N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Appelez moi le directeur ! [ Mission Rang D ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 46
Rang : C

Message(#) Sujet: Appelez moi le directeur ! [ Mission Rang D ] Sam 19 Mar - 1:09




Dimanche soir, il est tard.


Après avoir erré toute la journée dans Kumo, Densha marche jusqu'à son arbre où il s'endort habituellement.


« Encore une soirée à la belle étoile, je devrais peut-être penser à acheter un appartement un jour, après tout, j'ai l'argent. Oh, c'est quoi ça au pied de l'arbre ? Cool, un nouvel ordre de mission ! »


Je ramasse l'ordre pour le lire, il est écrit :


L'académie du village est en manque d'effectif actuellement, elle a donc besoin de l'aide de genin pour s'occuper de surveiller les étudiants. Votre rôle sera donc d'assister un professeur et de surveiller les étudiants pendant une journée. Rendez-vous lundi matin à 8h dans la salle de cours.


C'est quoi cette histoire, ils ont sûrement dû se tromper de destinataire. Je n'ai que dix ans, je ne peux pas surveiller des gens plus âgés que moi !
Je n'ai pas le temps d'y réfléchir de toutes façon, j'aurai bientôt besoin d'argent. Je partirai au levé du soleil, cette fois-ci, je vais pouvoir dormir avant d'aller en mission !




Le lendemain matin.


Les rayons du soleil caressent les jeunes paupières de notre genin solitaire.


Ça y est, déjà le matin ! C'était quelle heure déjà pour l'académie ? Hein ? L'ordre de mission ?! Pas ici, pas là non plus.. Je l'ai perdu !
Au cas où, je vais me mettre sur la route en vitesse, au moins je suis sûr de ne pas être en retard !


Après s'être bien réveillé en courant, Densha se souvient où est rangé son ordre de mission


« Oh, mais bien sûr ! J'avais rangé l'ordre dans mon sac pour ne pas le perdre. Les matins, ça ne me réussit pas... Donc on disait..mmh.. c'est ça : 8h à l'académie ! »


Me voilà sur la place, il est très tôt, mais il y a déjà beaucoup de commerçants et de citadins, c'est vivant. Depuis ma balade avec le marchand et sa famille, je ne trouve plus ça aussi désagréable qu'avant d'être entouré de gens, je vais peut être m'installer en ville d'ici peu. J'ai vraiment besoin de savoir l'heure, il faut que je parle ce passant :


« E-excusez moi ! Vous avez l'heure ? »


« Oui bien sûr jeune homme, il est sept heures vingt ! Bonne journée. »


Mon cœur bat la chamade, mais j'ai réussi à engager une conversation, j'ai beaucoup progressé, je suis fier de moi ! Bref. Je devrais en profiter pour acheter une montre à un marchand.


Montre achetée et enfilée au poignet, l'apprenti surveillant arrive enfin dans la salle de classe. Le professeur l'interpelle.


« Dieu merci, vous êtes venu Densha, et en avance pour couronner le tout ! Installez vous à côté de mon bureau le cours va commencer. »


Le professeur d'académie était brun avec des lunettes noires cachant un peu sa mine dépressive. Il était vêtu d'une tenue de ninja tout ce qu'il y a de plus classique. À vue d’œil, je lui aurais donné une trentaine d'années.
Les élèves sont rentrés comme un troupeau de chats sauvages instables et totalement barbares, j'ai cru à une attaque d'un village voisin !


Le cours débuta dans un calme assourdissant, peut-être était-ce la présence d'un nouveau qui les impressionnait ? Je n'eus pas la chance de pouvoir trouver une réponse à ma question que la plus grosse tempête de la matinée démarra. Des tonnes de boulettes de papier, de crottes de nez, gommes et autres confections artisanales furent lancées en direction du professeur qui écrivait au tableau. Étonnement, ce dernier ne prit même pas la peine d'esquiver quoi que ce soit et se retrouva le dos souillé par la majorité des projectiles. Il me regarda avec un air dépité, suis-je censé agir dans des moments pareils ? Est-ce mon rôle ?


La matinée se termina sur le même ton sans aucune interruption, sans aucun moment de calme, de répit pour notre pauvre enseignant. Ma montre m'indiquait midi, l'heure du repas était arrivée. Nous nous dirigeâmes vers le restaurant académique. Installé à deux sur la petite table du personnel, le professeur et moi débriefions de la matinée.


« Écoutez Densha, j'aimerais que vous soyez un peu plus présent cet après-midi. Après tout, vous êtes le surveillant, vous vous devez de sévir lorsqu'un élève perturbe le cours. »


« Je comprends, pourriez vous me donner un signal lorsque vous sentez que cela va trop loin s'il vous plait ? Vous comprenez, j'ai déjà tué un civil de sang-froid il y a quelques années, je ne sais plus vraiment quand cela en est trop ou non. »


Tué. Le mot avait résonné dans toute la salle. Les étudiants se sont tous tus d'un seul coup. Un silence de mort régnait sur la salle jusqu'à ce qu'un des disciples se souvienne de mon passé.
« C'est lui, l'enfant seul » « Oui, c'est bien le gosse du clan Monjara ! » « Il est vraiment devenu surveillant ? » … Des dizaines de murmures se sont enchaînés et superposés jusqu'à atteindre la bouche de tous les étudiants. Le brouhaha était de retour. Mais l'atmosphère était différente, plus tendue.


Quatorze heure à ma montre. La reprise des cours est imminente. Je suis déjà dans la salle avec le professeur, il s'élance pour ouvrir la porte aux élèves.
Il paraissaient beaucoup plus calme, comme apeurés. Peut-être n'aurais-je pas de travail à effectuer finalement ! Une fois installés l'une des rares personne encore sereine après la révélation de ce midi m'interpella :


«  Hey Monjara, c'est bien toi ? Ils t'ont vraiment laissé devenir surveillant ? Je pensais pas que t'avais fini de ramasser les déchets dans les rues de Kumo ! »


Des rires éclataient. Je me devais de prendre mon courage à deux mains et de lui répondre.


« Je suis le gardien de valeurs qui n'ont pas de prix. Je reste en éveil pour que vous dormez en paix. Toujours debout, j'avance pour faire reculer la peur. Ici, ailleurs, je défend mon pays et toutes ses couleurs. Je suis votre futur. Je suis un shinobi, et ma mission aujourd'hui est de vous surveiller. »


Un long silence de plomb de quelques secondes tomba dans la salle. Même l'académicien en resta choqué par mon intervention. Il esquissa un petit sourire, je suppose que j'ai bien fait de répondre à ce provocateur alors. Des applaudissements et encouragements sont tombés comme une averse en ma direction. D'après mon observation je pourrais dire que j'ai réussi à les motiver à devenir comme moi et faire en sorte que je ne sois plus aussi ignoré que ce matin.
 
Le reste de l'après-midi s'est déroulé dans le plus grand des calmes. Les élèves notaient le cours et posaient beaucoup de questions pertinentes. Je pouvais apercevoir un changement de la mine du professeur, il semblait beaucoup plus heureux et épanoui dans son travail désormais.
Quant à moi j’ai eu la chance de découvrir l’ambiance d’une salle de classe. Ce n’est pas si désagréable, peut-être même attirant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://densha.tk
 

Appelez moi le directeur ! [ Mission Rang D ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kumogakure no Satô-