N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Give me more strength [Pv Yanosa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taïchou
Messages : 613
Rang : A+

Message(#) Sujet: Give me more strength [Pv Yanosa] Jeu 3 Mar 2016 - 20:01

    Il y aura toujours un jour dans la vie d'un homme où le devoir prendra le pas sur le désir. Heureusement pour moi, ce jour n'est pas encore arrivé. Cependant afin de se tenir prêt pour le moment où ce choix se présentera, je devais devenir plus fort. J'ai écouté la parole de mes aînés qui m'ont informé de l'existence d'un temple dans les vertes plaines de Kusa, où l'on dit que le seigneur de guerre de cette patrie, Oterashi Yanosa, dispenserait des cours de Taïjutsu pour les membres de l'empire ayant une soif d'apprentissage. Un seul problème persistait cependant, mon caractère tout ce qu'il y a de plus éloigné de la rigueur essentielle à un étudiant. Malgré tout, vous savez ce que c'est, lorsque l'on vous parle d'un endroit mystérieux, votre curiosité prendra toujours le dessus.

    C'est ainsi que je m'élançais depuis Tori no Kuni dans un voyage palpitant jusqu'au pays de l'herbe. Bon non en réalité ça n'avait rien de palpitant, j'ai juste volé, volé, volé et ainsi de suite. Vous voyez les oiseaux migrateurs, bah imaginez qu'à la place des oiseaux vous avez un homme blond avec une cigarette dans le bec et un manteau transformé en ailes qui font des battements de haut en bas, qu'à la place de se rendre vers le sud ils vont vers l'est et vous obtenez tout le ridicule de la situation.

    Pendant ce long voyage dans les airs, j'avais pu exercer une sorte d'introspection sur ma vie et sur ma carrière. Pourquoi avoir choisi de devenir Shinobi ? Bien évidemment de par mon clan il s'agissait de la voie qui m'était destinée. Mais pour autant lors de la fin de la grande guerre, j'eus tout le loisir de faire valoir mes choix et je ne l'ai pas fais. Je ne suis qu'un simple soldat, certes avec une réserve de chakra surpassant les personnes d'un grade équivalent. Mais l'âge est sans doute un facteur important dans cette histoire. En somme je me posais une quantité déraisonnable de questions et je n'avais que peu de réponses, chose ordinaire me direz-vous. Bon j'arrêtais de me tourmenter, une cervelle d'oiseau n'était à vrai dire pas tellement adaptée aux séances de réflexions trop longues.

    Plus d'une journée après mon départ, me voilà donc à un des fameux temple de Kusa. Oui puisque sur la route j'avais appris qu'il n'y en avait pas qu'un en réalité. Encore une fois grosse information détenue par ces pigeons voyageurs servant de leader dans notre clan. J'avais bien entendu demandé celui où se trouvait le Seigneur de guerre Oterashi Yanosa. Quitte à apprendre, je souhaitais apprendre du meilleur. Le seul bémol, c'est que je n'étais sans doute pas l'unique être à vouloir parfaire ses capacités de combattants. J’espérai réellement que l'homme serait disposé à m'enseigner ses arts, malgré la charge de travail inhérente à une fonction comme la sienne. J'entrais donc, clope dans le bec et je m'inclinais devant la première personne que je croisais.

      « Yosh Oterashi-san, je suis venu de Tori afin de recevoir un entraînement aux techniques de combats ! »


    Encore une fois, assez de nonchalance dans la voix et pas autant de respect qu'un seigneur de guerre mériterait, mais le plus important était que...

      « J'ai l'air de ressembler à un homme, abruti ! »


    Une gifle d'une telle puissance ? Est-ce seulement humain ? Mes pieds décollèrent du sol et je fus propulsé sur le mur du temple, je ne sais pas qui était cette femme, mais une chose était sûre, c'est elle qui devrait devenir seigneur de guerre ! Une larme coulait de mon œil non maquillé, la douleur était réelle. En tout cas si je pouvais acquérir une telle force dans un lieu comme celui-ci, je marchais à deux cents pour cent. La jeune femme reprenait un rictus de colère sur le visage.

      « Le seigneur est au fond du Dojo ! »


    Je répondis encore à cela

      « Oui m'dame. »


    Celle-ci s'énerva encore plus au son du madame que j'avais prononcé, c'est vrai qu'il s'agissait d'une jeune femme sans doute venait-elle d'être vexée encore plus, je ne resterai pas pour en avoir le cœur net. Je déplaçais ma carcasse d'oiseau jusqu'au fond du Dojo et je m'exclamais à nouveau, cette fois-ci en m'adressant à un homme possédant une longue chevelure rouge.

      « Oterashi-san je présume, je suis venu afin de vous demander à ce que vous me transmettiez vos arts. Mais avant cela une question persiste dans mon esprit. Qui est cette brute avinée qui vous sert de secrétaire ? Elle est diablement forte ! »


    Il était temps de laisser le seigneur répondre.


Dernière édition par Kosobayui Taka le Sam 5 Mar 2016 - 9:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 1995
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Give me more strength [Pv Yanosa] Ven 4 Mar 2016 - 23:33

Bientôt midi, et donc bientôt l'heure du grand repas. Un rituel quotidien qui faisait se rassembler des centaines d'individus autours de mets simples, voire même carrément bruts, produits de la chasse et d'une agriculture raisonnée. Pour autant, l'heure avait beau approcher, elle n'était pour autant pas encore arrivée. Les coups continuaient donc de pleuvoir dans la grande salle d'entraînement, les différents binômes échangeant les politesses et travaillant en ce jour plus spécifiquement sur le jeu de jambe et les pertes d'équilibre, s'astreignant à des utilisations incisives et précises de coups très techniques au milieu du maelström d'attaques plus conventionnelles.

« Et dire... que tout le travail qu'ils pourraient fournir... que Je pourrais fournir... serait complètement anéanti par tes yeux, à présent. S'en serait presque fictionnel.

- Hé, Yanosa-sensei, faudrait savoir, vous vouliez que je révèle mon vrai potentiel oui ou non ?

- Ha, bien sûr ! Pardonne mon émerveillement un peu enfantin... Il me tarde, c'est tout... Mais, tu ne devais pas assister la famille Chôsagi pour mettre le repas en place, dis-moi ?

- ... Bon, j'y couperai pas alors. J'y vais, à tout de suite. »

La valkyrie de lilas tourna les talons, une confiance en elle nouvelle marquant chacun de ses pas. Et dans l'ombre de ses derniers, le regard perçant et prédicateur de son mentor, dont l'esprit était fixé vers l'avenir... Jusqu'à ce que, des couloirs au loin, une légère altercation orale suivie d'un bruit d'impact sourd le tirèrent de ses réflexions. Un intrus ? Il y avait fort à parier que non, étant donné la qualité et le nombre de dispositifs, humains comme matériels, déployés dans tout le pays pour prévenir une quelconque intrusion. Non, la source de ce ramdam, Yanosa Oterashi ne tarda pas à pouvoir poser les yeux dessus, tandis qu'un énergumène aux cheveux blonds se présentait sommairement en s'inclinant, quémandant tout de go un entraînement au combat de la part de l'Onshi tout en portant un jugement, sans le savoir, sur la seconde personne la plus puissante du pays. Si ce n'était, d'ailleurs, la première... Le guerrier rouge l'observa quelques secondes sans piper mot, puis se retourna vers la grande salle d'entraînement.

« Bien, tout le monde, c'est l'heure du repas, déclara-t-il d'une voix forte et qui porta dans toute la salle. Que les blessés se présentent ou soient emmenés aux apothicaires avant, bien sûr... »

Une pause, en se retournant lentement vers le blondinet, tandis que la salle se vidait de tout côté par les différents accès.

« Pas pour toi, bien sûr. Et pour commencer tu vas enlever ça de ton bec, dit-il en lançant une rapide et précise pichenette sur la cigarette qui pendait à la bouche de l'individu. Tu débarques ici, sans même donner ton nom ou ta qualité, et tu t'attends à recevoir tel un dû une panoplie de techniques sur un plateau ? Cette « brute » comme tu l'appelles pourrait certainement te briser les os des décennies durant sans que tu commences même à comprendre comment elle se déplace. Hors de mon chemin. » finit-il par dire presque sans aucune animosité

Yanosa entreprit alors de « contourner » l'individu, laissant volontairement son épaule heurter la sienne de plein fouet sur son passage en ne lui accordant pas un regard et en faisant mine de rejoindre le reste des apprenants et des praticiens du Forum.

« Hisoke !! cria-t-il alors à l'attention de l'un des intendants du jour, au loin dans les couloirs, réserve-moi un poulet entier s'il te plaît, j'ai un creux à combler. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taïchou
Messages : 613
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Give me more strength [Pv Yanosa] Dim 6 Mar 2016 - 10:55

    Ma réponse ne se fit pas trop attendre, mais ce ne fut pas celle que j'attendais. Il s'adressa non particulièrement à moi mais à toute l'assemblée en les informant que l'heure du repas était arrivée. Bien que je sois venu ici pour m'entraîner, me nourrir était aussi une chose essentielle et je me réjouissais à la pensée de toutes les victuailles que j'allais pouvoir ingérer. Saucisson, magret de canard, bœuf bourguignon, spaghetti aux truffes... Que des noms me faisant rêver. Malheureusement mes rêves furent balayés d'un seul revers de main par le seigneur de guerre. « Pas pour toi bien sûr ». Pourquoi pas pour moi ? Pourquoi bien sûr ? J'avais fais tout ce chemin pour le rencontrer ça méritait au moins deux trois techniques et un repas chaud.

    Quel ingrats, moi si j'avais un temple comme le sien je dispenserai aussi des cours et je le ferais peu importe l'origine de la personne et peu importe son nom. Bon en fait non, si j'avais un temple comme le sien, je ferais des fêtes tous les soirs et le jour servirait à se reposer. Bien donc si on récapitulait cela correctement, je n'avais pas le droit de manger et je n'avais pas le droit de fumer vu comment il venait de faire valser ma clope, heureusement qu'il me restait un paquet plein dans la poche de ma veste. Enfin Oterashi Yanosa s'exclama à nouveau afin d'exprimer en partie les raisons pour lesquelles il refusait de m'apprendre quelque chose. Il semblerait que j'ai été un peu trop dur envers le mastodonte de l'entrée et que j'aurai du me présenter avant de demander un apprentissage.

    Enfin tout en se déplaçant il heurta volontairement mon épaule, sans doute afin de me montrer le peu de considération qu'il avait pour ma personne. Pourtant il ignorait quelque chose à mon propos, c'est que même dans la situation où j'étais considéré comme un moins que rien, j'avais toujours le sourire ! Il cria alors qu'on lui réserve un poulet tout entier pour son repas, chose qui me donna une idée, une idée saugrenue mais une idée quand même. J'utilisais mon chakra afin d'utiliser l'art secret du clan Wazo. Et mon manteau se transforma ainsi en un costume de poule. Je me déplaçais alors afin d'arriver devant lui et m'exclamais de la manière suivante :

      « Et voilà, votre poulet est servi ! Cot.. Cot.. Votre camarade peut peut-être me casser les os durant une décennie, mais je suis sûr qu'elle ne sait pas faire ça ! Cot.. Cot.. »


    J'interrompais alors ma technique, mon manteau reprenant sa forme initiale, je m'exclamais à nouveau. Puisqu'il voulait connaître mon identité, j'allais la lui donner.

      *Je me nomme Maximus Décimus Meridius, commandant en chef des armées du nord, général des légions felix, fidèle serviteur du véritable empereur Marc-Aurèle. Père d'un fils assassiné, époux d'une femme assassinée, et j'aurais ma vengeance dans cette vie ou dans l'autre*


    Voilà la phrase que je souhaitais dire ici et maintenant, phrase tirée de la dernière pièce de théâtre que j'avais regardé traitant d'une civilisation ancienne qui aurait vécu sur notre planète. Enfin bon, ce ne fut pas ces mots qui sortirent de ma bouche.

      « Mon nom est Kosobayui Taka, membre de l'alliance des pays neutre tout comme vous l'êtes. Je souhaite parfaire mes connaissances du corps à corps pour servir l'empire. Souhaitez-vous m'aider à cette tâche ? »


    Je pensais alors à une fille super sexy et je m'imaginais une scène où je bottais le cul de tout les méchants parce que j'étais devenu quelqu'un de super cool et de super fort grâce aux enseignements de ce dojo. Puis après la fille et moi on concluait cela par un dîner et par ce qui suit généralement après. Cette petite pensée avait changé l'expression de mon visage face au seigneur et je rajoutais à ma phrase suivante sans même en avoir pleinement conscience.

      « En plus les femmes adorent les mecs super forts... »


    C'était limite si j'avais pas un filet de bave qui me coulait des lèvres. Mais soudain je me rendais compte que ma pensée je l'avais dite à voix haute, je collais alors mes mains sur ma bouche et en les retirant je reprenais.

      « Parfois mes mots et ma pensée se coordonnent, c'est ce qu'on appelle avoir une cervelle d'oiseau, ha ha ha........... Quoi comment ça c'est pas drôle ? »


    Une chose était sûr, ce serait une longue journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 1995
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Give me more strength [Pv Yanosa] Lun 7 Mar 2016 - 0:22

Yanosa s'était mis en route vers l'extérieur par l'accès le plus proche après s'être brièvement assuré qu'Hisoke avait bien pris connaissance de son appétit, mais quelque chose, ou plutôt quelqu'un, s'interposa entre lui et cette même sortie. Une forme ronde, recouverte de plumes, dotée d'une crête rouge... Un poulet. Avec le visage de son intrus d'honneur, qu'il venait de repousser tant oralement que physiquement. Le yeux de l'Onshi s'écarquillèrent devant cette vision pour le moins cocasse, et bon gré mal gré, son attention fut momentanément happée par la voix du volatile. S'était-il réellement inspiré de sa demande d'un poulet entier pour mettre au point ce Henge ridicule ? Apparemment oui... Et le dénommé Taka profita de cette recrudescence inespérée d'attention de la part du guerrier rouge pour enfin décliner son identité, donnant enfin un nom et le début d'une explication à sa présence à Kusa, ici, dans le Forum où officiait Yanosa.

Mais alors qu'il semblait décidé à se vendre et à donner toutes les informations possibles afin d'obtenir ce qu'il voulait, le Kosobayui divagua un instant, laissant ses rêveries sortir sans filtre de sa bouche... Mais qui était cet énergumène à la fin ? Le jashiniste comme prostré devant lui tenta sans succès de se remémorer quelque chose à son sujet, mais il devait se rendre à l'évidence, une telle dégaine et un tel goût pour les Henge ridicules ne s'oubliaient pas. Taka de son prénom semblait en tout cas assez à l'aise avec ça, et disposait d'un sens de l'auto dérision relativement poussé. Se comparer de lui-même à un oiseau... C'était, à la réflexion, plutôt justifié, se dit Yanosa, se remémorant le nom de famille du blondinet. Un Kosobayui... On voyait peu de guerriers provenant de ce clan dans les rangs de l'Empire. Un manque de candidats potentiels, ou bien était-ce dû à autre chose ? Le fait était que c'était la première fois que Yanosa avait à faire à un membre de ce clan à plumes, et à plus d'un titre, il venait de piquer son attention au vif. Quel genre de combattant venait ainsi requérir un entraînement ? Celui qui n'avait aucun avenir ni aucun potentiel et refusait de se l'avouer, ou au contraire un pousse d'avenir ?

Yanosa n'avait rien à perdre à mettre la question sur le tapis. Et quand on parlait de tapis, en l'occurrence, il s'agissait bel et bien du sol en pierre dur et épaisse de la grande salle d'entraînement.

« ...Allez, je suppose... qu'on a assez de temps pour ça. »

Yanosa se replaça vers le centre de la salle en grandes et rapides foulées, s'étirant rapidement en même temps avant de se retourner vers Taka.

« Un Kosobayui qui cherche à combattre avec ses poings... et pour plaire aux filles... Pour être complètement honnête avec toi, je pense que tu ne tiendras pas deux jours à t'entraîner parmi nous, mais puisque tu as fait le chemin jusqu'ici, je suppose que je te dois au moins de te tester pour voir si j'ai tort ou non. Le repas peut attendre. Prêt ? »

A dire vrai qu'il l'eut été ou non, le guerrier rouge allait passer à l'action l'instant suivant quoi qu'il arrive. Chargeant à toute vitesse d'une seule et unique impulsion de la pointe des pieds, l'Onshi prit un contre-appui juste avant d'arriver sur Taka pour se déporter sur sa gauche. La suite ? Un crochet au foi, suivi d'un coup de pied retourné vers le visage. Oui, Yanosa allait très vite savoir de quelle trempe était faite l'oisillon venu quérir l'entraînement du plus grand spécialiste du combat rapproché.



Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taïchou
Messages : 613
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Give me more strength [Pv Yanosa] Lun 7 Mar 2016 - 17:20

    L'homme aux cheveux rouge s'exprima alors suite à ma dernière remarque, signifiant que nous avions assez de temps pour cela. Mais qu'entendait-il par cela. J'espère que ce n'était pas une proposition à caractère sexuelle. Ce « ça » était assez bizarre et pouvait signifier tant de choses. Devais-je le prévenir que je n'étais pas de ce bord là. J'aimais les femmes, uniquement les femmes. Il devait bien s'en rendre compte vu que mes pensées m'avaient échappées. A la limite je pourrais accepter de faire « ça » avec sa subordonnée qui malgré son surplus de force reste une jolie jeune femme. Mais pas avec un homme.

    Mais bizarrement après ses propos il se déplaçait vers le centre de la salle, j'imagine que ce n'était pas une référence à conation sexuelle après tout, tant mieux. Il s'exclama à nouveau afin de me signifier que selon lui je ne tiendrais pas deux jours d'entraînement en ce lieu. Mais malgré tout il acceptait de me tester, je répondais donc à la va vite.

      « Ça dépend, ce jour ci compte comme un ? Parce qu.. »


    Je n'avais pas finie mes paroles qu'il prit une impulsion de chakra afin de m'asséner un coup violant au niveau du foie. Il aurait quand même pu me laisser le temps de lui répondre, je n'avais même pas dit que j'étais prêt. J'avais pu malgré tout sentir le danger et donc j'avais entamé une esquive sur la gauche tout en regardant son poing. Malheureusement il ne s'était pas contenté d'une seule attaque. Mais quelle était cette vitesse... C'était anormal, j'avais évité le premier coup porté de justesse. Tout cela pour me prendre le second. Je disais ça comme ça, mais en ce moment même j'étais en train de voler et je finissais par m'écraser contre le mur. J'étais un peu sonné mais par réflexe j'avais pu protéger mon visage avec mon épaule, me permettant d'éviter de trop lourd dégâts au niveau de la mâchoire. Mon épaule en revanche avait prit un coup sévère, l'épaule était déboîtée et je devais me la remettre en place, moi-même... Un cri de douleur s'arrachait de ma bouche lorsque je donnais un violent coup d'épaule contre le mur pour la replacer correctement. Je me retournais ensuite vers le seigneur de guerre avant de m'exprimer.

      « Hey je n'ai pas dis que j'étais prêt ! Cependant votre vitesse était impressionnante, je dois bien le reconnaître. Je ne suis pas à mon avantage avec un toit au dessus de la tête. Malgré tout je peux quand même faire cela ici. »


    Mon manteau se changeait alors en un énorme bras de plumes. Parcouru de chakra Fûton. Cela restait un amas de plume donc ce n'était pas solide, mais combiné avec l'énergie du vent, c'était comme des milliers de couteau flottant. Cela augmentait mon allonge et la personne qui se prendrait une baffe complète de cette énorme main ne se trouverait pas en bonne disposition pour la suite. Je m'exclamais alors.

      « J'essaie toujours de rendre les coups que je prends, une fois cet échange passé, peut-être pourrez vous m'apprendre à charger aussi vite que vous le faite. »


    Je m'élançais alors, chargeant le seigneur de guerre. Mais ma charge était précédée par le mouvement latéral de mon bras de plumes. Il devrait donc gérer une attaque arrivant par deux flancs, l'une au dessus de lui sur sa gauche et l'autre venant d'en bas, un coup de pied visant son thorax, au moment même où j'arriverai au corps à corps.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 1995
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Give me more strength [Pv Yanosa] Mar 8 Mar 2016 - 0:43

Si il aurait été pour le moins surprenant que le Kosobayui parvienne à réchapper à la totalité de l'assaut lancé sans grand préavis par le guerrier rouge, le fait qu'il réussit à éviter de justesse l'attaque initiale lancée vers son foi restait une prouesse de réflexes des plus notables. Cela ne l'empêcha pas toutefois d'encaisser sur le creux de l'épaule le coup de pied fouetté qui suivit de près, le propulsant contre un mur sans ménagement. Yanosa prit un instant pour décortiquer la façon avec laquelle Taka était parvenu à se déplacer in extremis, tout en l'observant se remettre douloureusement l'épaule en place en s'aidant du mur derrière lui. Le jeune piaf n'était pas incompétent, pour sûr... Si cela avait été le cas, il aurait très certainement fini plié en deux et défiguré, ses rêves de plaire aux femmes de l'Empire envolés avec son nez de travers et ses molaires expulsées des gencives. Encourageant... Et distrayant, il fallait l'avouer, le jashiniste ayant parfois un peu de peine à trouver des sparring partners décents dans les Forum où il officiait. Les Kusajins étaient pour beaucoup doués, même très doués, mais rares étaient ceux qui disposaient de l'instinct inné du combattant, qui bougeait et ripostait avec ses tripes.

Ce que semblait disposé à faire le Kosobayui, en l'occurrence, en renouvelant sa prétention à accéder à un entraînement particulier auprès du guerrier rouge. De son manteau jaillit une main géante faites de plumes... et, surtout, imbibées de chakra Fuuton, le plus incisif et tranchant qui soit, même plus que ne l'était le Raiton. En parallèle, alors que la main géante et létale entamait un grand balayage de haut en bas, Taka se propulsa vers Yanosa, tentant tant bien que mal d'égaler sa vélocité et comblant son manque de vitesse brute par un assaut asymétrique pour le surprendre. L'intention était louable, et la manœuvre relativement bien exécutée... Mais ce n'était clairement pas suffisant pour inquiéter l'Onshi. Son poing gauche se gorgea de chakra flamboyant, devenant brûlant et enflammé en un instant, et se plaça vivement en opposition au bras de plumes, le frappant presque dans un geste défensif et mettant feu au chakra Fuuton, tandis que le buste du jashiniste pivotait du même côté pour éviter la frappe du pied lancée par le blondinet en le laissant perdre l'équilibre, forçant la gravité à finir le travail en lui décochant un bref mais puissant coup d'épaule pour le déstabiliser encore davantage.

« La vitesse ne te servira à rien si tu n'es pas capable de rester sur tes appuis, jeune volaille. On ne t'as pas appris ça, à l'école ? Peut-être que vous autres Kosobayui vous permettez de négliger ce travail fondamental parce que vous pouvez voler sans aucune contrainte, mais si tu veux espérer rejoindre le niveau moyen ici, il va falloir faire mieux que ça...

D'autant plus que... tu as l'air d'avoir un potentiel correct. Ce serait dommage de gâcher ça en restant embourbé dans tes facilités d'origine. Si tu veux pouvoir maîtriser ton corps et contrôler celui de ton adversaire au corps-à-corps, encore faut-il pouvoir s'approcher... En cela au moins, ta requête est cohérente puisque si tu te laisses contrer aussi facilement que tu viens de le faire, alors tu ferais aussi bien de ne même pas bouger. Par contre...

J'ai vraiment faim, là. Suis-moi, tu auras droit à un demi poulet. Et dès la reprise... on va tâcher d'arranger ce jeu de jambe déplorable. 
»

Oh bien sûr, Yanosa forçait le trait, mais c'était plus pour rabrouer le Kosobayui et le forcer à l'humilité qu'autre chose. Car pendant les jours qui suivraient, il lui faudrait en faire preuve de beaucoup, d'humilité...


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taïchou
Messages : 613
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Give me more strength [Pv Yanosa] Sam 12 Mar 2016 - 14:04

    L'assaut n'eut pas le résultat escompté. Enfin si en un sens, j'y étais allé avec la conviction de réussir, mais il est normal que quelqu'un portant le titre de seigneur de guerre esquive une attaque de ce niveau. Le contraire eut été étonnant. Quant à son coup d'épaule, je l'esquivais sans le vouloir en me mettant à me rouler au sol car ma veste était en feu. Je m'exclamais d'ailleurs à ce sujet.

      « NOOOOOOOOOOOOON MA VESTE DE PLUMEEEEEEEEEEEEEEEES ! »


    Je me roulais au sol comme le ferait un enfant. Puis une fois que le feu était éteint et que ma veste était revenue sous la forme d'un manteau, je caressais les plumes manquantes comme s'il s'agissait d'un enfant avant de m'exclamer.

      « Bon on met une règle au point pendant cet entraînement, PAS DE FEU ! Sauf pour allumer mes clopes mais vu qu'on a pas le droit de fumer apparemment... »


    Il prit la parole ensuite afin de reprendre une base du Taijutsu. Il me parlait d'une chose essentielle, les appuis. M'expliquant que peu importe la vitesse que je possède, elle n'était rien si les bases sur lesquelles elle reposait n'étaient pas stables. Il rajoutait par la suite que j'avais un potentiel gâché par mon manque de rigueur dans l'entraînement. Il terminait enfin par annoncer que nous allions améliorer mes compétences... Après avoir mangé ! Je me décidais donc à répondre dans l'ordre.

      « Jeune volaille... Je vous signale que je suis plus vieux que vous donc si déjà j'pense que PAPA WAZO est plus adapté ! Et pour votre gouverne dans le clan Wazo on s'entraîne très dur dès le tout début de l'adolescence afin de maîtriser les techniques de notre clan. La jeunesse de maintenant va à l'académie, mais pour ma génération qui est née pendant la guerre, on apprenait uniquement les techniques claniques. Ce qui fait que sur terre je suis assez faible. »


      « Quant à mon potentiel, c'est sans doute dû à mon SUPER PLUMAAAAAAAAGE ! »


    Et je bondissais en l'air à cette fin de phrase, comme un gamin l'aurait fait, alors que j'avais quasiment une trentaine d'années. Il faut croire que dans le clan Kosobayui une cervelle d'oiseau reste une cervelle d'oiseau qu'importe les années qui passent.

      « Enfin pour le poulet... Vous avez pas des graines plus tôt ? Noooooooooon... J'plaisante ! J'boufferai un cheval en salade. Allons-y ! »


    Nous nous dirigions donc vers la salle où aurait lieu le repas. Celui-ci se passa sans encombre et très vite nous revenions sur le chemin de la salle d'entraînement. Il allait maintenant donc être temps d'augmenter mes capacités de combats. Je me préparais psychologiquement à cela au fur et à mesure que nous approchions de la salle. Je me mis même à chanter pour me destresser.

      « Faiiiiiis comme l'oiseauuuuu, ça vit d'air pur et d'eau fraîche un oiseauuuuuuuuu... »


    Comment appréhendais t'il l'entraînement, lui, en tant que professeur, c'est une question que je m'étais toujours posé, que ressentons-nous lorsque notre boulot est de transmettre notre savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 1995
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Give me more strength [Pv Yanosa] Sam 12 Mar 2016 - 23:56

« Erf... Ton... plumage, n'a probablement pas grand chose à voir avec ton potentiel, mais... Je dois avouer que j'avais mal estimé ton âge, vu ton... comportement. Que ton clan ne considère pas les bases du Taijutsu comme assez importantes pour être enseignées n'est pas une excuse en soit, en tout cas. Si tu avais autre chose qu'une cervelle de moineau là dedans, tu aurais pu combler tes lacunes par toi-même. Ou peut-être ne t'en es-tu simplement pas donné la peine... Enfin bref, allons manger. »

Les deux énergumènes que tout semblait opposer se rendirent ensuite à l'extérieur pour rejoindre les autres praticiens présents ce jour là, ingurgitant rapidement leur copieuse pitance avec quelques condiments, hâtifs tout deux de reprendre là où ils s'étaient arrêtés. Un lien ténu mais bien réel avait commencé à se tisser entre les deux hommes: l'un était venu quérir le savoir de l'autre car il avait eu vent de sa réputation, tandis que l'enseignant recherché acceptait de transmettre son savoir par pure coquetterie, celle de la nouveauté et du flair un peu chiche qui le poussait à vouloir déceler en un individu quelque chose de spécial. Quelque chose qui pourrait, quelque part sur la ligne du temps, jouer en la faveur de l'idéal que poursuivait le guerrier rouge. Mais le présent était ce qu'il était, et avant de pouvoir assumer quoi que ce soit, Yanosa se devait de mettre à niveau le Kosobayui, ce « wazo » qui semblait ne voir en toute chose qu'amusement et dérision. L'Onshi ramena son élève du jour à l'intérieur, dans une zone d'entraînement à part, particulièrement robuste, qui avait été pensée pour pouvoir encaisser les échanges que pouvaient mener Asuka et Yanosa durant leurs séances les plus intenses.

« Un oiseau, ça doit aussi apprendre à fermer sa gueule, Taka. Et si je te dis ça ce n'est pas par hasard. Savais-tu... que certaines espèces de rapaces pouvaient se rendre parfaitement silencieux, pendant qu'ils fondent sur leurs proies ? Non seulement ils vont vite.. mais leurs victimes... ne les entendent même pas arriver. A peine ont-elles le temps de se rendre compte que les serres de leur tortionnaire sont déjà plantées dans leur chair, qu'elles sont déjà saignées à blanc.

Si tu te demandes pourquoi je te raconte ça, c'est tout simplement parce que... la qualité de tes appuis n'influe pas uniquement sur la vitesse de pointe que tu atteints.
 »

Sur ces mots, le jashiniste sembla flotter un moment dans l'air après avoir à peine esquissé un mouvement du bassin. Il se retrouva l'instant d'après dans l'angle mort gauche de Taka, droit, ses jambes déjà prêtes à enchaîner sur un autre mouvement.

« Si un adversaire n'est pas capable d'entendre ton mouvement, de le percevoir dans l'espace, alors il aura l'impression que tu vas bien plus vite que tu ne le fais en réalité. C'est sur ce point, et sur celui que nous avons évoqué avant la pause, que tu devras focaliser tes efforts. Avoir des ailes, c'est bien joli, mais si tu veux combattre au corps-à-corps elles ne te serviront à rien... sauf contre l'un des tiens, bien sûr... »

Un grand salto arrière ample et mesuré, et voilà Yanosa qui remettait de la distance entre lui et le Kosobayui, se plaçant face au blondinet plus âgé qu'il ne le laissait paraître.

« Les deux points seront mis à l'épreuve en même temps. Nous allons enchaîner les passes de combat, encore et encore, jusqu'à ce que ça rentre. Je vais me retenir. Un peu, pour que tu ne finisses pas en mille morceaux à la fin de la journée... Mais chacune de tes erreurs ou de tes approximations trouveront leurs conséquences, je te préviens. Allez... Commençons. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taïchou
Messages : 613
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Give me more strength [Pv Yanosa] Mar 15 Mar 2016 - 0:59

    Finalement la suite de l'entraînement se poursuivrai en extérieur. Ha en plein air, c'était cette sensation de liberté que j'appréciais tant. Et je pense pouvoir affirmer que n'importe quel Kosobayui à ma place pensait de la même manière ! Nous avions réellement besoin de ce vent soufflant dans nos plumes, de cette brise d'air parcourant nos visages. Et puis surtout de ce vent qui couvre l'odeur de nos pets ! Hein quoi qu'est ce que je dis ? Oubliez tout de suite ce que je viens de dire !

    Le seigneur de Kusa s'exprima alors afin de m'expliquer qu'un oiseau devait apprendre aussi à fermer sa gueule. Pour le coup j'avais envie de rire mais je me retenais. Car au final j'avais l'impression que ce grand homme me ressemblait quelque part au moins un peu. Un franc parlé, et un non-respect des normes de politesse. C'était la raison du pourquoi je commençais à apprécier cet homme. Il me parlait alors de certains rapaces capables de rester silencieux jusqu'à que la prise soit complètement maîtrisée.

    Je souhaitais répondre à cela mais avant même que je ne puisse le faire, le voilà qui exécutait une charge rapide, le tout reposant sur ses appuis. Impressionnaaaaant. Il m'expliquait ainsi que le mouvement et la manière de l'exécuter était tout aussi important voir plus important que la vitesse en elle-même, j'applaudissais alors des quatre mains. Oui j'avais transformé mon manteau en mains de plumes pour applaudir avec aussi. Je m'exclamais alors.

      « Wooow, vous êtes super fort Yanosa-san. Toutes les filles doivent vous tomber dans les bras ! Donc si je récapitule je dois m'entraîner à ne pas me servir de mes ailes et à effectuer un mouvement qui ne soit pas évident à décrypter ? »


    Je réfléchissais un instant avant de reprendre.

      « Mais mes ailes ne pourraient pas me servir à faire une sorte de charge planée ? En somme réaliser une impulsion fûton dans celle-ci permettant une sorte de « bond » sur mon adversaire ? Enfin avant de spéculer comme ça essayons votre méthode. »


    Il recula alors avant de s'exclamer que pour essayer de m'inculquer cette charge, nous allions enchaîner les phases de combat jusqu'à que cela rentre. Je faisais alors le signe du T avec mains avant de m'exclamer.

      « Attendez avant que vous ne me pulvérisiez à coup de vitesse monstrueuse, je voudrais essayer moi aussi votre charge trop classe ! »


    Je me concentrais alors avant de crier.

      « Kosobayui Hidden's technique Yanosa-san teaching : the galactic charge no jutsu »


    J'essayais alors d'effectuer le même mouvement du bassin que le seigneur de guerre avait utilisé précédemment en y implantant mon chakra fûton pour lancer le mouvement. Résultat je faisais la toupille sur dix mètres pour m'écraser comme une merde sur le sol. Résultat, ça ne fonctionnait pas vraiment super bien !

      « Bon je crois que nous allons tout faire à votre manière Yanosa-san ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 1995
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Give me more strength [Pv Yanosa] Mer 16 Mar 2016 - 15:14

« Ben... je t'en prie, vas-y... je ne voudrais pas qu'on puisse m'accuser de brider la créativité de mes apprenants après tout, mais... Pour que tes ailes puissent t'aider à infléchir tes trajectoires de façon assez fine et prononcée à la fois, il faudra que tu gères parfaitement le chakra Fuuton que tu y insuffleras. »

Le blondinet aux attraits juvéniles ne manquait pas d'imagination pour sûr, même lorsqu'il s'agissait simplement de « féliciter » l'Onshi pour sa vitesse avec ses bras de plume, et si il parvenait à maîtriser la technique qu'il avançait, le résultat pourrait être probant, quoi que forcément inférieur à celui qu'il pourrait obtenir en s'entraînant d'arrache-pied aux manoeuvres traditionnelles.

« Par contre, n'essaie pas de- »

Trop tard. Avant qu'il n'ait pu rajouter quoi que ce soit, Yanosa devint le témoin non consentant d'un spectacle qui revêtait autant les caractéristiques du comique que celles du tragique. Taka venait de se propulser vers lui dans un tourbillon totalement hors de contrôle après avoir tenté de reproduire le léger hochement de bassin qu'avait utilisé le guerrier rouge pour faire sa démonstration un peu plus tôt, se rétamant au sol avec fracas et ridicule. Sans vraiment pouvoir s'en empêcher, Yanosa amena machinalement sa main vers son front en penchant la tête vers le sol, foncièrement atterré et à la fois profondément curieux. Curieux de savoir comment un pitre pareil avait pu se hisser dans les rangs de l'armée de l'Empire sans se faire tuer à un moment ou à un autre. Mais cette curiosité trouvait en réalité une réponse assez simple: le Kosobayui qu'il avait sous les yeux était débrouillard et avait un bon potentiel. Raison qui le poussa, paradoxalement, à lui ficher son pied dans les côtes l'instant d'après sans le laisser se relever pour le faire glisser sur le sol.

« C'était... marrant à voir, au mieux, mais sans rire, si tu me refais un truc pareil à un seul moment pendant un entraînement, je crois que je pourrais te tuer. Allez debout. »

Une, deux, trois, quatre secondes. C'est tout le temps que Yanosa donna à l'homme-volaille pour se remettre debout et être prêt à enchaîner sur une réelle phase combat. Quelque chose qui ressemblerait vraiment à une joute didactique. Et afin de faire rentrer dans cette petite caboche blonde le savoir nécessaire, le jashiniste n'allait pas y aller de main morte. Comme il l'avait fait un peu plus tôt, en décomposant volontairement un peu plus son mouvement pour que Taka puisse -éventuellement- commencer à le décrypter, il chargea en se déportant sur la gauche, envoyant sa paume gentiment s'enfoncer dans la tempe du Kosobayui pour lui signifier qu'il était temps de se réveiller. D'un appui du pied sur la cuisse de Taka, il reprit ensuite de la distance, ouvrant ostensiblement les bras pour inviter son apprenant à tenter, à son tour, de lui porter un coup après avoir fermé la distance entre eux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taïchou
Messages : 613
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Give me more strength [Pv Yanosa] Dim 20 Mar 2016 - 16:03

    Il avait tenté de me prévenir avant que j'effectue ma super technique. Malheureusement je m'étais vautré en beauté. Il en avait profité pour me frapper sur le côté pendant que j'étais à terre. Quel homme indigne, typiquement le genre de gars près à battre sa femme et tabasser ses enfants. Le salaud. Frapper un aussi bel oiseau que moi, quelle méchanceté. Il s'exclama un peu après me signifiant que si je refaisais une fois quelque chose de la sorte, il pourrait me tuer. Oui mais quel est le sentiment qui le pousserait à vouloir me tuer ? La haine ? Le dépit ? La pitié ? L'amour ? Oui ça doit être ça, ça doit être l'amour, ce type est donc de ce bord là hmm, ça explique pourquoi il a pas encore voulu sauter sa secrétaire et pourquoi il a un dojo apprenant le taijutsu avec que des mecs au corps sculptés. J'allais devoir faire attention à mon croupion, pas qu'il essaie de me voler dans les plumes ce gros tagazou. Alors je devais répondre à sa phrase, mais quelle réponse serait appropriée... Hum... voyons voir. Ha je sais !

      « Personne ne tue un guerrier WAZOOOOOOOOOOOOOOOO ! »


    Quatre secondes plus tard voilà que Yanosa-san chargeait avec exactement le même mouvement qu'il avait effectué un peu plus tôt, mais cette fois-ci, il réalisa son mouvement de manière un peu plus détaillée, comme s'il cherchait à me permettre de voir dans sa technique. Ha c'était donc ça la clé pour réussir cette charge ? Trooooop facile en fait. Ah mais attendez j'avais pas oublié quelque chose là pendant que je me perdais dans ma réflexion ? Ha si ! Il me chargeait, voilà ce que j'avais oublié. Un coup de paume dans la tempe plus tard. Le voilà qui se repositionnait afin de m'inviter à l'imiter.

    Bien cette fois ci je ne me louperai pas, je vais réussir cette foutue technique comme le professionnel shinobi que je suis. Attention prêt feu partez. D'abord je crie le nom de la technique.

      « Kosobayui Hidden's technique Yanosa-san teaching : the galactic charge no jutsu version no 2 »


    Grâce au mouvement précédent du chef de Kusa, J'avais pu apercevoir la série de mouvement nécessaire à l'exécution de la technique. Je m'appliquais donc à répéter méticuleusement ce que j'avais entrevu. Un mouvement circulaire du corps tout en profitant d'appuis stables. Et là... Bingo, une charge effectuée avec succès. J'essayais de rendre au seigneur de guerre le même coup dans la temps qu'il m'avait lui-même infligé. Mais toujours était-il que bien que la maîtrise ne soit pas parfaite et que le geste soit hésitant. J'avais approximativement réussi le mouvement. Nous allions donc pouvoir bientôt passer à la suite, mais d'abord une parole exprimant tout le contentement que je pouvais ressentir.

      « EH OUAIS M. WAZO EST UN BEAU GOSSE, M. WAZO A REUSSI ! »


    Mon manteau se changeait alors en un homme de plumes avec un bras autour de mon épaule, nous entamions une danse de la victoire qui se terminait par moi levant le pouce en l'air faisant le signe ''super'' et mon manteau se changeant en une main de plume et en faisant de même, le tout synchronisé évidemment !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 1995
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Give me more strength [Pv Yanosa] Lun 21 Mar 2016 - 0:20

Il n'aurait pas réellement imaginer pouvoir exiger des progrès fulgurants à un énergumène pareil, quand bien même son potentiel de départ était plutôt élevé. Il se dégageait en effet du Kosobayui un détachement absolument insolent et qui n'était pas accompagné par un génie apparent pour y apporter un équilibre, et Yanosa se voyait déjà devoir martyriser le corps de Taka encore longtemps pour lui faire entrer dans la caboche les principes les plus élémentaires du Taijutsu. L'Onshi reçut comme une confirmation de ce pressentiment lorsqu'il vit, ou plutôt lorsqu'il entendit, son apprenant du jour qui récitait à nouveau l'intitulé de sa technique avant de la lancer. Un intitulé à rallonge, qui plus est, et totalement hors de propos. Soupirant du nez sans se laisser décontenancer par l'attitude de la volaille humaine, Yanosa décortiqua son geste de ses yeux experts pour le tourner sous toutes les coutures. Et, même si le geste avait encore amplement besoin de se perfectionner... force était de constater que les bases étaient déjà là.

Déviant de son avant-bras avec un coup sec l'attaque du Kosobayui, le jashiniste pivota simplement sur lui-même dans le mouvement, un faciès perplexe sur le visage. Ce Taka... était-il sérieux, au fond ? Sous ses apparences de pitre et d'imbécile heureux, il disposait en effet vraisemblablement non seulement de quelques talents innés, mais aussi d'une capacité d'apprentissage largement au dessus de la moyenne. Mais même s'il pouvait constituer un passe-temps à peu près agréable pour le guerrier rouge, qui prenait du plaisir à transmettre son savoir tout en pratiquant sa discipline de coeur, ce Kosobayui pouvait-il se révéler être, au bout du chemin, autre chose qu'un simple passe-temps, justement ? Yanosa, honnête avec lui-même, ne savait pas trop s'il aurait la patience suffisante pour parvenir à élucider cette question, tandis que son apprenant se mettait à former un ami imaginaire fait de plumes avec son manteau.

« ...Tu pourras perfectionner ça tout seul, à partir de là. Et, je t'en prie, ne te prive pas d'appliquer ce nouveau savoir à tes autres déplacements... On s'évitera ainsi tout les deux de nouveaux entraînements superflus et redondants. Oh et, évite de hurler le nom de tes jutsu à l'avance en combat, je sais pas, ça peut.. éventuellement servir. »

Yanosa se détourna de Taka en marchant lentement vers l'accès le plus proche. Mais alors qu'il allait s'approcher du couloir de pierre, il s'arrêta net et se retourna pour fixer à nouveau le Kosobayui.

« Je ne peux pas m'empêcher de me demander... Comment un soldat de ton âge en vient, soudainement, un beau jour, à se faire une priorité d'élever son niveau au combat...? Je pense deviner que... ce n'est pas par simple besoin de se prémunir contre la défaite, et donc de la mort, étant donné ton tempérament. Non, il doit y avoir quelque chose d'autre, là dessous... N'est-ce pas ? Quelqu'un à protéger, peut-être ? Un honneur à reconstruire ? Savoir de quoi il s'agit exactement ne m'est pas indispensable, loin de là... mais je sais reconnaître un homme écorché quand j'en vois un.

Si tu veux continuer à traîner dans le coin pour t'entraîner n'hésite pas. Et si tu souhaites rattraper le coup avec Asuka, la « brute »... libre à toi d'essayer, j'ai à faire de mon côté.
 »

Sur quoi, il partit finalement pour de bon de la pièce, laissant Taka seul.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 

Give me more strength [Pv Yanosa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Roche :: Kusa no Kuni-