N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 La santé prime.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Errant
Messages : 571
Rang : B

Message(#) Sujet: La santé prime. Lun 21 Sep 2015 - 5:35

Chapitre 2 : Le héros du village.


Kuroba a décidé profité de son dernier jour avant que l'entraînement ne commence pour se mettre particulièrement bien. C'est en quelques sortes un enterrement de vie de garçon, car après l'entraînement, Kuroba ne sera pas le même qu'il était avant celui-ci. Ça va le changer totalement. Alors, pour ce jour, c'est la fête nationale à Nami. Il va dans le village qu'il a délivré du joug de Takemura. Le village n'est certes pas très riche, mais depuis la mort du dernier dictateur en place, il est en plein développement. Il y a d'énorme progrès si on compare avec le jour ou Kuroba a quitté l'endroit. Il se balade dans le village pour s'acheter à mangé et il ne tarde pas à se faire reconnaitre par un homme qui l'interpelle. Il s'agissait d'un des gardes présents le jour ou Kuroba a tué son maître. Il était heureux de voir Kuroba et très vite un rassemblement autour de Kuroba se fit. Personne n'aimait le boss du village apparemment, même ses anciens hommes de main ont l'air de fêter l'arrivée de Kuroba. Le chunin de Kumo entendait à droite à gauche des éloges sur lui. Oui, car il était parti comme un voleur la dernière fois sans dire au revoir et donc, les gens ne savaient pas qui avaient réalisé l'exploit, maintenant, ils le savent et partage leurs enthousiasmes dans le village et organise une grande fête pour l'arrivée du héro. Inutile de dire que le Kadoria était extrêmement gêné par tout ce qui se passait, mais en même temps. Il avait prévu de profiter de la journée, et bien, il va en profiter. Sans plus attendre, il entend la voix d'un petit garçon qui l'attrape par la main.

  • "Viens avec nous !"

Kuroba voyait le sourire sur le visage des petits qui l'entouraient. Il ne savait pas comment faire pour refuser tant d'admirations envers lui. Lui qui a toujours été aussi arrogant, vantard. Il jouait souvent le héros et maintenant qu'il est réellement pris pour un héros, il commence à comprendre que c'est genant. C'est bien plus dire qu'on est un héros quand on ne l'est pas. Comme prévu, ce voyage va vraiment changer Kuroba. Il va surement devenir moins méprisant à l'avenir. Il n'était pas méchant, mais bon, c'était un garçon qui aimait s'amuser, mais la conquête ratée de Mizu no kuni lui a déjà appris beaucoup de chose sur la vie. En tant que shinobi, c'était la première fois qu'il avait frôlé la mort, et ce, trois fois de suite. Il a vite compris ce qu'était la vie de shinobi. Ce n'est pas trainé au village et se pavaner en pensant que tu es le meilleur parce que tu as réussi l'examen Chunin avec brio. La mort, c'est vite arrivé. Enfin passons, plutôt que de penser aux mauvaises choses, aujourd'hui ce n'est pas le bon jour pour ça, c'est la fêter. Il est pris à part pour jouer avec les enfants le temps que les habitants du village font les préparatifs pour la fête. Pendant qu'il cherchait les enfants qui jouaient à cache-cache avec lui, il entend une voix qui lui était familière.

  • "Excusez moi ?"

Lors de son passage ici, c'est la voix qu'il a le plus entendu si ce n'est la seul excepté celle de Takemura. Quand il se retourne, il l'aperçoit la femme qui s'occupait du rayon fruits et légumes dans le marché.

  • "Je vous pris de me suivre... Les enfants, c'est terminé, vous jouerez plus tard."

Les enfants sortaient de leurs cachettes et s'éloignaient des deux protagonistes. Kuroba la suivait et il commençait à parler de tout et de rien, quand il arrive près d'une maison, alors qu'elle lui fait signe de rentrer. Kuroba entre et voit qu'il s'agissait d'un salon d'entretien. Faut dire qu'il n'était pas très propre vu qu'il avait quitté le pays de l'herbe depuis plusieurs jours et il n'a pas fait beaucoup de choses pour que sa prestance soit au top. Un groupe de femme allait s'occuper de lui, inutile de dire que pendant toute cette fin d'après-midi, la tête à Kuroba rendrait furieux n'importe quel taureau. Oui, il était très gêné au point qu'il n'a pas dit un mot pour les empêcher de changer son style vestimentaire et sa coupe de cheveux. Il aimait pourtant beaucoup son ancien style, mais il était tellement rouge, s'il avait prononcé un mot, il aurait explosé. Une fois fini, une femme lui amène un miroir.

  • "C'est bon, vous êtes prêts."

Spoiler:
 


Dernière édition par Kadoria Kuroba le Mar 22 Sep 2015 - 21:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Errant
Messages : 571
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: La santé prime. Mar 22 Sep 2015 - 21:47

Kuroba se regardait dans sa nouvelle tenue et a force de se relooké, il remarque qu'il apprécie particulièrement son nouveau look. Même sa nouvelle coupe et sa nouvelle couleur. Lui qui pensait qu'elles était juste en train de le shampouiné, elles étaient en train de faire une teinture qui lui va assez bien au final. Il sort maintenant que tout ça est fini et voit que les gens du village lui font une haie d'honneur en criant tous en cœur en chantant :

  • "Héros ! Héros ! Héros ! Héros !

Tout ça est extrêmement gênant pour lui, il n'a rien fait de spécial qui mérite autant d'admiration, mais bon. Il suit la haie d'honneur jusqu'au bout et aperçois une statue créer à son effigie. Il est totalement ébahi par cette statue. Ce n'est pas seulement par le fait qu'ils aient créer une statue de lui qui prouve à quel point ils sont fou qui l'a impressionné. C'est surtout qu'elle avait été créer sous son nouveau look qui la impressionné. On dirait qu'ils avaient tout prévus depuis très longtemps. Ils savaient qu'ils allaient le relooké la prochaine fois qu'il serait au village. Il est à la fois très flatté et en même temps très horrifier. Ce village fait assez peur, mais tant qu'il est adulé, il en profite. La liberté, une soirée qui se déroule très bien et une fête de grande marque rendant hommage à Kuroba. Voilà comment décrire une journée parfaite dans le langage de Kuroba. Il a finit la soirée dans un sale état. Pourtant il ne boit pas d'alcool, mais il a quand même finit ivre. Ivre de bonheur. Cette journée restera inoubliable pour lui. Quoi-qu'il en soit, au réveil des villageois, ils ne seront pas près de revoir Kuroba. Il doit déjà commencé son entrainement. Pendant que tout le monde dormait. Il était parti dans la nuit pour retrouvé la grotte qu'il avait aperçu quelque mois plus tôt. C'est seulement après une bonne heure de recherche qu'il a retrouvé la cachette secrète dans laquelle il allait s'entraîné. A partir d'aujourd'hui son régime drastique et son entraînement de difficulté colossale commence.

Chapitre 3 Début pas si simple.

Il dort quelques heures avant de prendre son entraînement en main. Lorsqu'il se réveil, il remarque que son avant bras est marqué d'un hématome. Ça ne fait pas trop mal, ça gratte un peu, mais ce n'est pas le plus important. Il ne sait pas ce qui l'a piqué, mais hors de question de laissé la situation tel quel est. Il amène son bras a sa bouche pour aspiré le sang et le recraché.

  • "J’espère que ça date de pas trop longtemps."

Il a tout de suite pensé à l’éventualité d'une morsure de serpent ou d’araignée. Il espère donc que le poison ou le venin de celle-ci (si il y en a) n'a pas eu le temps de s'intégré et de se rependre dans tout son corps. Il commence par un entraînement assez simple pour la journée. Plusieurs série d'abdominaux, pompes, lancé de kunai et shuriken et pour finir un jogging de deux heures devrait suffire. Il a beaucoup mangé hier alors, il prend son temps pour tout faire et étalé tout ça sur toute la journée. Ainsi, il ne va pas vomir ses tripes le premier jours, et surtout qu'il ne pourra pas mangé de la semaine, alors si il fait ça, le problème se décuplera. Il boit en revanche beaucoup d'eau pour bien s'hydraté étant donnée qu'il sue beaucoup... Est-ce que son entraînement est bon pour son corps ? Eh bien non. En faisant du sport. Les muscles se fatigue et la nourriture sert à les remettre d'aplomb. En faisant ça, Kuroba ne cherche pas seulement à entraîné son physique, mais c'est surtout son mental qui va jouer la dedans. Une fois son entraînement terminé, il va se baigné dans la rivière qui se trouve à deux pas de son abris. Puis avant de dormir, il allume un feu de camps pour éloigné les animaux et autres bestioles qui ne sont pas loin histoire de ne pas revivre le scénario de la veille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Errant
Messages : 571
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: La santé prime. Jeu 24 Sep 2015 - 2:27

Chapitre 4 : Morphée n'aime pas tout le monde !

Kuroba n'a pas bien dormis cette nuit, pour ne pas dire pas dormis du tout. Il n'était pas fatigué. Allez savoir pourquoi. Il se lève quand même pour allez faire son entraînement journalier. Pour l'instant, il ne ressens pas encore les courbatures, ce n'est que le début donc pas de quoi s'affoler. Il savait très bien que le début serait assez simple, alors il continue sur sa lancé. Il n'a pas encore dormis, mais son énergie n'est pas éteinte. Au contraire. Il y va a vitesse grand V pour son entraînement. Son corps n'est pas encore affamé, ni fatigué. Pour le moment, il ne va pas s'en plaindre, ça lui permet de faire son entraînement du jour sans vraiment devoir se craqué alors il y retourne.

Le lendemain pareil, et le sur lendemain, toujours la même chose. Il n'a pas encore dormis et cette fois ça, ça commence à l'inquiété. Il n'est jamais resté autant de temps sans dormir, et surtout qu'il n'a pas cessé de s'entraîné, mais son corps en demande vraiment beaucoup alors il continue. Le troisième jour, il entame le footing habituelle au début de l'entraînement. Puis il enchaîne directement sur ses séries pour lesquelles il a augmenté la dose. Il a fini ses séries et au lieu de s'étiré pour finir l'entraînement, il se met à courir. Il part faire un jogging de plusieurs heure pour que son corps fatigue. C'est plutôt risqué ce qu'il fait parce qu'il a prévu de s'entraîné deux semaines, il ne faut pa qu'il use tout son carburant des le début, mais en même temps, il faut bien qu'il dorme alors il court, encore et encore. Une fois finis il rentre a son lieu de prédilection pour s'allongé et essayé de dormir, mais en vain jusqu'au matin.

  • "PU****** !!!!!!!!!!!*


Une fois debout, il repart s'entraîné, les yeux rouges. Ils ne ont pas rouges par manque de sommeil, ils sont rouges de haine, de la haine envers cette incompréhension de ce qui se passe et de ce qui est en train de lui arrivé. Un être humain normal serait heureux de savoir qu'il a acquit un nouveau pouvoir qui dépasse l'entendement du commun des mortelles. Oui, mais Kuroba n'est pas un humain normal. Il s'est confié une mission bien précise a force d'obtenir une force mental qu'il aura acquis par ses propres moyens. Il saura comment il a réussi a obtenir ce résultat. Si au moins il avait une explication sur ce qui se passe, mais non rien. Il ne sait même pas combien de temps cette mascarade va duré. Il sait que ça va bien finir un jours, car il n'existe pas de source d’énergie infinie. Peu importe. Il repart s'entraîné bien décidé à faire son entraînement comme il le faut. Il commence par s'étiré puis il fait ses séries de pompes, abdominaux, tout ça tout ça... Et lors de sa dernière série d'abdominaux, il ressens la fatigue. Il a extrêmement de mal a finir sa série, mais il y arrive et lors de sa dernière montée, il s'endort avant même de pouvoir faire son jogging, il n'a pas pu s'en empêché. La fatigue de 4 nuits blanches arrivent d'un coup d'un seul, il s'endort sans même pouvoir essayé quoi que ce soit...

Lorsqu'il se réveille, il s’aperçoit qu'il commence à se faire tard. Il doit être presque 20 heures et la nuit tombe déjà. Fier d'avoir pu dormir quelques heures, mais ce n'est pas suffisant. Il sent une présence avec lui dans la grotte. Il ne peut pas dire ce que c'est, étant donnée que ça n'a pas l'air humain, mais il est sur de ne pas être tout seul. Le mode ermite dans la grotte le rend peut-être parano. Faut dire que Kuroba a toujours jouer avec ses amis, il n'est pas trop solitaire. Toujours à la recherche d'activité à faire avec ses camarades de classes lorsqu'il était plus jeunes ou avec ses élèves depuis qu'il était devenu chunin. C'est la première fois qu'il se retrouve vraiment seul pendant un long moment. Même lorsqu'il était enfermé à Kusa, il n'était pas seul. Il parlait toujours avec les gardes et les autres codétenus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Errant
Messages : 571
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: La santé prime. Mer 14 Oct 2015 - 5:17

Chapitre 5 : La rencontre tant attendu !


Kuroba remarque une chose assez spécial lors de son réveil. L'atmosphère était lourde dans cette grotte. Depuis le début il avait cette impression, mais la il était plus concentré dessus. Il fait un test. Il sort dehors, le climat était bon, l’atmosphère était tout à fait normale. Il rentre dans la cage à pression et remarque la différence. Pour lui, c'est officiel. Il y a quelqu'un ou quelque chose qui ne veut pas qu'il soit la. Cette atmosphère est lourde, mais ce n'est pas de la gravité. Kuroba s'y connait, ce n'est pas ça, c'est juste les sentiments de ce truc qui ne sont pas en adéquation avec la présence de Kuroba dans cet endroit. Le dernier jour de la première semaine. Kuroba n'est pas sorti de la grotte de toute la nuit et à décidé de ne plus en sortir pour la fin de son entraînement. Il ne va d'ailleurs plus s'entraîné autrement qu'ici. Il ne fera même plus de footing. Il remplacera ces footings par de multiples exercices de cardio comme du shadow. Au bout d'une heure, il se fait enfin remarqué. Qui ça ? Celui qui ne veut pas de Kuroba chez lui. Une source énorme de chakra se faisait ressentir dans la grotte. Si on était dehors on verrait une lumière blanche aveuglante à 300 mètre à la ronde. Oui, blanche. Tout ça se calme, Kuroba garde les yeux entre ouvert et aperçoit une ombre blanche. Lorsqu'il ouvre totalement les yeux, il aperçoit la silhouette entière de cette ombre qui lui crie :

  • "CASSE TOI DE LA !!!!!!"

Kuroba a enfin réussi à élucidé une partie du mystère, il affiche un sourire narquois au coin des lèvres. Il était aussi content d'avoir eu raison. Le fait de resté dans cette grotte était assez embêtant pour son hôte et Kuroba ne se gêne pas pour lui rappelé qu'il est un intrus pour lui.

  • "Eh bien ?! Quel accueil ?! T'es parents ne t'ont pas appris ce qu'était le respect ? Il faut être présentable lorsqu'on a un invité de grande marque comme moi."

  • "Je ne me souviens pas avoir invité un énergumène pareil."

  • "Mais c'est qu'il a de la répartie le monstre."

En effet, si Kuroba l'appel comme ça, c'est qu'en face de lui, se tient quelque chose qui n'est vraiment pas humain.

  • "Ne changeons pas de sujet !! Tire toi avant que je m'énerve vraiment et qu'on en viennent à la violence physique !"

Kuroba a la tête baissé, ses cheveux cache maintenant ses yeux, mais son sourire est toujours visible et si on regarde bien, on aperçois que celui-ci s'agrandi. Des petits rires suivis d'un hurlement de rire.

  • "HAA HAAA HAAAA HAAA HAAA !!! C'EST MOI QUE TU MENACE ???!!! NE ME FAIS PAS RIRE !! SI TU POUVAIS VRAIMENT FAIRE QUELQUE CHOSE FACE A MOI TU L'AURAIS DÉJÀ FAIT !!"

Il se calme un petit peu puis il rajoute.

  • "Tu sais comment on m'appel ? Le Héros de Nami. Ce n'est pas une mocheté comme toi qui vit caché dans une grotte qui va me faire peur."

Kuroba jouit déjà de ce surnom qui a été donnée par un village de ce pays. Il essaye peut-être de le bluffer et lui faire peur ? Non, pas du tout. Il s'amuse juste à dire des conneries inutiles. Le monstres en face se répète et menace Kuroba une dernière fois en lançant un ultimatum.

  • "Je ne te le répéterais pas 3 fois. Disparais avant que ça dérape !"

  • "Si tu étais venu des le départ me dire gentiment que je dérangeais, j'aurais quitté les lieux sans posé de problème, mais après ce que tu m'as fait enduré cette semaine, ne crois pas que tu vas t'en tiré avec quelques menaces bidons. Tu vas devoir me sortir par la force."

Le visage de la bête s'apaise.

  • "Qu'il en soit ainsi. Je vais te battre et prendre ta puissance."

Kuroba lui réponds.

  • "Oh... Ça me donne une idée. Si on rendait ça intéressant ? Si je perds, je te laisse faire ce que tu veux de moi. Tu peux me tuer même, mais si je gagne... C'est moi qui ferait ce que je veux de toi."

  • "Très bien. Je suis joueur comme tu as pu remarqué cette semaine. Je vais gagné et prendre possession de ton corps."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: La santé prime.

Revenir en haut Aller en bas
 

La santé prime.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Nami no Kuni-