AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Trouver la vérité [MI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Messages : 1457


Message(#) Sujet: Trouver la vérité [MI] Ven 1 Avr 2016 - 22:19



CONTEXTE

    Un bon matin, Kumo reçoit un message de Tetsu no kuni. Le message porte le sceau du Daimyô indiquant son importance. La missive est transmise aux autorités compétentes et on y apprend qu'un conseiller du Daimyô de Tetsu no Kuni a été retrouvé mort. Depuis cette découverte, personne ne peut ni entrer, ni sortir du Palais. Kira Musashi a tenté de régler cette affaire en interne, mais la situation a vite dérapé. Ayant un conflit d'intérêts, le Daimyô a décidé de faire appel à ses alliés Kumojins pour enquêter sur cette sombre énigme. Plus de détails seront communiqués lorsque qu'une équipe se rendra à Tetsu no Kuni.

    Très vite, les hautes instances de Kumo s'organisent afin d'envoyer deux Kumojins pour régler la situation alarmante. Dôbutsu Otoke est choisi comme leader de cette équipe pour avoir déjà fait ses preuves en protégeant le Daimyo de Kaminari no Kuni, par exemple. Il aura sous son aile Hakushi Yui, jeune genin prometteuse qui connaît déjà la route pour se rendre à Tetsu no Kuni, mais n'a jamais eu la chance de compléter sa mission afin de transmettre les amitiés du Rokudaime à Kira Musashi.

    Votre périple commence donc à Kumo. Je vous laisse gérer le nombre de post que vous voulez pour vous rendre à Tetsu no Kuni. Lorsque vous êtes sur le point d'arriver au Palais, taguait moi sur le sujet et j'interviendrais.

    Bon rp et bon courage !

RÈGLES
    Ø Respectez l'ordre de post que le Chroniqueur vous annoncera à chaque intervention.
    Ø Résumez toutes vos actions et vos techniques (si jamais combat il y a) à la fin de votre RP, avec la balise spoiler ou hide.
    Ø N'hésitez pas à utiliser les Principes de combat, le Guide de Combat et l'Indicateur de Chakra pour vous aider en cas de combat.
    Ø En cas de soucis, n'hésitez pas à MP le Daimyo de Tetsu.

PARTICIPANTS ET ORDRE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Membre du Satoru
Messages : 877
Rang : A+


Message(#) Sujet: Re: Trouver la vérité [MI] Sam 2 Avr 2016 - 20:36

- Tetsu no Kuni ? C’est assez loin quand même. Tout ce chemin pour enquêter sur un meurtre ?

- Exactement, on vit dans un monde où si tu as du pouvoir, alors certains seront prêts à traverser tout le continent pour venir t’aider. C’est d’ailleurs précisément ce que nous allons faire, je me suis renseigné récemment et apparement, le lien entre le pays du fer et Kumo est assez important.

Avec Karyuudo, nous étions aux portes du village, attendant la jeune Yui pour partir. Ce n’était pas la première fois que je faisais équipe avec elle et cela c’était toujours assez bien passé, à l’exception du fait que l’un de nous finissait à l’hôpital à chaque fois. Malgré son grade de genin, elle montrait un grand potentiel que Raito essayait de faire ressortir. Il m’avait prévenu qu’il lui avait donné un entraînement particulier sans entrer dans les détails. Ils étaient tous les deux assez jeunes, cela ne devait pas être très violent, mais du peu que je savais sur le Dentô, tout était possible.

Lorsque Yui arriva, je levai mon bras mon lui signaler ma présence. Ce n’était pas vraiment nécessaire, la présence de Karyuudo suffisait à attirer l’attention de tous les passants. Depuis que j’avais décidé d’arrêter de le cacher, ma discrétion en avait prit un sacré coup.

- Salut Yui ! Tu vas bien ?

Sachant pertinemment qu’elle ne pouvait pas le comprendre, Karyuudo inclina sa tête pour saluer la jeune fille. Cela me surprit un peu, il était assez rare qu’il fît une telle chose. Il n’avait pas l’habitude de saluer les autres, parce qu’il n’avait pas l’habitude de les respecter. Il n’en avait jamais parlé, mais s’il faisait cela, c’était qu’il l’appréciait un peu. Cela m’arrangeait bien, un long voyage nous attendait à nouveau et une mauvaise ambiance n’allait pas nous servir.

- La situation à Tetsu n’a pas l’air très urgente, mais nous ne pouvons pas nous permettre de les faire trop attendre. Il va falloir que nous voyagions assez vite. Tu es prête à partir ?


Je n'accepte pas les Actions Cachées dans les combats et j'accepte la mort dans tous mes RPs, donc ne me combattez pas si vous n'êtes pas prêt à mourir également.

Amen:
 
Dentô Raito:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 853
Rang : A


Message(#) Sujet: Re: Trouver la vérité [MI] Dim 3 Avr 2016 - 12:35


La vie était redevenue normale pour la Hakushi, quelques semaines étaient passées depuis son séjour à l’hôpital après l'incident au pays du Soleil et elle retrouvait son rythme de vie normal, alternant entre les missions et les entraînements en solitaire. Un nouvel ordre de mission l'avait conduit à se rentre aux portes du village pour y rencontrer Otoke, un chûnin avec qui elle avait réalisé plusieurs missions et pour qui elle éprouvait un réel respect.

L'ordre du jour demandait aux Kumojins de se rendre jusqu'à Tetsu no kuni pour enquêter sur la mort d'un des conseillers du Daimyo. C'est la seconde fois qu'on demandait à Yui de se rendre là-bas bien que la première ne fut pas réalisable étant donné qu'on lui demanda de rentrer au village alors qu'elle n'était pas encore arrivée.

Cette fois ci elle comptait bien mener à bien sa mission, la Hakushi se rendit alors aux portes, vêtue de sa nouvelle tenue de combat et de son gant à la main droite déjà couverte de bandages jusqu'au coude. Alors qu'elle s'approchait des portes elle repéra rapidement Otoke qui lui adressait déjà des signes de la main, l'avait-il reconnue ? Ou peut-être que ses capacités sensorielles lui permettait de la distinguer parmi les autres sources de chakra.

» Salut Otoke - lança Yui d'une voix étonnamment claire et antipathique en adressant un hochement de tête respectueux au Dobutsu et son compagnon. - Oui ça va, j'espère que toi aussi.

C'était sa nouvelle façon de s'exprimer, elle reflétait parfaitement son état d'esprit froid et indifférent pour qui seul son devoir était important. Les pupilles rougeoyantes de la Hakushi se posèrent sur Karyuudo qui semblait la saluer à son tour, Otoke avait visiblement décidé d'assumer l’existence de son aigle et de la dévoiler au village, probablement un bonne chose.

» Je te propose que l'on se rende à Tetsu par la voie des airs, j'ai déjà fait le voyage avec Kadoria Kouga de cette façon et c'est assez rapide, en une journée nous serons arrivés à la frontière du pays en espérant que la météo soit avec nous.

Evidemment Yui n'espérait pas grimper sur le dos de Karyuudo, elle était capable de créer sa propre monture en papier mais elle ne serait probablement pas aussi rapide que le faucon du Chûnin.

Hrp:
 




Dernière édition par Hakushi Yui le Dim 10 Avr 2016 - 18:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Membre du Satoru
Messages : 877
Rang : A+


Message(#) Sujet: Re: Trouver la vérité [MI] Lun 4 Avr 2016 - 18:51

Yui avait décidément beaucoup changé. Je ne savais pas si c’était l’entraînement de Raito ou si c’était lié à d’autre événements, mais je ne reconnaissais plus la jeune fille. Était-ce une bonne chose, il était trop tôt pour le dire. Elle était plus froide et plus distante, enfin, c’était ce qu’il me semblait. S’il ne s’agissait que d’une impression qu’elle voulait donner, cela risquait de se retourner vers elle. Et si c’était vraiment le cas, alors c’était encore pire, abandonner ses émotions pour devenir plus efficace n’était jamais une bonne chose. Évidement, je savais très bien que c’était facile pour moi de dire ce genre de chose puisque naturellement, je n’avais aucun problème avec le fait de tuer quelqu’un d’autre ou d’agir avec pragmatisme, mais je restais persuadé qu’il ne valait mieux pas changer ce qui fait de chacun ce qu’il est.

Elle proposa alors de faire le voyage par la voie des airs, ce qui m’arrangeait pas mal et Karyuudo aussi. Elle savait déjà que mon compagnon n’était pas en mesure de voyager avec deux personnes sur son dos, cela voulait forcément dire qu’elle possédait un moyen de transport aérien. Comme ceux-ci restaient encore assez rares, puisque personne n’avait encore inventé l’avion ou l’hélicoptère, je me doutais bien qu’il s’agissait d’une de ses techniques.

- Très bien, si tu te sens capable de d’utiliser ce genre de technique sur un voyage aussi long. Nous volerons jusqu’à Tetsu.


J’étais plus surpris que méfiant, je savais que les techniques de vol étaient généralement couteuse en chakra et peu rapides. Cependant, si Yui m’affirmait que c’était le meilleur moyen, je n’en doutais pas.

- Très bien, on va marcher sur une partie du sentier perdu avant de s’envoler, inutile de faire cela devait autant de personne.


- Et moi ? Tu ne me demandes même pas si cela me convient ?


- Tu préfères voler tout seul pendant une semaine à 500 mètres de hauteur ? On est d’accord.

Sans la moindre méchanceté, je remettais à sa place Karyuudo qui s’amusait toujours à me contredire sans raison. Si je ne lui avais pas demandé son avis, c’était uniquement parce que je savais pertinemment que cela lui convenait parfaitement.

Nous marchâmes donc pendant quelques minutes sur le sentier à travers les montagnes en direction de l’ouest, puis lorsque nous fûmes un peu moins sous le regard d’éventuel passant, je sautai sur le dos de ma monture tandis que la jeune Hakushi fit sa technique. L’instant d’après, nous étions parti en direction du Pays du fer.


Je n'accepte pas les Actions Cachées dans les combats et j'accepte la mort dans tous mes RPs, donc ne me combattez pas si vous n'êtes pas prêt à mourir également.

Amen:
 
Dentô Raito:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 853
Rang : A


Message(#) Sujet: Re: Trouver la vérité [MI] Lun 4 Avr 2016 - 20:23


La Hakushi se contenta d'hocher la tête en guise d'approbation et d'ignorer les paroles du chûnin adressées à son compagnon animal puis elle suivit son équipier sur le sentier perdu pour s'éloigner un peu du village. Yui se sentait capable d'utiliser sa technique durant tout le trajet, après tout elle demandait beaucoup d'énergie seulement à la création de la monture et simplement la contrôler n'était pas très gourmand en chakra. Une fois à l'écart des regards indiscrets des civils, Otoke grimpa sur le dos de son faucon. Cela devait être très utile de pouvoir compter sur un animal de cette façon et Yui enviait presque la relation que pouvait avoir le Dobutsu avec Karyuudo, pouvoir compter sur quelqu'un en permanence devait être une sensation agréable.

Soit, Yui composa quelques mudras et un flot conséquent de papier se matérialisa autour d'elle, le flot de feuille forma un nuage qui petit à petit prenait la forme d'un aigle, d'une taille confortable pour porter une personne et suffisante pour deux au maximum. Une fois la création de la Hakushi terminée, elle adressa un regard à son partenaire pour lu signifier qu'elle était prêt. D'un bond elle se retrouvait assise sur sa monture qui avec puissant battement d'aile décolla du sol en soulevant un panache de poussière.

Les kumojins entamèrent leur voyage, Yui parvenait à suivre son partenaire qui devait probablement se contenir pour ne pas la distancer. Comme toujours les deux shinobis voyageaient en silence, c'est ce qui arrivait à chaque fois que ces deux ninjas avaient à faire équipe et Yui appréciait ce calme, elle espérait ne pas avoir à raconter les raisons de sa métamorphose physique qu'elle vivait comme un échec doublé d'une honte, bien qu'elle assumait totalement son apparence.

Les pupilles rougeoyantes de la kunoichi se posaient alors sur le paysage qui défilait sous ses yeux, des décors que la Hakushi se rappelait avoir survolé une fois bien qu'elle ne ressentait plus du tout les mêmes émotions, elle n'en restait même quasiment plus depuis son retour de Tayô no kuni.

Yui referma son kimono qui s'agitait derrière elle, maintenant qu'elle survolait Shimo et ses marécages un nuage de vapeur s'échappait de ses lèvres à chaque expiration, le pays du Give portait bien son nom, des grandes plaines couverte de gel et la température qui chutait énormément, surtout en altitude. Heureusement la météo s'annonçait clémente et les kumojins pouvaient continuer à voyager de la sorte, tant qu'il pouvait supporter le froid glacial qui mordait leurs visages.




Dernière édition par Hakushi Yui le Dim 10 Avr 2016 - 18:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Membre du Satoru
Messages : 877
Rang : A+


Message(#) Sujet: Re: Trouver la vérité [MI] Mer 6 Avr 2016 - 2:07

Si le début de l’été nous permit de traverser Kaminari avec un climat très agréable, arrivés à Shimo no Kuni ce fut autre chose. La température assez basse de ce pays, ajoutée à l’altitude et la nuit qui allait bientôt tomber, nous rendit la tâche plus compliquée. Évidement, Karyuudo et moi avions l’habitude et Yui pouvait l’endurer aisément, mais ce n’était pas vraiment agréable. Heureusement, la taille assez réduite du pays nous permit de le traverser très rapidement. Surtout que nous n’avions pas à traverser ses marécages immondes. Ce fut d’ailleurs la même chose pour le pays des sources chaudes, car si ce pays était un petit peu plus chaud, ce n’était pas vraiment le cas pendant la nuit.

Ce fut au milieu de la nuit que nous arrivâmes au pays des Rizières. Karyuudo commençait à être fatigué et je me doutais bien que Yui ne devait pas être contre le fait de se reposer un peu.

- Arrêtons-nous pour le reste de la nuit. Nous devons être en forme en arrivant au Palais.


Karyuudo entama alors une descente, me permettant ainsi de poser pied à terre. Nous étions à la bordure d’une forêt, tout ce qui se trouvait de l’autre côté n’était que rizières.

- Cet endroit est suffisament tranquille pour y passer la nuit. J’aurais bien aimé dormir dans un lit pour une fois, mais il n’y a absolument rien aux alentours.


Ce pays était connu pour sa tranquillité et je n’avais jamais eu de problème lors de mes quelques séjours. Si j’avais entendu des histoires à propos du Patriarche des moines qui vivaient dans ce pays, je doutais fort que cela pouvait nous poser des problèmes.

- Je vais nous ramener à manger, j’en n’ai pas pour longtemps. D’ailleurs, si tu préfères manger ta viande cuite, prépare un feu de camps, ça nous réchauffera un peu également.

Je m’absentai alors un moment chasser pour nous trouver de quoi manger, j’étais le seul à n’avoir fait aucun effort pour le moment et il me restait pas mal d’énergie à revendre. Chasser la nuit n’était pas évident, sauf pour les personnes avec des facultés sensorielles. Les utiliser pour traquer une proie faible enlevait tout le plaisir à la traque, mais cela faisait un moment que nous n’avions pas manger. Je ne pouvais pas me permettre de perdre du temps. Je retrouvai donc assez vite la trace d’un cerf que j’exécutai sans remord avant de le trainer jusqu’à l’endroit où on m’attendait.

Après avoir découpé et partager l’animal entre nous trois, je m’assis près du feu, commençant à manger.

- Demain, nous partirons assez tôt, pas à l’aube non plus, mais il ne faut pas arriver trop tard au Palais, qui sait ce qu’il peut bien s’y passer actuellement.


Je n'accepte pas les Actions Cachées dans les combats et j'accepte la mort dans tous mes RPs, donc ne me combattez pas si vous n'êtes pas prêt à mourir également.

Amen:
 
Dentô Raito:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 853
Rang : A


Message(#) Sujet: Re: Trouver la vérité [MI] Jeu 7 Avr 2016 - 18:09


Comme prévu le voyage se déroulait tranquillement mais le ciel commençait à s'assombrir et Yui redoutait des températures trop extrême durant la nuit pour continuer en volant, heureusement Otoke fit la proposition de faire une pause pour la nuit. Chose à laquelle la Hakushi ne répondit qu'avec un hochement de tête significatif. C'est alors que les kumojins se retrouvèrent sur les terres du pays des Rizières, utilisant un bosquet pour établir un campement peu exposé aux personnes qui pourraient errer dans les plaines du pays.

Yui regarda son équipier partir alors qu'elle se prparait à allumer un feu comme il le lui avait conseillé pour cuir la viande qu'il allait rapporter pour le repas. La kunoichi n'avait rien contre la viande crue mais elle préférait quand même la cuire, rapidement elle forma un cercle de pierre et elle entassa quelques branches mortes et un morceau de bois plus volumineux. Une fois le foyer préparé Yui tendit la main devant elle, quand elle l'ouvrit une petite boule de papier était apparue dans sa paume, une boule qui s'embrasa et termina au cœur des branchages, le feu s'alluma alors et Yui attendit le retour du Dobutsu avec impatience. Même si elle le cachait parfaitement, un si long voyage en usant sa technique l'avait fatiguée.

Otoke rapporta alors un cerf, proprement abattu et il commença à le dépecer. Une tâche que yui laissa au chasseur expérimenté qu'il était, elle se contenta de prendre les morceaux tendus par le chûnin et elle le planta sur des pieux en papier qu'elle plaça au dessus du feu. C'était assez agréable de se retrouver à camper à la belle étoile, entourée par le calme d'une nature qui s'endormait. Dommage, l'ancienne Yui aurait adoré contrairement à la nouvelle qui avalait son repas avec une indifférence totale, ne pensant qu'à accomplir sa mission au plus vite.

La Hakushi profita de la chaleur du feu pour s'endormir après avoir disposé quelques fûins autour du campement par sécurité et elle se réveilla en pleine forme le lendemain. Une fois le soleil suffisamment haut dans le ciel pour avoir visibilité totale les envoyés de Kumo se remirent en route, utilisant du même moyen de transport pour traverser Ta no kuni et arriver enfin aux frontières de Tetsu, la Hakushi s'adressa alors à son camarade et pointant du doigt des montagnes qui commençaient à se dessiner à l'horizon,

» Les montagnes abritent le palais là-bas je crois ! - lança Yui, elle n'était encore jamais venue donc elle n'était pas sûre de la direction à prendre.

Après les derniers kilomètres survolés les Kumojins arrivaient enfin au palais du Daimyo. Une fois au sol Yui exécuta un mudra et son aigle se consuma en quelques secondes, libérant des cendres qui furent rapidement emportées par les courants d'air.

» Bon on y est... - murmura la kunoichi.

L'escouade de Kumo était enfin arrivée et se dirigeait vers l'entrée du Palais.




Dernière édition par Hakushi Yui le Dim 10 Avr 2016 - 18:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Bugyô
Messages : 23
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: Trouver la vérité [MI] Sam 9 Avr 2016 - 14:09

Personnages:
 

Le silence régnait dans le palais du Daimyô. Que ce soit les servants ou les conseillers, chacun avançait doucement, lentement, à pas de loup. Soudainement, des pas lourds et puissants venaient marteler le sol du palais. Un homme avec une lourde armure venait d'entamer une course frénétique pour parcourir les nombreuses pièces de la demeure du Daimyo de Tetsu no Kuni. Un vacarme spontané rompu alors l'absence de bruit quasi-monacale de l'édifice. Les gens commençaient de nouveau à chuchoter, se demandant les raisons de cette ruée dans le bâtiment. Une fois sa destination atteinte, le bretteur en question ouvrit une longue porte coulissante pour apercevoir le Bugyô à genou, dans le silence. Le protagoniste en question était en pleine séance de méditation, comme à son habitude. Le samouraï ne tarda pas à poser pieds et mains sur le sol pour saluer son maître avant d'entamer la conversation.

« Désolé de vous interrompre Kira-dono. Les Kumojins que vous avez mandatés viennent tout juste d'arriver aux portes du palais. »

« Bien. Envoie-les moi directement. Je dois leur parler de leur mission. »

« A vos ordres, Daimyô-dono ! »


L'homme repartit vers l'entrée du palais avec la même intensité. Tout le monde se demandait ce qu'il se passait, mais il allait bientôt le savoir. Après quelques minutes, les lourdes portes du palais s'ouvrirent lentement et l'homme auteur de ces actions fit face aux Kumojins.


« Shinobis de Kumo, bienvenue dans le palais de Tetsu no Kuni. Veuillez me suivre s’il vous plaît. »

Le samouraï à l'armure imposante attendit que les deux Kumojins entrent avant de tout de suite, ordonné la fermeture des portes. Une fois cela fait, le messager accompagna les shinobis dans le silence, jusqu'aux appartements du Daimyô, en personne. Comme tout à l'heure, le bretteur ouvrit une longue porte coulissante et d'un mouvement de la main, incita les Kumojin à entrer. Le Daimyô était toujours en pleine séance de méditation et lorsqu'il entendit la porte, il se leva lentement, puis se retourna. D'un geste de la tête, il remercia le samouraï qui se courba en guise de respect. Lorsque la porte se ferma, le Kira prit la parole.

« Bienvenue au pays du Fer. Je me nomme Kira Musashi, Daimyô de Tetsu no Kuni. Je tiens tout d’abord à vous remercier personnellement et à remercier Kumo d’avoir répondu à mon appel. »

L’imposant homme croisa ses bras dans son dos et reprit.

« Comme vous l'avez compris dans le message que j'ai rédigé, un de mes conseillers est mort, il y a quelques jours maintenant, dans ses appartements. Une sombre nouvelle pour Tetsu depuis la mort du regretté Seigneur Yakigote. Nous ne savons que très peu de chose sur la mort du courageux et intrépide Yakigote Tokimune, mais notre médecin pourra vous renseigner. Depuis cet incident, le palais a été bouclé pour que personne n'entre et ne sorte. Pensant pouvoir régler la situation moi-même, je n'ai été témoin que de querelles, d'insultes et d'accusation mal placée. Voyant l'impossibilité pour nous de résoudre le conflit en interne, j'en ai donc fait appel à nos alliés si précieux dans ces temps nuageux. »

Le Bugyô se redressa avant de reprendre.

« Comme vous l'avez sûrement compris, notre médecin pense que la mort de Tokimune n'est pas naturelle. Étant mort dans ses appartements, nous avons conclu que c'était forcément soit l'un des conseillers, soit un de nos pourvoyeurs ou… Moi, comme on me l'a fait remarquer pendant une réunion de crises. L'aile des conseillers est très sécurisée, puisque ma famille, qui est absente, et moi vivons dans cette aile. Personne d'autre ne peut y entrer, hormis passe-droit, bien entendu. Votre mission sera donc de retrouver le meurtrier de cet odieux crime pour que nous puissions l'arrêter et ainsi, enterrer avec honneur notre défunt Tokimune. Vous avez l'accès libre dans toute l'aile du palais. J'ai prévenu tout le monde d'être à votre disposition si vous avez besoin d'interroger quelqu'un ou de fouiller un lieu spécifique. Si vous avez des questions, je vous en prie, posez-les. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Membre du Satoru
Messages : 877
Rang : A+


Message(#) Sujet: Re: Trouver la vérité [MI] Dim 10 Avr 2016 - 0:41

Tandis que nous arrivâmes à proximité du Palais, je fis signe à Karyuudo de s’arrêter pour me permettre de descendre. Je sortis alors un morceau du cerf de la veille que j’avais gardé à cette occasion et je lui donnai.

- Notre enquête va se passer dans le Palais et nous n’aurons pas sûrement pas l’occasion de faire de sortir avant la fin. Tu sais comme moi ce que cela veut dire, tu vas devoir m’attendre à l’extérieur.


- Ne t’inquiète pas humain, ces nobles qui se considèrent supérieurs à cause de leur héritage me débectent de toutes façons.


- Tu pourras en profiter pour surveiller depuis les airs, si tu remarques quelque chose d’étrange, n’hésite pas à me le signaler. Par contre, fait attention, on se trouve au Palais d’un pays étranger et on représente Kumo, ne t’attire pas de problème.


Sans réponse, mon compagnon saisit le morceau de viande avant de s’envoler. Je continuai donc seul avec Yui qui avait également mis un terme à sa technique de vol.

Nous attendîmes alors aux portes du Palais pendant un petit moment jusqu’à ce qu’un samouraï en armure nous ouvrît. Après nous avoir accueilli correctement, il nous conduisit jusqu’à son seigneur en silence. Je gardai également ce silence, je savais que la situation était grave et je n’avais pas envie de faire la moindre erreur avec mes capacités sociales limitées.

Sans prendre le temps d’observer les lieux, j’étais plutôt concentré sur la détection de chakra sur l’ensemble du bâtiment à la recherche d’éléments particuliers. Je n’eus pas le temps de vraiment m’attarder dessus que nous fûmes vite arrivés aux appartements du Daimyô. Notre guide nous ouvrit la porte et nous invita à entrer.

Je me retrouvai alors face au fameux seigneur du pays du fer, le samouraï Kira Musashi. Je ne connaissais pas grand chose sur les samouraïs, mais celui-ci était particulièrement impressionnant, il ne s’agissait pas d’un simple noble. Comme signe de respect et de diplomatie, je me courbai pour le saluer, le laissant parler. Après une courte présentation, il nous fit un rapport assez détaillé de la situation. J’écoutai attentivement, si le seigneur du pays n’avait pas réussi à résoudre cette affaire, cela ne devait pas être évident.

Lorsqu’il eut finit de parler, je décidai de nous présenter à notre tour, pensant qu’il était plus poli de faire ainsi.

- Tout d’abord, je tiens à vous dire que c’est un grand honneur de vous rencontrer Kira-dono. Je m’appelle Otoke Dôbutsu et voici Yui du clan Hakushi. Je vous présente mes condoléances pour votre perte et je vous assure que nous ferons tout notre possible pour résoudre cette affaire. J’aurais effectivement quelques questions à vous poser avant de commencer. Tout d’abord, je vais avoir besoin de connaître la liste de chaque personne qui aurait pu avoir accès à l’aile des conseillers, qu’il s’agisse des conseillers eux-mêmes ou de simples employés chargés de l’entretien. Ensuite, vous nous avez signalé que vous aviez eu quelques difficultés à résoudre cette affaire par vous-même et je me doute qu’il y ait certaines choses que vous préféreriez garder pour vous, mais s’il y a des conflits au sein de ce palais, je doute que cela ne soit pas important pour l’enquête. Et pour finir, j’aimerai avoir la confirmation que personne n’a pu sortir du palais depuis l’incident.

Le Seigneur m’avait l’air d’être une personne respectable et honnête et si je n’étais pas là pour en juger, cela risquait d’être déterminant pour le reste de l’enquête.


Je n'accepte pas les Actions Cachées dans les combats et j'accepte la mort dans tous mes RPs, donc ne me combattez pas si vous n'êtes pas prêt à mourir également.

Amen:
 
Dentô Raito:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 853
Rang : A


Message(#) Sujet: Re: Trouver la vérité [MI] Lun 11 Avr 2016 - 19:31


La Hakushi s'immobilisa en entendant un lourd bruit métallique provenant de derrière la porte du Palais, le son se faisant de plus en plus fort elle comprit que quelqu'un approchait pour ouvrir. Les pupilles rouges de la kunoichi se posèrent alors sur un imposant samouraï équipé d'une armure noire assez impressionnante et de deux sabres à la ceinture. Yui hocha la tête en guise de salutation et attendit d'être invitée pour suivre Otoke qu'elle laissa passer devant.

En traversant les couloirs du Palais la Hakushi essaya de remarquer des éléments ou des comportements suspects chez les sujets du Daimyo qu'elle croisa sur le trajet jusqu'au appartement du dirigeant de Testu, mais elle n'eut pas le temps de repérer grand chose étant donné que les kumojins arrivèrent assez rapidement à destination. En entrant dans la pièce où les attendait Kira Musashi, la Hakushi s'inclina respectueusement et écouta le discours du leader du Pays de Fer.

L'homme se présenta et détailla la tâche que les shinobis devaient accomplir, assurant qu'ils avaient accès à toutes les informations qu'ils pourraient demander et carte blanche pour fouiller tout le domaine. Une transparence qui pouvait être un signe d’innocence ou une ruse pour le faire croire... Yui laissa alors son équipier présenter les envoyer de Kumo et il posa ensuite plusieurs questions et la kunoichi resta muette, observant attentivement les réactions du Daimyo.

Il fallait d'abord trouver le motif de l'assassinat, déterminer pour qui la mort du conseiller est une bonne chose... Un de ses subordonné qui voudrait monter en grade peut-être, ou le conseiller était opposé à un projet et les autres l'aurait assassin car il était un gêne, il se pourrait même que le Daimyo en personne ait commandité le meurtre de Yakigote car il s'était opposé à lui ou à une de ses idées... Examiner la dépouille aussi pourrait aider les kumojins dans leur enquête et Yui comptait bien s'assurer de ne rater aucun indice et ne laisser aucune piste inexplorée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Bugyô
Messages : 23
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: Trouver la vérité [MI] Jeu 14 Avr 2016 - 5:14

Personnages:
 

La visite de Kumojins dans le palais du Daimyô remonte à quelques années maintenant. Le Godaime, de nom Seki Zennosuke, était venu accompagner de quelques shinobis afin d’apporter le corps du prédécesseur du Bugyô. La rencontre actuelle et celle passées se ressemblaient en beaucoup de points. Le pays du fer dans le besoin, des Kumojins disponibles et efficaces qui arrivent en étant respectueux et ouverts. Cette nouvelle rencontre renforçait les liens qui unissaient les pays voisins. Néanmoins, il était bien trop tôt pour crier victoire. Même si les shinobis de la foudre étaient arrivés, le plus dur se dévoilait, petit à petit, devant eux.

L’imposant samouraï se tenait droit lorsque, ce qui semblait être le plus haut gradé, prit la parole. Il se présenta lui et sa coéquipière qui s’inclina en guise de respect, mais resta silencieuse. Le dirigeant de Tetsu no Kuni écouta chaque mot avant de se retourner et de se diriger vers son bureau. Il prit alors des feuilles posées et les donna aux deux shinobis de la foudre, en prenant la parole.

« Vous avez ici tous les membres du conseil ainsi qu'une représentation sommaire de leur faciès. Pour ce qui est des employés, je n'ai pas tous les noms en tête. Néanmoins, je vous conseille de vous adresser à Mariko. Elle s'occupe de tous les employés de cette partie du Palais, que ce soit pour la cuisine ou le service. Elle est très souvent dans la cuisine si jamais vous désirez. »

Le chef des samouraïs se tourna légèrement, observant l’horizon par sa fenêtre.

« Je ne peux, en effet, tout vous révéler, mais pour que votre réussite soit optimale, ma coopération doit être totale. Lorsque je suis devenu Daimyô suite à la mort du Seigneur Yakigote Tochirô, j'ai tenté de maintenir le conseil qu'il avait mis en place afin d'assurer la stabilité du pays, malgré un changement de dirigeant. Nos deux clans, Kira et Yakigote, sont des éternels rivaux. Néanmoins, depuis des années maintenant, nous nous sommes unis sous la même bannière afin de coopérer dans la paix. Dans le conseil actuel, vous avez trois membres de ma famille qui sont absent. Ensuite, vous avez Oda Nobunaga, un illustre combattant qui a toujours défendu Tetsu no Kuni et n'a jamais réellement fait partie d'un clan. Hatano Dokan, un loyal frère d'armes que je connais depuis que je sais manier un sabre. Le reste du conseil se compose de trois Yakigote, dont le défunt Tokimune. Ainsi, lorsque nous avons tenté de résoudre l'affaire, j'ai été accusé d'avoir tué l'un de mes conseillers pour me débarrasser doucement de l'ancienne famille gouvernante. L'homme ayant tenu ces propos se nomme Yakigote Toshimasa, un jeune bretteur très doué, mais contrôlé par la fougue de la jeunesse. Le dernier membre, Yakigote Tomomori, fidèle conseiller de Tochirô s'occupait, comme il le pouvait, de calmer son jeune frère. Voilà ce que je peux vous dire sur le conseil actuel et les quelques querelles que nous avons eues. Depuis ce jour, le palais est fermé. Seul mon sceau ou un ordre direct de ma part peut permettre l'ouverture des portes. Vous êtes les premiers à entrer depuis et vous serez aussi, les premiers à sortir lorsque l'affaire sera résolue. »

Le Bugyô prit deux katanas posés horizontalement sur un meuble en bois noirs avant de les attacher à sa ceinture.

« Shinobis de Kumo, je vous remercie pour votre aide et vos condoléances. Je dois maintenant partir m’entraîner. Si vous désirez vous entretenir de nouveau avec moi, je serais dans la salle juste à côté. »

La montagne aux deux sabres se courba légèrement en signe de politesse. Il aurait aimé rester discuter un peu plus avec les Kumojins, mais le Bushido lui imposait une droiture exemplaire. Le Gi du samouraï. Cette vertu qui entraîne une rigueur impitoyable et inébranlable chez Kira Musashi. Le Daimyô sortit alors de son bureau en laissant la porte coulissante ouverte.



Membres du Conseil:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 1457


Message(#) Sujet: Re: Trouver la vérité [MI] Jeu 14 Avr 2016 - 12:36

Alors que vous observez le Bugyô sortir de son bureau, votre mission commence réellement. Vous êtes libre de faire ce que vous voulez, mais pour commencer, je vais vous donner les trois grandes lignes de votre enquête afin de « cadrer » tout ça.

Vous avez donc, actuellement, trois grands choix possibles.

Le premier est d'aller inspecter le corps qui se trouve dans une pièce aménager pour l'occasion. Là-bas, vous trouverez un médecin vous donnant quelques détails et vous aurez la possibilité d'en apprendre plus sur la mort du conseiller.

Le deuxième est de simplement fouiller l'aile du Palais où vous êtes. Libre à vous de choisir les différentes salles que vous voulez visiter. Voici la liste :
  • Chambre de chaque conseiller et celle du Daimyô.
  • Cuisine
  • Salle du conseil
  • Bureau du Daimyô
  • Salle à manger
  • Dortoir commun pour les employés.
  • Salle d'entraînement
  • Salle de bain.
Vous pouvez toutes les visiter et dans l'ordre que vous voulez.

Le dernier choix est l'interrogatoire des suspects. Vous pouvez, quand vous le désirez, vous diriger vers un suspect pour lui parler et l'interroger.

Lorsque vous faites un choix, indiquez le dans votre spoiler et n'oubliez pas de résumer vos actions pour plus de clarté.

N'oubliez pas que chacune de vos actions peut avoir des conséquences.

À vous de jouer Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Membre du Satoru
Messages : 877
Rang : A+


Message(#) Sujet: Re: Trouver la vérité [MI] Jeu 14 Avr 2016 - 16:29

J’écoutai attentivement les paroles du Seigneur, qui m’avait vraiment l’air d’être une personne honnête et intègre. Évidement, je pouvais immédiatement l’enlever de la liste des suspects car s’il ne me semblait pas impossible qu’il fût le coupable, je ne pouvais pas me permettre de l’accuser même avec des preuves irréfutables. Il était celui qui nous avait demandé de l’aide et en plus, il était bien plus important que le défunt conseiller. Pour les mêmes raisons, je ne pouvais pas non plus décider de ne pas lui faire confiance.

Lorsqu’il eut fini de parler, il nous remercia avant de nous saluer. Nous en fîmes de même avant de le voir partir s’entraîner. L’enquête allait pouvoir débuter, j’avais envie de commencer à interroger ce Yakigote Toshimasa, qui avait accusé son Seigneur du crime, mais il nous fallait tout d’abord analyser la scène du crime pour voir si l’enquête précédente n’avait pas manqué des indices importants.

- Yui, tu vas aller discuter avec le médecin et analyser le corps de la victime. Une fois que ce sera fait, fait ce qui te semble le mieux. Faudra aussi que tu ailles parler à Mariko, la responsable des employés. Pendant ce temps-là, je vais aller inspecter les appartements de la victime, puis j’irais discuter avec Yakigote Toshimasa, le jeune conseiller qui accuse le Seigneur.

Tandis que je la laissai pour partir en direction des chambres, je me retournai pour ajouter quelque chose d’important.

- Et surtout, si tu trouves quelque chose qui te semble important, préviens moi.

Je n’avais pas l’habitude de donner ainsi des ordres en mission et cela se voyait un peu, surtout que je savais que l’esprit d’initiative de la jeune fille était digne d’un chuunin, mais nous étions dans un palais seigneurial et les apparences étaient importantes.

Je me rendis alors dans la chambre du défunt à la recherche d’indice. Si discuter avec les gens n’était pas ma spécialité, la recherche des détails était déjà plus dans mes cordes. Mettant tous mes sens en éveil, je commençai à fouiller la pièce à la recherche du moindre élément sortant de l’ordinaire. Dans notre situation, le moindre indice pouvait être déterminant.

Spoiler:
 


Je n'accepte pas les Actions Cachées dans les combats et j'accepte la mort dans tous mes RPs, donc ne me combattez pas si vous n'êtes pas prêt à mourir également.

Amen:
 
Dentô Raito:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 853
Rang : A


Message(#) Sujet: Re: Trouver la vérité [MI] Jeu 14 Avr 2016 - 17:25


Yui resta stoïque pendant le monologue du Daimyo, ses yeux flamboyants suivant les déplacements de Musashi et analysant son comportement par la même occasion. Cet homme avait l'air d'être une personne respectable mais les impressions n'étaient d'aucune utilité dans ce genre d'enquête, seul les faits étaient à prendre en compte. Une fois que le samouraï eut quitté la pièce pour aller s'entraîner, la kunoichi se tourna vers Otoke qui posa alors les lignes directrices pour mener à bien la mission.

La Hakushi hocha la tête, affichant un visage totalement neutre et indifférent. Le fait qu'Otoke lui donne des ordres ne lui posait aucun problème tant que ces derniers étaient logiques et suivaient les idées de la jeune femme.

» Très bien, compte sur moi. - répondit Yui en s'inclinant pendant qu'Otoke quittait la pièce, la laissant seule par la même occasion.

Les choses sérieuses pouvaient commencer maintenant que mes tâches étaient réparties. La Chûnin quitta à son tour la pièce pour se diriger vers l'endroit où était entreposé la dépouille de la victime, la Hakushi n'avait aucune compétence particulière en médecine mais elle pourrait peut-être relever un détail important en observant le cadavre elle même.

Sur le trajet, Yui continuait de réfléchir à propos du Daimyo, si l'enquête révélait qu'il était le coupable comment les Kumojins pourrait s'y prendre pour l'arrêter dans son propre domaine avec son armée à portée de main... Mais il serait illogique que le coupable demande de l'aide à Kumo... Après avoir pensé à une dizaines d'hypothèses possibles, la Hakushi s'arrêta devant une porte fermée et marquée d'une feuille interdisant aux sujets du Daimyo d'entrer.

C'était probablement ici qu'attendait le corps du conseiller, Yui tira la feuille donnée par le Bugyô d'une poche de son kimono et chercha la photo du médecin en charge de la dépouille. La kunoichi espérait trouver à l'intérieur un homme du nom de Shen, sinon elle se contenterait du rapport qu'il aurait laissé.

La kumojin entra alors, découvrant un pièce plongée dans une odeur d'encens plutôt dégoûtante et éclairée par des chandeliers. Un lit imposant sur lequel reposait un homme, les yeux clos et la peau pâle. Les pupilles rouges de la Hakushi se posèrent alors sur une seconde personne assise dans un coin sombre de la chambre.

» Bonjour, je suis Hakushi Yui, chûnin de Kumo en charge de l'enquête sur la mort du Seigneur Yakigote.

La kunoichi parlait d'une voix claire et froide, elle voulait être prise au sérieux immédiatement et son visage balafré pourrait jouer en sa faveur.

» Si je ne me trombe pas vous êtes le docteur responsable de l'autopsie du Conseiller, j'aimerais que vous me présentiez votre rapport et que vous me montriez les preuves de ce que vous avancez directement sur la dépouille s'il vous plaît.

L'envoyée de Kumo ne voulait rien laisser au hasard, le corps de la victime était la première chose à bien observer pour découvrir une piste exploitable.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 1457


Message(#) Sujet: Re: Trouver la vérité [MI] Ven 15 Avr 2016 - 16:43

Dôbutsu Otoke pénètre dans la grande chambre du défunt Yakigote Tokimune. Comme pour la majeure partie des pièces ici, le style est très sobre et épuré. Des murs beiges, une fenêtre donnant sur la cours du Palais, un sol boisé. La chambre est composée d’un grand lit, fait impeccablement, de quelques étagères contenant des livres et d’un grand bureau. Plus loin, une commode se trouvait adossé au mur avec, au-dessus d’elle, un support pour les deux Katana de Tokimune. La pièce est très impersonnelle hormis quelques dessins d’un enfant accroché au-dessus du bureau.

Le shinobi de Kumo décide d’inspecter chaque élément, un par un. Le lit sera sa première cible, par soucis de proximité. Après un regard rapide, tout semblait être en ordre. De même pour l’étagère, un peu plus loin. Néanmoins, lorsque le Chasseur qui avait mis tous ses sens en éveil s’approcha du bureau, il remarqua une couleur rouge qui ne s’accordait pas avec le bureau. En s’approchant, il reconnut que cette tâche était du sang datant de quelques jours. Il se dirigea ensuite vers la commode pour trouver, simplement, des tiroirs vides.

______________________________________

Comme à son habitude, le médecin était dans cette fameuse pièce que tout le monde évitait depuis quelques jours. Il y avait placé de l’encens en grande quantité pour éviter que l’odeur nauséabond se propage dans le palais. Il n’aimait pas… Du moins, plus la lumière. Il passait son temps à vivre dans la peine ombre avec seulement quelques bougies allumées pour se repérer. Une habitude qu’il a prise lorsque que la salle était remplie de cadavres. Plutôt que de les observer, il préférait les dissimuler dans l’ombre.

Le docteur était dans un coin, assis près de son bureau, en train de feuilleter un livre à l’aide d’une simple bougie. La voix suave, mais autoritaire de la Kumojin le sortit de sa lecture. Pris un peu par surprise, il referma brutalement son livre avant de se lever. La Kumojin pouvait à peine distinguer l’homme. Elle vit simplement un reflet de lunettes et un foyer incandescent au niveau de sa bouche.

« Enchanté. Je me nomme Gōtō, mais appelez-moi Doc. »


Lorsqu’il s’approcha, les deux virent enfin le visage de l’autre. D’un côté, une jeune femme balafrée aux yeux sang et au regard sérieux. De l’autre, un médecin classique, sauf qu’il a une cigarette au bec et deux doigts en moins. Une rencontre vraiment pas banale. En effet, avant d’être un médecin pour le Daimyô, le Doc était un samouraï lui aussi. Cependant, lors d’une bataille, ces deux doigts furent sectionnés ne lui permettant plus de tenir un sabre. Il a bien essayé de s’entraîner avec son autre main, mais c’était peine perdu. Il s’est donc reconvertis dans la médecine et après tout, un scalpel, c’est une arme blanche juste plus petite qu’un Katana et vu qu’il a moins de doigts, c’est parfait pour lui. Il aimait rabâcher cette petite boutade à ses homologues.

« Enquêter sur la mort du Seigneur Yakigote… Voilà un lourd fardeau pour une si jeune femme. Néanmoins, vous avez vu juste ! Je m’occupe de réparer nos valeureux guerriers et d’accompagner ceux qui ne peuvent être sauvés. Vous n’allez pas par quatre chemins… Si c'est ce que vous désirez. »

L’homme afficha un large sourire tout en allumant plusieurs bougies autour du cadavre. Il invita la kumojin à s’avancer. Tout en fumant sa cigarette, l’homme prit la parole.

« Commençons. Nous avons retrouvé Tokimune, dans sa chambre, affalé à moitié sur le bureau et à moitié par terre. Le conseiller n’avait aucune blessure, aucun signe d’affrontement, rien. Il était juste mort. Nous avons fouillé la pièce de fond en comble, mais nous n’avons rien trouvé. Cependant, quelques détails étaient louches. Ses lèvres étaient bleues et la position dans lequel nous l’avons trouvé était vraiment… particulière. Après autopsie, mais soupçons étaient confirmés. Ses muscles se sont paralysés un à un, entraînant un arrêt respiratoire et de ce fait, un arrêt cardiaque. Le conseiller semblait être en bonne santé, ne laissant qu’une seule solution à cette énigme… Un poison. Je ne serais dire lequel, car vous le savez, nous ne possédons pas de chakra comme vous, les shinobis. Néanmoins, de ce que j’ai pu voir, tout semble indiquer un poison et c’est bien cela qui m’inquiète. »

Il illustra ses propos en montrant les différentes parties du corps qu'il cité et en pointant les échantillons qu'il avait récolté. Le Doc termina sa clope avant de l’écraser dans un cendrier et reprendre.

« Dire qu’il y a quelques jours, il était venu pour une blessure au doigt qu’il s’était fait tout seul dans sa chambre comme un idiot… Je ne vois vraiment pas qui pourrait lui en vouloir vous savez. C’était un homme exemplaire. Honnête, honorable et loyal, il était apprécié de tout le monde. En utilisant du poison en plus… Cela ne ressemble pas à l’arme d’un samouraï… M’enfin… Si vous avez encore besoin de moi, vous savez où me trouvez cher demoiselle. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Membre du Satoru
Messages : 877
Rang : A+


Message(#) Sujet: Re: Trouver la vérité [MI] Sam 16 Avr 2016 - 7:56

La chambre du défunt était impeccable. Fouiller la pièce ne fut pas bien long, hormis quelques dessins et une paire de Katana, il n’y avait rien qui semblait avoir le moindre intérêt. Cependant, je me devais de faire attention aux moindres détails, il suffisait souvent d’un seul bon indice pour réussir une enquête comme celle-ci. En regardant attentivement le bureau du conseiller, je me rendis compte qu’il s’y trouvait une tache rouge. Cela attira naturellement mon attention et je pus assez vite voir que c’était du sang, mais il était déjà séché depuis sûrement quelques jours déjà. Je ne pouvais pas ignorer cette trace, mais il était fort probable qu’elle fût antérieur à la mort, surtout qu’une si faible quantité ne semblait pas indiquer une blessure sérieuse.

Gardant cela en tête pour en discuter plus tard avec Yui, je continuai rapidement mon inspection. J’eus vite fait le tour, il n’y avait rien de vraiment intéressant. J’hésitai alors à commencer à fouiller les autres chambres de conseiller, mais sans autre élément, rien ne le justifiait réellement et j’avais mieux à faire pour le moment. En attendant que la Hakushi eut fini, je décidai d’aller poser quelques questions au seul individu qui semblait avoir un comportement suspicieux, Yakigote Toshimasa. Il était trop tôt pour le juger, mais une chose était sûre, j’allais devoir faire attention au choix de mes mots avec lui pour ne pas m’attirer de problème.

- Excusez-moi, Yakigote Toshimasa, j’aurais quelques questions à vous poser à propos de l’enquête.


Je ne voulais pas lui montrer que je le soupçonnais dès le début, mais je me doutais bien qu’il s’y attendait un peu. Il était donc important d’avoir cette conversation en privé pour ne pas augmenter les tensions présentes au Palais. Après avoir donc vérifié que personne n’était en mesure de nous écouter, je repris la parole.

- Il m’a été rapporté que vous aviez accusé le Daimyô d’avoir commis ce meurtre dans le but d’assoir son pouvoir et celui de son clan. Pourriez vous développer le raisonnement qui vous pousse à dire cela ? Je suppose que vous n’accuseriez pas ainsi votre Seigneur sans raison.

Après tout, c’était une possibilité, même si l’idée de faire appel à Kumo pour résoudre un crime qu’il avait lui-même commis me semblait vraiment stupide. À moins que tout ceci n’était qu’un stratagème pour garder ce mystère intact en nous donnant de fausses informations. Même si ce n’était pas une piste que je souhaitais explorer, je ne pouvais pas nier sa possibilité.

Spoiler:
 


Je n'accepte pas les Actions Cachées dans les combats et j'accepte la mort dans tous mes RPs, donc ne me combattez pas si vous n'êtes pas prêt à mourir également.

Amen:
 
Dentô Raito:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 853
Rang : A


Message(#) Sujet: Re: Trouver la vérité [MI] Sam 16 Avr 2016 - 11:46


» Attendez. - lança la Hakushi qui n'en avait toujours pas fini avec le médecin.

Yui s'approcha de la dépouille et son regard se posa sur les mains de la victime. Cette histoire de blessure au doigt quelques jours seulement avant la mort du conseiller était assez étonnante, si l'homme a succombé à un poison il aurait d'abord fallu que ce dernier entre dans son organisme.

» A en juger l'état du corps et les traces d’asphyxie, je suis d'accord avec vous sur le fait que cet homme a surement été empoisonné. - dit Yui alors qu'elle regardait attentivement les lèvres qui était maintenant violacées. - Vous pensez qu'il est possible de trouver des traces de ce poison encore, vous êtes vraiment dans l'incapacité de l'analyser si nous trouvons la substance ?

La kumojin était assez étonnée de savoir que le docteur n'avait pas essayé d'analyser le poison, bien que les connaissances en la matière de la chûnin étaient assez faibles, il devait bien y avoir un moyen d'effectuer des analyses sans forcément avoir recours au chakra, bien que pour cela il faudrait d'abord trouver des traces de la toxine.

Peut-être que cette blessure n'était peut-être pas anodine... Si le poison était effectivement l'arme du crime il aurait pu l'ingérer pendant un repas et la liste des suspects se réduirait aux personnes ayant accès aux cuisines et si un noble s'était rendu là-bas il aurait certainement attiré l'attention et les employés l'auraient certainement remarqué. Mais la plaie au doigt pourrait très bien être le point d'entrée de la toxine, peut-être que le médecin pourrait y prélever des traces et découvrir l'origine du poison avec beaucoup d'efforts.

» On pourrait s'intéresser à cette blessure au doigt, pour essayer de découvrir si c'est vraiment une blessure accidentelle ? Car l'histoire de se couper seul dans sa chambre.... C'est plutôt étrange. Si c'était une lame empoisonnée qui l'avait entaillé, on pourrait trouver des traces du poison. Et le fait qu'il soit mort quelques jours après c'est peut-être le temps qu'il a fallut à la toxine pour le tuer.

Les yeux flamboyants se posaient alors sur Goto, si il ne voulait pas être considéré comme un suspect, il vaudrait mieux qu'il ne cache rien à la kunoichi. Si il ne se montrait pas totalement coopératif, Yui était prête à faire envoyer la dépouille à Kumo pour que les analyses soit menées là-bas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 1457


Message(#) Sujet: Re: Trouver la vérité [MI] Lun 18 Avr 2016 - 21:14


Dans ces temps graves, les conseillers ne savaient pas vraiment quoi faire. Certains passaient leur journée dans leur chambre afin de méditer comme le veut la voix du Bushidô. D'autres, préféraient se concentrer sur le maniement de leur katana afin d'affûter leur technique de combat. Ce n'était pas le cas de deux des conseillers. Yakigote Toshimasa et Tomomori siégeaient à la grande table du conseil lorsque Dôbutsu Otoke arriva. Les deux étaient en train de parler de la prison, non loin d'ici. La voix de Kumojin stoppa la conversation des frères. L'homme à la longue chevelure noire se leva et se dirigea lentement vers le shinobi de la foudre.

« Voici donc les fameux Kumojins convoqués par le Daimyô. Je suppose que je n’aie pas le choix, alors faisons ça rapidement. »

Saluant son grand-frère, Toshimasa guida Otoke dans ses quartiers afin de discuter à l'abri des oreilles indiscrètes, comme le Chûnin l'avait demandé. Il écouta alors les paroles de l'homme aux cheveux blancs avant d'y répondre.

« Je vois que les nouvelles vont vite. Vous avez raison, M. le Kumojin. Je ne me serais jamais permis d'accuser mon supérieur si je ne pensais pas que cela était justifié. Depuis des années, avant la regretté mort de Tochirô, les Yakigote régnaient incontestablement sur Tetsu no Kuni. Néanmoins, notre dernier souverain ne pouvait plus supporter la rivalité opposant les Kira et les Yakigote. Son désir le plus précieux était d'unir nos deux clans pour former un pays du Fer unis et puissant. Je n'étais pas forcément contre l'idée, mais lorsque Kira Musashi fut nommée un rang équivalent à vos Bras droit à Kumo, notre clan fut révolté. Accordez un si haut rang à un rival… C'était du jamais-vu ! Des membres de notre fratrie méritaient largement plus ce rang que le Bugyô, mais Tochirô était ferme sur ses positions et nous l'avons accepté. Lorsque nous avons appris sa mort et que le Kira l'a succédé, j'étais fou de rage. Cependant, notre clan décida de respecter les principes de l'ancien Seigneur et ainsi, nous cohabitions de nouveau avec les Kira, mais cette fois-ci, nous n'étions plus en position de force. »

L’homme fit une pause avant de reprendre.

« Le Daimyô voulait sans cesse se rapprocher de Kumo, prétextant que c'était la continuité du projet de Tochirô. Les rencontres entre votre nation et la mienne ont été multiples depuis que le Bugyô est au pouvoir et nous redoutions, de plus en plus, de finir comme les autres pays de ce monde… Annexé par des grandes puissances. Tochirô avait été claire. Nous avions simplement conclu une alliance avec votre village, mais nous ne serions jamais sous votre botte. Nous sommes les fiers samouraïs de Tetsu no Kuni, ne l'oubliez pas ! Depuis des mois maintenant, entre la recherche du cadavre confié à des Kumojins, des intrus foulant le territoire de Tetsu no Kuni qui sont pris en charge par des Kumojins et j'en passe, nous doutons. Chaque fois que le débat survient pendant un conseil, le ton monte. Mes frères Yakigote me soutenaient pour ne pas arrêter notre alliance, mais prendre un peu de distance avec votre nation qui semble instable au vu des Kage qui se succèdent. C'était un sujet épineux qui revenait à chaque fois, provoquant l'énervement de chacun. Lorsque j'ai vu Tokimune, mort… Cela ne faisait aucun doute dans mon esprit ! Cela ne pouvait être que le Daimyô ! Même s'ils vous ont engageaient pour venir enquêter, je suis persuadé que ce n'est qu'une mascarade… »

______________________________________



Rallumant une cigarette, le Doc arqua un sourcil lorsque la jeune femme l'interpella.

« C’est possible, oui. Mais sachez que je ne suis pas comme vous, shinobi de Kumo. Je ne maîtrise pas le chakra, rendant mes compétences limitées dans ce domaine… Surtout avec le matériel que j’ai… Néanmoins, je peux tenter quelque chose. Certains poisons réagissent avec certaines substances, formant alors une sorte de précipité visible à l’œil nue. Bref, je vous évite le blabla inutile, si j’obtiens quelque chose, je viendrais vous voir. »

Il observait la Kumojine réfléchir et prendre la parole. Il écoutait attentivement, tout en fumant sa clope. Quand la tirade de l’Hakushi fut terminée, il écrasa son poison quotidien dans le cendrier avant de reprendre la parole.

« Pour être franc, je ne pense pas. Il était venu me voir pendant la nuit suite à sa blessure. Il m'expliqua qu'il prenait ses repas très tard après un entraînement intensif et une séance de méditation. Il croisait souvent le Daimyô dans les cuisines, car lui aussi, prenait ses repas à une heure tardive. En voulant couper un bout de fromage, le bougre s'était coupé le doigt ! Le comble pour un samouraï ! Cet homme était un paradoxe à lui tout seul. Illustre combattant en temps de guerre, mais maladroit comme pas possible dans son quotidien. Alala… Sacré Tokimune… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Membre du Satoru
Messages : 877
Rang : A+


Message(#) Sujet: Re: Trouver la vérité [MI] Ven 22 Avr 2016 - 13:42

J'écoutai attentivement les paroles de Toshimasa qui m'expliqua alors en détail le lien entre le meurtre de Tochirô et la relation entre les deux clans majeurs de la noblesse du pays du fer. Je me rendais bien compte que cette histoire était plus complexe que ce qu'elle semblait être. Je ne pouvais pas me contenter d'accuser celui qui portait les premières accusations, tout comme je ne pouvais pas me permettre d'accuser le Daimyo. Ma tâche n'était pas simple et le fait de devoir travailler à l'intérieur du palais du seigneur de ce pays n'aidait pas vraiment. Karyuudo risquait fort de devoir attendre un bon moment avant.

Les paroles du Yakigote étaient logiques et l'accusation contre le clan Kira l'était tout autant, par contre, il n'expliquait toujours pas ce qui le rendait si sûr de la culpabilité de Musashi.

- Je suis d'accord avec vous, il est quand même très peu probable que ce meurtre ne soit pas lié à la rivalité entre les deux clans. Cependant, s'il est logique d'accuser le clan adverse, rien ne prouve qu'il s'aggisse du Daimyô, cela pourrait tout aussi bien être un membre de sa famille. De plus, il ne doit sûrement pas être le seul à qui la baisse du pouvoir des Yakigote pourrait être bénéfique. Vous ne voyez personne d'autre qui aurait pu vouloir faire cela ?

Etant vraiment incapable de comprendre correctement les comportements humains, il m'était difficile de savoir si mon interlocuteur me mentait ou pas, la présence de Raito ou de Hak m'aurait été grandement utile dans cette situation.

- Sinon, que pourriez vous me dire sur le défunt ? J'aimerais savoir ce qu'il pensait de la situation actuelle et de la position du Daimyo quant au lien entre Tetsu no Kuni et Kumo.

Si le meurtre d'un conseiller Yakigote semblait faire baisser l'influence de ce clan sur la gestion du pays, cela pouvait très bien être destiné à l'inverse. Si Tôchiro défendait les idées du Daimyo, cela aurait été une très bonne raison pour lui d'être assassiné par sa propre famille. Ce n'était qu'une théorie parmi tant d'autre, mais elle était bien plus simple à défendre devant le Seigneur du pays que celle qui l'accusait directement.


Je n'accepte pas les Actions Cachées dans les combats et j'accepte la mort dans tous mes RPs, donc ne me combattez pas si vous n'êtes pas prêt à mourir également.

Amen:
 
Dentô Raito:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 853
Rang : A


Message(#) Sujet: Re: Trouver la vérité [MI] Sam 23 Avr 2016 - 11:47


» Très bien. Je reviendrais vers vous plus tard, faites tout les tests possibles, j'espère que l'on pourra déterminer le type de poison utilisé. Merci pour votre coopération.

La Hakushi s'inclina une dernière fois avant de se retourner et quitter la pièce, laissant seul le médecin baignant dans l'odeur d'encens et de cigarette que la jeune femme trouvait assez dérangeant, elle aurait probablement préféré le parfum d'un corps en décomposition. Maintenant qu'elle avait pu s'entretenir avec le médecin, Yui se mit en route vers les cuisines pour y retrouver la responsable des employés.

Un chance que Mariko soit une habituée de l'endroit, la chûnin comptait bien lui demander si elle avait vu la victime le soir où il s'était blessé au doigt, peut-être que le Daimyo lui même était présent cette nuit là, en tout cas cette coupure au doigt paraissait vraiment suspecte pour la Kumojin et tout semblait la mener aux cuisines.

Une fois le palais traversé en vitesse, Yui se retrouvait alors dans les cuisines où s’attelait une dizaine de personnes à la préparation du prochain repas.

» Excusez moi - lança la kunoichi à la première personne qui croisa son regard rougeoyant - Où est-ce que je peux trouver Mariko ?

L'homme à qui s'adressait la chûnin ne répondit que par un mouvement de tête vers le fond de la cuisine et retourna au travail après avoir dévisagé son interlocutrice avec dégoût. Yui tira d'une poche de son kimono les fiches données par le leader du pays pour lire celle de Mariko, maintenant qu'elle connaissait son visage il allait être plus facile pour Yui de la trouver.

La Hakushi se rendit alors au bout des cuisines en esquivant les loufiats qui couraient dans tout les sens et finalement elle reconnut la chevelure singulière de la responsable.

» Bonjour Madame - dit Yui en s'inclinant - Je suis Hakushi Yui, le Daimyo m'a chargée d'enquêter sur la mort d'un de ses conseillers et j'aurais plusieurs questions à vous poser.

La kumojin fit une pause quelques secondes le temps de suivre la femme qui s'éloignait du bruit continu qui régnait dans les locaux.

» Pour commencer j'aimerais savoir comment sont préparés les repas des conseillers et qui peut y avoir accès, que se soit pendant la préparation ou quand les repas sont distribués. - les yeux rouges de la kunoichi était fixés droit sur le visage de Mariko, observant ses réactions et essayant de desceller le moindre signe de mensonge - Il y a quelques jours, Monsieur Tokimune s'est blessé ici même pendant qu'il se préparait un repas nocturne, avez-vous entendu parler de cet incident ? Y avait-il des personnes présentes avec lui à ce moment là ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 1457


Message(#) Sujet: Re: Trouver la vérité [MI] Lun 2 Mai 2016 - 20:13


Le jeune samouraï intrépide écouta avec attention les paroles du Kumojin qui l'interrogeait. Même s'il ne le montrait pas, il était agacé. Il espérait et voulait régler cette affaire en interne sans l'intervention du village caché de la foudre. Cependant, Toshimasa relativisait, se disant que le choix ne lui appartenait pas.

« La famille du Daimyô est absente depuis plus de deux semaines maintenant. Ils sont partis ensemble pour une mission que le Bugyô leur a confiée. C'est impossible que l'un d'eux soit responsable. Pour être franc avec vous, je ne vois qu'une personne qui verrait la mort d'un Yakigote bénéfique. C'est un de mes homologues conseillers, Hatano Dokan. Il a toujours été du côté des Kira, mais je ne vois en lui qu'un suiveur. Si jamais il a effectué cet odieux crime, c'est parce que quelqu'un lui a demandé… Mais même ça, j'ai dû mal à y croire. Même s'il s'est rangé avec les Kira, il reste un samouraï suivant le Bushidô. Il place l'honneur par-dessus tout et il n'y a rien d'honorable dans ce meurtre… »

Le bretteur, dépité par la situation, s’assit à son bureau avant de reprendre.

« Tokimune était un homme extraordinaire. Il devait succéder à Tochirô si Musashi n'avait pas été nommé bras-droit. C'était un samouraï calme, sage et intelligent. Lorsque tout le monde laissait sa rage parler sur le champ de bataille, Toki restait serein. Mon frère et moi avons beaucoup appris de cet illustre professeur. Il partageait notre avis sur Tetsu et Kumo, mais respectait les décisions du Bugyô. Il n'a jamais remis en question la place ou les agissements de Musashi et c'est ce qui me perturbe. Je ne comprends pas pourquoi est-il mort… J'aimerais des réponses, tout comme vous. »

______________________________________

Lorsqu’on entrait dans la cuisine spéciale pour cette aile du Palais, une forte odeur d’épices venait s’incorporer dans votre nez vous faisant alors voyager dans tout le Yuukan. Puis, lorsque l’on regarde en détail, on aperçoit beaucoup de matériels, des casseroles aux poêles, tout est présent. La cuisine brille d’une propreté exemplaire. On observe, par la suite, une dizaine de personnes courir de tous les côtés afin d’assurer un repas d’un goût savoureux et d’une rapidité quasi-divine. Le visage de chaque cuisinier est crispé de stress et d’angoisse. On comprend très vite pourquoi si l’on regarde attentivement.

Une femme dénote dans cette cuisine. Ces vêtements sont différents et on voit rapidement que cette personne dirige.


Rallumant une cigarette, le Doc arqua un sourcil lorsque la jeune femme l'interpella.

« Toi, toi et toi. Vous allez vous occuper de préparer la viande de ce soir. »

Après quelques pas, elle s’approche d’une grande marmite plongeant alors une cuillère dedans pour goûter.

« Pas assez salé ! »

Après quelques pas, elle goûte une autre marmite.

« Incroyable ! Je ne pensais pas goûter un truc aussi mauvais un jour dans ma vie ! Allé, à la plonge ! Toi là-bas, tu me vides ça et tu suis la recette ! »

Après quelques secondes, Mariko se retourna un peu par surprise en entendant la voix de la jeune femme.

« Enchanté, Yui ! Bien sûr, suis-moi. »

La cheffe dirigea la Kumojin dans une petite pièce qui faisait office de bureau. Les deux étaient tranquillement installés et la jeune femme entama les discussions. Après une écoute attentive, Mariko prit la parole.

« Nous préparons trois repas par jour. Nous nous occupons tôt du petit-déjeuner que nous amenons dans les quartiers de chaque habitant de cette aile du Palais. Le déjeuner est servi dans la salle à manger. Le dîner est particulier, car, selon les gens ou les situations, nous le servons soit en salle du conseil, soit dans la salle à manger ou alors nous laissons les repas dans la cuisine et les concernés peuvent les prendre lorsqu'ils le désirent. Par exemple, le Daimyô et Tokimune prenaient leur dîner tard le soir, car leur entraînement leur obligent. Hmm, non, je n'ai pas entendu parler de cet incident et de ce fait, je ne peux vous dire si du monde était présent. Lorsque le dîner est prêt et la cuisine nettoyée, je reste encore un peu pour finir quelques papiers ou vérifier la propreté de nos installations, mais rien de plus. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Membre du Satoru
Messages : 877
Rang : A+


Message(#) Sujet: Re: Trouver la vérité [MI] Lun 9 Mai 2016 - 16:19

Évidement, la réponse du jeune samouraï ne m'aidait pas vraiment pour résoudre cette affaire. La victime était appréciée chez les membres des deux clans rivaux. Il me donna alors une nouvelle piste, Hatano Dokan. Cependant, j'étais venu le voir parce qu'il avait accusé le Daimyo et là, il me parlait d'un conseiller. Je ne savais pas quoi en penser, mais j'allais quand même devoir lui poser quelques questions pour être fixé. Je commençais petit à petit à me rendre compte que cette mission était bien plus compliquée que la simple résolution d'un meurtre, puisque celui-ci était au milieu d'un conflit clanique où le destin du pays du fer était en jeu. Si j'aimais bien les challenges et que je n'avais pas l'intention d'échouer, je me demandais si j'étais vraiment la bonne personne pour accomplir cette mission.

- Très bien, je vous remercie pour ces réponses. Nous allons faire notre possible pour retrouver le meurtrier et j'espère que cela permettra de calmer les tensions vis-à-vis de Kumo.

A vrai, je n'en avais pas grand-chose à foutre de la relation entre Shimo et Kumo mais bon, si mon passage pouvait apaiser la relation et m'être bénéfique ultérieurement, je ne pouvais pas louper cette chance. Je saluai alors respectueusement le conseiller avant de m'en aller. J'avais l'intention d'interroger chaque membre du conseil jusqu'à trouver la solution à ce mystère, en commençant par Hatano Dokan, mais tout d'abord, je devais rejoindre Yui, pour voir ce qu'elle avait découvert.

Je me rendis en direction des cuisines, elle devait en avoir fini avec le médecin et avait sûrement commencé à discuter avec Mariko, la responsable des employés. Une rapide détection chakratique me confirma mon hypothèse et m'indiqua la direction à prendre. J'arrivai rapidement, découvrant une zone bien plus bruyante et active que le reste du palais. Lorsque je trouvai Yui, elle discutait avec Mariko. Je décidai de ne pas intervenir en plein milieu, restant un peu à l'écart tout en écoutant la fin de la conversation.


Je n'accepte pas les Actions Cachées dans les combats et j'accepte la mort dans tous mes RPs, donc ne me combattez pas si vous n'êtes pas prêt à mourir également.

Amen:
 
Dentô Raito:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 853
Rang : A


Message(#) Sujet: Re: Trouver la vérité [MI] Dim 12 Juin 2016 - 23:12


Rukia commençait à tourner en rond avec cette histoire de quarantaine à cause de l'enquête sur le meurtre de Yagitoke-sama. A plusieurs reprises elle avait croisé les kumojins chargés de l'enquête et n'avait pas eu l'occasion de leur adresser la parole. Alors que la Daishô était en pleine séance d'entrainement, une personne fit irruption dans le dojo et s'approcha d'elle. Rukia reconnaissait son armure noire et imposante, il s'agissait d'un des gardes du Bugyô. Rukia rengaina son ninjato et se tourna vers lui, attendant qu'il arrive à sa hauteur.

» Rukia, voici un message que tu remettres à la chûnin de Kumo. C'est très urgent, trouve la rapidement.

Aussitôt le message transmis le géant d'acier se retira, malgré son armure il se déplaçait avec une légèreté surprenante. Rukia s'empressa de s'équiper de ses épaulières et tassettes rouges puis disparut à son tour dans les couloir du palais. L'adepte du Bushido croisa alors le docteur Goto à qui elle demande si il avait croisé les kumojins, logiquement ils étaient forcément venus le voir en priorité étant donné qu'il s'occupait du corps du défunt. Le Doc lui donna aussi les informations qu'avait récupéré la Chûnin et lui annonça qu'elle s'était surement rendue aux cuisines.

Rukia le remercia et se rendit alors aux cuisines, elle se sentait apte à aider les Kumojins sur cette enquête, peut-être même qu'elle pourrait les aider en usant de ses connaissances et de sa réputation pour les soutenir dans leurs démarches. Il ne fallut que peu de temps à Rukia pour arriver aux cuisines, au fond des locaux elle remarqua la tignasse blanche d'un des envoyés du village des Nuages ainsi que sa partenaire qui parlait avec Mariko.

La Daishô s'approcha d'abord du garçon qui semblait observer sa partenaire,

♦ Bonjour - dit Rukia d'une voix claire malgré qu'elle soit un peu étouffée par le masque d'or sur son visage - Je me nomme Katsuga Rukia, j'ai ici un message pour votre équipière. Je crains que cela soit urgent.

La samouraï attendit alors quelques secondes que la jeune fille finisse sa discussion avec la responsable des cuisines. L'Hakushi l'ignora totalement et s'adressa alors à l'autre Kumojin, lui donnant les informations qu'elle avait obtenue ainsi qu'un résumé de sa discussion avec le médecin du palais.

♦ Hakushi Yui ? - l’interrompit la jeune femme - J'ai là un message pour vous, on m'a demandé de vous l'apporter en urgence.

La chûnin attrapa le message que lui tendait son interlocutrice, elle descella le rouleau et l'ouvrit sans attendre. Son visage se décomposa et ses pupilles flamboyantes se posèrent sur son équipier. Elle qui semblait si sereine paraissait maintenant toute affolée,

» Je dois partir Otoke, c'est un message du village je ne peux pas t'en dire plus. - lança la Chûnin d'une voix troublée par la lecture de ce mystérieux message.

L'instant d'après Yui avait disparu, sans même laisser le temps à son partenaire de lui répondre. La samouraï attira alors l'attention du shinobi restant,

♦ Peut-être que je pourrais vous aider dans la suite de votre mission. Je suis une Daishô de Tetsu no kuni, j'ai aussi vécu plusieurs années à Kumogakure, vous pouvez compter sur moi comme sur n'importe quel Kumojin, je suis disposée à vous apporter toute mon aide. Je tiens aussi à résoudre cette histoire de meurtre, si un traître rode dans le palais, je veux le trouver. - dit Rukia, sereine.





Dernière édition par Katsuga Rukia le Dim 26 Juin 2016 - 21:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Membre du Satoru
Messages : 877
Rang : A+


Message(#) Sujet: Re: Trouver la vérité [MI] Sam 25 Juin 2016 - 22:35

Tandis que la conversation entre Yui et la responsable des employés continuait, j’observais un peu ce qu’il se passait autour de moi. S’il n’y avait rien qui semblait important, comme dans les paroles de Mariko, c’était souvent dans les détails que se cachait la vérité. Il commençait à être évident que le coupable avait été prudent et que regarder la scène du crime n’allait pas suffire. Soudain, j’entendis que quelqu’un approchait, ce n’était pas un simple civil, je le ressentais bien. Elle s’approcha alors de moi avant de se présenter et d’expliquer la raison de sa venue. Apparement, elle avait un message pour elle, cela me surprit un peu, surtout que le bâtiment était censé être condamné jusqu’à la résolution de l’enquête. Enfin bon, ce n’était pas vraiment mon problème.

- Bonjour à vous, je suis Dôbutsu Otoke, chuunin de Kumo, elle devrait avoir bientôt terminé.

Comme annoncé, Yui termina rapidement son dialogue avant de me donner les informations qu’elle avait reçues sans prêter la moindre intention à Rukia. Heureusement, les informations qu’elle avait obtenues du médecin étaient plus intéressantes que celles de Mariko. Tokimune avait donc été empoisonné. Il était dommage que ni Yui ni moi n’avions des compétences en la matière. Alors que j’allais lui dire ce que j’avais appris, Rukia nous interrompit pour donner le message destiné à la jeune Hakushi.

Je fus alors surpris de voir sa réaction en lisant le message, puis encore plus surprenant, elle m’expliqua qu’elle devait partir, me laissant donc seul pour cette mission. Ce n’était pas son genre, mais à la vue de sa réaction, je compris que ce message devait contenir quelque chose de très important. J’étais bien curieux de savoir ce qu’il contenait, mais je me retins de poser la question par respect.

- Très bien, fait attention à toi. D’ailleurs, si tu pouvais faire un signe à Karyuudo pour lui signaler que je vais bien.


Tandis que je la regardais partir, j’eus une sensation particulière, comme si je n’allais jamais la revoir, aussi stupide que cela pouvait paraître. Rukia reprit alors la parole. Elle me proposa alors de remplacer ma coéquipière. J’avais déjà ressenti son chakra et je savais que son niveau se rapprochait de celui de Yui, mais je ne pouvais savoir si ses intentions étaient bonnes ou même si elle savait enquêter correctement. Dans une situation pour habituelles, je aurais très probablement décliné immédiatement sa proposition. Il était évident que son masque ne jouait pas en sa faveur, sauf que je devais bien avouer que j’étais mal placé pour en juger. De plus, elle était présente à l’intérieur des murs et elle ne faisait apparement pas partie des suspects, je pouvais lui permettre de m’assister.

- Je ne peux pas m’autoriser à vous considérer comme un Kumojin sans ordre direct, cependant, je ne vais pas refuser votre demande, une aide est toujours bonne à prendre.


Cela voulait seulement dire que je ne pouvais pas laisser enquêter seule, mais à deux, nous allions être plus efficace. Je lui expliquai alors les détails que j’avais récolté de ma visite de la chambre et de ma discussion avec le conseiller. Puis, je me tournai vers Mariko.

- Excusez moi de vous déranger à nouveau, pouvez vous me dire qui a eu un accès suffisant aux repas de Mr. Tokimune pour l’empoisonner ?

J’espérais de tout coeur que cela ne concernait pas l’ensemble des employés du bâtiment. Je savais que ma question n’était pas subtile, mais j’essayai de m’assurer d’avoir la réponse qu’il me fallait.


Je n'accepte pas les Actions Cachées dans les combats et j'accepte la mort dans tous mes RPs, donc ne me combattez pas si vous n'êtes pas prêt à mourir également.

Amen:
 
Dentô Raito:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 1457


Message(#) Sujet: Re: Trouver la vérité [MI] Mar 27 Sep 2016 - 15:56


Depuis quelques minutes, la cadence des cuisiniers avait ralentit. Les repas étant prêt, tout le monde pouvait se reposer un peu en nettoyant l'intégralité de la cuisine sous les ordre de Mariko. Cette dernière scrutait dans le moindre détails cette pièce qui faisait sa fierté ! Une tâche qui traînait, de la poussière sous par terre, rien n'échappait à son œil de faucon. C'était agaçant pour les gens sous sa responsabilité, mais avec elle, il apprenait la rigueur. Ce n'était pas pour rien qu'elle était dans le palais du Seigneur de Tetsu no Kuni !

La jeune femme sirotait un verre d'eau sur son temps de pause. Elle était dans son petit bureau en train de travailler, même si elle était en pause. Elle vit alors Rukia qu'elle connaissait bien et un homme qui devait être l'autre Kumojin. Tout en remplissant des papiers, elle fit un signe de main rapide et froid pour indiquer aux protagonistes de venir. Le Kumojin ne perdit pas de temps et lui posa sa question.

« Comme vous pouvez vous en douter, tout le monde ici ne peut pas aller où il veut. Seules quelques personnes ont accès à la cuisine. Mon équipe ne peut pas y accéder si je ne suis pas là. Les conseillers et la famille du Bugyô peuvent librement s'y déplacer, mais lorsque je pars le soir, je verrouille la porte, limitant donc les passages. Je peux y accéder quand je veux, étant responsable de la cuisine, mais généralement, je pars d'ici après que le Daimyô et Tokimune-san aient pris leur repas. J'ai souvent la visite de Tomomori-san qui me demande si Tokimune a pris son repas ou non. Tomomori va souvent méditer avec son mentor après mangé et de ce fait, il me demande à moi pour ne pas le déranger pendant qu'il mange. Enfin voilà, cela se limite à ces quelques personnes. Le Daimyô peut, bien entendu, venir dans la cuisine quand il le souhaite, cela va de soi. »

Remettant le nez dans ses papiers, la jeune femme reprit son travail.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Trouver la vérité [MI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays de la Foudre :: Tetsu no Kuni :: Palais du Daimyô-