N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Princesse Kaguya et la pauvre aveugle [Pv : Mamoru Setsuko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taïchou
Messages : 408
Rang : B

Message(#) Sujet: Princesse Kaguya et la pauvre aveugle [Pv : Mamoru Setsuko] Sam 6 Fév 2016 - 20:45

Ça faisait quelques jours que la rousse était arrivé au temple d'Ao, elle avait espéré revoir son mari pour lui parler un peu. Cependant, elle avait eu la mauvaise nouvelle que ce dernier n'était pas dans ces lieux et d'après Naoko qui prenant soin de la future maman, Van serait à Suna. L'homme était parti assisté à l'examen Chuunin dans le village du sable, car il avait été recommandé par l'Empereur lui-même. Du coup, la rousse allait devoir attendre quelques jours voir semaines pour que son mari revienne à Taki. De toute façon, la Kaguya n'avait plus d'endroit où vivre à cause de la terrible catastrophe qui avait touché Ki no Kuni. Ses parents ont été tué par ce puissant tremblement de terre en cherchant à protéger leur fille enceinte. Deux vies pour le prix de trois, c'était beaucoup et cela avait frustré la chasseuse d'avoir été impuissant pour protéger ses parents. Cependant, ce n'était pas le genre de Nadeshiko de s’apitoyer sur son sort ni de ne rien faire pour remercier. Du coup, la femme allait respecter leur sacrifice pour leur petit enfant. Oui, Nadeshiko allait faire de son mieux pour remplir d'amour ses enfants et d'être toujours présente pour aider les plus démunis. Après tout, c'était la femme du Seigneur de Taki, elle devait montrer une bonne image d'elle-même et avoir un comportement plutôt correct. Évidemment, la jeune Kaguya n'était pas le genre de femme à modifier son comportement pour quiconque ni du jour au lendemain.

Naoko avait fait des examens médicaux à Nadeshiko pour savoir si la grossesse de la Kaguya se passait bien, pour le moment, elle n'avait rien vu d'anormal. La jeune épouse était rassurée et voulait s'assurer que la brune restait tout le temps à ses côtés, une infirmière à ses côtés était toujours utile. En plus de cela, il fallait bien quelqu'un qui la protège et la chasseuse avait choisi Mikazuki Meï, un samouraï ayant été envoyé du Shozaichi à Taki par Van. Elle avait eu comme tâche, la protection du temple et sa sécurité, une parfaite gardienne pour la Kaguya. Le temps passait plutôt lentement, la Huntress s'occupait de la botanique ou lisait des livres dans la bibliothèque pour obtenir un maximum d'informations et de culture. Aujourd'hui, la femme du Seigneur de guerre était dans le jardin du temple, elle s'occupait de ses plantes et elle en profitait pour prendre un l'air. La kunoichi lisait beaucoup ses derniers temps, elle ne sortait que très peu en dehors de la bâtisse. Naoko lui avait conseillé d'aller dehors et de prendre un peu l'air, cela allait lui faire du bien et ça lui faisait changer les esprits. Nadeshiko avait appris pas mal de choses, elle comprenait rapidement les informations obtenues dans les livres et elle savait les appliquer. En plus, elle apprenait à cuisiner comme les personnes civilisées ou d'avoir un comportement moins barbare et correct en communauté. C'était une sacrée progression en quelques jours, sa vision des choses sur le monde s'éclaircissait de jour en jour surtout son point de vue sur la justice.

Le temps était plutôt agréable, il y avait du soleil et un peu de vent. C'était parfait pour passer sa journée dans le jardin, elle avait besoin de se changer les idées. Nadeshiko avait rencontré pas mal de personnes dans le temple, une Terumi Nozomi était plutôt intéressante et lui avait enseigné quelques anecdotes sur le monde Shinobi. Aoni n'était plus dans le temple depuis quelques jours, elle devait sans doute avoir des affaires à régler dans le pays ou dans les alentours de Taki. La Kaguya sortit un livre de son sac, elle devait prendre l'air, mais Mei et Naoko ne lui avaient pas interdit de lire. De plus, il fallait bien que la Dame Kaguya puisse s'occuper entre-temps sinon elle s'ennuiera plutôt vite. Évidemment, Nadeshiko était plutôt une femme active et toujours à vouloir s'occuper, il était hors de question pour elle de se tourner les pouces. Cependant, la femme ne pouvait plus s'entraîner au Taijutsu ni même aller chasser à cause de sa grossesse, c'était bien l'un des inconvénients de sa situation actuelle. Le livre parlait encore de justice, du bien et du mal, ce qui était nécessaire et ce qu'il ne l'était pas pour imposer une justice parfaite dans un pays. C'était un peu compliqué, mais la Takijin allait le lire plusieurs s'il le fallait pour comprendre la moralité de ce livre. Soudain, elle vit une fille au loin et dans un état assez déplorable au niveau vestimentaire. C'était la première fois qu'elle la voyait et bizarrement, Nadeshiko avait un sentiment étrange comme si elle se voyait en cette fillette. Tenue sale enfin elle semblait avoir une hygiène des plus mauvaises.

« Hey, petite ! Viens, je ne te ferai aucun mal. Comment t'appelles-tu ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 972
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Princesse Kaguya et la pauvre aveugle [Pv : Mamoru Setsuko] Mar 16 Fév 2016 - 6:46


Cela fait maintenant quelques semaines que Setsuko a été choisie comme élève par Van-sensei. En son absence et pour les besoins de l'Empire elle passe la moitié de son temps au Shozaichi et le reste au Temple d'Ao. Pour s'entraîner ou satisfaire sa curiosité dans les livres qu'elle déchiffre souvent avec peine, du bout des doigts. Jusqu'à aujourd'hui l'adolescente avait réussi à tempérer les assauts de sa curiosité et ne s'était pas aventurée au-delà du premier étage. Personne ne lui avait dit clairement qu'elle n'avait pas le droit d'y aller. Mais personne ne lui avait non plus donné l'autorisation. Pourtant la noiraude avait décidé de tenter le coup et de parfaire sa connaissance des lieux en montant au deuxième étage. Celui exclusivement attribué au Gouverneur de Taki...
*Est-ce l'ennui ou la stupidité qui te pousse à faire ça?*
*Sûrement un peu des deux...*
*Tu l'auras bien cherché si tu venais à avoir des ennuis!*
*Et je suppose que vous serez le premier à me gratifier d'un
"je vous l'avais bien dit"...*
*Ho que oui! Tu peux compter sur moi pour ça!*

Setsuko n'est pas dupe: Il aimerait tout autant qu'elle savoir ce qui se cache au dernier étage du Temple. Peut-être même qu'Il apprécie la témérité de sa protégée. Toujours est-il qu'Il ne fait rien pour réellement la dissuader de poursuivre. Ce qui arrache un sourire à l'adolescente tandis qu'elle parvient finalement au haut des escaliers. Ceci fait elle se concentre sur les bruits alentours, puisant dans ses talents en sensorialité pour se faire une idée aussi précise que possible de son environnement. Finalement ses pas la mènent dans ce qui semble être un jardin.

Les rayons d'un encore frêle soleil de printemps caresse alors sa peau tandis que l'herbe chatouille ses pieds à chacun de ses pas. Elle savoure ces agréables sensations à leurs justes valeurs, levant la tête pour mieux capturer la chaleur de l'astre solaire. L'esprit de la noiraude se perd peu à peu dans l'environnement qui l'entoure. Les insectes qui creusent inlassablement le sol ou voltigent près des fleurs, le bruit du vent qui se fraie délicatement un passage entre les branches et les feuilles, les effluves qui se dégagent de ce sanctuaire de verdure... Autant de sensations qu'elle apprécie avec délectation jusqu'à ce qu'une voix la tire de ce voyage olfactif et auditif.

Petite... La voix qui la qualifiée ainsi est inconnue à la Mamoru qui se tourne instinctivement vers son origine. Elle répond aux propos de la femme par un sourire candide qui ne trahi guère sa légère frustration. Celle d'une jeune fille ayant à peine franchi le seuil de l'adolescence et qui se vexe presque automatiquement lorsqu'on la considère encore comme une enfant. Mais l'aveugle à tout intérêt à endosser le rôle que l'inconnu semble lui prêter. Ne serait-ce que parce qu'elle n'a rien à faire dans ce jardin.
"Désolée..." glisse-t'elle finalement avant de s'approcher. "Je ne voulais pas déranger qui que ce soit. En fait je pensais que cet étage était inoccupé en l'absence de Van-senseï et je..."
La conclusion s'imposa d'elle-même, cette femme ne pouvant être qu'une seule personne: la compagne du Gouverneur de Taki. Ne sachant guère comment se comporter envers quelqu'un dont elle oublie bien souvent l'existence, Setsuko commença par s'incliner respectueusement avant de joindre ses mains à hauteur de son bas-ventre, gênée.
"Je... En fait... Comme mon maître ne m'a pas expressément interdit de mettre les pieds ici je me suis dit..."
*Que tu pouvais en profiter pour jouer à l'exploratrice dans ses quartiers personnels pendant qu'il bronze à Suna?*
"... que personne ne verrait de mal à ce que je profite un peu de ce jardin pour méditer."
Jardin dont la noiraude ne soupçonnait même pas l'existence quelques minutes plus tôt. Mais une fois que le mensonge est amorcé, le prolonger devient bien plus aisé. Et c'est sans vraiment penser à mal que l'adolescente s'engouffre dans l'issue de secours qu'elle vient de s'inventer.
"Mais si ça vous gêne je comprendrais. Je ne tiens pas à vous imposer ma présence si vous souhaitez rester seule..."
S'inclinant une nouvelle fois, Setsuko commence alors à reculer lentement. Elle sait que la sanction, s'il doit y en avoir une, tombera maintenant. Dans le cas contraire il y a des raisons d'espérer pouvoir s'en tirer sans le moindre blâme. Avec le bénéfice du doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Princesse Kaguya et la pauvre aveugle [Pv : Mamoru Setsuko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Taki no Kuni :: Temple Ao'-