N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Rencontre professionnelle [PV.Hônodenki Akushiki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 374
Rang : C

Message(#) Sujet: Rencontre professionnelle [PV.Hônodenki Akushiki] Ven 4 Mar 2016 - 2:06


@Hônodenki Akushiki

La ruelle sombre que le Nara avait l’habitude d’emprunter était toujours aussi vide alors qu’il marchait, les mains dans les poches. Seuls quelques chats de gouttière téméraires ou quelques rongeurs malchanceux s’y aventuraient et c’était la raison qui le poussait à la choisir elle plutôt qu’une autre. Elle était directement reliée du secteur résidentiel à commercial, mais les autres préféraient prendre la voie des airs ou les rues plus, propre… Dans tous les cas, celle-là lui permettait de sauver beaucoup de temps et d’éviter les rencontres inattendues avec des gens qu’il n’avait pas trop envie de rencontrer. Sans parler de toutes ses boites de carton assembler comme l’aurait fait un enfant avec des blocs de bois. Sans être complètement ridicule, elle avait un certain charme cette allée abandonnée.

C’est une fois la ruelle passée, que Genkishi trouva un endroit plus réconfortant, mais qui comme cette ruelle possédait un cachet unique, un petit restaurant très calme qu’il avait l’habitude de fréquenter. Il n’eut qu’à éviter une personne ou deux dans la rue, puis il franchit le seuil de la porte. Aussitôt, les gens se retournèrent suivant le mouvement des portes qui devaient probablement grincer sous la pression qu’il avait utilisée pour les ouvrir, deux vieilles portes de style western qui ouvrait une fois franchies, sur un monde plutôt sympathique. Elles balayèrent l’air derrière lui alors qu’il retirait son manteau et l’accrochait à une patère, laissant apparaître deux holsters d’arme remplis de kunaï sur chaque côté de son corps. D’un pas décidé, il rejoignit sa table habituelle, c’était comme son bureau cette table, on vint lui porter un café et il remercia la serveuse d’un signe de la main alors qu’il sortait d’une enveloppe les papiers de sa prochaine mission. Ce qui était étrange, c’est qu’on lui demandait de faire la connaissance d’un autre Shinobi avant de recevoir les informations. Tester ladite personne et ainsi vérifier qu’ils peuvent travailler en équipe. Si les deux étaient intéressés, l’ordre de mission serait déverrouillé.

- Hum.

Grommela-t-il alors qu’il massait son crâne de sa main libre en signe de découragement. On voulait le jumeler avec quelqu'un d’autre… Encore…

Sur la dernière feuille qu’on lui avait remise, la photo d’une jeune femme, son nom, son âge et sa spécialité. Hônodenki Akushiki, seize ans, fuinjutsu. Que pourrait-il tirer d’une telle personne ? Le tout serait à confirmer sur le terrain d’entrainement un peu plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 19
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Rencontre professionnelle [PV.Hônodenki Akushiki] Ven 4 Mar 2016 - 3:26

Deux jours, cela faisait exactement deux jours que ce qu'il restait de son clan était arrivé à Konoha et déjà des shinobi venait les voir pour leurs faire intégrer les effectifs du villages, pour son cas à elle ce fût vite réglé et expédier étant mineur et ne possédant même pas de rang officiel dû à leurs vie de nomade Akushiki fût inscrite comme genin. Cela ne la dérangeais pas vraiment outre mesure après tout elle pourrais progresser plus vite avec un senseï si on le lui accordait où même des coéquipiers, bien que l'idée des coéquipiers la rebutait légèrement.

Après une éunième heure sans vraiment savoir quoi faire un shinobi se présenta à elle un air ennuyé sur le visage, qui ne le serait pas après tout? Servir comme vulgaire coursier pour un shinobi cela devait être redondant.

- Akushiki Hônodenki?

Durant quelques secondes à cause du silence sûrement dû au fait que la jeune fille détaillait plus celui qui lui faisait face qu'autre chose, il sembla à Akushiki que le sourcil droit de son "interlocuteur" osait quelques bonds, à cause de l'énervement sans doute... En même temps cette personne était d'une banalité sans pareil ! Châtain, yeux brun de taille moyenne avec les vêtements que portait tous les ninjas des environs... Ouai il se fondait parfaitement dans la masse...

- Visiblement vous savez qui je suis puisque vous êtes venu me voir directement en me demandant mon nom alors pourquoi cherchez vous à confirmer?

- Je vous déconseille ce genre d'attitude Hônodenki-san ! Souvenez vous que pour le moment vous n'êtes tous que des invités ici veuillez donc restez à votre place ! J'ai cette lettre pour vous, elle contient les détails de votre potentiel inscription en tant que Shinobi de Konoha et le rendez vous qui vous à été assigné pour essayer de vous familiarisez avec votre potentiel futur coéquipier !

Les premiers tôn de la phrase sonnaient avec une pointe d'énervement dans la voix du ninja alors que quand il commença à aborder le sujet du coéquipier cela sonna comme... Moqueur? Où même sarcastique? Enfin bref tout pour ne pas plaire... Après un rapide salut militaire celui-ci retourna à ses occupations. Akushiki quand à elle ouvrit rapidement la lettre passant rapidement les détails techniques pour se concentré sur le contenu du rendez vous: Nara Genkishi, 25ans. Ninja de type sensorielle/Ninjutsu ainsi qu'une rapide résumé de ses compétences...
Oh ! Ainsi qu'une photo, Une coupe de cheveux qui ressemblait à un... Ananas?

Comment un être humain peut arborer une telle coiffure? Ces presque une insulte au bon goût ! Je devrais peut être lui expliquer que les fruits ne sont pas un exemple à suivre en terme de d'apparence...

après une rapide coups d'oeil sur le reste de son physique Akushiki réprima un léger rire de franchir ses lèvres, un ninja au style samouraï coiffé avec un ananas sur la tête c'était une blague ça ne pouvait pas être réel ! Certe pour s'en assurée Akushiki irait au rendez vosu mais quand même... La photo devait être truquée !

Après plusieurs détours et retours à force de se perdre en cherchant son chemin Akushiki trouva enfin l'entrée du restaurant dans lequel ils avaient rendez vous, un établissement modeste vue de l'extérieur avec une double porte battante de style occidental qui malgré leurs petitesses arrivait au niveau du front de notre petit Akushiki ce qui eut le don de l'énerver et de lui rappelé sa petite taille elle poussa les deux portes qui crissèrent de manière très désagréable au point où tout les clients se retournèrent, tous sauf un son rendez en l'occurrence et apparemment la photo ne mentait pas... Triste réalité...

Attrapant son Shini-chan dans ses bras en marchant tranquillement devant les clients qui y allait tous de leurs petits commentaires grivois ou insultants, s'installant sur la chaise juste en face de Genkishi en le fixant sans honte, sans clignés des yeux, C'était sa manière à elle de le saluer pas très démonstratif mais depuis la perte de ses parents et de la plupart des membres de sa familles Akushiki essayait de s'attacher le moins possible aux gens pour éviter de les perdre par la suite.

- Je tenais à te le dire... Ta coupe est affreuse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 374
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Rencontre professionnelle [PV.Hônodenki Akushiki] Ven 4 Mar 2016 - 5:55



Si le Nara avait choisi cet endroit parmi tant d’autres, c’était pour une bonne raison. Les fameuses portes émettaient un bruit si intense, qu’un sourd pouvait s’en rendre compte. Le tout par le biais d’un phénomène très intéressant, tout le monde qui se retourne à chaque fois qu’une personne les franchis, voilà le genre de petit détail que lui remarquait et qui une fois de plus attirait son attention. Il finit donc sa dernière gorgée de café, puis regarda la jeune femme tumultueuse qui s’était avancée droit vers lui comme l’aurait fait une femme venant de surprendre son mari au lit avec une autre.

- Hum…

Finit-il par lâcher plus pour lui-même que pour sa compagne. Énergie, un fort caractère et une détermination flamboyante qu’il pouvait voir dans ses yeux, mais il y avait quelque chose d’autre, un besoin d’impressionner ? D’attirer les regards et de brasser de l’air ? Sans parler de cette insulte gratuite et non justifiée. Elle ne savait donc pas que c’était une tradition pour son clan ? En fait non, elle ne semblait pas le savoir et lui ne la reconnaissait pas. Probablement nouvelle au village, sinon son visage lui aurait dit quelque chose.

D’un mouvement de mains, le Genin aurait voulu commander à son ombre de s’emparer d’elle, mais il lui montra simplement le siège devant lui, puis fit quelques signes de main semblable aux mudras originels pour attirer l’une des serveuses. Elle se présenta et débuta à parler.

- Genkishi-San aimerait savoir si vous désirez quelque chose à boire ou manger avant de débuter l’entrevue, il insiste sur le fait qu’il vous l’offre et que vous pouvez choisir ce que vous désirez.

Dit-elle simplement en tendant le menu à la blondinette. Alors que le brun lui, la regardait, poing lier jusqu’à imiter une position qu’adopte les grands penseurs, le tout sans bien sûr la quitter des yeux. Il ne restait plus qu’à attendre la réaction de la jeune fille, elle venait bien de voir qu’il avait attiré et discuter avec la femme par les mains et non la parole, serait-elle assez intelligente pour se rendre compte de son handicape ? Où son cerveau à elle égalerait-il la surdité de notre Nara. Il avait bien hâte de le savoir, mais d’ici là, il pointa à la serveuse l’un des plats sur le menue et d’un sourire lui redonna son feuillet, ayant fait son choix, il n’en avait plus besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 19
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Rencontre professionnelle [PV.Hônodenki Akushiki] Ven 4 Mar 2016 - 13:43


Alors qu'elle pensait que son interlocuteur s'énerverait et tenterait de répliquer par une insulte ou même une simple remarque désobligeante, il n'en fût rien, au contraire même il ne sembla pas réagir plus que cela restant parfaitement calme. Bon point pour lui un shinobi qui s'énerve à la moindres provocations ne mérite pas son titre, bien sur certains shinobi gardaient leurs capacité de résonnement quand ils s'énervaient mais cela restait quand même des cas bien particuliers et isolés.

Un léger sourire vînt trôner sur le visage de la jeune femme au yeux de braise en repensant au contenu de la lettre, il était sûrement la pour juger de ses capacités mais ce n'est pas pour ça qu'elle ne ferait pas de même, après tout si jamais elle devait accepter de coopérer avec lui autant grappillé le maximum d'informations...
Néanmoins un détail surprenant attira l'attention de Akushiki, son comparse appela et demanda même à la serveuse de lui dire ce qu'il voulait en parlant dans le langage des signes? En soit ce n'était pas étrange qu'il le connaissent après tout les shinobi était associé à cette pratique très tôt dans l'apprentissage car il s'agissait d'un moyen sûr et fiable de communiqué en silence, nan la chose surprenante c'était qu'il l'utilise hors mission...
Retournant la situation dans sa tête la jeune fille ne comprenait pas le pourquoi d'une telle mesure? S'agissait t-il d'un test? Non, cela ne pouvait pas être aussi simple. La serveuse l'avait compris immédiatement comme si elle y était habituée.

Il y avait un détail qu'il lui échappait c'était certains... Mais quoi? Cette simple question alluma la flamme de la curiosité dans le regard de de braise de la petite Kunoishi, cela adoucit légègement son expression facial. Alternant son regard entre son interlocuteur qui avait pris une pose étrange et la serveuse Akushiki s'autorisa un petit manquement à une de ses propres règles pour cette fois: "Ne jamais montré ses capacités si ce n'est pas absolument nécessaire !"
Remontant ses mains à hauteur de torse la petite adolescente "parla" dans le langage de signe bien que son niveau dans le domaine sois plus qu'approximatif:

Je vouloir boisson citron seulement merci.

Ouai elle n'avait jamais été très friand d'apprendre le langage des signes, préférant de loin la solitude à la compagnie...
Après que la serveuse soit partie chercher sa commande en lui lançant un petit sourire mignon, si si vous connaissez vous aussi ce genre de sourire, ceux que l'on lance aux petit bébés dans les boutiques pour animaux... Cela en fût presque insultant ! Mais bon après tout c'était sa propre faute donc elle laissa coulé...
Pour en revenir à Genkishi il devait soit souffrir de surdité ce qui serais étrange pour un ninja, soit il était muet ce qui le serais un peu moins, elle même n'étant pas une grande bavarde. Pourtant lui ne prononçait pas le moindre mot ce qui ne laissait place qu'à la première solution, du moins en apparence il jouait peut être simplement la comédie mais rien n'était moins sûr...

Tu être sourd? Pourquoi vouloir entretient dans cet endroit?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 374
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Rencontre professionnelle [PV.Hônodenki Akushiki] Ven 4 Mar 2016 - 15:44



Tout en restant de marbre, le ninja ne put s’empêcher d’exploser de rire à l’intérieur, il imaginait déjà la réaction que ferait la petite kunoichi en buvant sa commande. Elle venait de commencer une boisson au citron, avec une touche de piment fort… La pauvre. Seulement, comment vérifier que c’étaient bien le but de sa commande et qu’elle ne s’était pas trompée ? La serveuse un peu malaisée par la demande l’avait simplement noté et était repartie sans demander davantage. Il faut comprendre que le langage des signes n’est pas donné à tout le monde et que même s’il ressemble un peu au mudra utilisé pour les techniques, il est bien différent. Il est très rare de voir des gens capables de le parler, alors imaginer la réaction du sourd et de sa cousine la serveuse en voyant qu’elle préférait s’essayer à l’utiliser que de parler alors que tous deux auraient très bien compris.

- Je – être –content – voir – toi – parler – langage –signe. Toi – dois – parler – normalement. Je – lis – sur – lèvre. Je –tout –comprendre.

Signa-t-il rapidement à l’intention de sa nouvelle amie, encore une fois sans faire un grand cas de ses remarques. Elle démontrait un grand manque de calme et de savoir-vivre. Peut-être avait-elle grandi toute seule, sans aide ou pire, enfin bref. Il n’était pas ici pour étudier un nouveau spécimen… Même si c’était ce qu’ils fessaient depuis le début. Il prit donc sa fiche et la retourna, puis comme à sa demande habituelle, les gens de l’administration avaient inscrit le petit texte qu’il avait demandé de recopier pour ses éventuelles camarades. Le texte allait comme suit :

Cher Shinobi de la feuille. Si vous lisez ceci, c’est que vous êtes sur le point d’entreprendre le processus d’entrainement en compagnie de Genkishi. Comme vous l’aurez probablement remarqué, il est sourd, mais ne vous laissez pas avoir par cet handicap, il saura probablement vous surprendre autrement.
Si vous l’acceptez, il terminera son repas et vous guidera jusqu’au terrain d’entrainement numéro quatre. Là-bas, vous affronterez votre partenaire afin de voir si vous êtes compatible. À sa demande, il se peut que la rencontre n’aille pas plus loin, il n’est pas donné à tous de comprendre, ou même d’agir efficacement avec un handicapé, veuillez donc simplement faire de votre mieux !
L’administration de Konoha.
PS. Il lit sur les lèvres, attention à ce que vous dites.

Et rajouté à la main, elles pouvaient lire en dessous : Cet endroit est l’établissement de ma famille, ma cousine est la serveuse, d’ailleurs nous ne sommes qu’une dizaine à bien parler le langage des signes, cela m’impressionne, ou as-tu appris ?

Le Nara tendit le parchemin à la demoiselle et attendit sa réponse en entamant son assiette. Un mélange de pâte et de poisson servi sur une multitude de légumes et recouvert d’une sauce blanche.

Elle n’avait plus qu’à choisir ce qu’elle voulait, faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 19
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Rencontre professionnelle [PV.Hônodenki Akushiki] Ven 4 Mar 2016 - 16:36


Quand la serveuse revint avec sa commande la jeune femme fût surprise de découvrir qu'un léger reflet rouge tronaît à la surface, était-ce une tentative d'assassinat? Dans cette endroit? Non pas qu'elle était parano mais Akushiki savait par expérience que le monde ninja n'était qu'une successions de conflit et d'assassinat... Mais bon oui il devait bien y avoir un soupçons de paranoïa...
Approchant son nez du rebord du vert elle se surpris à y découvrir une odeur de piment, c'était comme ça qu'ils concevaient les boissons au citron ici? c'était original...
Trempant délicatement ses lèvres dans la boisson, la jeune adolescente aux cheveux de neiges apprécia le goût de celle-ci, le gout légèrement amer du citron s'était équilibrer avec le goût fort du piment ce qui donnait un mélange aussi fort que doux sur la langue ! Sans même finir son verre Akushiki recommandant directement un nouveau verre auprès de la serveuse.

Genkishi lui par contre restait comme au début de leurs entretien. Impassible alors qu'il lui tendait sa propre lettre avec un petit texte en plus ainsi qu'une petite phrase qu'il venait décrire.

- Si je comprend bien on va devoir s'affronter? C'est étrange de penser que pour savoir si nous somme compatible on va devoir se battre mais cela ne me dérange pas vraiment... J'ai hâte de voir le niveau des ninja de se village à vrai dire... Quand à ta question... Ma mè... Mon clan ma appris avant de se faire en grande partie décimer...

Un voile de tristesse passa rapidement sur le visage de la jeune fille aux yeux rubis avant de le dissimuler en attrapant son verre pour le finir d'une traite rapidement et de serrer sa peluche contre elle en jouant avec ses oreilles.
Après quelques secondes de silence la jeune femme repris son air impassible en plongeant son regard dans celui de Genkishi.

- Cela dit j'aurais préférer que tout cela ce fasse de nuit, je n'aime pas particulièrement la journée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 374
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Rencontre professionnelle [PV.Hônodenki Akushiki] Ven 4 Mar 2016 - 17:47



Un petit sourire sur les lèvres, Genkishi se releva en invitant sa compagne d’un signe de main à bien vouloir le suivre. Il n’y avait plus de raison de prolonger leur rencontre dans cet établissement, il avait terminé de manger et elle venait de dire les mots magiques, elle acceptait les termes du contrat et par de fait même le combat. Elle était donc ici, au village, car son clan s’était fait expédier au tréfonds de l’enfer, sa famille était morte et elle semblait avoir une certaine idée derrière la tête. Peut-être que s’était par vengeance, Genkishi nota alors de lui demander plus tard qui avait bien put tuer un clan au complet, car pour l’instant, il n’avait qu’envie de tester les compétences de la jeune fille aux cheveux de lune.

À peine eut-il payé le repas et les verres que la petite gamine avec son ourson en peluche rajoutât qu’elle préférait combattre de nuit, intéressant. Elle n’était peut-être pas idiote. Seulement, pour un Nara, puisque c’était probablement l’appartenance à ce clan qui lui suggérait l’idée de combattre de nuit, rien n’était joué d’avance. Elle voulait probablement l’affronter de nuit pour diminuer son ombre ? Pourtant c’était le meilleur moment de la journée pour eux et leur technique secrète. Étrange. À moins qu’elle ne possède une capacité spéciale qu’il ne connaissait pas encore. Bref, le Shinobi remercia sa cousine et prit son manteau sur la patère avant de refranchir les portes de l’établissement.

Une fois dans la rue, il s’arrêta un instant et signa à l’intention de la jeune fille.

- Vie – Difficile – Combat – Jamais – Comme – Ont –veut. Combat – De – Jour.

Contente ou pas, elle aurait à suivre ses directives. D’un air contrôlant de nature, le Nara aimait choisir comment se déroulerait les choses, s’était plus fort que lui, comme une partie de Shogi, la vie n’était que l’assemblement de pièces sur un échiquier bien tracé, il ne suffisait plus qu’à faire sa stratégie et l’appliquer.

Pour le reste du voyage, la petite aurait bien beau lui parler, il ne la regarda pas une seconde, se concentrant sur leurs destinations, qu’elle ne s’étonne donc pas de ne pas avoir de réponse durant le trajet.

Une fois sur le terrain d’entrainement, le sourd retira une nouvelle fois sa veste et prit place face à son adversaire sur le terrain d’entrainement. D’un mudra simple, il fit apparaître quatre clones supplémentaires et les fit se déplacer jusqu’à atteindre les quatre coins du terrain d’entrainement. D’un claquement de doigts, il attira l’attention de la kunoichi et lui pointa de s’approcher de lui.

- Toi – Défendre – Moi. - Eux – Attaquer – Moi. - Toi – Comprendre ? - Oui – veut – dire – victoire – Non – Veut – Dire – Défaite.

Les bras croisés, il ne laissa pas plus de temps à la jeune fille pour commencer, elle devrait défendre le Nara original contre ses propres clones, voilà que les choses deviendraient probablement plus intéressantes qu’elle ne se l’était imaginée non ?

Sans plus tarder, les quatre clones lancèrent comme des réflexions parfaites sur un miroir, des shurikens en direction du Duo au centre. Qu’allait-elle faire ? Elle devait décider rapidement, les projectiles arrivaient et le sourd lui ne comptait pas bouger d’un pouce, kit à manger sa propre attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 19
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Rencontre professionnelle [PV.Hônodenki Akushiki] Ven 4 Mar 2016 - 19:13


Genkishi se releva payant le repas en lui faisant signe de le suivre alors qu'il partait remettre son manteau avant de franchir la porte qui fît cette horrible bruit de grincement. Une fois à l'extérieur celui-ci se retourna avant de lui dire par signes que la vie ne nous donne pas tout ce que nous voulons, en somme il avait raison mais pourquoi le préciser? Elle n'avais exiger un combat de nuit ! Là seule raison qui avait motivé cette phrase c'est quelle était plus doué pour l'assassinat silencieux et pour la discrétion que les combat voyant donc le jour ne lui était pas favorable c'est tout...

Cet homme était décidément très mystérieux qu'importe comment ont le regarde. Pendant de longues minutes ils voyagèrent dans le villages, Akushiki suivant l'ananas sans prononcés la moindre paroles, ce n'était pas utile de toute manière puisqu'il ne lui jetait même pas un regard...

Arrivant enfin sur le fameux terrain d'entrainement le ninja aux air de samouraï retira de nouveau son manteau pour le poser un peut plus loin, aller t-il passer sa journée à retiré et remettre son manteau? D'un simple mudra il fît apparaître plusieurs répliques de lui même, quatre pour être précis ce qui mît la jeune femme directement sur ses gardes, la main sur son katana près à le dégainer au moindre mouvements brusques. Son presque potentiel futur coéquipiers lui fît signe de s'approcher alors que les clones les encerclaient parfaitement des quatre coins du terrain.

- Toi – Défendre – Moi. - Eux – Attaquer – Moi. - Toi – Comprendre ? - Oui – veut – dire – victoire – Non – Veut – Dire – Défaite.

Sans même lui laisser le temps de réagir le sourd croisa les bras ce qu'y semblait être le signal de départ des clones qui envoyèrent une volée de shuriken chacun. Souriant de manière sadique la petite kunoishi laissa libre cours à ses instinct guerrier ce qui lui donnait un air de prédateur en chasse. Son objectifs était donc de vaincre les clones en défendant le noiraud? Très bien !

- Je vais devoir la jouer un peu plus sérieusement alors... Moi qui voulais faire un remodelage tu m'en donne la parfaite occasion !

Sautant sur les épaules de son compagnon la petite guerrière se servie de sa tête comme appuie pour tourner sur elle même déviant où parant les différents shuriken qui fonçait sur l'ananas, c'est d'ailleurs tout ses mouvements qui décoiffèrent son "protégé" avant qu'elle ne saute au sol pour rattraper le peut de shuriken qui n'avait pas été dévier trop loin.
Certes c'était basique mais aux moins cela les obligerait à stopper leurs assauts à distance quelques secondes. Tous les clones esquivèrent les shurikens, deux restant sur place alors que les deux restant foncèrent sur aux au corps à corps et comme si cela ne suffisait pas il partait tout deux de deux cotés opposé ! La petite au yeux rubis fonça attraper un des kunais lancer par les l'un des clones avant de le relancer sur un des clones qui fonçait sur l'original déviant son regard 2 petites secondes qui furent suffisante à la petite Hônodenki pour venir le transpercer de son katana au niveau du coeur.

C'était un clones de moins cela dit son homologue était presque arriver sur l'original et s'apprêtait à placer un énorme uppercut, soufflant de dépit la jeune fille attrapa un de ses propres kunais vers le poing de son opposant qui ne dû sa sauvegarde que grâce à un bon en arrière ce qui fut suffisant à la petite Akushiki pour venir se replacer devant son "client" ce n'était qu'un entraînement mais par principe elle considérait la situation comme réel.

La jeune Hônodenki jaugea chacun des clones en vérifiant qu'ils ne tentait rien étrangement ceux qui était à distance ne semblait plus faire de mouvements comme si ils attendaient quelque choses... C'était bizarre. Le clones en face d'elle quand à lui en avait profiter pour sortir un Kunaî de sa poche d'arme et l'avait empoigné près a venir lutter au corps à corps, sur ce terrain elle possédait un avantage, l'allonge de son katana était bien meilleur que celle du kunai le seul problème c'est que le noiraud avait l'avantage physique... La seule solution serais d'utiliser un de ses jutsus seulement pour le moment cela ne semblait pas nécessaire une solution viendrais bien d'elle même au moment venu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 374
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Rencontre professionnelle [PV.Hônodenki Akushiki] Ven 4 Mar 2016 - 20:10



Beaucoup trop de faille dans les mouvements de la kunoichi, trop d’opportunité à saisir pour le Nara et si peu de résultat pour la gamine, la petite était inexpérimenté et se jetait dans la gueule du loup sans même se douter de la gravité que prenait la situation. En mission, il devrait la protéger s’il arrivait en face d’un ennemi puissant, ce qui était embêtant et forçait le Nara à revoir ses priorités quant à elle. Elle avait beaucoup trop à apprendre, mais serait peut-être plus réceptive face à un entrainement, il lui laisserait donc peut-être une chance, histoire de voir s’il pouvait arriver a quelque chose avec elle.

S’il n’avait pas bougé, c’était simplement pour lui faire accroire qu’il n’était pas si fort, il n’avait pas profité des meilleures chances qu’il avait eues. Comme par exemple le moment où elle grimpa sur ses épaules, élargissant par le fait même son ombre. Il aurait été beaucoup trop simple pour le manipulateur d’ombre d’étendre la sienne et d’en fusionner les deux pour immobiliser la cible et ainsi réduire sa vie au silence absolu. Mais, toute bonne chose à une fin et bien que ce combat venait de commencer, il était temps de le terminer.

Les clones restants s’élançaient tous en direction du Duo, avec l’intention de rapprocher ceux-ci. Chose qui fonctionna bien puisque la fillette se rapprochât de son client. Au moment ou il y aurait due avoir impact, les clones disparurent dans un nuage de fumée, ne laissant plus que le pseudo original au premier plan. La jeune fille se retourna instinctivement et le regarda dans les yeux avec un air de surprise, mais ne trouva sur son visage qu’un sourire espiègle. Il pointât le sol et montra ainsi la défaite à la jeune femme.

Il n’était qu’un clone lui aussi, le véritable Genkishi s’était dissimulé dans sa propre ombre en échangeant ainsi de place avec son cinquième clone. Son client ainsi dissimulé, n’avait jamais craint le danger, certes elle aurait pu s’en rendre compte en portant attention au détail. Pourquoi prendre la chance de se blesser soi-même ? C’était idiot, les clones n’auraient eu qu’à le toucher pour gagner. Dans tous les cas, cela ne signifiait encore qu’une chose. Le clan Nara méritait bien sa réputation.

Sortant de sa propre ombre, Genkishi en position de combat, mains jointes avec la technique de son clan, avait déjà rattaché son ombre à celle de la fillette alors que le dernier clone approchait un kunaï de son holster jusqu’à la gorge de la blondasse. Mimant ainsi de la tuer.

Le vrai relâchât l’emprise du clone et regarda sa proie essayer de bouger dans cette prison obscure, elle n’y arriverait pas, pas à moins qu’il ne la laisse partir.

Ce qu’il fit. Après qu’elle ait remarqué la différence entre eux. S’était probablement dure pour elle, mais s’était la vie, un combat n’est jamais se qu’il semble être. C’était aussi vrai que de dire que ses histoires de vengeance ne la mèneraient nulle part.

- Moi – Gagné – Toi – Morte.

Sans lui jeter un regard de plus, il reprit son manteau, puis s’assoyait sur la clôture bordant le champ d’entrainement, il lui laissait le temps de reprendre son souffle, mais aussi le temps de reprendre ses esprits, après tout elle venait d’expérimenter la paralysie totale du clan Nara.

- Toi – Veux – Évoluer – Apprendre – Ou – Abandonner ?

Signa-t-il finalement en s’allumant une cigarette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 19
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Rencontre professionnelle [PV.Hônodenki Akushiki] Sam 5 Mar 2016 - 18:28


La petite Hônodenki souriait intérieurement quelque chose clochait dans la façon de combattre des clones de l'ananas comme si ils savaient quelque chose qu'elle même ignorait et c'est vrai que la situation était tout de même étrange. Les clones attaquaient sans aucunes hésitations celui qui était l'original ce n'était pas normal mais alors pas du tout, personne de suffisamment intelligent ne se mettrait volontairement dans un telle position de danger pendant un simple entrainement !
D'un autre coté il fallait admettre que notre petite au yeux de feu n'y allait pas à fond non plus, bridant volontairement ses capacités à environs 45% de ce qu'elle pourrais faire en temps normal, le but était simple: voir de quoi son peut être futur coéquipier était capable de faire et surtout... Voir le genre de jutsus qu'il était capable d'utiliser le soucis c'est que depuis le début Genkishi n'avait usé que d'un seul jutsu... Des clones solides ! Il faudrait vraiment que plus tard elle mettent la main sur ce jutsu qui sans l'ombre d'un doute était fort utile surtout pour ce qu'elle comptait faire.

Pendant sa réflexion les deux clones restés en retrait avancèrent vers l'original.

"Que va tu faire si je ne te protège pas? Te défendre où usé d'un jutsu? Montre moi tes talents Nara Genkishi !"

Cependant sous la surprise de la jeune femme au cheveux blanc les deux clones disparurent avant l'impact dans un simple nuage de fumé. C'était tout simplement impossible ! L'original n'avait même pas bouger ! Sans même s'en rendre compte la jeune femme se retourna pour plonger son regard emplie de surprise dans celui de Genshiki qui arborait tout simplement un sourire espiègle, bizarrement ce sourire lui donnait un air... Agaçant? Un peu comme si il se moquait d'elle en ce moment.

"Comment il à fait ça?! Je ne l'ai même pas vue bouger ce n'est tout simplement pas possible ! Calme toi Akushiki réfléchie... Ce sont des bunshin solide... Il à du juste dissiper le jutsu... Je ne vois que cette explication..."

Alors que la jeune adolescente sortait de sa réflexion elle remarqua que son compagnon semblait pointé le sol devant elle et plus précisément son ombre qui était relier à la sienne sauf qu'un détail troubla la jeune demoiselle. L'ombre de Genkishi était bien trop allongée pour que ce soit normal, était-ce un jutsu? De plus quelques chose sembla émergé de l'ombre de Genkishi, un autre... Genkishi? C'était donc bien un jutsu et de dissimulation ! Mais pourquoi cacher un clone dans sa propre ombre? A moins que le ninja en face d'elle n'avait jamais été plus qu'un clone lui même, ce qui expliquait cette non-hésitation à attaqué des clones ! Seulement ce n'était pas que ça, depuis qu'elle avait remarquer que son ombre était relier à celle de son compagnon Akushiki était incapable du moindre mouvements ce qui signifiait donc que son jutsu avec plusieurs atouts... C'était intéressant, en une seule séance la jeune femme n'avais vue pas moins de 3 jutsus alors que son homologue ignorait tout des siens...

Sans même y faire plus attention que ça elle sentie le clone qui lui faisait face avant quelle ne se retourne faire mine de la tuer, oui sur ce point elle avait été stupide, règle numéro 1 du ninja "Ne jamais tourné le dos à son adversaire".

Cependant même en comptant sur le fait qu'elle n'avait pas usé de jutsu ou 100% de ses capacités la jeune femme ne se faisait pas d'idées, cet homme était plus puissant qu'elle car lui non plus n'avait pas usé de jutsu durant le combat ou même de tactiques avancée qui userait de leurs surnombres, non en vérité Akushiki était clairement inférieur à son homologue...

- Moi – Gagné – Toi – Morte.

Sans même lui jeter un regard supplémentaire il alla récupéré son manteau avant de partir s'assoir sur une des clôtures qui jouxtait le terrain d'entrainement.
C'était un coup dur pour le moral de la jeune fille au yeux rubis néanmoins elle se savait d'un niveau relativement bas des le début mais pas si bas que cela... Oui il lui fallait de l'entrainement beaucoup d'entrainement et quand elle aurait la puissance nécessaire elle partirait à la recherche du meurtrier de son clan et elle lui ferait payé... Oh il ne savait pas combien il allait souffrir surtout pour ce qu'il lui avait fait à elle avant de partir massacré son clan !
En repensant à son objectif principal les yeux de la jeune femme s'allumèrent de nouveau du terrible brasier auto-destructeur de la vengeance, oui son objectif était puéril elle savait mais elle ne pourrait pas avancer dans sa vie tant que cela resterait sur ses frêles épaules... Elle DEVAIT se venger c'était plus qu'un simple désir enfantin c'était un besoin !

Allumant une cigarette quand à lui son compagnon d'entrainement lui signa cette simple phrase qui anoncerait peut être le renouveau de sa carrière ninja:

- Toi – Veux – Évoluer – Apprendre – Ou – Abandonner ?

Souriant légèrement la petite Hônodenki se posta fière et digne devant son compagnon signant à son tour:

- Si - tu - penser - que - je -abandonner - moi - te - faire - gouter - coiffure - ananas - qui - te - servir - de - cheveux !

Oui elle avait besoin d'entrainement mais cela ne l'empêcherait pas de taquiner son nouveau compagnon ! Attrapant son petit lapin en peluche la jeune fille s'accouda à la clôture à quelques mètres de Genkishi, gardant une distance de "sécurité" pour ne pas avoir à sentir la fumé de cigarette de celui-ci.
Réfléchissant quelques instant la petite adolescente se demandait comment elle pouvait poser la question qui lui brulait les lèvres et finalement décida de ne pas y aller par quatre chemins, vérifiant que son compagnon la regardait elle parla simplement en sachant qu'il lirait sur ses lèvres.

- On continue l'entrainement, où alors monsieur le fumeur est déjà fatigué? !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 374
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Rencontre professionnelle [PV.Hônodenki Akushiki] Mar 15 Mar 2016 - 1:32


La clope toujours au bec et bien fumante, Genkishi toisa la jeune demoiselle du regard, merde qu’est-ce qu’ils avaient ses cheveux ? Elles en fessaient une vraie fixation, qu’il jugea bon d’ignorer une fois de plus. Elle avait de la détermination s’était certain, pour la mission et non les coupes de cheveux. Il l’acceptait donc comme compagnon d’un jour, voir plus, à voir avec le déroulement de la suite des évènements. Il se permit quand même une petite blague avant de poursuivre.

- Toi – Coiffeur ?

Tout en faisant le moins de mouvement possible et en gloussant pour qu’elle n’interprète pas un signe de plus, il sortit une grande enveloppe un peu froissée qu’il avait dans la poche et la lança tel un shurikens en direction de la kunoichi qui réceptionna celle si avec brio. C’était leur ordre de mission si elle l’acceptait.

L’ordre était à son nom et une case vide pour un partenaire y était également visible, quant au reste il y allait brièvement comme suit : Les Nara cultivent une ferme importante dans le domaine du médical. Ils sont également connus pour leur élevage de cerfs. Ces derniers tombent malades les uns après les autres ... Trouvez la raison.

Tout en terminant sa clope, le Nara remis sa veste sur ses épaules et signa à sa compagne de retourner la feuille quand elle aurait terminé de lire. Quant à lui, il retournerait dormir un peu.

Le reste de la missive était en bonne forme, tout y était, puis quand elle retourna la feuille, elle vit gribouiller un endroit, puis une heure tôt le matin. Si elle voulait le suivre, elle n’avait qu’à inscrire son nom et le rejoindre le lendemain.

- Nuit.

Signa-t-il quand même par politesse avant de disparaître dans sa propre ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 19
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Rencontre professionnelle [PV.Hônodenki Akushiki] Mar 15 Mar 2016 - 12:04


Alors que la jeune femme souriait encore de la petite blague de sont compère elle terminait la lecture de la lettre rendant juste son salut à son futur compagnon de mission en le regardant disparaître dans son ombre avec une certaine surprise.

- Il à quand même de bien étrange jutsu cette homme... Je me demande si je pourrais m'en inspirer pour mes futur fuinjutsu... Mmmh... Question à creuser ! Sa technique d'immobilisation par exemple était intéressante, peut être quand incorporant des fils de chakra à mes fuin de capture ils seraient plus efficaces? Où bien en y ajoutant une effet offensif tel que des piques de chakra? Nan ce ne serait plus un sceau de capture dans ce cas... Bon inutile de se faire du mouron je verrais peut être d'autres de ses jutsus dans peut de temps... En attendant j'ai faim moi...

Après avoir rangé la lettre dans sa poche après avoir mémorisé le contenu la jeune adolescente repartie vers le village en essayant de se rappelée les passages qu'ils avaient emprunté à l'aller mais... Sans succès... C'est ainsi qu'elle passa la majeur partie de sa soirée, en arpentant les rues du villages en espérant retrouver son chemin où au moins trouver un endroit ou se sustentée. Au détour d'une rue la petite Hônodenki tomba sur une échoppe modeste, pas très grande avec pour seule "porte" un rideau très léger qui arrivait à hauteur de poitrine pour l'intimité des clients à l'intérieur, éclairée par la seul force de quelques lampions traditionnels le charme de l'endroit était d'un goût spécial mais pas désagréable non plus et puis l'odeur qui s'échappait de l'échoppe était plus qu'agréable. Poussant délicatement le rideau la jeune femme entra timidement dans le petit restaurant sans même mémoriser le nom de l'endroit remarquant un petit groupe de trois genin au vue de leurs bandeaux ninjas et de leurs âges se rapprochant du siens déjà attablés occupant trois des 8 sièges présent, avec une petite hésitation à rester la petite adolescente aux yeux rubis pris sur elle en voyant le sourire discret mais chaleureux du cuistot, ce genre de sourire que l'ont voit d'habitude sur le visage d'un père qui regarde ses enfants grandirent... Ce genre de sourire que vous fait votre père en vous voyant sautez sur place en ouvrant vos cadeaux lors des fêtes... Oui définitivement cette endroit était chaleureux...
Prenant place sur un tabouret la petite Akushiki ne sût pas vraiment pourquoi son regard s'arrêta sur le groupe de genin, leurs airs joyeux et leurs blagues à deux sous la fît légèrement sourire et en même temps ressentir un certain sentiment que jamais elle n'aurait crû ressentir dans une telle situation, de la jalousie? Où en tout cas c'était ce qui s'en rapprochait le plus pourtant elle pouvait ressentir une certaines souffrances dans ces rires, pourquoi? Comment ressentir de la souffrance dans un rire? Par expérience personnelle peut être à force de voir les personnes de son clan se forcés à sourires et rires pour tenté d'oublié ce qu'il c'était passé? En tout cas l'homme qui semblait tenir l'échoppe regarda la jeune femme avec insistance un air légèrement troublé sur le visage.
Pourquoi le visage de cette petite tenait cette air qu'il avait trop souvent vue sur les ninjas plus aux gradé qui revenait de missions marqué par les griffes et les flammes de la guerre jusqu'au plus profond de leurs coeurs? Après avoir respiré un grand coup l'homme d'une quarantaine d'années s'avança vers la jeune femme au cheveux de couleur de lune en ayant de nouveau son agréable sourire paternel:

- Si vous souhaitez commandez c'est le moment mademoiselle ! Néanmoins si je puis me permettre une remarque... Cette air triste ne vous sied guère, une jeune fille comme vous devrait sourire ! Il doit bien y avoir une chose qui vous fait sourire non?

- Il y'a bien peu de choses qui aujourd'hui me font sourire jiji... Ce n'est pas de la mauvaise volonté je n'ai juste plus vraiment de raison de le faire.

- Aaaah la jeunesse... Je ne sais pas ce qui à retirer le sourire à une si jeune femme mais je n'aime pas savoir que le gens déprime dans mon restaurant alors je vais vous conter quelques anecdote que j'ai pu voir dans mon échoppe et je vous offre le premier bol de ramen à moitié mais attention les prochain vous les payerez au tarif comme tout le monde !

L'homme avait parlé avec une assurance et une gentillesse telle que même notre petite héroine en fût troublée pourquoi cette homme lui donnait de sont temps comme cela? Pourquoi vouloir l'aidée alors qu'elle n'avait rien demandé? Ces questions ne trouvèrent pas vraiment de réponse mais au fils des récit du quarantenaire la jeune femme retrouva progressivement son sourire gloussant même par moment en imaginant les scènes que contait le vieux cuistot. Alors que la soirée défilait les histoire du vieille homme finirent par manquer laissant un sourire sur le visage de la petite Hônodenki qui avalait son cinquième bols de ramen, c'est que c'était bon cette cochonnerie mine de rien !

- Merci Jiji... Cette soirée ma changer de mon quotidien c'était agréable de parler avec quelqu'un.

- Ce n'est rien voyons ! De plus vous n'avez pas vraiment parlez jeune fille ! Si jamais, mon oreille est vôtre si vous voulez soulagez votre coeur et puis je ne risque pas de le répété mes seuls clients sont des garnements qui adorent s'empiffrer de mes délicieux ramen !

Riant de bon coeur avec le vieille homme la jeune femme avait compris que cela avait été dit sans aucunes méchanceté. Le simple sourire qui trônait sur le visage de l'homme attestait de ce fait, après avoir soupiré et respiré un grand coup la petite kunoichi raconta son histoire au vieille homme qui l'écouta sans l'interrompre. Quand le "récité fût fini celui-ci posa simplement sa main sur la tête de la jeune femme avec ce même sourire qu'elle avait vue en entrant dans son échoppe.

- Si j'ai appris quelques chose au cours de ma vie c'est que la vengeance quelque sois sa motivation ne mène jamais nul part, seulement j'ai aussi appris que ceux qui se laissent trop longtemps bordé pars la haine finissent par mourir jeune. Je ne dis pas que ton but n'est pas juste mais comment peut tu savoir que ta vengeance te donnera la sensation où la réponse que tu attend? N'oublie jamais ceci fillette: Si tu t'écarte trop de qui tu était tu risque de te perdre toi même !

Plongeant son regard le plus sérieux dans celui du vieille homme la jeune femme aquieça en silence un léger sourire sur les lèvres partant du petit restaurant de ramen après avoir payer celle-ci retrouva son chemin et s'écroula dans son lit avant de s'endormir épuisée par cette journée.

Le lendemain la petite Akushiki se réveilla tôt, prenant une douche rapide avant de filer vers le lieu de rendez vous que lui indiquait la lettre elle arrivait avec presque trente minutes d'avances mais cela importait peu, un shinobi se devait de toute manière de ne pas être en retard. s'accoudant sur un rebord en pierre la petite Akushiki sortie son livre d'apprentissage de fuinjutsu parlant des différentes phase transitoire lors d'utilisation de sceaux de type Jikkugan, après tout autant mettre son temps d'avance à profit plutôt qu'attendre bêtement...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 374
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Rencontre professionnelle [PV.Hônodenki Akushiki] Mar 15 Mar 2016 - 17:37


Un semblant de voix, un écho ou un grognement résonna dans la tête de la jeune fille qui s’était assise en position d’indien. Un simple son gutturale quelque peu effrayant en premier lieu, de par sa composition étrange probablement, mais doux et calme par la même occasion se qui apportait une touche de mystère a l’expérience. Derrière elle, le Genin de la veille, celui au holster remplis de lame qui toujours et à jamais posait son regard neutre sur elle, ou plus précisément sur le livre qu’elle avait sur ses genoux posa une main réconfortante sur sa tête. C’est à ce moment qu’elle pue comprendre, le son s’était lui, s’était sa voix, mais comment avait-il fait pour la propulser dans sa tête ?

Sans poser de question, il la contourna avec un brin d’intérêt dans les yeux, peut-être qu’il emprunterait se livre à la bibliothèque du village une autre fois. Puis, il signa pour la demoiselle.

- Toi – Équipé – Mamie ?

Oui, elle l’appelait tête d’ananas alors elle serait la mamie, avec sa tignasse blonde ou blanche comme la neige. Puis, il lui lança un petit calepin avec quelques notes manuscrite à l’intérieur, son résumé des lieux, des personnes y travaillent ainsi que le nombre de bête, d’espèces avec un bref résumé de leur comportement à savoir si elle étaient une menace ou non ainsi qu’un détail des recherche présente dans le centre de médication appartenant à son clan. Comme elle pourrait le constater, tout était là, il ne manquait rien, preuve qu’il n’avait pas chômé, voir pas fermer l’œil de la nuit. Le tout n’était qu’information de base, ce que son bandeau lui avait permis d’obtenir dans l’usage règlementaire de ses fonctions. Pour le reste, le duo devraient creuser plus en profondeur.

- Je – Avoir – Théorie – Cerf – Manger – Médicament.

Il pouvait quand même se tromper et même avec ses capacités sensorielles, le tout n’était pas à son avantage, il aurait préféré avoir de l’expérience dans le domaine médicale, mais il n’était pas temps de s’enfoncer le nez dans un livre, ou même des échantillons fument des cervidés. Tout en débutant son trajet vers le centre, il signa à sa compagne qu’ils avaient rendez-vous à deux endroit, le premier n’était autre que le bureau du chef médicale afin d’en savoir plus sur les tests, peut-être que certain déchet médicaux se retrouvaient dans de mauvais endroit et que les animaux s’en emparaient, quant à l’autre, s’était à la morgue. Plusieurs cerfs était malade, mais l’un deux était même allé jusqu’à trouver la mort dans cette expérience. Peut-être trouveraient-ils un lien entre les deux situations.

- Toi – Honneur – Choisir – Ou – Aller – Nous – Diviser – Aller – plus – Vite.

Curieux, le Nara se demandait ce qu’elle choisirait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 19
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Rencontre professionnelle [PV.Hônodenki Akushiki] Lun 21 Mar 2016 - 10:27


Continuant sa lecture avec attention, un léger son étrange semblable à un grognement résonna dans sa tête, comme sensation imaginez vous trouvez dans une maison complètement vide et que quelqu'un tousse d'un seul coup, bah c'est un peu le même effet.
Croyant avoir rêvé la jeune femme au yeux rubis s'apprêta à continuer sa lecture avant de sentir une main se poser sur sa tête. Bien que la sensation lui rappelait un peu quand son père faisait cela la petite Hônodenki releva la tête prête à passer un savon à celui où celle qui avait osé faire ce geste ! Cependant à sa grande surprise ce fût son compère de la veille qui se tenait près d'elle la main posée sur sa tête avec toujours ce même regard complètement neutre. D'ailleurs le son venait probablement de lui, mais comment avait-il fait? Un jutsu? il faudrait qu'elle lui pose la question plus tard.

Sans plus de cérémonie il lui remis une lettre donnant quelques infos qu'il avait obtenu sur leurs mission il avait bosser son sujet le bougre... En la gratifiant d'un surnom plus qu'insultant au passage ! "Mamie" nan mais sérieusement ! Elle ne faisait pas vieille ! En plus avec sa petite taille, son galbe et sa gestuelle cela devait ce voir non?! A moins... Que ce ne soit une réponse au surnom dont elle l'avait gratifié la veille? Bon ce n'était pas très important...

Après cela il lui signa qu'ils avaient rendez vous à deux endroit différent la morgue et le bureau du chef médical de l'endroit c'était charmant... N'étant pas une grande diplomate où même quelqu'un de très bavard en général le bureau du chef en tête de l'institution été un choix perdant des le départ elle ne ferait que faire perdre son temps à la personne en charge voir même pire ne ferait que freiné leurs enquête en ne posant pas les bonnes questions ce serait plus contre productif qu'autre chose... Après un rapide soupir la jeune femme releva la tête en plongeant son regard dans les yeux du Nara s'assurant par la même qu'il la regardait pour qu'elle puisse parler plutôt que signer:

- Je prend la morgue je risquerais probablement de ne pas savoir quoi demander au chef de cette institution je nous freinerais plus que je nous ferais avancé. Au moins avec la morgue je n'aurais qu'à écouter le rapport du médecin légiste et posé des questions sur les points les moins clair du rapport. C'est tout de même étrange que cela survient dans un endroit qui devrais être contrôlé, donc sois c'est une maladie étrangère qui s'est introduite via une des espèces local sois c'est un empoisonnement, qu'il soit accidentel où non...

Se relevant après avoir passer en revue toute les infos de la lettre de l'ananas une seconde fois la jeune adolescente au cheveux blanc partie vert l'entrée du complexe vérifiant le plan pour connaître le chemin à suivre pour se rendre à la morgue ce n'était pas vraiment compliqué de s'y rendre et d'après la lettre le rendez vous avec le légiste n'était pas avant au moins une bonne trentaines de minutes donc elle avait du temps à tuer... Encore !
Marchant vers la sortir qui menait à la réserve la petite Hônodenki se surpris à admirer un des faon qui se baladait sans paraître le moins farouche du monde devant les bâtiments, ouvrant la porte avec délicatesse pour s'approcher du petit cervidé la jeune femme fût néanmoins surprise en voyant un cerf absolument majestueux sortir des fourré pour aller se placer devant le petit. La curiosité, l'admiration et son envie d'en savoir un peut plus sur ces bêtes la poussa à se rapprocher des deux animaux avec douceur et une lenteur calculé, certes dans la région ou elle vivait les cerfs n'étaient vraiment pas courant seulement plus d'une fois elle avait approchée des animaux et plus sauvage que ceux-ci. La confiance d'un animal était dure à acquérir mais c'était toujours possible avec de la patience.

S'approchant toujours avec lenteur le cerf levant la tête au plus haut en bramant avec une certaine force calculé comme pour l'avertir qu'elle ne devait pas faire un pas de plus. Baissant la tête pour montré sa soumission à l'animal la jeune femme se stoppa en levant avec prudence un bras vers l'animal beaucoup plus imposant qu'elle tandis qu'elle prenait une voix douce.

- Je ne te veux aucun mal mon grand... Je veux simplement te regarder de près pour voir ce qui ne va pas ces temps-ci avec les tiens je te le promet... Tu devrais pouvoir le sentir si je te voulais du mal non?

Alors que le cervidé la regardait de bas en haut pendant plusieurs secondes la petite jeune femme n'avait entamé plus aucun mouvement en attendant la "réponse" du majestueux animal qui se tenait devant elle d'ailleurs en le détaillant bien le mot majestueux était plus qu'indiqué: son pelage brun au magnifique reflets doré lui donnait une allure irréel et ses bois devait bien faire 1 mètres de long chacun en plus de donnait l'allure d'une couronne sur la tête du cerf, si ce n'était pas déjà une réalité la petite Akushiki lui aurait bien donné le titre de seigneur de la forêt...
L'animal quand à lui se contenta de secouer la tête avant de venir mettre un petit coup de langue sur le crâne du faon qui prit ses la poudre d'escampette. Le grand cerf quand à lui se rapprocha lentement de la jeune femme avant de poser son museau sur la pomme de main de la petite adolescente lui tirant un léger sourire alors qu'elle se rapprochait de l'animal en sentant un regard dans son dos. Sans doute un membre du personnel où peut être son coéquipier, mais pour le moment cela lui importait peu sa fascination pour l'animal qui lui faisait face était sans bornes, rien qu'en passant la main sur son cou elle pouvait sentir la puissance des muscle de celui-ci c'était impressionnant autant qu'effrayant si il avait voulu la réduire en charpie il aurait pu le faire sans le moindre effort si elle n'était pas une ninja et encore même la elle doutait qu'il voudrais mieux ne pas se frotter au puissant cervidé... Pourtant maintenant que celui-ci était plus proche la petite kunoishi remarqua la respiration légèrement saccadée du cerf en plus de ses yeux extrêmement rougie, sans parler des tremblement qui agitait par moment son corps. Voir cette créature dans cette état tira un pincement au coeur du petit bout de femme alors qu'elle comprenait qu'il devait se forcer en ce moment même à rester debout.

- Je ne comprend pas vraiment ce que tu a mais vue ton état je doute que ce soit bon pour toi de rester debout... Retourne auprès des tiens te reposer je vais prévenir quelqu'un du centre que tu est malade d'accord?

Adressant une dernière caresse à l'animal la pose son front contre le museau du cervidé avant de repartir vers le centre en prenant la direction de la morgue sous l'oeil du majestueux animal qui la regardait disparaître dans les couloir reprenant lui même le chemin de la forêt.
Arrivant dans la morgue la jeune femme croisa un homme d'environs 45 ans au vue de son physique néanmoins elle pouvais se trompée, se planta devant l'homme elle présenta l'ordre de mission que lui avait remis Genkishi la veille.

- Bonjour, vous êtes le légiste? Je suis Hônodenki Akushiki je viens en rapport avec la mission ! Vous avez des soucis avec vos animaux apparemment et j'ai d'ailleurs pu constaté un cas... En tout cas je crois...

Après un rapide coup d'oeil le médecin enfila sa blouse en répondant d'un air encore plus ennuyeux et sérieux que son coéquipier Ananas-kun !

- Je suis bien le légiste oui. Nous avons en effet quelques cas étranges de "maladie" récemment et un coup de main ne serais pas de refus pour élucidé tout ça nous somme tous déjà beaucoup occupés avec les soins à apporter à nos bêtes malades pour nous occupés avec minuties de tout cela... Et donc vous dîtes avoir constatez un cas? Vous pourriez me décrire ce que vous avez vue et sur quel animal?

- C'était un très gros cerf avec une ramure incroyablement belle, son pelage brun brillait de léger reflet doré... C'était vraiment un splendide animal ! Pour les "symptômes" que je pense avoir perçu il s'agit de tremblements, une respiration difficile et ses yeux étaient rouges un peu comme si il avait pleurer durant plusieurs jours...

Dans un petit sourire triste le vieux légiste réajusta sa blouse s'asseyant en face de la jeune femme.

- Vous avez donc rencontrez le "chef" des lieu... Il s'appelle Yûdaï, c'est lui qui est à la tête du troupeau de la réserve cela m'attriste d'apprendre que vous aviez bien constatez les premiers symptômes de cette "maladie" qui nous tombe dessus... Mais il reste surprenant qu'il se soit laisser approché et par une inconnue qui plus es ! Même nos médecins les plus anciens ont du mal à l'approcher ! C'est un exploit que vous venez de faire Akushiki-san !

- Un exploit je ne pense pas monsieur... Son état y était sûrement un peu responsable il ne semblait pas vraiment affaiblit cela dit mais je ne sais pas si c'était une façade pour parer toutes agressions...

Frottant sa barbe dans un geste de réflexion l'homme poussa un léger soupir en plongeant son regard dans celui de la jeune femme.

- Croyez moi jeune fille ce sers est plus endurcie encore qu'un kage je doute fortement qu'il sois si affaiblie que cela ! Néanmoins j'avoue que je trouve pas vraiment d'explication dans l'autopsie du corps du cerf que nous avons perdu... Son alimentation ne semble pas avoir changé et je n'ai pas trouver de substances médicamenteuses dans le bol alimentaire de l'autopsie donc sois cela remonte à plus longtemps sois il y a une chose qui nous échappe... La seule solution serais que les médicaments sois complètements dilués mais cela demanderais une quantité d'eau incroyables...

-Je vois, vous n'avez rien trouvez non plus dans... Dans les excréments de l'animal?

- Hélas non... La seule chose troublant c'est que l'animal ne semblait plus digérer correctement, j'ai retrouver des plantes et des racines seulement à moitié digérés comme si son système intestinal ne remplissait plus son rôle, hormis cela rien qui sorte de l'ordinaire.

- Je vois... Merci de m'avoir reçu et pour ces informations... Je vais aller regrouper nos informations avec mon coéquipier nous trouverons la solution du problème.

Repartant dans d'où elle était venu la jeune Hônodenki repris le chemin inverse en réfléchissant à tout cela. Pourquoi aucun signe n'était visible dans l'autopsie de l'animal? C'était vraiment étrange tout ça... Arrivant enfin dans le hall central la jeune femme pris place dans un des sièges présent pour attendre le Nara.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 374
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Rencontre professionnelle [PV.Hônodenki Akushiki] Dim 27 Mar 2016 - 19:17


Si la jeune femme décidait d’aller voir la morgue, il ne restait plus grand choix pour le Nara. Il prit donc le chemin de l’aile médicale et sa rencontre se termina bien plus vite que prévue, il rencontra l’une des assistantes médicale et compris rapidement que les déchets n’étaient pas la cause de toute cette histoire, car tout agent infectieux était détruit directement après utilisation et ce sans exception depuis des mois selon les registre. Sur les feuilles de suivi, tout semblait en ordre et personne ne suspectait de collègue non plus, ce qui poussa notre jeune homme à s’aventurer dans la forêt bien avant que la jeune femme ne puisse s’y rendre. Le tout, histoire de voir par lui-même le comportement des bêtes. C’est à cet instant que la scène se produisit entre la femme et la bête, seulement elle n’avait qu’un point de vue et lui doté de capacité sensoriel, laissa aller une vague de chakra pour sonder les intentions de l’animal. Surpris, Genkishi étira son ombre à une vitesse fulgurante alors que la bête aux yeux rougis s’approchait de sa partenaire, prenant tout son mal en patience pour contrôler la bête et faire croire à la demoiselle que celle-ci était normale. S’était tout simplement horrible, il avait ressenti une telle haine et envie de dévorer la petite en cet bête qu’il n’avait pas eu d’autre choix que de tout faire pour qu’elle s’éloigne. Il ne pouvait pas arriver et lui expliquer ce qu’il avait ressenti, cela prendrait bien trop de temps en langage des signes.

Une fois celle-ci repartie, il relâchât son emprise sur la bête et l’observa un moment, suivant chacun de ses mouvements jusqu’à fini en plein milieu de la clairière qui leur était destiné. Comment expliquerait-il cela à Akushiki, s’était tout simplement impensable… La bête avait émis l’intention de s’attaquer à elle… Il dégageait une envie de se nourrir…

Sans trop se compliquer la tête, le ninja sensoriel dissimulé entre les feuilles avait ratissé la forêt lui-même, utilisant son sixième sens pour sonder comme l’aurait fait un dauphin tout ce qui se trouvait devant et autour de lui. Bientôt, il trouva non loin de la tanière des bêtes un indice. Voilà donc pourquoi il n’avait rien découvert à coup de sensorialité… S’était si horrible comme découverte qu’un humain normal aurait vomi ses tripes, mais un shinobi se doit de rester fort. Rompant son invisibilité, il s’approchât du monticule déterrer par la bête qui s’était enfuis de peur en sentant sa présence apparaitre.

Déterrant au maximum la preuve, le Nara sectionna l’une des articulations avant d’emballer la preuve et de revenir vers le centre médicale ou l’attendait sa partenaire.

Une fois sur place, il lui envoya simplement le colis dans les mains et signa.

- Mission – Terminé – Faire – Rapport – et – laisser – autre – équipe - plus – compétente – finir – investigation.

Dans les bras de sa collègue, une main humaine était emballée dans un morceau de tissu. Quelqu’un avait enterré quelques cadavres non loin de la tanière des cerfs et ceux si s’était nourri de la chair en décomposition, il n’était donc plus de leur ressort d’essayer de trouver la cause, mais une autre équipe devrait trouver la personne qui avait tué et enterrer ses corps dans la forêt des Nara…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Rencontre professionnelle [PV.Hônodenki Akushiki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Centre Ville-