N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 C'est l'hôpital qui se fout de la charité. [Mission solo / Rang D]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Lieutenant du Satoru
Messages : 126
Rang : B

Message(#) Sujet: C'est l'hôpital qui se fout de la charité. [Mission solo / Rang D] Jeu 3 Mar 2016 - 22:46

Sorolla se réveilla en pleine forme et assez motivée ce matin. La nuit avait été longue, mais dans le bon sens, car elle avait dormi comme un véritable bébé ce qui n’était pas arrivé depuis bien longtemps. La veille, une nouvelle mission était arrivée devant sa porte et pour changer, c’était en solitaire. Elle n’avait encore jamais eu l’occasion de gérer une mission seule, mais le rang D indiqué sur le papier n’annonçait rien de bien difficile. Elle devait faire de gros efforts pour paraître sociable et à l’aise en société, ce qu’elle réussissait à faire de mieux en mieux à présent. Ses deux dernières missions partagées avec Monjara Densha et Hakushi Jio c’était plutôt bien passé, mais c’était tout deux des très jeunes shinobis, ce qui faussé un peu ses conclusions. Se sentirait-elle mieux à présent avec quelqu’un de son âge ? Quoi qu’il en soit, cette mission solo lui fera du bien pour changer, ne pouvant compter que sur elle-même.

Ordre de mission:
 

Elle n’aimait pas les hôpitaux, on pouvait même dire qu’elle les détestait, ça lui faisait penser à la peur, les ennuis mais surtout la souffrance. Le pire dans tout ça, c’est que sa tâche durait deux longues journées ! Voir des handicapés mentaux dans un stade beaucoup trop avancé la plongeait dans une profonde angoisse, s’imaginant elle-même dans une telle situation mais surtout en pensant à la personne concernée. Elle ne ressentait que très rarement de la pitié pour autrui mais dans ce cas précis c’était différent, terrifiant. Cela s’annonçait très difficile d’éviter des malades dans un hôpital, mais après tout elle y allait seulement donner un coup de main pour des activités physiques et non pas pour remplacer une infirmière.

En quittant son appartement, un nouveau souci s’offrait à elle : mais où était l’hôpital ?! Avec au moins une heure de marge sur le début de son travail, elle tenta d’abord de se débrouiller toute seule et marcha en espérant trouver un panneau d’indication. Elle trouva sa destination sans grande difficulté, c’était très bien indiqué et elle n’avait rencontré rien de particulier sur la route, il était très tôt après tout ! Bref, elle observa attentivement le bâtiment qui se trouvait en face d’elle. Sans prendre en compte son dégout des hôpitaux, elle le trouvait vraiment très laid et j’étais d’accord avec elle. C’était une espèce de gros bloc blanc sans aucune forme flagrante, on dirait presque qu’il a était construit à la va-vite de la faute d’une urgence vraiment pressante. Curieuse, elle tentera prochainement de s’intéresser à la question. Sans se mentir, c’était aussi beaucoup parce qu’elle se sentait honteuse de ne pas connaître plus que ça l’histoire de son propre village.

Elle se décida à entrer, en essayent d’ignorer les nombreuses personnes sorties fumer une cigarette. N’y avait-il pas beaucoup trop de monde debout de si bon matin ? C’était certainement le besoin de nicotine qui se faisait ressentir au point de prendre la peine de se lever, s’habiller et sortir. Il y avait peu de monde à l’entrée mais elle aperçut la seule et unique femme qui se trouvait derrière un bureau et l’approcha en prenant soin de mettre son bandeau de ninja en évidence

« Bonjour ! Ma mission consiste à être au service de l’hôpital pour deux jours. Auprès de qui dois-je me renseigner pour que l’on m’attribue une activité ? »

« Nous n’avons pas besoin d’aide ! Les employés de cet hôpital font très bien leur travail, ce n’est pas comme si nous mendions pour avoir de l’aide ! »

« Ecoutez, je n’en doute pas une seule seconde. Or les ordres sont les ordres et je me dois de les respecter. Vous trouverez bien quelques tâches à me confier pendant ces deux jours. »

La femme était très agacée mais elle emmena tout de même Sorolla au troisième étage dans un couloir sombre. Elle lui expliqua que seules trois chambres sur quinze étaient occupées et qu’elle devait nettoyer celles de vide. Ses paroles étaient accompagnées d’un bras tendu qui pointait un chariot complet de femme de ménage. Après ses brèves indications, la dame s’en alla au pas de course. Sorolla lâcha un immense soupir d’exaspération, tout cela s’annonçait très long ! Elle commença tout d’abord par allumer la lumière, ce long couloir plongé dans l‘obscurité la faisait littéralement flippée ! Sachant qu’il était inutile de désespérer sur son triste sort, Sorolla prit le chariot et pénétra dans la première chambre. La décoration représentait parfaitement le basique. En effet, les murs étaient tout blancs ainsi que mes draps et les rideaux. C’était vraiment déprimant, elle espérait vraiment que si un jour pour n’importe quelles raisons elle devait se retrouver dans une chambre d’hôpital, ses amis la rempliraient de fleurs colorées. M’enfin pour cela, il fallait déjà qu’elle ait des amis, ce n’était certainement pas moi qui lui en apporterais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

C'est l'hôpital qui se fout de la charité. [Mission solo / Rang D]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kumogakure no Satô-