N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Nous revoilà (Mikami)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Onshi
Messages : 832
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Nous revoilà (Mikami) Dim 17 Avr 2016 - 23:48

    - Eh ! Kiiiriiiiiitoooooo...


Disait-il alors que la vitesse de sa voix ralentissait au fur et à mesure qu'il perdait l'équilibre. La tête bien ailleurs, les yeux cernés par les jours ayant suivis le retour du pays du vent, Mikami flanait mollement dans les ruelles ruinées du centre de Shozaichi. Son camarade l'avait-percuté et était directement tombé, tandis que lui n'avait que vacillé. Du moins, au début. Son centre de gravité s'était de façon infime mais sensiblement vu bousculé et, exténué, le sabreur avait jugé que se laisser tomber puis se relever serait moins pénible que se rattraper malhabilement en posant un pied en arrière - non pas moins fatiguant, mais moins pénible. Ce fut avec souplesse qu'il se vautra en arrière tandis que le Samui se relevait.

    - C'est vrai, ça a été sport ces derniers temps... et c'est loin de se terminer. Tu devrais voir la vue d'ici, la brisure dans le mur donne un caractère antique au ciel. Faut dire qu'on ne voit pas grand chose d'autre, mais d'ici, on a l'impression que ce nuage date d'une autre époque. ... Je suppose qu'il faut que je me relève là.


S'appuyant sur son sabre comme sur une canne, le Yorurai se remit debout non sans abandonner le flegme ancré sur son visage.

    - Dis-moi, tu regardais où tu marchais là, avant de me percuter ? Parce que moi non je t'avoues. T'as l'air d'avoir du temps libre... Suis-moi, on va marcher un peu.


Sans trop réfléchir si le jeune blond avait vraiment du temps libre, il reprit en s'engouffrant dans une rue adjacente, plutôt au hasard il fallait le préciser - qui sait sur quoi ils pourraient tomber. Peut-être que son vis-à-vis se rendait quelques parts en particulier ? Non, l'amnésique n'y réfléchit pas, j'ai dit. Kirito l’interromprait sûrement si ç'avait été le cas, et si jamais il ne le faisait pas ce serait certainement parce que ça ne devait pas être si important.

    - Alors, depuis la dernière fois, tu as réfléchi à quelle genre de technique fait défaut à ton répertoire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Onshi
Messages : 832
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Nous revoilà (Mikami) Lun 18 Avr 2016 - 12:26

    - Et est-ce que je peux te demander à quoi tu songeais ? Est-ce l'état de Shozaichi qui te laisse perplexe ?


C'était peu dire que d'affirmer qu'il y avait beaucoup de choses à remettre en question. Entre affirmer la volonté du Shûkai de se maintenir debout en dressant un palais plus haut et plus fier que ce que le précédent ne l'était, et avancer de concert avec la démagogie de sa nouvelle structure... il y avait deux mondes différents pour le sabreur. Néanmoins la frontière restait mince et floue, donc aisément franchissable sans même s'en rendre compte. Quant à lui, il conservait sa ligne de conduite et ses idéaux, fidèle à ses principes et convictions.

Au fond de lui... il savait que ce devait être la même chose pour les autres shûkaijin, Kirito y compris. Quel gâchis, que de mettre l'ensemble et la diversité de ces forces à la solde d'une seule et unique vision. Si jamais l'Alliance et le Triumvirat avaient pris le chemin opposé... Mikami en était certain, leurs pays seraient forts de leurs innombrables volontés et d'une part, n'aurait à connaître ces assauts répétés pour la simple et bonne raison qu'ils n'offriraient aucune cible centralisée ; d'une seconde, ils pourraient avancer indépendamment sur plusieurs fronts sans que la continuité de leurs actions ne puisse être anticipée par leurs potentiels ennemis.

Il y avait encore beaucoup de travail, et ceci nécessitait l'implication de plus de shinobi se dressant dans l'ombre ou la lumière face à l'empire et ses travers. Cependant la machine était déjà en marche et l'idéal qu'elle portait lui permettrait d'écraser toute forme de démagogie, tandis que les portes restaient ouvertes à toutes les volontés éprises d'une ère radieuse pour le Shûkai et Shozaichi, pour le développement de leurs capacités comme de leur personnalité.


    - J'ai peut-être quelque chose pour toi...


Prenant en compte le besoin du jeune Samui à consolider ses défenses, le Yorurai leva une main en formant un mudra. L'instant qui suivit, un léger courant électrique jaillit de tous les pores de sa peau et expulsa même la poussière que sa chute avait déposée sur son dos.

    - C'est la version modérée d'une technique plus puissante. Ce n'est pas une défense solide, mes affinités ne me permettent pas d'en créer une, mais en gérant correctement le timing... tu peux repousser l'attaque de ton adversaire tout en lui faisant comprendre qu'il pourrait laisser des plumes rapidement s'il s'approchait de toi de trop près. Tu pourrais l'adapter en expulsant des pieux de glaces, tu ne crois pas ? Le procédé ne doit pas être bien différent. En plein combat, ça te servira dans bien des situations. La plus typique, ce sera justement de te défendre tout en créant une ouverture pour une riposte qui devra arriver aussi vite. Je t'avoue que ça nécessitera beaucoup de réactivité, apprendre à maîtriser cette technique serait en plus un bon entrainement...


Continuant d'avancer, il tourna les yeux vers Kirito. Connaissant les avantages de ce jutsu lors d'un intense échange au corps à corps, il lui adressa un sourire en coin marqué d'une note de sadisme.

    - Tu veux l'apprendre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Onshi
Messages : 832
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Nous revoilà (Mikami) Lun 18 Avr 2016 - 20:35

    - A énormément de choses, à vrai dire. Mais oui, j'aurais aimé être présent pour lutter contre la personne qui a fait ça. D'ailleurs, me dire qu'un seul shinobi ait été capable de ça... Enfin bon, je ne peux être présent que pour la reconstruction désormais. Et toi ?
    - Je saurais même pas te dire... c'est un sacré merdier. Mais je vois que le Shûkai reste uni. Même si nous ne sommes pas à l'abri de divergences, c'est un bien précieux qu'il nous faut conserver.


Pourtant ses activités et sa proximité avec la rébellion naissante risquaient justement de créer de profondes divisions. Son pire cauchemar serait que la situation lui échappe, que de ses actes découle un drame idéologique, des conséquences contre lesquelles il cherchait constamment à lutter. L'ironie était qu'il se disait en permanence ne pouvoir tout contrôler, que le concept même le rebutait. Sa seule consolation restait de penser que tant que flotterait la bannière du Shûkai, alliance, empire, ou résistance, n'auraient que peu de valeur si ses habitants ne perdaient pas de vue ce qui les unissait : cet idéal sur lequel avait été planté le premier drapeau.

    - Cette armure de glace dont tu me parles, continues de la travailler. C'est une défense qui te servira sur un laps de temps bien plus long, que tu pourras déclencher avant de te jeter dans la bataille ou en voyant un ennemi arriver. Ce n'est pas négligeable. Le vice, c'est que l'on puisse se sentir surprotéger à l'intérieur. Si j'étais toi, je continuerai de m'entraîner à ça pour m'atteler à créer des extensions. Comme... une lame qui jaillit du creux de ta main lorsque tu bloques le coup d'un adversaire, ou une large griffe sur l'extérieur de ton bras... ou développer la possibilité de bloquer ton adversaire dans une couche de glace si jamais il se plaque contre ton armure !


Ça y est, on l'a perdu. Déroulant les idées qui lui traversait l'esprit, le Yorurai ne voyait son regard s'évader dans la nature et l'entrebaillement de sa bouche comme s'il songeait à un festin. Ce gars... bien sûr que Kirito pouvait le considérait comme un ami, ce n'était de toute façon pas son genre de faire dans les relations hiérarchiques. Mais à trop trainer avec lui, il se risquait à finir par apprécier de faire du mal !

    - Hum ? Un endroit approprié ? Allons sur ce toit, il vaut mieux rester en hauteur si jamais tu dois expulser des pics de glaces dans tous les sens. Les habitants de ce quartier ont été relogés, on ne craint rien. Enfin, ils...


Disait-il lorsqu'il bondit sur le sommet de la bâtisse précédemment désignée. Effectivement, depuis plusieurs minutes les deux shinobi vaquaient dans un quartier désert, en périphérie de la zone touchée par le tremblement de terre. Les structures ne s'étaient pas effondrées mais restaient bancales, forçant les autorités à vider la zone. L'atmosphère donnait à Shozaichi des allures de ville fantomatique qui faisait à ses yeux le charme paradoxal des endroits venant d'être touchés par une catastrophe.

    - Bien, commence par malaxer ton chakra hyôton de cette manière avec le mudra habituel que tu utilises pour la glace. Contient la et relâche d'un seul coup, de manière à ce que la couche apparaisse subitement autour de ton corps. Pas besoin de chercher à lui donner une consistance.


C'était la première étape. Ainsi, Mikami se recula, se tenant prêt à se défendre au cas où lors d'un de ses essais, le Samui n'expulse de la glace trop puissamment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Onshi
Messages : 832
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Nous revoilà (Mikami) Sam 30 Avr 2016 - 18:26

Mikami observait, coude reposé sur la garde du katana, Kirito s'adonner au malaxage de chakra. Il pouvait prendre tout son temps. Le jeune shinobi semblait effectivement concentré, calme, et déterminé. L'on aurait pu lire son malaxage de chakra sur son visage. Cet instant où ses yeux s'écarquillèrent avant de replonger dans une concentration aussi forte que le raffermissement de son mudra, devait en réalité être une tentative ratée. L'amnésique patienta encore un instant, légèrement de profil face à son camarade qui paraissait accumuler bien plus de chakra que la fois précédente.

Des bris de glace jaillirent de toutes parts, aux tailles pouvant varier de celle d'un poing à celle d'une tête ! Et vu la force avec laquelle ils se voyaient expulsés, le Yorurai avait bien fait de prendre du recul en prévention de ce genre de situation. Cependant quelques pas en arrière ne pouvaient suffire à prétendre passer outre la glace que le Samui avait éjecté. L'épéiste recula son pied droit, offrant son flan opposé soit un minimum de surface aux ratés du jutsu hyôton. Aussitôt il dégaina son sabre de la main qui y était restée accoudée, tranchant d'une lame de foudre les morceaux qui se dirigeaient vers lui et uniquement ceux-ci.


- Désolé, Mikami-senpaï !
- Non, au contraire. Le niveau de puissance était le bon. Mais était-ce vraiment le dosage que tu souhaitais ? Ré-essaie, et bloque l'énergie à ce niveau là. Ce mudra t'aidera à l'accumuler et à la maintenir, et ton jutsu gagnera en vitesse.

Ayant rengainé en parlant, Mikami imita le mudra que Kirito devrait effectuer quand il aurait atteint le même niveau de puissance. Pourtant, il était important qu'il puisse continuer d'accumuler de l'énergie sans qu'elle ne déborde. Plus tard, lui donner la forme de pieux permettrait à la glace de se relâcher et de s'expulser à la puissance et à la vitesse nécessaire au moment où il effectuerait le dernier signe incantatoire. Avec de l'entrainement, il saurait enchainer ces trois étapes aussi naturellement que lorsqu'il levait le bras pour saisir la poignée d'une porte et la faire coulisser sur le côté.

Mais pour l'instant, il devait arriver à sentir cette énergie s'accumuler en lui sans qu'il ne la laisse s'échapper. Enseigner cette technique plaisait à l'amnésique pour plusieurs raisons, et pas seulement parce qu'elle offrait l'opportunité de se défendre tout en surprenant l'adversaire. C'était aussi parce qu'elle amenait l'utilisateur à gérer ses émotions et à perfectionner sa maîtrise de soi, sa patience, ses facultés à savoir encaisser et discerner le moment propice pour relâcher l'énergie accumulée.


- Pense qu'il te faut trouver ton équilibre interne, entre puissance et maîtrise. La force et la retenue doivent grandir ensemble si tu veux repousser les imites qui te sont fixées. Moi... je vais prendre un peu plus de recul.

À ces mots Mikami s'écarta davantage de Kirito, malaxant déjà un peu de chakra en cas d'urgence ou de simple nécessité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Onshi
Messages : 832
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Nous revoilà (Mikami) Sam 21 Mai 2016 - 19:48

- Je pense que j’ai atteint ce que tu me demandais de faire. Ce mudra arrive parfaitement à maintenir tout le chakra que j’ai emmagasiné !
- Très bien ! Maintenant, maintiens-le encore un peu...

À la fin de sa phrase, Mikami ne dissipa pas le chakra malaxé, mais rengaina son katana et prit une position de garde. Il y eut un instant, avant que Kirito ne se replonge dans l'exercice... qu'il avait fallut capté. Aussi fugace qu'un battement de cil, c'était d'un regard dont il s'agissait. Celui qui avait illustré la détermination de l'élève à subir tous les traitements pour parvenir à ressortir plus fort de cette journée, d'un homme qui s'était préparé à encaisser les épreuves qu'on lui amènerait et ce, sans vaciller. Un sourire en coin naissait alors sur le visage de l'amnésique, envahi de nostalgie face aux réminiscences provoquées par cette situation.

Étrange sentiment que de se rappeler sans se remémorer. Combien de fois ceci lui était arrivé depuis ce jour... Souvent finalement, mais ç'avait été relativement peu fréquent. Mais cette fois-ci c'était différent. Plutôt que d'avoir la sensation de pouvoir toucher une part de son passé du bout des doigts, c'était comme si aujourd'hui, il avait fait un pas en avant. La quiétude l'envahissait au contact d'une légère brise, rappelant le calme qui régnait dans ce quartier en proie à l'effondrement, face à la beauté de ce spectacle désastreux qui permettait de se souvenir qu'aussi puissants nous étions, rien ni personne ne pourrait être éternellement à l'abri. Et au beau milieu des ravages, se faisant un chemin entre les failles des chutes de pierre, une nouvelle pousse s'épanouissait, cherchant la lumière parmi les décombres.


- ... et attrape le bon timing pour repousser mon assaut. Ne te retiens pas, je ne compte pas jouer la comédie.

Et il fendait sur lui, déterminé à donner tout ce qu'il avait pour que le Samui ne prenne la chose au sérieux. Ils n'en étaient pas encore au changement de forme, autrement dit l'amnésique n'aurait affaire qu'à des blocs de glace et il avait été forgé à chaud, ce genre d'impact ayant longtemps été son quotidien. Si Kirito lisait dans son regard, il verrait aisément que lui n'ont plus n'avait pas à jouer la comédie. Ceci devait être plus intense que ça ne le serait en situation réel : il y avait ici un choc inévitable et le Yorurai souhaitait lui faire comprendre. Observation, anticipation, et calme serait nécessaire pour l'arrêter.

Mikami réduisait drastiquement l'espace qui les séparait en glissant tantôt d'un côté, tantôt de l'autre, créant la confusion quant au moment et l'angle qu'il allait utiliser pour frapper. Mais était-ce vraiment important de savoir par où allait-il arriver ? Ce jutsu permettait de se défendre à 360 degrés, mais ne pouvait être effectué trop tôt sans quoi l'adversaire pourrait plus facilement y créer une faille et ni trop tard, sans quoi la défense serait alors... nulle. D'où les qualités requises pour saisir le moment de l'impact et retourner l'échange à son avantage. Subitement, alors qu'il venait de s'écarter, le sabreur se projeta sur le Samui en brandissant un poing chargé de chakra, visant directement son abdomen. La force engagée, quant à elle, était proportionnelle à la conviction que son camarade allait réussir. Pour l'illustrer... on put entendre l'air se déchirer et des oiseaux s'envoler quand le chakra s'échappa de son poing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Onshi
Messages : 832
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Nous revoilà (Mikami) Mar 14 Juin 2016 - 18:42

Mikami abattait son bras, faisant gronder le chakra raiton qui le parcourait comme un coup de tonnerre. Et son poing fit mouche, se placardant de toute sa puissance. Pendant un instant il crut voir Kirito s'envoler, ayant mis dans son coup bien plus d'énergie qu'il en était nécessaire à la défense pour le repousser. Car il n'était pas censé tomber sur une armure, mais devait bel et bien être intercepté avant de toucher le Samui. Au dernier moment, juste avant de le toucher. Heureusement, ce dernier était talentueux et avait opposé la densité de glace nécessaire pour bloquer entièrement le coup. Pas de dégâts mais encore une fois, l'amnésique avait eu du mal à être clair dans ses propos.

- Il serait bon que j’invente quelque chose pour riposter à ce moment-là, n’est-ce pas ? ... Des piques ? Ce ne serait pas mal, en effet.
- Justement, non ! Ce sont les piques qui sont censés te défendre. Tu vas comprendre... Prochaine étape : cette glace que tu as formée pour te défendre, tu dois la propulser - au bon moment - comme tu l'as fait tout à l'heure... mais, sous forme de pique ! Pour un adversaire qui t'attaquerait au corps à corps, en plus du fait d'avoir vu son coup repoussé par la glace éjectée, c'est d'avoir à faire face à ces pics de glace qui te permettent de prendre l'avantage en ripostant.

Pour l'illustrer, Mikami invoquait deux clones et se mettait en retrait, s'asseyait en hauteur sur l'extension de l'immeuble qui avait permis de dresser et abriter une porte sur le toit depuis l'intérieur. Les bunshins s'écartèrent, se saluèrent, et l'un chargea son poing de foudre comme l'original l'avait fait plus tôt. Puis il chargea, de la même manière. Le second, immobile, maintenait un mudra. Quand il fut clairement à portée du poing, il le relâchait et la foudre s'échappa brusquement des pores de sa peau, repoussant l'attaque et déstabilisant son lanceur. Le temps que ce dernier ne revienne en garde, son adversaire avait dégainé et tranché en un même mouvement. Le clone assaillant, défait, disparut.

- Peut-être que tu saisis un peu mieux ce que j'avais en tête. Ton avantage, avec le hyôton, c'est de pouvoir donner corps à ton jutsu. Sous forme de piques justement - mais ça risque de compliquer ta défense. Allez, ça va être à toi. Concentre-toi pour donner une forme à la glace et fais-moi signe quand tu seras prêt, mon clone t'attaquera.

Le Yorurai patienta le temps nécessaire, observant son camarade à la tâche. Quand celui-ci l'interpella, son clone se remit en garde, chargea à nouveau son poing de chakra, et fendit sur le Samui. Bien que Mikami sache de quoi il en retournerait s'il s'attaquait en personne à Kirito pour les besoin de l'exercice, il n'était pas prêt à aller volontairement se faire repousser par on ne sait combien de pics de glaces...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Onshi
Messages : 832
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Nous revoilà (Mikami) Dim 19 Juin 2016 - 14:34

Kirito signalait à Mikami son inclinaison à recevoir l'attaque de son kage bunshin. Lui renvoyant le signe de la tête, le sabreur se relevait et son double s'élançait, un nouveau poing de foudre brandi pour maintenir la pression sur le Samui qui ne pourrait ainsi prendre un échec à la douce. Si jamais il ratait le timing pour réaliser la technique, le Yorurai serait sans égard vis-à-vis de son intégrité physique pour être sûr que son camarade n'élève le niveau lors de la prochaine tentative. Et sûrement ce dernier avait-il du le sentir en voyant débouler le clone de l'amnésique, une détermination tout autant authentique dans le regard.

L'original s'était placé dans son alignement, afin de ne pas recevoir de pieux lorsque l'attaque de glace serait lancée. Car la force de ce jutsu résidait bien dans cette particularité : il servait tout aussi bien à se défendre qu'à contre-attaquer, et ce malgré son faible rayonnement. Mais nul doute qu'en l'adaptant à son affinité, le blond réussirait à pallier à ce défaut sans perdre le contrôle sur l'instantanéité que cette technique permettait. Le second Mikami sautait, armait son poing... place au spectacle :

Comme un feu d'artifice des pieux reflétant dans leur courbe la lumière du soleil jaillirent sur tous les horizons. L'onshi toisa d'un coup d'œil ceux qui fusèrent le plus proche de sa tête, constatant la régularité de leur forme et le perçant de leur pointe. Il s'était toujours douté que ce garçon s'avérait être doué pour donner une forme à son chakra élémentaire, et il en avait aujourd'hui une confirmation. Certainement son clan l'avait-il aidé à se mettre sur la bonne voie... sa capacité d'assimilation semblait redoutable et le kage bunshin ne put rien faire.


- Voilà, j'ai réussi ! Enfin !

Tout en souriant, Mikami s'inclinait face à Kirito. C'était une façon de le féliciter, en confirmant sa réussite. Même si ça ne suffisait pas, le Samui aurait encore à répéter et répéter l'opération pour pouvoir l'exécuter non seulement correctement, mais alors qu'un ennemi l'attaquerait par surprise. Mais il était en possession de toutes les bases et des connaissances pour aller jusqu'à l'aboutissement de ce jutsu. De son côté, le bretteur laissait cette quiétude le gagner alors que le jeune shinobi se voyait remis une part de son savoir, une de ces petites choses qui allait rester et lui être utile sur le long terme.

- C'était du bon travail. Maintenant, attends-toi à ce que la prochaine fois que nous nous rencontrions, ce soit un de mes clones qui viennent le premier à ta rencontre en brandissant ce même poing. Je n'te préviendrai plus, mais je ne l'oublierai pas.

L'entrainement ne s'arrêtait jamais... Kirito devrait maîtriser cette technique au plus vite mais surtout, être en permanence prêt à ce qu'une attaque ne lui tombe sur le coin de la figure et à réagir en conséquences, peu importe l'heure de la journée ou de la nuit, peu importe où il se trouverait. Après tout, c'était le quotidien d'un shinobi, et les ruines au milieu desquelles ils se trouvaient ne faisait que le leur rappeler...

- Mais en attendant... viens avec moi ! J'ai repéré une échoppe où ils servent les meilleurs brochettes de Takoyaki de tout Tsuchi ! Enfin, que j'ai goûté en tout cas... mais crois-moi, j'en suis pas à mon coup d'essai ! T'en profiteras pour me parler un peu plus de toi, il paraît même que tu as été promu capitaine... !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Nous revoilà (Mikami)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Roche :: Iwagakure no Satô :: Ancien palais impérial-