N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 #1 Le choix du Soleil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2221
Rang : Par

Message(#) Sujet: #1 Le choix du Soleil Dim 10 Jan 2016 - 18:31


Contexte du groupe
La Grande Guerre d’il y a presque vingt ans s’était étendue partout sur le monde. Si certains pays s’étaient relevés plus rapidement que d’autres, comme les grandes nations qui avaient donné naissance aux premiers villages cachés, d’autres terres continuèrent de crouler sous des guerres civiles à l’image de Tsuchi no Kuni… ou d’une partie des terres au sud-est d’Hi no Kuni.

Ces dernières n’ont jamais été réellement été sous le joug d’une quelconque nation. A vrai dire, elles n’avaient rien de particulier, elles étaient même pauvres en céréales, en matériaux bruts et hormis quelques brigands et de nombreuses familles qui subissaient la pauvreté de plein fouet ou de nombreuses épidémies, ces terres étaient réellement abandonnées.

Et à vrai dire, le reste du monde pensait presque unanimement qu’il n’y avait plus de vie là-bas.

Pourtant, la vérité était toute autre.

Tout partit d’une troupe de voyageurs, qui rapporta à leur retour une information inédite et invraisemblable : un gigantesque mur en bois, rembourré de pierres sur le sol et apparemment surveillé par des gardes était apparu à la frontière sud-est du Pays du Feu. Et l’on pouvait voir au loin écrit à intervalle régulier sur cette gigantesque muraille de bois les mots suivants : Pays du Soleil.

Etait-il possible qu’un nouveau pays indépendant ait vu le jour en secret ? Invraisemblable, et surtout trop dangereux et inconnu pour envoyer d’autres personnes que des shinobis. Malheureusement, au vu des récents évènements, Kumo ne put envoyer qu’un duo et un trio sur place.

Le duo, composé de Kadoria Koüga et de Dôbutsu Otoke arriva non loin du mur, où un autre homme était déjà en train d’observer le mur haut d’au moins cent mètres. C’était Jisetsu Uji, qui sur l’indication d’Alpha, était venu ici dans l’espoir de retrouver son épée…

Au pied d’un mur qui portait bel et bien le nom d’une nouvelle nation, les trois ninjas allaient pouvoir converser… mais ce qui leur était promit allait être surprenant.

Règles générales
    Ø Respectez l'ordre de post, et privilégiez ce RP pour ne pas le faire traîner.
    Ø Résumez toutes vos actions et vos techniques (ainsi que leur rang et leur cible) à la fin de votre RP, avec la balise spoiler ou hide. N'hésitez pas à exporter le code de vos techniques via votre Fiche Technique dynamique.
    Ø Le premier tour est un tour d’introduction. L’utilisation de techniques n’est pas autorisée dès votre premier post.
    Ø Vous avez 36h pour poster lorsque c'est votre tour. Si vous ne le faites pas, vous aurez une seule et unique fois un joker de 12h supplémentaires (le Staff ne passera pas poster). Si vous n'avez toujours pas posté, vous serez exclu du groupe.
    Ø Chaque personnage a droit à un seul délai de 24h s'il poste dans le bureau de SNH (www).
    Ø N'hésitez pas à utiliser le Guide de Combat et l'Indicateur de Chakra pour vous aider en cas de combat.
    Ø En cas de soucis, vous pouvez faire une demande d’arbitrage.

Indications particulières
    Ø Les évènements se déroulent au lendemain du premier tour de la troisième épreuve de l'Examen Chûnin, alors que le premier combat du jour allait commencer, à 14h.
    Ø @Kadoria Koüga tu étais rentré à Kumo après avoir reçu une missive t'indiquant que le Daimyô de Tetsu no Kuni avait été capturé.
    Ø @Dôbutsu Otoke si tu veux inclure dans ton RP ce qu'il s'est passé avec le Daimyô de Kaminari no Kuni, attends la conclusion de la MA qui arrivera bientôt.

Ordre des participants

Jisetsu Uji
Kadoria Koüga
Dôbutsu Otoke

Narrateur


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Iwa
avatar
Informations
Grade : Emissaire de Maskine
Messages : 1728
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: #1 Le choix du Soleil Dim 10 Jan 2016 - 19:18

    Une voix s'était élevée comme un murmure dans l'air, un murmure grandissant devant un bruit qui court, ce même bruit se propageant jusqu'aux oreilles d'un homme. Celui-ci et moi-même étions lié par une collaboration pas si anodine que cela, il était chargé de m'aider à retrouver mon épée et en échange j'acceptais de l'aider à faire face à ses anciens alliés devenu ennemis. C'est ainsi que l'homme nommé Alpha m'informa qu'Atiesh, mon épée à pouvoir pourrait vraisemblablement se situer dans un lieu que je pensais moi-même désert. Ce lieu se situait au sud-est d'Hi no Kuni et était bordé par l'océan.

    Pour aujourd'hui je devrais mettre mon objectif à plus tard afin de récupérer mon bien, puisque sans elle, mes capacités étaient tronquées et cela ne me permettait plus d'effectuer ce que je savais faire le mieux, ôter des vies. Bien entendu pour le moment j'avais une remplaçante et bien que cela soit une très belle lame, forgée par un excellent forgeron, comment comparer une lame ordinaire fusse-t-elle du meilleur acier à un trésor comme les épées sacrées du maître forgeron de Kiri ?

    Il me fallut un temps important pour traverser les pays neutres jusqu'à Hi no Kuni, l'examen de sélection des Chûnin avait déjà débuté au pays du vent et par conséquent je ne pourrais plus remplir mon contrat avec Saibogu Oniri, à mon grand regret. Si j'avais pu récupérer mon arme plus tôt, il en aurait été autrement mais à quoi bon s'interroger sur quelque chose d'impossible, je devrais donc la convaincre de me donner d'autres missions. Dans le cas où elle refuserait, l'information qu'elle souhaitait assassiner quelqu'un durant l’événement pourrait s'avérer intéressante pour la faire chanter.

    Soit, me voilà maintenant à l'endroit convenu, mais un premier problème de taille se dressait face à moi. Une impressionnante muraille était dressée et formait ce que l'on pourrait appeler, une frontière avec le pays du feu. L'inscription « pays du soleil » confirmait par ailleurs cette hypothèse. La première question était de savoir si je devais attendre une personne venant à ma rencontre ou si je décidais de franchir ce mur sans autorisation. Je ne devais pas agir trop hâtivement, je savais ce qui était en jeu. Mais une chose était certaine, si « le peintre » était ici, sa tête roulerait bien vite sur le sol.

    Cela faisait déjà un moment que j'étais ici à attendre une patrouille de ce nouveau pays tout en imaginant un plan d'action parallèlement à cela. Soudain je les vis. Deux hommes se tenaient à une distance raisonnable de moi, je ne pouvais pas encore les distinguer clairement, mais je décidais d'aller à leur rencontre. Lorsque je fus assez prêt pour les décrire, je fus intrigué par l'un d'eux qui ne ressemblait clairement pas au standard humain, tandis que l'autre était quelqu'un de plus « banal ». Je ne voyais à première vu pas de signe distinctif d'une nation donc je ne pouvais affirmé s'ils étaient des personnes de ce pays, pour cette raison je m'exclamais en premier lieu.

      « Salutations, je me nomme Al Sa-Her, je souhaiterai savoir si vous êtes des membres de la nation du soleil ou non, et si vous l'êtes, j'aimerai discuter avec vous sur les modalités pour rentrer ici. »


    En les observant un peu au niveau vestimentaire et même physiquement, un homme rôdé au combat comme je l'étais pouvait affirmé qu'il s'agissait au minimum de mercenaires au maximum des shinobis. Les corps ne mentaient pas après tout. Enfin, j'allais laisser les deux hommes se présenter et nous verrons ensemble après ce qu'il est possible de faire ou pas.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Informations

Message(#) Sujet: Re: #1 Le choix du Soleil Lun 11 Jan 2016 - 1:21

Si la violente attaque qu'avait récemment dû subir son village caché, combinée à l'apparition de l'Edo Tensei du défunt Shodaime Raikage, avait faire travailler plus que de raison les méninges de Kadoria Koüga. Le récent enlèvement du Daimyo des samuraïs avait bien vite transformé ses doutes en inquiétudes. Il ne faisait désormais aucun doute que certains Daimyos étaient la cible d'un groupe inconnu. Leurs mystérieux agresseurs s'en étaient pris à Kumo elle-même, et pour cette simple raison ils devaient impérativement être identifiés et arrêtés.

Et dans une telle configuration, comment ignorer l'édification de hautes murailles en une contrée pourtant réputée désertée et ravagée par d'anciennes guerres intestines ? Évidemment il n'en fallait pas plus pour que le village caché de la Foudre y dépêche deux de ses enquêteurs. Une équipe composée d'un habile senseur des renseignements et de l'un de ses chefs claniques. Qui ne manquèrent de rapidement rejoindre les côtes d'Hi no Kuni avant de prendre la direction du Sud Est, les amenant tout droit à cet intriguant mur où l'on pouvait lire "Pays du Soleil" écrit en immenses caractères.

Ce nom laissant ainsi sous-entendre l'idée d'un pouvoir organisé exerçant son autorité sur une population donnée et un territoire déterminé; ils ne restait plus qu'au duo à vérifier si ces gardes qu'on pouvait difficilement distinguer sur les remparts étaient bien les protecteurs de ce genre d'entité morale. Après tout cette manifestation de force n'était peut-être que le fruit d'un mégalomane en quête de reconnaissance internationale. Néanmoins aux yeux du Kadoria, ce qui importait le plus dans l'immédiat, c'était plutôt de savoir si oui ou non ce "pays" avait un rapport avec les agressions subies par l'Alliance qu'il représentait avec son coéquipier.

Mais alors qu'ils s'apprêtaient à mettre au point une stratégie pour franchir ce colossal obstacle qui leur faisait face, ils furent approchés par un inconnu au visage à moitié caché par le col de sa veste. Et si son allure laissait éventuellement présager un mercenaire patrouillant à l'extérieur, ses paroles ne firent que démentir cette première hypothèse.


"Enchanté Al Sa-Her. Moi c'est Yoru."

Pour autant cela ne voulait pas dire que cet homme était digne de confiance. Koüga ayant lui aussi revêtu une large veste noire, il était tout aussi difficile de déceler son équipement shinobi que sa véritable identité.

"Malheureusement nous sommes de simples voyageurs étrangers de ce lieu. Mais pardonnez ma curiosité, qu'est-ce qui peut bien vous pousser à vouloir passer ces murs ?"

Simple formalité, ce Al Sa-Her pouvait aussi bien lui mentir que lui dire la vérité, Koüga ne comptait pas spécialement s'associer à un inconnu aussi perdu qu'eux pour mener à bien une mission d'espionnage. Surtout lorsqu'il avait autant de chances d'être un fuyard, un mercenaire ou encore un espion d'une autre Nation; dans tous les cas il y aurait d'un côté plusieurs avantages et de l'autre beaucoup de risques à l'accompagner.


Dernière édition par Kadoria Koüga le Mar 26 Jan 2016 - 0:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 950
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: #1 Le choix du Soleil Lun 11 Jan 2016 - 1:53

Kadoria Koüga, cela faisait bien longtemps que je n’avais plus entendu parler de lui. Je ne le connaissais pas bien, mais j’avais fait sa rencontre lors de mon enquête sur les deux potentiels déserteur, Kadoria Sho et Seki Akame. Il avait été très correcte avec moi en refusant de coopérer directement en répondant à mes question, je ne lui en voulais pas vraiment, il avait des secrets qu’il souhaitait garder. Je l’avais mal pris sur le moment, mais avec le temps j’avais compris qu’il avait sûrement ses raisons. Après tout, il avait été un membre du Satoru ce qui devait sûrement signifier qu’il était à la fois très fort et digne de respect. Bref, j’avais été assigné à la même mission que lui, je devais l’accompagner à la frontière sud-est du pays du feu. Juste avant notre départ, j’avais eu l’occasion de discuter avec Karyuudo, je lui avais demandé de me suivre de loin comme d’habitude, à la différence que j’insistai qu’il ne devait me porter assistance sans ma permission que si j’étais réellement en danger de mort.

Selon nos informations, un mur de bois géant s’était érigé sans que le village n’en fut au courant. Je comprenais que les autorités trouvaient cela très intriguant et intrigué, je l’étais, mais je ne voyais pas pourquoi on nous envoyait travailler dans un territoire qui ne nous appartenait. De plus, même si je ne faisais pas vraiment attention à la géopolitique, il fallait être aveugle pour ne pas se rendre que les relations entre nos deux pays étaient très tendues. En tout cas, cette histoire de mur, de gardes inconnus et d’un certain pays du Soleil était particulièrement intéressante.

Alors que nous avions atteint notre destination et que j’avais en face de moi cet immense mur, un inconnu s’approcha de nous. Je ne savais pas ce qu’il nous voulait, lorsqu’il se présenta, je me contentai d’attendre la réponse de Koüga. L’individu était indéniablement un shinobi puissant. Lorsque Koüga indiqua que nous étions des voyageurs, je décidai de ne pas parler, c’était plus logique. S’il n’était pas un ninja sensoriel, il ne lui était pas possible de savoir avec certitude que ce n’était pas totalement vrai, dans le cas contraire, nous partions peut-être du mauvais pied. J'avais l'habitude de me camoufler ou de passer inaperçu, mais ce n'était jamais parfait.

Les événements devenaient vraiment intéressants !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1377
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: #1 Le choix du Soleil Sam 16 Jan 2016 - 11:38

Le mur haut de plus de cent mètres ne semblait avoir pour seule décoration l’écriture de la « Nation du Soleil », placardée tous les cinq cent mètres environ. Aucune porte en vue, aucune entrée apparemment cachée mais surtout… aucun garde. Si les shinobis auraient pu s’attendre à être accueillis d’une manière ou d’une autre, ils pouvaient être déçus. Personne ne semblait venir vers eux. Y avait-il des rebords à cette grande « muraille » sur lesquels des résidents de ce nouveau pays auraient pu monter pour voir ce qu’il se passait en bas ? Impossible de le savoir d’en bas.

Les ninjas étaient donc bloqués ici, forcés soit de communiquer ou d’essayer quelque-chose s’ils voulaient progresser. Mais que faire face à un mur dont on voyait à peine le sommet, et dont le bois semblait diablement solide – probablement renforcé par une couche solide derrière – en plus d’être lisse et donc difficile voire impossible à escalader ?

Y avait-il une astuce ou fallait-il simplement tenter de passer en force ? N’y avait-il vraiment personne qui les surveillait ou étaient-ils épiés depuis le début ? Risquaient-ils de déclencher un conflit en voulant passer au-delà de ce mur ? Tant de questions qui ne trouveraient jamais réponse… s’ils restaient sans rien faire.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Emissaire de Maskine
Messages : 1728
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: #1 Le choix du Soleil Dim 17 Jan 2016 - 18:16

    Un dialogue s'amorçait entre moi-même et l'un des deux autres individus se trouvant face à moi. Celui-ci se présentait sous le nom de Yoru. D'où venaient-ils ? Le phrasé de l'homme ne laissait entendre aucun accent particulier et leurs vêtements ne laissaient entrevoir aucune allégeance à une nation. L'homme au cheveux noir annonçait qu'ils étaient de simples voyageurs n'étant pas affiliés de quelques manière que ce soit à ce lieu. Soit. Cela ne m'aiderait donc pas à franchir cet obstacle se dressant entre moi et mon épée. L'homme me demanda alors la raison pour laquelle je souhaitais passer ces murs. Lui répondre ne me coûtait rien et une hypothétique collaboration pouvant rapporter beaucoup, j'accédais à sa demande.

      « Une source sûre m'a affirmée qu'un objet que l'on m'a dérobé se trouve dans ce pays, j'ai donc pour objectif de passer ce mur et de récupérer ce dernier. L'homme ayant dérobé mon bien se trouve être un membre d'une organisation appelée La corporation. Il s'agit d'un groupuscule composé de plusieurs individus ayant la main mise sur une très grande partie des richesses de ce monde. Elle serait aussi à l'origine d'un nombre d'attaque importants contre les villages cachés puisque leur but premier est le profit et réguler la puissance des dits villages. »


    Je laissais l'homme assimilé ces informations avant de reprendre.

      « Bien entendu si je vous dis tout cela c'est parce qu'au vu de votre carrure et de vos traits, on devine que vous êtes rodés à l'art du combat. Donc que vous soyez shinobi ou mercenaire, j'aimerai que vous m'aidiez à rentrer à l'intérieur de cette nouvelle nation. »


    Dépourvu d'Atiesh, mon sabre à pouvoir, j'étais impuissant lorsqu'il s'agissait de détruire des édifices, mon dojutsu et un sabre basique ne me permettant pas d'effectuer des attaques efficaces sur cette défense. J'avais donc besoin de ces hommes et donc le plus simple était de proposer un plan d'action simple et efficace.

      « Je vous propose d'effectuer chacun une action différente si vous acceptez de collaborer. Je vais pour ma part essayer de créer des prises pour escalader la muraille, tandis que vous essaierez de trouver une issue dérobée ou un garde. Si l'un de vous est un shinobi sensoriel, nous pourrons déjà répondre à cette dernière question. Dans l'éventualité où nous ne trouvons rien, nous pourrons alors essayer de passer en force. »


    La proposition était claire, et qu'ils répondent positivement ou non je me lançais pour ma part dans la création de prises sur la muraille. Je plantais donc fermement mon épée dans la muraille de bois. Cette épée restait une création d'un maître et était extrêmement coupante. Assez pour entailler du bois, mais était-ce simplement un bois standard ? Je le saurai sous peu. Mais si mon entreprise devait fonctionner, escalader la muraille ne prendrait que deux heures tout au plus.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Informations

Message(#) Sujet: Re: #1 Le choix du Soleil Mar 19 Jan 2016 - 18:37

Outre le trio en pleine discussion, les alentours semblaient étonnamment déserts. Bien que cela ne soit certainement pas une bonne raison pour baisser sa garde en un tel lieu, spécialement lorsque leur objectif premier consister à passer une épaisse muraille aussi haute qu'une montagne. Pourtant Koüga était déjà familier de ce genre d'exercice depuis le plus jeune âge, lui qui avait déjà survolé à maintes reprises les reliefs servants de barrières naturelles à son village. Suffisamment pour se rendre compte à quel point Al Sa-Her allait perdre un temps fou ainsi qu'une quantité d'énergie non négligeable afin d'escalader ce si massif obstacle.

Et même si il ne pouvait pas vraiment estimer la fiabilité de cet homme, ses étonnantes déclarations n'étaient pas dénuées de logique compte tenu des évènements dramatiques qu'avait récemment connu la Nation de la Foudre. De plus il semblait en avoir après un objet que cette Corporation lui aurait dérobé. Ce n'était certainement pas assez pour en faire un véritable allié, mais suffisamment pour inciter le Kadoria à lui venir en aide.

En effet lorsque l'inconnu en eut terminé avec son propre plan. Le meneur du duo kumojin adressa un regard discret à son coéquipier tout en effectuant un simple mudra de la main droite. Ses pieds décollant alors littéralement du sol tandis que son regard levé bien haut pointait en direction des sommets de la construction, il n'était pas très difficile de comprendre qu'il comptait tout simplement y aller en volant.


"Reste sur tes gardes, on aura surement besoin de tes capacités pour analyser la zone pendant notre montée."

C'était là l'unique consigne qu'avait adressé tranquillement le Jônin au membre des renseignements avant de léviter jusqu'à son précédent interlocuteur qu'il avertit avec sa voix tout en joignant ses deux paumes comme pour se frotter les mains.

"Hey Al Sa-Her ! Ce sera surement plus simple si je vous donne un coup de main."

Puis il tenta de le saisir en faisant passer ses bras, paumes fermées, en-dessous de ses aisselles pour finalement prendre de l'altitude en se servant de l'extrême proximité avec le mur comme mode rudimentaire de camouflage. Sans bien entendu perdre de vue le fait qu'il devait lui aussi prendre garde aux alentours.
Spoiler:
 


Dernière édition par Kadoria Koüga le Mer 20 Jan 2016 - 3:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 950
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: #1 Le choix du Soleil Mar 19 Jan 2016 - 21:17

Les paroles de l’inconnu ne firent pas vraiment écho dans mon esprit. Il avait parlé d’un objet volé sans en dévoiler pus sur celui-ci. Il indiqua qu’il était venu ici pour le récupérer, c’était une raison valable à condition que ce fut la vérité évidement. Il mentionna l’existence d’une grande organisation secrète nommée la Corporation. C’était intriguant et j’étais mal placé pour remettre en doute son existence. De toutes façons, ce n’était pas mon rôle de savoir s’il disait la vérité ou pas, c’était à Koüga, mon supérieur hiérarchique, de prendre ce genre de décision.

Ce fut d’ailleurs lui qui me conseilla de rester sur mes gardes, parce que j’allais probablement être utile pour la suite des évènements. J’imaginai alors qu’il savait que j’étais un ninja sensoriel, ce qui n’était pas vraiment un secret. Koüga utilisa alors une technique propre à son clan qui lui permettait de défier la gravité en volant. Je fus impressionné par cette technique, il s’agissait de la première fois que j’avais l’occasion de la voir à l’oeuvre.

Je le vis alors s’élever dans les airs, décidant par la même occasion d’aider l’inconnu en l’emmenant avec lui vers le sommet du mur. Celui-ci avait bien de la chance, car même s’il en était peut-être capable, escalader un mur de cette hauteur en utilisant une épée comme seule prise était une tâche difficile. Je me demandais alors si j’étais censé prévenir Koüga de l’existence de Karyuudo, il pouvait se révéler très utile pour traverser ce mur.

Ma réflexion fut assez vite terminée, comme à mon habitude, je préférai rester discret à ce sujet tant que cela ne devenait vraiment nécessaire. Pour le moment, le mieux que je pouvais faire était de me concentrer sur les sources de chakra aux alentours. Même si je n’appréciais pas vraiment recevoir des ordres, ne pas être le chef d’équipe me permettait au moins de laisser Koüga gérer à sa façon notre mission.

Je restais donc au sol, concentré sur mes facultés sensorielles pour repérer la moindre forme de vie qui pouvait nous entourer.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1377
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: #1 Le choix du Soleil Mer 27 Jan 2016 - 16:44

Le Nukenin avait décidé d’expliquer son objectif sans détour. Et cela eut pour effet de permettre aux Kumojins de l’aider. Tous les trois n’avaient au final qu’un seul et unique but : passer ce mur pour en apprendre plus sur ce nouveau pays. Mais comment passer outre cette frontière, c’était une autre question…

Jisetsu Uji décida d’y aller petit à petit, en plantant son épée dans le mur. Sans parvenir à sentir quelque-chose de particulier, son astuce sembla marcher : sa lame arrivait à transpercer le solide bois du mur. En répétant l’action des dizaines de fois, le Nukenin serait sans doute capable d’accéder au reste du pays.

Mais il n’en aurait peut-être pas besoin. Car Kadoria Koüga avait pris un chemin plus rapide : celui des airs. Et en agrippant le Nukenin, il ne mit qu’une minute pour atteindre le sommet du mur. Et là, première surprise : aucun garde n’attendait en haut. Aucun piège ne se déclencha non plus.

Non, Koüga et Uji se contentèrent simplement de passer au-delà du mur, pour atterrir rapidement derrière, sur une herbe verte, point de départ d’un paysage magnifique… mais finalement assez commun.

Seule particularité : une femme attendait devant eux à quelques dizaines de mètres. L’épée à sa taille et l’arc dans son dos pouvaient indiquer aux shinobis que ce n’était pas qu’une simple civile. Il y avait également quelque-chose qui se dégageait de ses habits, une certaine prestance qui semblait montrer qu’elle était une gradée du Pays du Soleil. Et cela contrastait avec une absence totale de chakra.
    « A moins qu’il ne trouve un moyen de venir jusqu’ici, votre ami restera à l’extérieur, et tant mieux pour le débat. »
Un débat ? La jeune femme aux cheveux roux sortit une deuxième épée – mieux cachée cette fois – que Jisetsu Uji put immédiatement reconnaître. C’était son arme.

De l’autre main, elle sortit un bandeau dont les nuages gravés dessus indiquaient d’où il provenait. Et le sang sur ce dernier pouvait créer de la tension chez Koüga. Quoi de plus normal : celle qu’il avait en face d’elle exhibait un bandeau d’un Kumojin imbibé de sang.
    « La grande nation du Soleil sait ce que vous êtes venus chercher. Mais nous sommes différents de vous autres, ainsi nous n’accéderons pas aveuglément à vos requêtes. Néanmoins, pour nous montrer bons, j’ai été autorisée à accorder un seul et unique privilège. »
Elle laissa tomber l’épée et le bandeau à ses pieds. Elle croisa les bras.
    « L’épée ou les informations sur le Kumojin que nous avons récupéré, je ne vous donnerai que l’un et pas l’autre. Décidez-vous, rapidement. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Emissaire de Maskine
Messages : 1728
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: #1 Le choix du Soleil Mer 27 Jan 2016 - 17:38

    Après une collaboration fructueuse, voilà que nous nous trouvions, le Kumojin et moi-même de l'autre côté du mur sans n'avoir rencontré aucune résistance. Mais étrangement une femme attendait de l'autre côté du mur une arme pointé dans notre direction. Elle s'exclama en premier lieu afin de nous affirmer que sauf dans le cas où il trouverait un moyen de venir ici, le troisième homme de notre équipe improvisée devrait rester de l'autre côté. Je regardais la jeune femme, totalement inexpressif avant de répondre de manière tout à fait impassible.

      « Visiblement vous n'avez aucune information sur moi, sinon vous n'auriez pas appeler l'homme derrière le mur comme étant mon ami, à moins que vous vous adressiez uniquement à cet homme ici présent. » 


    Dis-je en désignant Yoru d'un signe de tête. Pourtant comme pour me donner tord, la jeune femme dégaina une seconde épée que je reconnaissais très rapidement puisqu'il s'agissait de la mienne. Avant que je ne m'exclame à nouveau, la jeune femme sortit aussi un bandeau avec l'emblème de Kumo gravé dessus, ce bandeau était tâché de sang. Enfin elle reprit la parole afin de nous imposer un dilemme. Nous devions choisir entre récupérer mon épée ou en savoir plus sur ce bandeau Kumojin. Je fixais l'homme à mes côtés avant de m'exclamer à son attention.

      « vous êtes donc un shinobi de Kumo hmm. »


    Puis mon regard repassa sur la jeune femme et je reprenais la parole.

      « Vous n'êtes différents de personnes, vous n'êtes qu'une humaine parmi les humains et comme tout humain, vos actes de bonté sont encadrés de deux actes barbares. Mais laissez moi éclairer votre lanterne sur ce que vous venez de déposer au sol. Il s'agit d'Atiesh, l'épée bénie par le dieu du vide et son pouvoir consiste à courber l'espace de ce qu'elle touche. Et pour cela elle s'empare du chakra de celui à qui elle est liée, et ce même à distance. Ce que j'essaie de vous expliquer mademoiselle, c'est qu'ici vous êtes sous l'emprise de mon arme et donc de ma volonté. »


    Je continuais de la manière suivante

      « Si je suis ici aujourd'hui c'est uniquement pour récupérer mon bien, votre nation du soleil, votre corporation, ce que vous pensez hypothétiquement savoir de moi ne m'intéresse pas. »


    Les manigances, les choix et le reste m'importunaient plus qu'autre chose, je décidais donc de réduire la solution à une voie unique. La distance qui nous séparait était suffisante, je ne serais pas touché par les vagues de ma propre attaque.

      « Votre vie ne m'intéresse pas non plus. »


    Je frappais des mains et en un instant la zone autour de l'épée émit un léger grincement, une seconde après, trois mètres de rayons autour de la zone venait de subir son pouvoir ultime. La zone entière venait d'effectuer une rotation à 360°. Pour imager cela, la tête d'une personne prise dans la technique venait de faire un tour complet sur elle-même, donc la nuque se briserait comme chaque os du corps sous la pression. En somme n'importe quel être vivant prit là dedans mourrait, c'était inévitable, pas étonnant vu qu'il s'agissait de ma technique la plus puissante. Je m'avançais maintenant vers mon arme en courant prêt à charger dessus si une intervention extérieure se précipitait elle aussi pour l'avoir.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Informations

Message(#) Sujet: Re: #1 Le choix du Soleil Mer 27 Jan 2016 - 20:16

Si Koüga fut dans un premier temps étonné par la simplicité avec laquelle ils parvinrent à franchir ce rempart du Soleil, son instinct le rattrapa dès qu'ils foula pour la première fois de sa vie les terres verdoyantes qui s'offraient à son regard. En effet une femme équipée comme une chasseresse semblait les attendre de pied ferme, sa première phrase suffisant à leur faire comprendre que leur groupe était en réalité surveillé depuis leur arrivée aux abords du grand mur. De plus elle ne tarda pas à éveiller une animosité, plus ou moins prononcée, à son encontre dans le cœur de chacun de ses deux interlocuteurs.

En effet comme l'avait déclaré précédemment Al-Sa-Her, une entité nommée la Corporation s'était emparée de son arme fétiche et apparemment c'était bien la "Nation du Soleil" qui l'avait en sa possession. Tout comme un bandeau kumojin ensanglanté et prétendument son propriétaire. Ainsi l'organisation criminelle décrite par le nukenin semblait avoir de très forts liens de ressemblances avec elle, cette Nation qui selon les déclarations de l'un des siens ne s'était pas gêné pour s'en prendre à l'un des compatriotes du Kadoria. Pourtant il était encore trop tôt pour pouvoir confirmer sa participation à l'attaque sur Kumo ainsi que l'enlèvement de Kira Musashi.

Koüga avait par conséquent un nombre limité de choix parmi lesquels il ne pourrait en retenir qu'un seul. Et si il avait bien évidemment pensé à capturer cet arrogant personnage qui leur faisant face avant de lui prodiguer le remède pour délier les langues dont il avait le secret, son compagnon de circonstance avait jugé bon de l'éliminer purement et simplement. Une décision qui fit naitre en Koüga deux sentiments contradictoires, lui qui était ravi de voir son corps se disloquer et en même temps contrarié de ne pas pouvoir procéder à sa manière.


"Un sabre de l'ancienne Kiri, rien qu'ça !"

Telles furent les seules paroles qu'il prononça à l'égard du sabreur, essentiellement teintées de respect face à un pareil déploiement de force, le kumojin n'en restait pas moins neutre dans cette confrontation. En effet il espérait surtout que son véritable coéquipier allait trouver un moyen de franchir cette obstacle. Après tout ses facultés d'analyse lui semblaient indispensables pour progresser dans cette région potentiellement hostile. Quant à lui il devrait s'assurait que la femme était bien décédée et qu'elle n'avait pas des amis dans les parages.
Revenir en haut Aller en bas
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 950
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: #1 Le choix du Soleil Dim 31 Jan 2016 - 13:08

Je restai donc seul de mon côté du mur, alors que Koüga et l’autre individu étaient déjà passé de l’autre côté. Ma perception ne me permettait pas de repérer la présence d’autres individus autour de nous, ce qui rendait ma position assez inutile. Si mes compétences ne pouvaient être utile si je restais sur place, j’allais devoir passer ce mur par moi-même. Je ne pouvais pas attendre de Koüga qu’il vienne me chercher, il ne fallait gâcher ni son chakra ni son temps. D’ailleurs, le fait qu’il eut décidé de faire traverser l’inconnu et pas moi me surprit un peu, mais je me dis ensuite qu’il pensait sûrement que j’étais parfaitement capable de le faire par moi-même. Même si cela ne m’arrangeait pas de devoir faire appel à Karyuudo dans une zone inconnue, je décidai de faire une exception pour cette mission qui était quand même très intrigante.

Je lui fis alors signe, étant persuadé qu’il m’observait de loin. Il mit alors quelques secondes à arriver. Sans que j’eus besoin de lui demander, il fit en sorte de ne pas être remarqué par les personnes de l’autre côté du mur. C’était bien pensé, puisque même si le mur faisait plus de cent mètres de hauteur, c’était toujours moins que la hauteur de vol de Karyuudo.

- Alors humain, tu as besoin de mon aide pour passer de l’autre côté.


- Ni l’un ni l’autre n’ont essayé d’utiliser Ki Nobori no Shugyô, la technique permettant d’escalader des parois grâce au chakra. Comme il s’agit d’une technique plutôt basique, je me suis dis que ce n’était peut-être pas possible, alors je te demande effectivement de l’aide.


- Alors monte sur mon dos, je n’ai pas besoin de technique pour survoler un stupide mur, aussi grand et long soit-il.

Je montai donc sur son dos. Tandis qu’il commençait à prendre de l’altitude, j’utilisai une technique de camouflage. Celle-ci avait pour effet de nous rendre pratiquement invisibles, elle n’était pas parfaite et il était toujours possible pour une oreille attentive de nous entendre, mais elle n’était pas gourmande en chakra.

Alors que nous passions juste au dessus du mur, je pus enfin voir l’autre côté. Celui-ci n’avait rien d’extraordinaire pour le moment, mais notre mission n’était pas terminée. Regardant alors vers le bas, je me rendis compte que les deux hommes avaient reçu la visite d’une femme. Celle-ci ne semblait pas être dans un bon état, de plus, comme elle ne dégageait pas de chakra, il était fort probable qu’elle fut morte. Malheureusement, je me trouvais trop en hauteur pour m’en assurer. Je décidai alors de chuchoter quelques mots à ma monture.

- Descend un peu, mais essaie de rester discret et hors de portée de potentiels ennemis.

Nous redescendîmes ainsi d’une bonne cinquantaine de mètres, ce qui me permettait d’avoir une meilleure vue sur la scène en contrebas. Par contre, il était d’autant plus facile pour les autres de se rendre compte que quelque chose ou quelqu’un se trouvait au dessus de leur tête.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Première Dame et Oracle
Messages : 10
Rang : Civ

Message(#) Sujet: Re: #1 Le choix du Soleil Sam 6 Fév 2016 - 12:21

Aucune information sur lui ? Venait-il de sous-estimer la puissance globale de la Nation du Soleil ? Aussi inconnue cette dernière pouvait-elle être à leurs yeux, ces shinobis ne pouvaient pas imaginer une seule seconde que le réseau de Taiyô no Kuni ne soit pas fiable, si ? Finalement, lorsqu’il vit son arme entre les mains de la jeune femme, il changea quelque peu d’avis. Apparemment, il n’avait pas eu connaissance de l’origine de son allié, ce qui remettait sans doute l’appellation et le lien qu’ils avaient.

Mais si le doute aurait pu s’installer dans l’esprit du Nukenin en connaissant le village de celui à ses côtés ou simplement en ayant compris le choix qui s’offrait à eux, il préféra continuer dans son élan d’arrogance. On avait dressé à Uma le portrait d’un shinobi qui disposait – surtout via son arme – de pouvoirs et de pensées décalées par rapport au commun des mortels, et si elle avait pu avoir la confirmation avec l’épée Atiesh, elle voyait à présent ce fameux décalage avec son possesseur.
    « Sous l’emprise de votre volonté, vraiment ? »
Elle esquissa un sourire, tandis que le Nukenin sembla vouloir passer à l’action. Distorsions et autres effets liés à l’épée durent s’enclencher, et les deux ninjas virent un instant toute la zone changer selon leurs propres interprétations.

Mais au bout d’une ou deux secondes, ils se rendirent rapidement compte que rien n’avait changé.

Face à eux, la jeune femme en armure flamboyante n’avait pas bougé et n’accusait aucune égratignure. Plus que l’impossibilité de sa technique à tenir, Jisetsu Uji se rendit compte que sa course était faible et ses pas lourds. Quelque-chose clochait, inévitablement, mais quoi ? La femme préféra attendre un peu, ayant attendu et donc repéré que le troisième ninja flottait dans les airs à bonne distance. Mais lorsqu'elle comprit qu'il ne comptait apparemment pas se joindre à eux, elle reprit.
    « Ce que vous avez vu, un instant, était la preuve de votre arrogance à vous, ninjas. Persuadés que rien ne peut vous arrêter, votre esprit a interprété l’assaut comme s’il était réussi alors qu’en réalité… il n’a jamais pu être lancé. »
L’originaire du Pays du Soleil posa la main sur le manche de son épée.
    « Et la raison est simple : Taiyô no Kuni est un pays pur. Aucun chakra ne peut s’exprimer sur mes terres. »
Elle dégaina. Sa lame était imposante par la lumière qu’elle reflétait et par la beauté de ses traits. Et avec son mouvement, elle avait déroulé une splendide cape en or qui recouvra l’arc qu’elle avait dans son dos. Son regard se posa successivement sur chacun des trois hommes qu’elle avait en face d’elle.
    « Je suis Yûgure Uma, Première Dame et Oracle du Pays du Soleil… et une agression d’un habitant de mon pays est punie par la loi. Jisetsu Uji, vous êtes en état d’arrestation. »
Soit il se rendait, soit il devrait affronter celle qui gouvernait ce nouveau pays. Et sans le moindre chakra, ni ce dernier ni les Kumojins qui devaient également faire un choix ne pourraient se vanter d’avoir l’avantage. Au contraire, Yûgure Uma avait définitivement le dessus sur les étrangers.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Emissaire de Maskine
Messages : 1728
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: #1 Le choix du Soleil Sam 6 Fév 2016 - 14:52

    Il semblerait qu'en réalité ma technique n'ait pas fonctionné, qui l'eut cru qu'un pays tel que celui-ci existait ? Un pays où les lois même de tout notre monde ne s'appliquait pas. Il s'agissait d'un problème réel. Après tout je devais exterminer chaque humain de cette planète, mais exterminer ceux-ci risquait d'être une tâche bien plus ardue qu'il n'y paraissait. Bien que faire maintenant ? Ma situation était on ne peut plus mauvaise. Concrètement j'avais face à moi une combattante que je ne pouvais vaincre avec mes pouvoirs et même si j'étais un excellent épéiste rien ne me garantissait la victoire. D'un autre côté ces deux là étaient maintenant complètement inutile. Me laisser arrêter et emprisonner n'était absolument pas une option. J'avais trop de choses à accomplir pour rester des années dans des geôles. La fuite alors ? Cela pourrait être envisageable, Si elle ne possédait pas de chakra elle ne courrait théoriquement pas plus vite que moi. Le mur avait beau longer le pays, si je parvenais à arriver à l'océan rien ne pourrait m'empêcher de rejoindre le continent.

    Quant à Atiesh... Je devais me résoudre à l'abandonner, il existait un moyen de regagner son pouvoir malgré tout. Car dans la légende du prêtre et de l'épée avec laquelle il se trancha, il y a quelque chose qui n'a jamais été dite. Ce ne fut pas une seule épée qui fut crée, mais des lames jumelles. Et si l'histoire de la première eut clairement été raconté, celle de la seconde, nulle sait ce qu'il en ait advenu. Mais visiblement elle serait toujours plus facile à récupérer que la première. Bien il fallait maintenant répondre à la jeune femme qui affichait un air supérieur, sans doute puisqu'elle venait de vaincre.

      « Il semblerait que je me sois fourvoyé. En effet vous n'êtes pas sous son emprise, mais qui l'eut cru qu'une terre comme celle-ci existait. »

      «  Quand à ce que j'ai vu n'est en rien une preuve d'arrogance. J'ai juste cavalé des pays entier à la recherche de mon arme qui m'a été dérobé par des personnes comme vous, qui arrivent d'on ne sait où depuis on ne sait quand, qui ont on ne sait quelles motivations, qui s'intéressent à vous on ne sait pourquoi. Qui bizarrement connaissent tout de notre vie. Comme la corporation avant vous, sans que l'on se rencontre une seule fois, vous connaissez mon vrai prénom que j'ai abandonné depuis mon enfance pour me nommer Al Sa-Her, vous connaissez toutes mes capacités et m'inventez même des relations. Et même si je ne ressens aucune émotion dû à une déviance génétique, je ressens quand même la fatigue, et voyez chère madame à quel point vous me fatiguez. »


    Un instant de pause avant de reprendre.

      « Et enfin, je n'ai pas cherché à vous agresser, j'ai cherché à vous éliminer. La différence est notable. Mais c'est le sort que je réserve à ceux qui me volent mes biens. J'ai appliqué ma propre loi à l'encontre des voleurs, comme vous souhaitez appliquer la votre à l'égard d'un agresseur. »

      « Quand à votre pays « pur », désolé de vous informer que tant que des humains vivront dans votre pays, il n'aura rien de pur. L'Homme corrompt et détruit tout ce qu'il touche. L'Homme se précipitera dans le crime tout comme les feuilles tombent des arbres en automne. C'est dans sa nature. »


    Enfin pour conclure.

      « Maintenant pour mon épée, vu que j'ai peu de chance de la récupérer dans un pays tel que celui-ci, je vous la laisse, voyez ça comme un présent. J'ai une autre solution pour récupérer son pouvoir. Voilà comment nous allons conclure, je vais simplement commencer à courir par là, vous serez libre de me poursuivre ou pas, mais je compte rentrer sur le continent. Encore une fois ce pays, je n'en ai rien à faire, qu'il écrase le monde ninja, qu'il brûle, que quoi que soit d'autre lui arrive, ça ne me concerne pas. »


Citation :
Voilà donc concrètement mon personnage va pas se laisser arrêter et tenter une fuite. Il est habillé légèrement tandis que le leader du pays du soleil est elle en armure, c'est un sabreur qui donc a un corps entraîné et est donc rapide même sans chakra. Et si lui n'a pas de chakra, elle non plus forcément. Uji part avec 20 m d'avance concrètement. Si ma fuite réussie c'est mon dernier rp à l'acte, ma participation était uniquement pour mon épée et là il est évident que j'ai foiré la récupération xD

Ps : Uji part donc vers la côte, il veut contourner le mur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Informations

Message(#) Sujet: Re: #1 Le choix du Soleil Lun 8 Fév 2016 - 13:17

Visiblement chaque shinobi ici-présent avait dans un premier temps surestimé l'emprise d'Al-Sa-Her sur leur interlocutrice. Mais dès lors qu'ils prirent connaissance de la réalité de cette contrée, ils devinrent d'un coup plus méfiants. Et certainement inquiet en ce qui concernait le sabreur, lui qui avait explicitement tenté de s'en prendre à "Sa Majesté" du coin. Mais comme Koüga n'était aucunement mêlé à cette affaire et l’agresseur l'avait verbalement désolidarisé de lui.

Pourtant il ne se sentait pas non plus à son aise. Si ce que cette femme disait était véridique, alors lui aussi était vulnérable. Car bien que son large vêtement cachait plus que de simples vêtements, ils ne se sentaient bizarrement pas d'humeur à se faire une ennemie de plus. Il préférait plutôt continuer à faire ce qu'il faisait depuis le début, c'est-à-dire agir de manière pacifique. Le tout en écoutant une nouvelle intervention d'Al-Sa-Her qui se conclut inévitablement par sa propre fuite.


"Cet homme vient peut-être d'appuyer votre vision des shinobis, mais si nous étions bien tous les mêmes, il n'aurait pas été le seul à tenter de s'en prendre à vous Première Dame."

Le regard de Koüga pointant alors en direction du bandeau kumojin tâché de sang puis vers Al-Sa-Her qui s'était apparemment préparé à courir jusqu'à n'en plus finir, il se contenta d'ajouter ces simples paroles:

"Et avec tout le respect que je vous dois, je suis curieux de savoir comment l'Oracle du Soleil va traiter le fuyard qui a souhaité attenter à sa vie."

Effectivement cette femme avait parlé de la barbarie shinobi, mais qu'en était-il de son sens de la Justice ? Allait-elle le transpercer d'une flèche dans le dos ou tenter quelque chose de plus surprenant. Pour le moment Kadoria Koüga se placerait en tant que simple observateur neutre et clairement ouvert à la discussion.


Dernière édition par Kadoria Koüga le Lun 8 Fév 2016 - 18:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 950
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: #1 Le choix du Soleil Lun 8 Fév 2016 - 15:41

Aucun chakra, cela ne me plaisait pas. Je ne pouvais pas me camoufler, j’avais donc été repéré par l’ennemi. Enfin, je ne savais pas vraiment si je devais la considérer comme un danger. Il était évident qu’elle nous attendait, elle connaissait l’identité de l’homme qui nous accompagnait. Elle le nomma Jisetsu Uji, ce qui n’était pas le nom qu’il nous avait donné. Ce n’était pas vraiment important, surtout depuis qu’il avait décidé de fuir après avoir échoué son assaut. Il n’avait vraiment pas eu de chance, décider d’attaquer violemment d’un seul coup pour avoir ce qu’il voulait aurait pu être une bonne stratégie, surtout qu’il était particulièrement puissant. Malheureusement, son échec l’avait mis dans une situation délicate et il n’était plus le bienvenu sur ces terres si particulières.

- Qu’est-ce que tu comptes faire ? Je n’aime pas cet endroit.

Je savais que si Karyuudo était inquiet, ce n’était pas bon signe, mais je ne pouvais pas partir maintenant et laisser ce nouveau pays, ainsi que mon équipier, derrière moi. Il avait réussi à passer ce mur grâce à une technique de son clan, mais s’il était incapable de revenir, je ne pouvais pas non plus demander à Karyuudo de nous porter tous les deux. Je lui murmurai alors quelques mots à l’oreille.

- Tu n’utilises jamais ton chakra, tu n’as pas à t’en faire. Je vais rester prudent, cette femme ne m’inspire pas confiance. Elle n’a pas l’air stupide et pourtant, elle se permet de nous juger sans nous connaître. Elle doit avoir une haine des shinobis et cela ne présage rien de bon.

Assistant toujours à la scène qui se déroulait en bas, je remarquai que Koüga préférait rester calme et observateur. Ce n’était pas pour me déplaire, tant que nous n’en savions pas plus sur ce qui nous empêchait d’utiliser nos techniques, il fallait rester diplomate avec l’inconnue. Même si j’avais envie de demander à Karyuudo de lui foncer dessus pour lui arracher la tête, je savais que cela mettrait notre mission en péril. Tant que nos vies n’étaient pas en danger, je continuerai de suivre l’exemple de Koüga.

- Reste attentif également, si on nous attaque, tu auras sûrement le temps d’esquiver, mais je ne pourrais pas t’aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Première Dame et Oracle
Messages : 10
Rang : Civ

Message(#) Sujet: Re: #1 Le choix du Soleil Mer 24 Fév 2016 - 11:19

Il admettait s’être fourvoyé. Quoi de plus compréhensible lorsqu’on savait qu’il pensait que son épée allait s’en prendre à la Première Dame. Cette dernière ne lâchait pas son regard transperçant envers Al Sa-Her. Il était d’ailleurs fatigué de voir « tant » de personnes être au courant de ses secrets. Un point sur lequel la jeune femme sembla aussitôt désireuse de relativiser.
    « Je connais certains membres de la Corporation, ne vous inquiétez pas, très peu de personnes sont au courant de votre passé. »
Elle s’interrompit d’elle-même. Alors que les premiers pas du Jisetsu étaient faits pour fuir ou au moins pour trouver un moyen de sortir de ce pays, des soldats sortir d’un petit bois à presque un kilomètre à l’arrière. Yûgure Uma savait qu’en prononçant un tel ordre d’arrêt à l’encontre du Nukenin, sa garde rapprochée sortirait aussitôt de l’ombre.

A une telle distance, en temps normal, Uji n’aurait aucun souci à prendre le dessus sur ces hommes-là, que ce soit en combat ou même en vitesse, vu les centaines de mètres d’avance qu’il avait. Mais dans un pays sans chakra, c’était presque l’inverse.

Pourtant, alors que l’on pouvait s’attendre à ce que cette garde rapprochée de la Première Dame se mette en marche, elle s’arrêta net dès les premiers pas effectués. La raison ? La dirigeante avait fait un geste à l’attention de ses soldats. Son regard insistait envers Al Sa-Her.
    « C’est justement la Corporation qui m’a donné cette épée, je ne suis pas votre voleuse. Que vous accordez autant voire davantage de crédit à vos règles personnelles qu’à celles qui sont établies dans toute ma nation, soit, mais j’ai une proposition à vous faire… »
La femme à l’armure aux éclats similaires à ceux des rayons du soleil pointa du doigt et du regard l’épée Atiesh. Son visage resta de marbre.
    « Je vous rends votre épée, et vous me suivez pour être jugé selon les lois de mon pays. Rassurez-vous, aucune peine lourde ne vous attendra, puisque je noterai que c’est la première fois que des shinobis venaient ici et me rencontraient. »
Elle relâcha son bras, et ses quatre petits soldats se remirent en marche vers elle. Continuer à fuir ou accepter le « marché » proposé par la Première Dame, tel était le choix à faire pour Jisetsu Uji. Ce dernier était d’ailleurs toujours sous le regard Kumojin, dont les paroles avaient été jusque-là ignorées par Yûgure Uma.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Emissaire de Maskine
Messages : 1728
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: #1 Le choix du Soleil Jeu 25 Fév 2016 - 1:55

    Ma course s'était stoppée nette lorsque je vis sortir des bois des troupes armées. Était-ce là ma fin inéluctable ? Me voilà entouré de part et d'autres d'ennemis que je ne pouvais vaincre sans me servir de mon chakra. Encerclé et prit au piège, quelles options me restait il ? Je n'en voyais pour le moment aucune. La jeune femme qui avait annoncé être Yugure Uma s'exclama alors et affirma connaître certains membres de la corporation.

    L'organisation criminelle et elle était donc bien liée et elle affirmait en connaître des membres. Cela ne présageait rien de bon en cas de capture. J'avais déjà été capturé par les membres du groupuscule et ma vie avait frôlé le trépas sans que je ne lance aucune action contre elle. Et vu la puissance que celle-ci possédait, aucun doute qu'elle connaissait ma relation avec l'autocrate. En somme, cette femme n'était en aucun cas une alliée. Elle n'était même pas neutre, il s'agissait d'une ennemie peu importe son lien avec la dite organisation.

    Elle s'exclama à nouveau afin de m'affirmer qu'il s'agissait de l'organisation qui lui avait confié mon épée. Encore une fois, il s'agissait là d'une information on ne peut plus suspecte. Pourquoi lui avoir donné à elle ? Sachant qu'Alpha avait eu l'information que mon épée serait ici, sans en dire d'avantage, aucun doute qu'il était au courant que l'organisation avait quelques intérêts dans cette zone. Il s'agirait peut-être même d'un bastion du groupe.

    Encore une fois la jeune femme s'exclama me proposant quelque chose d'insensé. Elle me rendrait mon épée si je me constituais prisonnier. Mais le plus étrange restait qu'elle affirmait que ma peine ne serait pas lourde pour la seule raison « que j'étais un shinobi et qu'il s'agissait de notre premier échange ». Une chose était sûre. J'avais un amer souvenir dans la manière dont la corporation traitait des gens innocents comme je le fus lors de notre première rencontre, ils voulurent même nous faire exploser en plein village shinobi. Je n'imaginais de ce fait même pas de quelle manière ils pouvaient traités des ennemis.

    J'en étais certains maintenant, je ne me ferais pas capturer. Mais ma nature étant celle d'un homme capable d'analyser la situation présente, je n'étais pas dans la capacité de m'enfuir, cette femme d'un côté et ses gardes de l'autre. Aucun issue permettant une fuite même inespérée. Les shinobis de la foudre ayant montré qu'ils ne m'aideraient pas, me voilà face à un dilemme que je ne pensais pas affronter de si tôt. Mourir sous la torture d'un groupuscule ou bien m'ôter la vie moi-même. Je n'avais pas peur de la mort, la seule chose était le devenir de mes plans. Et même si j'avais rencontré quelqu'un apte à reprendre le flambeau, c'était un fait qu'être présent lors de la fin de ma croisade aurait pu être intéressant. J'aurais pu dire appréciable mais le terme n'était pas correct, après tout je n'appréciais rien, je trouvais juste de l'intérêt ou non aux choses.

    Après un souffle, je dégainais la lame se trouvant dans mon dos et d'un geste je me perforais le cœur. Le geste pourrait s'avérer incompréhensible du point de vue des Kumojins, mais ils n'en savaient pas autant que moi sur cette corporation, à partir du moment où j'aurais été capturé, ma mort aurait été garanti. Et l'action que j'effectuais aujourd'hui montrait que j'étais peut être un petit peu humain après tout. J'avais cette même audace d'un homme voulant défier son destin, d'un homme voulant choisir sa mort.


Citation :
Uji ne croît pas un mot sortant de la bouche de Yugure Uma, ses liens évidents avec la corporation et son analyse de sa dernière rencontre avec eux confirment ses pensées, il ne sortira pas vivant d'une capture. Acculé et à cours de solution, il fait le choix ultime, comme un dernier pied de nez à sa condition psychologique. Il plante son arme de substitution dans sa poitrine, mettant fin à ses jours.

Fin du Rp pour moi ! Uji meurt donc au pays du soleil. Même si c'est un choix de ma part, il est logique compte tenu de la situation. J'avais de toute façon dans le pire des cas, largement les mois requis pour changer de personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Informations

Message(#) Sujet: Re: #1 Le choix du Soleil Jeu 25 Fév 2016 - 10:56

Malgré l'apparente tranquillité de la Première Dame qui en vint même à l'ignorer tant son attention semblait fixée sur le dénommé Jisetsu Uji, Koüga sentait que les évènements qui se succédaient n'allaient pas en s'arrangeant. En effet sans pouvoir user de son chakra, le chef clanique habitué à balayer des "montagnes" n'aurait strictement aucune chance contre la force armée locale. Ce qui était plutôt problématique lorsque l'on se rendait compte qu'ils étaient totalement cernés par cette dernière. Une situation de faiblesse que le Kadoria comptait combler via le dialogue et la diplomatie.

Car bien qu'il n'était pas assez naïf pour faire confiance à l'Oracle du Soleil, elle ne cessait de se targuer d'un sens de la Justice supérieur à celui des shinobis de l'Ordre. Une déclaration qui le poussait malgré tout à croire qu'il n'aurait pas à subir un jugement totalement arbitraire et fondé sur des faits qu'elle ne serait pas réellement en mesure de prouver. En effet si il avait bel et bien aperçu ses deux compagnons après avoir levé les yeux au ciel en se demandant justement où ils étaient passés, il n'était absolument pas certain que Karyuudo soit capable d'ajouter son poids au fardeau de sa montée au ciel.

Non décidément la meilleure option qui s'offrait à lui était de rester calme et spectateur d'un évènement qui l'intrigua au plus au point. Plus précisément le suicide de leur ancien compagnon de circonstance qui avait préféré la mort à la Justice de cette Nation, et ce quand bien même la dirigeante lui avait certifié qu'il n'encourrait pas une peine lourde. Ainsi du point de vue de Koüga il était soit fou, soit certain que cette prétendu Dame de vertu n'était en faite qu'une trainée manipulatrice. Ce qui ne l'étonnerait pas vraiment étant donné les liens qu'il avait déclaré avoir avec cette organisation qui se fait appeler la Corporation. Un groupuscule que Yûgure Uma connaissait forcement à défaut d'en faire tout simplement partie.


Dernière édition par Kadoria Koüga le Jeu 25 Fév 2016 - 12:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 950
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: #1 Le choix du Soleil Jeu 25 Fév 2016 - 11:37

Devant le spectacle aberrant qui s’offrait à moi, il ne me restait que deux possibilités. Je pouvais décider de rester sur le dos de Karyuudo, rester à l’abri, prêt à fuir en cas de danger ou alors, je pouvais rejoindre Koüga sur le sol. Je n’avais pas envie de prendre des risques alors que nous ne savions que très peu de choses sur les intentions de Yûgure Uma, mais puisque Koüga ne pouvait pas utiliser son chakra, je savais qu’il n’allait sûrement pas être en mesure de fuir ou de se défendre convenablement. J’envisageai de foncer sur l’oracle pour tenter de l’éliminer, même sans chakra, ma lame et la force de Karyuudo pouvait probablement suffire, mais je n’étais pas sûr de ma réussite et je ne savais pas si mon chef d’équipe approuverait.

- Finalement, je vais descendre, prépare toi à agir en cas de problème.

- Fait attention, ces individus ont l’air de haïr déraisonnablement les shinobis.

Il diminua alors suffisament son altitude pour me laisser sauter sans risque. J’atterris juste derrière Koüga. Il semblait préférer une approche patiente, pour analyser la situation avant d’intervenir. Il n’avait pas bougé lorsque Jisetsu Uji s’était enfui ou lorsqu’il décida de mettre fin à ses jours pour ne pas être capturé. C’était compréhensible, même s’il avait jugé que son aide pouvait nous être utile, une fois dans cette situation, il ne nous était plus d’aucune utilité. De plus, l’attente nous avait permis d’obtenir des informations qui pouvaient être importantes. L’existence d’une organisation nommée la Corporation ne surprit pas vraiment, c’était devenu habituel de tomber sur des organisations secrètes.

Si je ne savais pas comment les évènements allaient se dérouler pour la suite, mais le suicide du sabreur risquait de tourner à notre avantage. Cela pouvait nous refaire gagner l’attention de la Première Dame de ce pays qui semblait nous ignorer depuis peu. Après, je n’avais pas pu entendre le début de la conversation qu’ils avaient eu alors je n’ignorais peut-être quelque chose d’important. Dans tous les cas, même si cela m’énervait de me contenter d’attendre, je n’étais pas le responsable de cette mission, je me contentai de calquer mon comportement sur le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Première Dame et Oracle
Messages : 10
Rang : Civ

Message(#) Sujet: Re: #1 Le choix du Soleil Mer 9 Mar 2016 - 19:04

Il s’était fait… Non ?! Yûgure Uma pouvait se plaindre de la mort de son interlocuteur. Après tout, elle comptait forcément sur lui pour afficher l’exemple au monde entier de la justice de son pays. Mais surtout ce qu’elle regrettait, c’était tout simplement la mort d’un homme qui au final était totalement inutile. N’était-ce pas lui que la Corporation avait décrit comme un « homme aux mystères aussi vieux que son véritable âge » ? Pourquoi se suicider, lui qui semblait avoir tant de ressource ?

Cela confirmait au moins une chose : sans leur précieux chakra, les shinobis n’étaient plus rien. Ils se rendaient compte de leur totale impuissance.

Un autre Kumojin était descendu, jusqu’à se placer juste derrière son homologue. Etait-ce son chef ? Non, il semblait que les deux ninjas des Nuages n’étaient pas reliés par un quelconque ordre hiérarchique. Après tout, comment déceler chez eux ce genre d’informations alors qu’ils restaient totalement silencieux ? La Première Dame devait néanmoins s’en occuper.
    « Il en était le propriétaire, alors sachant que cette épée m’avait été remise, je vais la garder… vous n’en verrez aucun inconvénient ? »
Présentée comme détestant les shinobis – et ce plutôt à juste titre – la jeune femme ne pouvait néanmoins cacher pleinement sa surprise face à ce triste spectacle offert par le Nukenin. Elle paraissait alors bien plus humaine qu’avant. Sa rigidité était toujours là, mais bien amoindrie.
    « J’imagine que vous êtes habitués à voir des gens mourir mais… ce n’est pas mon cas. Enfin, pas de cette manière. »
Si les Kumojins étaient venus dans le but d’observer et de se renseigner, rien n’autorisait la Dame à s’en prendre à eux. D’ailleurs, ils n’étaient pas du tout intervenus entre elle et Jisetsu Uji… Alors que faire d’eux, désormais ? Devait-elle se montrer agressive et les renvoyer d’où ils venaient ? Devait-elle leur accorder un séjour pour se reposer après ce qu’ils avaient vus ?

Ce fut en se posant de telles questions et en attestant de sa totale hésitation que Yûgure Uma se rendit compte que le suicide du Nukenin l’avait bien plus affecté que ça. Elle parvenait à le dissimuler, mais elle était bien sous le choc.
    « Vous êtes venus pour de bonnes raisons, et je les ignore. Que voulez-vous, Kumojins ? »
Elle adressa ensuite un signe de tête vers l’arrière. Les quatre soldats de sa garde rapprochée se mirent en marche vers le cadavre du Nukenin pour l’emmener ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Informations

Message(#) Sujet: Re: #1 Le choix du Soleil Mer 9 Mar 2016 - 21:52

Malgré toute la teneur dramatique qui émanait du geste insensé d'Al-Sa-Her ou plutôt devrait-on dire de Jisetsu Uji, sa mort eut au moins le mérite de recentrer l'attention de Yûgure Uma sur ses deux autres invités surprise. Et plus particulièrement sur le chef clanique dont la prochaine tâche consisterait à dialoguer le plus simplement du monde avec elle. De quoi apaiser peu une situation de tension déjà clairement désamorcée par le premier et, espérons-le, l'unique décès de la journée.

"Non aucun."

Deux vulgaires mots qui, l'air de rien, permirent au duo kumojin de ne pas passer pour ce que l'Oracle semblait tant mépriser à savoir les shinobis avides de pouvoir quel qu’en soit le prix. Une nouvelle entrée en matière précédée par une simple formalité que l'ancien Satoru n'avait encore pas eu l'occasion de remplir.

"Mais avant de répondre à votre seconde interrogation, laissez-moi faire les présentations ma chère. Mon nom est Koüga Kadoria, leader de mon clan et Jônin au service de Yoshihiro Tetsugaku, Daimyô de Kaminari No Kuni."

Puis son regard alors fixé sur la dirigeante du Soleil se tourna brièvement vers ses deux coéquipiers juste avant de revenir à son orientation initiale.

"Et voici mon subordonné Otoke Dôbutsu ainsi que son fidèle compagnon Karyuudo."

Ainsi la glace était brisée, laissant l'occasion à Koüga de dévoiler la part d'humanité que devrait posséder selon lui tout shinobi qui se respecte.

"Maintenant traitez moi de menteur si ça vous chante, mais ce spectacle macabre m'attriste autant que vous."

Un bref regard en direction du corps inerte emmené par les soldats lui rappelant encore une fois le mystère qui planait au-dessus de ce suicide impossible à prévoir.

"Tout comme je peux vous dire que les propos que vous avez tenu tout à l'heure m'ont extrêmement surpris. J'aimerai donc avoir ces fameuses informations sur le compatriote que vous avez récupéré et tout simplement apprendre à mieux connaitre votre Nation."

Le terme "récupéré" étant aussi vague que subjectif, Koüga parla sans aucune once d'animosité. Après tout ce kumojin n'était peut-être pas prisonnier, il se pouvait qu'il soit simplement réfugier. De même que l'objectif initial de sa mission restait avant tout de savoir ce qu'il se cachait derrière le gigantesque rempart qui dressait désormais à la frontière avec Hi no Kuni.
Revenir en haut Aller en bas
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 950
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: #1 Le choix du Soleil Jeu 10 Mar 2016 - 8:49

Si je n’appréciais pas le suicide du Jisetsu, n’étant pas adepte des morts inutiles, je ne pouvais que remarquer qu’elle nous était bénéfique à Koüga et moi. Grâce à celle-ci, nous avons pu récupérer l’attention de la femme qui semblait diriger les hommes alentours. Elle nous demanda alors si nous avions l’intention de l’empêcher de garder l’épée. Je trouvai cela assez particulier, il était assez évident que nous ne connaissions pas Uji et que nous n’étions pas là pour cela. Puis Koüga prit la parole, très calmement, il donna nos identités. Je compris qu’il faisait cela pour éviter tout problème ultérieure, il avait comprit que la situation n’était pas à notre avantage. Cependant, lorsqu’il prononça le nom de Karyuudo, je fus assez déçu, même si ce n’était pas bien grave.  Cette information n’était vraiment pas nécessaire et pouvait le mettre en danger. Karyuudo, par contre, n’apprécia vraiment pas et il ne put s’empêcher de réagir.

- Comment ça "fidèle compagnon" ?! Il m’a prit pour un animal de compagnie ? Il veut que je tue cette femme pour lui montrer ?

D’un geste de la main, je l’incitai à se calmer immédiatement, même si les propos échangés avec l’inconnue restaient assez polis, la situation restait tendue. Heureusement, j’étais bien le seul à être capable de comprendre ses paroles. Néanmoins, je préférai quand même prendre la parole pour rassurer sur sa réaction et sa potentielle agressivité.

- Excusez-le, il devient stressé lorsqu’il croit que je suis menacé.


Ce fut la seule phrase que je prononçai pour le moment, j’avais déjà été présenté et je n’avais rien d’autre à ajouter. Je ne savais pas les plans de Koüga, alors je me contentai de rester en retrait. Je commençai à me demander si j’étais vraiment utile pour cette mission. Si j’étais plutôt bon pour l’infiltration et l’espionnage, je n’avais aucune compétence en diplomatie ou même en relation humaine.

Mon supérieur parla alors d’informations concernant un compatriote que la femme aurait en sa possession. Ne voyant pas de quoi il parlait, j’en concluais qu’il s’agit d’une conversation qu’ils avaient eu avant mon arrivée. Je me demandai alors si j’avais loupé beaucoup ou pas, après tout, je n’étais peut-être pas au courant d’informations importantes, la situation était peut-être totalement différente de ce que je percevais. Je n’avais vu aucune signe de la part du Jonin qui pourrait l’indiquer, alors cela me semblait peu probable, mais il n’était pas non plus en situation de m’expliquer ce qu’il se passait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Première Dame et Oracle
Messages : 10
Rang : Civ

Message(#) Sujet: Re: #1 Le choix du Soleil Mar 22 Mar 2016 - 19:19

Ils semblaient vouloir faire croire qu’ils étaient choqués. Non, pas celui qui était avec l’animal. Lui, il avait quelque-chose de froid. Le premier semblait être un homme qui se croyait droit, digne, plein d’honneur. Mais celui qui avait été nommé comme Dôbutsu Otoke, il n’en était rien, c’était l’opposé. Un duo intéressant, mais qui avait donc conscience qu’ils étaient en total désavantage face à celle qui se battait mieux que quiconque sans chakra.

Elle ne voulait pas déclencher le moindre conflit, mais c’était difficile de bafouer ses principes. Elle comprenait la curiosité des Kumojins, mais s’ils restaient davantage après ce qu’elle aurait à leur répondre, ils courraient à leur perte. Car même si Kumo venait à ramener davantage de troupes, ils ne pourraient rien faire sans chakra. Et Taiyô no Kuni avait beau être une nation récente, elle n’avait rien à envier aux autres d’un point de vue organisation militaire.
    « Nous n’avons trouvé aucun corps à côté du bandeau, néanmoins tout porte à croire qu’un Kumojin est venu ici et est peut-être tombé sur une embuscade. Pourtant, c’est étrange car son bandeau a été retrouvé de ce côté du mur, il y a trois jours. Et sans chakra, vous vous doutez qu’il est impossible de faire disparaître un corps… »
Elle défia une nouvelle fois les Kumojins du regard. Le rapace avait beau avoir parlé un peu trop vite, elle n’en tenait pas rigueur. Sa suffisance était pareille à sa prestance : la Yûgure était celle qui dirigeait, ici.
    « Taiyô no Kuni, le Pays du Soleil, a servi à rétablir la paix ici. Le mur que nous avons érigé symbolise notre volonté de ne pas être mêlé à la barbarie grandissante de l’Ordre shinobi. Nous sommes un peuple libre, qui ne s’est jamais aussi bien senti depuis que nous sommes en autarcie. Aussi, vous comprendrez que je vous demande de rentrer chez vous. Vous aurez quelques informations à rapporter, au moins… »
Elle rajouta une dernière chose.
    « … et n’hésitez pas à rapporter à vos supérieurs notre volonté de ne rien avoir à faire avec eux. Sur ce, messieurs, bon retour sur vos terres. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Informations

Message(#) Sujet: Re: #1 Le choix du Soleil Mar 22 Mar 2016 - 20:48

Comme le montrait sa condescendance, Yûgure Uma était avant tout "Reine" parmi les siens. Elle avait par conséquent toute autorité sur les deux kumojins. Mais malgré sa haine déclarée des shinobis et plus particulièrement de l'Ordre, à aucun moment elle ne sembla désireuse de céder à cette barbarie dont elle avait fait son ennemi. Au moins se montrer hypocrite ne semblait pas faire partie de ses habitudes. Un atout de poids face à un chef clanique qui, malgré toutes les subtilités du monde, savait pertinemment qu'au cours de sa vie il avait commis des actes irréparables.

Bien entendu le masque qu'il portait en ce moment-même pouvait laisser planer le doute chez son auditoire, et se fut donc avec les manières d'un diplomate avisé qu'il s'adressa pour la dernière fois à la Première Dame et Oracle du Soleil.


"Dans ce cas nous n'allons pas abuser plus longtemps de votre hospitalité."

En effet il aurait été très naïf de croire qu'ils étaient réellement la bienvenue en ces terres.

"Vos paroles seront bien rapportées à nos dirigeants."

Il lui montra donc clairement que ses déclarations n'étaient pas passées dans l'oreille d'un sourd.

"Mais avant je vous dis adieu Première Dame."

Une brève révérence adressée à cette dernière et le duo put être escorté jusqu'à une grande échelle bien trop rudimentaire pour ne pas avoir été installée provisoirement. Mais malgré tout assez solide pour leur permettre de rejoindre le Pays du Feu sans encombre, puis dans un second temps de reprendre la route en direction du village caché de la Foudre. En effet il était impératif que les hautes instances kumojins apprennent l'existence de cette Nation sans chakra ainsi que cette mystérieuse histoire de kumojin porté disparu.
Revenir en haut Aller en bas
 

#1 Le choix du Soleil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Actes :: Acte #6 : Révolution :: Le nouveau Soleil-