N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Chûnins contre rônin [PV Mihawk]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 566
Rang : A

Message(#) Sujet: Chûnins contre rônin [PV Mihawk] Dim 22 Jan 2012 - 22:03

Spoiler:
 

Depuis quelques temps à Kumo, une rumeur courrait. Apparemment, un rônin parcourait le pays en massacrant les ninjas qu’il croisait au nom d’une idéologie personnelle. On entendait cela dans les couloirs du palais du Raïkage et dans les cafés où venaient se détendre les shinobis. Cette histoire devenait de plus en plus inquiétante. Ce n’était pas la première fois que des gêneurs venaient troubler le calme du pays de la Foudre mais il fallait intervenir rapidement. Il était venu à bout de plusieurs ninjas gradés et c’en était trop pour les autorités. Pour contrer cet individu, on avait confié à Namiko et un autre kumojin la mission de l’arrêter purement et simplement. Quand il fut convoqué pour qu’on lui indique les consignes, elles étaient simples : le faire prisonnier ou l’éliminer. Pour cela, il ne fallait pas moins de deux chônins, dont un médecin. On avait jugé que l’affrontement risquait d’être corsé et qu’il était judicieux qu’un eisei-nin soit sur le coup. Le jeune homme avait la particularité, contrairement aux ninjas de l’hôpital, d’être à la fois défensif et offensif.

Son coéquipier se nommait Hakushi Mihawk. Namiko nota qu’il portait le même nom que sa sensei. Il devait faire parti du même clan qu’elle, il maitrisait donc le papier. Un atout offensif efficace que Namiko avait déjà vu à l’œuvre. Hormis cela, il ne connaissait rien de lui.

Comme d’habitude, le lieu de rendez-vous était aux portes. Aux dernières informations, il avait fait son campement sur le versant nord d’une montagne à huit kilomètres du village. Sa position était surveillée et il n’était pas donc pas nécessaire de partir aux aurores. Namiko venait de finir son repas du midi. Avant un combat qui paraissait inévitable, il fallait être en pleine possession de ses moyens physiques. De plus, en tant que médecin, il mettait un point d’honneur à surveiller sa santé. Rapidement, il passa par sa chambre pour se changer. Il enfila ses vêtements habituels de mission et prépara sa trousse médicale. Depuis peu, il avait de nouveaux objets qui n’attendaient que d’être testés en situation réelle. Sa récente promotion lui avait donné plus de responsabilités et il avait prit un peu de temps pour élargir sa palette de jutsus. Bien qu’il ne soit pas un fanatique de l’entraînement, il passa des heures sur les terrains afin de se perfectionner. Autant dans le médical quand dans le ninjutsu classique, il avait progressé. Le moment était arrivé de quitter le domicile, il prit son sac et se dirigea vers les portes.

Entre temps, on lui avait donné une information comme quoi le rônin en avait contre l’autorité du village, il jugeait que les ninjas apportaient plus de malheur que de bien. Évidemment, Namiko était contre ce point de vue. Depuis la guerre, les villages avaient su maintenir la paix, ses pensées étaient ridicules. Quand il arriva aux portes, il se mit bien en évidence afin que son équipier le repère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin de Kumo et Chef Hakushi
Messages : 751
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Chûnins contre rônin [PV Mihawk] Lun 23 Jan 2012 - 12:44

Le rumeur commençait à s'étendre comme quoi un samouraï faisait des ravages dans le pays, le pire est que ces rumeurs ternissaient la réputation de Kumo étant donné que le village n'arrivait pas à mettre fin à cette calamité. Déjà plusieurs ninja avaient tenté séparément de se débarrasser de cet homme, ils avaient tous échoué, l'on disait qu'il était un des plus fort Ronin du moment. Avant que l'ordre me soit donner de lui donner la chasse je percevais cette affaire comme une affaire extérieure, mais quand on me désigna avec un autre chunin pour s'en débarrasser je commençais à réaliser la portée du risque qui courait maintenant sur moi, sur nous. Je n'étais pas un spécialiste de la traque et j'étais plutôt homme à se battre à distance et on m'envoyait combattre un maître dans l'art du combat au corps à corps. C'est pourquoi j'avais profité du peu de temps que j'avais avant que la mission commence pour étudier un maximum les gestes et postures, les techniques et attaques des samouraïs. C'était un des seuls moyens pour être le minimum prêt quand je rencontrerai l'homme.

L'homme qui était lui aussi assigné à la mission m'était inconnu, il se nommait Namiko et je n'avais même pas pris la peine d'apprendre son nom préférant l'entendre par sa bouche de vive voix. J'avais aussi une information que je décidais de garder de côté, il était médecin ce qui pourrait bien nous servir si le tranchant de la lame du Ronin nous atteignais. Je gardais tout de même bon espoir pour cette mission, j'étais rapide et réactif ce qui me conférait un certain talent pour l'esquive. Ne restait plus qu'à voir maintenant si je pouvais tenir tête à un sabre avec mes cartes, car même si elles étaient renforcées par mon chakra je doutais que le papier tienne contre le métal bien trempé. De multiples questions tournoyaient dans mon esprit qui s'embrumait petit à petit alors que je me dirigeais vers les portes du village. La position de notre futur adversaire nous était vaguement connu ce qui nous donnait déjà une destination à atteindre, tant mieux on perdrait moins de temps comme ça. Quoiqu'il arrive cette affaire allait se régler rapidement, dans le bon ou le mauvais sens.

J'allumais une cigarette de la main gauche tout en m'occupant l'esprit en faisait diverse manipulation de l'as de pique de la main droite. Des petits mouvements assez compliqués à réaliser mais très agréables à reproduire. La tête ailleurs j'arrivais donc aux portes et mis quelques minutes à reconnaître l'homme, surement Namiko puisqu'il me fixait depuis déjà un petit bout de temps. En même temps difficile de ne pas me reconnaître lorsqu'on a ma description. J'arrivais à sa hauteur, il avait un look bien moins extravagant que moi, il semblait posé et calme, un homme sérieux en somme. Cela me changerait de ce Raiken que j'avais du supporter dans une de mes précédentes missions, un vrai gamin immature qui était passé Jonin à ce que j'avais entendu. Le monde ne tournait pas rond sans doute ou alors c'est Urio qui avait un problème pour promouvoir des mecs débiles. Quoiqu'il en soit je serrais la main de mon coéquipier et décidais de me présenter même si mon identité lui était connue.

"Hakushi Mihawk, ravi de faire ta connaissance ! J'espère que tu es motivé car nous avons un samouraï à abattre, et pas des moindres !"

Il ne restait plus qu'à nous mettre en route.


Dernière édition par Hakushi Mihawk le Mer 25 Jan 2012 - 13:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 566
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Chûnins contre rônin [PV Mihawk] Mer 25 Jan 2012 - 12:51

Mihawk ne tarda pas à faire son apparition. La première chose qu'il remarqua, ce fut son style bien particulier. Un long manteau, un chapeau, une moustache parfaitement taillée, il faisait un peu justicier. Celui-ci l'aborda amicalement et se présenta. On sentait un fort engouement dans ses propos, et surtout, il avait l'air d'être poli. Depuis quelques temps, Namiko se retrouvait en mission avec des énergumènes qui ne savaient pas aligner trois mots sans lâcher une insulte. Sûrement l'âge, pensa le médecin. Mihawk avait légèrement plus âgé que lui. Tant mieux, au moins la mission se passerait sans dispute. Il avait l'air déterminé, sûr de lui, une qualité que le chûnin appréciait. Namiko lui fit un signe de la tête.

- Moi c'est Ryukuu Namiko, enchanté. Et ne t'inquiète pas, j'ai autant envie que toi d'arrêter ce fauteur de troubles. Il a fait assez de dégâts comme ça.

Les présentations faites, il était temps de partir. D'après les informations, il n'y avait pas beaucoup de distance à parcourir mais il ne fallait pas traîner. Qui sait ? Entre temps il pourrait faire une autre victime, avec ce genre d'individu imprévisible il vaut mieux se méfier. Namiko tenta d'user de son sens de l'observation pour déceler un peu la personnalité de son équipier et son style de combat. Il aperçut un bout de carte dépasser de sa poche. Un joueur ? Peut-être était-ce lié à son affinité avec le papier pensa-t-il. Ozuka n'utilisait pas cet objet mais pourquoi pas, ça pouvait être efficace, il le verrait surement à l'oeuvre. Le médecin emboîta le pas à son acolyte.

- Je te propose de partir au plus vite. Plus tôt il sera mis en échec, mieux ce sera ! Ajouta-t-il avec entrain.

Ainsi, d'un pas confiant, il s'éloigna du village. Usant de ses capacités de ninja, il décida de prendre de prendre la voie des airs en sautant d'arbre en arbre plutôt que la voie terrestre. C'était bien plus rapide et sécurisé. En chemin, il réfléchit à ce qui l'attendait. Des rônins, il n'en avait jamais rencontré. Il connaissait leur réputation concernant la pratique quasi parfaite du taijutsu mais rien de plus. Cependant, cette information le mettait déjà dans une situation délicate. En tant que médecin, le corps à corps n'était pas le point fort de Namiko. Il fallait absolument qu'il évite de s'approcher de lui et encore moins de se faire toucher. Une blessure par le sabre était souvent grave, et un médecin blessé, c'est inutile. Ce point du combat touchait aussi son compagnon d'arme, mais Ozuka se battait à moyenne distance généralement, il espérait que celui-ci aussi. D'ailleurs, il devait en dire un peu plus sur ses capacités à Mihawk. Il n'avait pas encore réfléchi à un plan d'attaque mais il était sûr qu'il aurait un poids défensif tandis que son coéquipier s'occupera de l'offensif.

- Je suis eisei-nin. Je sais me battre mais c'est toi qui devra mener l'attaque tandis que je couvrirai tes arrières et te soutiendrai. Dit-il sérieusement.

Petit à petit ils approchaient de l'affrontement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin de Kumo et Chef Hakushi
Messages : 751
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Chûnins contre rônin [PV Mihawk] Sam 28 Jan 2012 - 18:48

Pour une fois il semblait que j'étais tombé sur un coéquipier de mission qui ne semblait pas con, du moins au premier abord, il semblait assez motivé lui aussi, c'était bien et j'espérais bien m'entendre avec ce Namiko. Alors qu'il m'adressait la parole j'en profitais pour le détailler et remarquais pendant un léger moment ses yeux qui faisaient eux aussi le tour de ma personne, et son regard s'arrêta presque imperceptiblement sur la carte que j'avais mal rangé. je voyais déjà la réaction du jeune exploser devant moins, j'étais un joueur, j'étais malade, il fallait que je m'éloigne de lui et toutes les conneries du genre. Heureusement pour moi il ne sembla pas en tenir compte, quoique je savais qu'il avait déjà des idées toutes faites sur moi à cause de cela, mais peut être changerait il d'avis lorsque je lui expliquerait à quoi me servent ces cartes. Car de moins en moins, celles ci me servent à jouer, en effet depuis que l'on m'appelle l'As peut de personnes veulent jouer contre moi. La notoriété n'avait pas toujours des bons côtés. j'étais maintenant trop connu à Kumo en tant que joueur, un jour l'As viendrait rafler les l'argent des clubs de poker des autres pays. En attendant il fallait nous atteler à notre mission.

Nous partîmes donc du village en hâte, il semblait que nous nous étions tout deux bien préparés à cette mission, une idée qui me rassurait, j'aimais savoir que mon collègue n'avait pas envie de mourir tout de suite. Ainsi il ferait ce qui était en son possible pour vaincre l'ennemi, du moins c'est ce que je pensais. Et le Ryukuu me donna tort lorsqu'il se rapprocha de moi pour me parler alors que nous approchions du lieu ou nous devions tuer le samouraï. En effet il m'informa qu'il se contenterait de me couvrir et plus du fait qu'il était médecin et donc qu'il pouvait panser mes blessures. Je décidais de ne pas répondre sur le champ, il me fallait réfléchir et il sembla comprendre lorsque j'allumais une cigarette, à la fin de celle ci je devrais lui répondre. Il resta donc à mes côtés pendant ma courte mais nécessaire réflexion. Mon regard de faucon se planta dans le sien.

"Cela va surement te décevoir mais je suis tout simplement incapable de tenir un tel homme pendant que tu me couvre. je sais pas si tu es au courant mais plusieurs hommes sont morts déjà en essayant de l'abattre, des spécialistes du corps comme de la distance."

Il ne répondit et je repensais aalors à ce que mon père aimait me dire quand j'étais gamin. "Mihawk, sache que tout ce qui se dit avant le 'mais' ne compte pas." Je souriais de ma propre pensée puis continuais.

"Mais, je ferais mon possible. Je suis un Hakushi un manipulateur de papier et je suis spécialiste du combat à distance, je ne porte aucune arme de corps à corps, sauf la carte que tu as aperçue dépassant de ma poche tout à l'heure. J'utilise dans les cartes à jouer pour me battre, de loin se sont des armes redoutables, de près je ne suis pas sur de pouvoir renforcer le papier pour que celui-ci soit aussi résistant qu'une lame de métal. Néanmoins je dois être capable de faire quelque chose du moment qu'aucun élément extérieur n'interfère. De ton côté j'espère que tu tiens à la vie de tes coéquipiers car j'ai pas l'intention de mourir sur ce coup."

J'espérais qu'il n'avait pas relevé le fait que j'avais remarqué que son observation s'était arrêté sur ma carte, en tout cas cela lui prouverait que j'avais un sens de l'observation encore plus aiguisé que lui. Nous reprîmes donc la route et un frisson d'excitation traverser ma nuque, les prémices du combat étaient souvent un moment que j'appréciais. J'affichais maintenant un sourire non dissimulé.

"On va l'avoir !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 256

Message(#) Sujet: Re: Chûnins contre rônin [PV Mihawk] Lun 30 Jan 2012 - 23:33

Citation :
Comme convenu, je jouerai le Ronin.


Il n’y a que derrière ces immenses montagnes que je peux me sentir en sécurité. J’ai cherché le repos, et je l’ai trouvé.

Le sang des shinobis empeste. Je perds mes moyens à chaque fois qu’il y en a sur mes habits, sur ma paume, sur le plat de ma lame. Une toute petite gouttelette suffit à me refiler la plus vilaine des migraines. Le vertige est devenu depuis mon plus fidèle ami. Encore heureux que ce ne soit pas plutôt la solitude. Les temps sont durs, et les gens ne prennent pas le temps de saisir les valeurs qui alimentent mon initiative. Ils sont tous pareils, aveuglés par les rumeurs et les préjugés qu’ils engendrent.

Le monde est désormais corrompu. Les valeurs dont se vantaient nos ancêtres ont disparu. Leurs fiertés, et la notre, qui s’entremêlaient jusque là, ne sont plus de ce monde. Quand j’en parle, j’ai l’impression de relater quelque chose d’éphémère. C’est comme si c’était un lointain rêve. J’aurai aimé y prendre part plus longtemps, et jouir éternellement de cet instant où la bonté gouvernait le monde.

Parce que sans ça, la vie n’a plus de gout. Non, elle en a bien un, mais il est amère. Si amère que je ne peux point le supporter. C’est pour ça que j’ai décidé d’agir, en élu. J’empêcherai le monde de tomber plus bas. C’est un bien lourd fardeau, j’en suis conscient. J’exterminerai ces shinobis qui ne cessent de pourrir notre monde. Leur sang coulera en sacrifice. Il le faut. Pour servir un bien commun. Se débarrasser des indésirables est une politique qui a toujours porté ces fruits. Lors de mon périple, quelques misérables créatures ont réduit mes actes à une simple recherche de gloire. Depuis, je me demande en quoi essayer de créer un monde meilleur peut-il être assimiler à une cause aussi méprisable ?

Je suis là, allongé, à regarder les nuages défilé. Plus tard, ma chasse au Shinobi reprendra. Je régnerai sur Kumo, certes. Mais cela sera uniquement fait dans le but de monter une nouvelle puissance pouvant rivaliser avec les deux autres. Je régnerai également sur le monde, un jour, je vous l’accorde, mais ce n’est pas ce dont je vais me vanter. Arrivé à ce stade là, je me vanterai uniquement d’avoir brisé ces griffes ténébreuses qui menaçaient d’éventrer le monde.

Je suis un Samurai. Ma lame est ma justice. Et ma justice vous ôtera la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 566
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Chûnins contre rônin [PV Mihawk] Mer 1 Fév 2012 - 19:35

Mauvaise nouvelle, Mihawk ne se sentait pas capable de le confronter au corps à corps. Soit, c’était logique, ce n’était pas son point fort. Cependant, il pouvait peut-être essayer de le tenir à distance ? Le papier était adapté pour cela. Des attaques à longue portée pouvaient l’empêcher de s’approcher d’eux. L’objectif principal était de ne pas se faire toucher. Son acolyte reprit en le confortant dans ses idées. Il avait conscience d’être dans une mauvaise position dans ce combat mais il allait tenter quelque chose. La clé était le travail d’équipe. A deux, ils devaient réussir à le surpasser et à le surprendre pour prendre le dessus. Namiko avait plus d’un tour dans son sac. Déjà, il avait cherché un moyen de ralentir ses mouvements pour leur donner une plus grande marge de manœuvre lors de l’affrontement. Mihawk termina en lui demandant indirectement de bien couvrir ses arrières. Pas de soucis, pensa le médecin. C’était son rôle et il n’allait pas le négliger. Dans cette mission à risque, il allait tout faire pour préserver la santé de son compagnon. Le scientifique avait vu beaucoup de souffrance durant la guerre et il ne la supportait plus. Si jamais il arrivait du mal à son confrère, il s’en voudrait beaucoup. Même s’il devait s’habituait à voir cela, surtout en mission, c’était toujours un moment désagréable. Il se sentait coupable pour une raison ou une autre. Néanmoins, il répondit à Mihawk avec entrain.

- Tu peux compter sur moi. Dit-il avec assurance. Je ferai de mon mieux pour qu’il ne t’arrive rien.

Après ce petit échange plutôt motivant, ils continuèrent leur avancée à travers les montagnes. La cible avait été localisée à un endroit bien précis. Elle se trouvait près d’une rivière rocheuse dans une vallée au milieu des monts. Le lieu était entouré d’arbres épineux et ce n’était pas un terrain très stable. Les pierres étaient glissantes à cause de l’eau et n’étaient pas très bien fixées. Quand ils arrivèrent sur place, Namiko analysa l’endroit. L’affrontement devait avoir lieu près de la rivière pour faciliter ses jutsus suiton et ne pas être gêné par la flore. D’ailleurs, ils ne tardèrent pas à voir le rônin, allongé sur un rocher. Le chûnin regarda son équipier et hocha la tête pour s’assurer qu’il était prêt à l’approcher. Puis, il se déplaça rapidement vers lui pour se retrouver à une dizaine de mètre du mercenaire. Le garçon avait sorti un scalpel et la tenait dans la main. Une mauvaise habitude qu’il avait prise de jouer avec cet instrument médical. Calmement, il s’adressa au samouraï. Vigilant, il ne le quittait pas des yeux pour être prêt à anticiper le moindre de ses gestes. Ils auraient pu tenter l’attaquer d’emblée mais il avait été convenu avant la mission de tenter une approche pacifique, même s’il savait pertinemment que les chances de succès étaient faibles.

- Je pense que tu te doutes de la raison de notre présence. Le village de Kumo a demandé à ce que tu sois arrêté. Rends-toi tu n’as aucune chance de nous échapper. Dit-il avec sang-froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin de Kumo et Chef Hakushi
Messages : 751
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Chûnins contre rônin [PV Mihawk] Mer 8 Fév 2012 - 15:00

Il ferait de son mieux. Espérons que ce soit suffisant. Je ne connaissais pas du tout ces capacités ce qui réduisant grandement nos chances d'effectuer un bon travail d'équipe. J'avais donc décidé d'agir de mon côté lorsque le combat viendrait, je préférais ne pas accorder une trop grande confiance à une autre personne que moi même. La clope au bec nous continuâmes notre chemin en silence, je n'avais pas répondu à sa dernière remarque, inutile d'étoffer notre discussion. La concentration primait avant tout, je ne comptais pas la perdre pour rien. Trouver notre adversaire fut plus difficile que je le pensais, nous avions une description du lieu ou il fallait le trouver. Namiko semblait s'orienter à la perfection en ces lieux, je lui suivait donc sans faire d'histoires tout en restant alerte à une possible attaque surprise, ce Samouraï était un tueur de ninja, le maître mot était donc prudence ! Je m'étonnais encore à quel point notre cible avait été localisée avec une telle précision, quand nous arrivâmes sur place, il était là ou nous devions le trouver. Ce devait être un signe à mettre sur le compte de la chance, du moins c'est ce que je pensais et j'espérais que cela continue pour ne pas trop peiner à la vaincre.

Il avait un accoutrement typique de ce qu'il était. des vêtements taillés pour lui, très bien entretenus et sans doute fait exprès pour ne pas gêner les mouvements avec un sabre. Machinalement je plongeais ma main dans ma poche pour la poser contre mon jeu de cartes, j'avais encore du mal à me dire que celles ci feraient l'affaire contre une lame aiguisée. Je pouvais au moins compter sur ma vitesse, c'était sans doute le meilleur avantage que j'avais sur lui, à moins qu'il soit aussi rapide, et là ce serait plus compliqué. Je captais le regard de mon coéquipier ce qui signifiait tout simplement qu'il était temps pour nous d'entrer en action ! Alors que nous nous approchions je sortais une cigarette que j'allumais, inutile de faire attention maintenant, il nous avait surement déjà repérés et devait nous attendre, fumer une clope ne serait pas la chose qui nous condamnerait. Dans le même temps je fixais quelques cartes dans mes manches afin d'être prêt à les dégainer de manière rapide et précise, puis je gardais le reste du paquet dans ma main gauche. Je connaissais parfaitement la position de ma carte qui était la plus meurtrière, l'As de pique n'avait qu'une place aujourd'hui, la tête du Samouraï.

Nous décidâmes d'engager un semblant de conversation, enfin c'est mon collègue qui s'en chargea, je ne désirais pas essayer de négocier avec cet homme. Il avait des idées toutes faites sur certaines choses, et je ne voulais pas entrer dans une discussion qui je le savais, allait m'énerver. Pourtant, j'essayais d'entrevoir ne serait-ce qu'une partie de sa logique pour comprendre ses actes, il me fallait trouver ses motivations pour peut pouvoir le raisonner. Mais plus j'avançais dans mes hypothèse et plus vite j'arrivais à une bien triste conclusion, le Samouraï nous considérait comme des sortes de déchets, des hommes à abattre coûte que coûte. Le raisonner était donc inutile. Aujourd'hui la rivière se teintera de la couleur propre du sang, encore fallait il voir si les survivants seront les Kumojin ou ...

"... Ce fou !"

Bon j'imagine que les mots que j'avais laissé échapper allait lancer le combat et que les tentatives pacifiques de Namiko ne serviraient à rien. Je lançais un regard désolé vers mon coéquipier l'air de dire : "J'l'é pa fé expré !"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 256

Message(#) Sujet: Re: Chûnins contre rônin [PV Mihawk] Dim 19 Fév 2012 - 2:23

L’air puait ici aussi. Avant que je puisse m’en rendre compte, une odeur nauséabonde s’était répandue dans la place. J’avais beaucoup trop traversé pour ne pas réussir à la reconnaître dès la première inspiration. Je savais à l’avance que j’aurai de la visite. Je savais aussi comment ça allait tourner. Jusque là, c’était moi qui traquais ces shinobis. Cette fois, il semblerait qu’ils se sont enfin décidés à m’envoyer les leurs. Je n’allais pas m’en plaindre vu que de toute manière, l’idée de foncer dans le tas sans m’assurer du bon fonctionnement de mon mécanisme musculaire ne m’emballait pas plus que ça.

Je m’étais levé. Ils devaient être à dix mètres de moi. A cette distance là, je me demandais s’ils allaient réellement avoir le temps d’apaiser la faim de ma lame. Et puis, c’est à ce moment là que je me dis que cette fois ci, vu que c’est eux qui me traquent, beh la logique voudrait qu’ils soient un minimum performant.

J’avais une feuille de plante dans ma main. Les deux shinobis essayaient, il semblait, de négocier avec moi. Je me contentais donc de les ignorer. Ma main ouverte, la feuille glissa pour tomber délicatement sur le sol, découpée en deux. J’avais, d’un geste rapide, sorti le katana à ma gauche de son fourreau pour trancher la feuille. Mon coup était puissant. A un tel point que le sol s’en était retrouvé découpé aussi. Sans doute le vent qu’avait été sculpté de manière à créer une lame de vent qui s’était écrasée par terre.


« -Dans mon pays, réussir ce que je viens de faire, c’est ce qui décide de votre avenir. Découper une feuille d’une manière nette, c’est plutôt difficile. Parce que la feuille peut tout simplement se plier de manière à couvrir la lame du katana. Une fois qu’on la tranche, on franchit le seuil du simple citoyen. On devient quelqu’un de plus fier. Nos notions, nos valeurs, tout change. On devient samurais. »

Les dix mètres qui nous séparaient, je les avais parcourus en un temps record. Avant d’me lancer, j’avais d’un coup de pied balancé un caillou en direction de l’homme à la drôle de barbe. Une diversion à l’ancienne. Le caillou se dirigeait vers lui. Il était sur le point de le toucher quand il retomba, tranché en deux par ma lame, qui ne s’arrête pas là d’ailleurs. Elle était entourée par une aura bleue, signe de mon chakra. Et cette même lame s’apprêtait à couper l’homme à la barbe.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 566
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Chûnins contre rônin [PV Mihawk] Mer 7 Mar 2012 - 19:21

Mihawk n’était finalement pas aussi détendu et calme qu’il ne le laissait paraître. Presque intentionnellement il avait lâché un petit mot qui venait mettre le feu aux poudres. Une infime provocation qui avait ruiné les chances de coopération que Namiko avait tentée de mettre en place. Le regard coupable de son acolyte traduisait bien la situation. Pour être honnête, le médecin n’avait pas grand espoir que son action porte ses fruits. Il fit une moue qui en disait long. Mécontent mais résigné, c’était le sentiment du chûnin. Il n’en fallut pas moins au rônin pour qu’il se lève et se mette face à eux.

Un petit vent d’ambiance les entourait. Qui allait lancer la première salve ? Personne ne savait. Par précaution, Namiko avala une de ses pilules. Il savait les samouraïs rapides et puissants, il fallait pouvoir rivaliser. Cette petite merveille concentrée en adrénaline allait l’exciter pour lui donner assez d’énergie et faciliter sa tâche. Ça avait un sale goût mais il avait l’habitude. Sur le coup, il pensa à rajouter un petit parfum agréable à ses produits pour le futur. Le vagabond fit une démonstration de force grâce à un petit tour de passe-passe bien mené. D’un geste vif et précis il trancha une feuille volante en deux. Net, sans détail, les deux parties virevoltaient devant les kumojins. Le scientifique était assez lucide et calme pour ne pas se laisser impressionner mais il fallait avouer que c’était classe. Ce coup n’était qu’une infime partie de son art, il fallait être sur ses gardes. Le rônin accompagne son acte de quelques mots. Des paroles sages expliquant brièvement sa philosophie, Namiko restait de marbre. Qui allait frapper le premier ? Le regard concentré, il connaissait son rôle : protéger et soutenir. A peine la dernière syllabe sortie de sa bouche, le samouraï passa à l’acte.
C’était le moment d’intervenir. Bien en place, le médecin avait suivi les mouvements de son adversaire et réussit à se mettre à son niveau de vivacité grâce à sa pilule. A chaque fois qu’il bougeait après avoir pris cette chose, il avait l’impression d’être léger comme une plume. C’était comme si ses mouvements précédaient ses pensées. A peine avait-il choisi de bouger que déjà son corps avait anticipé. Là, il s’en prenait à l’As, il avait fait une tentative de perturbation grâce à un caillou lancé rapidement. Namiko sortit hâtivement deux scalpels et les croisa pour bloquer la lame qui allait s’abattre sur son équipier. Le choc provoqua un bruit métallique assourdissant et sans son gain de force il aurait surement était balayé. La pointe de l’épée était à quelques centimètres de son nez. Déterminé, il utilisa sa force gagnée pour repousser l’arme en arrière ainsi que son possesseur. Ajoutant au passage un râle traduisant son effort.
Puis, il enchaîna avec un jutsu basique afin de préparer le terrain pour son compagnon qui allait passer à l’offensive. Chacun sa tâche et la supériorité arrivera d’elle-même. Le Kemutai, un simple nuage de fumée épaisse mais complètement inoffensive. Elle gêne, c’est son but principal. Namiko lui cracha l’élément au visage afin de se reculer et de laisser la place à Mihawk. Il lui avait servi leur adversaire sur un plateau, s’il jouait bien le prochain coup, peut-être pouvaient-ils prendre l’avantage dès maintenant ?

Désormais en retrait mais prêt à intervenir vivement car il était encore sous les effets de l’adrénaline, il attendait de voir quelle carte son équipier allait sortir. Espérons qu’il ait une bonne main.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin de Kumo et Chef Hakushi
Messages : 751
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Chûnins contre rônin [PV Mihawk] Ven 23 Mar 2012 - 13:52

Le mec venait de couper une feuille en deux sans autre forme de procès, certes c'était assez impressionnant d'autant plus que je serais incapable de la faire moi même, que ce soit avec une lame des plus aiguisée ou non. Normal, mon art ne concernait en aucun cas le maniement d'un sabre ou d'une épée. Je vis alors dans les yeux du Samouraï une sorte de lumière s'éclairer, c'était le signal du début de combat ! Il se précipita alors rapidement vers moi, j'avais vu précédemment Namiko navaler une pilule militaire ce qui avait du lui augmenter pas mal ses capacités de combat. Une sorte de synergie venait de naître entre nous deux, et instinctivement je savais qu'il me couvrirais. Je commençais donc à concentrer mon chakra alors que notre ennemi approchait pour me trancher. Mon collègue s'interposa comme je le pensais puis le repoussa avec de grands efforts.

Mon chakra concentré, je composais plusieurs mudras pour lancer vers notre adversaire une technique que j'avais mis au point peu de temps au part avant, redoutable que même un Ninja aurait du mal à esquiver, alors un Samouraï... Je vis le nuage de fumée craché par Namiko afin de gêner notre homme, c'était parfait ! Une dizaine de mètres nous séparait du sabreur, plus que suffisant pour l'atteindre. Je tendais ma main en avant en direction de lui et expulsais sous forme d'un puissant éclair le chakra que j'avais concentré peu avant. La lance de foudre partit à toute vitesse dans l'intention de faire un maximum de dommages sans toutefois à vocation de tuer, il nous le fallait vivant ! Mais j'espérais pouvoir le déstabiliser avec ça.

Mon paquet de carte toujours dans la main gauche, j'en retirais une dizaine de cartes, puis les chargeaient en électricité pour les rendre plus tranchantes et meurtrières à la fois. Les dix cartes partirent suite à l'éclair. Je ne donnais pas cher de la peau de notre homme suite à cela. Je me tournais ensuite vers Namiko.

"Merci pour la couverture ! On continue comme ça et ça devrait le faire !"

Je me remettais directement en garde ensuite.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 256

Message(#) Sujet: Re: Chûnins contre rônin [PV Mihawk] Lun 9 Avr 2012 - 1:52

Le bruit d’un fer croisant l’autre se répétant en écho. Ma lame ne pouvait plus avancer. Il n’y avait aucune trace de sang. Ce devait être leur première riposte. Voir mon coup se faire arrêter par deux misérables bous métalliques, ça m’avait mis en rogne. Et comme il fallait s’y attendre de leur part, toujours à se rabaisser pour atteindre leur but, l’un d’eux avait craché de la fumée opaque. Devoir passer par une diversion pour avoir ma tête, ils ne sont pas dignes d’être des hommes. Je ne les combattrai jamais en tant qu’hommes.

En m’inclinant, afin de sortir ma tête hors de la fumée, je pu apercevoir la première offensive des shinobis se préparer. Mon inclinaison aigue donna naissance à un salto arrière. Pendant le mouvement, je pu tirer hors fourreau mon autre Katana. Puis d’un coup de genoux, l’envoyait en direction de ce qui semblait être un éclair envoyé par ces sorciers de shinobis. Bien évidemment, conscient de la puissance de leur sorcellerie, j’avais au préalable diffusé une partie de mon chakra dans ma lame. Le résultat fût plutôt satisfaisant. Même si je n’avais pas stoppé l’éclair, j’avais pu gagner quelques précieuses secondes pour me dégager. Un effort musculaire énormissime, pour contourner leurs attaques, et ainsi m’offrir l’opportunité de maintenir les festivités.

Un premier coup, du plat de la lame, pour soulever un nuage de poussières, à la manière de ces charlatans. Un deuxième, à l’horizontale, extrêmement rapide. Je serrais le Katana tellement fort que ma main en tremblait. L’air s’en retrouva tordu, et une grande lame d’air se sculpta instantanément. Elle traversa net le nuage de poussière, se dévoilant ainsi devant ces sorciers de shinobis. Parfois, l’art des samourais peut passer pour de la magie, en voilà la preuve matérielle.

Deuxième tour donc. Un point positif, un autre négatif. La douleur que je ressentais à la cuisse allait poser problème si l’affrontement s’éternisait. J’ai négligé les valeurs qui m’ont été transmises en sous-estimant mes adversaires. Je suis entrain d’en payer les frais.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 566
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Chûnins contre rônin [PV Mihawk] Lun 9 Avr 2012 - 22:27

Mihawk avait bien suivi. Profitant de sa diversion, Namiko vit son équipier balancer une lance électrique qui fusa dans l’air pour tenter de transpercer le corps de leur ennemi. Il enchaina de suite avec une salve de cartes chargées d’énergie raiton. Une utilisation futée de son pouvoir de clan et de son affinité. Le médecin noir espérait que cette offensive allait aboutir sur un résultat fatal à leur adversaire mais il savait que celui-ci n’allait pas se laisser berner ainsi. Mihawk lui lança quelques mots encourageants, leur stratégie marchait bien

En effet, grâce à une spectaculaire acrobatie, celui-ci se dégagea de la fumée et contre-attaqua dans la foulée. Avec une vitesse éblouissante il dégaina son arme et vint perturber la trajectoire de l’objet électrifié qui le menaçait avant d’éviter les cartes par une nouvelle pirouette. Pas de doute, il avait un physique affuté. Namiko n’en attendait pas moins d’un samouraï. Son corps était son arme principale. Il poursuivit en levant un nuage de poussière. Un classique. Cela annonçait quasiment tout le temps une attaque masquée. Par précaution, le médecin noir utilisa une technique basique de permutation avec un vieux tronc d’arbre qui était coincé entre deux rochers dans la rivière. Finalement, ces petits jutsus qu’on apprenait à l’académie étaient bien utiles. Comme prévu, une lame qui semblait être composée de futon traversa la poussière et vint découper le corps de Namiko en deux. A cet instant, l’eisei-nin se demanda si son équipier Hakushi avait compris son stratagème. Le faux corps partit dans un nuage de fumée et laissa place à un vieux tronc d’arbre mouillée. Le vrai kumojin se trouvait lui sur un rocher au milieu de la rivière. De cet endroit, il voyait son ennemi qui, à cause du nuage qu’il avait provoqué, n’avait probablement pas vu sa permutation et le croyait encore devant lui.
Namiko était dans une position favorable pour tenter une attaque. Sans composer de mudras, il cracha une salve de senbons en direction de sa cible. Ses projectiles fusèrent dans l’air et étaient recouverts d’un produit médicinal. Quasiment toutes les armes du médecin noir réservaient un petite surprise à leur adversaire. Ceux-ci avaient pour but de paralyser leur ennemi. En effet, un petit liquide verdâtre recouvrait le métal. En une poignée de secondes, ses membres touchés allaient être bloqués pendant quelques minutes, le temps de le capturer. L’eisei-nin avait divisé son lancer en quatre, correspondant aux quatre membres. Avec cela, il devait au minimum en toucher un.

C’était maintenant à Mihawk de passer à l’action. Il espérait également qu’il allait se rapprocher de lui pour faciliter son rôle de soutien. Namiko resta sur son rocher, à distance moyenne pour ne pas trouver à portée de son katana.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Chûnins contre rônin [PV Mihawk]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kaminari no Kuni :: Montagnes de Kaminari no Kuni-