N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Exprimer son potentiel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 933
Rang : A

Message(#) Sujet: Exprimer son potentiel. Mer 23 Mar 2016 - 14:19


Une semaine s'était écoulée depuis la sortie de Yui de l’hôpital où elle avait séjourné un moment après son retour du pays du Soleil. C'était maintenant une tout autre kunoichi qui venait de naître. La Hakushi se retrouvait alors assise sur le rebord d'un rocher à même le flanc d'une falaise qui surplombait le village, ses cheveux maintenant blancs s'agitaient au rythme des courants d'air et son regard écarlate observait le paysage avec indifférence. Les émotions que l'adolescente pouvait ressentir avant l'incident étaient parties en fumée, consumée par les mêmes flammes qui avaient ravagé son beau visage.

Pourtant Yui ne se préoccupait pas de cacher ses blessures, elles étaient là pour lui rappeler son erreur et l'empêcher de la reproduire, elle assumait totalement sa nouvelle apparence. C'est alors q'un petit oiseau de papier vint tournoyer autour d'elle, Yui tendit la main et l'origami se pausa dans le creux sa paume. Il s'agissait d'une lettre que la chûnin déplia sans ménagement pour en découvrir le contenu.

Il s'agissait d'une lettre de son grand père Kiyosuke, lui demandant de se rendre au lac Keiryuu au plus vite. Cette invitation ressemblait beaucoup plus à une convocation qu'à une invitation, étant donné les valeurs de la Hakushi et ses nouveaux principes, les ordres d'un supérieur avaient la priorité sur tout, tout comme la réussite d'une mission passera désormais avant la sécurité des shinobis qui l'exécute.

Soit, Yui se mit alors en route, elle était habillée d'un simple pantalon noir et d'un tee-shirt de la même couleur sous une veste marron, sa tenue de combat n'avait survécu aux flammes et elle n'avait pas pu la récupérer. La kunoichi se retrouva alors à bondir de toits en toits vêtue comme n'importe quel civil, elle s'était facilement remise de ses blessures grâce aux soins supplémentaires prodigués par Satomi.

Une petite heure après la Hakushi marchait paisiblement sur les rebords du lac en aval de Kumo. L'endroit était particulièrement calme, un silence reposant accompagné par la chant des oiseaux, il devait être quinze heures et le lac scintillait de mille feux. Pourtant Yui ne s'extasiait pas devant ce beau spectacle, quelques semaines plus tôt elle se serait assise pour admirer le paysage mais aujourd'hui elle se contentait de marcher autour du lac, cherchant Kiyosuke du regard pour vite aller à sa rencontre.

Deux ombres sur le sol attirèrent l'attention de la chûnin qui leva la tête, au dessus d'elle planait un flot de papier qui s'approcha d'elle avant de s'assembler, prenant l'apparence de deux hommes, un qu'elle reconnaissait comme son grand père et l'autre était un parfait inconnu.

» Tu as fait vite Yui - dit l'aîné Hakushi d'une voix très calme pendant qu'il fixait sa petite fille à travers ses lunettes dorées. - Je suis très heureux de te voir aussi en forme, je ne peux pas imaginer ce que tu ressens en ce moment.

La kunoichi se contenta d'hausser les épaules alors que ses pupilles flamboyantes se posaient sur le second homme à la chevelure noire.

» Étrange ces yeux... Ils n'étaient pas verts ? Je suis Hazen, un des dirigeants du clan.

C'était donc lui... Yui n'avait jamais vu cet homme mais entendre son nom la fit frissonner de colère, d'après Satomi il était le leader de la rébellion qui scindait le clan en deux, comment pouvait-il se tenir aux cotés de son grand père comme si de rien n'était alors qui Kiyosuke luttait depuis des années contre le mouvement séparatiste dans l'espoir de rétablir l'unité au sein des Hakushi.

» Tu ne comprends pas ? C'est son chakra Katon qui a modifié l'aspect de ses yeux. Yui a du concentrer son chakra dans son visage pendant qu'elle était victime des flammes, inconsciemment elle a du en concentrer encore plus dans ses yeux pour les protéger. C'est assez surprenant à voir, mais cela prouve que tu as contrôlé ton chakra à la perfection malgré la souffrance.

La kunoichi hocha la tête en guise de confirmation, elle n'avait pas envie de parler de cet incident, c'était une honte pour elle désormais. La large brûlure qui couvrait le haut de son visage n'était que la preuve de son échec en tant que ninja de Kumo.

» Quoi qu'il en soit, nous ne t'avons pas fait venir pour discuter, bien au contraire. Suis-nous si'il te plaît. - lança Hazen avant de se mettre en marche vers les montagnes du Mont Kazan.

Silencieusement Yui se mit alors en route, suivant ses deux aînés sans poser de questions. Son avis sur Hazen ne comptais plus, elle devait le respecter comme n'importe quel autre supérieur hiérarchique, et si Kiyosuke lui accordait sa confiance, elle ferait de même. Une petite heure est les Kumojins s'arrêtèrent devant un grand chalet construit entre deux crêtes, à l'abris des regards indiscrets, il était même quasiment invisible car recouvert par un épais manteau neigeux.

Une fois à l'intérieur Yui découvrit une battisse confortable propre et plutôt bien agencée. Après avoir traversé un petit vestibule, elle se retrouva dans la pièce principale, avec une table, des chaises et des placards remplis de provisions. Kiyosuke alluma alors un feu qui illumina la salle qui baignait maintenant dans une lumière orangée et vacillante. La Hakushi remarqua alors une porte ouverte dans le mur du fond, le foyer était assez puissant pour lui permettre de voir dans la seconde pièce.

Sans aucun doute il s'agissait d'une salle d'entrainement, le centre de la pièce était couvert de sable formant une arène circulaire, des mannequins et des armes étaient disposés contre les murs.

» Pourquoi je suis ici ? - demanda Yui d'une voix claire et glaciale.

» Nous sommes ici pour t'enseigner l'art du Fuinjutsu. Notre clan est probablement l'un des meilleurs dans ce domaine, notre papier servant alors de support pour nos sceaux, ils peuvent êtres utilisés à notre guise. - dit Hazen d'une voix tout aussi froide.

» Et je vais aussi t'apprendre à exprimer pleinement ton potentiel dans cette voie. Nous estimons que tu es assez grande, mature et entraînée pour subir notre enseignement. Bien sur cela signifie aussi que tu es une membre reconnue de notre clan, le fait que tu sois devenue Chûnin montre aussi que le village est satisfait de tes performances, et nous comptons t'aider à les améliorer encore plus.

C'est ainsi que commença l'entrainement de Yui, un apprentissage intensif et rigoureux la promettant à devenir l'élite des Hakushi si elle continuait sur cette voie bien qu'elle avait encore énormément de chemin à parcourir. Tout les jours pendant un mois la chûnin fut réveillée aux aurores, apprenant sans relâche à maîtriser l'art du Fuinjutsu, Hazen était un professeur extrêmement sévère et implacable, il ne laissait aucun répit à l'adolescente et ne l'autorisait à dormir qu'une fois que le soleil avait disparu et qu'elle parvenait à atteindre l'objectif quotidien fixé par ses soins.

Les séances avec Kiyosuke n'étaient pas très reposantes non plus, il la poussait à bout à chaque fois. L'obligeant à vider entièrement ses réserves de chakra et la laissait des fois au bord de l'évanouissement allongée dans la neige. Mais Yui faisait preuve d'une détermination et d'une résistance à la douleur assez surprenante, si bien qu'elle parvint à atteindre les objectifs de son grand père beaucoup plus rapidement que ce qu'il avait prévu.

L'entrainement toucha alors à sa fin, Yui maîtrisait maintenant le Fuinjutsu à un haut niveau. Mais psychologiquement aussi elle avait beaucoup changée, elle était froide, convaincue que les émotions étaient inutiles et handicapantes pour un shinobi. Les valeurs que prônent les Hakushi : le respect, l’obéissance à la hiérarchie, le sens du devoir, la loyauté... Tout ces principes étaient exacerbés chez la chûnin. Beaucoup de personnes allaient être choqués en découvrant la nouvelle Yui, son nouveau visage, son changement de comportement radical mais aussi son style vestimentaire.

Alors que la kunoichi s'apprêtait à partir, son grand père l'interpella, lui tendant alors un paquet soigneusement emballé dans du papier.

» Tes vêtements sont abîmés et sales, je sais que ta tenue de combat a été détruite durant ta dernière mission. Voila mon cadeau, en guise de récompense pour ta promotion et pour fêter la fin de ton entrainement.

» Merci. - répondit Yui en attrapant le paquet. Elle s'inclina et se rendit dans la pièce qui lui avait servi de chambre pendant trente jours.

C'était une tenue complète de combat. Un pantalon noir, un haut de couleur grise qui passait sous une large ceinture de couleur noire. Des bandages pour couvrir sont bras droit meurtris par les brûlures qu'avait subi l'adolescente. Des sandales de combat noir comme le seul gant qu'elle portait à la main droite. Pour finir, une longue veste de kimono orange, aux larges manches et arrivant jusqu'à ses chevilles.

il y avait ensuite deux objets, un bandeau protecteur orange portant le symbole de Kumo, et un second entièrement en acier et munis de deux petites cornes, Yui trouvait les deux très esthétiques cependant elle glissa le bandeau orange dans une des poches intérieures de sa veste et plaça le bandeau d’acier sur son front.

C'est ainsi qu'elle quitta le chalet et rentra à Kumo, où elle comptait bien œuvrer pour le bien de son village.
HRP:
 

Nouvelle apparence:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Exprimer son potentiel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kaminari no Kuni-