N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 [C] C'est pas Pâques, mais presque - Pv Chikamatsu Ruri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 500
Rang : A

Message(#) Sujet: [C] C'est pas Pâques, mais presque - Pv Chikamatsu Ruri Ven 5 Fév 2016 - 0:53

Ordre de mission:
 

Aujourd'hui nouvelle mission ! Et comme souvent ces temps-ci je vais me retrouver dans le désert. J'aime bien le désert, mais j'avoue ne pas tellement adhérer avec sa chaleur qui parfois peut être bien trop étouffante. Je prends donc mes affaires, le messager vient d'arriver, j'ai rendez-vous avec Ruri aux portes du village, la Voie Illusionnée. Je me réjouis de cette première mission avec Ruri, certes la communication n'est pas facile, elle est muette, mais ça ne m'empêche pas d'apprécier le temps passé avec elle. J'espère que sa famille ne sera pas au courant qu'elle doit faire une mission avec un Ketsueki et qu'elle pourra éviter le sujet, sinon elle va s'en souvenir et moi peut-être aussi. Pour ce qui est de la mission, nous devons aller à l'intérieur des Grottes du Temps récupérer des larves de grands vers de sable. Si tout va bien nous n'allons pas avoir besoin de nous battre contre ces choses. Je n'en ai jamais combattu, mais j'ai déjà eu la chance d'en voir et croyez-moi, ces choses sont énormes et ont l'air très puissantes. Je ne sais pas la taille de leurs larves, mais je ne pense pas qu'on va pouvoir en ramener beaucoup.

Je prends mes affaires, le nécessaire de survie ainsi que mon katana et prends la direction de la Voie Illusionnée. Il me faut environ dix minutes pour atteindre la porte, mais avant de partir je veux passer chercher un petit truc à manger ainsi qu'à boire. Je veux les offrir à Ruri et ainsi lui faire comprendre que je m'en fous qu'elle soit une Chikamastu et moi un Ketsueki. Je m'arrête donc dans le premier magasin que je croise sur ma route et achète deux Ninja Cola bien frais ainsi que deux pains à la vanille. Je vois la porte non loin, je passe encore devant quelques échoppes ainsi qu'une fleuriste, j'hésite quelques secondes avant de me résigner. Des fleurs, c'est bien trop rapide et en plus, elle prendrait peur. J'ai bien vu qu'elle acceptait ma présence, mais pour l'instant ça ne va pas plus loin. Peut-être qu'un jour je vais pouvoir lui acheter des fleurs, mais ce jour n'est pas encore arrivé. Il ne faut pas non plus que je m'emballe, je commence gentiment à me faire des amis, il ne faut pas les faire fuir en leurs faisant peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 293
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: [C] C'est pas Pâques, mais presque - Pv Chikamatsu Ruri Sam 6 Fév 2016 - 0:03

J'avais reçu un ordre de mission : récupérer des larves de vers de sable. Pas la mission la plus extraordinaire du monde, mais qui promettait d'être divertissante. Et mon partenaire était... Ketsueki Kazushi. Tiens, le Ketsueki avec qui j'avais discuté des étoiles cette nuit-là. Je suis bien contente que mes parents n'aient pas eu le temps de lire mon courrier.

Des vers de sable, hein ? J'avais donc passé l'après-midi suivant à me renseigner sur ces bestioles. Enfin, bestioles... Des grands vers de sable. D'environ 4-5 mètres. Qui n'attaquent en général pas les humains, mais je n'étais pas sûre que le fait de leur voler leurs bébés les mettraient de bonne humeur. De plus, ces dites larves se trouvaient dans les profondes grottes de la Grotte du Temps. La mission risquait de se révéler plus intéressante que sur le papier.

Il fallait donc s'équiper en conséquence. De l'eau, en grande quantité. Un chapeau pour ne pas attraper d'insolation dans le désert. Une torche pour les grottes. De la nourriture, car on n'est jamais à l'abri de se perdre ou de se retrouver coincés par un éboulement. Un filet pour ramener les larves. Un kit de premiers secours, au cas-où ça tournerait mal. Et bien sûr, mon carnet et tout le matériel ninja de base : des shurikens, des kunaïs, des senbons, etc. Le tout rangé dans un sac gigantesque.

Le matériel et les rations prenaient déjà de la place en soi, mais il fallait conserver de la place pour pouvoir ramener ces larves. Si les parents mesuraient cinq mètres, je doutais que les bébés ne fassent que quelques centimètres. Sur mon dos, le sac paraissait encore plus immense. Il dépassait à ma droite et à ma gauche, mais également au-dessus de ma tête.

Avec autant de préparation, impossible de rater cette mission. C'est donc avec un poids sur les épaules mais le coeur léger que je rejoignais Kazushi sur la Voie Illusionnée.
Il m'attendait déjà devant la porte. Mince, j'étais en retard ? Le sourire sur son visage se transforma en une expression de surprise lorsqu'il vit l'énorme sac à dos. Oups, j'en avais trop fait. Ou alors c'était lui qui n'était pas assez préparé. Je le saluais avec un sourire et un salut amical.

C'est presque aussitôt qu'il me tendit une bouteille de Ninja Cola et un petit pain. Il avait l'air... embarrassé ? Je voyais presque le rouge monter à ses joues. Il faisait beaucoup d'effort pour se faire apprécier. J'avais l'impression de lire dans son esprit, tellement ses émotions étaient distinctement affichées sur son visage. Il était tout le contraire de ce que je m'imaginais des Ketsueki : froids et le visage dur.

C'était en tout cas très gentil de sa part et je le remerciais pour sa petite attention. Je n'avais pas pensé à faire de même, alors j'essayais au moins d'afficher un sourire le plus authentique possible. Le Ninja Cola allait être précieux dès l'entrée dans le désert. C'est donc avec motivation que nous passions la Porte de Suna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 500
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: [C] C'est pas Pâques, mais presque - Pv Chikamatsu Ruri Sam 6 Fév 2016 - 0:47

Ruri est arrivée avec un sac, énorme. Plus grand qu'elle et je n'imagine même pas le poids qu'un tel sac peut avoir. Elle eu l'air gênée au moment d'accepter mes petits "cadeaux". Peut-être uniquement parce qu'elle n'avait rien amené pour son coéquipier du jour, mais franchement, je m'en contre-fiche. Nous ne tardons pas à nous en aller, le chemin avant d'arriver aux Grottes va être passablement long, nous avons quatre bonnes heures de marche et avec tout ça, il va falloir faire attention de ne pas se faire attaquer par diverses espèces animales qui peuplent le désert. Je ne suis jamais allé aux Grottes du Temps, cela va être une première pour moi. Je ne sais absolument pas à quoi elles ressemblent. J'ai appris récemment que ces grottes, d'après les aînés représenteraient les mythes et les croyances des ancêtres des habitants de la régions. C'est très intéressant, j'espère que ces grottes ne seront pas trop hostiles envers deux humains qui tentent d'y pénétrer pour y voler des larves.

La chaleur est étouffante et l'eau coule à flot, je peux voir, d'après la taille du sac de Ruri que celle-ci à prévu de l'eau en suffisance. Cela tombe bien, car je n'ai pas prévu double ration, mais est-ce que j'aurais dû ? Cela fait dix minutes que nous sommes partis et je dois avouer que créer une discussion avec une personne qui ne peut pas parler, et bien c'est compliqué. Je décide quand même de prendre les choses en main, je vais lui poser quelques questions, en savoir un peu plus sur elle.

"Dis, t'es déjà allé à ces grottes ? J'ai pu voir que les anciens du pays les considère comme assez importantes, elles renfermeraient leurs mythes et croyances, je trouve cela intéressant." Avant qu'elle ne puisse dégainer son crayon je continue. "J'ai d'autres questions un peu plus perso peut-être, donc si tu veux répondre à celle là en premier, libre à toi." Lui adressais-je en souriant.

Je veux en savoir plus sur elle, sur sa famille, comment elle a été élevée. Je ne veux pas la brusquer et je ne forcerais pas si elle ne désire pas me répondre, j'acquiescerais et c'est tout.

"Depuis combien de temps es-tu ninja ? Comment sont élevés les jeunes Chikamatsu ? J'aimerais en apprendre un peu plus sur toi, bien sûr je suis moi aussi apte à répondre à tes questions. Et c'est quoi ton rêve, si on peut appeler ça comme ça."


Je peux la voir sortir son crayon et son calepin, elle va donc me répondre. Je suis heureux d'être à ces côtés pour cette mission et je suis d'avis que les missions en groupe sont bien plus intéressantes que celle en solitaire. Bien sûr j'ai apprécié ma dernière virée dans le désert, mais ce n'est pas ça, il manque un petit quelque chose. Cela fait maintenant trois heures et vingt-cinq minutes qu'on marche, je peux voir au loin les prémices des grottes. Les choses sérieuses vont commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 293
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: [C] C'est pas Pâques, mais presque - Pv Chikamatsu Ruri Sam 6 Fév 2016 - 23:49

Cela faisait environ 10 minutes que nous étions partis, et le Ketsueki posait déjà des questions sensibles. J'avais répondu "non" de la tête à la première, mais celles qui suivaient n'étaient pas aussi simples. J'aimais bien le silence. Je ne le trouvais pas pesant ou embarassant. Le fait était que je devais quand même répondre à ses questions.

« Je suis ninja depuis moins d'un an. Je n'allais pas en cours à l'académie, j'étudiais et m'entrainais à la maison. Je devais être très rigoureuse, car ma mère surveillait de près mes résultats scolaire et mon père mes entraînements. Mais je suis allée passer les examens à l'académie comme les autres. Puis je suis entrée dans l'équipe Shinobi de Toshiro Ogami. »


Cette question là ne me dérangeait pas tellement. Celle qui suivait beaucoup plus. Comment j'avais été élevée ? Il le savait sûrement. Des rumeurs couraient sur l'éducation des Chikamatsu. Ce n'était pas vraiment un secret, mais ce n'était pas non plus un sujet qui me plaisait.


« J'ai été élevée dans la tradition des Chikamatsu. C'est très difficile et ça commence très tôt. »


Voilà, je n'en dirais pas plus. C'était suffisant. Je n'avais pas envie de lui mentir, mais je n'avais pas envie d'étaler le sujet.


« Mes rêves ne sont pas très extraordinaires. Devenir une grande shinobi et rendre honneur à mon clan et à ma famille. Je ne sais même pas si je peux les appeler "rêves". C'est plutôt un devoir. »


A mon tour de poser des questions à présent.

« Et toi ? Comment as-tu été élevé ? Quels sont tes rêves ? »


Mon sac à dos pesait lourd sur mes épaules, et le soleil tapait très fort. J'allais demander à mon coéquipier de faire une pause, lorsque les grottes apparurent à l'horizon. Nous n'avons eu aucun problème en parcourant le désert, cela risquait de changer à l'intérieur de la Grotte du Temps.
Selon Kazushi, les Anciens considèrent énormément cette grotte. En espérant qu'elle ne nous tombe pas sur la tête. Ou qu'on ne se perde pas. J'avais un bon sens de l'orientation, mais sans plus. Je ne pensais pas pouvoir nous guider si on se retrouvait à 50 mètres sous terre et dans un dédale de galeries.

J'allumais une torche, et en donnait une deuxième à Kazushi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 500
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: [C] C'est pas Pâques, mais presque - Pv Chikamatsu Ruri Dim 7 Fév 2016 - 21:24

Je n'ai pas eu beaucoup de détails sur son enfance, plutôt sur son éducation. La maison Chikamatsu est réputée pour son enseignement dur, ce qu'elle me confirma. Je ne demande pas plus d'informations, peut-être qu'elle me les donneras seule. En échange de ces informations, elle me posa quelques questions.

"Et bien moi, j'ai été élevé dans un petit village dans le désert de Kaze, je suis arrivé à Suna qu'en même temps que les autres, avec Kyoshi Rei. Et pour mes rêves, j'aimerais que mon nom soit plus connu et respecté que ma réputation."


C'est en entrant dans la grotte et en voyant à quel point il y faisait noir que je me suis maudit. Pourquoi je n'ai pas pris de quoi nous éclairer dans cette grotte ? J'entends sur ma droite Ruri fouiller dans son sac et en sortir deux torches, elle en garde une et me tends l'autre, honteux d'avoir oublié une torche j'accepte tout en affichant un sourire gêné. J'allume donc ma torche et lance à ma coéquipière du jour.

"Allons-y ! Je ne sais pas où est le nid de ces bestioles, mais je pense qu'on peut les retrouver assez facilement."


Nous descendons les premiers étages de cette grotte, je n'y trouve rien et Ruri non plus. Je ne vois pas comment faire pour avoir une recherche fructueuse et surtout rapide. J'ai beau réfléchir, je ne trouve rien.

"Eh Ruri ! Est-ce que t'as une idée de comment on peut chercher ces larves ? Parce qu'on marche on marche... mais on trouve rien. Et je dois te dire que j'ai aucune idée de comment être fructueux."


Je ne sais pas quoi faire, cette grotte est immense et il est difficile de s'y repérer. J'ai une idée pour ne pas se retrouver à chercher trois fois dans la même partie de la grotte, idée que je m'empresse de dire à ma coéquipière.

"J'ai une idée pour pas qu'on se retrouve à chercher plusieurs fois aux mêmes endroits, faut qu'on marque les murs ou alors qu'on fasse un petit tas de pierre qu'on peut reconnaître. Un peu comme le petit poucet, mais différemment. Si tu vois ce que je veux dire."



En finissant ma phrase je me dirige vers le centre du tunnel. On vient de terminer de fouiller tout ce qu'il se trouve derrière nous, j'en profite donc pour ramasser plusieurs rochers que j'empile au milieu du chemin. De cette façon, lorsqu'on sera devant cette mini construction, on saura qu'il ne faut pas aller refouiller cet endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 293
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: [C] C'est pas Pâques, mais presque - Pv Chikamatsu Ruri Lun 8 Fév 2016 - 19:10

Je ne saurais dire depuis combien de temps nous marchions dans ce souterrain, en vain. Kazushi avait eu une bonne idée : faire de petits tas de pierres, pour se souvenir du chemin et ne pas tourner en rond. Sauf que voilà, nous avions emprunté presque tous les couloirs et nous retombions sans cesse sur nos monticules de pierres. À croire qu'il n'y avait pas de vers de sable dans ces grottes.

« Dis... Qu'est-ce qu'on fait ? Cela fait des heures que nous marchons et nous n'avons pas trouvé une seule larve. »


Je savais bien que ce mot était inutile, il n'en avait pas besoin pour savoir qu'effectivement, cela faisait des heures et qu'effectivement, nous n'avions aucune larve dans nos sacs.

Je m'assis par terre. Nous nous trouvions dans une sorte de "carrefour", où tous les autres chemins se rejoignaient. Peut-être y avait-il une autre entrée et qu'il fallait en réalité sortir d'ici ? Je sortis le petit pain à la vanille que m'avait offert Kazushi et mangeait tout en réfléchissant sur notre sort. Nous ne pouvions pas rentrer à Suna et annoncer que nous avions foiré notre mission. Plutôt mourir dans cette grotte.

En voulant m'adosser contre le mur, j'avais senti un trou dans la paroi... Ou plutôt un tunnel ? La lumière de la torche m'apporta confirmation : oui, c'était bien un tunnel, juste assez grand pour y avancer à quatre pattes. Et sans aucune idée d'où il menait. Il n'était vraiment pas rassurant.

Je me levai et montrais ma trouvaille au Ketsueki. Lui aussi, en avait marre de tourner en rond. C'est d'un commun accord - muet, seulement du regard -, que nous avions décidé de nous aventurer dans ce tunnel. En espérant que celui-ci ne se révèle pas être notre tombe.

Le passage était vraiment étroit et mes genoux raflaient le sol rocheux. Je me demandais seulement comment Kazushi, qui était beaucoup plus grand que moi, pouvait évoluer dans ce terrier. Et pourtant il avançait devant moi, torche à la main, se retournant de temps en temps pour être sûr que je suivais.

C'est au bout de ce qui me semblait une éternité et que je commençais à me demander si nous n'allions pas arriver en plein milieu de Hi no Kuni, que le tunnel déboucha sur une immense salle.

Cette salle était gigantesque. Je ne pouvais pas dire la hauteur, car nos torches n'éclairaient pas assez pour montrer le plafond. Et sur les murs se trouvaient des oeufs. Des oeufs tout gluants, de la taille d'une pastèque, collés sur les parois. Nous avions réussi ! Kazushi avait un air triomphant, et je lui rendais son sourire.
J'entrepris de "récolter" quelques oeufs, et je dois bien avouer, que c'était assez dégoûtant. Je pourrais dire adieu à mon sac à dos après la mission. Mais alors que nous réussissions notre mission, un tremblement de terre se fit sentir sous nos pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 500
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: [C] C'est pas Pâques, mais presque - Pv Chikamatsu Ruri Mar 9 Fév 2016 - 16:04

Ruri ne sait plus quoi faire, moi non plus. On marche dans cette grotte depuis des heures et toujours rien. De plus, sauf si quelqu'un nous fait une blague, nous avons pris tous les chemins possibles et imaginables. On décide donc de se poser quelques instants, manger un petit truc et boire nous fera du plus grand bien. Ruri se sert du pain à la vanille que je lui ai acheté avant de partir. Cela fait plaisir de voir que mon petit "cadeau" est apprécié. Elle s'en va donc s'asseoir contre un mur de cette grotte et, derrière elle le mur s'effrite un peu. Elle m'appelle donc et je peux remarquer qu'elle vient de découvrir un nouveau passage. Très étroit certes, mais ce n'est pas grave. Il va falloir l'emprunter, car on ne peut rentre au village sans œufs.

Je me mets donc à genou et pousse mon sac devant moi. Je me tape la tête assez régulièrement, je m'en sortirais avec quelques coupures çà et là, rien de plus. Je m'assure aussi que Ruri suit, cela serait une très mauvaise idée de la perdre dans des conditions pareilles. Un demi-tour est inenvisageable, je ne peux qu'avancer. J'espère vraiment qu'il débouche sur quelque chose... s'il ne débouche sur rien, je vais paniquer et perdre totalement mes moyens, je ne suis déjà pas très tranquille. Après un certain temps dans ce minuscule chemin je peux enfin voir une sortie à quelques mètres. Je me dépêche et arrive enfin à "sortir". Je prends une grande inspiration et lève les yeux au ciel. Je remarque quelque chose de bizarre, collé aux parois, de la taille d'une pastèque. J'analyse un peu plus ces choses et... ce sont œufs. On a enfin trouvé ces choses. Je regarde Ruri et ne trouve pas nécessaire de lui transmettre par la parole mes pensées. Je vois dans son regarde qu'elle pense la même chose que moi *Putain on a enfin trouvés ces conneries d'œufs*.

On entreprend donc de ramasser quelques-uns de ces œufs, gluant et assez dégueulasse je dois l'avouer lorsque... le sol se mit à trembler. Pas que trembler, une bosse se forme, comme si la terre allait exploser et, de nulle part, un ver de sable. Je ne sais pas comment expliquer ceci, mais il n'a pas l'air content. Ses yeux peut-être ? Je laisse tout tomber mes affaires et saisi mon sabre, nous devrons donc nous battre. Je ne l'attaque pas, je ne veux pas prendre de risque inutile, j'attends, près à une riposte et me rappelle ce qu'Ogami m'a enseigné. Concentrer son chakra dans toutes les parties du corps pour le laisser agir seul et ainsi avoir de meilleurs réflexes. Tout en passant devant Ruri je lui dis.

"Cache toi, sors ta marionnette et attends. On ne va pas prendre le risque de l'attaquer, on ne fera que riposter s'il nous attaque. Et je pense que tu l'as vu à cause de mon arme, mais je me bats au corps à corps."


Il n'a pas fallu bien longtemps pour que ce ver nous attaque. Il charge à une vitesse assez folle, mais l'entraînement d'Ogami se révèle d'être d'une importance capitale pour la réussite de cette mission. J'évite donc la charge du ver pour lui asséner un coup de sabre sur le flanc. Celui-ci est blessé mais n'a pas l'air de réellement s'en occuper. Il riposte et s'en suit une danse, moi au sabre et lui avec sa bouche. Je peux voir la marionnette de Ruri s'agiter, mais je n'ai pas me temps d'analyser ce qu'elle fait. Ce combat risque bien d'être l'une des choses les plus difficiles que j'ai eu à affronter en mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 293
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: [C] C'est pas Pâques, mais presque - Pv Chikamatsu Ruri Mar 9 Fév 2016 - 18:19

La "chose" qui tremblait sous nos pieds cassa la croûte de terre pour pénétrer dans la salle. Assez original, comme entrée. Devant nous se tenait un ver des sables géant de quatre mètres. Je comprenais mieux pourquoi le plafond était aussi haut. Évidemment, le ver géant n'était pas très enthousiaste à l'idée qu'on lui dérobe quelques oeufs.

Sur les conseils de Kazushi, je couru me réfugier derrière un rocher, dans l'espoir qu'on puisse partir sans combattre. Mais le monstre n'était pas de cet avis. Il essayait carrément d'avaler le Ketsueki. Ne voulant pas rester en arrière, j'invoquais ma marionnette afin qu'il aille aider Kazushi au corps-à-corps.

D'une main je contrôlais mon pantin, et de l'autre je tentais de lancer des kunaïs. Ils atteignaient à chaque fois leur cible, mais n'avaient pour effet que d'infliger de petites coupures au vers. Mais au moins, cela détournait son attention pour quelques secondes, ce qui offrait au Manieur de Sang des opportunités.

J'étais arrivée au bout de mes projectiles, mais un sceau sur ma cheville me permis d'invoquer dix shurikens. Le combat était répétitif, aucun ne l'emportait sur l'autre. Quand tout à coup, avec sûrement l'envie d'en découdre, le ver arracha un bras... Celui de ma marionnette, heureusement. Si cela avait été celui du Ketsueki, je ne sais pas comment cela aurait terminé.

À bout de forces et blessé, le ver repartit de là où il était venu. C'était mieux ainsi. Après tout, s'il mourrait, il n'y aurait personne pour s'occuper des larves restantes.

Je rejoignis Kazushi. Il n'était pas blessé, seulement essoufflé. Qui aurait cru qu'un ver donnerait du fil à retordre à deux shinobis ? Bien sûr, ce n'était pas un ver de terre commun. Dans tous les cas, c'était inutile de rester ici. Nous avions assez d'oeufs, et peut-être que le ver était parti demander de l'aide à ses amis vers.

Un autre chemin partait vers la droite. Il ne mènerait pas à l'endroit d'où nous venions, mais c'était toujours mieux que le terrier qui menaçait de nous ensevelir vivant dans son tunnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 500
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: [C] C'est pas Pâques, mais presque - Pv Chikamatsu Ruri Mer 10 Fév 2016 - 23:47

Le combat dure et se répète. Il n'y a pas un coup sans que celui-ci riposte. Je défends, il attaque, j'attaque, il défend. Parfois la boucle est perturbée par les lancer de kunaïs et divers projectiles que Ruri lance. Ces perturbations sont bien venues, elles me permettent de souffler quelques instants. Je profite de ceux-ci pour faire une petite attaque surprise. Les coups que je porte au ver ne sont pas très impressionnant. Mais à force, celui-ci sera bien obligé d'abdiquer. Dans tous les cas, je peux garantir que ces bêtes sont d'une férocité extrême. La marionnette de Ruri combat elle aussi combat à nos côtés et je dois avouer que son aide nous est très précieuse. Sans "lui", ou elle ? Il est vrai, c'est une marionnette, mais elle a une apparence très humaine, un homme. Assez semblable à Ruri en fait. Cela en est presque glauque.

Le combat a débuté il y a maintenant presque une demi-heure et les effets de la fatigue commencent réellement à se faire sentir. Il faut vraiment que ce combat cesse rapidement. Soudain, la marionnette de Ruri s'attaque au ver, ce qui a pour effet de me laisser un peu d'air. J'en profite pour le contourner et c'est là qu'un énorme bruit de fracas se fait entendre. Un peu paniqué je cherche du regard d'où vient se bruit et c'est là que le ver m'envoie juste à mes pieds... un bras. Je panique encore plus en me disant qu'il a découvert Ruri avant de me rendre compte que ce bras n'est pas humain, mais bel et bien mécanique. Cela me rassure et le combat reprend de plus belle, la même danse avec le même partenaire. Durant encore six minutes. Après ces six minutes, le ver à du en avoir marre, car celui-ci s'est en allé dans le même trou par lequel il est arrivé.

Je rejoins Ruri, essoufflé et prend une gourde que je vide d'un trait. Le bienfait de l'eau est magique. Je mange un petit pain sucré avant de m'asseoir à côté de Ruri et lui dit.


"On a vraiment eu de la chance, je pense pas qu'on aurait pu garder un rythme pareil encore bien longtemps. Cela dit, il faut repartir et vite, ne pas prendre de risque de se refaire attaquer."


Sur ces paroles, Ruri et moi-même nous sommes levés d'un seul homme. J'ai pris mon sac ainsi que celui rempli d'œufs. Nous trouvons un deuxième chemin, autre que ce trou à rat par lequel nous sommes arrivés pour repartir. Nous nous engageons donc dans celui-ci. Il est long et tourne en rond, mais au moins il n'y a pas d'obstacle. Enfin, jusqu'à cette salle, un peu semblable à celle où nous avons trouvés les larves, mais sans œufs et avec un grand vide au milieu. Il n'est traversable uniquement par une petite parcelle qui n'a pas l'air très solide et menace de s'effondrer à tout moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 293
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: [C] C'est pas Pâques, mais presque - Pv Chikamatsu Ruri Ven 12 Fév 2016 - 0:19

En face, la sortie. Au milieu, un gouffre. Et sur ce même gouffre, une passerelle. Je ne savais pas si ce ponton pouvait supporter le poids d'un adulte, mais Kazushi n'avait pas l'air décidé à faire demi-tour. Et dire que cette mission ne devait pas être dangereuse...

Je fis traverser mon pantin. Il était plus léger que nous, mais c'était déjà ça. La traversée se passa bien pour lui. Vint mon tour. Je prenais une grande inspiration en essayant de ne pas penser à la mort certaine qui m'attendait en bas si le pont venait à s'écrouler. Je voyais déjà de la poussière s'effriter. En arrivant de l'autre côté, je remarquais que j'avais retenu ma respiration.

Kazushi n'était pas tranquille. Le pont avait certes tenu le choc pour moi, mais rien n'indiquait qu'il allait le faire pour lui. Il était beaucoup plus grand et devait faire 40 kg de plus que moi. Je renvoyais ma marionnette et me servait du Fil de Chakra pour l'enrouler autour de la taille du Ketsueki. Je ne pensais pas avoir la force de le retenir si la passerelle venait à céder, mais je pourrais l'aider à garder l'équilibre.

Cette mission avait été mouvementée ; mais je ne m'étais pas préparée à ce qui allait suivre. Le Vampire avait effectué sa traversée sans encombres et lâcha un gros soupir de soulagement. Je pouvais voir que son visage se détendait. Puis il me sourit, encore. Son sourire était décidément très communicatif, car je souriais à chaque fois moi aussi. Je n'avais pas l'habitude de sourire naturellement, sans me forcer pour paraître polie.

Un nouveau tremblement de terre se fit sentir. Le ver ne comptait pas en rester là. Toute la caverne se mit à trembler et un gros morceau du plafond se détacha. Il tomba sur la tête du Ketsueki, qui tomba raide assommé par terre. Je n'eus pas le temps de réagir que déjà le sol se dérobait sous mes pieds.

Les secousses avaient provoqué un effondrement du sol et je me retrouvais accrochée au bord du bout des bras, mes pieds se balançant dans le vide. En temps normal, j'aurais pu me hisser à la force des bras, mais aujourd'hui le sac à dos pesait énormément sur mes épaules. Je l'avais pris à Kazushi pour effectuer la traversée et lui enlever ainsi un peu de poids. Mais cela se retournait contre moi.

Je n'arrivais pas à remonter, et je sentais que ma prise glissait. Dur de se raccrocher à un morceau de poussière compacte. Je voyais le Ketsueki toujours étendu par terre, la torche près de son visage. Il était inconscient. Je ne pouvais pas laisser le sac tomber dans le vide, il y avait dans ce sac à dos la réussite de notre mission. Un seul choix s'offrait à moi.

Il fallait que je l'appelle. Que j'arrive à le faire reprendre conscience, seulement si son traumatisme crânien n'était pas trop important. Plusieurs personnes m'avaient mise en garde à ce sujet. J'essayais de parler, mais aucun son ne sortait de ma bouche. C'était comme essayer de faire bouger un membre inexistant : je ne savais même pas comment faire.

Soudain, la prise de ma main gauche céda. J'étais suspendue au-dessus d'un trou d'une profondeur inconnue, seulement retenue par ma main droite. L'instinct de survie prenait le dessus.

« K... K... »

C'était faible, beaucoup trop faible. Même moi je l'entendais à peine.

« Ka... Ka... Kaz... »

Allez, encore un effort. Je ne pouvais pas mourir ici. Sinon tout ceci n'aurait servi à rien. Personne ne se souviendrait de Chikamatsu Ruri. Je ne pouvais pas mourir, je n'avais encore rien fait de mémorable.

« Kazu... Kazushi.... Kazushi ! Kazushi ! Kazushi ! »

Je parlais. Je criais même. Tout en priant pour que cela soit suffisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 500
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: [C] C'est pas Pâques, mais presque - Pv Chikamatsu Ruri Ven 12 Fév 2016 - 20:54

Par chance, la traversée de cette passerelle s'est déroulée sans problème, Ruri est passée devant. Où plutôt sa marionnette. Suivie de Ruri et ensuite seulement moi. La Chikamatsu m'a pris mon sac à dos pour m'enlever un peu de poids, je pense que c'est une très bonne idée, car je ne sais pas si cette passerelle aurait tenue le coup face à mon poids couplé à celui du sac à dos. Je ne suis pas gros, mais tout de même bien plus lourd que Ruri. Nous nous apprêtions à prendre la sortie, quand à nouveau un tremblement de terre se fit entendre. On dirait bien que le... BOOOM.

Je ne sais pas ce qu'il vient de se passer, mais il fait noir. Très noir. J'ai comme le sentiment d'être en train de faire la planche dans une eau très salée. J'ai l'impression de flotter sur de l'eau, ou alors de planer dans l'air ? L'un des deux ce n'est pas très important. Cette sensation est très agréable, rien ni personne ne peut nous atteindre dans ce monde. On n'a envie que d'une chose, s'endormir et se laisser emporter au gré des courants maritimes ou des vents. Je reviens vite à la réalité, une douleur atroce se fait sentir au niveau de ma tête et les paisibles vagues deviennent des montagnes russes. Je monte violemment et redescends. Chaque vague est accompagnée d'une vive douleur qui est ressentie jusqu'au fin fond de mon dos. Et, à travers ces vagues j'entends mon nom. Une voix inconnue m'appelle au loin, j'essaye de me relever et par magie, la mer se transforme en grotte sombre et humide, un peu de lumière attire mon attention sur un voile blanc qui pend dans le vide. J'entends toujours mon nom, mais ce n'est plus un appel agréable, mais un cri de détresse. Soudain, je reviens à moi et réalise que ce châle n'est autre que Ruri qui crie mon prénom. Je reste encore trois secondes à ne pas comprendre avant de me ruer vers elle et de la rattraper. J'use toutes mes forces pour remonter en haut Ruri, qui ne doit pas peser la moitié sa cargaison. Encore sous l'effet de l'adrénaline et sans vraiment réaliser ce qu'il se passe, je tire Ruri ainsi que tous nos sacs vers la sortie. La Chikamatsu se relève rapidement et nous nous retrouvons tous les deux en dehors de cette grotte.

Je retombe encore une fois, terrassé par la douleur qui me fend le crâne. Je porte ma main à la tête et regarde le sang qui coule sur mes doigts, ce qui confirme mes doutes. Je suis ouvert sur la tête. Je repense aux derniers instants avant que je ne m'évanouisse et après avoir repris connaissance. Est-ce que Ruri m'a réellement parlé ? Ou est-ce encore le fruit de mon imagination ? Je ne veux pas lui en parler tout de suite, je veux d'abord me reposer.

"On a eu vraiment chaud là... Tu peux me passer la bouteille d'eau ainsi qu'une compresse qu'il y a dans mon sac s'il te plait ? Et si c'est pas trop demandé... tu peux nettoyer et appliquer la compresse sur cette plaie ?" Lui ai-je dis, gêné.

Je prends ma bouteille d'eau et en bois quelques gorgés. Je ne sais pas si la jeune Chikamatsu va accepter de soigner un Ketsueki, mais dans tous les cas, cela m'arrangerait grandement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 293
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: [C] C'est pas Pâques, mais presque - Pv Chikamatsu Ruri Lun 15 Fév 2016 - 16:34

Heureusement, la blessure du Ketsueki n'était pas trop grave, mais elle demandait quand même des soins adaptés. Il avait réussi à se réveiller et à me sortir de ce trou. Je n'étais pas morte dans le noir omniprésent de la grotte. J'étais dehors, à l'air libre, à respirer l'air pur et à sentir la caresse du soleil sur ma peau. Nous étions dehors.

Je m'empressais de sortir le matériel demandé pour soigner Kazushi. C'était la moindre des choses après m'avoir sauvé la vie. Je lui étais redevable. Je trouvais le matériel de soins dans son sac et lui tendis la bouteille d'eau. Pendant qu'il buvait, je sortais aussi ma propre trousse de secours, qui était plus complète que la sienne.

Je pris alors une bouteille et lui versait un peu d'eau sur la tête pour enlever le surplus de sang, puis désinfectais la plaie avec le produit adéquat. Cette blessure mériterait sûrement quelques points en rentrant à Suna. Je n'avais pas d'aiguilles sur moi, bien que j'aurais été capable de le recoudre, il fallait mieux attendre d'être dans un endroit adapté. Ce n'était pas trop urgent.

J'appliquais les compresses stériles, puis les maintenais en place avec une bande, l'entourant autour de sa tête. J'avais dû soulever la mèche de cheveux qui lui barrait le visage pour faire passer la bande sur son front. Son deuxième oeil était rouge lui aussi, pas de surprise.

Il ne m'avait pas questionnée à propos des derniers évènements. Soit il ne s'en souvenait pas, soit il ne voulait pas me brusquer. Moi-même je n'arrivais toujours pas à y croire. J'avais réussi à parler il y a quelques minutes, mais maintenant je ne m'en sentais pas plus capable qu'il y a deux jours ou deux heures.

Après lui avoir laissé le temps de se reposer quelques minutes, nous partîmes en direction de Suna. Le trajet était encore long et le parcours dans le sable n'était pas le plus simple. Je craignais que le Ketsueki ne s'effondre une deuxième fois. Je ne savais pas ce que je pourrais faire dans ce cas-là. Mais c'était inutile d'y penser maintenant. Notre mission était réussie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 500
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: [C] C'est pas Pâques, mais presque - Pv Chikamatsu Ruri Mar 16 Fév 2016 - 18:33

Ruri m'a désinfecté, lavé et pansé ma plaie. Moi, j'ai toujours la tête dans le vague et j'espère pouvoir arriver à Suna sans m'effondrer une deuxième fois. Après ces quelques soins, Ruri m'a laissé quelques instants pour me reposer, le repos est quelque chose de très important lorsqu'on récupère d'une blessure, aussi petite soit-elle. Bref, nous n'avons pas le temps de rester là pendant des heures, l'heure du retour est déjà arrivée. Nous avions réussi cette mission, mais nous ne sommes pas encore rentrés au village. L'objectif est rempli, mais pas rendu. Le chemin du retour va être plus dur que l'aller, autant à cause du poids des œufs, la fatigue du combat, de la mission et ma blessure.

Le chemin a maintenant débuté depuis quelques minutes lorsque je me penche un peu plus sur cette fin de mission. Ruri m'a t'elle réellement parlé ? Est-ce que la peur de mourir a été plus forte que son handicap ? Est-ce vraiment un handicap ou un mutisme dû à un traumatisme ? Je vais lui demander, mais juste si elle a parlé et non pas le pourquoi du comment de son mutisme.

"Dis Ruri, il y a quelque chose qui me turlupine depuis qu'on est sorti de la grotte... est-ce que j'ai réellement entendu ta voix ? Ou ai-je rêvé ?"


J'attends la réponse de mon interlocutrice. Et la seule réponse que j'ai pu obtenir n'était autre qu'un "chut" signé à l'aide d'un doigt sur sa bouche. Dans tous les cas, cette mission a été pour moi une très bonne expérience. Et je pense que pour Ruri, jamais elle n'aurait imaginé faire ce qu'elle a fait aujourd'hui. Tant pour son clan cela est tabou et mal vu. Imaginez un peu, une Chikamatsu réalise une mission avec un Ketsueki et en plus le soigne. J'espère vraiment que ces parents ne vont pas apprendre les détails sur cette mission. Sinon il y a de fortes chances que je ne revois plus Ruri pendant un moment et je n'en ai pas envie. Je suis las de ne plus choisir réellement mes amis, les seuls amis que je peux avoir ce sont des personnes qui m'acceptent. Mais est-ce que si je pouvais choisir les amis que je veux, sans avoir peur des réactions, j'en aurais plus, des amis ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 

[C] C'est pas Pâques, mais presque - Pv Chikamatsu Ruri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Vent :: Kaze no Kuni :: Grottes du Temps-