comme chaque shinobi digne de ce nom, je n'avais aucun mal à grimpé aux arbres et à les parcourir en volant littéralement à travers leurs branches.

Si j'avais pu venir jusqu'ici, c'est que le village - et les pays, dans le même temps - étaient en paix. Je n'étais pas au courant des récentes affaires mondiale, et j'avais connu plusieurs guerres durant mon existence, mais les différents Kages avaient fait le nécessaire pour que les civils soient protégés, même si j'avais dû perdre Shirayuki. Son absence m'affectait plus que ce que je voulais le montrer. En effet, j'avais souvent l'habitude de traîner avec elle pour dissiper mon ennui. Elle me permettait de me changer les idées, de m'évader. J'avais un profond respect envers elle, et j'imagine que c'était plus ou moins réciproque. Elle m'avait ouvert les yeux et pousser à développer mon Byakugan, mais depuis qu'elle s'en est allé, j'avais perdu ce don. Peut-être était-ce un blocage purement psychologique ou peut-être mon Byakugan avait-il réellement perdu sa lumière. Tss ... Un œil qui marche pas et un Byakugan inutilisable. J'avais bien de la veine.

Je m'arrêta un instant pour examiner le chemin parcouru. Mon père m'avait déjà emmené ici pour que je travail mes sens et mon physique. Je l'avais cherché de longs instants à travers la végétation, ne parvenant à l'attraper que de très rares fois. J'aurais aimé l'y emmené. Les plantes étaient vertes, le bois était sain. Les arbres semblaient raconter une histoire dont ils sont les seuls témoins. Des années de guerres claniques, de négociations, de paix ... C'était comme une encyclopédie. En y pensant, je souri légèrement. Une encyclopédie hein ?

J'avais repris ma route, cherchant un endroit plat. Jusque là, je n'avais vu qu'une forêt d'arbre géants, pas de plaines ni de ruisseau. Mais j'avais bien conscience que là où une telle forêt peut exister, il y a le plus souvent une étendue d'eau. Il ne restait qu'à trouver où. Après quelques minutes de recherche, j'aperçu un bruissement dans les fourrées, en contrebas. Un animal surement, ou un Gekei, ce qui revient un peu au même au final. Sans y prêter attention, j'avais continué ma route, parcourant toujours les arbres, sans trouver de point d'eau. La végétation était telle que la lumière ne parvenait même pas à en traverser la cime, ce qui faisait de la forêt un endroit extrêmement sombre. Soudain, j'aperçu un tunnel de lumière, plus loin. C'était ma chance, et pour cela je m'y engouffra. Après avoir attérit et pris mes appuis sur le sol, je constatait l'endroit. Une petit rivière, environ 5 mètres. Des pierres recouvraient ses rivages. Je m'étais penché pour en saisir une : elle était lisse. Le lit de la rivière devait sûrement débordé en cas de forte plus, polissant au fil des ans les galets qui étaient ici. Je m'approchais de l'eau. A en juger par la couleur, elle semblait potable. Après m'être désaltéré et essuyer mon visage trempé de sueur, je m'assis alors, à l'ombre d'un grand chêne. J'avais déjà sorti une clope, et au moment de l'allumer, un bruissement se fit entendre. Je ne savais pas d'où cela venait. Un animal venu boire ? Dans le doute ...

- Qui est là ?, dis-je d'un ton relâché, les yeux mi-clos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 241
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Pierre, feuille, ciseau | Hayashi Rioko Ven 14 Aoû 2015 - 0:51

J'avais débutée la journée assez calmement, j'avais prise la décision de ne pas faire grand-chose aujourd'hui. Du moins j'avais l'intention de laisser la matinée être plutôt calme, après tout une journée de repos ne faisait pas de mal. Nous avions tous besoin d'un moment de calme, de répits sans se soucier de quoi que se soit. Je m'étais levée tardivement avant de me préparer pour sortir, je ressentais le besoin d'aller faire un tour dans la forêt. Après il fallait avouer qu'un Hayashi qui était attiré par la forêt n'était pas très rare, le contraire aurait été plus inquiétant à vrai dire !

Dans tous les cas je débutais cette journée par une bonne douche, restant plus longtemps que d'ordinaire sous l'eau chaude qui ruisselait sur moi. Je profitais pleinement de cela, il était vrai qu'un bain aurait sûrement été plus adéquat pour se relaxer ou tout du moins pour en profiter, mais une douche allait faire l'affaire pour aujourd'hui.

Je sorties de la salle de bain, couverte d'une simple serviette pendant que je me dirigeais dans ma chambre. Je refermais la porte derrière moi avant de laisser tomber cette serviette pour m'habiller. J'avais mise ma tenue habituelle que je mettais également pour les missions, une sale habitude de moi. J'avais du mal à changer de tenue, tellement habituée à porter quelque chose de léger et pratique pour le combat. Je regardais un instant le contenu de mon armoire qui comportait d'autres sortes de vêtements avant de laisser mes yeux se baisser pour me contempler. Je lâchais un long soupire avant de refermer l'armoire, j'allais rester ainsi. Je n'avais pas spécialement envie de me changer une nouvelle fois.

Je quittais le domaine après avoir mangée quelque chose, on s'en fou un peu ce que j'ai mangé en fait…. Je me dirigeais droit vers la forêt de Hi no Kuni que je connaissais beaucoup. Je ne comptais même plus les heures que j'avais passé là-bas à explorer les lieux, à tout simplement voyager ou profiter du calme de la nature qui avait l'art de me bercer. Il fallait savoir vivre en harmonie avec la forêt, vivre avec elle et non contre elle.

Je marchais à travers la forêt sans me prendre la peine d'utiliser les sentiers, je n'avais pas envie d'être vue et je savais où je voulais aller. Il n'avait pas mieux comme endroit qu'une quelconque source d'eau, que se soit un lac, une rivière, un fleuve ou une tout autre source. Aujourd'hui je me dirigeais en direction d'une petite rivière qui n'était pas si loin que ça, quoi que on pouvait facilement parcourir quelques kilomètres en faite….. Mais qu'importe, je ne faisais jamais attention a la distance que je parcourais. Je vivais avec la forêt et je savais que rien ne pouvais m'arriver, sauf si un vilain tout pas beau m'attaquait mais c'était une autre question ça…..

Dans tous les cas après un bon moment à marcher à travers la forêt, j'arrivais au dit lieu. J'accélérais un peu mon pas, impatiente que j'étais ! Il n'était pas nécessaire de préciser que je n'avais pas fais attention à mes pas, j'y allais franchement et comme une vraie brute sans me soucier du bruit que je pouvais faire. Il ne fallait pas s'imaginer que la moitié du monde allait m'entendre hein ! Déjà que c'est impossible…. Mais soit.

La dernière chose à laquelle je m'attendais lorsque j'arrivais près de la petite rivière était un garçon qui m'interpella. Je m'arrêtais nette, presque prête à bondir sur la personne pour la décapiter…. Je tournais la tête en direction du bruit en restant un instant silencieuse, je m'approchais d'un pas lent et lorsque j'étais arrivée à son niveau ; je me contentais de l'observer.

J'étais légèrement agacée, je n'avais pas vraiment envie de me faire déranger durant cette journée durant laquelle je n'avais pas spécialement envie d'avoir quelqu'un autour de moi. La question qu'il fallait surtout se poser ici était, que faisait-il ici ? Au vue de son jeune âge, il devait être un genin;à moins bien sûr d'être un génie mais j'en doutais…. Je lâchais un léger soupir avant de poser mon regard sur la rivière, me décidant enfin de lui répondre d'un ton froid.


Que fais un jeune garçon comme toi ici seul ?

L'envie de lui demander s'il ne s'était pas perdu ne manquait pas, mais je voulais dans un premier temps voir ce qu'il allait me répondre. Qui sait, peut-être allait-il repartir aussi vite ? Peut probable j'avoue mais on ne savait jamais. Il fallait admettre qu'il n'avait pas l'air très attentif, si j'étais un ennemi je me serais certainement fais un malin plaisir à l'avoir…. Mais cela n'était pas d'actualité.

Bien entendu j'avais fais exprès d'ignorer sa question, je n'avais pas envie de dévoiler mon identité aussi facilement. Même s'il devait me connaître visuellement, tout le monde à Konoha avait déjà croisé cette Hayashi au cheveux de feu, au regard d'émeraude et la débile qui ne savait pas faire de Ninjutsu…. La honte du clan Hayashi qui était devenu chunin avant son frère aîné, ironie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Pierre, feuille, ciseau | Hayashi Rioko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-