N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Traque et premiers pas[Team Rari]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 822
Rang : A

Message(#) Sujet: Traque et premiers pas[Team Rari] Ven 11 Sep 2015 - 13:55

Il fait beau, le soleil se lève doucement à l'horizon. Une bonne journée qui s'annonce, à mes côtés comme d'habitude Sugar et Mia, nous étions déjà là depuis la nuit dernière à préparer un petit comité d'accueil pour mes élèves. Une équipe complète ça se fête non? Un super repas commandé à mes connaissances Akimichis, de quoi repaître six humains ou mes deux ninkens et moi après deux jours a jeun, nous étions préparés à ce moment depuis que j'avais formé mon équipe complète. J'avais laissé quelques jours à chacun pour se préparer et être sur de s'engager avec moi dans l'enseignement.

Et je les avais convoqué dans la forêt de Konoha pour cette première épreuve. M'allumant une cigarette je patientait avec Mia en guise d'oreiller, les yeux fermés les oreilles et les sens en éveil, Sugar elle continuait de chasser les petites bêtes en espérant sans doute tomber sur une proie d'envergure. Je réfléchissais intérieurement à ce qui allait se passer bientôt, un examen chûnin international. Quelque chose à ne pas manquer et qui se passerait bientôt, j'avais inscrit mon équipe entière pour plusieurs raisons que j'expliquerais à leurs arrivés. C'était un rendez vous ou nombreux seront les attentes, ils allaient rencontrer des nouvelles têtes. Ils allaient voyager dans un pays aride. Et moi? En bonne sensei je resterais ici à profiter de quelques jours de repos et passer du temps avec ma fille, une éducation pour des jeunes c'était bien mais pour un enfant, mon enfant c'était mieux et chaque minute que je pouvais glaner était importante. Des vacances en somme et de la paperasse une sorte d'idéal rarement atteint. Le pays serait vidé de ses effectifs et la surveillance serait sans doute renforcer mais franchement je doutais quelqu'un se décide à attaquer si tous les pays y allaient. Puis c'était pour une bonne occasion de s'éclater et d'en profiter.

La jeunesse je vous jure, et d'ailleurs l'heure du rendez vous approchait et encore somnolente j'entendais les premiers aboiements de Mia qui avait surement remarqué la présence du premier de l'équipe à arriver en avance ou dans les temps. Bon la sieste était finit, il fallait maintenant se lever et faire bonne impression.

Un verre d'eau, enfin une gorgée de ma gourde, ma cigarette en coin de bouche et j'attendais sur une branche d'un arbre centenaire de voir mes petites têtes débarqués sans doute remplit de questions sur le lieux de notre première rencontre.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 245
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Traque et premiers pas[Team Rari] Dim 13 Sep 2015 - 15:34



J'avais enfin fait le premier pas d'une ascension vers les grades supérieurs du village de Konoha : j'avais trouvé une équipe ! Et si cela s'était fait par hasard, par une rencontre fortuite alors que je m'entraînais sur un des terrains d'entraînement les plus simple qui soit, je pouvais m'en féliciter quand même. Tester mes aptitudes au combat, mes réflexes et mes capacités avaient été la première idée de ma nouvelle Sensei, Inuzuka Fea, j'avais retenu son nom. Je savais qui plus est que l'une des membres de cette équipe n'était autre que Yell, une jeune femme aux cheveux bleus que j'avais rencontré dans un parcs de Konoha. Elle était une élémentaire d'eau et semblait m'avoir accepté tel que j'étais, je lui avais donc demandé d'être mon amie. La première. L'état de mon corps et de mes pensée quand je le lui avais demandé était tout nouveau pour moi, des sensations nouvelles. La peur et puis l'apaisement de pouvoir considérer quelqu'un comme une amie. Ce que je n'avais jamais pu faire auparavant. Deux ans de solitude forcée pour devenir un outil d'espionnage de mon clan, presque formaté, je n'avais pu tisser des liens avec aucun autre shinobis de mon âge. Par un procédé qui m'était inconnu, les dirigeants de mon clan avaient même réussi à supprimer mon identité des registres de jeunes genins du village pendant ces deux années. Puis ils l'avaient réinscrit il y a peu, me permettant ainsi de reprendre une vie normale comme tout autre genin de Konoha, d'être visible officiellement et de pouvoir avancer. Bien malheureusement ce n'était là que les rouages d'une autre mission destinée à redorer l'image de mon clan après la désertion des trois quarts de celui-ci. Une mission officieuse donnée par ma famille et pour laquelle je devais gravir les échelons pour obtenir une place importante à Konoha. Représenter le clan pour ma génération, même si les déserteurs étaient revenus. Je n'en étais qu'aux prémisses.

Et une convocation de ma sensei allait marquer un autre pas dans ma carrière de shinobi. Une première réunion d'équipe pour renforcer nos liens disait-elle. Ma première lecture de la présente m'avait fait réfléchir sur cette notion de lien que je ne connaissais pas, ou très peu. Socialement j'étais un zéro. Je ne savais même pas comment réagir, quelles expressions adopter et comment avoir un peu de tact dans les discussions. Je me cachais derrière un sourire indéchiffrable et quasi automatique pour cacher parfois mon visage inexpressif. Mais ma rencontre d'il y a peu avec Yell me faisait réfléchir. Etait-ce là un exemple des différents liens que l'on pouvait entretenir avec des personnes ?

7h52

J'arrivais avec de l'avance sur le lieu indiqué sur la carte jointe à la lettre de Fea. J'étais vêtu de noir et blanc comme beaucoup de fois. Les couleurs de l'encre et du papier à dessin. Mon sourire était prêt à s'afficher à la première personne que je verrais ce matin. Comme l'endroit me semblait être ici, j'attendais les bras croisés que les autres arrivent. J'allais revoir Yell, Fea, et découvrir une nouvelle personne.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 475
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Traque et premiers pas[Team Rari] Dim 13 Sep 2015 - 21:43

La veille j'avais reçu une missive remise en main propre par l'un des chiens de Fea, ma désormais sensei. Bien que surprise, je m'étais empressée d'en lire le contenue, croyant à une mission qui enfin me permettrait de prouver ma valeur. Il n'en était rien ou plutôt cela était quelque peu tout comme puisqu'il s'agissait en effet d'apprendre a connaître mes coéquipiers : notre team était donc complète.

Il me tardait d'être le jour J pour faire cette rencontre mais l'heure de rendez vous me fit grimacer... huit heures... Moi qui n'étais pas du matin... En tant que shinobi je n'avais désormais pas le choix, cela ferait partie de mon lot quotidien mais tout de même...

Je me couchais donc de bonne heure pour ne pas rater cette occasion, mettant au passage plusieurs réveils pour être sûre de me lever.
Justement ces derniers résonnaient en même temps dans ma chambre, me faisant pousser un grognement de désapprobation tandis que ma main cherchait à tâtons les objets de ma torpeur.

Échevelée et bougonnant, je me levais d'un pas lent et traînant jusqu'à ma salle de bain pour m'asperger le visage d'eau et me réveiller. Il n'y avait bien que mon élément qui pouvait me remonter un tant soit peu le moral et étioler ma mauvaise humeur du réveil matinal !

Tandis que je m'éveillais, je commençais à me demander quel genre de personnes étaient mes camarades de team... J'espérais qu'ils ne seraient pas des beaux parleurs et que Strike n'y figurait surtout pas : ce serait le pire des cas de figure, me condamnant à le supporter en plus d'accumuler les échecs !
Non ! La vie ne pouvait pas être si cruelle, il n'en ferait pas partie !

Je secouais la tête pour me remettre les idées en place et observais la mini carte pour me rendre sur les lieux précis du rendez vous dans la forêt de Konoha. Le chemin fut agréable malgré les lueurs du soleil peu rayonnantes encore du fait de l'heure qu'il était. J'aimais bien être entourée par la nature, c'était là que je me sentais le mieux : quelque chose que nous avions en commun Kihran, mon meilleur ami, et moi. Je ne doutais pas partager ce trait également avec ma sensei qui, après tout, était une Inuzuka.

J'arrivais sans doute pile à l'heure du rendez vous et cette dernière était déjà là tout comme Mia et Sugar qui aboyaient à mon encontre avant de venir m'accueillir. Je les laissais me sentir tout en avançant et en les caressant. Mon sourire s'étira lorsque je vis Shikazu et aucune trace de cet abruti de Strike !

« Hey Shikazu ! Quelle bonne surprise ! »

Lui disais-je en m'approchant de lui. Il ne semblait en revanche pas dans le même état d'esprit même s'il m'adressait un sourire. Peut-être qu'il savait déjà qui composait notre équipe...

« Toi aussi tu fais désormais partie de la team Rari alors ? »

Le questionnais-je avant d'adresser un regard à Fea tout en m'adressant à elle dans un hochement de tête pour la saluer.

« Sensei. »

Il manquait la dernière personne qui composait notre groupe... Qui allait faire son apparition ? Et en quoi consisterait notre première réunification de team ? J'étais impatiente de le savoir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 41
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Traque et premiers pas[Team Rari] Dim 13 Sep 2015 - 22:03

    Décrire la nuit et le réveil de notre petite Mahogani ne serait pas à la hauteur de vos attentes. Vous voulez connaître l'état d'esprit de la jeune, ce qui la poussa à se lever, ce qui faisait battre son coeur alors qu'elle sortait du village... La rencontre de l'inconnu est une drogue, une drogue qui dope votre entrain, une drogue qui crée chez vous un état de tension et d'alerte tel que votre corps se transcende pendant un moment. Votre organisme semble plus efficace, plus rapide. Votre transit n'a jamais été aussi zélé, et jamais vos muscles ne vous ont autant désobéi. Les nerfs sont plongés dans un chaos qui paraît souvent inadmissible, vous vivez ces instants de nouveauté au gré de réactions désarçonnantes. En bref, vous n'êtes pas prêts, comme dirait l'autre. Mais ce sentiment étrange qui ferait reculer l'être rationnel que vous pensez incarner inverse la tendance. Certains agonisent de l'intérieur et épousent le bonheur. La pression vous pousse parfois au mutisme, à l'erreur, vous change parfois même totalement. Votre personnalité veut s'adapter, refuse de bouger d'un poil, se transfigure, se durcit... Autant de scénarios que d'individus.

    Mahogani ? Un être nerveux mais stable. Une affirmation de soi continue, un égo parfois surgonflé et enrobé de fierté. Cela est vrai. Vrai oui, mais c'est sans compter sur la remarquable habileté de cette dernière à agir en société. Maniérée, cultivée et grande parleuse, il lui est facile de créer le contact. Un contact chaleureux et pétillant. Une compétition de tous les instants - une dialectique infinie qui sert à qui sait l'appréhender. L'on ne peut pour l'instant pas prédire qui dominera la hiérarchie officieuse au sein de la jeune Team Rari -Fea mise à part- mais sachez que Mahogani, bien que ne briguant pas spécialement le poste de leader, ferait une bonne candidate. Saura-t-elle se tromper ? On l'espère.

    Silence, on arrive. L'exquis parfum -dont les Hayashi avaient le secret- et l'accoutrement -qui n'allait pas sans rappeler ceux que les Senjus avaient l'habitude de porter- de la kunoichi étaient de la partie, aucun Hayashi ne saurait sortir en forêt sans en représenter le charme. Voilà. C'est tout.

    -Salut salut ! Elle était arrivée, au fait.

    Mahogani fit-elle en tendant une main légère du clan Hayashi, vous l'aurez deviné. On ne pouvait en effet pas dénier les ressemblances qui la liaient à ses cousins Kihran et Rioko.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 822
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Traque et premiers pas[Team Rari] Dim 13 Sep 2015 - 22:51

Ils étaient tous là plus ou moins à l'heure. Shikazu était arrivé en avance de quelques minutes, esquissant un sourire je me levais de mon promontoire. Je connaissais la ponctualité des êtres dont tout chez eux indique la tolérance zéro pour les erreurs. Clope en bec je sautais de la branche avant d’atterrir sur mes deux pieds et de siffler pour que Mia et Sugar arrêtent de coller Yell. Un regard bref mais sévère en leurs directions et le ton était donné. Il n'y avait aucune tension mais cette rencontre était avant tout formelle, je n'organisais pas simplement un goûter et les deux goinfres me servant de ninkens devaient le comprendre.

-Vous êtes tous réunis pour une bonne raison. Je l'ai indiqué par mes lettres mais vous ferez désormais équipes, alors observez vous et voyez en chacun le compagnon et le camarade prêt à vous épaulez dans les moments difficiles. Je vais être franche, je compte monter la barre plus haute à chaque épreuve que je vous ferais subir. Nous allons commencer en douceur car j'estime que vous n'êtes pas tous prêts à directement faire une mission importante sous ma direction.

Une pause et je m'accoudais à l'arbre ancestrale.

-Par ailleurs je vous ai inscrits tous autant que vous êtes à un examen chûnin qui aura prochainement lieux à Suna le village du sable. Je suis au courant pour toi Yell que ce sera difficile mais j'ai confiance en toi et je suis sur que tu pourras surmonter ces épreuves. C'est pareil pour toi Mahoganï dans le désert les arbres se feront rares alors je compte sur toi pour faire pousser une foret dans l'arène. Je ne viendrais pas avec vous, vous irez donc seul avec d'autres genins.

Ils étaient grands non? C'est ce qu'ils clamaient pour certains, l'indépendance ils l'auraient.

-Je ne vous jugerais pas à votre retour selon vos résultats. Ce n'est pas mon rôle, c'est vous qui ferez votre propre bilan de l'examen. J'espère néanmoins avoir au moins un futur chûnin, et je l'annonce de manière ouverte la hiérarchie sera délégué en fonction des grades mais également de votre propre évolution. Un chûnin aura bien sur autorité sur des genins mais pas sur MES genins. Vous êtes mes élèves et tant que vous n'êtes pas Kage vous le resterez! Et concernant vos rêves, idéaux, discours basiques et questions que posent les sensei à leurs élèves je ne veux pas les entendre. Je veux que vous réalisiez vos propres désirs et qu'ensuite vous me les annonciez! Un rêve est une chose, donnez vous les moyens de les accomplir. Just do it comme dirait le célèbre penseur.

Un léger rire. J'avais du mal avec les équipes, mais je savais que la concurrence pouvait être rude entre eux. J’espérais simplement qu'ils feraient bonne équipe pour le reste.

-Mais qu'importe pour fêtez ça j'ai organisé un buffet que des amis Akimichis ont préparés, je vous laisse penser que c'est de la nourriture que rarement vous aurez à déguster. Alors ça se mérite pareil festin n'est ce pas? Pour cette raison le repas sera votre récompense si vous y arrivez. Il est huit heures cinq à ma montre, vous avez autant de temps que possible une fois que je serais parti pour me retrouver mais je serais à l'endroit ou le buffet est organisé pour midi vous avez donc en théorie le temps.

Je tire une nouvelle latte et un rictus un peu mauvais apparaît sur mon visage.

-Plus vous prendre de temps moins il y aura de nourriture, midi étant l'heure de l'échec. Moi, Sugar et Mia avons jeûnais depuis plusieurs jours. Alors si on tombait par hasard sur la bouffe je vous assure pas qu'il en resterait. Néanmoins je vais tâcher de les contrôler. Vous aurez donc comprit plus vous prendrez de temps moins de récompense il y aura. Cette épreuve a pour but premier de vous faire travaillez en équipe, utilisez les capacités de chacun. Les Hayashi connaissent la foret, les Hyô ont des capacités pour découvrir le terrain depuis les airs et toi Yell ton affinité avec l'eau te sera utile pour autre chose.

Et Mia urine à ma droite. C'est peu reluquant mais mes ninkens marquaient le terrain depuis la nuit dernière tout était prêt, les indices en places sauraient-ils utiliser ce que j'avais laissé à bon escient?

-Mais ça serait trop facile si ce n'était que ça non? Alors ne vous attendez pas à être ménager. Considérez vous en territoire ennemi et les attaques peuvent venir de n'importe ou!

Je souriais, un sourire de carnassière mais qu'importe j'avais confiance en eux si ils rataient leurs réactions serait à observer. Tout dans ce test était intéressant et rien n'était laissé au hasard.

-Je vous laisse donc, bonne chance. Et à dans quatre heures maximum!

Et d'un bond suivit de Mia et Sugar je bondissais dans la foret.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 245
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Traque et premiers pas[Team Rari] Mar 15 Sep 2015 - 0:15

Fea était rapidement sortie de sa cachette et Yell était enfin arrivée, elle me reconnut directement et j'avais l'impression qu'elle était contente de me voir. Cela me fit chaud au coeur et je répondis avec un sourire un peu plus véritable, dans la limite du possible me concernant.

- Bonjour Yell ! Oui je fais partie de l'équipe moi aussi.

Avant ça j'avais dis bonjour d'une manière plus neutre à notre sensei. Puis un instant plus tard on vit arriver notre dernier membre. Dernière. C'était encore une femme. Ses cheveux étaient dans les rouges, contrairement à ceux de mon amie Yell. J'en fus légèrement amusé. Moi, les miens étaient d'un noir de Mars, exactement comme la couleur de l'encre que j'utilisais pour peindre.
La présentation de cette dernière semblait montrer qu'elle était tout à fait à l'aise, même face à des gens qu'elle ne connaissait pas le moins du monde. Alors que moi, même si je connaissais un peu Yell et avais déjà rencontré Fea sensei, je cachais mon stress par une froideur et un air inexpressif qui était revenu aussitôt après avoir salué ma copine aux cheveux bleus. Nous aurions donc une Hayashi dans l'équipe. Ceux-là même qui étaient des figures importantes de l'histoire de Konoha. N'y avait-il pas une certaine noblesse qui se dégageait des membres de ce clan ? Je la zieutais un peu. Il y avait déjà de la finesse dans leurs traits physiques.

- Enchanté, je suis Hyô Shikazu.

De la politesse pure et simple non? Je ne savais que faire d'autre avec une personne que je voyais pour la première fois.
Maintenant que nous étions présentés les uns aux autres, c'est Fea sensei qui prenait la parole pour poser des bases. Elle annonçait ce qui allait nous attendre. Puis l'inscription aux examens chûnin. Toujours inexpressif je recevais cette information avec surprise. Tenter l'examen alors que nous étions une équipe toute neuve ? Un moyen de nous faire progresser peut-être. Mais ce n'était pas rien... Surtout que selon elle nous irions seuls. Le village du sable devait être une terre hostile.
En attendant, pour fêter notre création et créer des liens entre nous, un buffet concocté par le clan Akimichi nous attendait. Il était 8h, je n'avais pas encore faim personnellement. Les Inuzuka étaient-ils comme les Akimichi, des ventres ? Je m'interrogeais. Mais selon ses règles, plus on mettait de temps moins il y aurait à manger. Elle et ses chiens avaient le ventre vide. Pour autant je ne pensais pas à l'état du miens dans quatre heure. Dictant les dernières règles, Fea sensei nous souhaita bonne chance et disparut dans la forêt avec ses chiens.

Nous étions maintenant trois genins, ne nous connaissant pas ou presque pas. Nous étions tous de clans différents et nous allions devoir collaborer pour trouver ce buffet. Comme en territoire ennemie qui plus est. Je regardais une à une mes deux coéquipières mais ne parlais pas pour autant. J'avais l'habitude d'obéir, d'être un outil au service des autres mais certainement pas de prendre l'initiative de diriger un groupe. Malgré ça, je voulais éviter d'avoir à nouveau à obéir sans réfléchir. Je devais uniquement le faire pour progresser en tant que ninja.

- J'ai ça qui peut aider, dis-je calmement.

Je déroulais un bout de parchemin et dessinais quelque chose rapidement avec un pinceau de taille moyenne. L'instant d'après, c'est un petit oiseau qui prit vie et volait juste devant moi.

- Je peux voir tout ce qu'il voit, comme un troisième oeil.

Je le fis s'envoler plus loin pour explorer du terrain. Mais j'étais toujours disponible auprès de mes compagnons.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 475
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Traque et premiers pas[Team Rari] Mar 15 Sep 2015 - 10:18

Finalement, la troisième et dernière membre de l'équipe fit son apparition peu de temps après moi. Mahogani. Cette fille appartenait au clan Hayashi et il me semblait l'avoir aperçu brièvement lorsque je me rendais dans la demeure de leur clan pour voir mon meilleur ami Kihran. Elle avait sans doute elle aussi entendu parler de moi, bien que très vaguement. Après tout nous étions amis d'enfance avec Kihran et je m'étais rendue à plusieurs reprises dans la très noble et grande habitation Hayashi.

« Enchanté, je m'appelle Yell »

Je soupirais de soulagement. Ce n'était pas Strike, bien heureusement. Bien qu'elle appartenait au même clan, Mahogani semblait beaucoup plus sûre d'elle que ne pouvait l'être Kihran, elle n'avait pas peur de s'affirmer. Ses cheveux rouges n'étaient dans sans rappeler ceux de Kihran et de sa sœur Rioko. Je n'avais jamais vraiment remarqué jusqu'à présent qu'entre eux les traits possédaient une ressemblance non négligeable.

Notre sensei nous prodigua quelques conseils agueris avant de nous annoncer qu'elle nous avait inscrite à l'examen chuunin qui aurait lieu a Suna... Je sentais le stress monter comme une bonne dose d'adrénaline. Je n'avais pas peur j'étais juste impatiente même si... comme le souligna Fea, le climat du désert ne me serait en rien profitable... Je soupirais de frustration. Je n'allais rien remporter... Comment user de mon affinité élémentaire dans une fournaise pareille ?! Si Strike y allait ce serait une promenade de santé pour lui... ce n'était pas juste. Il était vrai que je n'étais pas la seule dans cette situation, pour les Hayashi non plus ce ne serait certainement pas une partie de plaisir... Il me fallait faire de mon mieux ! Si je réussissais à m'en sortir dans le désert malgré ma condition, ça ne sera que plus méritant et honorable pour moi même !

Fea nous expliqua également que nous irions sans elle avec d'autres genin participants. Elle ne pourrait pas voir nos épreuves mais en aurait tout de même le retour : c'était ce qui comptait. Ses paroles étaient pleines d'encouragements avant d'entrer dans le vif du sujet. Un buffet organisé par les Akimichi nous attendait quelque part et il nous faudrait le retrouver ainsi que notre sensei et ses chiens... A vrai dire je me moquais bien du repas, en tant que Gogyou, je n'avais pas vraiment besoin de manger donc ce n'était pas un soucis. En revanche, le défi que cela représentait me plaisait et me gonflait à bloc ! Il nous faudrait travailler en équipe et unir nos capacités pour parvenir jusqu'au buffet !

Je n'avais, à vrai dire, aucune idée de comment m'y prendre, m'imaginant que mon ami Shikazu avec ses créations d'encre et Mahogani avec son pouvoir lié à la nature et aux arbres, posséderaient bien plus d'atouts dans leur manche que moi même. Pourtant, lorsque je vis l'un des chiens de Fea marquer son territoire j'eus une idée. Peu reluisante mais une idée. Il ne fallait pas faire de manière lorsque l'on était shinobi, toutes les pistes étaient bonnes à prendre.

L'Inuzuka et ses chiens disparurent ensuite dans la forêt à vive allure tandis que nous restions tous les trois, nous connaissant à peine mais devant agir de concert. Shikazu créa un petit oiseau d'encre duquel, il nous expliqua, il pouvait voir. Le volatile agissait comme un troisième œil, ce qui pourrait effectivement s'avérer très utile pour tenter de repérer notre sensei, ses chiens, ou une trace de leur passage depuis les hauteurs.

« C'est ingénieux Shikazu ! »

Le complimentais-je avant de me gratter la tête, gênée.

« Euh... J'ai moi aussi une idée... »

Je ne savais plus vraiment quel arbre le chien avait marqué mais j'usais de mes capacité pour extraire l'eau présente dans les urines pour le savoir. Il nous suffirait d'avancer pendant que je tenterais d'extraire l'eau présente aux alentours pour nous repérer sur la direction à suivre. Il y avait toutefois un soucis... Cette forêt devait regorger d'animaux en tout genre et je n'étais pas certaine de pouvoir suivre uniquement la piste des chiens... Ils avaient tendance a marquer sur les arbre, c'était là tout ce que je savais.
L'eau était mon élément, j'en étais même complètement constituée sous forme aqueuse, c'était donc là la seule chose que je pouvais faire pour me rendre utile pour le moment. Si nous combinions chacun un moyen quelconque de détection, j'étais sûre que nous parviendrons à rejoindre notre sensei dans les temps. Il ne fallait pas non plus négliger les pièges qui se dresseraient sur notre route : nous devions redoubler de prudence.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 41
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Traque et premiers pas[Team Rari] Mar 15 Sep 2015 - 12:49

    Shikazu, un enfant et Yell, dont elle avait sans doute entendu parler. Un examen chûnin en enfer et un test. La jeune Hayashi prit un peu de recul; visiblement, les plats Akimichi n'étaient pas la finalité, non, Fea voulait plus. L'examen approchait, aussi fallait-il capitaliser cette matinée à tout prix, créer de la cohésion au sein du groupe, créer un schéma d'état d'esprit qui les rendrait victorieux dans le désert de Suna. Trois shinobis bien manoeuvrés valent mieux que trois supers soldats indisciplinés.

    La première chose que remarqua Mahogani fut l'urine du compagnon animal de leur mentor. A bien y réfléchir, cette endroit ne lui était pas inconnu. Deux données précieuses. Un petit sourire plus tard et Shikazu dévoila un atout considérable... sans prendre l'initiative pour autant. Ce fut ensuite au tour de Yell... sans prendre l'initiative.

    -Bien... la Hayashi fit sortir un pupitre de bois du sol et y plaça sa carte. Très bien. Elle dégaina un... stylo. Nous évoluerons dans un terrain balisé, ce qui réduit considérablement le périmètre de recherche, un bon point. Elle traça une ligne au nord de leur position. Ici se trouve une première ligne de défense juste après la rivière, ligne que nous traverserons pas pour ne pas déranger nos ainés. Fea sait que je la connais, nous nous sommes rencontrées non loin de là. Elle marqua ensuite quelques points à l'ouest. Ici, un arbre rongé par les parasites, ici, une clairière, ici, un groupement de jeunes arbres récemment plantés, et enfin, les remparts. Elle relia les points et prolongea le trait jusqu'à la ligne tracée au nord. Elle délimita ensuite les remparts. La rivière est un point stratégique, nos lignes sont toujours placées aux abords de cette dernière, or, elle continue aussi à l'est. Une autre ligne à l'est.

    En regardant bien, les trois genins se trouvaient au milieu du périmètre. Un hasard ? Mahogani n'y croyait que moyennement. En effet, il aurait été trop simple que ces derniers se trouvent à l'une des extrémités, le champ à couvrir était beaucoup aisé, alors qu'en partant du milieu, les demi-tours sont plus fréquents. Il était maintenant temps d'établir une stratégie,stratégie qui fut esquissé sur la carte par la division en quatre périmètres du périmètre initial.

    -La nourriture n'est pas une fin en soi, ce que nous devons faire c'est nous mettre en conditions d'examen, parés à parer à tous les évènements qui pourraient nous handicaper. Pour cela, nous avancerons en formation. Elle se tourna vers le Hyô. J'aurais besoin de trois oiseaux de plus. Je sais que cela te demandera beaucoup d'efforts en gestion mentale, mais c'est le meilleur moyen que nous ayons car je ne pense pas que nous ayons un moyen d'identifier l'urine des compagnons de Fea.

    Et là, nous abordons un point crucial.

    -Honnêtement, je pense que la gestion de quatre visions supplémentaires t'empêchera d'utiliser ton corps et ton attention et te fatiguera fortement. Mais ne t'inquiètes pas, tu n'auras rien à faire de plus, c'est déjà énorme. Une pause. Je vais donc te demander d'éparpiller tes oiseaux sur trois des périmètres que j'ai tracé. Une autre pause. Le troisième volera derrière nous deux, car oui, je vais te prendre sur mon dos afin que tu puisses te concentrer uniquement sur ton objectif, tu seras nos yeux, tu pourras communiquer avec moi si tu trouves quelque chose OU si l'un de tes oiseaux est agressé. Ton rôle est crucial. Elle se tourna vers Yell. Je ne t'oublie pas, Yell. Si je prends Shikazu sur mon dos c'est que je pense être la plus à même de le protéger en cas d'imprévu étant donné mon habileté dans la forêt. Toi tu seras l'avant garde, nos yeux les plus proches. Je crois comprendre que tu est à l'aise avec l'eau, aussi tu évoluera au sol afin de tirer parti de l'humidité du sol et des cours d'eau que nous rencontrerons. Une troisième pause. Quant à moi, j'évoluerai à mi hauteur des arbres avec Shikazu, donc si tu pouvais commander à ton troisième oiseau de ne pas voler trop près et assez haut pour que nous puissions anticiper les attaques venant de l'arrière et des cimes, ce serait parfait.

    Maintenant, la communication à distance.

    -Yell, j'aimerais que tu ne sois pas trop proche de nous pour que nous couvrions un champ de vision plus large. En revanche, nous devons resté à portée de voix pour nous coordonner en cas de pépin. De plus, nous devons être concis dans nos communications, donc pas de question, pas de tergiversation ni de discours. Je propose un code composé de trois mots. Bleu: Yell nous demande en renforts. Rouge: demande de concertation, de regroupement à la position de celui qui le dira, Yell ou moi. Et enfin, Noir: Demande de renforts sur Shikazu et moi. Elle désigna Shikazu. Je te demanderais de n'utiliser que le code Noir. Je jugerai nécessaire d'utiliser le code Rouge selon les informations que tu me donneras. Ah ! Et n'oublie pas de mémoriser les délimitations des périmètres à l'ouest. Fais en sorte de bien mémoriser les éléments que j'ai donné.

    Elle afficha un grand sourire et s'éloigna.

    -Après si vous avez un autre plan... Mais dépêchez-vous !

    Elle présenta son dos. A Shikazu d'ouvrir le bal, Yell d'ouvrir la marche et à elle de suer. Les jeune chefs sont souvent égocentrés et se donnent toujours une position cruciale. Ici, tout le monde avait un rôle crucial. Yell était la vision proche, Shikazu la vision lointaine et Mahogani la communication.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 245
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Traque et premiers pas[Team Rari] Mar 15 Sep 2015 - 18:34



Ma technique fut trouvée ingénieuse de la part de Yell. Je lui souris en retour, mes yeux se plissant naturellement avec ça. Ce n'était pourtant qu'une petite chose de rien du tout pensais-je. Elle se grattait la tête, était-elle mal à l'aise de n'avoir rien de la sorte ? Alors, annonçant qu'elle avait peut-être quelque chose, elle utilisa sa maîtrise de l'élément eau pour extraire l'urine lâchée par la chienne de Fea un peu plus tôt. J'observais calmement. "Bien...", c'était Mahogani qui avait quelque chose à dire à son tour. Elle semblait avoir une assez bonne connaissance du terrain sur lequel nous nous trouvions. Sur son pupitre de bois elle indiquait plus ou moins précisément ce que l'ont pouvait trouver au nord, à ouest et à l'est. J'écoutais concentré pour retenir l'information. Cela pourrait s'avérer utile pour mon oiseau parti en éclaireur.
Soudain elle se tourna vers moi pour me dire qu'elle avait besoin de trois autre oiseaux de ce genre, avec la conscience de l'effort que ça allait demander. C'était faisable vu comment elle l'expliquait, je n'aurais plus rien à faire d'autre. Mais je ne pouvais voir à travers les quatre en même temps, je n'étais pas un multi-écran. Seuls les yeux d'un seul à la fois pouvaient me servir et je pourrai alterner. Chacun d'eux serait relié à moi par des flux de chakra, si bien que je pourrai en revanche sentir si n'importe lequel rencontre un souci.
Yell avait aussi son propre rôle dans le plan de l'Hayashi. Et nous avions trois codes : Bleu, Rouge, Noir. Je n'utiliserai que le noir, c'était noté. Tout ça en si peu de temps. J'étais quand même légèrement surpris. Un coup d'oeil vers Yell pour étudier sa réaction, voir si elle aussi semblait surprise. Puis je regardai à nouveau Mahogani.

- J'ai déjà tout mémorisé, c'est bon. Le plan me semble bien.

Inexpressif.

- Mais... je peux contrôler quatre oiseaux simultanément oui... En revanche je ne pourrai pas avoir leurs quatre champs de visions en même temps. Un seul à la fois, et je devrais alterner entre chacun d'eux. Comme ils sont reliés à mon chakra cela se fait rapidement. Je n'ai pas les capacités sensorielles d'un Aburame.

Un sourire gêné se dessina sur mon visage. Je déroulai du papier via mon rouleau et dessinai trois oiseaux identiques, de petite taille. Ils prirent vie quand quelques mudras et mon chakra les activèrent. Trois paires d'yeux potentielles en plus. Voilà ce qu'ils étaient pour cette Mahogani. Mais pour moi ils étaient un prolongement de ma fibre artistique et de mon âme. Aussi insignifiants puissent-ils être. Deux d'entre eux partirent à l'Ouest et l'Est. Celui d'avant était déjà vers le Sud. Ils parcouraient du chemin petit à petit. Leur petite taille les faisait paraître comme des oiseaux ordinaires vus du sol. Le dernier, resté ici, allait être celui qui volerait au dessus de nos têtes, par dessus la cime des arbres et un peu en retrait.
Mon chakra était déjà en action, relié à mes quatre créations.

- Je suis prêt. (me tournant vers Yell) Bon courage ! (sourire).

Enfin je montais sur le dos de Mahogani, m'agrippant à elle. Les choses commençaient véritablement. Voir à travers un oiseau ne m'empêchait en revanche pas de voir ce que voyaient mes propres yeux. Et je pouvais toujours user de la parole pour alerter mes compagnons. Je pris les yeux du premier oiseau rendu un peu plus au sud de notre position. Celui-ci volait parmi un groupe d'oiseaux animaux. Je l'avais déjà camouflé.

HRP:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 475
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Traque et premiers pas[Team Rari] Mer 16 Sep 2015 - 12:44

Mahogani était totalement en adéquation avec ce que Kihran m'avait dit de leur clan et de ce que j'en avais vu : strict, droite et carrée, tout était planifiée et devait l'être sans omettre le moindre détail. Cela ne me surprenait donc pas vraiment et son air autoritaire et décisionnel m'agaçait quelque peu je devais bien l'avouer. Toutefois, elle émettait un plan pertinent de part ses connaissances du terrain et de la formation de la faune à travers la forêt : c'était aussi pour cela que je ne pris pas moi même l'initiative. Les Hayashi connaissaient bien mieux la forêt que moi. Je pouvais ressentir et connaissait la position des différents points d'eau qui pourraient nous guider dans notre pistage mais aucunement le périmètre comme nous l'avait déjà Mahogani.

Attentive, j'observais la carte qu'elle délimitait et ses consignes. Il fallait des ordres et des objections concises d'où le fait d'utiliser un code couleur pour communiquer entre nous. Si Shikazu devrait être la vision périphérique et lointaine, je devrais quant à moi observer l'environnement au plus proche de nous. En théorie donc, Shikazu serait en mesure de voir le danger avant moi et si tel n'était pas le cas, ce serait a mon tour de l'apercevoir et de prévenir pour ne pas nous laisser surprendre.
Ce dernier affirma qu'il était prêt et me souhaitait bon courage, ce qui me fit étirer un sourire :

« A toi aussi. Mais nous sommes une équipe désormais alors nous allons devoir en avoir tous ensemble et nous entraider. »

J’acquiesçais ensuite les paroles de Mahogani et me plaçais donc en amont du groupe tout en restant à portée de voix tandis que le Hyô grimpait sur le dos de l'Hayashi pour pleinement se concentrer sur ses créations d'encre.
Si j'avais tout bien saisi, la rivière demeurait un point stratégique puisque notre périmètre d'avancée se trouvait non loin d'elle. Je me concentrais donc pour ressentir la présence d'eau ou d'humidité au sol, là où les nappes phréatiques seraient les plus gorgées et donc proche de la dites rivière. La sensation était étonnante mais toujours aussi agréable, celle de l'impression de ne faire plus qu'un avec l'élément aqueux, je ressentais la présence de l'eau, j'étais l'eau.

« La rivière est de ce côté ci. »

M'exclamais-je en pointant du doigt vers ce qui devait probablement être le nord si on en croyait la carte.

« Si nous la longeons, nous trouverons sans doute des pistes de leur passages comme des traces de pattes de chiens au sol imprégnées d'humidité où bien différents indices que Fea à peut-être placés dans la forêt pour nous orienter. Shikazu pourra contrôler les alentours avec ses oiseaux. »

Il nous fallait progresser et je ne serais véritablement utile qu'en présence d'eau alors autant rester aux abords de la rivière pour me permettre d'y déceler quoi que ce soit en plus des indications de Shikazu.

C'est là dessus que nous nous enfoncions dans la forêt, non loin de la rivière et en formation, prêts à communiquer entre nous au besoin tout en restant très attentifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 41
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Traque et premiers pas[Team Rari] Mer 16 Sep 2015 - 14:46

    Pour l'instant, le plan ne dérangeait personne, un bon point, signe que Mahogani n'avait pas de trop mauvaises idées. La petite troupe en route, il était temps pour elle de penser à autre chose. Premièrement, oublié l'effort physique et deuxièmement, esquisser le futur. En effet, l'Hayashi était inquiète quand à la composition de son équipe pour l'examen chûnin. Yell se présentait comme une utilisatrice du Suiton, nul besoin de préciser que le manque d'eau fait tout le charme du désert. Shikazu était le seul membre capable de sensorialité, et bien que le groupe lui en était ô combien reconnaissant, ses capacités n'étaient que très rudimentaires. De plus, le groupe n'aurait sans doute jamais l'occasion de simuler un combat par manque de temps. Un problème quand on sait que l'arsenal des trois genins se composait de Ninjutsu et exclusivement de Ninjutsu. L'Hayashi ne trouvait pas Yell taillée pour le corps à corps, sans citer Shikazu, et elle l'était encore moins. Non pas qu'ils ne pourraient pas gérer une attaque frontale, mais trois utilisateurs de Ninjutsu de natures différentes ne valent rien sans coordination. Ils n'étaient pas rodés ! Adieux les rêves de promotion ?

    Dommage, les capacités de nos trois jeunes sont toutes débordantes de potentiel. Le Mokuton a fait ses preuves à de multiples reprises, l'encre des Hyô est un formidable outil d'adaptation, et ce que Mahogani ne savait pas, la puissance des Gogyou est une valeur sûre en toutes circonstances. La formation pouvait s'emparer d'un affrontement sans mal à condition de se coordonner. Nous arrivons à la même conclusion, signe que nous tournons en rond. De toute façon, j'allais vous dire que Mahogani fut sortie de ses songes par l'arrivée importune d'une goutte. Non pas qu'elle n'aimait pas être mouillée, ces choses-là font partie de la vie; ce qui l'inquiétait, c'était l'averse qui semblait s'annoncer.

    -Nous prenons un peu de hauteur. Glissa-t-elle à son coéquipier.

    Une puissante impulsion plus tard et le binôme était propulsé sur le chemin des cimes. Une seconde impulsion de même nature les fit dépasser les arbres. Mahogani profita du moment de flottement pour lever la tête et constater que le ciel se couvrait, profilant une averse. Un fâcheux évènement. Les grosses pluies arrivaient et leur intensité présentaient des désavantages. Celui de réduire la qualité de l'ouïe, notamment.

    -Il va pleuvoir...

    Le binôme retomba à l'abris des feuillages non sans mal, les lois de la physique rendaient la centaine de kilos lourde à supporter étant donné la hauteur de chute. Pour le moment, Mahogani était encore fraîche, mais l'attention et le contrôle supplémentaire que lui demanderaient les branches bientôt mouillées ne jouaient pas en sa faveur. espérons qu'il ne pleuve pas trop vite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 822
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Traque et premiers pas[Team Rari] Mer 16 Sep 2015 - 16:29

-Alors?

Questions en suspens j'observais depuis un arbre Mia faire son travail, en soupirant je me disais que la journée risquait d'être mouvementé mais après tout ne l'avais je pas voulu? Mes élèves devaient être prêts pour Suna, ils devaient au moins se sentir à fond et pouvoir revenir sans honte quelque que soit le résultat. J'étais parti les laissant faire leurs stratégie en me doutant que Mahogani souhaiterait parler, lors de notre rencontre ce qui ressortait d'elle c'était avant tout son talent oral, bonne oratrice elle pouvait facilement manipuler les gens faibles ou simples. Mais ce n'était pas le cas de Yell et Shikazu, tout deux pouvaient largement avoir leurs propres idées.

-Je sais que tu as faim Sugar t'arrête pas de le dire, mais t'es pas la seule! Met toi au travail sinon tu mangeras jamais!

Je vous jure celle là, elle était à la limite du miaulement tout ça pour ne rien foutre, une vraie glandeuse mais maintenant chaque action comptait. J'avais un peu mentit en disant que les pièges seraient préparés à l'avance. On venait d'en installer la majorité. Mais avant tout chose je devais me renseigner sur la position de mes élèves. Si ils avaient avancés et surtout dans quel direction.

-Sugar puisque tu tiens tant à te rendre utile fait ce qui a été convenu. Et efface donc tes maudites traces de pattes. Comment ça je suis chiante? Non mais tu t'es vu !

-Wouf!

-On ne hausse pas le ton sur moi mademoiselle! Allez et au pas de course. Mais non tu n'y vas pas sous cette forme, tu grognes pas j'ai dit! Tu te henges ma grande!

Pour la peine la transformation en fit une biche, et j'avoue que j'avais du mal de savoir si elle n'allait pas elle même tenter de se manger. Je me clonais et trois de mes clones prirent l'apparence de Sugar, un autre celle de Mia et le dernier resta auprès de moi. Mes capacités sensorielles activés comme jamais j'envoyais mes clones à différents endroits stratégiques. Esquissant un sourire je m'autorisa une pause de quelques secondes le temps d'allumer une clope.

-Mia on bouge, en avant.

Et je continuais ma course effréné à travers les arbres, mes élèves pouvaient ils trouver le trésor et à la fois se rendre compte que je tournais en rond? La rivière était un passage obligatoire pour plusieurs raisons. Premièrement parce qu'elle menait au premier indice lui aussi caché et ensuite parce la première zone de pièges s'y trouvait. Une première épreuve s'y trouvait pour accéder à l'indice. Sugar en raffolerait.

---

Satané humain, je lui ferais bien fermer son clapet à cette maman non mais sérieux elle est gentille Fea mais faut pas pousser. Sugar ça veut dire sucre c'est ce que disent les humains, et le sucre et tout autre saloperie qu'on peut bouffer j'en raffole. Mais genre je pourrais passer mes journées à ça si j'étais pas une ninken, sérieusement ça n'arrive qu'à moi les autres ils ont des journées paisibles de temps en temps une mission mais rien de méchant.

Non il a fallut que celle que je choisisse devienne Jônin et se mette en tête d'avoir une équipe comme si moi je suffisais pas? Mia c'une jeune incapable et moi la veille fille on me traite comme ça? Tss, je me croquerais bien une jambe. J'urine un peu partout pour troubler les pistes et les talents de la jeune et si douce Yell qui je l'avoue sent comme nous quand on est mouillé c'marrant les humains ils sont tous différents.

J'arrive enfin à la rivière, au loin je crois apercevoir le groupe.

L'indice est on peut plus présent puisqu'il trône à la cime d'un arbre, un bout de viande avec dessus un morceau de papier. Je croquerais bien un bout dans ce morceau de bidoche mais je suis une biche et les biches ça mange que de l'herbe berk même pas en rêve.

Le soucis c'est qu'il y a des pièges tout autour, dès que quelqu'un posera la main sur l'arbre celui enverra des piques en pierre, et dès qu'on entre dans le périmètre je suis censé faire le chien de garde. D'ailleurs un clone de Fea me rejoint, pourquoi il a mon apparence? Elle est moins belle que moi de toute manière.

Je fais semblant de faire la biche et le clone comprend mon plan et me court gentiment après.

Espérons que les humains n'y voient que du feu.

Et surtout ce morceau de bidoche est à moi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 245
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Traque et premiers pas[Team Rari] Jeu 17 Sep 2015 - 23:28

Yell prit le temps de me souhaiter courage avant et de dire que nous en aurions tous besoin en nous entraidant. J'avais acquiescé avant de prendre les yeux de la première de mes créations qui évoluait parmi un groupe d'oiseaux dans le ciel plus au sud. Après quelques secondes il n'y avait toujours rien d'anormal dans la zone qu'il couvrait. Mes mains exécutèrent un mudra pour passer à l'oiseau suivant, celui plus à l'ouest. C'était au moment où Mahogani indiquait qu'il allait pleuvoir. La pluie en soit n'était pas un danger immédiat pour la consistance de mes oiseaux d'encre. Une technique Suiton ou une grosse averse de plusieurs heures en revanche serait une autre affaire... Mais dans le cas présent, je n'avais qu'à renforcer la solidité de ces petites créations par le biais de mon chakra. J'avais vu certains membres de mon clan rivaliser avec des Kuchiyose d'envergure, créer des crabes ou des oiseaux d'encre géants dont la force pouvait bloquer l'avancée d'une invocation animale. Mais c'était d'un tout autre niveau que le miens.
Alors que mes yeux étaient à l'ouest, ma bouche renseignait Mahogani.

- Je peux renforcer la résistance de mes oiseaux en usant de plus de chakra !

Puis quelques dizaines de secondes passèrent avant que je fasse pénétrer l'oiseau dans la cime des arbres. Me permettant de voir deux chiens identiques avancer ensemble sur quelques mètres avant de se séparer. Instinctivement j'en pris un des deux en filature.

- Deux chiens identiques plus à l'ouest, ils viennent de se séparer. J'en prends un en filature.

Mes indications devaient êtres synthétiques. Peu après j'entendais Yell qui donnait des indications sur la rivière, me faisant comprendre que nous étions proche d'elle. Pourtant, quoiqu'il se passait là-bas, c'était leur rôle de le voir et me rappeler si besoin. Moi j'étais occupé à suivre discrètement ce chien au travers de ma création qui essayait de se faire discrète le plus possible.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 475
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Traque et premiers pas[Team Rari] Sam 19 Sep 2015 - 12:50

Plus nous avancions et plus je me sentais peu utile... Je percevais bien la présence d'eau aussi bien du fait de la présence de la rivière proche que des différents marquages mais ces derniers étaient bien trop nombreux et aléatoires pour nous permettre vraiment de nous guider. Fea avait dû penser à cette possibilité et avait fait brouiller les pistes...

Les oiseaux toujours en éclaireur et malmener par la pluie battante, je décidais de protéger celui non loin de moi en créant un petit écran d'eau au dessus de lui qui empêchait les gouttes de pluie de l'atteindre.

Bientôt, face à nous, un curieux spectacle se joua. Sugar était en train de poursuivre une biche qui tentait de s'enfuir. Si l'animal avait plus l'impression de jouer avec sa proie que de vouloir la chasser, il y a tout de même quelque chose qui me chiffonnait... Nous étions censés les retrouver avec Fea, cette dernière n'aurait jamais laissé l'un de ces chiens vagabonder de la sorte.

Cela se confirma d'autant plus alors que Shikazu avait dit un peu plus tôt avoir vu deux chiens identiques se séparer. Il y avait forcément un clone dans le lot puisque Sugar et Mia étaient en tout point différents.
Alors que nous étions proche de la biche et du chien, mes coéquipiers m'apprenaient qu'un indice semblait être dissimulé a la cime des arbres. Depuis ma position je ne pouvais pas le voir si bien que je laissais ça aux autres qui progressaient en hauteur pour rester au sol.

Si un indice se trouvait là alors la présence du chien n'était en rien un hasard, il était sans doute là pour le protéger et pour nous causer du fil à retordre... Dans ce cas, j'allais m'en occuper. Le but n'était pas de les blesser, d'autant plus que je ne savais pas vraiment si Sugar était le vrai ou un simple clone. Quant à la biche, je voulais observer son comportement pour voir si elle aussi était bien ce qu'elle semblait être, c'est pour cela que je créais une sphère suiton devant moi de laquelle était projetée dix billes d'eau fusant à vive allure sur mes « adversaires ». Nul doute qu'ils m'avaient repéré mais j'étais encore suffisamment loin pour réagir en cas de réactions agressives de leur part. Si elle ne nous voulait aucun mal, elle serait de toute-façon sommairement touchée et sentirait un peu plus le chien mouillé que ne le faisait déjà la pluie battante qui devait d'une certaine façon, troubler son odorat. Le tout était d'attirer son attention le temps que mes coéquipiers parviennent à en savoir plus sur l'indice dont il m'avait parlé.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 41
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Traque et premiers pas[Team Rari] Dim 20 Sep 2015 - 16:02

    Nous y étions, il pleuvait. Le duo bois/encre perdait en vitesse et en agilité alors que la pointe Suiton, elle, gagnait en efficacité. Pour ajouter une dimension presque dramatique à la situation, Fea, non contente de pointer l'absence quasi totale de capacités sensorielles chez ses élèves, agissait comme un véritable électron libre, si on en croyait les dires de Shikazu. Au moins, l'équipe pouvait compter sur la jugeote de ses membres et leur capacité à agir en autonomie, de quoi sauver les meubles.

    La situation se déliait quelque peu au fil des branches; Yell était aux prises avec un étrange phénomène... Trop loin pour analyser la situation en détails, l'Hayashi décida tout de même de capitaliser l'imprévu pour, après un dernier saut, atterrir sur l'arbre visiblement protégé. Et qu'elle ne fut pas sa surprise ! Olàlàlà, à peine avait-elle mis le pied sur la branche partie pour être sa confortable assise qu'elle entendit puis vit un troupeau de pieux affamés se ruer sur sa position. Un shinobi sans coeur se serait plaqué à la et aurait laisser son camarade faire le bouclier humain. MAIS ! Nous parlons de la team Rari, oui monsieur ! Pas de ça dans l'élite. Il n'empêche qu'une attaque tridimensionnelle comme celle-ci pouvait couper court à la belle histoire de deux genins...

    ***

    En voyant le danger, Mahogani se servit de la flexion destinée à amortir son atterrissage pour pivoter et, une fois dos au tronc, aller s'écraser contre ce dernier -enfin, Shikazu faisait office de coussin-; à l'impact, elle plaqua les mains sur le tronc -écrasant un peu plus Shikazu- afin que la magie du bois intercepte les odieux pieux. Le concert, que dis-je, le déluge d'impacts pouvait commencer. Certaines pointes vinrent narguer le duo. Un peu plus et les deux barrières rompaient. Bien, cette arbre était porteur d'indices. Prenons un peu de hauteur.

    Oh ! Mais qui se cache ici ? Oh oh oh... De la viande... ? Un petit message aussi: "Les chiens aiment la viande". Un argument qui ne plairait pas à l'Association des Chiens Végétariens, mais qui n'en demeurait pas moins véridique. Yell appréhendait bien un chien en ce moment, non ? Direction le rez-de-chaussée. Nous retombons sur nos pattes tels des chats. Enfin, Mahogani.

    (Sifflement -pour le chien-)-Rouge !!

    La tranche de viande dégageait une odeur exquise. Mahogani n'était pas fan, mais la mission avant tout. Elle y mordit à pleines dents en signe de provocation. Elle tendit ensuite le morceaux à son dos. Peut-être que si chien il y avait, ce dernier serait agacé. Si tel était le cas, Yell pourrait-elle le faire chanter ?

    -Mmpf, un croc ?

    HRP:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 822
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Traque et premiers pas[Team Rari] Ven 25 Sep 2015 - 20:46

Bon heu.

Ils m'ont eu ces humains, ils ont réussit à traverser les défenses de Fea. Cette cruche aurait pu en même temps mettre un peu plus de bonne volonté que ça dans son entreprise, à dorloter chacun elle n'obtiendrait rien et moi faisant la biche. Je vous jure, arrêtons les comédies cinq minutes. J'étais un ninken, Fea était au sommet de la hiérarchie des ninjas, du moins de ce que la plupart des prétendants à ce titre pouvait rêver. Et nous devions nous autres compagnons nous comporter comme des soldats.

Je laisse donc disparaître mon maquillage pathétique et affiche mes crocs comme pour mimer un sourire, elle croit parler à un chien de bonne femme l'autre forestière ou quoi? J'ai faim c'est vrai et je donnerais n'importe quoi pour avoir à manger mais je vais pas bêtement me laisser caresser. Désolé Yell mais tu as beau sentir le chien mouillé t'en reste pas moins présentement une adversaire et t'es en travers de mon chemin. C'est qu'elle tente une attaque l'autre empaffée? Tu veux jouer à trempette Yell? On va bien rire alors.

-Wourf!(bloque l'attaque espèce de clone à deux francs!)

-Warf(On se retrouvera espèce de chien à mémère)

C'est fou comme un simple aboiement peut signifier une phrase aussi longue qu'improbable mais qu'importe, le clone se jette pour prendre de face les billes d'eau et disparaît dans un écran de fumé. Et j'en profite m'élançant comme la fusée que je suis, je bondit au dessus de Yell en grognant puis me précipite vers la fille portant son camarade sur le dos. Et c'est la charge vers les goals! Je lui arrache le morceau de viande de la main et me met à courir vers l'objectif suivant. On se prend pour des durs? Suivez moi si vous pouvez! Ahaha je suis trop forte dans mon domaine! Et dire qu'ils me traitent de veille!

____________


-Mia. Ils ont réussit la première épreuve, regroupe le reste des clones et passe à l'étape suivante.

Dans mon petit coin je sens la fluctuation de chakra et le mien qui descend un peu alors que Sugar tire dessus je vous jure celle là. Mes élèves ont réussit à passer sommairement le test de la déduction mais le travail d'équipe. Désormais c'est le combat qui les attends. Et je m'allume une clope en buvant une gorgée de ma gourde. Ils ont du cran cela suffira-t-il?

Par ailleurs j'en profite pour envoyer une boule de feu sur un oiseau passant non loin de moi et change de cachette. Ils sont futés, le quadrillage de la zone va bientôt me mener droit à l'endroit du festin.

C'moi qui les chassent ou l'inverse?

Satanés gamins.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Traque et premiers pas[Team Rari]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-