AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Le Temple Des Lutins [Pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 2732
Rang : S


Message(#) Sujet: Le Temple Des Lutins [Pv] Dim 22 Jan 2012 - 16:02

Un temple à mon honneur ? Au début je n'y croyais pas vraiment. Cela me paraissait un peu...Grand. Surtout quand on savait où allait se trouver le fameux temple. La montagne bleue. Rien que ça ! Vous imaginez, le temple du grand Kitase Shinichi situé dans la montagne bleue. Lieu mythique. Il n'y avait pas à dire, ça en jetai un max ! D'autant que le temple devait être construit selon mon désir. J'avais tout les droits. Je comptais donc faire parler mon talent artistique. Ce même talent qui avait crée de toute pièce le Dojo Sanshôo. Je pouvais bien évidemment reprendre l'idée de mon dojo pour la transposer dans un temple néanmoins, je trouvai cela quelques peu redondant. Non, je devais innover. Trouver une nouvelle idée. Quelques chose de plus original que « la salamandre ». Non pas que ça ne soit pas original de créer un temple sur ce thème néanmoins, j'étais persuadé qu'il y'avait autre chose à faire. Un nouveau concept ! Le temple devait impérativement être quelques chose de plus « personnel » que mon Dojo...Réfléchissons-y, qu'est-ce qui me caractérisait ? Mon sabre ? Certes mais tout les sabreurs en avait un. Ce n'était pas une idée de thème pour mon temple. Je devais trouver quelques chose que moi seul possédait ! Quelques chose qui me différenciait profondément ! Une fois trouvé, je pourrai sans grand mal me lancé dans la conception des pièces.

L'idée du temple des lutins me vint des petits enfants qui dans la rue m'interpella en m'appelant le « lutin bleu ». Bon, ce n'était pas le premier à m'appeler ainsi pour être honnête mais ses paroles qui provoquèrent chez moi le déclic. D'accoutumé, je n'aimais pas qu'on m'appelle lutin. Je voyais en ce surnom une connotation péjoratif. D'autant que mes oreilles n'avaient pour moi rien d'étrange. Certes elles étaient trois fois plus grande et bien plus pointu que la moyenne mais tout de même Enfin qu'importe ; Il y'a un dicton qui dit : Dans la vie, il faut savoir faire avec ce que l'on a. Moi au l'occurrence, j'avais des grandes oreilles et une apparence de lutin. J'allai donc me faire surnommer le Lutin Bleu ! Quant-à mon temple, il allait se nommer : « La Maison Du Lutin » ! Ne vous méprenez pas, je ne comptais aucunement m'installer ici. J'avais juste lu plusieurs livres de mythologie et à chaque signe, chaque maison était associé un temple que l'on nommait plus couramment « maison de tel divinité ».

Enfin bref, le thème du temple était trouvé, je pouvais donc me lancer dans la conception de celui-ci. Tout d'abord, je souhaitais une entrée simple, classe, assez sobre. Quelques chose qui en jetai sans pour autant être trop surchargé. Ce qui semblait correspondre le mieux à ce que j'espérai était une sorte de sanctuaire perse. De grands escaliers. Une forme spirale. Le tout ornée de diverses dorures symbolisant diverses scènes. Toutes étant bien évidemment associer de près ou de loin au thème des lutins. Je prenais rapidement un bout de papier et dessinai quelques croquis. Pour au final obtenir ceci :

Spoiler:
 

C'était à ça que devait ressembler mon temple ! C'était décidé ! Il ne me restait plus qu'à envoyer un message à mon second pour qu'il s'occupe du chantier – Oui, vous noterez que je lui donnai à faire toutes les tâches ingrates tandis que moi je m'occupai de ce qu'il y' avait de plus « agréable » dans un chantier, c'est-à dire, la conception. J'envoyai donc une lettre à Katsuo. A l'intérieur de celle-ci je joignais les plans ainsi que les descriptions des illustrations qui devaient figurer dans mon temple. Si le Shiraichi suivait les consignes que je lui avait donné, mon temple serait de loin le plus original et le plus beau visuellement parlant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 2732
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: Le Temple Des Lutins [Pv] Ven 27 Jan 2012 - 13:23


Depuis quelques temps, Shinichi me prenait vraiment pour son larbin. Il crée un dojo et ne s'en occupe qu'une fois sur trois. Le reste du temps, c'est à moi de m'en charger. Maintenant il voulait un temple et c'était qui qui était chargé de le construire ? Moi évidemment. Monsieur Kitase écrit les plans et laisse son ami d'enfance Katsuo construire. Certes il était à Kumo et ne pouvait donc pas se charger de délivrer les plans et les illustrations souhaitées toutefois ce n'était pas une raison pour se permettre de me redonner le travail comme si de rien était. Oui, il avait simplement envoyé une lettre. Lettre où je pus lire quelques formules de politesse lors des trois premières lignes. Celles-ci passées, il n'y avait QUE de l'impératif ; « Fais ceci ,fais cela ». « Penses à ajouter tel détail ». Le pire dans l'histoire, c'est que j'obéissais.

Non, je n'étais pas son larbin ! J'avais juste quelques dettes envers lui. Ce n'était donc qu'un juste retours des choses. Quand j'avais eu besoin de lui, il était là. Alors je me devais d'être présent quand lui avait besoin d'aide. Ainsi, bien que cela m'agaçait et que cela puisse paraître idiot, j'allai construire son fichu temple. Ou plutôt devrais-je dire, l'aider à construire. Car oui, je n'avais aucune connaissance en création de bâtiment pour l'aider. En revanche, je comptais bien sur la populace et sur les différents charpentier et travailleurs en tout genre pour m'aider à mettre bien le projet de Shinichi.

Une fois sortit du dojo, je me dirigeai vers le centre-ville, dégotai quelques travailleurs compétants apte réaliser le chantier. Il me fallut quelques heures de recherche pour réunir tout les artisans. Graveur, sculpteur, charpentier, maçons. Le bouge de Shinichi n'avait vraiment pas fait dans la dentelle. En effet, au vue de tout les détails qu'il souhaitait voir dans son temple, toutes les personnes embauchées n'allaient pas être de trop. Vous noterez aussi que le Kitase m'avait forcé à engager tout un éventail d'artisan travaillant dans diverses profession. Certains possédait des dons artistiques, comme les sculpteur, les peintres, d'autre en revanche étaient plus là pour faire ce que l'on appeler le « sale boulot ». C'était le cas des maçons ou des charpentier par exemple. Enfin bref ; Tout ce beau monde se mit en route et au travail.

Le premier jour, les fondations se firent. Bien évidemment, comme dans tout chantier, il y eut des complications. J'avais dû ordonné trois fois la recréation des fondations puisque cela ne convenait pas avec exactitude aux attentes du maître de l'Eiba Eki Kara. Le chantier prenait du retard. Heureusement que Shinichi était à Kumo car, croyez-moi, s'il voyait cela il aurait – comme à son habitude – poussé un coup de gueule sur tout les ouvriers. Je me devais de recarder tout cela sans quoi nous n'allions jamais finir pour le retour du Kitase. Il m'avait fait confiance, je ne devais rien laisser au hasard. Le soir, je réunis donc toute la troupe puis leurs fis part de mon mécontentement.

Le lendemain, le travail fut plus efficace, nous n'avions pas pour autant rattraper le retard de la veille néanmoins nous étions sur la bonne voie. Finalement, au bout d'une semaine et demi, le temple du lutin prenait forme. A vrai dire, il était presque totalement ériger. Seul bémol, les peintres. Les charpentiers et autres maçon avaient fait leur boulot c'était désormais à ces pseudos artistes de se bouger. Chose qu'ils ne firent pas de suite puisque, je cite, : « L'art ne se commande pas ». Autre chose que je ne pouvais commander, ma patience. S'ils n'accéléraient pas le rythme, j'allai me débarrasser d'eux. Des lutins bon sang, je ne leur demandais pas le ciel, juste des fichus lutins à peindre.

Après un énième coup de gueule, les bougres avaient vu leurs inspiration fortement augmenter. Comme quoi, quand on veut on peut. Plusieurs jours de peinture, de sculpture, ce triste temple gris prenait désormais des couleurs et gagnait en beauté. Shinichi allait être satisfait. Il devait revenir dans quelques jours seulement de Kumo et le temple n'attendait qu'une seule chose, la venue de son maître.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le Temple Des Lutins [Pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: La Montagne Bleue-