N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 4. L'Enquête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2236
Rang : Par

Message(#) Sujet: 4. L'Enquête Dim 10 Jan 2016 - 21:54


Contexte du groupe
L’attaque du Shozaichi a été faite par un Kumojin, du moins c’est ce que tous les indices laissent penser. Si la mort de Tôhatsu Kyu a permis de savoir pour la tenue Kumojin explosive, elle est malheureusement regrettable et l’enquête préliminaire attribuée à Jisetsu Ako, Jomei et Jisetsu Tatsuya devrait permettre d’en savoir davantage.

L’unité diplomatique de Samui Yuki étant partie rencontrer une troupe de Kumo, l’importance de l’enquête était capitale pour l’Empire qui – même s’il avait frappé en son cœur – ne devait pas prendre le risque de créer davantage de conflits avec une nation extérieure sans être parfaitement sûrs de l’implication de cette dernière.

En sous-effectifs vu les récents évènements, les trois Shûkaijins pourront-ils découvrir suffisamment d’indices ?

Règles générales
    Ø Respectez l'ordre de post, et privilégiez ce RP pour ne pas le faire traîner.
    Ø Résumez toutes vos actions et vos techniques (ainsi que leur rang et leur cible) à la fin de votre RP, avec la balise spoiler ou hide. N'hésitez pas à exporter le code de vos techniques via votre Fiche Technique dynamique.
    Ø Le premier tour est un tour d’introduction. L’utilisation de techniques n’est pas autorisée dès votre premier post.
    Ø Vous avez 36h pour poster lorsque c'est votre tour. Si vous ne le faites pas, vous aurez une seule et unique fois un joker de 12h supplémentaires (le Staff ne passera pas poster). Si vous n'avez toujours pas posté, vous serez exclu du groupe.
    Ø Chaque personnage a droit à un seul délai de 24h s'il poste dans le bureau de SNH (www).
    Ø N'hésitez pas à utiliser le Guide de Combat et l'Indicateur de Chakra pour vous aider en cas de combat.
    Ø En cas de soucis, vous pouvez faire une demande d’arbitrage.

Indications particulières
    Ø Les évènements se déroulent au lendemain du premier tour de la troisième épreuve de l'Examen Chûnin, alors que le premier combat du jour allait commencer, à 14h.

Ordre des participants

Jisetsu Ako
Jomei
Jisetsu Tatsuya

Narrateur


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 407
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: 4. L'Enquête Dim 10 Jan 2016 - 23:45



Je suis le temps. L'horloge du monde dont je suis l'aiguille. Je fais partie d'un clan dit reconnu comme des hommes et des femmes capable de contrôler l'incontrôlable. Nous ne sommes pas limités aux 24h du monde, mais nous sommes notre propre source du temps. Nous l'utilisons à des fins à rendre la paix sur terre. Je suis Jisetsu Ako, manipulateur de nunchaku, et mes yeux seront apportés la paix dans le monde Shinobi..


-Tout ceci n'est qu'un simple massacre ...

Seul face au débris, je scrutais alors autour de moi, pour y voir du sang de la chair humaine et divers impact d'explosion. La technique utilisait par l'homme l'avait désintégré littéralement laissant que quelque petite fibre de lui ainsi que de ses habits. Un morceau encore calciné de la tenu que l'inconnu porté. Je collectais le plus d'indice possible, tel était ma mission depuis le départ de Samui Yuki. Récoltant sang, peau, et même de la matière en tissu pour avoir le plus de chance possible pour trouver l'auteur d'une horreur pareil. La désolation que l'homme avait pu créer ici ne restera pas impuni. Non, je jure sur mes yeux d'or que je trouverais l'identité de toi, je serais ton fardeau que tu sois en enfer ou au paradis. Mon visage te suivra toute ta vie. Ou que tu sois, peu importe l'endroit, je serais toujours présent. Je vengerais les innocents qui sont mort par ta main.

Je ferais de toi un paria, un rebut de la société complètement instable mentalement. Dieu ou Satan ne pourra pas te protéger de ma haine envers toi et ton pays. Un jour, je viendrais dans ton royaume, et cette fois ci, dans ta deuxième vie, j'y mettrais encore fin. Dans chaque vie, chacune des réincarnations que tu auras le droit d'avoir, je te tuerais. Encore et encore .. Tu ne mérite aucun respect, n'y ta famille ! Je trouverais ta femme, t'es enfants si tu en possédés .. J'anéantirais tout les espoirs que tu en fondé en eux. Il ne restera plus rien de ton nom, n'y même le moindre souvenir. Tout sera comme ci tu n'avais jamais existé.

M'approchant encore énervé vers la zone de l'explosion, je regardais ce qui pouvais être utilisable pour avoir un maximum d'échantillon valable. Mon jutsu temporel m'avait permit d'atténuer la zone touché. Je commençais alors par la pour tenter de trouver quelque chose.

- Des morceaux de chair et du sang encore bien chaud. Ceci devrait pouvoir servir pour une batterie de test par l'unité médicale. Je dois mettre mon Kunai en sécurité pour les prélèvements ...

Pour ne pas perdre le sang, la chair retrouvé sur place, je plaçais mon kunai dans ma sacoche dorsal vide. Pour ne pas polluer l'adn en cas de test sanguin. Grâce au sang, au morceau de chair, l'identité de l'homme serait bientôt plus un problème si nous avions déjà eu affaire à lui. La base de donné devrais probablement pouvoir nous en dire un peu plus. Tournant ma tête vers l'arrière, toujours accroupi vers le sol. J'apercevais deux silhouettes. Deux hommes en provenance de l'empire pour m'aider enfin.

- Vous êtes les renforts ? ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Heishi
Messages : 32
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: 4. L'Enquête Lun 11 Jan 2016 - 17:05


Une désolation totale, voila ce que voyait le pugiliste pendant qu'il parcourait les ruines du centre ville du Shozaichi. L'ancien moine rentrait tout juste de son voyage à Kusa, l'esprit désormais calme et serein, il comptait bien suivre les demandes du Seigneur du Pays de l'Herbe. A chaque pas, il pouvait voir une nouvelle personne qui souffrait ou une qui ne souffrirait plus jamais. En voyant les dégâts du kamikaze qui avait attaqué la capitale de l'Empire, l'Heishi se demandait comment une seule personne pouvait être responsable d'une telle destruction, et comment personne au Shukai n'avait pu défendre la cité.

Un gémissement interpella le soldat de l'Empire, qui se rendait sur les lieux du suicide du terroriste en suivant les indications d'autres gardes de l'Empire, sous les ruines d'une maison, il pouvait entendre un râle suffocant, très faible. Quelqu'un était bloqué sous les gravas. Le barbu ne pouvait pas laisser une pauvre victime innocente mourir de la sorte. Il s'approcha alors du tas de rochers, une à une il souleva les pierres, utilisant uniquement la force de ses bras, après quelques minutes de recherche, il put apercevoir un corps, en position fœtale, qui attendait la mort.

Grâce aux efforts de Jomei qui lui avait dégagé la voie, l'homme put se relever, et rejoindre les autres survivants, accompagné par une équipe de secouristes. Une fois cette petite mission de sauvetage effectuée, le pugiliste reprit son chemin, en direction des restes du kamikaze. Une fois sur place, il poussa un soupir de déception, il pouvait voir sur le sol les traces d'une combustion, l'homme s'était probablement désintégré, il n'y aurait pas grand chose à récupérer, mais il pouvait voir un homme, de dos, accroupis sur les lieux. Il semblait récolter des échantillons de matière, comme l'adepte de l'art du Hachimon, cette personne devait enquêter sur l'homme qui venait d'attaquer la ville.

Jomei s'approcha alors, l'homme accroupi au centre de l'explosion tourna la tête vers lui, il l'avait surement entendu arriver,

» Vous êtes les renforts ? ..., demanda le Jisetsu.

*Vous ?*, pensa l'ancien moine, avant devoir apparaître derrière lui une autre silhouette,

» Oui si l'on peut dire, je suis ici pour enquêter sur l'identité du kamikaze, j'imagine que c'est aussi votre mission. Malheureusement j'étais à Kusa no kuni, je viens tout juste d'arriver, quelqu'un peut me raconter cette sombre l'histoire ?


Dernière édition par Jomei le Sam 16 Jan 2016 - 15:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 85
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: 4. L'Enquête Lun 11 Jan 2016 - 23:32


Tout, c'était passé très rapidement, à vrai dire personne avait eu le temps de faire quoi que ce soit pour empêcher le scénario catastrophe qui avait frappé la Capitale de l'Empire.
Car en effet, une énorme explosion avait retenti avait ravagé la façade du Palais Impérial. Ce même Palais au sein duquel, Tatsuya Jisetsu avait rencontré Samui Yuki, Seigneur de Guerre du Pays de la Neige quelques jours auparavant.
Comment tout ceci pouvait-il être possible ?

La chargée de protection de la Capitale Samui Yuki avait mis les voiles vers Kumo.
Le village caché des nuages semblait impliqué dans ce attentat et la Samui avait pris la décision de se rendre immédiatement là-bas pour en apprendre d'avantage à ce sujet !

Les Shûkaijin ne devaient pas abandonner l'enquête, et c'est dans ce but que le Jisetsu avait été mit sur le coup.
Sa sœur aînée, la Chef du clan Jisetsu lui avait d'ailleurs proposé de ne pas perdre une seconde. Il y avait des victimes qui allaient avoir besoin d'aide et le Maitre du Kinnegan ne pouvait pas rester le nez bêtement dans ses livres alors qu'une telle catastrophe avait frappé sa nation.
Il se dépêcha donc et se mit en route vers la zone principale du sinistre.

Elle était facilement reconnaissable dans la ville à cet endroit paraissait méconnaissable.
Un bref coup d’œil lui offrit la possibilité de découvrir deux autres personnes sur les lieux.
Un garçon tout de rouge vêtu avec les cheveux châtains et un colosse à la musculature inhumaine.
En s'approchant, Tatsuya eu à peine la possibilité d'entendre les paroles de ses deux confrères.

- Jisetsu Tatsuya, se présenta-t-il. La Chef de clan m'a dépêché pour cette enquête... Ce drame ne doit pas rester irrésolu. Tâchons de nous montrer inventifs dans notre recherche d'indice.

Tout portait à croire, que l'explosion avait réduit pratiquement tout les indices à l'état de poussière.
Cependant, ce vêtement restant pouvait peut-être correspondre à un "espoir" de découverte.
Sans perdre de temps, le Jisetsu activa ses pupilles dorées et ne tarda pas à utiliser ses pouvoirs.
Tatsuya entra dans un concentration optimale et focalisa son regard sur le bout de vêtement dont les trois Shûkaijin disposaient.
Il espérait ainsi, découvrir le passé de cet objet, un passé aussi lointain que ses compétences lui permettaient à l'heure actuelle.


Action:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1432
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: 4. L'Enquête Jeu 14 Jan 2016 - 18:03

L'utilisation du Dôjutsu clanique de Jisetsu Tatsuya lui demanda énormément de concentration. Si l'idée était bonne, il n'en restait pas moins qu'un tissu ne pouvait donner de nombreuses informations. D'ailleurs, l'information qu'il en perçut fut même incomplète d'un point de vue sensoriel : en effet il n'entendit qu'une phrase. S'il ne pouvait en reconnaître la voix, il put clairement en discerner les mots :
    « Bon ! Ce fut un plaisir de faire ta connaissance Umi Ji. Même si je doute d’être capable de te reconnaître le jour où tu daigneras te promener sans ce masque. Quoi qu’il en soit… A la revoyure ! »
Cet indice allait-il servir ? Dans tous les cas, l'utilisation "simple" de la pupille dorée semblait s'arrêter là en terme d'efficacité vis-à-vis de ce tissu.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 407
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: 4. L'Enquête Sam 16 Jan 2016 - 14:54



Je suis le temps. L'horloge du monde dont je suis l'aiguille. Je fais partie d'un clan dit reconnu comme des hommes et des femmes capable de contrôler l'incontrôlable. Nous ne sommes pas limités aux 24h du monde, mais nous sommes notre propre source du temps. Nous l'utilisons à des fins à rendre la paix sur terre. Je suis Jisetsu Ako, manipulateur de nunchaku, et mes yeux seront apportés la paix dans le monde Shinobi..


-On est bien avancé maintenant ...

Rejoins par un colosse, une montagne de muscle avec une grosse barbe. Torse nue, laissant apparaitre un corps sculpté dans le roc. L'homme imposant n'était au courant de peu de chose sur les évènements passé ici. Pas trop le temps de pouvoir faire un résumé que je devais réfléchir à quoi faire. Alors que j'allais ranger le morceau de tissu trouver dans l'explosion, un jeune homme arrivait à nous rejoindre. Il ne faisait pas de demi mesure et ce présenté aussi tôt. Un Jisetsu et dans la présentation, celui ci tentait une technique temporel de notre clan pour rechercher des indices sur la fibre du manteau de le Kamikaze porté l'ors de l'attaque.

M'approchant de lui, posant ma main sur son épaule, je voulais moi aussi ressentir l'effet de sa technique. Me concentrant alors non pas sur le bout de soie, mais sur les pensés de Tatsuya. Je pouvais alors avec quelque petite seconde de décalage percevoir le même message que lui. Message qui d'ailleurs ne m'apportais pas grand chose. Umi Ji ... ce nom m'était inconnu .. Sans doute une personne plus haut gradé dans le village pourrait savoir de qui il s'agit. Mais il fallait aussi faire les tests sur le sang trouvé sur le lieu.

- Nous avons eu qu'un fragment d'un message que nous somme pas en mesure de comprendre en l'état actuel ...

Dommage, trop peu d'information à ce mettre sous la dent. J'étais perdu, sans trop savoir quoi faire dans ce genre de situation. Je n'avais eu aucune directive concernant cette mission, quoi chercher, ou chercher ? Rien, nous trois étions livré à nous même et nous allions devoir nous débrouiller seul. Réfléchissant hâtivement pour trouver la solution au problème posé, mais rien ne venait à part des choses logique. Faire analyser les faibles fibres corporelle retrouvé ainsi que le sang. L'homme pourrait sans doute avoir été en contact avec l'empire avant son attaque. C'était une idée à tenter ...

- Pour ma part, j'opte pour rejoindre le quartier médical au plus vite pour faire analyser les échantillons prélevé. Quand dites vous ? ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Heishi
Messages : 32
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: 4. L'Enquête Sam 16 Jan 2016 - 15:46



Le pugiliste observa le duo Jisetsu, il ne connaissait que vaguement leur pouvoir, mais il savait qu'ils pouvaient êtres dangereux. Après une médiation des deux jeunes hommes, il tiraient des informations dont l'origine échappait au Kusajin. Apparemment ils venaient d'utiliser un bout de tissu pour retrouver un fragment de souvenir de l’objet et en tirer des indices, c'était plus surréaliste mais Jomei acquiesça d'un hochement de tête la proposition de Ako.

» Soit, mais je ne serais d'aucune utilité dans un laboratoire, non pas que je soit trop stupide, ce n'est simplement pas mon domaine, je préfère fouiller les décombres à la recherche de témoins, peut-être qu'un survivant aurait vu quelque chose ?

Même si l'attaque s'était produite la nuit, il n'est pas impossible que quelqu'un ait vu quelque chose, l'ancien moine se sentait plus apte à aider et questionner des personnes réelles plutôt que des cellules ou des bouts de tissus.

» Je vais donc faire un tour, poser quelques questions, et je vous rejoindrais à l'unité médicale après.

Jomei s'écarta alors, se laissant guider par son instinct à travers les décombres du palais, tout ses sens à l’affût, cherchant une trace ou un possible témoin de l'attaque. Si un des Jisetsu souhaitait le suivre, il n'y verrait pas d'inconvénients.

Après quelques longues minutes d'errance dans le sinistre de décor de destruction crée par l'attaque de la nuit, Jomei s'approcha de ce qui semblait être les restes d'une ruelle, proche des devantures du palais de l'Empereur, totalement ravagé.

Sous un tas de gravas, un nouveau râle se faisait entendre. Le barbu s'approcha alors, se concentrant sur son ouïe, tendant l'oreille pour essayer de repérer précisément la provenance des soupirs douloureux qu'il avait l’impression d'entendre. Encore une fois il ne s'était pas trompé, des nouveaux gémissements s'élevaient de sous les roches.

L'Heishi s'activa, déplaçant chaque pierre une à une, faisant attention de ne pas en faire tomber d'autres sur la victime. Après un moment de fouilles dans les décombres, c'était cette fois ci une femme qui apparaissait, ensevelie sous son propre toit, son logement probablement happé par l'attaque qui avait détruit le palais. Jomei parvint alors à dégager la vieille femme, ses jambes donnaient l'impression d'êtres réduites en miettes par la chute de pierre sur la pauvre dame.

Le barbu attrapa alors la femme, la portant à bout de bras, se dirigeant vers l'endroit où étaient rapatriés les blessés, profitant des quelques minutes de marche pour poser quelques questions,

» Madame... ?, demanda le soldat de l'Empire, adoptant un ton le plus doux possible malgré sa grosse voix.

» Est-ce que vous vous rappelez de quelque chose, avant que votre maison s'écroule, des bruits dehors, des paroles peut-être ?

Jomei espérait que vu la position de sa maison par rapport au palais, la femme avait pu être témoin de quelque chose. En attendant un réponse, il continuait de marcher vers l'unité médicale où pourrait être soignée la victime, et rejoindre ses équipiers par la même occasion.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 85
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: 4. L'Enquête Lun 18 Jan 2016 - 14:13


En pleine osmose avec son Dojutsu, Tatsuya Jisetsu analysa le passé proche du bout de tissu. Malheureusement, son niveau actuel associé à l'état de l'objet ne lui permirent pas d'obtenir les informations qu'il désirait obtenir.
Pendant son analyse, il ressentit une main se poser sur son épaule et ses pensées se partager.
Une fois le retour vers le passé effectué, il observa son plus proche voisin qui avait assurément entendu la même chose que lui.

- Ce n'est pas ce que j'avais espéré, mais c'est déjà un début. Notons cette information, nous la transmettrons lors de notre rapport.

Cette phrase étrange résonna encore plusieurs instants dans l'esprit du Jisetsu. * Bon ! Ce fut un plaisir de faire ta connaissance Umi Ji. Même si je doute d’être capable de te reconnaître le jour où tu daigneras te promener sans ce masque. Quoi qu’il en soit… À la revoyure ! * se répéta-t-il.
Les informations captées par la technique du Jisetsu n'avait pas été concluante, mais cette identité servirait certainement à se rapprocher du Kamikaze.

Les Shukaijins devaient réfléchir calmement à la façon dont ils allaient mener cette enquête. En l'absence d'indications, ils allaient devoir procéder de manière méthodique.
Le mec qui avait posé sa main sur l'épaule de l'Heishi proposa que le trios rejoigne le secteur médical. C'était une bonne idée, car la chair et le sang ne resteraient pas analysable longtemps. Mais le colosse de son côté se proposa pour partir à la recherche d’éventuel survivant et de témoignage.
Voilà qui était également une bonne idée. Deux idées s'opposaient. Le concret de l'analyse sanguine et de chair, et
l'abstrait qu'incarnaient les chances de retrouver des survivants sous les décombres.

- Bonne idée, avances-toi vers le quartier médical pour l'analyse, je vais avec ... À cet instant, il comprit qu'il était le seul à s'être présenté. Plutôt difficile de communiquer sans connaitre le nom de ses interlocuteurs. Vous êtes qui d'ailleurs ? dit-il sobrement.

Après avoir reçu ses réponses, il partit en compagnie de Jomei laissant Jisetsu Ako se diriger vers le quartier d'analyse médicale.

- Je te laisse t'occuper des décombres, je vais faire le tour du quartier pour tenter d'obtenir des réponses du voisinage.

Même si la zone était dévastée par l'explosion, il restait d'autre quartier et des villageois qui auraient peut-être vu la scène de leurs propres yeux.
Ses yeux toujours colorés de dorée, il arpenta les rues des alentours de la zone d'explosion à la recherche de passant auxquels il posa diverses questions.
- Est-ce que vous êtes blessés ? Car il était important de se soucier de la santé de villageois.
- Est-ce que vous avez assisté à l'explosion ?

Si la réponse était oui alors il demandait des détails, des indices sur l'apparence du kamikaze, s'il y avait eu un combat ? Des choses de ce genre. Si la réponse était non, Tatsu' remerciait les passants et continuait son chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1432
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: 4. L'Enquête Mer 27 Jan 2016 - 22:08

Le trio avait décidé de se séparer. Ils espéraient probablement pouvoir accomplir davantage de chose en profitant de leur nombre...

Jisetsu Ako voulut faire parler la science. Et c'est pourquoi il se dirigea vers les instituts médicaux - ou du moins ce qu'il en restait - de la capitale. Néanmoins, une fois entré, il fallait qu'il réfléchisse à ce qu'il voulait tester. Il s'accorda le temps de la réflexion.

Jomei s'intéressa à une femme qui avait perdu sa maison suite à la bataille entre le terroriste et Tôhatsu Kyu et les gardes. Si cette dernière semblait encore un peu sous le choc, elle se montra assez coopérative. Elle savait que le membre du Shûkai ne faisait que son devoir.
    « Je n'ai pas entendu grand chose. Et pour tout vous dire, hormis cet énorme orbe de chakra de la part du terroriste, je n'ai rien vu non plus... »
Enfin, pour le Jisetsu, les ruelles allaient probablement laisser des informations. Interpellant certains passants, il espérait en apprendre davantage sur ce qu'il s'était passé. Mais malheureusement, les trois premiers ne lui apprirent pas grand chose. Alors en abordant le quatrième, qui semblait d'ailleurs lui aussi un Shinobi, il n'espérait peut-être pas grand chose. Et pourtant...
    « Si, je faisais partie de la garde ce jour-là. Mais j'ai déjà fait mon rapport, alors je veux bien répondre à tes questions, mais pas sûr que ça t'aide... »
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 407
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: 4. L'Enquête Jeu 28 Jan 2016 - 2:12



Je suis le temps. L'horloge du monde dont je suis l'aiguille. Je fais partie d'un clan dit reconnu comme des hommes et des femmes capable de contrôler l'incontrôlable. Nous ne sommes pas limités aux 24h du monde, mais nous sommes notre propre source du temps. Nous l'utilisons à des fins à rendre la paix sur terre. Je suis Jisetsu Ako, manipulateur de nunchaku, et mes yeux seront apportés la paix dans le monde Shinobi..


-Il est temps ...

Après réflexion j'avais donc décidé de choisir de rejoindre le quartier médical pour faire des tests approfondi sur les éléments récupéré durant mon combat contre le terroriste. De la chair, du sang, et des bout de tissu pouvant renfermer des choses que seul un scientifique peu découvrir. A la hâte je me dépêchais de quitter les lieux du chaos à mes deux compatriote. Chacun de nous avions maintenant un objectif dans l'enquête. Tout les trois étions séparé pour récolter le plus d'indice au vue de notre nombre, ont pouvaient couvrir plus de terrain. Parcourant alors ce qu'il restait de la capital, mes yeux couleur or ne voyait que destruction et malheur ici. Des bâtiments détruit, avec sans nul doute des personnes prisent au piège sans que je puisse faire quelque chose pour eux. Il n'y avait pas un seul bruit, mise à part des hurlements puis à nouveau le silence ...

Une scène macabre que le terroriste avait causé dans mon pays, ma ville ! Cet homme n'avait pas eu la moindre once de courage pour nous affronter loyalement. Non il c'était fait lâchement exploser pour mettre fin à ses jours si pathétique. Pauvre homme, l'enfer tira si bien. Sur ma route, je venais de calculer que je quitter la capital pour entrer dans ce qui est plus communément appeler " Quartier Médical ". C'est ici ou toute sorte de soin, test, ect était effectué. Entrant dans l'édifice qui par chance avait subit que de faible dégâts. A l'intérieur tout le monde semblaient secoués, sans doute sous le choc de ce qui c'était passé. Arrivant en trombe et donc paralysant encore plus les personnes présente dans la pièce, je me présentais à eux.

- Je lis dans vos regard la peur, je vous comprends. J'étais moi même sur les lieux de l'explosion, je suis Jisetsu Ako. Je suis ici pour que vous soyez les hommes et les femmes aillant eu le pouvoir de trouver le nom du coupable. Pour ceci j'ai besoin de vous, de vos talents à tous. Alors évacué cette peur et servez vous en comme un moteur ...

Tétanisé par la peur, terrifier, pour certains en larme en me voyant. L'annonce de mon nom semblait apaiser leurs peurs. J'étais des leurs, un homme vivant au Shukai, combattant pour l'empire et donc les citoyens. Dans la pièce ou je me trouvais, les hommes et les femmes ce relevaient doucement en écoutant mon discours. Plusieurs groupes commençaient à ce former. Remettant de l'ordre sur les bureaux, table de science, je m'avançais alors vers l'auditoire pour dire alors ce qui allait ce passer. Sortant plusieurs chose de mes sacoches arrière, que je posais délicatement sur la première table face à moi. Retirant alors les indices retrouvaient sur les lieux de l'explosion.

- Il me faut des tests de fibre tissulaire sur le bout de tissu. Rechercher la moindre petite chose susceptible de nous aider. Ensuite, test sanguin sur mon kunai. J'ai récolté du sang de l'homme, essayons de voir si il ne figure pas parmi nos base de donné. Ainsi que de la chair humaine, encore fraîche. Nous devons trouver quelque chose !!! ...


Résumé
Spoiler:
 


Dernière édition par Jisetsu Ako le Sam 30 Jan 2016 - 18:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Heishi
Messages : 32
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: 4. L'Enquête Jeu 28 Jan 2016 - 17:23


Jomei continuait d'avancer dans les décombres du Shozaichi en portant dans ses bras la vieille dame qu'il venait de secourir. Cette dernière lui parla alors de ce qu'elle avait vu le soir de l'attaque et d'une énorme orbe de chakra qu'avait généré le terroriste. Le fait que la dame parle de chakra et non d'une affinité comme le feu ou la foudre fit lever un sourcil au pugiliste, peut-être avit-elle simplement confondu l'énergie de l'attaque et l'avait associé au chakra car il ne connaissait pas de technique utilisant le chakra pur, surtout pour une attaque très volumineuse, il connaissait l'existence de scalpel de chakra mais pas d'orbe gigantesque.

L'Heishi transporta la victime jusqu'à l'unité médicale en espérant que cette pauvre dame soit rapidement prise en charge, il conservait tout de même les propos de la rescapée dans un coin de sa mémoire, se demandant si il était utile de partager des infos aussi vagues. Soit, le barbu arriva rapidement dans les quartiers réservés aux soins et analyses médicales, il déposa la victime sur le premier lit disponible qu'il trouva et interpella un des médecin pour qu'il s'occupe d'elle immédiatement.

Jomei s'apprêtait à repartir explorer les décombres de la ville quand il entendit une voix familière résonner dans une pièce voisine, il s'approcha alors pour entendre le discours prononcé par Ako, on peut dire qu'il savait si prendre pour motiver les troupes. Jomei attendit qu'il ait fini pour s'approcher de lui pendant que tout les scientifiques se mettent au travail, analysant les échantillons qu'avait récolté le Jisetsu,

» C'était des belles paroles, ils en avaient besoin. - dit Jomei de sa voix grave et sereine.

Il profitait de ces paroles pour signaler sa présence à son équipier,

» Bon j'ai ramené une vielle femme, malheureusement elle ne m'a pas appris grand chose, elle semblait divaguer suite au choc de sa maison qui s'écroule sur sa tête. Elle m'a dit qu'elle avait vu le terroriste créer une orbe de chakra énorme. Peut-être que sa te parlera plus qu'à moi.

Le pugiliste croisa les bras sur son torse musclé, il s'était décidé à tout partager, peut-être que Ako pourrait lui en apprendre plus, en tout cas il fallait que Jomei récupère le plus d'information pour son rapport au guerrier rouge.

» Bon, j'attends un peu de voir ce que vous tirez des analyses et je repars à la recherche d'indices et de rescapés, il doit bien y avoir des témoins qui ont vu quelque chose de concret...

L'ancien moine s'adossa contre un des murs du laboratoire et patienta le temps d'avoir des informations sur les résultats d'analyse des échantillons récupérés sur les lieux du suicide du terroriste.

HRP:
 



Dernière édition par Jomei le Sam 6 Fév 2016 - 22:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 85
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: 4. L'Enquête Mar 2 Fév 2016 - 19:04


Le Trio Shûkaijin avait pris la décision de se séparer afin de couvrir d'une part plus de terrain, mais aussi pour gagner un temps précieux dans la réalisation de cette enquête. Ako se dirigea donc vers le quartier médical où les échantillons prélevés seraient analysés tandis que le Tank Jomei et Tatsuya se dirigèrent vers les environs du lieu de l'attentat.
L'objectif étant pour Jomei de secourir d'éventuels sinistrés, et pour le Jisetsu de trouver des témoins de qualités qui pourraient lever le voile sur le mystérieux terroriste.

Déambulant dans les ruelles de la capitale l'Heishi n'hésitait pas à aborder chaque passant qu'il avait la chance de croiser.
Après un tel drame, seuls les plus courageux parvenaient encore à garder une vie pratiquement "normale". Mais le traumatisme était bien là, et pour preuve, les trois premiers habitants abordés ne furent qu'une suite d’échecs. Aucun semblait avoir des indices. Est-ce qu'ils évitaient le sujet ? C'était peut-être une possibilité.

La chance allait alors sourire au Jisetsu puisque lorsqu'il se présenta devant la quatrième personne cette dernière l'informa d'un point essentiel.

« Si, je faisais partie de la garde ce jour-là. Mais j'ai déjà fait mon rapport, alors je veux bien répondre à tes questions, mais pas sûr que ça t'aide... »

Un Garde ! Le brun ne pouvait pas mieux tomber ! Et à vrai dire, l'Heishi se fichait que ce dernier ait déjà fait son rapport, car les ordres étaient les ordres. L'enquête devait être rigoureuse et ramenée depuis le tout début des faits.
Un petit refresh ne ferait donc pas de mal à Tatsuya Jisetsu.
Mais avant tout, il souhaitait demander quelques choses à ce shinobis qui devait certainement être un Senpai.

- J'accepterai volontiers que vous me listiez rapidement un récapitulatif des faits, on nous a confié l'enquête et mes deux camarades et moi-mêmes devons étudier avec rigueur tous les éléments que nous avons à notre disposition.
Manquant une pause, il continua ensuite. Mais avant cela, je souhaiterais savoir si le nom de Umi Ji vous dit quelque chose ?

... l n'avait plus qu'à attendre la réponse du Shukaijin, mais il devait aussi se concentrer sur le récit de ce dernier.

- Quant à votre rapport, j'aimerais connaître les détails des faits qui se sont déroulés ce jour-là ? Avez-vous aperçu le terroriste ? Est-ce qu'il était seul. Que pensez-vous de cette attaque ? Un complot d'un autre village ? Un acte solitaire ? ou bien même un complot interne ?

Et puis une question un peu plus délicate.

- Vous qui étiez Garde, comment est-ce que ce dernier a passé outre votre vigilance ?

Ce n'était pas un blâme. Au contraire, mettre le point sur ce genre d'indice pourrait contribuer à l'amélioration de la sécurité de la Capitale et donc de la stabilité de l'Empire. Bref, Tatsuya n'avait aucune envie de laisser quoi que ce soir au hasard.


Action:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1432
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: 4. L'Enquête Ven 19 Fév 2016 - 16:50

    « Tests de fibre tissulaire ? … Pardon ? Qui êtes-vous ? Est-ce que vous avez une autorisation pour faire ce genre de requête ? Et évitez de qualifier la chair humaine de « chair fraîche » … nous ne sommes pas au marché. »
L’homme surpris regardait sceptique le jeune homme qui était entré ici en braillant. Pour qui se prenait-il et où se croyait-il ? Faisant un signe de tête à deux de ses collègues, il les laissa néanmoins prendre les échantillons le temps que le gamin réponde à ses questions.
    « Arrêtons là le jargon pseudo-médical, nous n’avons pas de base de données, il faudrait pour cela que l’organe médical du Shukai dispose d’un budget beaucoup plus élevé de prime abord. Sans parler du travail, des découvertes scientifiques, du matériel et des recherches qu’il faudrait faire pour espérer un jour parvenir à ce résultat. Revenez dans une vingtaine d’années, je vous donnerai une réponse différente je pense. »
Replaçant ses lunettes sur son nez, ce genre de comportement avait le don de l’agacer. Comme si un peu de science pouvait résoudre tous les mystères de l’humanité. Sérieusement. N’importe quoi.

    « Mais si vraiment cela peut aider, nous allons examiner ces … prélèvements. Mais je ne vous garantis pas grand-chose. Attendez ici, j’aurais bien quelque chose à vous mettre sous la dent immédiatement par contre. »
. S’absentant un court moment, il revint avec un carré de papier blanc qu’il posa sur une table avant de repartir prélever une goutte du sang rapporté à l’aide d’une pipette. Pipette qu’il vida sur le bout de papier. Le sang perla et se fit aussitôt absorbé.

    « Prenez-le allez-y. »
Les laissant prendre entre leurs doigts le papier, ils purent constater que celui-ci s’effrita soudainement.

    « Papier chakratique. Votre suspect possède uniquement l’affinité Dôton. Pas très surprenant quand on pense au cratère qu’il a causé. Et maintenant allez importuner d’autres personnes, je vous ferai livrer d’éventuels résultats sur les autres analyses si nous obtenons quelque chose « Monsieur Jisetsu Ako ». Les analyses sanguines prennent du temps, que pensez-vous. »
Chassant les deux Shukaijins, il se retourna alors vers les autres médecins qu’il répartit pour la plupart parmi les différents patients.

* * * * *

    « Umi Ji ? … Non … Non je ne connais pas. Il faudrait consulter dans les registres du Shukai, ou le Bingo Book peut-être. Sinon c’est une blague petit !? Si j'ai survécu c'est parce que je n’étais pas pile sur son chemin ! Comment il a pu passer notre vigilance ? C’est simple, il a foncé sans s’arrêter une seule seconde en tuant ceux qui étaient sur son chemin… Il devait avoir un sacré niveau … Pour tuer d’un coup de katana les gardes sur son chemin comme ça ... Et aussi pour détruire autant la ville … Ce n'est pas n’importe qui, qui pourrait faire ce genre de dégâts. »
L'air était grave, sérieux, teinté de tristesse. Le garde restait dans son professionnalisme, mais l'attaque et les dégâts qui en avaient découlé l'avaient profondément remué et cela se voyait. Mais après tout, qui pourrait rester de marbre par rapport à ça ?



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Heishi
Messages : 32
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: 4. L'Enquête Jeu 25 Fév 2016 - 12:21


Jomei resta de marbre face à la réaction du scientifique qu'il trouva un peu excessive, parler de niveau d'habilitation de quelqu'un qui souhaite enquêter sur la personne qui vient de détruire le Shukai semblait légèrement déplacé, mais ces docteurs semblaient peut-être un peu trop sous pression.

Avec un grognement, il écouta les mots du scientifique après que les shukaijins aient prit les papier chakratique dans leurs mains, une affinité Doton alors. Voila encore une information qui pourrait s'avérer utile par la suite, une fois les explications données, le binoclard chassa les Heishi du laboratoire, mais il faut savoir que personne ne chasse le barbu.

Il s'adressa alors au médecin qui était entrain de repartir s'occuper des patients,

» Vous ne devriez pas vous montrer aussi insolent et agressif avec des personnes qui comme vous, ne souhaite qu'aider et apporter un peu de lumière sur cette sombre histoire.

Jomei dut faire un effort pour se contenir et ne pas balancer une insulte ou une menace et fut assez satisfait de sa réponse et il se dirigea vers la sortie du bâtiment,

» Suis moi Ako, on n'a plus à faire ici et il y a peut-être d'autres personnes qui ont besoin d'aide dans les décombres du palais.

Le pugiliste se remit à marcher à travers les restes du palais, son drapé blanc flottant derrière lui et ses protections rouges imposantes fixées sur ses bras et son énorme chapelet de pierre roulant sur son torse sculpté. Le visage fermé, il avançait avec indifférence dans les vestiges du Palais Impérial à la recherche d'un indice, à en juger l'état de la terre autour de lui, Jomei pouvait en déduire qu'il était sur l'épicentre de l'attaque, un cercle d'une centaine de mètres reflétant la puissance inouïe de l'attaque.

Soit, le soldat de l'Empire continua de marcher, toujours sans un mot il se laissa guider pas son instinct pour arriver un peu plus loin et un reflet attira son attention. Quelque chose brillait dans la terre, cela ressemblait à un senbon à moité enfoui sous divers gravats. En déblayant un peu, il en trouva même plusieurs, tous tachés de sang. En prenant les objets en main, le pugiliste retrouva une matière familière, originaire de Kuni il pouvait facilement reconnaître qu'il s'agissait de cheveux d'un Tohatsu.

Est-ce que l'auteur de l'attaque se serait alors battu un membre de ce clan du Pays de l'Herbe.... Avec une lueur de haine dans le regard à l'égard de ce clan de bandits qui lui avait souvent causé du tort dans son enfance, le barbu se redressa en prenant soins de récupérer les senbons et il se dirigea vers Ako,

» Voila encore des signes du combat, il s'agit de cheveux d'un Tohatsu, on peut voir à leurs rigidités qu'ils ont été utilisés dans un combat. Je sais pas si cela peut-être utile pour l'enquête - dit-il de sa voix grave habituelle.

Jomei donna les projectiles à Ako, prétextant qu'il n'avait pas de quoi les ranger proprement. Bien qu'en vérité il n'avait pas envie de s'encombrer avec ces trucs, il en avait déjà eu suffisamment plantés dans le corps dans son enfance pour avoir en plus à en porter à la taille aujourd'hui.

Décidément rien ne jouait en la faveur des enquêteurs et les indices se faisaient très rares. Est-ce qu'interroger les civils était la seule solution restante ?

L'Heishi reprit la marche vers le centre des blessés, une fois sur place il s'adressa au premier médecin qu'il croisa pour lui poser une série de questions ?

» Bonjour, j'enquête sur l'attaque et j'aurais besoin de savoir si parmi les blessés il se trouve une personne qui aurait vu quelque chose, peut-être que vous avez vous-même entendu des rumeurs ?

J'aurais aussi besoin de pouvoir parler à un érudit qui pourrait en savoir beaucoup sur les différentes techniques de combat shinobi, sur les clans existant dans ce monde et leurs capacités.


Cette fois-ci Jomei passait à la vitesse supérieure, il comptait bien en savoir plus sur cette technique utilisant du chakra pur en guise d'affinité.

HRP:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1432
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: 4. L'Enquête Mer 2 Mar 2016 - 11:30

@Jisetsu Ako a 12h pour poster suite à cela, il sera exclu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1432
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: 4. L'Enquête Dim 6 Mar 2016 - 14:21

@Jisetsu Ako et @Jisetsu Tatsuya sont exclus, la suite arrive bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1432
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: 4. L'Enquête Dim 6 Mar 2016 - 14:33

    « Hmmm ? Un érudit ? Très bien suis-moi. M’est avis que l’aide de l’archiviste du Shukaï ne sera pas de trop pour vous aider à démêler le vrai du faux de toute cette histoire, bonne chance. »
Le bonhomme mena la montagne de muscle jusqu’à ce qui devait être la salle des archives, il déambula alors à travers les différents rayons de documents, s’assurant que le colosse ne traînait pas trop les pieds. Il n’était pas sûr qu’une personne non habilitée puisse consulter par elle-même les différents documents.
    « Maître Rakushi, cet homme aurait des informations à vous transmettre concernant les facultés du terroriste, en espérant que votre lumière puisse l’éclairer sur son identité. »
    - Ah … Oui, oui. Une attaque terrible. Je t’écoute mon garçon, quelles informations aurais-tu à me soumettre sur notre homme ? J’ai entendu dire qu’il y avait une histoire d’armure Kumojine … malheureusement tout cela est trop vague. Ce pourrait être une fausse, afin de discréditer encore plus un village avec qui nous avons de base énormément de tensions. Notre databook ne s’est pas agrandi depuis un long moment, mais ces parchemins renferment une très grande partie du savoir du Shukaï sur le monde et ses habitants. De quoi affiner notre recherche et découvrir ses motivations. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Heishi
Messages : 32
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: 4. L'Enquête Dim 6 Mar 2016 - 18:14




L'archiviste du Shukaï ? Voila une personne qui pourrait aider le pugiliste dans sa quête d'informations. Sans attendre l'Heishi emboîta le pas de son guide et le suivit à travers les décombres du palais jusqu'à une salle remplie de documents, une sorte de bibliothèque poussiéreuse et mal éclairée. Sans prêter attention à l'odeur de renfermé, Jomei se laissa guider par le garde qui le conduisit jusqu'à un vieil homme se nommant Rakushi, il l’appela même Maître, une chose que le Kusajin ne pouvait pas reproduire.

Le garde quitta les lieux et laissa le barbu seul avec son interlocuteur qui commençait déjà à prendre la parole , évoquant un Databook peu fourni et une quantité considérable de documents qui pourrait être suffisante pour les questions du soldat de l'Empire.

» Effectivement il est malheureux de voir les dégâts que peuvent causer de si grands pouvoirs entre de mauvaises mains.

Jomei croisa les bras devant son imposant buste avant de s'asseoir, inutile pour lui d'attendre qu'on l'invite à la faire, de toute façon il n'est pas du genre à se prêter aux coutumes autres que celle de son ancienne tribut. Une fois assit il prit de nouveau la parole, bien décidé à tirer le maximum d'informations possibles,

» Peut-être que l'on pourrait déjà commencer par les informations que j'ai en ma possession, d'abord il s'agirait d'un homme, usant de l'affinité Doton avec beaucoup de puissance. Mais le plus important serait cette histoire d'orbe de chakra. Connaissez-vous ce genre de technique qui utilise du chakra pur en guise d'affinité ? Il était aussi très doué au sabre d'après sa facilité à éliminer les gardes sur sa route.

Le pugiliste marqua une pause, réfléchissant un maximum aux mots de la vieille dame sortie de décombres de sa maison, elle s'était montrée assez précise dans ses termes pour parler d'une orbe de chakra et pas d'une simple orbe bleue. Jomei pensa ensuite aux informations récupérées par Ako et Tatsuya, il se demanda brièvement où ils étaient passés après qu'ils se soient réunis au centre médical mais il ne s’inquiéta pas plus que ça. D'après son équipier d'enquête, il avait entendu un nom, Umi Ji et elle portait souvent un masque, c'est du moins ce que pouvais extrapoler Jomei des mots entendus dans le souvenir du bout de tissu.

» Il y a aussi un nom, Umi Ji et elle porte souvent un masque sur le visage et toujours le même d'après les mots entendus.

C'était maintenant à l'érudit de répondre, Jomei attendait beaucoup de sa part étant donné le peu d'informations que les Shukaïjins avaient réuni, c'était même assez triste de voir le peu d'indices qu'avait laissé le terroriste derrière lui.

HRP:
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1432
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: 4. L'Enquête Sam 12 Mar 2016 - 9:57

    « Hmmm … Tout ceci est troublant, très troublant même. »
Se levant, il alla fouiller la section concernant les informations liées au Village caché des Nuages, revenant avec un parchemin qu’il déplia devant les yeux de la montagne de muscles. Pendant ce temps son assistant était parti récupérer d’autres rouleaux, ceux recensant le databook des différentes factions.
    « En assumant que c’est bel et bien un Kumojin qui nous a attaqué, cette histoire de chakra pur prend tout son sens. Cette caractéristique est propre au clan Seki de Kumogakure no Sato, la manipulation de chakra pur. Ce qui expliquerait cette orbe que nos gardes ont pu voir. Comme dit, notre databook reste bien vide, mais deux membres Seki ont récemment marqué l’histoire de leur village par leur puissance : l’ancien Raikage, Seki Zennosuke et son bras droit et chef de clan, Seki Hasaki. Une chose semble sûre maintenant : l’implication de Kumo dans cette histoire. Quant à notre terroriste … serait-ce un électron libre, un renégat, ou pire … un homme en mission suicide ? Je ne saurais te dire. L’état-major pourra peut-être déterminer l’identité complète de notre homme en faisant appel à Kumo et leur réclamant un recensement des compétences de chaque Seki … Mais … Tout cela serait bien trop idéal, dans tous les cas ils démentiront sans aucun doute. Quoiqu’il en soit, c’est à l’Empereur de rendre justice et venger nos morts. Ce crime ne peut rester impuni »
. Commençant à rouler le parchemin concernant les clans de Kumo, son assistant revint, annonçant qu’il n’y avait aucune information écrite concernant un certain Umi Ji, ni un membre suffisamment puissant du clan Seki qui aurait pu détruire la ville si ce n’était le fait que les deux anciens dirigeants de Kumo étaient tous deux de ce clan.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Heishi
Messages : 32
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: 4. L'Enquête Sam 12 Mar 2016 - 19:38


Jomei resta stoïque, les bras croisés et le dos droit. Il prêtait une oreille attentive aux paroles de l'archiviste qui partagea son savoir avec lui. Le pugiliste tachait d'enregistrer les noms que pouvait lui donner le vieil homme ainsi que le nom du clan de Kaminari, les Seki. L'Heishi ne connaissait pas ce clan et n'avait jamais eu à en affronter un membre, dommage ils semblent très puissants. Une fois que le narrateur eu fini son discours, le barbu se leva, un geste accompagné par le bruit des pierres de son chapelet qui s'entrechoquaient.

» C'est donc tout ce que vous savez ? Bon je ferais avec, j'ai juste une dernière chose à faire... - grogna le mastodonte. Même si il avait récupéré un peu plus d'informations grâce à son interlocuteur, il était un peu déçu et s'attendait à plus de sa part, mais le vieillard avait contribué au maximum.

Le pugiliste attrapa le premier rouleau à parchemin vierge qui se trouva à portée de main. Il le déroula et s'empara d'un stylo pour y rédiger son rapport. Mais son geste fut interrompu par l'assistant de l'archiviste.

» Non pas celui la ! C'est un rouleau officiel et assez spécial !

Jomei tourna la tête, dévisageant le minuscule être qui s'agitait à coté de lui,

» Et alors ? - lança-t-il avec un regard indifférent avant de commencer à écrire dessus. L'homme à lunettes ne se sentait pas de taille à affronter la montagne de muscles face à lui, il se résigna et retourna vaquer à ses occupations en râlant.

L'Heishi souhaitait laisser un rapport écrit pour pouvoir retourner à Kusa au plus vite. Il rédigea rapidement son texte, avec une écriture bâclée et approximative, une chose est sûre Jomei n'est pas un homme de lettres.

    « Rapport de l'Heishi Jomei.

    Voilà les résultats de l'enquête menée par moi et mes camarades. Commencer par les informations sur le terroriste, probablement un membre du clan Seki, utilisant l'affinité Dôton à un grand niveau, grand niveau au corps à corps et utilisation d'un katana. Noms trouvés dans les archives concernant des gens correspondants à cette description : Seki Zennosuke l'ancien Raikage et Seki Hasaki son bras droit et chef de clan. Grandes chances que le criminel soit originaire de Kumo ou de Kaminari no kuni.

    Informations supplémentaires récupérées : Un nom, Umi Ji. Cette personne porte un masque et probablement toujours le même. »


Une fois ces quelques mots griffonnés, Jomei enroula le parchemin et le laissa rouler jusqu'à l'archiviste de l'autre coté de la table.

» Assurez-vous que ce rouleau soit transmis aux responsables de l'Empire. Si l'on m'accuse de ne pas avoir effectué ma mission parce que ce rapport n'est pas arrivé jusqu'aux hauts gradés du Shukaï, je reviendrais faire un tour ici pour vous faire avaler tous les papiers de cette salle.

Le soldat de l'Empire se redressa, son regard noir se déposa sur le vieil homme, il serait idiot de sa part de contester ou de refuser, le pugiliste ne souhaitait pas rester plus longtemps dans ces ruines et n'avait aucune envie de courir après un supérieur pour lui transmettre lui même le rouleau.

Jomei se retourna et emprunta le chemin de la sortie. Sa mission était finie, il ne restait plus qu'à retourner dans son pays natal pour effectuer son rapport à Yanosa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

4. L'Enquête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Actes :: Acte #6 : Révolution :: Sources-