N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 ¤ De Jashin et du chemin à parcourir ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
avatar
Informations
Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 1965
Rang : SSS

Message(#) Sujet: ¤ De Jashin et du chemin à parcourir ~ Ven 1 Jan 2016 - 14:31

Le choc de l'acier se heurtant à lui-même retentit au beau milieu du grand hall de pierre, baigné par quelques rayons lumineux se frayant un chemin à travers la végétation et la roche mise en forme et aménagée. L'épée lourde avait frappé perpendiculairement l'épée droite dans un fracas assourdissant, créant une onde de choc invisible dans l'air autours des deux combattants, mais aucune des deux armes n'avait cédé. Le corps en apparence frêle et menu de la Jisetsu, en plein air, avait réussi à absorber le choc grâce à sa seule tenue, tonique, ferme, alors que le mentor de la jeune femme venait de déployer au dessus d'elle une force incroyable propre à la broyer sur place. Une attaque qui avait été lancée pour tuer, ni plus ni moins. Mais Yanosa et Asuka étaient au delà de ce genre de considération, désormais...

Après le choc initial vint toutefois un cliquetis aiguë, alors que les deux lames étaient encore en contact l'une contre l'autre, crissant et étincelant. L'état immobile dans lequel semblaient s'être figé les deux protagonistes et leur armes respective se brisa, et une vive impulsion parcourut l'épée lourde pour aller se communiquer dans la foulée à l'épée d'Asuka, déstabilisant son corps et son énergie, l'envoyant d'un seul coup s'écraser contre le sol pour y creuser un énième sillon brisé. La jeune femme encaissa le coup, grimaçant et gémissant sur le moment, avant de se remettre en position debout aussi rapidement que possible. La Jisetsu se tint un moment le dos d'une main tout en observant son mentor qui regagnait le niveau du sol, se préparant à l'un des enchaînements dont il avait le secret, toujours enclin qu'il était à la prendre en traître pour aiguiser ses sens et la préparer au pire. Mais, à la place, rien ne vint.

« Inutile de le nier par fierté, je pense que celle-ci... t'as vraiment prise par surprise, n'est-ce pas ?

- ..Erf... Oué, Yanosa sensei... j'avoue que... je comprends pas trop ce qui m'est arrivé, là... Aïe...

- Tu n'as pas faibli, si c'est ce qui t'inquiètes. Non, tu as encaissé ce que j'aime à appeler une résonance, tout simplement.

- Une... résonance ? Attendez... vous maîtrisez AUSSI le Onkyôton ? Vous êtes sérieux, depuis tout ce temps.. ??

- Non, rien à voir Asuka. Il s'agit d'une pure technique de Taijutsu, issue de la maîtrise avancée de sa propre énergie corporelle. Tu as jusqu'ici appris à frapper, à frapper à la perfection, que ce soit en termes de précision ou de puissance, et avec un certain brio je dois dire, mais là nous montons encore d'un cran. Car la résonance dont je te parle, elle se fait en réalité avec ta propre énergie, pendant la frappe...

- ... Je vous écoute, Yanosa sensei. »

Le professeur et l'élève. Deux termes réducteurs qui pouvaient qualifier à ce moment là les deux protagonistes, qui étaient en réalité bien plus que cela dans leur individualité et dans le duo qu'ils formaient. Après quelques explications techniques et théoriques que fournit Yanosa à la Jisetsu afin de lui faire part de ses propres découvertes, les deux co-gérants supposés de Kusa se rendirent dans une autre section du Forum où ils se trouvaient, à l'est du pays. Une section déserte pour l'heure, et dédiée d'ordinaire à la méditation, face au lever ou au coucher du soleil dépendant de la position choisie. C'est à cet endroit, baigné d'une lumière solaire orangée, que choisit Asuka pour entamer une conversation dont elle avait sagement mûri les tenants et aboutissants en amont, afin de se préparer aux réponses de son mentor.

« Yanosa sensei... Pourquoi... Pourquoi on ne parle pas de Jashin aux gens de Kusa ? Je veux dire... vous m'en avez bien parlé, à moi, non ? J'ai l'impression... qu'on leur ment. J'aime pas cette impression, ça me fait me sentir sale... hypocrite... Et ça me donne aussi le sentiment qu'au fond... bah, Jashin... n'est pas si important que ça, si on peut se passer de lui et de son nom...

- ... Ton interrogation survient à un point charnière de ton initiation, Asuka, ce qui n'est pas un mal. Au contraire, en fait, c'est on ne peut plus naturel. Pourquoi on ne parle pas de Jashin aux kusajins... ? Tout simplement, pour la même raison qui nous a forcé à venir en personne ici, à l'est, pour empêcher des fauteurs de troubles issus de ces mêmes clans kusajins de semer une discorde et des mensonges qu'ils croient emprunts de vérité. Pour ces gens inaptes, intéressés et corrupteurs, la nouvelle idéologie partagée par la majorité de leurs anciens frères, sœurs, amis et parents leur évoque une sombre mascarade, le voile d'une secte que nous aurions jeté sur leur pays. Évidemment il n'en est rien, tu le sais aussi bien que je le sais, et aucun kusajin n'est endoctriné ou dépossédé de son libre arbitre... mais que pourrait apporter le nom et la nature de Jashin à ces gens, sinon le sentiment que, peut-être, au fond... leurs frères dissidents pourraient avoir raison ?

Au delà de l'idéologie, il y a la religion, cette formation incestueuse qui glorifie et instrumentalise ses idoles pour calquer et imprimer ses valeurs à tout une communauté. Donner un dieu à notre idéologie, à leur idéologie, ne ferait en l'état que créer une brume de doute au dessus de leur tête en faisant un rapprochement entre les deux. Un rapprochement qui n'aurait pas lieu d'être, puisque Jashin ne demande aucune glorification ni qualification d'aucune sorte.


- ... Donc, il y a au fond une part d'hypocrisie, après tout...

- Je préfère parler de compromission temporaire. C'est un type de manœuvre auquel j'ai du consentir depuis déjà... quelques temps. A trop se montrer frontal, on se fait bien trop d'ennemis bien trop rapidement pour avoir le temps d'accomplir quoi que ce soit, et je parle d'expérience. Et, n'oublie jamais Asuka que si c'est bien Jashin qui nous montre la voie à suivre pour éviter notre extinction en tant qu'espèce, sa reconnaissance par l'Homme peut tout à fait être reléguée à plus tard : les mentalités, d'abord, doivent changer. Le reste suivra naturellement. »

Le duo marchait dans le dédale de pierre entre les colonnes façonnées à la main de façon grossière en échangeant ces mots, chacun laissant son regard vagabonder dans ce labyrinthe de lumière qui invitait à l'introspection.

« Mais, je crois savoir ce qui, au fond, te préoccupe vraiment, Asuka.

- ... Vous le savez, vous dites ?

- Oui, n'essaie pas de te cacher derrière ta complexité. Je la connais, j'ai appris à la disséquer jour après jour depuis notre rencontre sur ce terrain boisé jusqu'à aujourd'hui. Bien des choses se sont passées entre temps... Et ce que je peux dire... c'est que tu as peur.

- Je.. Peur ?! Peur de quoi ! Je n'ai jamais eu peur et.. malgré ce que j'ai dit... je serai prête à tout, je...

- Prête à tout... pour ne pas me décevoir ? Je l'ai senti, dans ta voix tout à l'heure... Ce conflit qui t'animait quand tu t'es décidée à poser ces questions. Tu avais peur de ma réaction, peur que je te repousse, même après toutes ces épreuves affrontées côte à côte. Tu as toujours eu peur de perdre... ce à quoi tu tenais, même si ce n'était pas grand chose. Et même si je sais que tu crois au fond de toi à notre combat, à notre idéologie, et ce malgré les zones d'ombre qu'elle peut encore avoir pour toi, je sais aussi que tu places encore un cran plus haut la peur... de souffrir.

- ...Je... Je n'sais pas....

- Ce n'est pas grave, Asuka. Comme je te l'ai dit, tu étais destinée à en passer par là. »

Le mentor et son apprenti s'était à présent dirigé vers la ziggourat, pour s'exposer un peu plus aux rayons lumineux et laisser se perdre leur regard dans les feuillages, bercés par une douce brise de fin d'après-midi.

« Sais-tu pourquoi je me suis à ce point investi dans le Hachimon, Asuka ? Pourquoi j'ai fait de la discipline la plus destructrice pour le corps humain mon moyen d'expression au combat le plus développé et le plus abouti ?

- J'avais jamais pensé à ça, j'avoue, mais... parce que, peut-être, vous êtes... enfin, vous savez, invulnérable, ou je sais pas trop comment vous appelez ça.

- Non en réalité, tu prends le raisonnement à l'envers. J'avais peur, Asuka, tout comme toi, lorsque j'étais plus jeune. J'avais peur de la façon dont allait être utilisées mes facultés, je craignais... d'être déchiré entre des ordres et des devoirs contradictoires. Puis, plus tard, j'ai eu peur de ne pas être à la hauteur de la tâche qui s'était imposée à moi, comme une évidence. Et alors seulement j'ai franchi le pas, et me suis abandonné dans mes propres appréhensions et mes craintes, embrassant le Hachimon plus comme un style de vie que comme un style de combat seul. Et c'est à partir de là... sans que j'y prête vraiment attention, que Jashin m'a fait ce cadeau.

- Ce que vous essayez de me dire, Yanosa sensei... c'est que je vais devoir accepter de souffrir, c'est ça ? Mais la souffrance... ne m'a jamais servi à rien... A part, oui, à part me faire plonger..

- C'est pourtant inévitable, Asuka. C'est un chemin qu'il te faudra emprunter. Mais une fois que ce sera fait... Ha... disons simplement que, tu comprendras. Oui... tu comprendras. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

¤ De Jashin et du chemin à parcourir ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Roche :: Kusa no Kuni-