N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Par-delà les remparts [PV Fea]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 41
Rang : C

Message(#) Sujet: Par-delà les remparts [PV Fea] Jeu 3 Sep 2015 - 22:45

    Sortir du village est interdit aux genins. C'est une règle qu'il serait contreproductif de discuter tant elle est lourde de sens. Cependant, il est de coutume chez les jeunes shinobis en provenance de clans éminents tels que celui des Hayashi de faire fi de cette règle. Certains verront l'octroi illégal et subjectif d'un privilège, d'autres, plus pragmatiques -les intéressés sont les plus nombreux dans cette lignée- déclarent simplement que les connaissances octroyées par leur clan leur permettent de s'aventurer au-delà des murs du village sans grand danger. En effet, bien que beaucoup soient secrets, tout bon descendant clanique qui se respecte connait les chemins de ronde des Inuzuka, les permanences assurées par les Hyuga ou encore les postes de senseurs. En bonne descendante de clan, donc, Mahogani savait où aller pour ne pas mettre sa vie en trop grand danger. Ne voyons pas en cela une quelconque forme de rébellion juvénile, mais bien un moyen de produire tranquillement. Produire quoi ? Un passage que voici.

    « Deux objectifs immédiats intéresseraient directement les héritiers des Senju. L'avancée irrémédiable du monstre Shukaijin d'une part, et le terrorisme avérée de ceux que l'on nomme Furyous. Il est étrange que ces deux enjeux révèlent les principales lacunes laissées au monde une fois l'hégémonie des clans Uchiwa et Senju disparue. Aussi voilà pourquoi il devient impératif de conscientiser, traduire et appliquer l'héritage Senju, voilà pourquoi le sang Hayashi -composé par les éléments raisonnés jusque lors- doit impérativement être revendiqué à sa juste valeur. (Soigner l'introduction, trop légère)

    Le nouvel Empire se targue d'une idéologie de paix universelle, un idéal qu'on ne pourrait condamner s'il n'était pas formulé par une entité l'ayant d'une; fait son crédo par le sang, de deux; ne l'ayant lui-même pas porté dès sa création. La grande différence qui anime l'héritage Senju et la doctrine Shukaijin réside dans l'impulsion de départ. Nous parlons côté Shûkai d'un véritable phagocytage culturel appliqué et imposé par la seule force militaire, un système qui n'aura cesse d'être contesté, attaqué et désapprouvé, rendant ainsi sa dimension universelle caduque ou du moins purement géographique -bien que les experts en stratégie s'accorderaient à dire que l'absolutisme géographique ne serait lui même pas possible-. Or, si nous nous penchons sur l'héritage Senju, nous voyons -avant les frictions meurtrières que nous connaissons, je ne le répète jamais assez- une véritable volonté de paix et de liberté. C'est la doctrine libérale que l'on retrouve dans la Volonté de Feu - cette même idéologie typique de la pensée Senju reprise et instaurée par le clan Hayashi l'ayant lui-même vulgarisé et appliqué au seul pays du Feu -preuve une nouvelle fois que le clan de la Forêt est bien plus lié au disparu clan Senju qu'on ne le pense-.

    Il est cependant impératif de souligner que la Volonté de Feu, bien que suppléée par l'armée Konohajin n'est appliquée qu'au seul pays du Feu ! Une traîtrise, un manque d'intégrité intellectuelle vis-à-vis de la notion elle-même ! La Volonté du Feu, dans son caractère original veut que l'on combattît dès lors qu'on veuille y aspirer les affronts portés à la liberté et à la paix. Oui, la Volonté du Feu est une idéologie conquérante, mais elle ne conquiert pas les terres comme le prône pourtant la doctrine Shûkaijin, elle conquiert le manque de liberté, l'oppression despotique de l'idéologie unique ! C'est un vecteur progressiste, le terreau flamboyant de l'avenir. (Développer ce point)

    Venons-en ensuite au sujet des Furyous et autres démons peuplant notre monde. Le pouvoir des Senj....
    »

    Il faut savoir faire des pauses. Assise entre deux racines au pied d'un arbre semblant assez âgé pour avoir vu naître le monde, Mahogani laissa de côté ses écrits et s'adonna à une flânerie pensive. Son exquis parfum -dont les Hayashi ont le secret- laissait désormais planer une aura de détente, de recueillement spirituel. Cette dernière déroba de ses affaires une petite sacoche de toile dans laquelle était entreposé un peu de tabac, de la plus grande finesse, foi de Hayashi. Bien que n'étant pas une grande fumeuse, cette dernière ne disait pas non à la compagnie de la nicotine. Quelques gestes plus tard et le tabac illégal -production clandestine du clan Hayashi- était roulé et prêt à être consommé. Tant que ça n'accrochait pas trop l'économie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 822
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Par-delà les remparts [PV Fea] Ven 4 Sep 2015 - 16:16

-Tu as du tabac j'ai oublié le mien à la maison, si ça te dérange pas.

Je viens probablement de la surprendre mais après tout c'est une approche que peu de gradés auraient fait. Et devant moi j'observe cette adolescente détendue et absolument pas complexée du tout de sortir du village sans autorisation. Et des fugueurs j'en ai vu, des couples, des rebelles et puis les autres. Les déserteurs, les genins tentant de quitter le village sont en général en mal d'appartenance aux siens et à l'identité de Konoha, la feuille n'est pas évidente à cerner pour tous. Et puis il y a les autres, les anti-conformistes refusent de se plier aux lois et tentant par tous les moyens de vivre selon leurs propre règles. Ce serait mentir de ma part que de dire que moi aussi je n'ai jamais songé à partir pour vivre avec un homme sur les routes comme des errants, sans foi ni loi, sans règles et donc la liberté totale. Mais la liberté ce n'est pas de faire ce qu'on veut quand on veut. Non c'est l'anarchie, la liberté c'est de savoir ses droits et ses règles et de ne pas outrepasser les limites.

-Je ne vais pas te ramener au village comme une 'vilaine' genin voulant se prendre du bon temps. Ce n'est pas mon genre, par contre je suis un peu vexée je te l'avoue volontiers que tu penses savoir visiblement le rôle et l'endroit ou chaque garde se poste. Pour ma part je reviens d'une ballade en foret et disons sans mes chiens je n'aurais jamais réussis à te pister. Le soucis c'est que je fume aussi, et qu'habituer à l'odeur de la nicotine et du tabac mes compagnons flairent tout ce qui s'y rapproche.

Et je m'installe, croisant les bras et observant cette adolescente arrivant à l'âge adulte visiblement ici pas par flânerie mais bien pour accomplir quelque chose. Je crois voir du coin de l’œil des pages écrites, si c'est un poème pour son copain je veux bien la conseiller. J'ai pas la prétention d'être poète comme les Hyô et de savoir manier l'art comme une arme mais les Inuzukas se rapprochent tant de la nature que nous connaissons un répertoire bien plus varié à son sujet que les autres.

-Ca fait du bien n'est ce pas? De sentir l'air pur et de s'éloigner un instant du bruit de la ville, mes gênes parlent pour moi je m'excuse. Je suis Inuzuka Fea et toi tu es visiblement une Hayashi si j'en crois ton physique, désolé encore de juger par les préjugés mais bon tout comme mon visage souligne mon appartenance à mon clan il en est de même pour toi. Tu faisais quoi loin des tracas et du brouhaha? Tu es plus sérieuse que la majorité des gamins se croyant autoriser à quitter leurs posts pour une journée.

Et je souris comme pour faire baisser la tension apparente.

-Ah et pour le tutoiement tu m'excuseras mais depuis ma nomination en tant que Jônin j'ai l'habitude de le faire. Non pas par prétention mais parce que cela rapproche les gens, autant les gradés entre eux que la relation Sensei-élève. Mais je dois t'embêter avec mon discours non?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 41
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Par-delà les remparts [PV Fea] Ven 4 Sep 2015 - 16:55

    Un franc sourire pour accueillir cette gradée apparemment plus jeune qu'âgée. On reconnaissait bien là le clan Inuzuka et son entièreté. Un clan proche de la nature et attaché à des valeurs bien que simples et terre à terre, indispensables. Il y avait des leçons d'humilité à tirer de ces gens. Aussi, en bonne penseuse qu'elle était, Mahogani aborda cet échange avec bonne humeur. En commençant par tendre son tabac.

    -Bien-sûr, prenez. On dira que ça achètera votre silence ! Lança-t-elle sur le ton de la plaisanterie.

    Le discours de l'Inuzuka semblait respirer l'ambiguité humoristique, un paramètre avec lequel on ne pouvait jouer si on était trop prudent. "Fea" était avant tout une gradée, un shinobi à responsabilités susceptible de faire passer la sécurité avant l'affect qui la liait -elle le laissait du moins supposer- à la jeune Hayashi. En bonne joueuse qu'elle était, Hayashi prit le pari.

    -Vous savez, ce n'est pas de ma faute si vous autres gardiens de la forêt n'êtes que des amateurs. Un sourire joueur. Plus sérieusement, les membres de mon clan savent pertinemment que nous sommes nombreux à sortir; ils nous imposent des limites officieuses pour ne pas nous mettre en danger. Derrière vos lignes de ronde, donc. Mais à portée de surveillance.

    Il fallait maintenant rétorquer plus intelligemment, ne pas se cantonner à répondre et rester dans l'expectative. Tout comme au Judo, chaque geste extérieur est une arme. Loin d'elle l'idée de mettre l'Inuzuka à terre, bien-sûr. Deux angles "d'attaque" apparaissaient à la jeune femme. La cigarette et le tutoiement. Regardons la plante se faire les dents.

    -Vous avez l'oeil. Fit-elle en rebondissant sur la remarque sur son sérieux. Ou l'odorat d'ailleurs. Mais fumer ne vous porte pas préjudice ? Je crois savoir que ce n'est pas très bon pour ça. Après, je ne suis pas docteur.

    Docteur, non, mais au courant de ça, oui. Passons cette question rhétorique et axons-nous sur le deuxième angle: les élèves.

    -Dites-moi, vos élèves ont de la chance d'avoir un mentor aussi peu prise de tête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 822
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Par-delà les remparts [PV Fea] Sam 5 Sep 2015 - 2:02

-De la chance je ne sais pas.

Et c'était vrai, je n'étais pas comme la plupart de mes collègues à me soucier de l'autorité et de la rigidité parfois sordide qui incombait aux rares shinobis accédant à notre post. Nous devions incarner l'élite de Konoha, une sorte d'accomplissement pour une carrière, des ninjas émérites n'ayant faillit devant rien au monde ayant surmonter la plupart des épreuves. La postérité retiendrait mon nom ou pas, et inconscience de ma jeunesse s'en allait peu à peu. Rire était un moyen de surmonter l'âge et la sagesse qui devenait de plus en plus préoccupante. Cela ne me faisait pas peur, mais vieillir signifiait aussi une autre posture alors pendant quelques moments j'aimais à oublier cela, et cette genin pourtant semblait plus mature que ma personne en cet instant. Amusant et presque l'opposé de mon comportement à adopté. Comme si à travers sa satire et ses moqueries elle soulignait mon attitude.

-Néanmoins tu n'as pas répondu à ma question Hayashi et je n'ai pas encore ton nom. C'est pas que j'enquête mais après les formules de politesse même si nous sommes des amateurs nous les connaissons les vétérans de la foret les auraient oubliés? Je ne peux pas penser ça non?

Et une pique pour une pique. Cette joute de mots s'annonçait rigolote et divertissante tandis que je m'allumais ma cigarette caressant le pelage de Sugar qui venait de me rejoindre tandis que Mia montrait sa trogne en sortant d'un buisson pour s'allonger derrière moi en guise de coussin.

-Je ne comptais pas tout revéler si tu répondais à mes questions mais comme tu ne le fais pas.

Et je souriais.

-Une punition s'impose non? Même si ton clan comme tu dis t'autorise cela, je doute que la Kage elle le fasse et que les anciens et les extrémistes des tiens aussi. Après tout les Hayashi ont une bonne réputation à tenir tandis que nous amateurs et sauvages partons de rien. C'est aussi un bénéfice d'appartenir à un clan jugé sauvage par des zouaves avec des préjugés à la con.

Et je faisais un rond avec ma bouche avant de mettre la main devant comme une petite fille ayant dit un gros mot.

-Oups je crois que j'ai dit un gros mots, désolé c'est l'habitude de contrôler son langage et de réprimander les jeunes générations. Mais dit moi donc jeune Hayashi qu'écrivais tu donc par simple curiosité bien sur et à propos d'élèves tu n'as pas de sensei? Pourtant une si belle pousse que toi n'aurais aucun mal à trouver un chêne à hauteur de sa valeur non?

Oui bon mon vocabulaire était bon mais pas pour les comparaisons, heureusement que je ne suis pas poète finalement. Et la clope se consumait tandis que je fixais les feuillages, une Hayashi qui fume sérieusement c'était presque pire que moi.

-Et tu parles comme un docteur mais je pourrais dire la même sur toi, fumer pour un clan de la nature c'est encore pire que mon odorat c'est quasiment une forme de suicide non?

Et j'allais même attaquer à nouveau sur la question du mentor.

-Et si tu n'as pas de mentor et que je ne suis pas trop curieuse et que je ne t'importune pas d'avantage j'aurais même une question à ce sujet. Pourquoi es-tu sans mentor et cela intéresserait-il d'en trouver un?

Et j'arquais un regard sur elle comme pour la sonder toujours en souriant. Cette 'enfant' faisait trop la sérieuse, comme si elle voulait être adulte avant l'âge cela m'attristait un peu et je comptais bien y remédier pour lui rappeler que la jeunesse est éphémère et qu'il faut en profiter avant que la jeune rose ne se fane et que le temps fasse son travail.

-Ne te vieillis pas trop vite Hayashi tu auras bien le temps pour ça plus tard.

Et je préparais une petite escarmouche contre elle. Les chatouilles et les guilis ça marche toujours en tout cas sur ma fille en bas âge ça marchait! Alors pourquoi pas sur une version un peu plus âgée d'elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 41
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Par-delà les remparts [PV Fea] Sam 5 Sep 2015 - 14:19

    Décidément, Fea s'avérait être une bonne pédagogue. Gentille en apparence mais capable d'une dureté non-négligeable. Le bon tribun ne peut pas se laisser dominer sans quoi il perd son crédit. On ne pouvait décemment se présenter comme doté d'un certain caractère et ne pas continuer sur cette ligne, ce serait hypocrite et humiliant.

    -Mon clan m'a toujours appris à ne dévoiler mon nom qu'aux alliés dignes de confiance. Un allié trop faible en corps et en esprit pourrait le dévoiler trop facilement. Je prends donc des précautions. Le même sourire marquait son visage.

    Ses connaissances du monde shinobi n'égalaient certainement pas celles de l'Inuzuka, mais elles devaient être soulignées. Il faut faire parler de soi, et un haut gradé sait accéder aux sphères les plus influentes du village. En parlant de savoir, elle commença à ranger ses affaires quand le second compagnon de l'Inuzuka pointa le bout de sa truffe. Les évènements prenaient une tournure peu certaine, même si l'ambiance ne tournait pour autant pas au vinaigre.

    -Nous dirons que mon clan sait apprécier les choses de la vie. Ce tabac est le plus fin de tout le pays. Nous en avons pour tous les goûts; aucun Hayashi ne prétend être grand fumeur, mais nous devons tous être irréprochables sur tout ce qui touche aux plantes. Le tabac en fait partie.

    Le discours de moi en moi intelligible de la jeune Hayashi révélait que son assurance verbale laissait place à un esprit d'alarme qu'elle ne connaissait pas assez pour maîtriser. Cette décennie passée loin des combats l'avait ramollie, elle qui était pourtant une vraie petite guerrière en son jeune temps. Mais qu'importe, l'esprit avait chez elle surpassé le corps. Le traité qu'elle écrivait depuis quelques temps en attestait.

    -Non, je n'ai pas de mentor. Je suis revenu dans les affaires militaires il y a peu. Après, je ne m'en plains pas, mieux vaut être seule que mal accompagnée. Le sourire réapparut alors qu'elle lâcha sa dernière bouffée par les narines.

    Ses affaire empaquetées et scellée, elle écrasa le reste de sa cigarette -roulée sans filtre, donc pas de mégot- avec le pied. Pied où l'on pouvait observer les mêmes espèces de claquettes que portaient les Senju en leur temps. Elle remis son équipement shinobi autour de sa cuisse droite et lâcha.

    -Vous avez raison, je me surmène un peu trop, ces derniers temps. Je devrais peut-être aller courir pour m'aérer l'esprit.

    Ce moment inconscient où le regard d'un genin fixe celui d'un supérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 822
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Par-delà les remparts [PV Fea] Sam 5 Sep 2015 - 15:20

-C'est triste un instant j'ai cru que tu n'étais pas comme les autres.

Et je me lève, lasse et un peu énervée. Le discours accusateur et moqueur marche deux secondes, c'est marrant on rigole et on se prend pas au sérieux mais quand votre interlocuteur continue sur cette lancée et par là même entends vous dépassez et vous prouvez par A+B que vous n'êtes finalement pas digne de sa toute puissance et dans sa mansuétude il essaie de quitter les lieux tout en, bien sur, concluant par ce même ton faussement mielleux et carrément froid derrière les faux semblants il est temps de faire quelque chose.

-Mais finalement tu es comme toutes les autres fortes têtes, non pire encore tu te crois au dessus de tout. J'ai joué ton jeu Hayashi mais refuser de décliner ton identité sous prétexte que je suis pas digne de confiance et laisser penser que je suis faible...Mais qui diable es-tu pour oser prononcer pareil jugement? Je ne suis pas Inuzuka pour rien et pourtant j'aurai du m'emporter dès le début de notre rencontre mais je n'ai rien fait de pareil parce que j'ai cru que sous ton hypocrisie apparente et notre bataille de mot il y aurait quelque chose à la clé mais rien c'est toujours le même ton et tu sembles oublié que je suis ta supérieure.

Je me masse les tempes, et Mia grogne avant qu'un mouvement de main ne lui ordonne de se taire. Me faire passer pour une conne et en plus détruire toute trace de gentillesse en moi, vraiment elle était forte je devais le reconnaître. J'étais de bonne humeur jusqu'à présent.

-Mais parce que je suis bonne pédagogue je vais ignorer ton insolence et ton mépris des règles basique de la politesse pour ce qui va suivre. Tu ne mets pas du tient pour m'aider à créer un lien, peut être n'est ce que pour toi qu'un simple jeu et que tu as autre chose à faire et dans ce cas pourquoi continuer ce double discours? Si cela t'amuse de pousser à bout les gens et de juger qui est 'digne' de recevoir une information aussi importante que ton 'nom' je trouve ça ridicule. Par même avec la cigarette mon odorat est assez puissant pour te retrouver dans tout Konoha et celui de mes compagnons canidés est encore plus aiguisé. Alors franchement avant de faire une scène adapte ton discours en fonction de ton interlocuteur...genin.

Je déteste avoir à faire ça, à tenter de briser une insolence et une forte tête me toisant comme si j'étais inférieure à elle. Le grade ne doit servir qu'en ultime recours et pas pour se faire entendre. Je n'hausse pas la voix, cela ne sert à rien, je reste calme comme pour lui prouver à elle cette adolescente que n'est pas énervée celui qui se fait prendre pour un con depuis le début.

-Tu as refusé par deux fois de répondre à ma question et tu es consciente que je pourrais t'ordonner et même prendre par moi même tes écrits et pourtant tu ranges tes affaires et l'air de rien tu crois que je vais te laisser partir? Tu es bien inconsciente Hayashi même si tu prétends le contraire. Tu respectes uniquement les lois qui t'arrangent pour ignorer les autres, tu fraudes tout en indiquant le contraire. Si je n'étais pas Jônin je t'applaudirais, si je n'étais pas la proie de tes mots acerbes et violents derrière un mur courtois et polis je dirais que tu prends plaisir à cela pour satisfaire tes intérêts personnels. Mais ce n'est pas comme ça que la vie de shinobi fonctionne.

Et je me retourne plongeant mon regard dans le sien tandis que Sugar à son tour se rapproche de moi et de la mystérieuse Hayashi. Je suis trop gentille et elle a eu raison d'abuser de ça, de me prendre pour une conne.

-Seulement ce n'est pas au genin de décider si il doit être seul ou non. Je ne suis pas rancunière et je te laisse volontiers faire 'ta course' encore que je me fait pas d'illusions mais t'avertis néanmoins de la suite des événements une fois qu'un Inuzuka choisit sa cible difficile de lui échapper. Qui sait si tu ne seras pas assigné à une équipe prochainement?

Et je souris, venant de retourner la situation aisément à mon avantage sans perdre une once de sang froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 41
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Par-delà les remparts [PV Fea] Sam 5 Sep 2015 - 16:29

    Tout le monde connait l'usage de la négative, de l'inverse. C'est une figure de rhétorique presque mathématique. Le relativisme humain est sans doute la première arme que l'on choisit pour calmer les ardeurs d'une situation qui nous échappe. Bien que sur le plan militaire, la situation était désastreuse pour la Hayashi, elle était comique sur le plan de l'intellect. Cette différence de registre peut-être Mahogani ne l'avait pas saisie, peut-être ne le voulait-elle pas, au fond. Voir un Inuzuka sur la défensive n'a rien de bon lorsqu'on est shinobi, mais est signe de victoire quand on ne l'est pas. Etrange de voir un traqueur perdre la main et se cantonner à la réaction. Etrange de voir un élément de ce clan ne pas se présenter dès lors en chef de meute. Peut-être l'Hayashi venait-elle de mettre le doigt sur un aspect peu fier de son interlocutrice.

    -Je vois que j'ai peut-être commis une erreur. Vous signifiez avoir joué le jeu, laissez-moi alors vous dire que vous n'êtes pas bonne joueuse ! Fit-elle en écartant les mains. Mais puisque nous sommes dans la dialectique personnelle, peut-être pourrais-je avoir moi-même quelques remarques à vous présenter ? Elle défit son attirail de combat -une petite sacoche- et la lança au loin. Voilà, désormais, il n'y a plus aucune hiérarchie entre nous. Je n'ai pas de bandeau, ne suis plus armée, en outre, je suis une simple fumeuse de tabac.

    Une technique bien militaire qu'elle adoptait là. Nombreux sont les officiers enlevant leurs galons pour faire comprendre que derrière tout cela se cache quelqu'un tout à fait capable de le mettre à tabac. Et Mahogani, piquée dans son orgueil comptait bien ne pas se laisser insulter gratuitement. Techniquement, elle n'avait pas attaqué la première.

    -Vous n'êtes désormais plus ma supérieure. Konoha n'est pas une dictature militaire et les affaires civiles sont séparées des affaires militaires. Remerciez Shiaijin Suguato pour cela, celui-là même qui permit à votre clan et à d'autres de revenir sur le devant de la scène. J'estime donc que vous êtes d'accord avec le point juridique, puisque vous parlez de lois, que je viens d'énoncer.

    Temps maintenant de passer à l'action.

    -Vous me considériez comme un soldat, je vous ai répondu comme tel. Mais puisque le double discours ne vous sied pas, peut-être n'auriez-vous du pas allier hiérarchie militaire et politesse. Si le double discours ne vous sied pas, peut-être fallait-il me ramener au village immédiatement. Vous me parlez de supériorité, vous faites état d'un rapport de force. Oui, peut-être y'en a-t-il un, mais vous l'avez décidément mal analysé. Je crois savoir que le bon shinobi sait jauger son vis-à-vis dès le premier coup d'oeil. Peut-être auriez-vous du vous-même considérer mes origines avant de me reprocher une facilité oratoire qui ne vous convient pas. Les Inuzuka forment un clan de pisteurs, les Hayashi accordent une place primordiale à l'éducation.

    Vous venez ensuite me reprocher de ne pas vouloir créer de lien avec vous. Mais peut-être que si c'était là votre première intention auriez-vous du, encore une fois, vous demander pourquoi une Hayashi de mon âge n'est pas encore gradée et me questionner quant à mes qualités apparentes. Peut-être auriez-vous du me questionner sur mes écrits au lieu de menacer de pouvoir les prendre. Enfin, peut-être devriez-vous vous intéresser à la vie civile avant de vouloir sans cesse importer les valeurs militaires dans votre discours.


    C'est vrai qu'il était dommage de gâcher une discussion pourtant aussi intéressante au profit d'un affrontement verbal. Le monde shinobi était bourré de boeufs, même dans les plus hautes sphères.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 822
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Par-delà les remparts [PV Fea] Sam 5 Sep 2015 - 16:56

-C'est l'hôpital qui se fout de la charité. Je t'ai demandé par deux fois ce que tu écrivais, et par deux fois tu as ignoré ma question. Tu crois pouvoir scinder et différencier vie civile et militaire mais ce n'est pas possible. On ne décide pas de changer de sujet quand on veut sur un simple claquement de doigt parce qu'on est mit en difficulté. On affronte l'adversité et on triomphe ce que tu ne fais pas au contraire tu fuis pour prendre une position qui t'arrange. Tu esquives la vie martiale et le combat pour te cacher derrière ton érudition et tu continues à croire que je suis à tes ordres, que tout ce que tu annonces est vérité vraie alors que c'est entièrement faux. Tu veux donc me présenter mes défauts? Libre à toi mais cela ne change rien au problème basique.

Je souffle.

-Tu esquives mes questions depuis le début, ou alors tu es sotte au point de ne pas m'écouter lorsque je demande ce que tu écris et ce que c'est. J'ai amené tes écrits sous la forme de poème, tu as ignoré, je t'ai demandé ensuite ce que c'était tu as ignoré et tu oses me redemander de t'interroger à ce sujet? Non et non, tout ne fonctionne pas comme tu l'entends mademoiselle et qu'ai je à faire si tu n'es pas gradé à ton âge. C'est ton soucis pas le mien, tu ne respectes pas tes aînées et lorsque ceux ci à bout par ta faute commence à incliner la discussion vers quelque chose de plus formel et froid tu t'insurges criant ô combien c'est de la faute de ton interlocuteur. Et en parlant d'éducation tu continues à me reprocher de mal parler? Et tu t'étonnes ensuite que je m'énerve? Soit tu fais exprès soit tu as un problème mentale, qui sait si les plantes que vous créez n'ont pas des effets nocifs sur votre esprit.

Je souffle encore.

-Je ne me laisserais pas insulté voilà tout et si tu n'es pas capable d'accepter ça alors c'est toi qui te surestime et qui continue de te croire au dessus de tout le monde. Je ne fais que remarqué tu ignores une partie de mon discours pour détourner le reste à ton avantage, cesse donc de me prendre pour quelqu'un que je ne suis pas. Tu me blâmes de pas avoir posé les bonnes questions, je n'ai pas la science infuse désolé mais tu devrais plus tôt t'estimé heureuse de ne pas t'avoir embarqué comme une fugueuse et t'avoir collé une sanction. Mais non tu considères cela comme acquis et donc tu continues sur cette lancée. Mais je ne poursuivrais pas ton petit jeu, tu n'as pas réagit quand je t'ai annoncé que tu aurais de mes nouvelles pourquoi? Tu devras affronter la vie de ninja tôt ou tard parce que écrire c'est bien mais pouvoir sauver sa vie c'est mieux. J'ai vu sans doute plus de choses que toi et ce n'est pas par orgueil que je l'annonce mais je suis pas Jônin pour rien alors forcément j'ai fait une croix sur mes ambitions personnelles à un moment pour servir le village, une croix sur une forme de loisir que tu t'autorises encore à ton âge et à ton grade. Tu disais que tu n'es pas gradé à ton âge en résulte un comportement pareil, irresponsable et incapable de se défendre sans vicié le discours de ton interlocuteur. Lorsqu'on née shinobi on le reste Hayashi et je pense que ton éducation ne t'a pas appris à fuir cette vie là. On ne s'adresse pas à un supérieur clément envers comme à un idiot du village lorsque celui ci fait des efforts. Tu es aveugle et tu n'écoutes que ce que tu veux entendre.

Ma décision est prise.

-Cela s'arrête maintenant élève Hayashi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 41
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Par-delà les remparts [PV Fea] Dim 6 Sep 2015 - 14:36

    Alors que les mots fusaient de la bouche de l’Inuzuka visiblement énervée, la jeune Hayashi, énervée tout d’abord, sombra dans le dédale de la culpabilité. Tout, oui, tout était parti d’un malentendu -ou presque-. L’innocence -vous savez, la vraie- prit la place de la colère sur le visage de la genin. Cette ride du lion observée chez les gens souvent proie à l’énervement disparut pour laisser place à deux billes vertes -ces yeux- vides d’expression. En effet, elle avait poussé le bouchon trop loin. Sans le faire vraiment exprès, certes, mais le mal était fait. Une fois la réaction de la Jonin terminée, Mahogani dit simplement.

    -Je… je n’avais pas entendu.

    Oui, bien-sûr. Son esprit venait de calculer le pourquoi du comment. Son esprit, bien que vif à l’étude, restait fatigué par sa sollicitation constante depuis ces derniers temps. Le sourire de la sagesse vint illuminer son visage, puis celui du rire. Elle déclara sur un ton presque comique.

    -Je ne vous avais pas entendu !

    Un rire presque gêné submergea la jeune. Rare de rire en pareille situation, je vous l’accorde. Mais bon, celui-là venait du coeur. Elle leva la main comme pour figer l’action. De là, elle tourna la tête et décrocha le parchemin dans lequel une partie de ses écrits étaient scellés et descella le passage qu’elle avait produit le jour-même. Tout en s’avançant, elle déclara d’un ton léger.

    -Si vous me permettez de réparer le mal et d’accepter mes excuses, voilà ce sur quoi je travaillais avant de vous rencontrer. Un temps. J’écris en ce moment même un traité sur l’adaptation de l’héritage Senju au clan Hayashi, un ouvrage doctrinal qui dérange beaucoup de membres de mon clan et qui me prend beaucoup de temps et d’énergie.

    Elle accorda son regard à sa feuille.

    -Je m’interroge ici sur la Volonté de Feu et les maux récents du monde shinobi. Bon, il reste des choses à développer, mais l’essentiel de l’idée est là. Son regard pétillait. Après, si c’est vraiment fini, comme vous le dites, nous n’aurons qu’à considérer que vous contrôliez ce que je faisais hors du village et que vous me ramènerez aussitôt.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 822
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Par-delà les remparts [PV Fea] Mer 9 Sep 2015 - 21:13

-On y arrive enfin princesse, tu reconnais tes torts.

Je rigole, un peu puis finit par la rejoindre dans son propre rire. Me rapprochant pour m'allumer une cigarette, car oui en réalité l'excuse du tabac n'avait servit qu'à me rapprocher d'elle. On ne laissait pas n'importe qui dehors et chacun avait ses méthodes d'approches, Sugar et Mia à mes côtés semblaient se détendre. Si elles avaient étés des chats elles auraient presque commencer à ronronner, au lieux de cela Sugar avait sa langue lapait avidement ma main tandis que Mia fermait un oeil et s'allongeait visiblement satisfaite de ma réaction et des excuses sincères de la genin.

-A mon tour maintenant de reconnaître les miens, j'ai tendance à m'emporter facilement lorsqu'on me prend de face et avec un ton narquois. Ma réaction a été un peu disproportionné je l'avoue mais la proposition tient toujours. Visiblement ton 'éducation' fait de toi quelqu'un d'intelligent certes mais aussi un peu hautain par rapport à la basse population que je suis.

Et je m'incline feignant d'être moi aussi sincère avant de poser une main sur la tignasse rousse de la Hayashi et d'un ton doux qui se voulait proche et emporté par un élan maternelle de presque murmurer.

-Tu as besoin de quelqu'un qui te rappel que tu es humaine, non faite de livres et que la réalité n'est ni blanche ni noir.

Mon regard se portait alors vers l'horizon et je déclarais solennellement après avoir feuilleté les pages de ses écrits. Encore une bannie? Encore quelqu'un dont l'entourage portait vers cette personne un regard dur et froid à cause des traditions. Je soufflais avant de tirer une latte sur la cigarette.

-J'ai déjà une équipe Hayashi, et deux élèves dedans je te propose d'une manière plus diplomate de la rejoindre. Un Hyô qui est presque autant doué que toi pour les relations humaines et une Gogyou qui se croit rejeté et par conséquence qui a besoin tout comme toi de quelqu'un de proche. Tu ne les connais pas mais tu apprendras à le faire, car ce que je veux t'enseigner au delà de la simple leçon de moral c'est qu'à plusieurs les idées que la population juge erroné lorsque c'est un solitaire qui l'écrit sont acceptés et discutés lorsque c'est un groupe qui s'y met. Si tu acceptes mon offre je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour que ton clan et que la hiérarchie soit plus enclin à t'écouter et à t'accepter. Et puis après tout en rentrant tu auras un réel alibi. Une première rencontre avec ta sensei. Alors Hayashi qu'en dis tu? Tu pourrais te ranger sous les ordres d'une sauvage et en même temps lui enseigner l'art des mots tandis qu'elle t'enseignerait l'art de la guerre?

La clope en bouche tandis que j'attendais sa réponse. Réunir des personnalités hors normes pour les former et être fière d'eux, je n'aspirais qu'à cela. A rendre la feuille grandiose et les jeunes pousses à me supplanter lors de ma retraite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 41
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Par-delà les remparts [PV Fea] Dim 13 Sep 2015 - 21:16

    Des paroles heureuses en définitive. On néglige souvent la force des conflits; non pas leur caractère dévastateur mais bien la perspective d’évolution qu’ils offrent aux antagonistes qui les animent. Mahogani ne saurait se dire héritière d’une éducation et d’une réflexion de sublimation si elle ne prenait pas ce trait en ligne de compte. Seul le sot -ou celui qui a entièrement raison- peut se permettre de quitter un conflit sans introspection, visible ou non. Les fruits du bref mais violent conflit qui animait son esprit il y a encore quelques instants ne mirent pas longtemps à être cueillis. En plus de savoir écouter la critique, il lui fallait aussi apprendre à se confondre tel le caméléon. Tout le monde n’est pas prêt à tout écouter. C’est un fait, et cette observation ne doit en rien nourrir une quelconque condescendance à l’égard de ceux-là. Nous-mêmes ne sommes pas prêts à tout entendre. Aussi, « connais-toi toi-même » semble être une bonne conclusion à cet incident.

    Vient à présent cette proposition émanant de l’Inuzuka. Des mots qui suscitèrent un certain pétillement dans le regard de l’Hayashi. Une mise en compétition, une proposition de coopération, les joies de l’armée du monde shinobi. Bien-sûr qu’elle attendait de faire ses preuves au sein du Village de la Feuille, c’était un passage obligatoire pour tout bon Hayashi qui se respecte. L’excellence se devait d’être défendue. Son patronyme en étant le synonyme, il en allait donc de son devoir.

    -Très bien dit-elle sur un ton emprunt de détermination faites savoir à vos disciples que Mahogani du clan Hayashi combattra à leurs côtés. J’espère que nous serons à la hauteur de la détention de nos noms respectifs.

    Un petit trait d’humour. Arrêtez, ça ne fait jamais de mal. Il faut savoir rire de sa bêtise, ne dit-on pas en effet que l’autodérision est le début de la sagesse ? En plus d’une belle leçon de vie, la jeune Hayashi venait d’obtenir un bon début de carrière, et de cette impulsion nouvelle naîtrait, on l’espère, une kunoichi exemplaire. Une kunoichi digne de l’héritage Senju qu’elle défendait, tout du moins.

    -Bien ! On commence quand ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Par-delà les remparts [PV Fea]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-