N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 L'étoile et Le Seigneur [Yanosa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 407
Rang : B+

Message(#) Sujet: L'étoile et Le Seigneur [Yanosa] Dim 16 Aoû 2015 - 14:14



Je suis le temps. L'horloge du monde dont je suis l'aiguille. Je fais parti d'un clan dit reconnu comme des hommes et des femmes capable de contrôler l'incontrôlable. Nous ne sommes pas limité au 24h du monde, mais nous sommes notre propres source du temps. Nous l'utilisons à des fins à rendre la paix sur terre. Je suis Jisetsu Ako, manipulateur de nunchaku, et mes yeux seront apporter la paix dans le monde Shinobi.



La route ce situe dans la direction indiqué. Une carte, mes ninchakus attachés autour de ma taille, je marchais en direction du petit village de Kusa. D'après mes informations, il y avait une sorte de grand édifice en pierre, forgé à la main par plus de cent mille hommes. La structure faite de pierre grise réfléchissant le peu de rayon de soleil qui arrivaient à traverser les épaisses feuilles des arbres centenaire. Il y avait un homme, un seigneur gouvernant ses terres, un homme connu de l'alliance shinobi, un homme qui semblait être celui que je devais voir. Un certain, Yanosa, le seigneur de guerre de Kusa. Je ne savais pas très bien encore, le pourquoi du comment je devais voir cet homme, mais d'après ce que l'on avait pu me dire, il semblait proche d'un membre du clan Jisetsu. Une certaine Asuka, une sorte de cousine éloigné, ou cousine proche, je ne sais pas trop ou situer les autres membres du clan.

Je vivais seul, avec mes parents, avant que l'on doivent s'exiler de notre archipel. L'alliance des pays neutre, grâce à leurs soutien et leurs hospitalité, nous avions pu trouver un abris, et une nouvelle vie. Ma famille vivaient bien plus heureux à présent, depuis que notre clan c'était retrouvé. Nous devions cela, à un membre renégat, Jisetsu Demon. Son alliance il y a de çà quelque temps, nous avaient permit de nous reconstruire. Le jour de sa mort, cet homme prendra place dans le grand lac bleu rejoignant les étoiles. Les étoiles qui de ce que mon père me raconté étant petit, n'était d'autre que des membres aillant appartenu au clan et étant mort en offrant leur vie pour sauver les autres. Ils avaient eu droit de ce réincarner en étoiles pour ne pas nous perdre de vue. Chaque nuit, des centaines de millier d'étoiles ce laissait distingué les unes des autres. Il nous suffisait à nous, encore de ce monde, à lever les yeux au yeux, pour percevoir avec nos pupilles doré les visages des défunts.

Oui, j'étais nostalgique de ma vie sur les îles de Mizu no Kuni. Mon enfance dans cet endroit du monde avait été mes plus beau souvenir. Même si à notre arrivé au pour faire plus simple Shukai, j'étais aussi heureux. Mes parents avaient retrouvé le sourire, mon père avait reprit goût à la vie, et ils envisageaient même d'avoir un autre enfant. Je pouvais avoir tout ce dont un enfant pouvait espérer. Je donnerais ma vie, pour défendre le lieu qui nous à été offert. L'alliance des pays neutre , je vous remercierais chaque jour que dieu me garde sur terre. Je mettrais au servir de ce pays, le pouvoir de mes pupilles jaune or.

Je serais près à mourir pour revoir même vue du ciel, un sourire sur le visage du clan, des hommes et femmes vivant dans les pays neutre. Fixais sur le sol, je remontais ma tête encore un peu perdu dans mes pensés pour apercevoir le Forum. Du moins l'entré avec quatre pilonnes en pierre immense. J'aurais du le remarquer, la luminosité été bien plus faible qu'au début de la forêt. Je voyais comme un gouffre béant juste à la suite des quatre colonnes de pierre, mais j'hésitais à entrer seul à l'intérieur. Je m'approchais vers un des blocs de pierre, en posant la pomme de ma main dessus pour y déposer un sceau. Le libérant aussitôt, j'espérais que ceci convienne à montrer mon arrivé.

* Pourvu que cela suffise *

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 1995
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: L'étoile et Le Seigneur [Yanosa] Mer 19 Aoû 2015 - 17:08

Le jashiniste avait beau être Seigneur de Guerre, il n'avait pas toute latitude pour décider quoi faire d'une prise faite sur le front, surtout quand la prise en question était un Chûnin de Kumo et que les forces de l'Empire avaient également subi des pertes et des captures. Aussi Yanosa avait-il offert la pleine hospitalité au Kadoria qu'il avait à sa charge après lui avoir retiré ses liens physiques, laissant malgré tout son chakra entravé par le sceau qui avait été apposé par Fuusho sur le front de Mizu. Kusa était un pays grillagé de l'intérieur, bardé d'un réseau de détection Fuuinjutsu relié à leurs créateurs : Asuka et Yanosa. Kuroba aurait-il eu l'envie de s'enfuir qu'il n'aurait pas pu aller bien loin sans se faire rattraper aussi sec par le maître des lieux ou l'un de ses nombreux disciples autochtones. Le Kumojin avait bien assimilé cette règle, et déambulait donc en toute liberté dans et autours du Forum, comme un locataire fantôme, dont le guerrier rouge n'avait clairement pas loisir de s'occuper. Le jashiniste entraînait en effet tous ceux qui désiraient progresser sur la voie du combat, formant par la même occasion leur esprit à encaisser plus de douleur, à accepter la rudesse de la vie et à la surpasser entièrement pour accéder à un autre niveau de spiritualité. Une formation complète, à tout point de vue, qui venait en complètement de la mise en chantier d'un second forum, loin au nord-est du pays plus près de la frontière avec Taki.

A cela venait également s'adjoindre l'accueil annoncé d'un nouveau venu au pays de l'Herbe, un membre du clan Jisetsu dont la famille avait récemment trouvé refuge au Shozaichi : un certain Ako. Yanosa avait été prévenu à l'avance de son arrivée et l'avait simplement attendu en s'occupant comme il en avait l'habitude de ses nombreuses tâches et travaux. En fin de matinée, les sens toujours en éveil du guerrier rouge captèrent l'incursion d'une entité inconnue dans le vaste périmètre forestier : un chakra auquel il était à la fois accoutumé et qui lui restait étranger... Plus tard, celui qui devait certainement être Ako se présenta directement à l'un des nombreuses entrées du Forum, apposant un simple sceau rudimentaire sur la pierre de l'une des colonnes avant d'en dissiper le chakra, s'improvisant ainsi une sonnette chakratique. Même avant de capter ce signal évident, Yanosa avait déjà senti précisément la présence d'Ako, à l'extérieur : aussi était-il déjà en route pour l'accueillir. Marchant simplement dans le dédale de rochers et de végétations s'entremêlant harmonieusement à l'intérieur, le jashiniste rejoignit la sortie, le torse nu et baigné par la sueur de l'entraînement. Pas que, d'ailleurs, puisque c'était en l'occurrence avant tout l'ouverture continue de la deuxième Porte qui lui causait autant de sudation et d'efforts apparents.

Il porta alors les yeux sur le Jisetsu tout de rouge vêtu, son bandeau de même couleur surplombant des pupilles pour l'heure inactives mais qui étaient sans nul doute teintée d'or sitôt qu'elles s'éveillaient. Le jeune homme avait l'air bien bâti, quoi qu'un peu freluquet, mais peu importait : en ces murs, même le plus frêle des Hommes pouvait accéder à la grandeur, s'il s'en donnait la peine.

« Ako, je présume... ? Je suis Yanosa, le Seigneur de ce pays, et mentor de ta proche cousine, Asuka. Je suppose que c'est plutôt sur elle que tu espérais tomber, histoire de pouvoir profiter de cette catharsis clanique propre aux retrouvailles avec un membre de sa famille, si éloigné fut-il... Mais, Asuka est présentement occupée sur l'Archipel, je le crains. J'ai cru comprendre... que c'est encore là-bas que tu te trouvais, il y a peu, hm ?

Mais, inutile de remuer un passé trop douloureux, n'est-ce pas... Non, ce qui compte, c'est bel et bien l'avenir ! Or, je me demande, et tu le comprendras, ce que tu penses pouvoir apporter à l'Empire et à son idéal de paix. Sais-tu au moins quels sont nos objectifs, notre ambition... ? Plus simple, encore... Sais-tu ce que c'est que cet endroit ?
 » finit-il par dire, en pointant du doigt le Forum, brut et imposant, derrière lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 407
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: L'étoile et Le Seigneur [Yanosa] Mer 19 Aoû 2015 - 18:55



Je suis le temps. L'horloge du monde dont je suis l'aiguille. Je fais parti d'un clan dit reconnu comme des hommes et des femmes capable de contrôler l'incontrôlable. Nous ne sommes pas limité au 24h du monde, mais nous sommes notre propres source du temps. Nous l'utilisons à des fins à rendre la paix sur terre. Je suis Jisetsu Ako, manipulateur de nunchaku, et mes yeux seront apporter la paix dans le monde Shinobi.



-Jisetsu, Jisetsu Ako !

Disais-je en prenant un pose de soldat avec ma main au niveau du front. Un salut d'un membre du corps militaire, à son supérieur hiérarchique. Aussitôt la salutation faite, je regardais avec mes yeux d'un marron claire le corps si marqué de cicatrice du seigneur de guerre comme il s'était présenté. Le gouverneur du pays de l'herbe était un homme d'une musculature assez supérieur à la mienne. Il avait de long cheveux rouge, tournant plus vers le rouge sang, descendant jusqu'au niveau du bas du dos. De nombreuse marque d'arme à pointe avait laissé des séquelle sur le corps du général.

Il avait des traces sur son le torse, le dos, et certaine descendant jusqu'a ses cuisses. Un homme avec autant de blessure serait certainement mort depuis un long moment. Mais lui non, il semblait tenir encore debout, comme si de rien n'était, presque d'une façon de non chalance luttant contre la mort elle même. Il me regardait, de haut en bas, pour plonger son regard vers mes yeux. Non, il ne trouverait pas l'or de mon clan en fixant mes pupilles. Je ne dévoilerais pas encore le pouvoir de mon clan, malgré ses paroles.

Il me parlait d'une cousine, une certaine Asuka. Son nom m'avait déjà parcouru les oreilles, mais je n'avais pas eu la chance de la rencontrer, et d'après les dires du seigneur du pays de la pelouse, je ne la verrais pas encore. Ce n'était pas vraiment grave en soit, je pouvais attendre encore un peu, avant de rencontrer d'autre membre du clan au pupille contrôlant le temps. Elle était sur l'archipel de Kiri, la ou j'étais né. Il me ressortait d'ailleurs cet argument, pour lancer la conversation. Je lui répondais de suite pour qu'il sache qu'il n'y aurait pas un dialogue que d'une personne.

- Oui, je suis originaire de Mizu no Kuni. Ma famille et moi avons quitté le pays suite au trouble qu'il a subi. Mais le Shukai nous à accueilli à bras ouvert, et nous les remercions.

Je ne voulais pas le couper dans son discours, mais je me devais de lui répondre le plus rapidement possible, pour qu'il voit que ma venu ici n'est pas anodine. Non j'étais venu ici certes pour trouver des membres de mon clan, mais j'avais entendu parler mes parents, au sujet d'un seigneur de guerre contrôlant la mort. Il avait réussi à la dompter comme on dompte un lion dans un cirque. Il ricanait en voyant la mort, il ce moquait d'elle aussi aisément qu'un mort lui même. Un homme étrange, qui me demandait maintenant, à quoi je pourrais bien servir à l'empire, et si je connaissais l'objectif de cet empire. Me grattant le cuir chevelu, une légère grimace, je réfléchissais quelque seconde avant de lui répondre.

- Pour la paix ? Je donnerais ma vie. Pour l'empire, je souhaiterais atteindre un niveau de pupille encore jamais égalé, pas même par Hikolaï. Notre chef de clan. Je veux être celui qui grâce à son pouvoir fera naître enfin l'équilibre dans ce monde. Je ne dis pas que je parviendrais à cette utopie seul, mais avec du monde, nous le pouvons.Marquant une courte pause avant de reprendre.

- Concernant les objectifs de l'empire ? je dirais de faire rejoindre les petits village à l'alliance des pays neutre, pour faire du Shukai un lieu serein pour leurs habitants. Puis ici ? Il s'agit d'une sorte de forum, ou nous pouvons venir nous entraîner si mes sources son bonne. Non ?

Je me reculais d'un pas, pour marquer une distance entre mon supérieur et moi, le simple soldat. Un Heishi, la dénomination que l'on avait pour les grades les plus bas. Les mains dans le dos, les bras croisé derrière celui ci, j'attendais de voir si mes réponses étaient celles attendu par le seigneur du pays de l'herbe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'étoile et Le Seigneur [Yanosa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Roche :: Kusa no Kuni-