N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Au rapport ! [Pv Yanosa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Heishi
Messages : 32
Rang : C

Message(#) Sujet: Au rapport ! [Pv Yanosa] Mer 16 Mar 2016 - 12:43


Encore une fois Jomei traversa les rues du palais de l'Empereur, cette fois ci il ne prêtait plus attention à ce qui l'entourait, son enquête étant finie il n'avait aucun intérêt à continuer d'aider les Shukaïjins, que se soit pour la reconstruction ou le sauvetage des civils qui pour les plus malchanceux étaient encore enterrés sous les décombres.

Après avoir traversé le cœur dévasté de l'Empire, le pugiliste se mit en route vers Kusa. Le trajet fut assez court, grâce à l'ouverture de la première porte céleste, Jomei pouvait se déplacer beaucoup plus rapidement sans subir des conséquences trop lourdes. Son objectif était de retourner voir le Guerrier Rouge pour lui faire son rapport, peut-être qu'il pourrait avoir un avis sur les différents noms que l'Heishi avait en tête.

[...]

Enfin ! Les hautes et épaisses forêts de son pays natal étaient à portée de vue. Depuis peu la vision de la végétation de Kusa no kuni lui procurait une réelle sensation de bien être. Durant son enquête et le trajet pour se rendre au Shukaï, l'ancien moine avait pu méditer sur les paroles de Yanosa, il était maintenant soulagé de savoir que les responsables de la disparition de son clan avaient connu le même sort que ses frères et sœurs Kihoe, bien qu'il ressentait encore une profonde colère.

Maintenant que le pugiliste était de retour, il devait retrouver l'Onshi au premier Forum, là où il l'avait rencontré pour la première fois. Cette fois ci, l'Heishi prit le temps de marcher le long du Shoutai, profitant du calme de la nature et respirant l'air qui avait vu naître. Après avoir traversé les épaisses forêts exotiques de Kusa, Jomei arriva enfin au forum toujours aussi bondé comme à sa première venue, il ne lui restait plus qu'à retrouver Yanosa.

La dernière fois c'était le Guerrier Rouge qui était venu à lui, le pugiliste n'avait donc aucune idée de l'endroit où il pourrait trouver le Seigneur du pays. L'ancien moine se laissa guider par son instinct, marchant parmi les Kusajins qui se rappelaient encore de sa prestation vu comment ils le regardaient. Cette fois ci Jomei ne prêta pas attention aux murmures dans son sillage et se contenta d'avancer droit devant pour arriver dans le premier hall.

Une joute était organisé au centre de la salle, cette fois le pugiliste resta en retrait et observa le combat entre les deux kusajins. Attendant que Yanosa apparaisse comme il l'avait fait la dernière fois.

@Oterashi Yanosa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 1995
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Au rapport ! [Pv Yanosa] Jeu 17 Mar 2016 - 18:40

Et il apparut. Dans les quartiers qu'il occupait habituellement, dans l'un des renfoncements rocheux du premier Forum non loin de la principale salle d'entraînement, dans un fracas qui n'aura pas manquer d'alerter les kusajins les plus proches. Son corps fumait sous l'effet de compression extrême qu'il avait subit lors de la translation spatiale, et en plus de ressentir de vives douleurs dues au contre-coup de l'ouverture des premiers verrous, Yanosa venait de dépenser une quantité déraisonnable de chakra pour parvenir à transporter avec lui le corps de l'homme qui s'était fait pulvérisé par une impulsion mentale de feu Obli. L'individu en question, à l'article de la mort, avait également subi les effets néfastes du voyage immédiat qu'avait déclenché le jashiniste, mais en dépit de ces conséquences inévitables, ce dernier savait qu'il avait fait au mieux pour tenter de venir en aide au guerrier.

«Hisokeeeee !! »

Son cri transperça toute la salle d'entraînement et les quartiers d'habitation, jusqu'à se laisser entendre à l'extérieur et, bien vite, l'appelé fut sur place, dans le modeste lieu de vie du guerrier rouge.

« Amène cet homme aux herboristes et aux guérisseurs... qu'ils fassent le maximum pour lui... Si son sort et scellé... reviens me voir pour me l'annoncer, s'il te plait... »

Hisoke, d'un vif hochement de tête, s'exécuta en portant le soldat de Hai avec l'aide de deux autres kusajins afin de pouvoir le transporter de la façon la plus efficace et la moins dangereuse possible, quittant rapidement les lieux pour l'amener à ceux qui pourraient lui porter secours. Yanosa, lui, se remit finalement debout après avoir repris son souffle un genou à terre. Il observa un instant ses mains, tremblantes, diagnostiquant mentalement tous ses muscles endoloris en constatant une fois de plus les effets nocifs de ce type de déplacement instantané. Son corps était pourtant à la pointe de l'aboutissement physique... S'il voulait régler le problème au moins en parti, il lui faudrait retravailler les sceaux qui lui servaient de balise. Mais alors que ces considérations techniques allaient bon train dans son esprit, en passant dans la salle d'entraînement, le jashiniste reconnut à la volée une aura particulière qui l'incita à relever la tête.

« … Jomei ! Un sens du timing impeccable, je dois l'avouer... Comme tu l'as peut-être constaté de toi-même, je n'ai pas vraiment eu le temps de m'ennuyer de mon côté. En fait... je viens même de vivre une journée carrément étrange... Obli... l'amalgame de Furyous primaires, a été vaincu par les moines de Maskine. Et... je crois que Suna vient de se faire au moins en partie raser de la carte... Mais, je suis sûr que nous allons avoir l'occasion d'avoir des nouvelles de ce côté là bien assez tôt.

Toi, de ton côté... qu'est-ce que tu as pu apprendre, au Shozaichi ? On sait qui a attaqué ? Comment vont les gens, là bas ? Tu penses que nous pouvons encore leur porter assistance ?
 »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Heishi
Messages : 32
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Au rapport ! [Pv Yanosa] Ven 18 Mar 2016 - 14:39


Comme prévu c'est le Guerrier Rouge qui se présenta au pugiliste, l'Onshi entama alors la discussion en lui parlant de sa journée en lui parlant d'un dénommé Obli, de Furyous et de moines de Maskine et que Suna était probablement partiellement détruite. Effectivement ce n'était pas une journée banale mais Jomei qui avait les bras croisés sur son imposant buste se mit à froncer les sourcils,

» Yanosa-sama - dit le barbu en hochant légèrement la tête - Je ne sais pas ce qu'est un Furyou, et je n'ai jamais entendu le nom d'Obli jusqu'à maintenant...

Oui, durant son enfance et son adolescence Jomei a vécut dans un clan totalement fermé au monde extérieur et ne se préoccupant que de la sécurité, la survie et de l'entrainement de ses membres, il ne connaissait pas grand chose de l'histoire du monde ou des événements importants qui s'étaient produits. Instinctivement l'Heishi se redressa et se mit à marcher, accompagné par le Seigneur du pays. Il ne souhaitait pas évoquer son rapport avec autant de personnes autour de lui, il n'accordait pas encore sa confiance au peuple du pays de l'Herbe.

» Pour commencer est-ce que vous connaissez une personne du nom d'Umi Ji ? C'est un nom qui est ressorti dès le début de mon enquête, un nom entendu à travers les souvenirs d'un morceau de tissu du terroriste grâce à des Jisetsu, c'est un ninja qui portant un masque, et surement toujours le même.

Jomei laissa quelques secondes à Yanosa pour répondre et reprit la parole, il allait maintenant s'attaquer au vif du sujet,

» Ensuite concernant l'attaque, j'ai pu découvrir que l'auteur était un membre du clan Seki, il aurait utilisé une technique à base de chakra pur, une immense orbe avec laquelle il a balayé un des hauts gradés de l'Empire. C'est un ninja extrêmement puissant en Ninjutsu d'affinité Doton et aussi dans l'art du katana. J'ai consulté les archives du Shukaï pour trouver une personne qui pourrait correspondre à cette description et deux noms sont apparus, Seki Zennosuke et Seki Hasaki, deux kumojins qui ont les capacités d'infliger des dégâts aussi importants en étant seuls. Mais je n'ai trouvé aucune raison pour une attaque aussi violente sur le Shozaichi. Le fait que le terroriste ait agit seul est assez étrange, je ne pense pas que Kumo aurait envoyé un seul homme, cela ressemble plus à une vendetta personnelle.

Chaque pas de l'ancien moine était accompagné par le bruit des pierres de son chapelet qui s'entrechoquaient. Il venait de délivrer les maigres informations qu'il avait réussi à récolter, le fait que l'individu se soit suicidé au moment de son arrestation et que son corps se soit complètement désintégré n'avait pas facilité la tâches aux enquêteurs.

» J'ai pu sortir quelques témoins des décombres mais le nombre de victimes ne cesse d'augmenter, un centre de soins s'est installé dans les ruines du palais et les civils blessés y sont conduits. Concernant la reconstruction, elle a déjà commencée. J'ignore comment on pourrait leur venir en aide, peut être y envoyer de la main d'oeuvre, mais maintenant que le Shozaichi est affaibli peut-être qu'un autre pays peut y voir l'occasion d'attaquer pour en finir...

Il ne restait plus qu'à avoir l'avis de Yanosa sur ces informations, peut-être qu'il pourrait même apporter des réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 1995
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Au rapport ! [Pv Yanosa] Sam 19 Mar 2016 - 0:34

« Oh, excuse-moi, j'étais parti du postulat que tu avais pris connaissance des événements afférents à l'île... et de ceux qui en étaient aux origines. Les Furyous, sache-le Jomei sont -ou plutôt étaient- des entités contre-nature créées par les Uchiha en leur temps. Des armes, rien de plus, créées à partir d'hommes et de femmes. Obli... en était l'amalgame complet. Un être... doté d'assez de pouvoir pour exterminer le monde, et je ne dis pas ça pour exagérer. Mais, comme je te l'ai dit, depuis quelques minutes, tout ça... fait parti du passé. »

Yanosa se tenait tour à tour les épaules et les côtes, s'étirant et tentant de se remettre en forme autant que faire se peut suite aux traumatismes encore une fois infligés à son corps. Il prit également sur lui d'écouter la première partie du rapport que Jomei, le dernier des Kihoe.

« Hmmm.. Umi Ji... Non, ça ne me dit strictement rien, hélas, mais, je suis ravi de constater que le clan Jisetsu a pu prendre une part active à l'enquête. »

Umi Ji. Un nom que le guerrier rouge plaça méthodiquement dans un coin de son esprit au cas où il puisse lui être utile plus tard, tout en continuant d'écouter le rapport de Jomei. Consciencieux, celui-ci lui détailla un profil très précis de l'unique attaquant à l'origine de l'attentat à la Capitale, tout en emboîtant le pas de l'Onshi qui se dirigeait vers les grandes marches sur l'extérieur du Forum. Puis ses pas s'arrêtèrent sur l'une des marches à l'écoute d'un nom. Ce nom. Zennosuke. Sans piper mot, Yanosa laissa Jomei dérouler la suite de ses informations en restant immobile, son regard fixé vers la forêt. Sur le point de sa conclusion, le jashiniste ne pût que hocher la tête légèrement en signe d'approbation.

« En effet c'est... un constat très pertinent. La question qui demeure, c'est pourquoi Zennosuke est allé creuser sa tombe en plein coeur de la capitale de l'Empire, en emportant un maximum de vies avec lui... »

Yanosa se retourna cette fois pour faire face à Jomei, reprenant le fil de la conversation.

« Oui au cas où tu te le demandes, c'est bel et bien ce Zennosuke le responsable. Cet « orbe de chakra ». C'était sa technique signature. Un condensé de puissance et de technique, il faut l'avouer. Mais cette manoeuvre venant de sa part... lui qui s'était hissé jusqu'au rang d'Ombre... Une explication peine à se frayer un chemin dans mon esprit je te l'avoue. Mais ce qui est certain, c'est qu'il a agi dans l'intérêt de Kumo, avec ou sans l'aval des seigneurs de son pays. C'était avant tout un soldat... Non, en fait c'était Le Soldat. Il aurait préféré se donner la mort plutôt que de trahir les siens ou de se laisser manipuler, et disposait avec cela d'autres qualités qui, malheureusement... n'ont jamais réussi à contrebalancer son aveuglement complet devant l'absurdité du système qu'il défendait. »

Sa présentation terminée, le jashiniste fit une pause en se tournant un instant vers Hisoke, qui semblait se diriger vers lui et Jomei à quelques dizaines de mètres, avant de reprendre.

« En tous les cas, tu as raison, nous allons dépêcher quelques braves pour aller épauler les équipes du Shozaichi. Il sera également de bon ton... et intéressant pour tout le monde, qu'un groupe soit détaché dès maintenant pour se rendre à Suna dans la même optique. Qu'importent les frontières ou les jeux politiques, un peuple composé au moins en partie d'individus braves a subi des ravages sans précédents, et nous à Kusa disposons désormais de la plus grande force collective de corps et d'esprit du monde actuel... Montrer au monde en question à quel point certaines scissions sont futiles et inexistante ne peut que servir notre propos...

D'autant qu'à l'origine de ces ravages... Se trouve peut-être une menace seulement égalée par Obli jusque là. Il faudra en apprendre davantage à ce sujet. Tu as tout entendu, Asuka ?


- Ouep, répondit la Jisetsu depuis son perchoir, sur l'une des mezzanines à l'étage qui donnait sur l'extérieur. Tant pis pour Taki, on va devoir concentrer nos efforts ailleurs apparemment, ajouta-t-elle en sautant vers la grande marche en pierre où étaient situés Jomei et Yanosa.

- Je ne crois pas que vous vous soyez déjà rencontré, au fait. Asuka, je te présente Jomei, le dernier des Kihoe et un pratiquant du Hachimon. Jomei, voici Asuka. Si tu désires poursuivre ta collaboration avec moi, et continuer ainsi à faire grandir le pays qui t'a vu naître, tu seras amené à coopérer plus d'une fois avec elle.

- Ah... Ah bon ? Enfin j'veux dire, le prend pas mal Jomei, j'suis juste pas très habituée à bosser avec des barbus. Mais j'suis sûre que je m'habituerai bien assez vite ! »






Dernière édition par Oterashi Yanosa le Dim 20 Mar 2016 - 19:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Heishi
Messages : 32
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Au rapport ! [Pv Yanosa] Dim 20 Mar 2016 - 17:29


» Et les moines de Maskine ont eu le pouvoir de terrasser un tel monstre ? - s'interrogea Jomei après avoir entendu l'explication du Guerrier Rouge à propos des Furyous.

Si les hommes étaient capables de créer de tels êtres surpuissants, il semblait évident qu'ils allaient finir par réapparaître sous une autre forme, la puissance ne peut disparaître comme cela, l'énergie trouve toujours un moyen de s’adapter pour ne pas se dissiper. Mais cela n'était pas le sujet de conversation principal et le barbu resta stoïque en écoutant les paroles du Seigneur de Guerre, bien qu'il avait encore beaucoup de questions à propos du combat qui avait opposé Obli aux moines de Ta no kuni.

Malheureusement Yanosa ne connaissait rien à propos de cet Umi Ji mais il semblait bien plus renseigné à propos de Seki Zennosuke. L'Onshi était même persuadé que l'ancienne Ombre de la Foudre était responsable de l'attaque du Shozaichi, il avait les capacités mais aucune raison connue aurait pu le pousser à un tel acte.

» Vous avez l'air persuadé que le Godaime Raikage est bel et bien le responsable de l'attentat, peut-être qu'il avait une raison de s'en prendre à l'Empire, peut-être une vengeance à propos de faits qui sont survenus pendant qu'il dirigeait le village des Nuages et qui l'aurait opposé au Shukaï. En tout cas son objectif reste un mystère, la seule personne qui pourrait nous renseigner serait cet Umi Ji qui semblait connaître l'ancienne Ombre.

Il faut quand même reconnaître qu'il devait être un combattant exceptionnel et un shinobi extrêmement puissant, j'aurais aimé affronter une personne de ce niveau...


La jashiniste reprit alors la paroles pour donner son avis à propos de l'idée d'envoyer des hommes aider à reconstruire le Palais et il souhaitait même envoyer des équipes à Suna pour les assister à reconstruire leur village.

» Autant je peux comprendre qu'il serait normal pour notre pays de fournir notre aide à l'Empire... Mais pour Suna... - Jomei s'interrompit, il n'avait peut-être pas son mot à dire à propos des directives du Seigneur de son pays.

L'ancien moine fut ensuite présenté à une jeune femme du nom d'Asuka et Yanosa lui annonça qu'il allait devoir faire équipe avec elle à maintes reprises si il souhaitait continuer à travailler pour la grandeur de Kusa.

» Je n'y vois pas d'inconvénients - dit Jomei en levant les yeux vers Asuka sans prêter attention à sa remarque sur sa pilosité faciale - Si vous lui faites confiance alors moi aussi - lança le pugiliste à l'attention du Guerrier Rouge.

En tout cas Jomei était prêt pour la suite des événements,

» Alors, que comptez vous faire maintenant ? - demanda l'Heishi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 1995
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Au rapport ! [Pv Yanosa] Lun 21 Mar 2016 - 14:17

« Parfaitement, oui. Leur leader, celui qui se fait appeler le Patriarche, était un phénomène à lui tout seul et... Il possède apparemment une forme de « gène », incorporé de force dans son organisme, qui lui a permis d'engranger la puissance combinée de ses centaines de disciples pour l'exploiter. Un procédé intéressant tant en pratique que dans le principe, je dois avouer... »

Un peu soucieux, le jashiniste observait toujours Hisoke qui s'approchait au loin tandis qu'Asuka s'incluait activement à la conversation.

« Oué, c'est vrai, même si c'était un petit patriote parfait sous tout rapport, il a pu vouloir se venger de quelque chose... Enfin, je dis ça, je le connaissais que par ce que m'en avais appris Yanosa-sensei...

- Il était en tout cas extrêmement puissant pour sûr. Un expert dans le domaine des illusions en plus du reste. Le fait qu'il n'ait apparemment pas mis ces talents-la à profit me font penser que la destruction était son seul et unique objectif.

- Hey Jomei, Yanosa m'a un peu expliqué ton histoire. J'suis consciente que tu es attaché à ton pays et que c'est son avenir avant tout qui t'importe, mais il faut savoir s'ouvrir ! S'exclama-t-elle avec un sourire. Le monde ne se limite pas à nous et à quelques pays voisins. Nous devons faire en sorte que le plus de peuples possible s'unissent, et c'est avec ce genre d'initiative qu'on peut aller chercher ça ! Ca peut paraître un peu bête dit comme ça... mais c'est en donnant les moyens à ces peuples de s'élever un peu, qu'on pourra définitivement se passer de Kage et de chefs à la con. 

- .... J'aurais pas mieux dit, enfin, sans la grossièreté peut-être...Haha. »

Hisoke était arrivé jusqu'au petit groupe, une mine grave sur le visage.

« Bon... le type est pas mort, mais... on sait pas trop pour combien de temps ça pourra tenir, ni si il pourra se remettre même dans le meilleur des cas. Nos herboristes... ils sont doués dans leur domaine, mais c'est un autre niveau de médecine qu'il lui faudrait au gars, là.

- Je m'en doutais un peu... Faites tout ce que vous pouvez, cette vie est aussi précieuse qu'une autre jusqu'à preuve du contraire. Je tenterai de ramener des spécialistes plus pointus d'ici deux jours. Jomei, tu me demandais ce que je comptais faire à présent. Pour l'instant... Rassembler les autres pièces du puzzle.

Le Kamui et son escorte étaient à Suna au moment des combats et des déflagrations, il faudra s'assurer de leur sort. Leur unité avait déjà été attaquée à l'allée: espérons qu'ils parviendront à revenir en un seul morceau... Il faudra ensuite manoeuvrer en douceur. Laisser sortir les prédateurs de leur tanière... Et apprendre à toujours plus de citoyens de l'Empire comment se défendre. On ne peut pas attendre de chacun qu'ils se prennent en main et puissent défendre leurs cités si on ne leur en donne pas les moyens. On ne peut pas non plus prétendre devenir un modèle si on permet à d'autres terroristes de venir saigner le peuple à blanc: je ne peux avoir aucune certitude quant aux frontières qu'a passé Zennosuke pour accéder à la capitale, mais je parierais volontiers sur Ame. Il faudra creuser cette piste, et renforcer nos positions existantes...

Jomei, à toi en particulier, j'aimerais te demander... de l'entraînement. Aussi bien à dispenser qu'à suivre. Tu as de bonnes bases, meilleures que la plupart ici, mais ton potentiel est encore trop limité. J'aspire à ce que tous les guerriers avec tes talents puissent les exprimer au maximum. Et, prendre le temps d'apprendre aux autres, ici sur tes terres d'origine... pourra peut-être t'aider à terminer ton deuil, une bonne fois pour toute..? 
»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nouveau
avatar
Informations
Grade : ???
Messages : 3
Rang : ???

Message(#) Sujet: Re: Au rapport ! [Pv Yanosa] Lun 21 Mar 2016 - 14:48

Des bruits sourds et si rapides que lorsqu’Oterashi Yanosa, Jisetsu Asuka et Jomei se retournèrent, tout était déjà terminé. Les deux médecins, le soldat de Hai no Kuni qui avait été sauvé… il n’en restait que des mares de sang. Et en plein milieu de ces dernières, une silhouette noire piétinait ce qui ressemblait bel et bien à un organe encore chaud. Il l’écrasa de son pied droit sans la moindre hésitation, faisant ainsi un pas vers le trio de Shûkaijins. Par la même occasion, il se dévoila à eux…

Pourtant il était resté une silhouette. En effet, ses vêtements et son masque étaient si sombres qu’il leur était impossible de voir la moindre « trace » humaine de cette personne. Les cornes osseuses accrochées à la tête et les ombres fumantes qui se dégageaient de lui faisaient pencher cet homme vers l’état de créature infâme. Qui était-il, qu’était-il ? Il était même impossible de choisir la bonne question à lui poser.

Pouvait-il seulement parler ? Le soldat sombre regarda ses mains, recouvertes de gants d’un cuir tout aussi sombre et enfumé que le reste. Puis alors qu’il semblait hésiter sur ce qu’il allait faire, il disparut de la vue des shinobis de l’Empire…

… avant d’attraper aussi violemment que rapidement les trois ninjas et de les emmener à un demi-kilomètre, sur un terrain plat. Il les relâcha aussi vite qu’il les avait agrippés. Sa trainée d’ombre l’avait suivie et continua de le faire lentement alors qu’il marchait pendant que ses opposants se relevaient.
    « Kh… kh… »
Essayait-il de parler ? Ou faisait-il simplement claquer sa mâchoire ? Dans tous les cas, il approchait, pas à pas. Et nul doute qu’il voulait se battre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Heishi
Messages : 32
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Au rapport ! [Pv Yanosa] Lun 21 Mar 2016 - 15:57


» S'ouvrir au monde ? - grogna Jomei en guise de réplique - Je ne vois pas en quoi aider des pays qui ont propagés la guerre et la violence jusqu'au foyer de mon clan et ont causés sa disparition serait une bonne chose... Certains sont incapables de s'unir pour le bien de tous, il y aura toujours une personne qui voudra être au dessus, toujours une autre pour s'y opposer. C'est de cette manière que naisse les conflits depuis toujours... Pour moi, le seul moyen de permettre à Kusa d'être en sécurité est simple... Il faut qu'on soit au dessus et que personne ne puisse s'y opposer... Voila comment imposer la paix.

Mais Yanosa semble avoir une approche différente, il est position de prendre ses propres décisions et tant qu'il travaillera pour le bien de notre pays, je le suivrais.

Il savait que ses paroles pouvaient êtres violentes, mais Jomei n'était pas du genre à mâcher ses mots, son pays était sa priorité désormais et il ferait tout pour permettre à Yanosa d'atteindre ses objectifs tant qu'il oeuvre pour le bien du pays de l'Herbe. Le pugiliste resta donc silencieux en écoutant les directives du Guerrier Rouge, qui d'ailleurs lui proposait de s'entraîner à partir d'aujourd'hui, que l'Heishi puisse libérer son potentiel et permettre aux autres Kusajins d'embrasser cette voie.

» Très bien, je reprends l'entraînement dès aujourd'hui, peut-être même que nous pourrions échanger quelques techniques... Mais est-ce que vous me demandez d’entraîner des soldats ? Je n'y vois aucun inconvénient mais je ne risque pas de leur poser un sceau pour leur permettre d'utiliser l'ouverture des Portes Célestes. Je veux bien transmettre les enseignements de mon clan pour permettre à certains Kusajins de s'ouvrir au Hachimon...

Mais Jomei du s’interrompre, d'étranges bruits résonnaient derrière lui le forcèrent à se retourner. Ses yeux bleus se posèrent alors sur une silhouette qui se tenait debout au milieu d'une marre de sang. La créature s'approcha d'un pas, laissant au pugiliste le temps de l’observer quelques secondes, Jomei distinguait une forme humanoïde enveloppée d'une fumée noire qui l'empêchait de voir plus de détails, mais cette chose venait de réaliser un véritable carnage en seulement quelques secondes.

L'être ténébreux chargea le trio à une vitesse incroyable, si rapide que Jomei n'eut pas le temps de réagir et il se retrouva emporté avec force à des centaines de mètres du Forum, au milieu d'une plaine verdoyante au cœur des forêts du pays de l'Herbe. Jomei se releva instantanément, se massant la nuque avec un air sévère dessiné sur son visage, une expression plus sombre que l'air peu aimable qu'il arborait habituellement.

» C'est ça Obli ? - demanda Jomei d'une voix grave et rocailleuse.

En tout cet être semblait avoir suivi Yanosa jusqu'ici car elle n'était certainement pas originaire de Kusa. En portant ses avants bras au niveau de son visage le Pugiliste attrapa les languettes en cuir de ses protections avec les dents pour les resserrer. Puis il fixa alors la créature qui s’approchait de nouveau.

» Cette chose vient d’ôter la vie à plusieurs nos camarades. Le combat est clairement engagé.

Jomei se mit alors en position, exécutant le mudra spécifique à son clan, une sorte de posture l'aidant à manipuler son chakra. Après une seconde d’immobilisation la végétation autour du moine semblait s'agiter, il était entrain d'ouvrir les premières portes du Hachimon. Cette sensation était familière pour lui, les deux portes dans son cerveau s'ouvrirent presque simultanément, déclenchant une impulsion autour de lui.

Maintenant que la seconde porte était ouverte, il allait pouvoir jauger de la puissance de son adversaire, quitte à ouvrir les suivantes pour ses prochains assauts. Jomei fit un pas avant de s'éclipser, la créature ne se tenait qu'à une vingtaine de mètres de lui et il parcourut la distance en quatre seconde tout en repliant son bras pour préparer un violent uppercut qu'il comptait abattre dans ce qui semblait être la base du visage de l'humanoïde. Son poing qui était entouré par une aura bleue et sifflante prenait alors la direction du menton de la créature.

Hrp:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 1995
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Au rapport ! [Pv Yanosa] Lun 21 Mar 2016 - 17:43

La discussion, quoi que sur un ton un peu plus houleux, suivait son cours malgré la nouvelle mitigée concernant l'état de santé du soldat de Hai. Jomei défendait bec et ongle la priorité qui selon lui devait exclusivement aller à son pays d'origine, et en cela il devenait en réalité aux yeux de Yanosa et de sa disciple un allié en puissance encore plus important qu'il ne l'avait semblé au premier abord. En effet, si sa conclusion laissait à désirer, le cheminement qui y menait était on ne plus juste.

« Les chefs, oui... Les décideurs. Ils sont en effet à l'origine de bien des aberrations et des maux, et il sera dans l'ordre naturel des choses de s'en débarrasser... mais pas pour hisser à leur place un autre régime simplement plus large et plus concentrique. Pour que le monde s'émancipe de sa plus grande illusion, il faudra beaucoup de travail... de la violence... et de la patience. »

Le débat aurait pu évoluer encore un peu plus, si un événement totalement imprévu n'était pas venu troubler la petite assemblée. Des bruits, cinglants et distants, arrachèrent les membres du trio à leur discussion, leur attention se reportant aussitôt sur la source de la perturbation. Encore épuisé et son chakra entamé, Yanosa avait abaissé ses protections sensorielles d'usage et ne put les remettre en route que trop tard, alors qu'un homme en armure d'un noir fumé et presque intangible se dirigeait vers eux, ses pas jalonnés de sang. Sans piper mot, l'ombre blindée se retrouva l'instant d'après sur Yanosa, Asuka et Jomei, employant dans la foulée une technique semblable à celle que le jashiniste avait employé quelques minutes plus tôt pour les téléporter ailleurs. Pas si loin que cela, toutefois, car aussitôt remis sur pied les trois guerriers avaient pu reconnaître le paysage familier du pays: ils étaient toujours à Kusa, mais un inconnu aux facultés très sérieuses venait d'assassiner leur patient et ses médecins. Qu'est-ce que tout ceci pouvait bien vouloir dire ?

« … Qui es-tu... »

Accusant encore le coup, le guerrier rouge garda un genou à terre tout en mobilisant toute l'énergie qu'il pouvait pour sentir les énergies autours d'eux et surveiller les environs tout en se rendant progressivement invisible.

« Asuka... je ne crois pas que monsieur va se montrer très coopératif... tu pourrais...?

- Plutôt deux fois qu'un sensei. Jomei...! »

Pas le temps de se concerter que le dernier des Kihoe se jetait déjà à corps perdu dans le combat en relâchant plusieurs verrous d'un seul coup, allant chercher le combat au contact sans laisser le temps au guerrier noir de préparer un nouveau coup fourré. Tant pis, se dit alors la valkyrie, qui se hâta de former tout autours d'elle son armure Kinton fétiche tout en dégainant un parchemin qu'elle déroula vers le haut en tendant les bras.

« Planque-toi Jomei ! »

Les épées de métal par centaines se mirent alors à jaillir du parchemin avec une trajectoire oblique, recouvrant bientôt toute la surface de combat en transperçant tous ceux qui s'y trouvaient. Yanosa, coutumier de la manoeuvre, se contenta d'esquiver les trois épées qui auraient pu lui nuire avec un minimum de mouvements pour garder sa position. Quant à Asuka, elle termina rapidement sa série de mouvements amples et précis en formant dans sa main deux de ses armes favorites: sa lance et son bouclier, chacune dans une main. Jomei avait voulu occuper le premier rang du combat... Il n'y avait plus qu'à espérer qu'il possédait les facultés pour gérer un adversaire capable de la prouesse technique exécutée au par avant par le guerrier noir, ainsi que les sens suffisamment alertes pour voir venir sans problème les lames qui venaient du ciel...






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nouveau
avatar
Informations
Grade : ???
Messages : 3
Rang : ???

Message(#) Sujet: Re: Au rapport ! [Pv Yanosa] Ven 1 Avr 2016 - 12:24

Le Guerrier approchait, mais la riposte ne tarda pas à arriver. Après tout, même lui savait que ce qu’il venait de faire ne pouvait que créer des représailles de la part de ces personnes. Trois shinobis, trois cibles à abattre ? L’une fonçait vers lui. Sans même chercher à esquiver, la masse noire se contenta simplement de frapper plus fort que son ennemi du moment. D’un large mouvement du bras gauche, il balaya celui dont il prononça doucement le nom.
    « Jomei… »
Comment connaissait-il le nom de celui qu’il venait de frapper ? Quel que soit cet énergumène, il venait en tout cas qu’il était seulement plus fort qu’il ne paraissait et surtout, qu’il en savait plus. Et il semblait pouvoir parler la langue humaine, alors était-il un Homme ?

C’est de sa condition d’humaine que la seule femme du trio sembla se détacher. En effet, elle se recouvra en un court instant d’une armure dorée aussi flamboyante qu’impressionnante. Pourtant, le Guerrier Noir ne semblait pas surpris, ni inquiet. Mais une question se posait alors : pouvait-on vraiment déterminer le sentiment de cet inconnu ? Non, il ne semblait définitivement pas comme les autres.
    « Jise… tsu, Asuka. »
Ce n’était donc pas seulement Jomei, mais également celle qui s’apprêtait à attaquer. Apparemment, dès que le guerrier sombre s’intéressait à quelqu’un, il se montrait très informé. S’était-il renseigné, était-il possible que les trois Shûkaijins soient des cibles privilégiées ou pire : qu’elles eurent été la raison de l’arrivée de cette créature.

Les lames de métal déchirèrent la zone aussi rapidement et puissamment qu’une tempête. La technique employée par le Shûkaijin était telle qu’il était presque impossible d’avoir un champ de vision correct durant cette dernière. Mais pourtant, Oterashi Yanosa et Jomei purent voir que le Guerrier Noir ne tentait pas d’esquiver les lames, mais les frappait avec une rage impressionnante. Presque chacun de ses coups détruisait aussitôt une lame. Mais certaines lui passaient également dans le corps… sans faire le moindre dégât ?

C’est indemne que le Guerrier Noir ressortit de cette attaque de zone. Les morceaux de lame parsemaient le sol. Le corps de l’ennemi des Shûkaijin dégageait toujours autant de fumée sombre. Pouvait-il se dématérialiser ? Les orbites de son masque semblaient maintenant tournées vers le représentant de Kusa.
    « Oterashi Yano… sa. »
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Heishi
Messages : 32
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Au rapport ! [Pv Yanosa] Ven 1 Avr 2016 - 13:24


Avec une facilité déconcertante l'entité ténébreuse balaya le Pugiliste comme si il n'était q'un vulgaire sac de plumes, l'Heishi se retrouva alors propulsé sur le coté avant de s'écraser sur le sol à plusieurs mètres du Guerrier Noir, la douleur était vive et probablement que l'attaque lui avait brisé plusieurs côtes mais le soldat de l'Empire se redressa en posa un genou à terre pour prendre son souffle et observer la suite des événements, une main posée sur le coté du ventre.

L'attaque qui suivit celle de Jomei était beaucoup plus impressionnante et destructrice, une volée de lames acérées fendaient le ciel pour retomber sur l'adversaire des Kusajins. Malgré le flot continu d'acier qui recouvrait une partie de la plaine Jomei pouvait distinguer les agissements spectaculaires de la cible d'Asuka. Il frappait les lames à mains nues, ce qui était suffisant pour détruire la plupart des projectiles susceptibles de le toucher mais le nombre d'épées était énorme et il ne pouvait pas les bloquer toutes, pourtant les lames censées le frapper ne faisaient que traverser son corps comme si il était fait de fumée.

Cet adversaire était vraiment impressionnant, les pupilles azurs de l'Heishi se dirigèrent vers ses partenaires, la jeune femme était couverte d'une armure dorée et armée d'une lance et d'un bouclier de la même couleur. Mais Yanosa lui avait complètement disparu, c'est alors que l'Heishi prit la décision de ne rien tenter tant que le Guerrier Rouge n'était pas réapparu, il devait surement préparer une attaque et il ne pouvait pas risquer de compromettre l'offensive du Seigneur de son pays sur contre un adversaire aussi dangereux.

Jomei se releva, dressé fièrement il se concentrait pour préparer sa prochaine attaque. Composant alors son mudra clanique pour l'aider à méditer malgré la douleur, le Pugiliste était prêt à ouvrir les prochaines Porte Célestes et ainsi déverser toute ses forces dans le combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 1995
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Au rapport ! [Pv Yanosa] Ven 1 Avr 2016 - 18:16





Ils s'y étaient tout deux attendu, mais le constater était toujours une autre paire de manche: l'assaut de Jomei, frontal et bestial, n'avait rien donné face au guerrier noir. Ce dernier s'était contenté d'outrepasser totalement la force et la vitesse du Kihoe avec une frappe lourde, qui enfonça la garde de Jomei et l'envoya paître à plusieurs mètres de là. Il ne manquait pas d'audace, pour sûr, mais en présence d'un adversaire apparemment capable de se téléporter lui ainsi que d'autres personnes, il aurait mieux valu mesurer le premier geste et adopter une stratégie moins directe. D'autant plus que le guerrier étranger semblait connaître les noms des trois individus qu'il avait amené à l'écart, ce qui se révélait plutôt troublant... Mais pas tant que cela, au final. L'homme en noir était en effet paré d'un casque qui empêchait toute identification et, même si Yanosa ne parvenait pas à déceler clairement une trace de chakra familière en lui, il pouvait tout aussi bien s'agir d'un guerrier qu'il avait déjà croisé voire même affronté par le passé.

Toutefois, en dépit de la situation quelque peu troublante, le guerrier rouge savait que lui et Asuka auraient bientôt les réponses qu'ils désiraient. Camouflé, déporté sur le côté en guettant la moindre opportunité de frapper ou occasion de protéger les siens, Yanosa savait que tout était déjà terminé. Il avait vu les lames d'acier se faire briser une à une par les poings furieux du guerrier noir, et avait bien remarqué que les rares épées qui auraient pu le toucher n'avaient fait que le traverser... Mais quelque puisse être ce jutsu, il n'aurait bientôt plus aucun secret pour eux. La cage était en place, et Asuka n'avait plus qu'à en fermer la grille à double tour, ce qu'elle fit sitôt après que l'individu masqué ait énoncé le nom de son mentor. La Jisetsu activa les sceaux choisis d'un simple mudra après avoir laissé ses yeux s'éveiller... et ce fut terminé. Du moins, pour le guerrier noir, qui à l'inverse des trois membres de l'Empire, n'était pas en dehors de la zone de contrôle temporel activée par Asuka. Dans une zone de quatre mètres de côté, au centre de laquelle se trouvait le guerrier noir, le temps s'était comme arrêté. Il s'écoulait en réalité de façon tellement lente qu'il en donnait l'impression.

« Bon, ben j'y vais du coup... Soyez vigilant, on ne sait jamais. »

Yanosa se garda bien d'ajouter quoi que ce soit afin de ne pas trahir sa position. Et, de toute façon, Asuka avait pris ses précautions et connaissait très bien les risques, malgré le dispositif extrême placé autours du guerrier noir. Les multiples épées plantées au sol... Autant de relais pour sa technique, qu'elle pourrait réactiver au besoin aussi longtemps qu'elle aurait du chakra et qu'ils pourraient en avoir besoin. Le jashiniste de son côté restait envieux, au fond, de la capacité de l'étranger à se téléporter avec autant de facilité, sans marquage de référence apparent, tout en embarquant avec lui plusieurs passagers. Lui avait encore du travail à faire pour parvenir à ce genre de résultats, en apparence parfaits.

Asuka avança pas à pas vers la zone de contrôle temporel, lance à la main, y pénétrant sans ralentir d'un iota grâce à l'accélération appliquée à tout son corps par ses pupilles. La jeune valkyrie avait beau être totalement incapable, même après moult entraînements, de développer et de maintenir des portails, elle s'était avérée particulièrement douée lorsqu'il s'agissait du contrôle temporel permis par ses yeux. Yeux qui lui avaient également permis de voir certaines de ses lames passer à travers le guerrier noir... Mettant les capacités de ce dernier sur le banc de test, elle s'employa alors à transpercer son corps à divers endroits, aux talons, dans les cuisses, dans les bras, les épaules,... Une série d'expérimentations, menées avec des timings différents, qui leur apprendraient bien tôt ou tard comment neutraliser l'homme en noir pour pouvoir ensuite lui tirer les vers du nez...





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nouveau
avatar
Informations
Grade : ???
Messages : 3
Rang : ???

Message(#) Sujet: Re: Au rapport ! [Pv Yanosa] Mar 7 Juin 2016 - 15:14

Le Guerrier Noir était surpuissant, mais il semblait également tout sauf naturel. Comment pouvait-il agir d’une façon si étrange et se prétendre humain ? Il y avait quelque-chose qui « clochait » c’est lui, et les informations qu’il dégageait sur chaque membre du trio Shûkaijin n’était qu’une preuve parmi d’autres de son « anomalie ». Mais dans le monde ninja, les anomalies et autres singularités étaient rarement une bonne chose pour ceux qui y faisaient face. Et lorsqu’on se sentait impuissant ou dépassé par quelque-chose d’inconnu, recourir à une astuce était chose bienvenue et souvent indispensable.

C’est ce qu’avait fait la Jisetsu. Chacune de ses lames semblait avoir été dotée du même Fûinjutsu clanique, permettant l’exécution d’une technique encore plus particulière et puissante. Si la force brute du Guerrier Noir semblait rendre toute attaque physique inutile, l’altération du temps avait été l’option choisie par la Shûkaijin pour répondre à son adversaire du moment.

Tout autour du Guerrier Noir, les sceaux des morceaux d’épées formèrent une barrière qui, sans qu’il semble s’en rendre compte, devinrent une prison temporelle. Si de l’extérieur le temps s’écoulait normalement, de l’intérieur c’était déjà trop tard.

L’ensemble des actions menées par Jisetsu Asuka se déroulèrent vite, trop vite même. La chute du corps du Guerrier Noir au sol sembla être la conclusion de ce combat, renversé d’une façon aussi rapide que logique. Malgré tous les atouts que l’inconnu semblait avoir sur le commun des mortels, la maîtrise du temps ou l’immortalité ne semblaient pas en faire partie.

Les ombres qui enveloppaient – qui semblaient même faire partie de lui – quittèrent le corps du Guerrier Noir. Sa condition redevint alors celle d’un humain tout à fait lambda : un homme au corps certes musclé mais bien loin de dégager la prestance et la puissance de celui qu’il avait été.

Une seule question demeurait à propos de ce cadavre : comment avait-il pu posséder une telle puissance et surtout, de telles capacités ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 1995
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Au rapport ! [Pv Yanosa] Mar 7 Juin 2016 - 19:45

Elle s'était attendue à de la résistance, beaucoup de résistance, surtout après avoir vu certaines de ses lames littéralement traverser le guerrier noir un peu plus tôt sans lui causer le moindre mal. Aussi, elle n'y était pas allée de main morte avec sa lance, tout d'acier recouverte, perforant et tailladant à tout va, et pendant un court instant, elle eut du mal à croire ce qu'elle ressentait entre ses mains. Son arme touchait sa cible. Pas de façon conventionnelle, comme elle pouvait en avoir l'habitude lorsqu'elle avait eu l'occasion de transpercer des corps bien humains. Perplexe, elle lança un regard, sous son casque doré, dans la direction où devait se trouver Yanosa, le corps du guerrier toujours immobilisé au sein de la cage temporelle et aucune réelle hémorragie ne semblant se déclarer.

« Booonnnnn... Ben... Désolé, sensei, je crois que... »

D'un mudra de sa main libre, elle annula l'emprise de sa technique sur la petite zone carrée, prête et sur ses appuis pour le cas où... Mais rien ne se passa, hormis la chute lourde et molle du corps du guerrier noir.

« ...j'en ai fait un peu trop. »

Tous les regards étaient fixés sur la carcasse noire, dont sembla s'échapper toute l'énergie surnaturelle qui l'avait habitée auparavant. Même Jomei, qui n'avait pas pu éviter toutes les lames envoyées par Asuka et qui se retrouvait blessé à la jambe sur le côté de la clairière, était comme captivé par la scène. De son côté Yanosa, qui n'en avait pas perdu une miette, désactiva immédiatement son camouflage. D'une part, car il commençait à sérieusement manquer de chakra suite à tous les événements arrivés à Hai, et d'autre part car il venait de comprendre ce qui venait de se passer.

« Inutile de t'excuser Asuka...Le destin de cet homme était scellé dès le moment.. où il a été frappé par Obli. »

Le guerrier rouge s'avança au milieu des épées plantées dans le sol, les foulant parfois du pied pour se frayer un chemin jusqu'au cadavre, qu'il reconnaissait fort bien.

« Frappé...par Obli ? Vous voulez dire que...

- C'est ça. Cette chose, c'était le soldat que j'ai amené à nos soigneurs, depuis Hai, où a finalement été vaincu et scellé Obli et son essence. Et si il avait besoin de soins urgents, c'était précisément car il avait été frappé par Obli. D'une façon ou d'une autre... dit-il en s'agenouillant près du corps, plus du tout aussi impressionnant qu'auparavant, le pouvoir de cette créature a du pénétrer cet homme, en faire une sorte de... résidu.

Cette énergie qui s'est échappée de lui.. Il y en avait si peu, en comparaison de celle qui composait Obli, que c'en est d'autant plus terrifiant.

- Bon... pas vraiment de boulette en vue finalement, se rassura la Jisetsu en faisant disparaître le métal doré qui composait son armure, révélant à nouveau son visage et sa chevelure rose. Et puis, on est débarrassé pour de bon de cette nuisance, du coup, on va pouvoir se concentrer sur le plus important.

- Oui.. Je vais devoir... reprendre des forces. Et puis... Je me mettrai en route. Une page se tourne, mais... l'ouvrage est loin d'être terminé. Jomei, je laisse Asuka t'amener à nos herboristes, ils t'aideront à te remettre sur pieds. »

Yanosa se redressa, péniblement, encore sous le coup des tiraillements physiques multiples qu'il avait du subir durant ce dernier quart d'heure et en cruel manque de chakra. Une situation qu'il lui faudrait éviter à l'avenir, autant que possible, s'il ne voulait pas prendre le risque de perdre le contrôle de l'énergie d'Obli qu'il avait pris sur lui de garder en lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 

Au rapport ! [Pv Yanosa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Roche :: Kusa no Kuni-