N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Commissaire Otoke part 2 [Akogare]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 915
Rang : A

Message(#) Sujet: Commissaire Otoke part 2 [Akogare] Ven 11 Sep 2015 - 0:50

Mon enquête avançait assez bien, mais je n'avais pas réussi à récupérer des informations intéressantes de la part de Kadoria Koüga et ce n’était pas suffisant pour faire mon rapport au Raikage, j’avais besoin de plus d’élément. Akogare était déjà sur ma liste de personne à interroger mais lorsque Shigeru m’informa qu’il avait rendu visite à Sho à l’hôpital juste avant Zennosuke, cela ne fit que confirmer mon hypothèse. En effet, la semaine d’avant, alors que je l’emmenais avec moi pour lui montrer ma passion de la chasse, je me rendis compte que sa position à l’hôpital du village pouvait m’être utile pour ma mission. Il ne me suffit alors que de demander une faveur pour que celui s’empressa d’accepter. Il était naturellement très occupé par ses nouvelles fonctions ce qui expliqua que je ne pus obtenir la réponse que j’attendais qu’après mon entretien avec Koüga. Ce ne fut pas inutile pour autant, Akogare devait en savoir suffisamment sur son ancien chef de clan pour que je prenne la peine de lui poser des questions. Cette fois-ci, je n’avais pas affaire à un jonin chef de clan, mais à un simple genin. Ce n’était pas mon genre d’utiliser la hiérarchie, mais cela me permettait de le convoquer sans avoir à perdre de temps. Je ne voulais pas lui imposer quoi que ce soit, mais comme il était Kumojin depuis des années et que le Raikage en personne m’avait confié cette mission, j’en déduisais qu’il ne pouvait qu’être ravie de pouvoir servir son village.

Je lui fis donc envoyer une lettre lui demandant de se rendre à un restaurant peu connu du village à deux heures de l’après-midi. J’indiquai peu d’informations sur la lettre, je préférais rester assez confidentiel sur le contenu de ma mission, le principal étant qu’il pouvait comprendre que sa présence ainsi que des réponses à quelques questions étaient nécessaires pour la réussite d’une mission importante. Le restaurant en question devait son manque de popularité à sa localisation, il était loin du centre-ville et des quartiers résidentielles, de plus, la nourriture qu’on y servait n’était pas de très bonne qualité. J’appréciais particulièrement ce restaurant car les propriétaires ne posaient pas de questions lorsque j’y venais sans commander autre chose qu’un simple verre et parce que les clients s’y faisaient suffisamment rares pour y avoir une discussion en toute discrétion.

Je pris les deux dossiers avec moi lorsque je me dirigeai vers le restaurant, je n’en avais pas besoin pour connaître chacun de ses détails, surtout après avoir tout lu et relu pendant des heures, mais cela pouvait toujours m’être utile pour convaincre mon futur interlocuteur de l’importance de notre discussion. Arrivé au restaurant, je saluai le seul employé en salle qui me dévisageait. Je savais que mon masque et ma couleur capillaire pouvait effrayer certaines personnes, mais il m’avait déjà vu plusieurs fois, il savait que je n’allais pas lui faire de mal. Je m’assis à ma table habituelle et commandai un café. Il ne me restait plus qu’à attendre mon invité.



Dernière édition par Dôbutsu Otoke le Dim 20 Sep 2015 - 17:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 85
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Commissaire Otoke part 2 [Akogare] Ven 11 Sep 2015 - 2:45


Parfois, les événements peuvent prendre une tournure incroyable. Il y a encore peu de temps. Akogare vivait au sein d'un village dirigeait par un Kage incapable enchaînant erreurs sur erreurs et conduisant la Foudre à la déchéance.
Seki Zennosuke ne resterait pas dans les annales. Son comportement de petit Guerrier pétant plus haut son cul avait causé beaucoup de tord à Kumo. En interne premièrement. Mais également sur l'échelle mondiale. Mais le plus dramatique dans cette histoire. C'est que les Kumojins avaient suivi aveuglement le Chef de Papier du village caché des nuages sans ses conquêtes absurdes n'ayant pour but que de plonger Kumo dans la merde.
Décidément, Ako' n'arrivait pas à se sentir membre de Kumo. Sans doute pensait-il différemment des autres. Sans doute avait-il une façon de percevoir les chose différemment.

Mais voilà qu'un beau jour, un mec débarque dans le village vidé de ses ninjas. S'en suis un affrontement opposant l'inconnu à deux Kadoria et le Raikage en personne. Ce type après avoir maîtrisé les Genin annonce être le frère de Kadoria Urio. Le père fondateur de Kumo et revendique le poste de Raikage.
Rien que ça. Mais le pire, c'est qu'il y accède ! Il semble avoir des préceptes de valeurs. Il se lance dans un conquête de libération des prisonniers de guerre au cours de laquelle Akogare était prêt à se vendre afin de permettre à Horitsu de mener son plan. Et surtout, il abandonne les conquêtes en cours ! Cela semblait plutôt bien se dérouler.
Et pour dire la vérité. Voilà que le Kadoria se voyait déjà recevoir enfin de l'attention. Seulement voilà. Depuis. Plus rien.
Il commençait vraiment à croire que ce village n'était rien d'autre qu'un village d'hypocrite. ça lui donnait la gerbe

Tout ceci nous amène à ce jour, durant lequel Akogare a reçu une lettre l'invitant à un restaurant du village. Le contenu était vague, mais le sujet semblait vaguement annoncé. D'avance, cela n'enchantait pas le Genin.
Toutefois, il était obligé de s'y rendre.
Enfilant un long kimono noir, il sortit de sa demeure pour se rendre au lieu indiqué.

Il y retrouva un garçon aux blancs et à la tronche effrayante, pour des gosses des premiers âges. Il était désespérément ennuyé. Il avait une petite idée de la raison de sa présence ici. Alors autant faire vite. Il avait des bouquins à finir.

- Otoke-san... Que puis-je pour vous ? demanda-t-il d'un ton parfaitement neutre.

La discussion n'avait plus qu'à être lancée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 915
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Commissaire Otoke part 2 [Akogare] Jeu 17 Sep 2015 - 17:44

Le café que j’avais commandé venait tout juste de mettre apporté par le serveur lorsque Akogare arriva. D’un geste de la main, je l’invitai à s’assoir sur la chaise en face de moi. Je me doutais bien qu’il n’était pas très heureux d’être convoqué comme cela par un inconnu et par conséquent, je ne voulais pas lui faire perdre plus de temps que nécessaire.

- Merci d’être venu Akogare, je vous ai fait venir pour vous poser quelques questions.

Je tenais à rester formel, j’étais dans le cadre d’une mission pour le Kage. De plus, si je m’étais montré désobligeant, je n’aurais pas pu espérer les réponses à mes questions.

- Je fais une enquête sur la disparition de deux Kumojins, pouvez-vous me décrire les relations que vous entreteniez avec Kadoria Sho et Seki Akame ? J’ai appris que vous faisiez partie de la même équipe fut un temps et toutes les informations que vous détiendriez à leur sujet pourraient être très utiles pour le village.

J’étais persuadé qu’il pouvait m’aider, mais je ne pouvais être sûr qu’il était disposé à le faire. Je ne pouvais pas le forcer à me dévoiler tout ce qu’il savait, enfin, j’en n’avais pas le droit. J’avais déjà eu le sentiment que Koüga s’était abstenu de me dire certaines choses mais c’était une autre histoire. Je ne faisais que ce que l’on m’avait demandé de faire, si le village ne pouvait même plus faire entièrement confiance à ses membres, je ne pouvais pas être en faute. Après tout, je me doutais bien que l’existence du département renseignement et espionnage ne concernait pas uniquement le renseignement extérieur, certains individus internes étaient bien plus dangereux de par leur nature. J’appréciais toujours faire un travail de qualité, mais les préoccupations du villages n’étaient pas identiques aux miennes, par conséquent, je me contentais de travailler avec les informations qu’on acceptait de me divulguer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 85
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Commissaire Otoke part 2 [Akogare] Jeu 17 Sep 2015 - 21:12


Otoke était déjà présent sur les lieux lorsqu'Akogare pointa le bout de son nez. Il était à l'heure comme à son habitude et avait l'air décontracté, bien qu'il aurait préféré se trouver à un autre endroit à ce moment précis. Il avait participé aux négociations entre l'Empire et Kumo. Il avait prouvé son coeur kumojin. Cependant aucune opportunité était venue frapper à sa porte.
Alors il n'allait pas se fouler non plus. Kumo était en train de se relever et malgré tout, il était maintenu à l'écart de tout mouvement. Chacun avait reçu sa petite besogne à réaliser. Mais pas lui. Il était toujours un électron libre. Il était sans attache. Au final... Qu'est ce qu'un village ?

Il n'avait pas d'amis. Son plus proche avait disparu. Et n'avait pas d'information à son sujet. Plus depuis leur petite discussion à l'Hopital avant que tout parte subitement en vrille. Depuis, un tas d’événement s'était produit. L'attaque d'Horitsu. Sa nomination en tant que Rokudaime, les négociations avec les Nations du Shûkai... Et aujourd'hui. Le Kadoria était convoqué.
Le contenu de la lettre était bref. Mais il avait une petite idée du pourquoi il était ainsi convoqué. Alors il allait faire en sorte de vite plier cette histoire.

Ako' était là pour répondre à des questions... ça il pouvait s'y attendre n'est-ce pas ? Sinon un échange postier aurait pu suffire à une simple conversation de routine.
Le Genin attendit donc simplement que les choses se présentent. Et il fut servit. Otoke menait une enquête, il était chargé de recueillir un maximum d'information concernant deux shinobis ayant disparus de Kumo. En la personne de Kadoria Sho, ancien conseiller, Jônin et Chef du clan Kadoria et en prime, l'unique ami d'Akogare au village de la Foudre. Ce dernier avait finalement disparus... Le deuxième où plutôt la deuxième était la kunoichi portant le nom de Seki Akame. Une kunoichi qu'Akogare ne connaissait pas plus que ça puisque l'argumentations présentée par Otoke était tout simplement fausse.

- Je vois... Premièrement, je n'ai jamais fait partie de la moindre équipe ici à Kumo. Je n'étais pas le coéquipier d'Akame. En revanche, je l'ai croisé quelques fois en ville et surtout à la base kumojin où étaient gardés les Serviteurs des Furyous. Je n'ai pas d'autre informations sur sa personne. Il est vrai que cela fait un moment que je ne l'ai plus aperçu ici à Kumo.

Il s'arrêta pour reprendre sa respiration. Il était évident que l'intérêt premier de cette question reposait essentiellement sur la partie concernant Sho. Il allait donc s'appliquer à donner tout ce qu'il avait.

- En ce qui concerne Sho. C'était mon ami, le seul très certainement. Je l'ai soutenu quand il a postulé pour devenir Chef de Clan. Je lui ai rendu visite à l’hôpital. Et nous avons parlé comme deux bons amis le feraient. Si vous voulez savoir si je sais où il se trouve aujourd'hui. La réponse est que je ne le sais pas. Nous nous sommes quitté sur un état des faits. Il était menacé pas Zennosuke. Et si il venait à ne plus donner de nouvelles. Cela voulait dire qu'il était soit captif. Sois mort.

Voilà ce que sa conversation avec Sho avait donné... Akogare n'était pas complice. Il n'était pas au courant. En revanche il allait écouter ce qu'Otoke pourrait répondre à ce qu'il venait d'avancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 915
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Commissaire Otoke part 2 [Akogare] Mer 23 Sep 2015 - 23:26

J’écoutai donc sa réponse avec intérêt, comme je n’avais pas pu compter sur Koüga pour en savoir plus, le succès de ma mission dépendait de ce que Akogare avait à me dire. Lorsqu’il parla d’Akame, je fus plutôt surpris. Il prétendait ne pas la connaître et surtout ne jamais avoir été dans une équipe avec elle. Il était possible que les informations que j’avais reçu étaient incorrectes, malgré cela, je ne pouvais pas avoir une totale confiance en ses dires. Je n’avais pas l’intention de le remettre en cause car il semblait sincère et ce qui était sûr, c’était que j’allais devoir trouver une autre personne pour en savoir plus sur Akame.

- Si vous ne connaissez pas bien Akame, c’est qu’il y a eu une erreur dans le dossier, ce n’est pas bien grave.

Il parla ensuite de Kadoria Sho, qu’il connaissait bien. Dès qu’il annonça qu’il était ami avec lui, je sus que j’avais bien fait de le convoquer. J’avais affaire avec un shinobi intelligent, il se doutait déjà des questions que j’allais lui poser et y répondit immédiatement. Il me fournit donc les réponses que j’attendais, concernant les raisons du départ de Sho. Il n’était pas vraiment sûr, mais sa version semblait corroborer avec l’hypothèse que sa désertion avait été provoquée par Zennosuke, le précédent Raikage. Si je n’avais pas étudié le dossier du Kadoria, l’entretien aurait durer bien plus longtemps.

- Merci pour toutes ses réponses, elles me seront bien utiles pour ma mission.

Je devais bien avouer qu’il me fut très utile, il y avait encore quelques mystères à résoudre concernant les deux shinobis, mais je doutais que mon interlocuteur possédait les réponses à mes questions. J’espérais que Koüga avait bien donné les informations qu’il disposait au Raikage et que ce n’était pas qu’une excuse pour ne pas me répondre.

Il me restait encore une chose à demander au genin, la réponse n’était pas vraiment importante par sa nature hypothétique, mais c’était toujours bon de connaître l’avis d’un proche à ce sujet.

- J’ai encore deux dernières questions à vous poser avant de vous laisser partir. Vous qui connaissez Sho, en supposant qu’il ait déserté et que rien de grave ne lui est arrivé, est-il plus du genre à intégrer un autre village ou à vivre en solitaire ? Et à votre avis, sa désertion est-elle un danger pour le village ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 85
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Commissaire Otoke part 2 [Akogare] Jeu 24 Sep 2015 - 11:01


Akogare espérait que cet interrogatoire ne serait plus très long. Le Manipulateur de la Gravité fut également surpris par l'air de surprise qu'adopta Otoke lorsqu'ils parlèrent d'Akame. Quoi ? Il était coutumes d'écouter tout ce qui était écrit dans les archives ? Si c'était le cas, alors cela voudrait dire qu'il fallait croire que les actions réalisées par Zennosuke lorsqu'il était à la tête de Kumo étaient de bonne décision. Il n'y avait rien d'anormal à cela. Le tout était "Est-ce que le Dobotsu faisait confiance au Kadoria ?". Le Genin n'aurait pas eu de raison de mentir pour Akame. Il ne la connaissait pas. Si elle avait merdé en disparaissant... Bah, c'était son problème. Pas celui d'Akogare.

Le cas Sho, était plus délicat. Ses liens avec l'ancien Conseiller et Chef de Clan serraient sans doute sujet à controverse. Sans doute qu'ils ne daigneraient pas à croire ses paroles après l'interrogatoire. Peut-être même qu'Ako' allait être placé sur surveillance pour rendre ses affirmations enfin plausibles.
Mais ça le brun s'en tapait pas mal. Si les Hautes-Instance décidaient de perdre du temps à traquer un Genin une fois encore ce n'était pas le problème d'autant plus que ce qu'il évoqua était la pleine vérité de la situation.

Comme par miracle. Le Chûnin de la Foudre annonça ses remerciements. C'était assez surprenant. Mais visiblement Akogare avait été utile. Il restait cependant deux questions auxquelles il devait répondre.

- Je vois... Dans ce cas, je vous écoute.

Le Kadoria écouta alors les dernières questions purement hypothétiques d'Otoke. Hum... C'était finement joué. Ce n'était qu'une hypothèse, mais cette question avait peut-être pour but de connaître les positions du Kadoria.
Si tel était le cas, alors le brun n'allait absolument pas se gêner.

- La Paranoïa du Godaime Raikage l'a poussé à affirmer que Shô était dangereux pour Kumo. Pourtant. C'est sans aucun doute que je peux affirmer à mon tour que notre Ancien Conseiller aimait ce village. Si dans votre hypothèse, il a réussi à s'échapper afin d'enlever l'épée de Damoclès qui planait au-dessus de sa tête... Alors je peux dire qu'il a très bien pu rejoindre un village pour gagner sa protection. Ou alors il est déjà très loin d'ici et cache son identité des gens qu'il croise. Mais je ne pense pas qu'il soit un danger, sauf si un esprit de vengeance l'habite. Après tout, vous tous ici à Kumo vous lui avez tourné le dos dès le moment où sa rétrogradation du Conseil a été effective.

Voilà pour débuter, mais il avait d'autre chose à dire, en espérant que le Dobotsu notait chacun de ses mots.

- Le Rokudaime et toi-même peut-être que vous vous demandez si la recherche de Sho est utile... Laisses moi donner mon avis. Laissez-le. C'est aussi simple que ça. S'il mène une vie d'ermite, cela prendra des semaines voir des mois pour le retrouver, cela engendrera le départ du village de plusieurs shinobis. D'autre part s'il a rejoint un village... Je doute que l'on puisse le récupérer sans créer de nouvelles vagues et limiter encore plus nos alliances avec ces derniers. En somme, à mes yeux, l'utiliser de le rechercher et aussi proche du zéro que pouvait être l'utilité de conquérir les terres de Mizu no Kuni.

Cela faisait un morceau. Et ce monologue serait sans doute analysé et réanalysé ensuite, mais le Kadoria n'en avait absolument rien à faire. Il venait simplement de donner son avis, qu'il plaise ou qu'il déplaise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 915
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Commissaire Otoke part 2 [Akogare] Ven 25 Sep 2015 - 18:03

Lorsque je posai mes deux questions, je m’attendais à recevoir une réponse courte m’expliquant qu’il ne pouvait pas savoir. Je fus donc assez surpris d’entendre les suppositions du genin, qui apportaient bien plus d’informations que ce à quoi je m’attendais. Évidement, les paroles du Kadoria ne pouvaient être considérées comme véridiques, surtout que son attachement pour son ancien ami et chef de clan devait également être pris en compte. Ses paroles me semblaient un peu agressives, j’avais un peu l’impression qu’il me balançait la rancoeur qu’il avait contre le village à ce sujet, surtout lorsqu’il mentionna l’opération de Zennosuke et du village à Mizu no Kuni, je connaissais cette opération mais je n’y avais pas pris part. Lorsqu’il eut fini de parler, je devinai qu’il m’avait transmis toutes les informations qui pouvaient m’être utiles à ce sujet.

- Je vous remercie d’avoir bien voulu répondre à mes questions. Concernant la traque de Kadoria Sho, je dois vous dire que je n’ai actuellement aucune idée de ce qui sera entreprit à la fin de mon enquête. Mon avis sur cela n’aura aucune influence sur la décision finale et même si je considère que chacun devrait avoir le droit de partir lorsqu’il le souhaite, je ne peux nier que Sho, surtout s’il a trouvé refuge dans un autre village, puisse divulguer des informations confidentielles et ainsi mettre en péril la sécurité du village. N’oublions pas qu’il a été à la tête de l’unité de protection du village. En tout cas, ce qui me semble certain, c’est que si le village découvre que Sho ne présente pas de risque, alors aucun mal ne lui sera fait.

Il était évident que je lui avais plus d’informations que nécessaire, je ne savais même pas si j’étais autorisé à en dire autant à un genin mais personne d’autre n’était présent et après tout ce qu’il m’avait dit, je lui devais bien cela. Je finis alors mon café qui commençait à devenir tiède et je me levai.

- Encore merci pour ces informations, votre aide sera notifiée. Si d’autres informations qui vous auraient échappé vous revenaient, n’hésitez à me contacter. Je vous souhaite une bonne fin de journée.

J’en avais donc fini avec cet entretien. Il me semblait que j’avais accumulé suffisamment d’information concernant Sho, il me fallait maintenant me concentrer un peu plus sur Akame qui avait été bien plus discrète pendant sa vie au village.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Commissaire Otoke part 2 [Akogare]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kumogakure no Satô-