N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Un retour au pays (Pv raiken)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 59

Message(#) Sujet: Un retour au pays (Pv raiken) Jeu 19 Jan - 18:46

Cela faisait plusieurs jours que Yui faisait route vers Kumo no kuni, l'épuisement se faisait ressentir à son apogée, et pouvait se voir sur le visage de la jeune femme. Rentrant bredouille et n'ayant trouver personne afin de rejoindre la cause de son cousin, elle se sentait couverte de honte. Le pas lent et le visage barbouillé car cela faisait un moment qu'elle n'avait pas prit de repos. Les montagnes lui semblaient assez loin, mais elle ne se découragea pas. La trajet se fit doucement et Yui arriva à la frontière au soleil couchant.

Lorsque La kunoichi arriva en haut de la montagne elle s’essaya et regarda l'horizon avec délectation. Elle aimait tant les couchers de soleil qu'elle pouvait passer des heures à regarder celui ci. La jeune femme avait le sourire aux lèvres et avait vraiment envie de revoir les personnes auquel elle tenait tant. Soupirant car exténuée et souriant d'autre part car heureuse de revoir le pays doù elle était partie si vite. Elle se demanda si le village avait bien évolué mais aussi si les gens qui lui tiennent à cœur. Lorsque celui ci se coucha intégralement, elle se releva doucement rassemblant alors ses affaires et continua sa route, percutant quelqu'un au passage. Elle regarda alors en direction de la personne et dit alors d'une voix un peu hésitante:

-R...RAI... RAIKEN ?

La jeune femme n'en croyais pas ses yeux, elle s'approcha de lui et lui souri grandement en le regardant admirant les changements qui avaient pu se faire ses derniers mois. Elle se jetta alors sur lui et le prit entre ses bras, l'entrainant dans une chute, elle finit alors au dessus de lui son visage proche du sien:


- Comment vas tu ? TU ... Tu m'as manqué!


Elle avait un sourire énorme et portait une tenue dos nu, laissant ses cheveux couvrir celui ci, tenue comme à son habitude pourpre, un short arrivant à la mi cuisse et un sac en bandoulière. Le regard plongé dans celui de Raiken la jeune femme avait le cœur qui battait la chamade tellement elle était heureuse de le retrouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 523
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Un retour au pays (Pv raiken) Dim 22 Jan - 13:17

Les premiers flocons de neige étaient tombé sur le pays, il y a quelques temps déjà mais ces deux dernières semaines nous n'en avions pas eut. Profitant alors de ce répit des assauts de l'hiver, j'avais repris l'habitude de sortir tôt le matin pour pouvoir me réveiller. Le froid en aurait dérangé plus d'un mais il fut un temps ou j'ai été un grand voyageur, dormant à la belle étoile et découvrant les milles facette de beauté que portait notre monde. Au fond de moi, j'étais un explorateur et je savais que je ne pouvais pas m'installer indéfiniment à Kumo. Cela faisait deux ans que je n'avais pas quitté le village, sauf pendant les missions qui m'avaient fait découvrir toujours et encore plus de savoir et d’expérience. Je savais qu'un jour ou l'autre, je désirerais changer de paysage. La vérité était que j'étais autant attaché à Kumo qu'à mes rêves de voyages. Les liens qui me reliaient à ce village était fort. Mon âme appartenait au village des Nuages, par leurs buts, leurs objectifs, leurs façon de voir le monde et d'agir. La paix.. Quel bien beau mot. Mais que signifiait-il en ce monde ? N'étais-ce qu'une période ou il n'y avait pas la guerre ? Ou étais-ce enfin la réalisation de la compréhension entre les hommes dévoué à une prospérité ?

C'était sur cette idée que je marchais sur un sentier bien calme, grimpant doucement un versant d'une montagne. Jusqu'à percuter quelque chose, ou plutôt quelqu'un. Cette personne avait de long cheveux noir flottant au grès du vent, accompagné de pupille noisette, de vêtement pourpre et un visage me rappelant très bien quelqu'un. Elle prononçait avant moi, le prénom de l'autre, alors que je la regardais avec un regard apaisé, calme et profond. Ainsi que tremblant, puisque ceci traduisait ma joie, ma surprise et mon excitement à la revoir après tout ces nombreux mois. Je lui adressais un sourire auquel elle répondit de même, voir bien plus. La seconde d'après je me retrouvais à terre, ayant pour seule vision le gros plan de son visage. Je ne voyais qu'elle et n'entendait que ses battements de cœur en plus des miens, qui venaient bientôt se superposer. Je mis une main sur ses cotes, tout en me redressant, pour finir assis, face à elle. C'est à ce moment qu'à mon tour, je me jetais sur elle dans une position plus confortable. Je l'enlaçais tout en répondant que c'était réciproque, ce manque.


  • « Moi aussi. Tu sais que.. j'ai pensé à toi.. »

Je lui tendis une main qu'elle prit, et en me levant, je l'aidait à faire de même. Cette main, je ne la lâchait pas de suite et profitait un peu de la douceur de la jeune femme. Je lui souriais avant de répondre à la question qu'elle m'avait posé. J'étais bien curieux de savoir ce qu'elle était devenus et ce qu'elle avait réalisé.

  • « Oui, je vais bien. J'ai même plutôt la forme en ce moment. Et toi alors ? As-tu réussit à faire ce que tu souhaitais pendant ces deux dernières années ? »


Dernière édition par Seki Raiken le Jeu 16 Fév - 10:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 59

Message(#) Sujet: Re: Un retour au pays (Pv raiken) Mar 24 Jan - 18:47

Lorsque Yui tomba raiken la rattrapa assez facilement et se mit directement dans une position un peu plus confortable. Yui se laissa câliner de la main de celui pour qui son coeur battait depuis tant d'années. Elle fut assez heureuse de savoir qu'il ne l'avait pas du tout oublier mais aussi qu'il avait penser à elle pendant tout ce temps. Elle soupira d'aisance prés de lui et se laissa faire lorsque celui ci se leva.


Elle fut dans un premier temps surprise de savoir cela, mais dans un autre temps heureuse qu’il ne l’ai pas oublié en deux années où elle était partie. Elle souriait en prenant sa main et se leva faisant quelques pas ne lâchant pas la main de Raiken. La voix claire elle dit alors :


- Oh et bien j’ai passé deux années à courir a droite à gauche pour au final ne rien trouver… Je pense que maintenant je vais rester au village donner mon rapport à mon cousin et devenir une vraie kunoichi et toi ?

Elle lui tira la main le faisant approcher d’elle et se blotti contre lui passant délicatement ses mains dans son dos, elle souriait car cela faisait deux ans qu’elle revait de faire cela. Elle le regarda et dis :

-Raiken je ne veux plus te quitter… cela te gènes ?

La jeune femme se mit à rougir et se recula ensuite, elle avait un grand sourire aux lèvres et les joues rosées, un beau rose montrant sa gène mais aussi qu’elle était en bonne santé et heureuse de ce qui allait se passer.


Dernière édition par Kadoria Yui le Mer 25 Jan - 16:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 523
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Un retour au pays (Pv raiken) Mer 25 Jan - 11:07

Toujours main dans la main, comme si nous nous étions jamais quitté. Comme il y a deux ans. C'est étrange mais nous étions attiré l'un envers l'autre mais il ne s’était jamais rien passé. La simple présence de l'autre nous suffisait je supposais. Je fus un peu déçus pour elle, en me mettant à sa place. Pendant deux ans, elle avait fournit de durs efforts sans aucune récompense. Alors que j'étais dégoûté pour elle, je sentis une pression plus pesante un bref instant sur ma main puis tout mon bras avant qu'un contact plus large se fasse entre nos deux corps. Elle glissait un bras dans mon dos tout en souriant, ce qui eut effet de me faire ressentir quelques étranges délices. Elle enchaînait par la suite des mots sincères qui la fit rougir, tandis que moi je prenais à mon tours des couleurs, sans me rendre compte qu'elle s'était éloigné avec un sourire resplendissant. J'avais pris la chose avec un certain sérieux, ce n'était pas à mon habitude, signe que c'était un sujet important. Je m'arretais soudainement de marcher.

  • " Pas le moins du monde. Yui... Restes.. "

Je n'avais pas eus le temps de réagir ou de répondre à ses questions tellement que tout ceci s'était déroulé vite. J'avais aussi oublié qu'elle était la cousine du Raikage, qu'elle n'avait finalement pas fait partie de la hiérarchie ninja de Kumo. Elle avait aidé à établir les fondations du village caché des Nuages mais n'était pas encore Kunoichi. C'est lorsqu'elle me demandait ce qu'en gros, j'étais devenus que j'avais une certaines gêne. J'avais peut-être aidé à la construction de notre village mais tout ceci n'aurait pas été possible si Uriô et Yui n'avaient pas fait un détour à mon village natale. Village Seki qui à l'époque, était à moitié ravagé. Si j'avais participé à renforcer les idées de paix sur le monde, c'était en grande partie grâce à eux et un mouvement universel très large. Et ce mouvement, c'était le Raikage actuel ainsi que sa famille qui l'avait créer. Finalement, nous leurs devions tous une dette pour avoir instaurer une paix sur le pays de la Foudre. Dire qu'elle ne comptait pas encore parmi les rangs de Kumo alors que moi..

  • " Hé bien.. J'essayerais d’être au maximum au village.. Avec toi. Je suis devenus Jônin pendant ces deux ans et vais bientôt intégrer l'unité spécial. Mes fonctions ainsi que mes responsabilités sont présente mais je pense que.. Tu les mérites plus que moi.. "


Dernière édition par Seki Raiken le Jeu 16 Fév - 10:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 59

Message(#) Sujet: Re: Un retour au pays (Pv raiken) Jeu 26 Jan - 4:19

Le village me semblait en bon développement à vrai dire son cousin avait vraiment fait du bon boulot. Pendant ces deux dernières années Raiken avait donc passé les formations de ninja et lui dit alors qu'il ne le méritait pas, ce qui la fit alors doucement rire. LA jeune femme le regarda et s'approcha de lui mettant sa tête proche de la sienne ses lèvres restant à quelques centimètres des siennes:

- écoute bien , ici tu as ta place, moi je n'étais pas là, je me ferai ma place j'ai tout mon temps. Tu mérite tout ces honneurs autant que moi.

Elle le regarda gentiment et souriait, approchant sa tête doucement et l'embrassant, lorsque ce fut fait elle le prit entre ses bras et ne voulait plus le lâcher. Elle mit alors sa tete à coté de la sienne et chuchota:

- Raiken... je dois t'avouer quelques chose qui me trotte dans la tête depuis que nous nous sommes quitter il y a 2 ans. Je ne l'ai pas dis avant car au vu de mon absence.... Raiken cela fait plusieurs années que je t'aime et des aujourd'hui je ne veux plus te quitter...

La jeune femme se tourna et regarda le paysage lâchant l'homme au passage elle avait les joues bien rouge et le sourire aux lèvres, elle avait enfin dis ce qu'elle avait sur le coeur depuis deux longues années...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 523
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Un retour au pays (Pv raiken) Ven 27 Jan - 2:00

La sensualité, la sincérité et la profondeur des paroles de Yui me fis comprendre que ce que je pensais avait sa part de naïveté. Je me mentais à moi-même. Voulais-je fuir mes responsabilités ? Non.. Cela ne me ressemblais pas, c'était autre chose. Je me contentais de hocher la tête pour confirmer ce qu'elle m'avouait.

  • « Tu as surem.. »

Quelques chose avait gêné la propagation de mes paroles, un obstacle me faisais taire. A y regarder du plus près, et c'est le cas de le dire, cela se trouvait devant mon nez, devant mes yeux.. Et sur mes lèvres. Mes yeux déjà tremblant fut envahit par un mélange de surprise et de plaisir. Je plongeais dans son regard qui me paralysais d'avantage avant de détourner le mien sur son visage. Ses joues rosit taché par le courage me fis faire l'action suivante. Je posais une main sur son visage, entrouvrit ma bouche en penchant ma tête en continuant le baiser passionné, que je rendais plus fougue. Une fois fini, c'est sur mon épaule qu'elle posait sa tête en me chuchotant dans l'oreille. Mon coeur s’arrêtait net pendant trois petites secondes, avant de reprendre à un rythme endiablé qui faisait valser ma peau. Pour je ne sais quelle innombrable raison, elle me fit désormais dos. Et Dieu sait si elles étaient nombreuses. Je m'approchais d'elle, par derrière, et fit passer un à un chacun de mes bras de chaque cotés de ses hanches, afin de l'enlacer. C'était moi qui, cette fois, chuchotais dans l'une de ses oreilles au contact de ses cheveux soyeux.

  • « Je t'aime. Alors je te promets de ne pas te quitter. Viens. »

Je l'emmenais gravir quelques sentiers en empruntant un petit tunnel fait de terre et de roche, connut par quelques rares personnes. La pente se faisait maintenant rude et j'aidais Yui en tant que gentleman. Nous débouchions sur un pic qui s'avançait dans le vide, entre deux grandes montagnes créant un précipice parfaitement aménagé par un torrent, aux bruits de petits ruisseaux calmes. C'était ici. Ici qu'elle m'avait annoncé qu'elle partait à travers le monde, qu'elle me laissait. Il avait été le lieu de nos séparations. Je voulais aussi qu'il soit celui de nos retrouvailles pour clore définitivement ce chapitre.

  • « Tu t'en rappelles ? Moi je n'ai pas pus oublier. Je t'ai attendus chaque soirs dans l’espoir de te revoir. »


Dernière édition par Seki Raiken le Jeu 16 Fév - 10:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 59

Message(#) Sujet: Re: Un retour au pays (Pv raiken) Dim 29 Jan - 6:53

Raiken montrait ce qu'il ressentait vraiment, Yui fut étonnée car lors de son départ celui ci ne se comportait pas comme cela envers elle, un peu distant et surtout il ne lui montrait vraiment pas ce qu'il ressentait. La jeune femme avait un large sourire aux lèvres, et aussi l'envie de lui dire exactement ce qu'elle ressentait mais il ne lui laissa pas le temps et l'emmena au lieux de son départ, le lieu exacte ou elle lui avait dit qu'elle partirait pendant un long moment.

Des souvenirs revinrent et quelques petites larmes coulèrent. Puis un large sourire se reforma, la jeune femme lui tint alors la main un peu plus fort et soupira avant de lui repondre doucement:

- je me souviens totalement de cet endroit, lorsque je te l'avais annoncé je ne t'avais pas laisser le temps de me répondre et j'étais partie directement. Je m'en suis mordue les doigts sur la route, me demandant ce que tu voulait me dire à ce moment la. Maintenant je pense savoir, depuis toutes ces années nous nous aimions sans jamais le dire.

Elle souriait un peu plus et ferma les yeux reprenant son calme car ses joues en devenait rouges, lorsqu'elle rouvrit ceux ci elle prit le visage de raiken entre ses mains l'embrassant de nouveau et profitant de cet instant de bonheur en sa compagnie, une compagnie dont elle aurait bien voulu pendant ses 2 dernières années, car savoir qu'il l'avait attendu sans relâche venant ici tout le temps l'attristait énormément.

La jeune femme se recula ensuite d'un pas et baissa la tete rouge comme une pivoine, elle mit alors ses mains proche de sa poitrine et prit celle de raiken la posant sur la partie gauche de celle ci:

- Tu sens ce coeur qui bat si fort, il n'est la que pour toi il ne cessera de battre que si il t'arrive malheur...

Elle laissa sa tete baissée et garda la main de raiken entre les siennes, souriant en rougissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 523
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Un retour au pays (Pv raiken) Mer 1 Fév - 8:24

Spoiler:
 
Comment ne pas se souvenir de ce moment, de cet endroit ? Source de tellement d'émotion.. De tristesse, d'abandon, parfois de solitude, de remords et de reproche.. Et d'espoir de revoir enfin Yui arriver par le même chemin par lequel elle est partit. Malgré tout ces sentiments qui s'écoulaient et revivaient à travers mon corps depuis ces deux dernière années, j'ouvris les bras pour l'accueillir de nouveau avant qu'elle ne m'embrasse. Par la suite, Yui me prit la main et la posa sur le haut de sa poitrine. Qu'est-ce que.. Elle parlait et je me faisais bercer par ses paroles auxquelles je ne répondais qu'avec un simple regard doux et des pommettes braisées tellement elles étaient chaudes, porté à cette couleur par ses aveux. C'est lorsque ma main quittait sa poitrine qu'une agréable gêne à la fois plaisante et une honte indescriptible prit fin. Yui prit ma deuxième mains pour les serrer toutes deux. Qu'allais-je faire à présent ? J'avais envie.. Envie de quoi.. De crier ? De hurler, de la gifler, de pleurer ? de la serrer dans mes bras.. Je ne sais pas. Le temps défilait et c'est avec l'aide de celui-ci que mes pulsions prirent fin en retrouvant le calme. Que se serait-il passé si elle n'avait pas tenus mes mains pendant tout ce temps ?

Je ne lui aurait certainement pas fait de mal mais j'aurais évoqué ma détresse avec plus d'ardeur. Ou non. Que ce soit maintenant ou il y a quelques secondes, c'est pareil.. Je libérais une de mes mains que je levais avant qu'elle ne s'abatte sur la joue de Yui, sans force ni intention de blesser. Ma main molle s'accrochait ensuite à ses vêtements et je hurlais « Pourquoi » avant de me laisser tomber au sol. Je baissais la tête et le sol fut taché par les quelques gouttes qui se frayaient un chemin de mon œil à ma joue, avant de subir la lois de la gravité. Tomber dans un bruit sec et court, résonnant grâce au rocher nous entourant. Ce bruit fut alors brisé par un reniflement de tristesse avec encore cette même question, avant qu'un autre se fit entendre, puis encore un, puis un autre, avant que la fréquence de ceux-ci soit grandement réduit. Je pleurais.. Je réussis finalement à me reprendre au bout d'un certains temps, cette notion m'avait bien échappé.. Je réussis à la poser entièrement..


  • « Pourquoi.. Pourquoi tu m'as abandonné, m'a laissé seul. Pourquoi tu ne m'as pas laissé t'accompagner ? »


Dernière édition par Seki Raiken le Jeu 16 Fév - 10:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 59

Message(#) Sujet: Re: Un retour au pays (Pv raiken) Jeu 2 Fév - 13:17

Raiken avait un comportement bien plus qu'étrange depuis les retrouvailles, un doute s'installa dans le coeur de notre belle protagoniste, avait il un problème avec son retour? Puis le doute se dissipa en voyant cette pluie de larmes ruisselantes sur ses joues, le voyant tomber a terre sur les genoux. Pourquoi avait il un tel comportement, il devrait plutôt être heureux de son retour... Tragique destins qui les a liés... Les obligations d'une part et l'envie de rester avec l'être aimé de l'autre, il avait fallu faire un choix et le devoir était plus important à cette époque que l'amour, celui pouvait attendre mais pas le destin d'un futur village. La jeune femme se pencha au dessus de lui et se baissa un peu le prenant contre elle. L'écoutant et lui caressant alors le dos avant de lui répondre:

- Tu sais, je n'ai pas vraiment eu le choix... Entre le destin du futur village et mon propre destin j'ai préféré faire avancer cette quête, cette mission que Urio ne pouvais pas accomplir en tant que père fondateur de ce village auquel nous appartenons... Maintenant je reste ici à Kumo, dans ce village que je n'aurait pas vu croitre de par mon absence forcée, mais j'espère bien rattraper le temps perdu sur les routes... Ne veux tu pas me montrer ce village qui nous tien tant à coeur?

La jeune femme lui lecha la joue remontant jusqu’au niveau de l’œil et souriait en le regardant relevant son visage au passage et allant chercher ses lèvres, elle l'embrassa langoureusement avant de reculer sa tète pour lui dire:


- Raiken ... JE ... Je n'ai cesser de penser à toi tout ce temps et je refuse d'en perdre encore, je ne partirai plus je te le promet...

La jeune femme l'embrassa de nouveau mais elle se prit un kunai dans le dos, un kunai d'un allié apparemment, elle s'arreta et ne bougea plus commençant à saigner quelques peu, se retournant doucement elle dit:

- P... Pourquoi ? Je ... Je ... JE ... Je ne suis pas nunkenin...

L'homme fut effrayé et s'approcha du couple afin de venir soit pour s'excuser soit pour continuer son attaque, mais lorsqu'il vit le bandeau de raiken il se stoppa net, Yui sourit alors et resta contre raiken perdant l'équilibre et allant vers l'arrière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 523
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Un retour au pays (Pv raiken) Ven 3 Fév - 8:31

Spoiler:
 
Nous étions tout les deux à genoux et Yui m'enlaçait en me caressant le dos. Elle m'expliquait que l'origine de son départ était pour accomplir une quête plus importante que ses désirs. Kumo était plus important qu'elle. Je la comprenais. C'était comme pour moi, son foyer. Je suis devenus Jonin en grande partie car je voulais protéger mes compagnons et les habitants de ce village, symbole de paix et de prospérité. Cette paix que je voulais tant garantir et préserver. Yui avait fait de même de son coté, d'une manière différente. Oui, Je suis fière d'être un Kumojins et mes larmes ne cessèrent que lorsqu'elle me demandait de lui montrer le village.. Notre village. Après un autre baiser, j'entendis ce que j'avais voulus entendre depuis nos retrouvailles. Elle m'embrassait encore une fois mais de courte durée, puisqu'elle reçut un lancer de kunai.

Je la retins alors dans mes bras en regardant furieusement l'homme qui semblait s'en vouloir à mort, se rongeant les doigts et culpabilisant grandement dans son fond intérieur. La mort.. Il ne fallait pas que Yui meurt. Du chakra se dégageait après l'exécution de deux petits mudras d'une seule main et prit comme forme des bandelettes qui entouraient le torse de ma bien aimée, en exerçant une faible pression. Je relevais la tête et vis que l'homme était de Kumo. Si cela n'aurait pas été le cas, il serait déjà enterré six pieds sous terre. Je lui fis la leçon et dévoilais que je parlerais surement au Raikage, de ce mal-entendus. Je passais une main en dessous des épaules de Yui pour supporter son poids et l'aider à marcher. J'allais l'emmener chez moi, après tout, elle ne savait pas encore comment cela était.


  • " Désolé. Ce n'est pas ainsi que j'avais imaginé nos retrouvailles et te faire redécouvrir notre village."

Un ton qui était partagé par la douleur et un léger sourire. Déchiré entre la colère après ce ninja. Comme première visite à Kumo, il pouvait y avoir mieux.. Déchiré aussi par ma bêtise d'être autant perturbé, de ne pas être heureux et rigoler avec elle. Qu'est-ce que j'étais idiot, c'était peut-être ça qui justifiait mon début de sourire qui se transformait en gêne camouflé par un énorme sourire.

  • " Désolé d'être aussi idiot ! "

C'était sur ces paroles que l'on franchissait les portes du villages dont j'avais aidé la construction, en la regardant droit dans les yeux. Après plusieurs pas lourds, nous arrivions devant ma modeste maison. Un grand arbre qui n'avait pas été coupé pendant la construction de Kumo laissait ses branchages accueillir les oiseaux, pour créer un concert de chant de volatile.


Dernière édition par Seki Raiken le Jeu 16 Fév - 10:13, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 59

Message(#) Sujet: Re: Un retour au pays (Pv raiken) Sam 11 Fév - 4:08

Raiken avait vraiment changé, reprenant confiance en lui au contact avec moi, cela me fit sourire, le ninja de kumo semblait s'en vouloir en voyant que je n'étais pas une ennemie, cela ne me choqua pas vu que l'on ne me connaissais pas vraiment au vue de ma longue absence.Le temps avait passé bien rapidement à mon gout, mais aussi très lentement d'un coté, l'attente de le revoir c'était fait forte mais j'avais réussi à lutter et a ne pas me détourner de ma quête.

Il m'emmena aux portes du village et s’arrêta quelques instant plus tard devant ce qui semblait
être sa demeure, un peu curieuse de voir cela je m’arrêtai alors devant lui et sourit:

-Je ne demande pas si j'entre cela me parait évident. En tout cas Raiken ne t'en fais pas pour moi je suis assez robuste en temps normal, c'est juste qu'avec la fatigue de ses derniers jours...

Je le regardais alors en souriant poussant la porte d'entrée et cherchant un peu du regard ce qui devait être le salon. Fort impressionnée par le rangement de l'habitation je souris alors, remarquant une photographie prise lorsque nous étions dans son village, mon cousin était avec nous ce jour la...

flash back

La journée fut magnifique, j'avais mis un jolie kimono de soie et je courrais vers mon cousin, Raiken était à ses cotés, j'avais un sourire magnifique et un peu plus enfantin qu'aujourd'hui, je fis une chute et me releva doucement, lorsque j'arrivais en face d'eux, on m'annonça que nous allions prendre une photo souvenir. Je ne voulais pas vraiment au début, puis je fini par accepté, nous nous chamaillons quelques instant puis le photographe arriva et c'est à cet instant que mon cousin dit alors ses mots:

-Je sais très bien pour vous deux petits cachotiers!

Je me mis à rougir croisant le regard de Raiken puis le photographe nous interpella, je redevins alors normale et nous primes la photo.


fin du FB


Je reposais alors la photo me tournant vers lui et le regardant tendrement:

-cela fait plaisir de revoir cette photo... cela remonte a il y a tellement longtemps pour moi, lors de mon voyage j'ai dus diriger des hommes, je suis la seule à être revenue, certains mourant d'autres restant loin de cette ville car ne voulant rentrer... C'est fort dommage car c'était de valeureux guerriers...


Je m'approcha doucement de lui et posa ma main doucement sur son torse me blottissant de nouveau contre lui posant ma tete contre celui ci... Malgré notre petite différence d'age nous nous aimions et mon cousin n'avait pas vraiment l'air contre, ce qui m'en rendait ravi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 523
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Un retour au pays (Pv raiken) Lun 13 Fév - 12:01

Je la laissais s'avancer sans moi, signe qu'elle voulait me faire voir qu'elle n'avait plus besoin de mon aide pour marcher. Elle s’arrêtait puis me parlait avant d'ouvrir la porte que je n'avais pas fermé à clef. A quoi bon ? Kumo est un domaine de sûreté, de paix et prospérité. De plus je m'étais déjà occupé lors d'une mission de petit voleurs du village, qui étaient plus victime qu'autre chose. Mais avec la bonté des villageois, tout cela était terminé et les garnements gagnaient désormais leurs vie honnêtement. Je souris lorsque je me rappelais de leurs promesse entre eux, une magnifique preuve d'amitié et d'amour. Je suivis Yui dans le couloir, qui vit sur la commode une photo que j'avais mise la, en valeurs pour qu'on la regarde dès que l'on entre, pour me rappelez ce souvenir lorsque je rentrais chez moi. Tout les matins et tout les soirs, cela me faisait sourire en voyant ce cadre. Seulement cette fois je ne souris pas, je profitais de la vue qui s'offrait à moi. Elle tenait la photo de ses propres mains en étant songeuse. Elle devait sûrement se rappeler de ce temps. Un certains bonheur dont je n'avais pas eus encore accès se libérait soudainement depuis que j'avais réalisé qu'elle était devant moi, qu'elle était la. Elle était de retour.. Yui reposait calmement la photo avant de venir se blottir contre moi. Je reposais ma tête sur la sienne en fermant les yeux, profitant de cet instant présent. Avec quelques doigts que je mis sous son menton, je relevais sa tête pour croiser son regard. Elle pensait encore trop à ce temps révolus.

  • « Chuut.. Ça appartient au passé. Je suis là et maintenant.. »

Je rapprochais ma tête afin de poser mes lèvres sur les siennes qui paraissait appétissante et chasser ce visage quelques peu perturbé qu'elle tenait. Ce visage si doux que seule une femme pouvait avoir, que seule Yui possédait. Je tenais tant à le revoir..

  • « Maintenant nous devons profité ensemble de la vie et de son avenir, que nous bâtirons tout les deux »


Dernière édition par Seki Raiken le Jeu 16 Fév - 10:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 59

Message(#) Sujet: Re: Un retour au pays (Pv raiken) Lun 13 Fév - 15:56

C'était bien rare de me retrouver dans une situation telle que celle ci, me faisant rassurer et câliner de la sorte. La dernière fois que c'était arrivé, c'était il y a deux ans... pas après. Je me fis embrasser, rougissant au moindre contact avec lui, me rappelant à quel point mon cœur pouvait battre en sa compagnie. Me laissant câliner et embrasser de la sorte, je devenais alors une jeune femme frêle et sans la moindre défense. Le regardant et l'écoutant doucement me parler, je resta plongée dans son regard et ne répondit que quelques instant plus tard:

- Merci raiken, en tout cas je suis heureuse d'être revenue, même si cela signifie que nous avons perdu de nombreux ninja sur les routes... J'aurai tant aimé que tu les rencontre, de valeureux guerriers...

Souriant et se reculant quelques peu, j'étais partie m'asseoir sur le bord du canapé, je regardais alors dehors admirant la vision d'un village en paix. C'était l'idéal pour lequel je m'étais battu ses deux dernières années. Un idéal que je partageais avec l'homme qui se trouvait à mes cotés en ce moment. Lachant un soupire d'aisance je le regarda de nouveau et dis alors d'une voix douce et joyeuse:

- m'hébergerais tu le temps que je me trouve une maison, car depuis ses deux dernières années je n'étais pas ici alors du coup je n'ai pas vraiment d'endroit où aller à part chez mon cousin ou chez toi ...

Souriant je resta assise lui tendant la main l'invitant alors à me rejoindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 523
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Un retour au pays (Pv raiken) Jeu 16 Fév - 10:09

Tout pendant que je la cajolais, elle était comme charmé par mes paroles, cependant, malgré mon baiser et mes câlins, elle continuait à se remémorer de ses pertes. Elle s'écartait un peu avant de rejoindre le canapé dans un coin de la pièce, qui donnait directement sur les deux seules et grandes fenêtres que la salle comportait. D'ailleurs, Yui regardait des enfants en train de jouer tandis que leurs parents discutaient tout en rigolant. Au l'autre bout du bac à sable, on pouvait voir un Genin partager son savoir, sans doute sous l’œil attentif de ses amis, en exécutant une technique académique, sous les exclamations et les applaudissements de ses camarades. C'est vrai que les habitants étaient joyeux et aimable, hospitalier et tout autres qualités aussi vertueuse pouvait les qualifier. Kumo était un vrai petit paradis et dès sa construction, un coté esthétique très travaillé à été développé. Le village caché des Nuages n'avait rien à envier aux autres villages, c'était tout le contraire même. Tout comme moi, Yui était fière d’être Kumojin dans l’âme. D'ailleurs, comme pour effacer ses deux dernières années de sa vie et manifester sa présence sur cette terre de bonheur, elle expirait profondément. Et c'est après ceci, qu'elle enchaînait sa question : a savoir si nous vivons ensemble ou non. Pour moi, c'était une évidence..

  • « Je t'ai dis que.. J'essayerais de passer un maximum de temps avec toi, au village. Alors oui. Oui, je t'hébergerais. C'est notre maison. »

Je souriais plein de bonheur, très vite perturbé. J'avais une idée qui trottait quelques part dans ma tête. Je ne savais pas si elle avait regardé par la fenêtre pour l'ambiance et la paix qui y régnait, ou par amour envers les garnements. Ces bouts de choux était attirant. Ça, c'était sur. Je m'assis sur le sofa, à ses cotés en lui prenant une de ses mains, la plus proche. Je la portais à ma bouche pour appliquer un bisous des bouts des lèvres. C'était d'ailleurs aussi pour cacher un gloussement lorsque je parlais.

  • « Dis, tu as regardé par la fenêtre pour.. Enfin.. Pas que je me sente pas prêt mais.. Euh.. Tu vois quoi ? »

Ma gêne était non seulement visible, mais en plus elle se manifestait. Mes joues roussirent à la pensée d'avoir un enfant avec Yui, ou plutôt de le faire avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 59

Message(#) Sujet: Re: Un retour au pays (Pv raiken) Lun 20 Fév - 13:46

Raiken se montra vraiment sympathique et donna alors l’impression d’avoir bien changé, me regardant alors et me répondant gentiment, je fis tout de même un bond lorsque celui-ci parla d’une famille. Je me mis alors à rire et le regarda doucement et avec attention :

- tu sais raiken, je ne suis pas non plus pressée d’avoir une famille. J’ai encore le temps mais aussi de belles années devant moi, j’espère juste que nous resterons ensemble aussi longtemps que Dieu nous le permettra….


µJe me mis alors à rougir au contact de ses lèvres sur les miennes et je le regardais alors avec l’envie de le prendre entre mes bras et de ne plus le lacher. Pourquoi me direz vous ? Et bien tout simplement car cela faisait bien longtemps que je n’avais pas eu le droit à une étreinte avec une personne aussi chère à mes yeux. Puis une question me vint alors à l’esprit, qu’était finalement devenu mon cousin. Je regarda alors raiken me reculant doucement et lui dis :

- Au fait comment va Urio ? cela fait longtemps que je ne l’ai vu , a vrai dire lui aussi m’a manqué comme tu dois t’en douter. J’espère qu’il arrive à gérer ce village comme il l’entend et que nous regorgeons de valeureux guerriers.

Je laissa un sourire et le pris alors entre mes bras, mon cœur battant la chamade, car j’étais heureuse d’être à ses cotés, le temps me paraissais passer trop vite lorsque j’étais à ses cotés. J’espèrais juste pouvoir profiter encore et encore de ses instants à mes yeux magnifiques
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 523
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Un retour au pays (Pv raiken) Jeu 23 Fév - 16:54

Malgré mon questionnement pour le moins vague, Yui m'avait comprit. Une fois qu'elle eut terminé de me répondre, je soufflais de soulagement qui se transforma en rire quelques secondes après. Nous rions donc pendant un moment ensemble. Main derrière la tête, m'ébouriffant les cheveux, je souriais. Je souriais car elle riait, car son bonheur me rendait heureux. C'était peut-être bien la chose qui m'avait inquiété le plus lors de son absence ; son bien-être. Maintenant qu'elle était revenue, comment pouvais-je ne pas penser à elle en permanence ? C'était l'objet de mes désirs, les prunelles de mes yeux, ma pierre précieuse. La tentation qu'elle était pour moi était grande, immense, sur-dimensionné, complètement incommensurable. Comment ne pas y penser, même en mission. Cela allait être un véritable combat pour moi.. Soudainement, une pulsion m'envahit. Son visage semblable à un joyaux sans imperfection me fis avancer vers elle pour l'effleurer de mes doigts. Ma paume enrobait sa joue et mon pouce entre-ouvra ses lèvres, pour que les miennes les rejoignent. J'embrassais cette femme que j'avais tant attendus, qui avait retrouvé sa mine d’antan. Yui se recula quelques peu afin de me regarder et me poser une question à son tour. C'était tout naturel de s'inquiéter pour son cousin, c'était la famille après tout. Je comprenais ses sentiments, d'autant plus que je partageais la même relation avec mon propre cousin, Ryusai. Elle me prit dans ses bras, et moi je me couchais sur elle, la tête couché sur le haut de sa poitrine, l'enlaçant à mon tour. Confortablement installé, je fermais les yeux un instant, écoutant les battements de son cœur, avant de prendre la parole.

  • « Il va bien rassures-toi, même si l'identité et les intentions de Makka le perturbe. Enfin, je pense que c'est valable pour tout les ninjas des nuages. Tu sais.. Je n'aurais pas rêvé mieux comme Shodaime Raikage. La réalisation de ce village à été possible car les intentions de ton cousin ont été et reste honorable. La paix.. C'était un magnifique projet.. C'est peut-être le seul homme, que j'admire plus que mon défunt père. C'est pour ça que je l'ai suivis après la destruction de mon village natal, lui qui a su mettre un terme à la guerre. Et je ne suis pas le seul.. Je pourrais citer Mugen ou encore mon ancien sensei, Shin-Senpai, même s'il ne l'a pas été longtemps. Il y bien d'autres ninjas talentueux.. Mais il ne faut pas m'oublier ! »

Enfin, en vérité, elle aussi avait eus un poids important dans ma décision de suivre Uriô.. Je relevais la tête en direction de ma bien aimée, avec un sourire jusqu'aux oreilles et un regard plein de confiance et de détermination. Mon nindô prenait encore plus de sens, plus d'ampleur, depuis qu'elle était revenus.. Elle me donnerait la force d'y arriver. Je me mis alors à rectifier ce qu'elle avait dit précédemment.

  • « Aussi longtemps que Dieu nous le permet, hein ?.. Je ne crois pas vraiment à ce genre de chose. Pourtant, je pense sincèrement que les humains ont besoin de placer leurs confiance et de croire à quelques chose. Pour ma part, je crois en Kumo.. Et je crois en nous.. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 59

Message(#) Sujet: Re: Un retour au pays (Pv raiken) Mar 28 Fév - 0:43

Raiken se montrait rassurant envers moi, je ne savais trop que lui dire vis à vis des gens qu'il pouvait citer, ne les connaissant alors pas du tout. Je le regarda tendrement et l'écouta parler avec ce regard si tendre qu'il savait faire, souriant en le remarquant et en le voyant s'installer sur mon corps de cette manière, je me mis à rougir violemment, puis en me calmant je lui dis:

- Je n'ai pas spécialement de croyance c'est plutôt une manière de formuler les choses. Je ne crois pas en quelque chose de supérieur à nous, au contraire...

Je laissa un silence s'installer quelques instants, en profitant pour passer doucement ma main entre ses cheveux la descendant alors dans son dos doucement, c'était assez rare de me voir, me laissant aller de la sorte.

- Raiken, pourras tu me faire connaitre toutes ces personnes dont tu parles, car j'aimerai savoir et aussi voir pourquoi tu as tant de respect pour cet homme que tu appelles Sempaï. J'aimerai aussi faire quelques missions si possible en ta compagnie, voir à quel point tu as pu évoluer mais aussi voir comment tu te débrouilles après tant d'années.

Je souris alors le regardant et me relevant un peu profitant un peu de lui et la câlinant comme je n'en avais encore jamais eu l'occasion. Je regarda ensuite par cette fenêtre où des enfants jouaient, ceux ci nous regardèrent ce qui me fit sourire un peu.

- Hum ... Au fait Raiken, as tu vu d'autres femmes pendant mon absence?

J'avais posé cette question qui me pesais tant espérant ne pas entendre ce oui qui me faisais tant peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 523
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Un retour au pays (Pv raiken) Mer 29 Fév - 8:12

Je sentais le poids des bras de Yui s'installer sur mon dos, exerçant une pression agréable tout en préservant la chaleur de nos corps respectif, du au contact. Après mon temps de parole, elle me partageais ses souhaits de connaître les raisons de pourquoi je respectais quelqu'un comme Shin, ainsi que de faire sa connaissance. Suite à cela, elle me fit un regard rapide que me fis penser que jamais, je ne ne pourrais lui mentir. Elle passa très rapidement à ce qui se passait à travers la fenêtre, admirant les enfants qui jouaient encore et nous jetaient de temps à autres des regards furtifs. Un sourire commençait à se dessiner sur l'un de mes bords de lèvre. Alors Yui, comme ça, tu n'étais pas pressé de fonder une famille.. Mais elle aimait les enfants, c'était indéniable. Elle souhaitait peut-être en avoir.. De nous deux, c'était certainement moi qui allait être un freins à ce niveau la. Elle l'avait sans doute vus deux années auparavant. Peut-être aussi, que cela justifiait sa réponse de tout à l'heure à propos de la famille. Et puis, à notre age. Non, il ne fallait pas y songer. Soudain un malaise m'envahit intérieurement lorsque Yui aborda le sujet des femmes. Bien entendus que j'en avais vus, rencontré et côtoyé certaines, mais j'avais l'impression que la question était plus profonde qu'elle en avait l'air.

A ce moment mal choisit, la soirée chez Naoko se fit rappeler. Un sentiment de culpabilité faisait surface, il est vrai que j'avais eus certains battement de cœur pour cette Kunoichi.. Alors quoi ? Ne pas lui dire, cela revenait-il à mentir ? Et toutes ses soirées passé chez Akihiro en compagnie de charmante demoiselle. Soirée dont parfois, je ne me souvenais guère en me réveillant chez moi, et trouvant un post-it collé sur ma porte, sur lequel était indiqué une date, une heure et un lieu pour un rendez-vous. Et ce n'était que lorsque je retournais chez le vendeur de ramen se convertissant un bar une fois la nuit venus, que je découvrais ma précédente soirée puisqu'il me la narrait en détail en me complimentant sur le succès que je possédais avec les femmes. C'était ainsi que nos liens se sont développés pour devenir ainsi, un ami proche de l'un des meilleurs restaurant de la ville, en tout cas, je le pensais sincèrement. Heureusement, ces moments n'était pas arrivés toutes les semaines.. Mais comment le lui dire ? Finalement elle avait posé une question à problème composée de peu de mot, j'allais moi aussi répondre à l'aide d'une phrase courte, en sélectionnant avec soins chaque syllabe, ayant grande peur que cela puisse avoir des répercutions sur notre relation.


  • « Hé bien, oui, j'en ai croisé même si Kumo n'en regorge pas. En trois ans, j'ai sus profité de la vie et nous avons grandit et évolué, même si on se reconnaît aujourd'hui. Et je dois t'avouer, que je n'étais pas non plus tout les soirs là où on s'est quitté. »

La réponse neutre et sincère était réussite, on ne pouvait pas en dire autant de la réponse courte, puisqu'elle avait été un échec total. Un bout de ce que je ressentais comme étant de la culpabilité s'envolait, et je voulais rapidement changer de sujet. La relation que j'avais entretenus avec Yui pendant ses deux ans n'était pas officiel, et que même si elle l'avait été, je ne l'avais jamais réellement trompé, pourtant je voulait rapidement changer de sujet. Je rebondissais donc sur le sujet qu'elle avait évoqué précédemment.

  • « Shin a été mon sensei, rien que cela veut dire qu'il a une longueur d'avance sur moi, même si je fais partis des hauts gradés du village. A présent, cela va bientôt être à moi de jouer au professeur. Donc j'aurais une faveur à te demander.. Étant données que je ne peux me résoudre à te mettre entre les mains d'un autres, je te réclame de faire partis de mon équipe. Nous aurons tout notre temps de rattraper le temps perdus et de voir les progrès que l'on a accomplit »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 59

Message(#) Sujet: Re: Un retour au pays (Pv raiken) Mer 29 Fév - 11:15

C'était bien la première fois que Raiken répondait aussi bizarrement à une question, cela m'intrigua quelques peu. Je le regarda en souriant et le laissa parler, il me parla aussi de celui qui l'avait à vrai dire entrainer ici, cela faisait plaisir de savoir qu'il y avait des gens sympa à ce point ici. Ma main continua sa caresse et descendit au niveau de son dos, en dessous les vêtements, douce et calme je le regarda et lui répondis alors, peut être cela allait il l'étonner?

- Tu sais raiken il n'y a pas de honte, cela fais 2 ans que nous ne nous sommes pas vu, si tu as eu une quelconque histoire tu peux m'en parler, je ne suis pas un monstre sans coeur. De mon coté je n'ai pas vraiment eu le temps de penser à tout cela, tout ce que je dois dire c'est que toi et mon cousin m'avez manqué, bien plus que ce que je ne le pensais.

Je le regarda en souriant et laissa un petit vide profitant de celui ci pour me relever un peu car je commençait à tomber et à glisser sur le canapé.

- Pour ce qui est de ton Sensei, j'aimerai bien le rencontrer avec toi si tu le permet bien sur... Pour ce qui est du reste, je suis bien d'accord avec toi, cela ne me gène pas au contraire, je pourrais enfin voir à quel point tu es devenu fort, de plus tu pourras aussi voir que de mon coté j'en ai appris de belles.

Je laissa quelques secondes s'écouler reprenant mon souffle et dis alors un peu moins sérieusement:

- Par contre Raiki tu peux te relever? Car je suis en train de tomber...

Je le regarda en souriant il se releva doucement, je m'installa alors contre lui ma tête sur son épaule et les jambes repliées, je souriais alors doucement profitant de ce moment de simplicité et de complicité. Puis quelques secondes plus tard je tourna ma tête vers lui et dis alors un peu génée:

- Je suis heureuse d'être revenue, et d'être à tes côtés, cela fait bien trop longtemps que j'attendais ce moment, et il est enfin arriver, de plus que tu me proposes d'être dans ton équipe cela me fait d'autant plus plaisir. Je vais pouvoir profiter de toi au maximum.

Je me mis alors assise à côté de lui et le regarda alors le poussant de mes mains sur le canapé et venant poser mon front contre le sien, mes cheveux tombant alors de chaque cotés de nos visages. J'avais les joues rouges et le coeur battant, mais aussi une grande envie de me poser contre lui, ce que je fis quelques secondes plus tard mettant ma tête contre son torse, y ajoutant la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 523
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Un retour au pays (Pv raiken) Mer 29 Fév - 12:37

Cette fois, nos peau se touchaient et ce contact apparaissait encore plus chaud que les précédents. Ce geste fut suivit d'un regard et de parole. Elle avait su lire entre les lignes et me disait même qu'elle pouvait comprendre, puisqu'elle avait été absente longtemps. Oui c'est vrai que je l'avais attendus pendant deux ans, j'avais oublié cette fidélité, mais un trouble entre deux s'était installé. Et ce trouble se nommait Naoko.. Un silence suivit ses paroles, puisque je me décidais de ne pas encore parler. Elle et moi étions fort pour discuter de plusieurs sujets en même temps, et elle rattaqua sur son envie de connaître celui qui fut mon sensei, tout en évoquant sa non réticence à l'adhésion de la futur team. S'en suivit qu'elle me demandait de me relever, chose que je fis immédiatement puisqu'elle était mal installé et que je ne voulais que son bien-être. Je me mis en position assise tandis qu'à son tour elle se reposait sur moi, fessier sur mes genoux, et le coté latéral de son corps reposait sur le mien, tête sur mes épaule et jambe plié. D'après ses dires elle était heureuse. Heureuse de me retrouver, heureuse de passer du temps avec moi. C'était d'ailleurs aussi dans ce but que je voulais qu'elle rejoigne mon équipe. Elle changea encore de position, la précédente l'avait sûrement lassé et n'étais pas aussi confortable que cela. Seulement, comme pour signaler que ce n'était pas de la distanciation, elle mit son front sur le mien, plongeant nos deux regards l'un dans l'autre. Elle se baissait alors pour poser sa tête et la paume de sa main sur mon torse. Il était temps à présent, de parler à mon tour. Je souriais en commençant, avant qu'il ne s'enfuir très rapidement.

  • « C'est peut-être là l'écart de nos mentalités.. Toi, tu peux comprendre. Hé bien, écoutes dans ce cas.. »

Je prenais un grande inspiration, comme si c'était un fardeau extrêmement lourd que j'avais porté jusqu'ici. Mais à la clef, c'était la sensation libératrice que j'obtenais, de ce que je considérais comme un péché, tellement je tenais à la femme dans mes bras.

  • « J'ai donné une fois.. Un baiser à une Kunoichi. Elle s'appelait Haku Naoko.. »

Remord ou pas remord ? Me sentais-je encore plus coupable ? Je réalisais à présent que tout dépendait de la réaction de Yui. La regardant alors, je vis qu'elle tournait la tete avec des yeux un peu tremblant qui se ressaisirent rapidement. Elle me caressait la joue en me disant « Et ? » Mes yeux s’écarquillèrent et je reprenais. Je posais mon menton sur son crane, et pendant mes parole une larme s’échappait de mon œil. Par la suite, j'appliquais un baisé dessus, sur ses cheveux.

  • « Ça me fait plaisir que tu as accepté ma proposition et que l'on puisse passer ce temps et tout les autres ensemble. On est bien ensemble... Rassures-toi, c'est une larme de bonheur.. Merci.. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 59

Message(#) Sujet: Re: Un retour au pays (Pv raiken) Mer 29 Fév - 13:28

Le fait que raiken était sorti plus ou moins avec une autre fille ne m'étonna pas vraiment, je le regardais quelques peu déçue mais je devais m'y attendre, de toute manière nous n'étions pas vraiment ensemble à ce moment là alors cela ne servait à rien de faire la tête pour si peu, et après tout ce n’est qu'un bisou rien de plus... Ma main continua sa douce caresse, je l'écoutait doucement, il semblait s'en vouloir pour ce qu'il s'était passé avec la jeune femme, je soupira alors doucement et lui dis calmement:

- Ce n'est pas grave si ce n'est que ca...

Je le laissa ensuite continuer de parler, puis une larme coula sur sa joue, je la vis tomber sur son haut non loin de moi, je le regarda alors en souriant et me mettant au dessus de lui une jambe de chaque coté, approchant doucement mon visage du sien et venant l'embrasser laissant tomber mes cheveux sur nous, je ne voulais vraiment pas le voir pleurer. Enfin même de bonheur cela ne me plaisais pas vraiment, alors comme pour le dire, je l'embrassa, une manière de protester. Je me releva quelques minutes plus tard le sourire aux lèvres. Je ne voulais pas vraiment le voir pleurer, il n'y avait pas vraiment la place pour des pleurs dans cette situation. Je passa ma main sur le visage et lui dis alors doucement:

- Tu sais raiken je comprends, j’espère que tu ne t'en voudras pas trop longtemps car je n'aime pas ça... et tu le sais mieux que quiconque. J'espère juste que cela ne t’empêchera pas d'avancer et que tu ne regrettera pas d'être avec moi au final...

Je baissa légèrement ma tête remettant en place quelque mèches de cheveux derrière mon oreille, soupirant quelque peu et regardant doucement dehors voyant que l'un des enfant était tomber et avait apparemment les genoux en sang, je ne pu m’empêcher de me lever et d'aller vers celui ci, je sorti alors ouvrant la fenêtre et les rejoignant, je déchira alors un pan de mon haut et lui mis autour de sa blessure les regardant en souriant puis les voyant partir car le soleil commençait doucement à se coucher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 523
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Un retour au pays (Pv raiken) Jeu 1 Mar - 13:10

Yui me sidérait en m'annonçant que la fréquentation que j'avais eus avec la Kunoichi n'était pas grave. Elle s'était en partie forcé à le dire, je le savais, j'en était sur, du au court trouble dans ses yeux. Surtout que elle, bien qu'entouré de nombreux garçons, elle ne s'était même pas soucié d'eux à un niveau sentimental, enfin au niveau des amours. Elle avait tenue deux ans, tandis que moi.. Pas comme je l'avais souhaité. Sa réaction m'enlevait un énorme fardeau , comme dégagé d'un mal-être, et m'avait débarrassé d'une grande part de ce que je ressentais comme culpabilité. Elle s'en irait sûrement avec le temps, et plus rapidement que je le pensais, songeais-je. Les journées s’enchaînaient déjà, alors avec Yui qui était à désormais à mes coté, elles défileraient plus vite que la foudre. Justement, celle-ci mentionnait qu'elle ne voulait pas que je regrette d’être maintenant avec elle et qu'elle ne voulait plus me voir pleurer. Avec le dessus du doigt, j'essuyais ce qui restait de liquide sur le bord de l’œil. Le passage de ma main cachait en partie mon visage qui agissait presque comme un rideau, qui dévoilait petit à petit un nouveau visage. L'on voyait toutes mes dents tellement je souriais, et mes yeux se rétrécissaient pour laisser de la place au croissant de bonheur qui se dessinait sur ma face, ainsi que mes pommettes qui se contractaient pour qu'il puisse atteindre au plus près mes oreilles. Le sourire de Raiken ; celui qu'il n'avait pas fait depuis presque deux ans, venait de réapparaître.

  • « Enfin, que me racontes-tu là ? J'ai peut-être eus une vie facile en ces temps, mais je sais reconnaître ce qui m'arrive de mieux. Et je peux tu dire que.. Tu es la meilleure chose qui me soit arrivé. »

Peu de temps après que mes paroles furent prononcées, un gamin semblait à terre en train de souffrir d'une égratignure. Sur le coup, Yui se leva et alla porter secours à 'enfant en lui appliquant un bandage à l'aide à l'aide de ses propres vêtements. Je rejoignais ma promise après m’être moi aussi levé, pour m'accroupir à ses cotés, en regardant l'enfant la remercier timidement et rejoindre ses camarades.

  • « Tu sais, tu n'étais pas obligé de déchirer ton haut. Je pouvais appliquer mes bandelettes de chakra, comme je l'ai fais avec toi. Enfin, tu n'as pas sus résister à l'envie d'agir, hein ? Tu sais quoi ? J'aurais fais exactement la même chose ! »

Là aussi je souriais car je la comprenais, car on était pareil. Aider son prochain, c'était la raison pour laquelle j'étais devenus ninja avant de rejoindre Kumo. Maintenant, c'était le village de Kumo qui profitait majoritairement de ma voix du ninja, bien que je faisais mon possible en mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 59

Message(#) Sujet: Re: Un retour au pays (Pv raiken) Ven 9 Mar - 16:19

Raiken faisait bien plus adulte que lorsque Yui l'avait vu la dernière fois, elle lui souriait et lui répondit avec toute gentillesse:

- Tu sais je me fiche pas mal de mes vetements, le plus important c'est le bien de ce village. Cela fait 2 ans que je me bas sans cesse pour celui ci et cela n'aura de fin que lorsque je pousserai mon dernier souffle.

La jeune femme se releva doucement avec un sourire vraiment sincère. Elle avait vraiment envie de défendre ce village jusqu'au bout, une envie et surtout ce nindo qui la suivait depuis 2 ans, délaissant alors sa famille car ne voulant pas rester à rien faire comme la plupart. Elle avait murie pensant ces deux années, prenant un peu de recul avant d'agir. Yui aimait bien ce calme depuis son retour, mais celui ci durerait il éternellement, impossible, elle savait qu'il faudrait encore se battre mais le plus tard possible. Elle lui prit alors la main la serrant entre les deux siennes et dit alors calmement:

- Tu sais si j'ai demandé si tu ne le regretterai pas, c'est par ce que je m'en fait pour toi, et que je veux le meilleur du monde pour toi car tu le mérite! vraiment, j'ai envie de te voir sourire car tu le mérite absolument. De plus je me doute que cela n'a pas été évident ces deux ans d'attente...

La jeune femme avait l'air sérieuse en disant cela elle ne pensait pas à elle en premier mais bien à la personne la plus chère à son coeur, voulant et cherchant vraiment le bonheur absolu pour celle ci. Elle souriait et le regarda doucement et tendrement venant alors poser son front contre son torse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 523
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Un retour au pays (Pv raiken) Dim 11 Mar - 8:20

Bien entendus que les vêtements n'avait pas de réelle importance, comparé au valeurs qu'ils avaient défendus. Et Yui était prête à défendre ses valeurs jusqu'à son dernier souffle. Elle souriait en prononçant ses paroles, elle y croyait, vraiment. Notre foi en Kumo paraissait comme inébranlable, impénétrable par les doutes et les hésitations, elle était pure. Cela était-il réellement possible ? Ma confiance envers le village des Nuages, étaient née de tellement de sentiment, de tellement d'événement, de tellement de raison. Alors était-elle réellement fondée ? Vus comme ça, on pourrait dire que non, et toutes personnes censés l'aurait admit. Mais pas moi. Tout était liés, tout s'entrelaçait, tout dépendait l'un de l'autre. Si une chose s'écroulait, tout s'effondrait, j'en était conscient. Mais ne dit-on pas que notre faiblesse est notre plus grande force ou vis versa. Ici, il en était de même. Chaque élément décisif s'avérait amplifier ma puissance, pour que je puisse faire rayonner Kumo en ses propres objectifs, qui étaient tous nobles. Et les nobles causes que mon village défendait était menacé par Makka, cet être méprisable. Yui me prit la main en continuant à me parler. Remettant encore le même sujet, je la regardais, tandis qu'elle venait se reposer sur mon torse. Refermant mes bras sur elle, je baisais la tête pour que mes paroles puisse l'attendre, tout en parlant à mi-voix.

  • « Je chéris cet être indulgent,
    Attentionné et souriant,
    Détendu et très prévenant,
    Au doux regard resplendissant,
    Dont les yeux brillent au firmament,
    De l'éclat de Râ aveuglant,

    Ce si beau sourire innocent,
    Qui fait montrer toutes ses dents,
    Au rire sincère et éclatant,
    Réchauffe mon cœur inconscient,
    De tout ces sentiments ardents,
    Et fondent sur moi tel l'ouragan.

    Ne pas t'avoir vus souvent,
    Fait que inévitablement,
    Me fais des tourments,
    Pareil à l’ensorcellement
    D'un magnifique ange scintillant,
    Au regard céleste et clément. »

Reprenant mon souffle après les paroles de mon cœur, je concluais.

  • « Je t'aime et tu m'aimes. Nous défendons les mêmes valeurs à travers nos rêves. Comment peux-tu me rendre plus heureux ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Un retour au pays (Pv raiken)

Revenir en haut Aller en bas
 

Un retour au pays (Pv raiken)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kaminari no Kuni :: Montagnes de Kaminari no Kuni-