N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Premier pas pour "Kusa" [Mission Sengoku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 546
Rang : B

Message(#) Sujet: Premier pas pour "Kusa" [Mission Sengoku] Dim 20 Mar 2016 - 22:33

Cinq kilomètres. C’était la distance qu’il venait déjà de parcourir. Son pas gracile faisait défiler le paysage forestier sous ses pieds. Le pays regorgeait de végétations. De vastes forêts traversant une majeure partie de cette nation. Fuka n’en connaissait pas grand-chose, si ce n’est le Seigneur de Guerre chargé de défendre cette contrée impériale. L’Oterashi, qui était responsable de sa présence ici. Leur rencontre provoquée par le biais de l’Empereur avait mené le Taisa dans cette expédition improvisée. Dans un coin de sa tête, Samehada ricanait :

- Te voilà encore l’outil d’un autre. Tu ne t’en lasses pas à force ?

Le bretteur ne répondit même pas. Il continuait sans se préoccuper de ce détail. Il savait pertinemment que sans lui, l’épée serait encore entreposée comme une relique dans son village natal, à prendre la poussière. Et l’arme le savait aussi. Elle avait juste trop de fierté pour admettre que chacun d’eux gagnait à coopérer avec l’autre. C’est qu’on a son petit caractère quand on est un Sabre à Pouvoir capable de penser par soi-même !

Dix kilomètres déjà le séparait de l’extrémité Sud du lac qu’il avait rejoint directement après son entrevue avec Yanosa. Cet homme avait beau être bizarre, il inspirait un certain respect. Tout comme l’Empereur, son expérience semblait bénéfique à qui savait prêter une oreille attentive à ses dires. Fuka suivait là où ses supérieurs le conduisaient. Hier encore il suivait le Hoheinheim dans une caverne perdu au milieu de Taki pour éliminer un dangereux ver parasite, la fois d’après il menait une expédition sur les terres de Ki no kuni en compagnie de la dirigeante de Yuki, s’entraînait en compagnie du Gouverneur de la Brume et quelques jours plus tôt, il s’entretenait avec l’Empereur lui-même sur les Bijuus. En faisant le compte rendu de son vécu au sein du Shûkai, il se rendit compte qu’il lui manquait le Seigneur de Tori dans ses connaissances. Ce devait être une question de temps si l’on suivait la logique.

Les premiers signes de présence finirent par poindre dans le paysage feuillu. Ici et là des traces qui indiquaient une activité humaine proche. Des sentiers battus à force de passage, des aires d’abattage de bois ou même des pièges de chasse laissés à l’abandon. Fuka se rapprochait de son but. Il diminua son altitude. Voltigeant parmi les plus hautes cimes d’arbres, il préféra regagner la terre ferme pour ne pas affoler d’éventuels badauds. Son objectif était avant tout d’approcher une tribu d’hommes et de femmes dont les desseins étaient obscurs. Soit ils tenaient à se marginaliser, soit ils chercheraient à attenter à la vie du Seigneur du pays. Ce dernier étant possiblement le chef de la nouvelle section du bretteur, il devait enquêter sur ce phénomène.

Comme lui avait annoncé son commanditaire, ce fut après quinze kilomètres qu’il aperçut les premières colonnes de fumée d’un campement au loin. Il ralentit le pas. Sa présence ne devait pas attirer l’attention outre mesure. Il allait devoir s’approcher et nouer contact dans un premier temps. S’il débarquait en courant comme un dératé, les cibles se sentiront agressées et attaqueront sans chercher à comprendre. Occasionnellement pour cette mission, le Taisa allait devoir redoubler d’attention et d’ingéniosité pour ne pas en venir aux mains. C’était là les instructions qui lui avaient été laissées. Lorsqu’il fut à bonne distance des habitations rudimentaires, il observa les environs. Un terrain dégagé parsemé ici et là de quelques arbres solitaires. Son regard tenta de déceler d’éventuels pièges mais il ne remarqua rien d’inhabituel. Avant de faire une entrée remarquée, il se promena aux abords du village improvisé.

Une rivière assez modeste venait traîner son cours non loin de là. Il s’y rendit pour remplir sa gourde et se désaltérer après sa course effrénée. Son entraînement l’empêchait d’être trop marqué par les désagréments d’un tel effort physique. Il n’était donc pas imbibé de sueur ou haletant comme un porc. Alors qu’il portait la gourde à ses lèvres, il ressentit une présence dans son dos. A peine eut-il le temps de se retourner que sa glotte faisait face au fil d’une lame. A l’autre bout se tenait un jeune homme à peine plus vieux que lui. Il le fixait de ses prunelles vertes qui renvoyaient toute sa détermination :

- Qui es tu étranger ?

- Un modeste voyageur, mentit Fuka les mains levées pour témoigner de sa bonne foi. J’ai cherché asile auprès de l’Empire lorsque mon village à Ki no kuni a été détruit mais j’ai été honteusement rejeté. J’ai eu vent de camps ayant également eu affaire aux suppôts de l’Empereur.

Il avait eu toute la route pour planifier son mensonge. Il s’était inventé une vie fictive au cas où l’interrogatoire était plus pointu. A la dégaine de son interlocuteur, il ne faisait pas face au chef de ce petit groupe. Il n’allait donc pas sortir le grand jeu face à un simple sous-fifre. Ce serait bien trop suspect de chercher justification devant un subalterne. Ce dernier le regarda un moment avant de lui faire un mouvement du menton en direction du village.

- Tu vas aller expliquer ça aux patrons. Marches devant et en douceur. Au moindre geste suspect t’es un homme mort.

- Pas de problème, répondit Fuka qui venait de se placer face à son geôlier.

Il arborait un léger sourire. Cette menace infantile ne l’effrayait guères. Ce n’était pas une vulgaire arme comme celle qu’il tenait qui allait l’empêcher de remplir son objectif. Et quand bien même il devrait se retourner contre lui, il le maîtriserait assez facilement. Leur route les mena assez vite aux premières tentes et en contact direct avec la populace. La mission commençait dès maintenant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 2005
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Premier pas pour "Kusa" [Mission Sengoku] Lun 21 Mar 2016 - 23:53

Fuka était rapidement entré en contact avec le groupe désigné quelques temps plus tôt par Yanosa, et volontairement ou non, venait de se constituer prisonnier de l'un d'eux. Une façon comme une autre d'identifier le ou les leaders avec qui il allait pouvoir et devoir dialoguer afin d'en apprendre un peu plus sur les objectifs du groupe, qui étaient au centre des préoccupations que lui avait communiqué l'Onshi. Sans se presser, le premier kusajin renégat escorta l'épéiste vers le coeur du campement, notant sans mal dans le dos de son captif le long manche qui se perdait dans un amas épais entouré de bandage. Une arme, à n'en pas douter, mais d'un genre tout à fait particulier. Quelques minutes plus tard, les deux hommes retrouvaient le reste du groupe.

« Hey, Roki, Azuchi, regardez sur quoi je suis tombé près du cours d'eau ! Le type manque pas de nerf, il se présente comme un exilé de Ki, un « maudaiste voyageur », repoussé par l'Empire, haha. Il a du oublier qu'il avait une arme de trente kilos sur le dos ! »

L'homme et la femme interpellés par le premier kusajin, qui continuait de faire avancer Fuka sous la menace de son arme, parurent entre les troncs d'arbre, vraisemblablement tirés d'une sieste crapuleuse par leur compère et sa prise.

« Hmm..? Ah, oué, en effet... Dis, c'est quoi ce gros machin, c'est vraiment une épée en dessous ? Demanda Azuchi, une femme d'une trentaine d'années au teint buriné.

- J'avoue que j'me pose aussi la question... Il a pas l'air de porter l'Empire dans son coeur en tout cas, l'exilé de Ki, n'est-ce pas ?

- Oh, et pourquoi ça ? Me semblait pourtant pas qu'il était impliqué dans les troubles qu'y avait là-bas... Tu serais pas plutôt vexé de t'être fait refouler, hm ? Allez, dis tout à maman Azu-chan. »

Autours de lui, Fuka pouvait déjà sentir la majorité restante du groupe que lui avait détaillé Yanosa qui se mettait en mouvement, intrigués, mais aussi prudents et inquiets de par la présence d'un étranger qui était à priori un fieffé menteur, d'après les premières impressions qui se dégageaient de lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 546
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Premier pas pour "Kusa" [Mission Sengoku] Jeu 24 Mar 2016 - 23:39

Le léger sourire qu’il affichait fièrement s’était vite mué en un trait mince témoignant de tout son sérieux. S’il débarquait en affichant un air niais, il serait vite grillé. Il allait devoir faire un effort prodigieux pour ne pas tout envoyer valdinguer. Le massacre n’était pas dans l’ordre de mission. Ce qui frustrait fortement Samehada. Elle grognait d’impatience avec tous ces gens qui les dévisageaient déjà comme de la chair fraîche. Le terme de « machin » acheva sa patience déjà très mince :

- Qu’est-ce qu’ils osent dire les gueux ?! Viens on se les fait ! Ce sont des vermines on en aura pour deux secondes à tous les bouffer. C’est à peine si j’aurais de quoi me faire un amuse-bouche.

- C’est pas la mission, répondit calmement Fuka.

Il restait concentré sur l’instant présent pour ne rien perdre du moment. Le moindre mot, la moindre phrase, le moindre geste avait son importance. Des informations pouvaient filtrer malgré eux. Déjà, les responsables de ce camp semblaient être ce couple vers qui il avait été amené. Roki et Azuchi. Il retint les noms pour son rapport. S’ils étaient toujours vivants d’ici là. La femme semblait être à la tête du duo puisque c’est elle qui prit l’initiative de lui adresser la parole. A moins que l’autre ne se planque derrière une couverture pour ne pas être visé, elle avait l’air d’être celle qui portait la culotte. Son attitude sans gêne et ses attitudes masculinisées en faisait une potentielle patronne de tout ce beau monde. Il ne fallait pas négliger ses opposants sur des détails aussi futiles.

Tous les regards étaient rivés vers lui alors que chacun attendait ses réponses quant aux multiples interrogations qui animaient l’assistance. C’était là le moment de déballer tout son jeu d’acteur qu’il avait prévu sur la route.

- Vous vous trompez si vous pensez que l’Empire ne s’est pas impliqué sur les terres de Ki. Ils y ont envoyés des troupes pour « aider ». Mais voilà où me mène aujourd’hui leur assistance. J’ai eu beau leur louer mes services ainsi que ceux de mon arme, dit-il en pointant du pouce son dos où reposait Peau-de-Requin, ils n’en ont eu rien à faire. Leur intérêt là-bas était tout autre qu’aider la population. Plutôt une nouvelle extension de leur territoire.

L’air parfaitement calme et sérieux pouvait témoigner d’une sincérité. Le visage du bretteur ne trahissait aucune émotion, tel un fier guerrier refusant d’admettre son impuissance dans une situation. Il agissait et parlait comme s’il se trouvait réellement dans cette situation. Le regard haut, la tête tout autant et les yeux qui ne fuyaient pas le contact visuel de son interlocutrice. Tout était calculé et prémédité pour être le plus convaincant possible. D’où sa préparation pour rester cohérent dans son récit. Alors que certains commentaient déjà ses dires, il se permit de continuer pour conclure sur une nouvelle note plus percutante pour l’auditoire :

- Je suis venu ici en quête d’un abri. Je n’ai pas à me cacher sinon je ne me serais pas ainsi approché de votre village. Mes intentions sont nobles et si vous veniez à me refuser ici, je n’aurais qu’à trouver une autre tribu susceptible de m’accueillir. Je ne souhaite pas être un fardeau et c’est bien pour cela que je suis venu armé. J’accorderais ses meurtres à qui saura entendre mon appel. Et si le sang des Impérieux doit couler, je le ferais gracieusement.

Il ne restait plus qu’à attendre le verdict. Ce serait le moment déterminant où il saurait si ce genre de mission était dans ses cordes. Sinon, sa place au sein du Sengoku serait fortement compromise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 2005
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Premier pas pour "Kusa" [Mission Sengoku] Sam 26 Mar 2016 - 19:42

« Le sang des impériaux, hein... répondit Roki, qui avait jusque là gardé le silence, en retrait par rapport à Azuchi. Tu n'es qu'un vulgaire mercenaire, en fin de compte. Tu as essuyé un revers à Ki.. et te voilà réduit à proposer tes services pour simplement subsister...

- En tout cas, il a raison sur un point, l'Empire est voué à s'étendre. C'est la volonté de son « Kamui » qui veut ça.

- Sauf qu'ici, à Kusa, on a d'autres chats à fouetter avant d'en arriver à l'Empereur. Oui, bien d'autres chats à fouetter...

- Tiens, pour éponger le trajet, « voyageur », lança Azuchi en tendant un bol d'un étrange breuvage fluide et marron à Fuka. »

Malgré la présentation initiale entre le faux mercenaire et le petit groupe, qui avait été placée sous le signe de la tension et de la défiance, l'ambiance semblait décoller un peu, de part l'hospitalité offerte par Azuchi et les explications fournies par l'invité d'honneur de la congrégation. Roki, manifestement, était cependant toujours un peu dédaigneux à l'égard de Fuka, ne voyant à travers lui qu'une lame à louer. Mais depuis le bois sur la droite, un nouveau protagoniste allait s'immiscer dans la scène.



« Hola, vous allez bien ? Roki, Azuchi, des nouvelles ? »

La jeune femme aux cheveux roses était arrivée par le côté, visiblement partie chercher un peu de bois sec pour le feu du soir, bois qu'elle s'empressa de poser sous un petit abri en peau.

« Héé.. c'est qui, lui ?

- Un mercenaire. Pas très content de la politique d'expansion menée par l'Empire. Il se propose de faire couler du sang pour nous, si j'ai bien compris, en échange d'un peu de tendresse... Hahaha.

- Bah, écoute... Pourquoi pas, hein ! Mais si il veut commencer par Kusa pour sa petite croisade il va se heurter à un os ! »

Tout en prononçant ces mots, la jeune femme sortit une épée courte d'acier aiguisé depuis son ceinturon, mettant la lame au clair pour la rendre bien visible par l'invité du groupe.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 546
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Premier pas pour "Kusa" [Mission Sengoku] Sam 9 Avr 2016 - 22:21

Chacun commençait à se dérider un peu. Alors que Fuka s’était expliqué un peu plus sur les fausses raisons de sa présence dans le camp, l’hospitalité lui fut plus ou moins offerte, personnalisé en l’occurrence par une soupe. La matriarche de cette bande s’était laissé amadouer par son discours malgré le fait que son compagnon n’avait pas l’air enchanté à cette idée. Ce n’était définitivement pas lui qui portait la culotte dans le couple. Un simple regard à son attention lorsqu’il avait émis des doutes sur son sujet pour finalement s’estomper lorsque le bretteur fut « accepté » parmi eux.

Il profita quelques temps du simple repas qui lui fut gracieusement offert et se remplit maigrement l’estomac. Bien qu’il n’en laissa rien paraitre et qu’il tentait de se greffer à quelques conversations alentour, il restait sur le qui-vive. Le moindre élément d’information devait être archivé pour son rapport d’après-mission. On l’attendait au tournant et il comptait bien se donner à fond dans sa tâche. Si le Seigneur du pays l’estimait comme un simple larbin obéissant aux ordres, il se trompait légèrement sur son compte. Il n’était certes pas très causant ou récalcitrant aux ordres mais cela se compensait par une application à la lettre des instructions. Dans la limite du raisonnable bien sûr comme l’avait démontré sa participation lors du désastre de Ki. La responsable s’était montrée particulièrement puérile et inopérante. Un souvenir chassé d’un léger sourire alors qu’un gars à côté de lui venait de balancer une boutade qu’il n’avait même pas entendu. Les conversations allaient bon train lorsqu’elle arriva.

Difficile de la louper avec sa coiffure. Des cheveux roses, rien que ça. Le regard attentif au monde qui l’entourait, elle n’avait pas pu échapper aux yeux gris du Sabreur. Ils se croisèrent visuellement alors qu’elle se rendait auprès de la femme qui l’avait accueilli quelques minutes plus tôt dans le groupe. Elles se parlèrent un peu avant qu’une arme ne soit tirée de son fourreau. Le reflet métallique vint capter l’œil du bretteur qui n’en fut pas ébloui pour autant. Il releva le regard sur la propriétaire de la lame et se leva calmement. Il vint seulement déposer son auge non loin de là où se tenaient les deux femmes. Il n’avait pas lâché celle à la chevelure rosée. Pourtant il finit par pivoter la tête vers celle nommée Azuchi lorsqu’il eut terminé sa tâche. Inclinant la tête respectueusement sans baisser les yeux, il lui adressa posément la parole :

- Je vous remercie pour ce repas et l’hospitalité que vous m’accordez. Vous n’en serez pas déçue.

Avant qu’il ne s’éloigne vers le coin de feu où il avait pris place tout à l’heure. L’intimidation précédente n’ayant pas suivi d’un assaut, il n’avait aucune raison d’engager les hostilités. Les ordres étaient clairs. Il allait donc devoir se faire tout petit tant que les évènements n’exigeaient pas de répliques de sa part. mais il n’était pas plus serein depuis que cette bubble gum sur patte s’était invitée dans la partie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Premier pas pour "Kusa" [Mission Sengoku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Roche :: Kusa no Kuni-