N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Le chant des loups [Pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1376

Message(#) Sujet: Le chant des loups [Pv] Ven 20 Jan 2012 - 12:41


Miyu repoussa avec force la main qui la maintenait par le bras alors qu’elle allait franchir la porte du palais. Si ses yeux avaient pu lancer des éclairs, le corps de son époux serait tombé comme une masse. Ignorant le regard blessé et la tristesse qui se peignait sur les traits du brun, la demoiselle franchit les derniers mètres qui la maintenaient encore à l’intérieur.

La jeune femme s’était subitement levée d’un bond alors que celle-ci était pour une fois dans son bureau. Yue essayait de lui faire entendre raison, qu’elle prenne à cœur LEUR avenir et pas seulement celui de son peuple ou même de Teichiro, pour qui il avait une certaine aversion, à juste titre. Or les yeux ivoire s’étaient figés sur la rose qui se tenait dans une cloche de verre, n’écoutant plus les propos de sa moitié depuis bien longtemps déjà. Son cœur semblait se faire transpercer de seconde en seconde alors que les pétales tombèrent l’une après l’autre. La fleur se fanait. Elle mourait…

Tandis qu’elle avançait tel un papillon vers la cloche de verre, un membre du Genkai ne tarda pas à entrer dans son bureau. Il n’avait pas frappé, ni même fait attention à la présence du Jonin, il s’était diriger rapidement vers la jeune dirigeante. L’informant qu’un épais nuage de fumée s’élevait de la forêt, la brune ne pensa pas à une seconde à un nouvel incendie et le shinobi n’avait pas besoin de lui dire quelle forme avait ses flammes. Miyu se contenta de le remercier d’un signe de tête, elle serra pendant quelques secondes la surface vitrée entre ses doigts et passa sa main sur celle-ci tel une caresse avant de partir d’un pas urgent vers la zone du sinistre.

Cependant alors qu’elle était sur le point de quitter la protection du palais, Yue avait essayé de la maintenir entre ses murs. Lui imposa un choix muettement auquel, elle venait de répondre. Et parce qu’elle ne voulait pas encore penser aux conséquences de celui-ci, elle se précipita encore plus vite vers le reste de la forêt encore intacte mais qui ne le serai certainement plus pour longtemps.

L’Hokage avait à peine mit un pied dans la clairière qui avait été formée en partie par leur combat, que le cri des loups raisonna à ses oreilles. Son cœur battant perdit peu à peu son rythme. Son pas se fit plus lourd et il lui sembla avoir des jambes entouré par du fer. Cependant, elle avançait toujours et c’était là, à l’instant, le plus important. Elle essayait de ne pas écouté la mélodie qui s’élevait du lieu du combat, même s’il lui vrillait les tympans et lui révélait une vérité, qu’elle ne voulait toujours pas savoir. Se laissant tomber avec délicatesse sur le sol, elle approcha du corps étendu de son bras droit. La brune n’avait même pas conscience que les deux prédateurs lui avait permis d’approcher, parce qu’ils formaient une solide barrière entre Teichiro et le reste du monde.

Miyu essaya de lui murmurer des mots réconfortant mais rien ne lui venait à l’esprit, elle n’avait jamais menti au brun. Elle ne pouvait commencer alors que celui-ci était à deux doigts de voir pour la dernière fois la faucheuse. Ainsi, elle se contenta de le serrer de toute ses forces dans ses bras, lui promettant qu’elle ne l’oublierait pas et qu’elle ferait en sorte que ce soit le cas également pour le village de la feuille. Elle ne voulait pas que ce combat ne soit vain. La demoiselle ne savait pas encore vraiment les motivations de celui-ci mais elle ne tarderait pas à le découvrir. Et elle le respecterait.

La dirigeante du village de la Feuille renforça sa prise alors qu’un coup de tonnerre retentit dans le ciel. Le ciel se couvrait de plus en plus et il n’était qu’une question de temps avant que les nuages craquent. Le cœur de la demoiselle se transperça quand le sourire heureux et en paix monta sur les lèvres du shinobi.

Ce fut ainsi que Samidare Teichiro n’était plus, il rendit son dernier souffle, sous les pleurs des cieux et le chant des loups.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le chant des loups [Pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-