N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Une feuille tombe de l'arbre [ PV ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 714
Rang : B+

Message(#) Sujet: Une feuille tombe de l'arbre [ PV ] Sam 21 Jan - 12:35

Une simple vie d'ermite, c'est ce que j'aurais voulu avoir. Et bien mes parents m'avait souligné que je devais être un ninja pour honorer ma famille. Je ne pouvais pas honorer ma famille vu que j'était dès maintenant seul. Cet famille qui m'avait renié pour ma différence de poids, j'en pleure encore. Quelques larmes au coin ... ah non c'était juste une poussière que j'avais sur l'oeil. Juste pour vous préciser que j'avais horreur de ma famille de gros lard. Il arrivait même pas à faire le cent mètre sans arriver mouiller. Les petites blagues sur le poids, j'en connaissais des millions, j'en balançais quelques unes à mes cousins. Il avait tous une boue de secours pour ne pas noyer. Assez marrant, ça les mettaient en rogne quand je leur balançais ce genre de blagues. Allongé sur une branche d'un l'arbre avec un paquet de chips près de moi, j'observais les nuages défilés, un paysage merveilleux. Je pouvais rester des heures ici sans me lasser de ce ciel magnifique. Et bien ça n'allait pas se passer comme je voulais, la journée n'allait pas se dérouler comme les autres. Un évènement allait se produire, un livre allait se fermer. Le printemps n'était pas encore arrivé, la neige était présente dans notre bon pays. Cependant, une feuille d'un arbre se décrochait de sa branche pour atterrir sur mon visage. Une simple coïncidence qu'il allait changer la vie de Konoha, l'arbre du village de la feuille avait tout simplement une feuille précieuse.

Plusieurs bruits alertaient mon ouïe, des bruits plutôt puissant dont tout le monde pouvait entendre. J'escaladais l'arbre avec une grande rapidité pour ainsi avoir une vue exceptionnelle et ainsi savoir d'ou venait le raffut. J'étais un shinobi, mon devoir devait de protéger ma nation. Une fumée grisâtre s'était déclaré au milieu de la forêt d'Hi no Kuni, un combat s'était sans doute déroulé. Je pouvais apercevoir quelques arbres déracinés et quelques flammes qui dévoraient les arbres de Konoha. Un regard inquiet, il fallait que j'aille voir ça. Cela ne pouvait pas être un combat entre Konohajin, ce n'était sans doute pas ça. Les combats se déroulent souvent dans le Colisée ou dans des salles d’entraînements. Un ennemi était sans doute rentré dans le territoire de Konoha. Prenant appui sur une branche, je sautais de l'arbre pour ainsi me diriger vers Hi no Kuni.

En effet, si ma supposition était vrai, il me fallait de rejoindre Hi no Kuni pour constaté les dégâts de mon collègue et celui de l'adversaire. Même si j'étais qu'un pauvre genin, je pouvais sans doute apporter une certaine aide à mon coéquipier. Lancé dans une course rapide, j'effectuais des pas d'une grande rapidité. C'était bien la première fois qui m'arrivait d'aller aider une personne, j'étais plutôt un solitaire de nature. Exclu de la société, un ermite de petit niveau, je ne sortais que pour effectuer mes missions et observer les paysages. Je ne pouvais pas rien mon connard cet fois-ci, une attaque de l'ennemi, beaucoup de civil pourraient être en danger. Les regards inquiets des civils en ma direction, il avait déjà compris la situation. Cependant je ne comprenais pas pourquoi aucun ninja courait en direction d'Hi no Kuni, il n'avait rien entendu ou quoi. Je n'avais pas le temps de prévenir des gens. Une chaîne de mudra, j'allais usé d'une de mes techniques raïton. Des arcs électrique parcourait mon corps à une grande vitesse, ma vitesse avait été augmenté. Concentré vers ma direction, je fonçais vers la forêt d'une vitesse hallucinante. J'avais peu de temps, cet technique me donnait un bonus vitesse pendant un laps de temps. Freinant avec mes talons, je venais d'arriver dans le lieu complètement brûlé et saccagé par le combat.

Mon regard balayait les environs, mes yeux d'azur observaient les nombreux arbres calcinés. Des nuages grisâtres commençaient à trôner dans le ciel, les gouttes d'eau éteignaient les flammes qui dévoraient les arbres. Mes cheveux mouillés, je ressentais la douleur de cet arbre, j'entendais leur cri. J'enlevais mon gant pour ainsi toucher les écorces consumées par des attaques brûlantes. Alors que je constatais les dégâts du combat, des pleures, tournant les talons, l'hokage qui traînait le corps du célèbre " Samidare Teichiro ". Sans doute entrain de traverser le chemin du paradis, l'homme avait du rencontrer un adversaire puissant. Je constatais ces nombreuses blessures à travers son corps, des hématomes énorme, des attaques portés au corps à corps. Un pro du taijutsu. Ces coups n'avaient pas été porté par un pauvre amateur du corps à corps. Je m'avançais vers l'hokage, elle avait grossis ou était-elle en cloque. Je ne savais pas. Je posais ma main sur son épaule, un visage triste, Je ne pouvais pas parler. Konoha représentait un grand arbre puissant, inébranlable, cependant une feuille précieuse venait de tomber de ce dernier. Respirant un bon coup, si elle était enceinte, elle ne devait pas se forcer de porter le corps de cet homme.

    Laissez-moi, porter Feu samidare Teichirô, je ne voudrais pas que vous efforcez ! Je vous en prie, reposez-vous et laissez moi transporter le corps de cet homme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Informations
Messages : 68
Rang : Sous un cerisier à rêver

Message(#) Sujet: Re: Une feuille tombe de l'arbre [ PV ] Sam 21 Jan - 15:07

Un chant retentit en ce jour matinale. Comme tous les jours, le coq annonçait par son cri l'arrivée de l'astre lumineux. Après une nuit de dure combat contre la lune, la lumière fut ! Chaque combat est annonciateur de son lot de chagrin et de joie, tout dépend de son positionnement. Saori adorait se lever, sentir le vent vous apporter les effluves de la forêt, des senteurs divers venant vous chatouiller les narines. Cette beauté de la nature, Konoha détenait le secret de cet endroit. Voilà pourquoi elle avait accepté la proposition du kage, devenir une résidente à part entière. Le désavantage est que sa liberté de mouvement n'était plus. Désormais elle était lié à un peuple, une contrée. Chaque jour, la jeune fille apprenait de nouvelle chose sur ce village, et tout cela ne pouvait que la ravir.

Après sa douche, Saori déjeunait tranquillement dans la cuisine avec Nezumi, lorsque un coup fut porté à la porte. Le rat leva le museau et échangea un regard étonné avec sa douce maîtresse. La jeune fille regarda l'heure et devant l'insistance du coup à nouveau porté à la porte, elle finit par laisser son repas et alla ouvrir. Un messager s'y tenait, il devint rouge tomate en découvrant la jeune fille en nuisette. Il déglutit avec difficulté avant de lui tendre un parchemin. La jeune kunoishi le lut rapidement et partit en courant se changer. La kage l'a demande expressément.

Tout le long du chemin, Saori se posa la question de cette demande express. Tout un remue ménage depuis quelques temps ne la rassurait pas. Elle était fort occupé, entre sa mission « l'affaire Isaura » et la recherche de ce petit chien et sa rencontre avec ce ninja prénommé Syn, que de chemin parcourut depuis son envie de sauver des vies humaines. Elle sourit ! Levant la tête elle les vit ! Des corbeaux ! Son sourire se figea. Funeste présage que de voir ces oiseaux de mauvaises augures dans les parages. Ils tournoyaient au dessus d'un point précis. Mû par un lien invisible, ses jambes marchèrent rapidement vers ce lieu sombre. Cette impression de lourdeur depuis ce matin ne la quittait plus. Passant les majestueuses portes de konoha, Saori répondit à peine aux ninjas en factions. Ils la laissèrent passer sans broncher n'était elle pas désormais une konohajin ?

Devant cette scène, son cœur s'étreignit. Elle s'arrêta net, le visage triste de Miyu sama ne pouvait que bouleverser. Ses yeux étaient vide de sentiment. Malgré un ventre arrondie, elle est toujours aussi belle. Le port altier lui donnait un air éthéré qu'accentue son visage. Les fées s'étaient penchaient sur son berceau à la naissance. Saori trembla non de froid. Le chagrin faisait désormais son œuvre, il pouvait faire sa danse morbide tournoyant comme ces oiseaux de malheurs au-dessus de leur tête. La vie avait perdue son combat, courbant l'échine, elle ne pouvait que pleurait ce corps froid. Il sembla que le ciel partagea cette douleur et fit retentir sa voix, faisant retentir la nouvelle comme pour annoncer la perte d'un être exceptionnel. A peine revenue de sa mission, Teichiro l'avait accueilli. Un regard de crooneur à faire rougir une donzelle, il avait une stature et une prestance qui ne pouvait que marquer.

Un jeune homme athlétique portait avec déférence le corps de Teichiro. Elle ne connaissait pas encore tous les ninjas de sa ville d'adoption. Et donc ne sut son nom. Elle sourit malgré elle lorsqu'il lui jeta un rapide coup d'œil. Des miettes de chips au coin des lèvres, un amateur de ces fines pommes de terres croustillantes. Saori porta son regard sur Miyu sama et s'approcha avec douceur. Elle ne voulait pas brusquer ce moment de recueillement. Le kage porta tendrement sa main à son ventre. Il sembla que les arbres eux même firent un rang d'honneur, un dernier hommage à la grandeur que fut cet homme mort aux champs de bataille. Luttant pour ses convictions, mort pour sa patrie. Ce cortège de fortune, composaient des 2 femmes suivirent le corps portait par un jeune ninja et se dirigea vers Konoha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1376

Message(#) Sujet: Re: Une feuille tombe de l'arbre [ PV ] Sam 21 Jan - 20:01

La kunoichi restait dans la même position sans bouger un iota. Ses yeux parcourant sans fin le visage de son vis-à-vis et surtout son sourire. L’odeur de poil mouillé ne tarda pas à lui monter aux narines alors que les deux puissants loups restaient à ses côtés. Cependant, un mouvement du attirer leur attention parce qu’ils décidèrent d’arrêter leur chant. La dirigeante ne chercha même pas à calmer les deux prédateurs ni même à chercher à savoir qui était l’intrus dans la clairière. Ses doigts se resserrent juste sur le corps du brun, comme pour le protéger.

Cependant, elle fut forcée de revenir à la réalité, quand la voix s’adressa à elle. Il lui fallut plusieurs secondes et elle constata avec un certain étonnement qu’elle était trempée. Elle ne sentait pas l’eau glacée jusque là, le ciel se permettant ce qu’elle ne pouvait faire, alors que son cœur saignait. La demoiselle ne maitrisait pas vraiment sa barrière de froideur, elle était tout simplement vide. Ce même vide qui avait été son compagnon pendant toute son adolescence et même bien après.


-« M’efforcer ? » Demanda-t-elle d’une voix éteinte, tranchant avec le ton neutre voir parfois sévère qu’elle employait. Comme coupée de la réalité, sans vraiment comprendre ce que voulait dire le jeune Genin.

-« Pourquoi ? Je ne suis pas en sucre ! » Répondit-t-elle d’une voix qui n’avait pourtant pas plus de vigueur. La demoiselle laissait ses yeux ivoires dans les rubis de son compagnon, ne pouvant les détaché même lors de leur brève conversation.

La kunoichi pouvait sentir la présence des deux canidés même si elle savait qu’ils n’étaient plus à côté d’elle. Quand le shinobi était arrivé, ils avaient reprit leur instincts et il ne faudrait pas grand-chose, pour qu’ils disparaissent à leur tour. Ce qui sembla arriver en même temps que la jeune médecin. Miyu pensa vaguement que c’était Yue qui avait du l’envoyer, vu que cela faisait quand même longtemps qu’elle était partie.

La dirigeante du village de la feuille ne peut s’empêcher de froncer les sourcils en réalisant sa pensée. Ne sachant pas vraiment si cela faisait une éternité qu’elle était assise dans la boue. Après tout, elle n’avait même pas remarquer la pluie avant qu’on lui adresse la parole. Tout comme elle ne sentait pas vraiment son corps, elle pouvait constater que celui-ci tremblait légèrement au vue de ses mouvements de ses doigts contre la poitrine de son bras droit. Cependant, elle n’avait pas froid, ni même de vrai douleur selon du à sa position.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 714
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Une feuille tombe de l'arbre [ PV ] Dim 29 Jan - 21:10

Le bras droit du Kage venait de trépasser. La froideur de la mort présente dans la forêt, je me sentais mal à l'aise. La pâleur de mon teint pouvait démontrer mon état de dégoût. Mes jambes tremblaient, la peur m'envahissait. Cet froideur tournait autour de moi, comme-ci j'étais le prochain. Cet sensation d'être embrasser par la mort, mon souffle s'accélérait peu à peu. Je ne comprenais pas mon état. Mon corps ne réagissait plus. Figé par cet froideur qui m'entourait, je sentais mon coeur augmentait sa fréquence. Serrant mon poings, je commençais à pouvoir me mouvoir plus facilement. A l'entente du ton de la kage, je reprenais mes esprit. Je n'avais pas compris ce qui m'était passé. Réagissant au ton de la jeune femme, il m'avait sermonné qu'elle n'avait pas besoin d'aide. Je ne pouvais pas la laisser faire, dans son état, elle n'allait pas pouvoir transporter le corps de cet homme. Je comprenais son état désespéré et triste, on ne pouvait plus rien faire. Le coeur de Teichirô ne donnait plus signe de vie, un grand homme venait de mourir dans les bras de l'Hokage.

Les gouttelettes d'eau traversaient mon visage, mes cheveux mouillés retombait sur mon front. Une jeune femme venait d'arriver près de Hayashi Miyu. Son visage inconnu à mes yeux, son teint bronzé, sa chevelure blonde, elle ne devait surement être de Konoha. Pliant mes genoux, je regardais la kage dans les yeux. Avec ce temps, elle allait attraper une saloperie et cela pourrait fragiliser le pays de ne pas avoir un chef en bonne état. Bien que je sois un homme solitaire, je ne voulais que le bien pour mon pays. Me battre pour ma patrie, bien que je trouve ça plutôt ennuyeux. J'étais devenu ninja pour faire plaisir à mes parents et maintenant je suis une personne seule dont la vie était ennuyeuse. Je devais me construire une vie et je savais que cet femme allait m'aider. Mon intervention dans ce drame allait surement m'aider à évoluer plus rapidement et ainsi montrer ce que je valais vraiment à mes parents. Mes pupilles ténébreuse s'ancrait dans le regard de l'hokage. Je n'avais pas connu cet homme, je ne le connaissais que par sa grande réputation. Décrochant les mains de l'hokage du corps de Teichirô, je soulevais le corps sur mon dos. Son corps bien bâtit, je sentais vraiment le poids pesé sur ma stature fine. J'étais un homme voué pour la rapidité et non pour la force. Je me levais doucement, mon regard se tournait vers la jeune femme au teint mate.

    Occupe toi de notre hokage, elle ne peut pas rester ici avec cet pluie !


Mes bras autour des jambes du cadavres, j'attendais impatiemment la réponse de la jeune femme. Je ne pouvais pas rester cloîtrer ici avec un corps pesant 95 kilo sur moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Informations
Messages : 68
Rang : Sous un cerisier à rêver

Message(#) Sujet: Re: Une feuille tombe de l'arbre [ PV ] Mer 1 Fév - 23:30

Le ciel était sombre. Pas un rayon lumineux ne pouvait traverser cet amas de nuages gris. Les arbres ployaient comme sous le poids d'un fardeau, et parce que la pluie était là, il sembla que les arbres pleuraient de tristesse. Le cortège avançaient à peine. L'homme au chips en face d'elle avait bien du mal à trainer Teichirô. Il est vrai que feu le bras droit de la kage avait son pesant d'or comme dirait les anciens.

Occupe toi de notre hokage, elle ne peut pas rester ici avec cet pluie !

La jeune fille tourna la tête vers la voix lui ayant donné cet ordre et acquiesça d'un mouvement affirmatif de la tête. Oui au vue de l'état avançait de sa grossesse, la kage ne pouvait se permettre de tomber malade. Surement un premier bébé, celui qui vous donne des cheveux blancs avant l'heure tant l'appréhension vous étreint. Beaucoup de femme était ainsi à savoir comment allait se dérouler. Saori se demanda si Miyu sama était femme à avoir peur ? Surement pas ! Elle semblait être une femme de tête, celle qui décide des choses et donc maîtrisé ses angoisses sans laisser paraitre des sentiments aux autres.

La jeune kunoishi se rapprocha de son kage et défit sa cape, elle le posa sur les épaules de la femme enceinte, l'enveloppant ainsi dans la douceur du velours.

"Il faut penser au bébé Hokage sama" lui souffla t'elle à l'oreille. Son regard d'un brun mordoré se posa avec douceur sur son chef de village comme pour la réconforter. De toute façon aucun mot ne pouvait lui apporter la paix. Le désespoir était palpable, elle venait de perdre un être de confiance et cela devait lui porter un sacré coup de semonce. Un confident ! Un ami ! Surement les 2 à la fois. Saori ne connaissait pas la nature de leur relation et se devait de rester à sa place dans la discrétion.

Pourtant des questions sans réponses la taraudée. Comment est mort Teichirô ? Et Comment un homme de sa trempe pouvait mourir ? Que s'est il donc passé ? Qui a bien pu combattre cet homme ? Était il plusieurs ? C'était forcément cela, ils se sont mis en groupe pour se débarrasser de lui. Ce ne pouvait en être autrement. Dans tout les cas, il fallait ramener Miyu sama à l'abri et laisser ce jeune ninja faire son travail rapidement. Il croulait littéralement sous le poids de Teichirô.

"Venez Miyu sama, nous allons nous mettre à l'abri quelques instants, il sera toujours temps de revenir lorsque tout sera prêt, vous êtes d'accord ?"

La phrase avait été dite avec une extrême douceur, son sourire se voulait rassurant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une feuille tombe de l'arbre [ PV ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-