N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Comment vas-tu ? [Tetsui]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 479
Rang : A

Message(#) Sujet: Comment vas-tu ? [Tetsui] Dim 27 Mar 2016 - 0:00

Je ne savais pas vraiment par où commencer si bien que j'écrivais ce qui me passait par l'esprit ne voulant pas faire comme bons nombres de gens qui écrivaient, froissaient puis jetaient leurs messages en recommençant encore et encore. Je savais que si je faisais ainsi ma lettre n'en serait que moins sincère car retouchée inlassablement. Il me fallait donc la réussir en un seul jet.
Je me lançais :


    Tetsui,

Les mots sont faibles pour décrire l'état dans lequel je me trouve depuis mon départ... Je ne peux que te demander pardon d'être partie de cette façon sans même pouvoir te dire un véritable au revoir... J'ai dû rentrer comme toute ma délégation précipitamment pour ne pas engorger vos hôpitaux et rapatrier nos genins déjà mal au point.

J'espère que tu t'es réveillé et que tu as pu prendre connaissance de cette lettre : cela me ferait véritablement plaisir de savoir que tu es revenu à toi, enfin.
Comment te sens-tu ? Combien de temps vas-tu rester à l'hôpital ? J'espère que Suna arrive à se relever depuis ces attentats. Ne perdez pas espoir et continuez de regarder vers l'avenir sans vous retourner vers le passé : vos défunts méritent que vous continuiez de vivres malgré tout pour ne pas ternir leurs sacrifices.

J'ai dû mal a remonter la pente moi aussi. Le voyage a été éprouvant sans toi pour m'alléger la morsure du soleil. Ces jours de marches se sont effectués dans un silence de mort absolu : tout le monde est retourné par ce qu'il s'est passé.
Je suis heureuse d'avoir retrouvé mes parents qui étaient soulagés de me savoir en vie. Les larmes n'ont pas cessé de couler ces derniers jours...

J'ai passé mon temps à me morfondre mais Kihran est là pour moi comme à son habitude. Il m'a reboosté en me forçant à m'entraîner pour devenir plus forte et espérer devenir chuunin. Peut-être que nous serons amenés à faire des missions ensembles dans le cadre de l'alliance de nos nations ! Je m'exerce au taijutsu pour parfaire ma force physique et savoir me défendre au corps à corps : cela nous aurait été sans doute utile contre notre adversaire...

J'ai également reçu une missive pour faire partie d'un team. Mon sensei n'est autre que Aburame Mizuki, le bras droit de notre Hokage et celle qui a organisé l'examen chuunin à Suna avec le tien : Kibo. Je suis certaine qu'elle fera une excellente professeur et que j'apprendrais beaucoup à ses côtés : j'ai foi en ses capacités et son enseignement.

Ces derniers jours n'ont pas été facile mais je sais que cela ne peut être que mieux que cette dernière journée passée ensemble. Toi aussi, rétablis-toi vite : ton père doit être mort d'inquiétude tout comme Ema qui, je suis sûre, n'a pas cessé de veiller sur toi. Elle m'a aidé à confectionné le présent que je t'ai laissé dans ta chambre d'hôpital : tu la remercieras encore de ma part. Tu garderas toujours une part de moi grâce à cela.
Je garde d'ailleurs toujours la pierre près de moi. J'avoue avoir peur de la monter sur un collier et de risquer de le casser ou de la perdre lors de l'un de mes rudes entraînements au taijutsu...

Je préfère me souvenir des bons moments plutôt que des autres et bien heureusement ils ont été majoritaires ! Je t'écris d'ailleurs cette lettre en sirotant un thé à l'orange... Elle en aura peut-être l'odeur.


Donne moi rapidement de tes nouvelles pour apaiser mon inquiétude.
Je pense à toi constamment, tu me manques...


    Yell





Dernière édition par Riba Yell le Mar 29 Mar 2016 - 11:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 735
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Comment vas-tu ? [Tetsui] Lun 28 Mar 2016 - 22:32

La lecture de cette lettre était le seul moment de douceur qui m'avait été accordé depuis mon réveil. Son auteure était bien en sécurité à Konoha et je m'en réjouissais, c'était une bonne chose. Celle-ci prenait de mes nouvelles, s'inquiétait, et me racontait un peu ce qui lui arrivait en ce moment. Plus que quelques sourires, ses mots me rappelaient combien j'avais aimé passé des moments à ses côtés. Cela me rappelait sa présence et nos sentiments. Je trouvais un bout de papier et une plume dans l'une des tentes du quartier Yamada pour me poser et lui répondre de ce pas.

Tetsui a écrit:
Yell,

Je suis heureux d'avoir de tes nouvelles, je ne te cache pas que c'est même mon seul réconfort ces temps ci. Je ne t'en veux aucunement d'être partie avec ta délégation rassure toi. Comme tu peux le voir en lisant ces lignes, je suis en vie, en faites je me suis réveillé du coma il y a six jours. On vient de me donner ta lettre à l'instant... Tu sais, avec ce qu'il y a à reconstruire à Suna et la pagaille que c'est, c'est déjà une chance qu'elle soit arrivée entre mes mains. Merci à mon père ! Lui aussi est en vie d'ailleurs, il a juste écopé d'une nouvelle cicatrice. Un vrai guerrier ! Par contre notre quartier a été rasé lors de l'attaque, alors nous le reconstruisons tous ensemble.

Cela m'allège d'un poids de savoir que tu te portes bien et que tu as retrouvé tes parents et ton village. J'étais mort d'inquiétude en me réveillant pour tout dire... Et j'imagine aussi que je peux te remercier d'être en vie ? Si seulement tout ceci ne m'était pas arrivé, si j'avais su me défendre... j'aurais pu ne pas louper le moment où tu es partie ! Maintenant nous ne pouvons qu'attendre une prochaine rencontre. D'ici là, sache que je porte déjà ton pendentif autour du cou, et qu'il me fait sentir ta présence à mes côtés. Je remercierai Ema et merci à toi ! Comme cela j'ai ton présent et tu as le mien.

Tu as raison de te fixer des objectifs pour surmonter tout ça. Entraîne toi dur, deviens forte et sois promue ! Faire partie d'une équipe t'aidera grandement j'en suis sûr, tu deviendras meilleure que moi même, n'est-ce pas ? Remercie Kihran de veiller sur toi en tout cas. De mon côté il y a bien Ema qui a veillé à mes côtés alors que j'étais à moitié dans l'autre monde (une expérience bien étrange...). Kibo-sensei est venu me voir plusieurs fois pour me soutenir. Mon père était là lui aussi, bien que tous soient très occupés. En parlant de ça... j'ai appris que j'ai été promu chûnin malgré mes défaites. Un mal pour un bien non ? Enfin bon.

Quant à comment je vais, et bien plus mal que jamais pour être honnête. Le docteur m'a dit que j'en avais pour un mois entier avant de me rétablir. J'ai une vilaine fracture du crâne qui fait que de temps en temps je suis pris de douleurs et de maux de têtes plus ou moins violents qui arrivent sans prévenir. J'ai aussi une jambe cassée donc je marche avec des béquilles. Ainsi que des bleus un peu partout et sur le visage. Ceux-ci commencent tout juste à diminuer... J'aimerais tellement pouvoir marcher pour aider les autres. Cela me ferait oublier mes soucis.

En effet il y a de ça trois jours, mon cousin Yamada Kioshi a déserté, abandonnant son poste de Kazekage, et son cousin. Il m'avait laissé son discours que Kibo devait lire au village, une lettre pour ce dernier et une autre pour moi sans que je sache quoi que ce soit. C'est d'ailleurs la dernière fois que je l'ai vu, dans une chambre d'hôpital. Il est parti pour sauver la Ketsueki qui m'a soigné car celle-ci a été enlevée. Mais plus que ça, il a avoué avoir tué notre Godaime Kazekage, et d'autres choses qui le font passer pour un traître, un meurtrier et un lâche. Je suis anéanti par son départ, rien que savoir que je ne le verrai plus... J'ai perdu un frère avec lui. Suna le traquera sans doute... Et le pire, c'est que les villageois semblent maintenant déverser leur haine à son encontre sur moi qui suis son sosie. J'en ai subi les frais tout à l'heure. Quelle ironie.
Sache que j'ai hésité à te le raconter car je ne veux pas que tu t'inquiètes encore plus. Je surmonterai tout ça, et c'est mon père qui prend la charge du clan. Et puis, Kioshi m'a offert les réponses que je cherchais sur ma mère en partant.

Quoiqu'il en soit, je pense beaucoup à toi et tu me manques... J'ai même ris pour le clin d'oeil au thé à l'orange. On dirait que je t'y ai converti haha. Penser à toi me donne du baume au cœur quand j'en ai besoin.

Prends soin de toi chaque jour qui se lève. Alors que je termine cette lettre (elle est pas trop longue quand même ?), je regarde le ciel en me disant que tu peux en faire de même là où tu es. N'hésite jamais à m'écrire !

Tetsui


Le courrier était envoyé à son adresse exacte. J'étais allé le poster accompagné de mon père.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 479
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Comment vas-tu ? [Tetsui] Mar 29 Mar 2016 - 11:35

    Tetsui,

Je suis si heureuse ! J'ai reçu une lettre de ton sensei peu de temps après avoir envoyé la mienne qui m'a rassurée sur ton réveil : cette annonce m'a remplie de joie ! C'est encore plus frustrant de me trouver loin de toi alors que ma place devrait être à ton chevet...

Je suis contente d'apprendre que ton père va bien également et désolée pour votre quartier... Vous avez l'avantage que ce soit facile à reconstruire mais ce sont tout de même vos maisons, vos souvenirs (et les nôtres aussi...) qui ont été balayés en un instant... Le principal est de les garder en mémoire et ne t'en fais pas là dessus, je chérie mes souvenirs de nos moments.

Ne t'en veux pas pour ce qui s'est passé ! Tu n'y es pour rien et c'est déjà un miracle que nous soyons en vie ! Je ne peux qu'imaginer la détresse de ton réveil en comprenant peu à peu la situation... Le départ à été des plus compliqués, tout le monde était déprimé comme je te l'ai déjà dit... L'attente avant de partir était aussi affreuse alors que Suna était ravagée et dévastée par les divers assauts et ses blessés et cadavres gisant un peu n'importe où... Voir le sable teinté de rouge était terrible : une vision de cauchemar. Mais... j'étais tellement fixée sur ce que ce départ impliquait que je n'ai pas su m'attarder sur tout cela. Je m'en veux au fond d'avoir été si égoïste à ce moment là alors que le chaos régnait partout...

Cela me fait plaisir pour le pendentif. Garde le précieusement même si je n'en doute pas.
Je ne pense pas devenir meilleur que toi, c'est un peu présomptueux après tout tu as été promu toi ! (Toute mes félicitations d'ailleurs ! Tu le mérites !) Mais je vais faire de mon mieux pour m'endurcir oui. Les entraînements sont rudes mais les résultats commencent à apparaître ce qui rend tout cela encore plus motivant ! Je dois être capable de protéger les miens ! J'imagine si le Kaihô-sha venait à Konoha pour y faire la même chose : je dois être en mesure d'assurer la protection de mes parents et de tous les Konohajins ! Il n'est pas question que je me retrouve aussi impuissante qu'à Suna...

Que s'est-il passé durant ton coma ? J'ai déjà entendu ce genre d'histoire d'expérience étrange durant ces instants... Kihran a lui aussi décidé de prendre les événements comme une force et il veut se lancer dans l'enseignement suite à sa promotion. Je suis certaine qu'il fera un bon professeur. Il m'arrive de garder Maoh durant les instants où son maître est occupé (tu sais l'animal de compagnie de Kihran). C'est une boule de poils très énergique et au moins cela fait passer le temps et me donne une présence... Mon appartement me semble bien vide maintenant que je me retrouve toute seule... Je vais peut-être songé à adopter un chat ou un autre animal histoire d'égayer mes moments de repos …

En ce qui te concerne : ménage toi. Tes maux de tête ne feront que s'amplifier si tu t'agites j'imagine et ce n'est pas rien une fracture au crâne ! N'en fais pas trop même si je sais que tu voudras te rendre utile auprès des tiens par exemple : renonce. Plus tu te reposeras et plus vite tu seras de nouveau sur pieds. Si tu forces cela prendra plus de temps alors c'est un mal pour un bien !

Je suis désolée de l'apprendre pour ton cousin. Il était certes le Kazekage mais il est un membre de ta famille avant tout... Es-tu sûr de ses paroles ? Cela me semble étrange non ? Je ne le connais pas pour pouvoir l'affirmer mais il n'avait pas l'air d'être un meurtrier... Certains parviennent à bien cacher leur jeu mais... tout de même. Pourquoi aurait-il tué une femme qu'il aimait ? La Ketsueki a été enlevée ?! Par le Kaiho-sha tu crois ?! Je comprends sa décision de départ mais pas vraiment pourquoi il a dit la vérité sur ces actes envers la Godaime alors même qu'il savait qu'il finirait en déserteur traître sans possibilité de retour et traqué ! Il aurait pu ne rien dire sur l'affaire et ainsi profiter pour simplement retrouver la Ketsueki de lui même car Suna est occupée en ce moment et il n'aurait alors pas été inquiété... Pourquoi tout dire ? Je trouve cela étrange... C'est une nouvlle bien triste en tout cas... Tu tiens le coup ? Et ton père ? Les dossiers ont pu t'en apprendre plus sur la disparition de ta mère ?

Je suis désolée que tu ais a subir la méchanceté des autres... Je ne connais que trop bien cela malheureusement... Prend sur toi, ne commet rien de stupide, ça leur passera sans doute, ne t'abaisse pas à leur niveau. C'est important.

Oui je passe mon temps à boire du thé à l'orange ! Je me raccroche à ce que je peux et qui me rappelle mes moments passés avec toi... J'espère que nous aurons l'occasion de nous revoir prochainement... Le temps me paraît infiniment long. Il m'arrive de me dire que cela ne sera pas possible mais je change bien vite d'idée pour ne pas creuser davantage dans le trou dans lequel je suis tombée. Je me trouve suspendue à son rebord, la sortie est proche mais le précipice semble profond : un rien pourrait me faire lâcher prise alors je m'accroche sur le reste pour que ça n'arrive pas. C'est stupide à dire et tu ne comprendras sans doute pas car tu ne le connais pas mais passer du temps avec cet idiot de Strike pour nos entraînements Taijutsu me fait penser à autre chose. (Il est dans la team de Kihran avec Mizuki-sensei et Miko-sama pour professeur. J'en ai parlé durant le dîner si tu te souviens. C'est également un Gogyou mais de feu et son tempérament est fidèle à son élément !)
Il est toujours si impulsif et extraverti que ça en est agaçant tout en étant drôle parfois et son irritabilité me dépayse du reste de mes pensées. J'ai l'impression que tout est comme avant.

Voilà pour les nouvelles ! Je suis désolée ma lettre fait presque deux pages... Il va falloir que je sois moins pipelette à l'écrit... N'oublie jamais que peu importe la distance nous vivons sous le même ciel ! Le soleil se lève et se couche de la même façon depuis là où nous nous trouvons ! Cette pensée est réconfortante car nous ne nous trouvons pas non plus au bout du monde. Tu me manques... Je garde ta lettre précieusement pour la relire encore et encore avant d'en recevoir une nouvelle ! Prends soin de toi et ne t'inquiète pas pour moi : pense à toi.


    Yell



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 735
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Comment vas-tu ? [Tetsui] Jeu 14 Avr 2016 - 14:47

    Ma Yell



Quelques jours sont passés entre l'envoi de ma lettre précédente et la réception de la tienne. Si tu étais à mes côtés aujourd'hui, ce ne serait pas à mon chevet, désolé de te l'apprendre ! Je marche avec des béquilles, je commence même à en avoir l'habitude et ça devient inquiétant, heureusement je n'en ai plus que pour une quinzaine de jours haha.
Comme tu peux le voir je vais un peu mieux, j'essaie d'aller de l'avant et de digérer tout ce qu'il s'est passé. Cela a beau être grave, ce n'est pas pour autant que la terre arrête de tourner n'est-ce pas ?

Comme tu l'as dis, nous gardons nos souvenirs en nous pour les chérir. Moi ce qui m'embête c'est que du coup j'ai perdu les oreillers dans lesquels nous avons dormi quand le quartier a été soufflé, j'aurais pu dormir dedans encore quelques jours et peut-être sentir ton odeur et ta présence qui sait ! On se raccroche à ce qu'on peut. Même si je n'ai pas besoin de ça pour me souvenir de ton léger parfum tu sais ? Puis ton pendentif contient une goutte de toi.

Entraîne toi à fond, mais pas d'excès hein ? Je suis sûr que quand on se reverra, c'est toi qui me mettra une raclée. Tu me raconteras tes entraînements, tes résultats, ça m'intéresse à défaut de ne pas pouvoir être présent. En tout les cas, il est certain que nous devons tous devenir plus forts au cas où une telle situation se représente. Pour ma part « V » ne paie rien non plus pour attendre, mais pas tout de suite, je ne suis pas suicidaire tu le sais bien !
Qui c'est ce Gogyou ? Je ne dois pas m'en inquiéter dis ? Même si je suis content qu'il t'aide à t'entraîner. Oui je suis un peu jaloux mais nous n'avons pas pu nous dire au revoir convenablement, ni nous dire de vive voix que nous nous considérions comme « ensemble ». Si tu vois ce que je veux dire. J'espère que ce Strike ne te fera pas trop m'oublier haha...

Pendant mon coma j'ai vécu quelque chose d'assez étrange, bien qu'il ne m'en reste que des bribes d'images et de discussions. Mais... il y avait un feu dans le noir total, le sol était fait de sable, et j'y ai rencontré ma mère... Je suis certain que tout ça s'est vraiment passé, car c'était bien elle, ou plutôt son âme... Comme je n'étais pas vraiment mort, il faut croire que j'ai pu quitter cet endroit pour revenir parmi les vivants. Honnêtement j'aurais du mal à le croire à ta place, mais je dis la vérité.
Sympa pour Kihran, il devrait faire un bon professeur ! J'imagine. Je trouve autrement que l'idée d'adopter un animal serait bénéfique pour toi. Telle que je te connais, tu as toujours été proche de la nature et tu ressens les choses et les êtres différemment. Si j'étais un petit chien, je me sentirais bien en ta compagnie. Heureusement je n'ai pas besoin de ça pour l'être ! Heu je m'égare.

Tu me connais bien pour me dire de me ménager ! Car je voudrais déjà être sur pieds pour aider les autres ! Rassure toi je fais attention à moi, et j'apprécie ton inquiétude. Tu as raison.
Concernant Kioshi, je ne suis sûr de rien si ce n'est du fait qu'il soit parti. D'ordinaire, un Yamada préfère croire ce qu'on lui dit par voie orale plutôt qu'une lettre... Tout ça est étrange de toute façon. Et ça ne correspond pas à Kioshi je le sais. Enfin... partir en suivant son cœur c'est tout lui. Par contre être coupable de tout ce dont il s'accuse, j'ai des doutes. Malgré ça, rien ne changera le fait que je devrai obéir aux ordres pour mon bien. (les lettres sont lues et vérifiées, surtout celle du cousin de Kioshi, alors je m'arrête là.)

Sache sinon que j'ai écouté ton conseil concernant la méchanceté des villageois. Je les ignore et puis de toute façon seuls mes actes futurs seront importants pour changer l'image qu'ils ont de moi. Puis bon, à l'académie j'avais déjà un peu l'habitude d'être moqué à cause de ma flemmardise.
Des choses ont changé aussi à Suna. Kibo sensei a été nommé Kazekage. Il a remodelé les effectifs et mis en place des équipes officielles. Il y a un nouveau chef du Kakumeigun. Quant à moi, il me prend sous aile et voudrait que je devienne à l'avenir son Bras Droit. En vérité, ça me met un peu la pression, mais je la surmonterai ! Tu y crois quand même ? Jamais je ne me serais attendu à ça moi... Il m'a quand même bien souligné qu'avant je devrai prendre des responsabilités et m'investir dans le village beaucoup plus. Faire mes preuves en somme.

Ce sera mon dernier paragraphe, j'ai essayé de réagir un peu à tous les sujets abordés, mais je préférais quand on pouvait se parler en voyant le visage de l'autre. C'est pas pareil quand même. Tu comprends pourquoi les Yamada tiennent à l'oralité ? Bois autant de thé à l'orange que tu veux, de toute façon c'est le meilleur ! Ne sois pas moins pipelette à l'écrit non plus, ça m'en ferait moins à savourer alors que je suis gourmand et que j'aime lire. D'ailleurs, as tu pu amener avec toi les 2-3 livres que je t'avais prêté ? Je ne t'avais pas demandé avec tout ce qui s'est passé.
Je pense justement tous les jours en voyant le soleil, qu'il est le même que là où tu es et que tu le vois aussi. Cela reste un maigre réconfort car tu me manques beaucoup... Dès que je n'aurais plus besoin de béquilles, j'irai passer un moment sur le toit au canapé et au parasol en guise de pèlerinage tiens... Garde toujours espoir Yell. Nous nous reverrons c'est certain. En attendant je pense à toi et je ne t'oublie pas.

PS : tu crois que je peux dire les deux mots que tu devines ?



Prends soin de toi.

    Tetsui



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 

Comment vas-tu ? [Tetsui]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Passé & Lettres :: Lettres-