N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Première braise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1573
Rang : S

Message(#) Sujet: Première braise Dim 3 Jan 2016 - 16:09

J'étais paisiblement installée sur le toit d'une habitation, assise sur le rebord, mes pieds nus pendaient allègrement dans le vide. J'étais vêtue d'un plus simple apparat. Short et t-shirt. Rien qui ne laissait supposer que je puis être une Kunoichi ou encore la conseillère à la défense. Ce dernier titre se lisait sur toutes les lèvres du village en ce moment. On disait bien des choses. Et moi je restai là, au sommet de la nuit, baignant dans la splendeur des ténèbres à peine outrée par les quelques lumières des habitations. Elle ne parvenait en rien à gâcher cette plénitude contemplative au milieu d'un atmosphère emplit de fraîcheur. Je tirais lentement sur ma cigarette dont l'extrémité cendrée se déroba jusqu'à s'échouer dans le sable en contre-bas à contrario du mince filet de fumée qu'il lui s'élevait dans les airs. Je relisais pour la quatrième fois ce magnifique flyer écrit par la chef du clan Kawaguchi en personne. Passée la surprise initiale, je m'étais contentée d'aviser la situation avec logique.

Tout ceci était prédit depuis longtemps. Je n'aurais cependant jamais cru que cette ancienne amie soit impliquée dans cette affaire de chantage. Quelque part cela me faisait un pincement au cœur de savoir qu'elle s'était à ce point détourné du droit chemin. Ainsi à l'image de son élève elle se présentait comme une ennemie de Suna. Mes lèvres s'étirèrent en un sourire résigné à cette pensée. Je ne l'aurais jamais cru capable de cela. Hors cette journée semblait avoir été dédié aux vérités. Les masques tombaient un à un. Les comédiens cessaient de jouer leur jeu. Pourtant cela n'empêchait pas le spectacle de devoir continuer. Une représentation qui finirait inéluctablement dans un bain de sang. Je possédai déjà celui de Kira. Devais-je m'emparer de celui de Tsu ? Non, pas tout de suite. Elle devenait certainement être sur ses gardes par crainte que je ne vienne lui faire la peau. Grand bien lui fasse je pouvais toujours entendre. D'autres projets d'une importances majeurs m'attendaient.

Ce faisant je me laissai choir en arrière en passant un bras derrière ma tête. Le feuillet toujours en main mon regard semblait rivé dessus alors qu'il n'en était rien. Je voyais bien au-delà, ressentant les chakra de tous les individus présents à des kilomètres à la rondes dont ceux de mes chers petits Kawaguchi. A ce moment une sentiment d'appréhension me gagna. J'étais agacée par l'idée de devoir déjà passer à la prochaine étape. J'aurais voulu pouvoir continuer de profiter encore de mes amies, de leur présence. Puis me rattrapai en pensant que quoi qu'il en fut, à mon sens, il aurait toujours été trop tôt. J'en revenais toujours à cette loi immuable. Le monde changeait sans cesse et il nous fallait en faire autant.

Resté tourné vers l'avenir. Ne jamais regardé dans le passé. C'était ce que Zanshi m'avait enseignée et je continuerai à rendre hommage à ses paroles jusqu'à ma mort.

L'esprit perdu dans le vague par les pensées d'un futur incertain. Je me surpris à éprouver une forme d'excitation, de plaisir obscure lié à cette vie pleine de rebondissement. Au fond de moi j'avais peur, mais c'était précisément pour cela que je me sentais si vivante à cet instant précis. Aussi me contentais-je de fermer les yeux. Tout simplement. Le chakra s'activa dans mon corps. Mes cellules entrèrent en ébullition pour se remodeler. Je rouvrais les paupières. M'arrêtai pour contempler ma nouvelle main un instant, réalisant dès lors que j'étais parvenue à modifier mon apparence. Je réitérais le principe, mon code génétique n'ayant de cesse de se reconfigurer. Ainsi en l'espace d'une heure je parvins à trouver une dernière forme. Celle que je finirais par conserver plus tard. Avec elle m'était octroyé un nouveau regard sur le monde. J'attrapais alors ma cigarette pour l'enfoncer dans la feuille qui ne tarda pas à s'embraser avant de la reporter à mes lèvres. Suite à quoi je me redressai, sereine, laissant ma chevelure écarlate danser au rythme de la brise.

Adressant un sourire noir au lointain. Je tendis les bras, mimant de mes doigts une arme à feu que je pointais en direction des deux Kawaguchi à plusieurs kilomètre de là. Une simple pression sur la gâchette et le coup invisible parti.

La chasse ne faisait que commencer. J'allais éradiquer toute la vermine présente dans Suna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 

Première braise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Vent :: Sunagakure no Satô :: Quartiers Résidentiels-