N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Tsubaki doit être fière [Milly]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang SSS
Messages : 3506
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Tsubaki doit être fière [Milly] Ven 8 Avr 2016 - 0:09

Bonjour Milly,

Je n’espère pas que tu vas bien, à vrai dire je m’en moque éperdument. Le peu d’affection que je pouvais éprouver à ton encontre malgré ton tempérament provoquant et agressif a disparu quand j’ai eu vent de ce qu’il s’était passé à Suna et ton implication là-bas.

Je peux comprendre que tu puisses me détester car j’ai dissous ta famille, mais il serait temps que tu arrêtes de te voiler la face. J’ai eu la décence de leur offrir ce que Seitô ne pouvait leur donner : un avenir. J’ai protégé les tiens dont Nozomi, toi et Tsubaki alors que Seitô agissait comme un dément possédé et attaquait ses propres hommes, et ce même si je ne pouvais qu’à peine tenir debout depuis que Nozomi m’avait miraculeusement sauvé des événements sur l’Île des Furyous.

Oui j’ai tué Seitô alors qu’il comptait sur moi, je ne m’en cacherai pas et si c’était à refaire je n’hésiterai pas une seule seconde. Car en le condamnant lui, j’ai évité que tous ces gens plein d’espoirs et d’idéaux ne soient entraînés malgré eux dans sa chute. Je n’ai pas trahi les tiens car depuis le début j’agissais au nom de mon village, ayant infiltré cette organisation qui avait été mise sur pied par un lunatique. Et même si ma mission n’était pas d’assassiner Seitô initialement, j’ai appris à comprendre et partager votre point de vue, votre vision des choses.

Pour toi le Shoraizen était une famille. Et pourtant la mort d’un seul homme a été suffisante pour ébranler ces fameux liens qui vous unissaient, vous n’avez pas été suffisamment forts pour maintenir l’ordre et l’unité dans vos rangs. Oserais-je dire que j’ai plus contribué que les autres Aizuyakes à la survie de ta famille ? Oui c’est le cas, car sans moi et les Konohajins qui m’ont accompagné ce jour-là, Kumo aurait retrouvé votre base et fait s’écrouler la montagne toute entière sur les personnes, les familles, qui tout comme toi continuaient à croire en cet idéal qu’était le Shoraizen. Et ce sans égard pour les civils et ceux qui n’avaient pas causé de tort à Kumo, tout ça pour se venger d’un seul homme. Mais je ne pense pas que mon discours changera quoique ce soit. Après tout c’était le même chose que ce que j’avais formulé ce jour où Hiriko et Tsubaki ont accepté de capituler afin d’épargner le plus de vies possibles.

Tu parles de protéger ta famille au péril de ta vie ? Je ferai la même pour la mienne. Konoha est ma famille maintenant, une famille que je chéris depuis sa création il y a maintenant 14 ans et que toi et les hommes, que tu as aidés, avez blessé. Pour la protéger je serai prête à tout, et s’il faut pour cela te tuer moi-même je n’hésiterai pas. Crois-tu que les vies des shinobis morts ce jour-là, majoritairement des Genins venus tester leurs compétences, valaient le coup d’être gâchées ? Tsubaki doit être fière.

Mais non Milly, les Konohajins devant toi ne sont pas là pour te tuer, pas cette fois. Mais pour te mettre en garde : tu es définitivement bannie de tout territoire sous protection Konohajin à savoir Hi no Kuni, Ame no Kuni et Nami no Kuni. Tu te demandes comment nous avons fait pour te retrouver ? Tu ne le sauras pas, tu ne pourras que le deviner, mais sache que je serai au courant de la moindre incartade. À la première infraction, même s’il ne s’agit que de traverser sans t’arrêter, tu seras pourchassée par mes hommes qui auront alors ordre de mettre fin à tes jours sans négociation possible.

Tu voulais des réponses, tu en as eu. Ce n’est pas la peine de me recontacter, je ne te répondrai pas.

Bon vent et au plaisir de ne plus jamais avoir à faire à toi si ce n’est pour voir ta tête orner la porte de mon bureau.

Aburame Miko, Nanadaime Hokage

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1512
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Tsubaki doit être fière [Milly] Lun 11 Avr 2016 - 18:08

Bonjour Miko,

Ohoh, ça fait tellement longtemps que j’ai plus écris la moindre lettre, ça fait trop bizarre. Bref, même si tu as dis de ne pas te répondre, je le fais quand même. Tu remercieras tes konohajins d’ailleurs, ils ont été plutôt sympa. Même si l’un d’eux a démoli une porte en voulant faire le beau …

Ton message arrive un chouïa trop tard, mais c’est plus le résultat d’un concours de circonstance qu’autre chose. Je n’approuve clairement pas les actes du Kaiho-Sha. Des types pareils ne méritent de plus que le même sort qu’ils imposent à ceux qui croisent leur route. Je n’ai rien contre les villages d’ailleurs, je m’en balance complètement. D’ailleurs Konoha a l’air plutôt paisible, et surtout plus propre que Suna.
Oui je t’en veux pour le meurtre de Seito, mais même si au début je voulais simplement te faire payer tes actes, depuis quelques temps ce n’est plus le temps. Je souhaitais seulement comprendre les raisons. Tu n’es pas quelqu’un qui agit sur ses pulsions et ses émotions, contrairement à moi. J’en déduis donc que tu avais des raisons bien précises pour agir ainsi, et c’est ces raisons-ci que je souhaitais connaitre. Histoire de juger par moi-même si tu méritais de devenir une ennemie, ou une amie.
Tes petits soldats à Suna n’ont rien voulu entendre, Gekei Hebi en particulier mais Satochi est un peu fautif aussi. Certes j’avais avec moi un ami encore plus violent et agressif que moi, ce qui n’a certainement pas aider. Nous souhaitions te rencontrer, moi bien plus que lui, afin de connaitre justement les raisons ci-dessus. La situation a dérapée, mais tu remarqueras sans doute que ton Gekei est encore envie. Ça n’aurait pas été le cas si j’avais laissée mon collègue agir à sa guise. Tu aurais pu perdre un membre de ton village, et ça ce n’était pas acceptable, même si lui en particulier le méritait amplement.

Pour en revenir au fait que ton message arrive trop tard, j’ai pu obtenir des explications sur tes actes. Elles ne sont sans doute pas complète, il y a peut-être même aussi des parties arrangées mais le plus gros est là. Et connaissant cela, je te remercie pour avoir réussi à arrêter Seito. Ça n’a pas dû être facile, ni moralement ni physiquement. Hélas il s’est avéré comme tu l’as souligné que nos liens étaient trop faibles maintenir cette famille en place sans lui. C’est pourquoi tu n’avais quasiment plus personne face à toi, quand tu t’es présentée avec ton armée à notre porte.

Je déplore que tu me notifie comme une ennemie de Konoha, interdite de passage dans vos pays. Un vrai gâchis sachant que moi je n’ai plus rien contre toi, ni contre ton village. Il abrite des gens que j’aime beaucoup aussi, dont Nozomi comme tu t’en douteras. Et j’espère que tu feras ton possible pour prendre soin d’eux.

Je ne suis pas ton ennemie, et je ne suis pas une alliée du Kaiho-Sha non plus. Laisses donc Tsubaki en-dehors de tout ça, elle n’y ait pour rien. Si tu veux, on pourra se revoir un jour et discuter de tout ça au tour d’un bon banquet, avec l’alcool qui coule à flot si tu aimes toujours autant ce genre de boisson. Ce sera avec plaisir.

Prend soin de toi et de tes konohajin. Et éduque Hebi bordel de merde, cet abruti de merdeux prétentieux et arrogeant finira dans une fosse commune avant même de s’en apercevoir. Et s’il revient me chercher des poux, c’est moi qui l’y mettrais.
A une prochaine fois, peut-être.

Kaguya Milly.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 

Tsubaki doit être fière [Milly]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Passé & Lettres :: Lettres-