N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 [Mission Konoha] Le plus grand pont du monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1501

Message(#) Sujet: [Mission Konoha] Le plus grand pont du monde Ven 8 Avr 2016 - 23:33



Le plus grand pont du monde


Contexte du groupe

Bureau des missions a écrit:
Afin de faciliter les liens entre Nami et Hi, un pont sera construit entre les pays du Feu et des Vagues. Cette entreprise sera effectuée par des ouvriers qualifiés de Nami et de Hi. Le souci est qu’il va falloir faire en sorte de protéger les ouvriers, et des militants qui sont contre, et des criminels locaux qui refusent qu’un axe aussi rapide soit instauré entre les deux pays. Vous veillerez à la sécurité et au bon déroulement du chantier.

Direction Mukauhi, ville à côté de laquelle sera bientôt lancé un projet de grande envergure : la construction du plus grand pont du monde. Hi a décidé de relier Nami au continent par un pont en acier sans précédent. Les usines d’Ame no Kuni tournent à plein régime pour ce projet, et Hi no Kuni prend bien soin d’amener les ressources jusqu’à Nami par voie fluviale, les bateaux de marchandise n’ayant ainsi qu’à terminer leur course quelques kilomètres au large des côtes du Feu.

C’est environ deux cent ouvriers et architectes qui sont déjà sur place et qui attendaient votre présence pour commencer les travaux par crainte de représailles de criminels ou autre.

Règles générales
    Ø Résumez toutes vos actions et vos techniques (ainsi que leur rang et leur cible) à la fin de votre RP, avec la balise spoiler ou hide. N'hésitez pas à exporter le code de vos techniques via votre Fiche Technique dynamique.
    Ø Vous n’avez pas de délai de réponse obligatoire : veillez cependant à ne pas abuser de ce temps libre pour ne bloquer personne.
    Ø N'hésitez pas à utiliser le Guide de Combat et l'Indicateur de Chakra pour vous aider en cas de combat.
    Ø En cas de soucis, vous pouvez contacter @Aburame Mizuki. Notez qu’elle n’est pas spécialement le narrateur de votre groupe mais c’est elle qui centralise le tout.

Indications particulières

Participants (sans ordre particulier)

@Nara Natsuki
@Nara Genkishi
@Hayashi Leika
@Gekei Notsuu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Bras Droit de l'Hokage
Messages : 1714
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: [Mission Konoha] Le plus grand pont du monde Sam 9 Avr 2016 - 18:17

« Ceci est notre première mission officielle en tant que Matsudaï 3,0. » expliqua Natsuki lorsqu'il sortit du bureau de Mizuki avec ses trois étudiants. « Elle est survenu avant que je puisse faire mon évaluation avec Genshiki, mais ce n'est pas plus grave que cela. Leika quant à toi, tu es peut-être surprise d'avoir été convoquée. La formation à laquelle je te soumets en ce moment pour te préparer à passer ta licence en candidat libre n'est en effet pas terminée. Mais c'est moi qui en est fait la demande : je pense que voir un peu comment se passe la vie sur le terrain ne te fera pas de mal. Tu viens donc avec nous sous ma responsabilité directe, afin de te familiariser avec ce qui sera ton quotidien si tu désirs persévérer sur cette voie. »

Mécaniquement, Natsuki signait en même temps qu'il parlait, un pli qu'il avait prit depuis que Genshiki avait rejoint son équipe. Lire sur les lèvres demandaient beaucoup de concentration, et personne n'était à l'abri d'une erreur d'interprétation. Le Nara tatoué limitait ainsi les efforts à fournir pour son cousin, tout en développant sa propre dextérité avec ce mode de langage silencieux récemment mit en pratique. Il avait mémorisé presque tous les signes d'expressions, mais il lui restait encore à en travailler la fluidité – ce n'était dans le fond pas si différent de composer des mudra. Il espérait qu'au moins grâce à cela, Genshiki se sentirait mieux intégré au sein de son équipe.


« Nous partons tous demain matin à huit heures. Alors préparez vos affaires, couchez-vous tôt, et dites éventuellement au revoir à vos familles. Nous serons absents pour facilement deux mois, au minimum. »



*************

Le trajet fut relativement court, en comparaison à tous les voyages en bateau qu'avait dû effectuer Natsuki. Le Pays des Vagues n'était pas si loin, et l'équipe Matsudaï avait joint l'utile au pratique en atteignant la Ville de Mukauhi avec un navire transportant des ressources nécessaire à la construction du pont qui dans les mois avenir reliera Nami à la Nation du Feu.


« Au premier qui me demandera pourquoi l'on se donne la peine de faire acheminer des ressources achetées à Ame par bateau pour construire un pont depuis un territoire encore sous l'égide de bandits et de menaces en tout genre plutôt que de commencer au Pays du Feu, je répondrais que c'est parce que Nami a terriblement besoin de travail et de revenu pour sa population. »


Quand il avait lui-même posé la question, l'on lui avait répondu cela, mais il avait entendu '' car la main d’œuvre y est beaucoup moins chère. ''

Une fois débarqué, le Nara tatoué laissa le déchargement aux marins, et prit la direction des chantiers du pont. Rien n'avait encore commencé de ce qu'il pouvait en voir déjà de loin. Les composantes essentielles à la construction était entassées, et quelques barrières interdisaient leur accès au grand public. Des grues déjà installées attendaient de pouvoir servir, et à leurs pieds, quelques individus patientaient.


« Je pense que nous allons commencer par eux. Ils doivent attendre notre arrivée pour réunir le reste des ouvriers et débute véritablement la construction du pont. Notsuu, je peux compter sur toi pour t'assurer que la cargaison du bateau arrive sans encombre au chantier ? Rejoins nous quand ce sera bon. Genshiki, si tu veux bien faire le tour des lieux et repérer les zones susceptibles d'intéresser des indésirables, ainsi que comment les avoir toujours à l’œil, je te laisse faire. En attendant, Leika va nous présenter auprès du groupe là-bas. A tout à l'heure vous deux. »


La mission allait officiellement commencer sous peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 374
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [Mission Konoha] Le plus grand pont du monde Dim 10 Avr 2016 - 3:08


Natsuki après l’entrevue avec Mizuki expliqua en détail ses intentions quant à la première mission de l’équipe, ils partaient tous pour environ deux mois, se qui n’était pas une petite mission en soi, mais quand un pays voisin à besoin, cela prouve simplement que Konoha ne réplique pas avec de faibles moyens. Bien évidemment, le tout se présentait avant qu’il n’ait eu la chance de pousser l’évaluation de l’équipe à son comble, mais l’élève signa à son maitre que cela n’était pas bien grave. Quant à sa façon de voir les choses, le terrain serait bien plus stimulent qu’une simulation au village de toute manière, il aurait bien sûr en voir un peu plus sur sa vision de la manipulation de l’ombre, mais le tout viendrait. De plus, ils allaient supervisé la construction de ce qui serait le plus gros pont du monde, alors l’immobilisation n’aurait probablement pas sa place dans un lieu comme celui qu’il allait bientôt intégré.

Après l’entrevue, tous repartirent de leur côté, pliant bagage, baisant les joues de leur famille avant le jour J. C’était un moment à la fois émouvant et très honorifique pour Genkishi, à cause de son handicap, on lui avait souvent refusé des missions, bien trop souvent reléguer dans la catégorie bon à rien sans lui permettre d’obtenir une chance, mais voilà qu’en fin de compte, on le prenait au sérieux. Sa famille ne pouvait être que plus fière de lui, ses sœurs lui promirent de l’attendre pour la graduation à l’académie, quitte a redoublé, enfin s’était se qu’elle disait, mais la patronne du manoir ne voyait pas les choses sous cet angle. Puis finalement, le géniteur pris son fils dans ses bras une dernière fois, sachant qu’il ne serait plus qu’un souvent pour les deux prochains mois à venir.

Ces dernières semaines s’était avéré les plus belles de sa vie, d’abord l’équipe, Leika, Natsuki et l’autre, celui qui ne pense qu’à se bastonner, mais en somme, s’était comme une deuxième famille et cela lui plaisaient, cela lui permettait de prendre l’air, échapper à sa belle mère et apprendre davantage, s’était se qu’il avait toujours désiré et voilà que le lendemain, un voyage en navire enclenchait le tout.

Une fois sur place, Natsuki se permit d’expliquer la situation, même s’il semblait s’être fait une idée plus personnelle sur les causes à effet, il n’était pas moins un ninja exemplaire dans l’acceptation et l’application de ce qu’on lui avait fourni. Il donna des tâches au plus jeune, puis tous se séparèrent encore une fois. Genkishi salua ses compagnons, puis partie en direction de la tour la plus proche qu’il commença à escalader en appliquant du chakra sous ses pieds, le but n’étant pas d’attirer l’attention, mais bien de gagner du temps. Il avait lu es rapport et savait qu’une menace potentielle régnait encore sur les lieux.

Une fois arrivé en haut, l’observation débutait et qui mieux placé que lui pour une telle tâche, sa vie dépendait de ses yeux, puisqu’il ne pouvait rien entendre, il scrutait chaque petit détail dans les moindres recoins, le tout pour ne rien oublier. Tout en sortant une carte des lieux, il commençait à gribouiller les endroits à risque, ce qui le troublait c’était la superficie du chantier, trop de gens pour quatre personnes. Certes, Natsuki et Notsuu étaient très rapides, mais si les pirates encore présents les entouraient par le nombre, le jeune Genin avait peur que des pertes humaines ne subvienne. Une fois la prise de vue terminée, le Shinobi rangea ses affaires, puis disparut dans son ombre comme à son habitude, cela lui permettait de sauter de son haut point jusqu’à atteindre le sol sans dommages. Il ne restait plus qu’à faire le tour au sol, histoire de visualiser de plus près ce qu’il ne voyait pas du ciel et il reviendrait faire son rapport.

Jusqu’ici le tout semblait possible, mais l’un d’eux devrais rester en hauteur, beaucoup d’emplacements fourniraient des positions avantageuses aux ennemis, mais l’idée de leur servir l’un de ses lieux sur un plateau d’argent le tentait. En laissant croire que l’un des points les plus évidents était le plus faible et en renforçant les autres, cela diminuerait grandement les possibilités d’attaque-surprise, enfin… Pour l’instant, il ne fessait que courir en visualisant des manières de créer un périmètre de sécurité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : genin
Messages : 978
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [Mission Konoha] Le plus grand pont du monde Dim 10 Avr 2016 - 14:38

Pour être surprise, oui, j'avais été surprise. Me retrouver dans le même bureau que mon équipe pour me voir proposer à une mission ou je pourrais observer ce qui serait peut être ma vie future. Tout cela était plutôt interessant, mais le regard de la supérieure, me laissa légèrement intimidée. J'étais plutôt heureuse de retrouver l'air extérieur, mais légèrement anxieuse lorsque le Nara m'annonça que moi aussi, je ferais partie de cette petite expédition punitive en territoire inconnu.

"D'accord ..." Me contentais-je de murmurer.

Au moins, j'aurais l'occasion de voir du paysage, c'est au fond de moi ce que je me disais, mais en attendant, j'avais un autre sujet qui me tracassait, aussi, je courrais après mon supérieur pour lui demander :

"Natsuki ... Pour ... Pour le restaurant, je fais comment si je dois être absente plusieurs temps ?"

Bah oui, ce n'est pas que, mais c'était quand même important que je prévienne Reiji si je ne pouvais pas être là. Je soupirais en attendant sa réponse, puis finalement, je rentrais chez moi me préparer.

**********


Le voyage en bateau se passa ... Aussi bien que je pouvais l'espérer pour une personne qui n'avait pas encore jamais pris le bateau. Accroché à la rambarde extérieure de ce dernier, j'avais passé la plus grande partie du voyage à regarder l'océan et à y déverser le contenu de mon estomac.

Finalement, nous accostions et alors que les marins déchargeaient les matériaux de construction, les premières instructions tombèrent. La plus facile pour moi à laquelle j'approuvais d'un hochement de tête, encore un peu barbouillé par le voyage et chaudement emmitouflé dans un épais châle pour me tenir chaud. Ma nausée n'était toujours pas passée, mais j'essayais de faire bonne figure.

Je m'approchais d'un groupuscule d'homme qui se tourna vers moi dès que je fus suffisamment proche :

"Bonjour ! Je suis Hayashi Leika, membre de l'équipe Matsudaï. Mon sensei, mes coéquipiers et moi-même sommes ici pour superviser les travaux et assurer votre protection. Si vous avez le moindre problème n'hésitez pas à nous en rendre compte !"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 422
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: [Mission Konoha] Le plus grand pont du monde Mer 13 Avr 2016 - 4:12




Notre première mission en tant qu’équipe, ce n’était pas une tache insurmontable mais ce n’était pas non plus un travail ingrat que j’avais l’habitude de faire pour remplir mes poches. Cette fois-ci je revenais sur les lieux du crime si je pouvais dire, depuis ma mission dans le palais de nami, je n’avais pas eu l’occasion d’y remettre les pieds, puis bougé un peu me fera du bien… Ca fait longtemps que je n’avais pas pu faire d’exercice à cause de mes blessures, mais ça devrait aller, du moins, si cela ne se barrait pas en révolte civile…

En sortant du bureau du bras droit, nous avions une petite idée des risques et de l’importance de cette mission, un axe reliant notre nouvel allié devrait améliorer le transport d’aide, que ce soit de nourriture, de fond, ou de médicament… Le seul problème était les rebelles sur place, pour être franc, je ne pouvais pas encore me battre à mon niveau habituel, même si les plâtres, bandages, et autres atèles avaient été enlevés, je devais faire attention pendant la deuxième parti de convalescence…

Le voyage fut rapide pour moi, j’avais passé la plus grosse partie de celui-ci a dormir, me reposer était important à ma guérison, tous comme méditer, et oui, même les « brutes » dans mon genre pouvait apprendre l’art de la méditation, en vrai, ça en était encore au stade de relaxation, plutôt que de vrai méditation, mais je préserverai, luttant contre mon hyperactivité naturelle pour relâcher le stress de mes précédents combats. Par contre, pour une autre, ce fut un peu plus compliqué vu qu’elle passa tous le voyage à vomir par dessus bord, certain diront mal de mer, les jaloux diront méthodes de régimes sans se priver…

Une fois sur place, Natsuki, prit le commandement assez rapidement, nous donnant à chacun des taches très précises, tandis que lui, allait directement se rendre sur le chantier. Il envoya le nara-sourd arpenta les lieux pour avoir une vue d’ensemble de notre terrain et vérifier les possibles coupe-gorges, Leika quant à elle, allait s’occuper de la communication avec les groupes de travailleurs présents sur place. Et moi, j’allais aider au transport du chargement, tout en m’assurant qu’aucun opportuniste fasse le malin en tentant quelque chose de regrettable, pour lui j’entend…


- Hoy les gars ! On y va ! A l’Extrême !

Criais-je avant de soulever une grosse charge de matériel, le poids que plusieurs hommes portaient, tous écarquillèrent les yeux mais semblaient prit d’un élan de motivation en me voyant partir ! Et le chargement commença à me suivre en direction du chantier…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1501

Message(#) Sujet: Re: [Mission Konoha] Le plus grand pont du monde Jeu 14 Avr 2016 - 9:47

Journal de l’assistant du maître d’œuvre – semaine 1
Les Konohajins chargés de notre sécurité sont arrivés afin de superviser les travaux. Ils sont beaucoup moins nombreux que ce que nous pensions. Le tatoué et la brute semblent assez forts, peut-être pour cela qu’ils ne sont que quatre. Pour ce qui est de la fille et du muet … à voir. Cela fait une semaine que les travaux ont commencé, nous continuons de recevoir les matières premières nécessaires par bateau. Rien de particulier à signaler si ce n’est que les travaux avancent vite. Aucun blessé pour le moment… Mais ça ne saurait tarder.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Bras Droit de l'Hokage
Messages : 1714
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: [Mission Konoha] Le plus grand pont du monde Jeu 14 Avr 2016 - 20:48

Rapport de Natsuki sur la mission nationale – semaine 1

J'ai décidé de rédiger mon rapport au fur et à mesure que les semaines passent, plutôt que de devoir avaler toute la paperasse en une fois à la fin. Non pas que je crains d'oublier quoi que ce soit à ce sujet qui s'étendra facilement sur plusieurs mois, mais ce qui est fait n'est plus à faire.

La première semaine s'est passée sans encombre. Tout le monde a prit ses marques sur le chantier, et chacun s'organise comme il se doit pour assurer les tâches qui leurs sont confiées. Les responsables de chantier semblaient plutôt déçu de ne voir arriver que quatre personnes, mais ils ont été assez vite rassurés. Il suffit en général d'une démonstration de force pour balayer les premiers doutes, et Notsuu s'en est chargé à la perfection. Reste à voir comment nous gèrerons les véritables problèmes lorsqu'ils surviendront, surtout que j'ai la désagréable impression d'être attendu au tournant.

Toujours est-il que pour le moment, ils ont été prévenu au mieux. Genshiki a assuré la sécurité des ouvriers avec une efficacité impressionnante, ses yeux d'aigles repérant tout ce qui est nécessaire de voir. Notsuu quant à lui a passé l'essentiel de son temps à surveiller l'acheminement des matières premières venu du port de Mukauhi. Il a d'ailleurs souvent mit la main à la pâte, et a su devenir une source de motivation pour les ouvriers. Comme si leur salaire mirobolant ne suffisait pas... Je sais qu'il a été décidé de commencer le pont en partant du Pays du Vagues pour se faire une bonne publicité en offrant du travail mal payé selon les standards de Hi à des gens qui ne peuvent que sucer les lacets de leurs chaussures pour tromper la faim, mais cela fait beaucoup de soucis en plus. Enfin passons, je m'égare. Je disais donc que mes deux étudiants cités plus haut se sont concentrés essentiellement sur ces tâches, bien que je leur ai demandé d'alterner ou que je les assignais à d'autres postes pour varier. Leika de son côté est restée rarement seule, je la plaçais régulièrement en binôme avec l'un de nous trois. Elle apportait un point de vue civil bienvenu sur des faits que nous observions plutôt avec notre regard de militaire.

Pour ma part, en me mêlant un peu avec les travailleurs et la population en général, j'en ai beaucoup apprit sur leurs conditions de vie, leur attentes vis-à-vis de cette annexion, ainsi que de leurs craintes. Des craintes qui se partagent entre ce que nous allons leur offrir comme Nation, et ceux contre quoi nous offrons de les protéger. Les menaces potentielles n'ont pas l'air de trop peser sur le moral pour le moment, l'euphorie de leur situation s'améliorant prenant le pas sur le reste. A moins que ce ne soit l'assistant du maître d’œuvre qui éponge tout ce stress. Je vais tenter de me rapprocher un peu plus de lui durant la semaine prochaine. Maintenant que j'ai cinq points en subtilité, ça devrait aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 374
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [Mission Konoha] Le plus grand pont du monde Dim 17 Avr 2016 - 15:30


Voilà enfin une semaine que l’équipe Matsudai s’était établie sur ce nouveau continent ou avait débuté la construction d’un nouveau pont, le plus grand du monde, selon ce qu’on en disait. Une merveille qui resterait non seulement dans leur mémoire, mais dans les livres d’histoire et le Nara étaient fier de pouvoir laisser sa griffe sur un tel endroit.

C’est toujours du haut d’un perchoir improvisé qu’il scrutait les environs, n’ayant pas trouvé grand monde capable de le comprendre facilement, Notsuu ne maitrisant pas encore le langage des signes et Leika absents sans oublier le maitre qu’il ne voulait pas suivre comme une ombre insignifiante, Genkishi avait pris l’habitude de garder ses distances dans les moments de pause. Un calepin en main, Natsuki lui avait conseiller de faire un petit résumé de son expérience, mais lui n’y voyait pas la même utilité, s’était certes un outil de plus pour résumé cette mission une fois terminée.

« Cher journal.
Bon, alors tout va bien, tout le monde travail fort et aucun signe de danger à l’horizon. Il est dur d’interagir avec les gens puisque je n’entends et ne dit rien, mais pour moi ce n’est pas nouveau. »


Voilà un résumé des plus choquant, même si un mauvais pressentiment guettait l’handicapé. C’est pourquoi il exposait volontairement son handicape dans son «Journal» au cas ou quelqu'un aurait l’intention d’y jeter un coup d’œil, se qui favoriserait encore un peu plus l’image de faiblesse qu’il voulait bien entretenir. Être sourd s’était de donner l’impression au monde qu’on est faible, qu’on est la troisième roue du carrosse dans le cas présent, alors qu’en réalité, toute la semaine le sourd avait profité de ses capacités pour lire sur les lèvres des plus bavards.

Enfin terminé, il referma son petit livre et redescendit de son perchoir, invoquant comme à son habitude sans se faire voir, cinq copies de lui-même qui patrouillerait alors que lui reposerait ses yeux un instant.

Avant de se coucher, Genkishi prit le temps de poser son journal sur le coin de son oreiller, histoire de tenter les plus malhonnêtes.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 422
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: [Mission Konoha] Le plus grand pont du monde Mar 19 Avr 2016 - 0:07




La première semaine c’était plutôt bien passé, il n’y avait pas eu de désagrément comme prévu, peut-être qu’ils attendaient un peu plus, attendre que le chantier soit un peu plus avancé… C’est plus efficace de mettre un adversaire K.O au troisième round sans se fatiguer, qu’à la première seconde avec un crochet, ça marque beaucoup plus les esprits, ceux qui avaient espérés une victoire sont plus atteints. Et bien j’espère que ce ne serait pas la même chose avec le chantier, si jamais les fondations étaient détruites dans deux ou trois semaines, les ouvriers pourraient être démotivés assez vite…

Je participais beaucoup à l’acheminement des matières premières, cela me permettait de me remettre en forme, et aussi de faire passer une bonne image de notre unité et donc du village. Notre « annexion » de leur pays ne c’était pas faites dans la joie et la bonne humeur, il fallait donc rassurer les plus sceptiques d’entre eux. Et quoi de mieux qu’un ninja qui aide l’ouvrier ? bon même si ce n’était pas un régiment qui était là, à tirer les caisses, je pense que c’étais tous de même une bonne image a donner…

Mes compagnons avaient eu aussi prit leur mission au sérieux, Natsuki dirigeait l’équipe mais essayait aussi de garder un œil sur la mise en place du chantier et sur la sécurité, tandis que le deuxième Nara, passait sa journée à surveiller, arpenter la zone de travaux, pour vérifier qu’il n’y avait aucun problème.

En gros, cette première semaine était plutôt tranquille, tellement que ça en devenait monotone, mais que voulez-vous, ce n’était qu’une mission de sécurité sur un chantier, rien de bien rigolo sur le papier, et même si l’ennemis venait à se montrer, je ne lui donnerai pas beaucoup de temps avant qu’il soit dégagé à coup de pied au cul…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : genin
Messages : 978
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [Mission Konoha] Le plus grand pont du monde Dim 24 Avr 2016 - 22:14

Pour les garçons, la semaine avait peut-être été tranquille, sans accroche n'y rien, mais pour moi ! C'était tout le contraire. Chargée d'entretenir la discussion et les relations avec les ouvriers et le contremaître, je n'oubliais pas pour autant, qu'il fallait savoir parfois donner de sa personne pour participer avec ardeur à toute cette vaste entreprise. Aussi, le soir, et cela, de façon régulière au cours de la semaine qui s'écoula, permission oblige pour les quelques heures de repos que nous avions, je disparaissais mystérieusement de notre campement pour aller dans une taverne du coin.

Taverne, taverne, c'est toutes les mêmes me direz-vous ! Et bien, je vous réponds non, parce que parmi toutes les tavernes, de toutes les îles de tout Nami no Kuni, je me rendais précisément dans celle ou se retrouvais justement tous nos joyeux ouvriers du pont. Maçons, vieux, jeunes, beaux, moins beaux ... Enfin surtout les beaux, c'était toujours agréable dirons-nous de sortir de sa zone de confort pour profiter des petits plaisirs que la vie nous offrait et ce soir d'ailleurs, soit disant passant :

"STREAP POKERRRRRRRRR !!!" M'exclamais-je toute guillerette, une chopine de bière à la main, un beau maçon me tenant la taille.

Diantre que j'adorais cette mission. Là ou mes coéquipiers mâles se faisaient du mourront pour nos relations avec les ouvriers, moi, je trouvais ça plutôt fun de les entretenir et j'y arrivais sans vraiment de soucis.
Enfin pour le coup, faudrait quand même pas que je perde, car je risquerais d'être beaucoup plus dépouillé que je le pensais (et je ne parle pas seulement de ma petite culotte).

Enfin par chance, j'avais toujours du bol dans les jeux de hasard. Je n'y perdis que mon tee-shirt. Ma foi, un bien petit prix à payer pour une bonne soirée. Je rentrais d'ailleurs à une heure bien avancée de la nuit, ou plutôt de la matinée, chancelante, en soutif et cigarette au bec, je m'avançais en zigzaguant vers le petit terre plein ou nous avions établis notre campement. Le feu de camp brûlait encore bien comme il faut et une silhouette semblait assise proche de cette dernière. Allait bien savoir qui ça pouvait être. J'avais tout de même la tête qui tournait bien comme il faut. Pas sûr qu'on me laisse faire la grâce matinée le lendemain matin en plus ! Pas cool du tout ça ! Enfin bref ... La silhouette s'avançait vers moi et il me fallut un certain temps pour reconnaître le beau torse musclé de mon sensei :

"Ohhh ... Bonjour sensei !" Déclarais-je encore un peu embrouillée par l'alcool. "Vous regardiez les étoiles ?"

Retrouver une de ses élèves en soutifs à genre 4 heures du mat. Normal quoi ? Une chose était sûre, le Natsuki il était pas prêt de m'oublier !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Bras Droit de l'Hokage
Messages : 1714
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: [Mission Konoha] Le plus grand pont du monde Lun 25 Avr 2016 - 22:33

L'hébergement avait été proposé, mais comme beaucoup de chose en ce bas-monde, ce n'était pas gratuit. Et comme personne ne roulait sur l'or dans le groupe, pas plus que Konoha n'était prêt à couvrir les frais de logement, Natsuki avait poliment décliné les offres peu avantageuses en prétextant qu'un campement à proximité du chantier permettrait à tous les quatre de le surveiller plus efficacement la nuit. C'est ainsi qu'il avait organisé avec ses étudiants les tours de garde. Ses disciples se reposaient pendant que un veillait, en général en compagnie de Natsuki qui dormait étrangement peu. Ses cernes profondes s'étaient atténuées, mais le sommeil semblait encore le fuir – à moins que ce n'était l'inverse ?

La nuit amorçait son dernier quart lorsque se pointa au campement la représentante du beau sexe dans Matsudaï 3.0, jusqu'à alors abonnée absente. Natsuki savait où elle avait été, ce qui ne l'empêcha pas de froncer les sourcils lorsqu'elle se présenta d'une démarche hésitante avec le soutien gorge à l'air.


« Voyez-vous donc qui revient . »
lâcha-t-il d'une voix faussement affable en ignorant sa question. « Comment se sont passées tes investigations Leika ? Tu n'as pas eu trop de mal à te lier à la population ? »

Ce ne fut que parce qu'elle portait une cigarette aux lèvres qu'il lui envoya sa cape dans le ventre plutôt qu'à travers la figure.


« Couvre-toi, et viens, nous allons marcher un peu. »


L'une des premières choses qu'il avait apprit à Leika était de ne pas fumer en sa présence. Il attendit donc quelques instants avant de se lever pour voir si cela avait bien été intériorisé, ou s'il devait la lui arracher lui-même. Sa place quittée, seules les yeux les plus attentifs purent remarquer que son ombre, elle, resta à attendre assise près du feu.

Il resta silencieux un moment, le temps de s'éloigner du campement. Leurs pas les avaient porté près des hautes barrière qui empêchaient l'accès aux chantiers.


« Par où commencer ? »
lança-t-il finalement à voix haute, en se tournant vers Leika. « J'ai bien conscience que tu aimes boire et t'amuser – ce sont les premières paroles que tu as prononcé lorsque tu t'es présentée à moi - , et je n'ai rien contre cela. Toutefois, est-il nécessaire que je te rappelle dans quel contexte tu te trouves ici ? Tu as été emprisonnée il y a peu – pour des motifs dont nous avons déjà discuté et qui n'ont pas d'intérêt à être évoqués à nouveau – et c'est pour purger ta peine que tu a été amenée avec nous à Nami, dans le cadre de tes travaux d'intérêts généraux. Qui plus est, c'est en tant que représentante de la Feuille que tu es vu ici. Tout ce que tu fais et dis, c'est l'image de Konoha que tu façonnes dans l'esprit des habitants de Nami. Autant te dire qu'avec moins d'une semaine que nous sommes ici... »

Il s'interrompit pour l'observer des pieds à la tête, son regard se montrant bien plus explicite que ses mots.


« … tu ne renvois pas l'image d'une personne fiable et sérieuse. »


Il secoua la tête de gauche à droite. Sa voix se fit moins chargée de reproche sur la suite.


« Tu es libre de faire ce que tu veux de tes nuits du moment que tu ne ridiculises pas l'image que nous représentons tous les quatre, mais sache que j'attends de toi d'être irréprochable le jour. Et cela commence par ne pas se promener à demi-nue. »


Il pinça l'arrête de son nez entre son pouce et son index. Mizuki avait ses parasites partout dans le monde, si ce n'était pas déjà dans son propre crâne. Cet incident était probablement déjà remonté aux oreilles de Miko, et comme Leika était sous sa responsabilité, la Dame aux Insectes n'allait pas finir de lui enfoncer des clous dans la carcasse quand il rentrera.


« J'ai dit peu ou prou la même chose à Genshiki et Notsuu. Sache que chacun de vos écarts, ce sont des ennuies qui m'attendront moi quand nous en aurons fini. Alors montre-toi responsable avant que j'ai besoin d'agir en conséquence : cela facilitera la vie de tout le monde. »


D'un geste, il lui indiqua la direction du campement.


« Si tu n'as rien à ajouter, je te suggère d'aller dormir un peu. A l'image de tous les autres travailleurs qui se sont enivrés, il va falloir faire bonne figure, et assumer la mine que tu mises. »


Toutefois, avant qu'ils retournes au campement, il lui tendit une outre.


« Bois autant d'eau que tu peux avant de t'endormir. Cela t'évitera d'avoir mal aux cheveux au réveil. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Suna
avatar
Informations
Grade : genin
Messages : 978
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [Mission Konoha] Le plus grand pont du monde Mer 27 Avr 2016 - 13:39

Ma bonne humeur n'était visiblement pas si contagieuse que ça et j'avais beau être passablement dénudé, le Nara n'en garda pas moins sa froideur et son sérieux habituel. Le voyant me faire signe tout en me saluant, je retirais ma cigarette de ma bouche tout en la jetant dans le feu de camp avant de répondre à sa question tout en me grattant le crâne :

"Ouais ... Ce n'était pas trop mal et ça détend surtout après une journée de travail !"

Ce n'était pas trop mal et ça détend surtout après une journée de travail ! Je marchais alors vers lui tout en réceptionnant la cape qu'il me lançait, m'enveloppant dedans. Ça sentait le mâle et c'était ma foi, plutôt agréable. Le tissu était assez rugueux, mais restait agréable à porté. Je le rejoignais et nous nous éloignions doucement du camp comme pour ne pas déranger plus que nécessaire mes deux camarades probablement endormis.
Finalement, le face-à-face avec le professeur arriva en même temps que des remontrances non dissimulé sur mon attitude provocatrice et mon comportement indigne d'une shinobi de Konoha. Du moins, c'est comme cela que j'avais réussi à comprendre ses paroles.

Est-ce que je me sentais honteuse d'une telle déclaration ? Je ne saurais dire, mais je restais muette devant le sermon qui m'était ainsi prêté. Renvoyais-je vraiment une mauvaise image de Konoha ? Certes, je n'étais peut-être pas la personne a qui on irait confier une grande mission, mais je n'étais pas tout à fait d'accord avec les paroles de celui qui dirigeait notre équipe. À l'heure actuelle, je n'étais rien et je n'avais rien à apporté à ses pauvres gens si ce n'était le divertissement que j'avais procuré plus tôt dans la soirée. Qu'attendait-on de moi donc ? J'avouais être de plus en plus perdue et j'avais mal à la tête, comble de l'ironie. Oui, j'allais aller me coucher, car ça vaudrait mieux pour tout le monde, toutes discussions étant désormais… Inutile.

Resserrant timidement la cape autour de ma poitrine, j'approuvais d'un hochement de tête :

"Bonne nuit Natsuki !"

J'allais me coucher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1501

Message(#) Sujet: Re: [Mission Konoha] Le plus grand pont du monde Mar 3 Mai 2016 - 20:31

Journal de l’assistant du maître d’œuvre – semaine 2
Les travaux continuent à un bon rythme, mais à vrai dire, ça on s’en fout bien. Ce n’est qu’une question de jours avant que les premiers soucis ne viennent perturber ce bien bel équilibre. Ce pont ne se finira jamais, c’est une certitude. J’ai remarqué que le tatoué me parlait plus souvent qu’au début malgré mon simple poste d’assistant. Me soupçonne-t-il de quoique ce soit ? Si oui, je vais devoir être prudent. Je sors d’une petite réunion en cachette au bar du port avec deux associés. Officiellement de simples ouvriers que j’avais fait recruter dans le tas, officieusement des agents du boss. Ils ne sont utiles que pour porter les matériaux trop lourds vu leur manque de qualifications, mais ils ont d’autres talents.

Wallasu a été chargé de commencer les sabotages à gauche à droite tout en restant discret et en faisant passer ça pour des accidents normaux sur un chantier histoire que le moral des ouvriers retombe sans trop éveiller les soupçons. Guromito, lui, s’est attelé à une autre tâche : faire les yeux doux à la fille Konohajin. La première semaine nous l’a montré : des quatre, c’est elle le chaînon le plus fragile. La plus facile à atteindre. Guromito ayant l’habitude de plaire à la gente féminine, il devrait facilement se rapprocher d’elle sans qu’on ne puisse voir clair dans son jeu. Le moment venu, sa petite comédie nous sera bien utile.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Bras Droit de l'Hokage
Messages : 1714
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: [Mission Konoha] Le plus grand pont du monde Mer 4 Mai 2016 - 0:19

« Debout jeunesse, c'est l'heure de se réveiller. » annonça Natsuki d'une voix chantonnante à l'adresse de ceux qui n'avait pas encore ouvert les yeux dans le campement de l'équipe Matsudaï 3.0.

Il les réveillait chaque jour à sept heures du matin s'ils n'étaient pas levés, aidé d'un bâton pour ceux dont le sommeil trop lourd ou autre les empêchait d'entendre ce qu'il se disait loin des bras de Morphée. Ce matin toutefois était légèrement différent, car il apportait avec les premiers rayons du soleil une douce odeur de viennoiseries.


« Venez manger les croissants tant qu'ils sont encore chauds. »


Laissant chacun d'eux émerger et s'installer à la table de pierre qu'il avait crée quelques jours plus tôt, il déposa les petits pains dorés dessus, ainsi que deux outres contenant du jus d'orange.


« Aujourd'hui, cela fait déjà une semaine que nous sommes arrivés ici. »
expliqua le Nara tatoué d'une excellente humeur. « Et jusqu'à présent, chacun a fait un travail superbe. Aucun accident à déclarer pour le moment, vous avez tous su les prévenir ou les anticiper en travaillant en coopération avec les ouvriers, que ce soit en repérant une faille dans une machine, en intervenant sur un danger mécanique ou en désamorçant un différend avant qu'il n'éclate. En cela, je suis fier de chacun de vous trois. C'est notre première mission ensemble, et nous apprenons encore à nous connaître, mais globalement, nous nous rôdons bien. J'ai bon espoir que cela continuera sur cette lancée, et renforcera positivement les liens qui nous unissent. Allez, je ne vous fais pas attendre plus longtemps, c'est moi qui régale. Bon – Appétit. »

S'il avait signé tout au long de son petit discours, sa dernière phrase elle ne s'exprima que sur ses doigts. Notsuu était resté assez vague pour le moment, aussi Natsuki souhaitait en procédant ainsi à l'initier davantage au langage des signes. Un point qui lui semblait essentiel pour que vraiment Genshiki puisse se sentir lié autant à eux que l'inverse.

******************


Au moment de lever le camp, et que chacun s'en aille assurer son rôle, Natsuki retint Leika en lui posant une main sur l'épaule pour un tête à tête qui se voulait être fait à l'écart des autres.


« Je ne suis pas ton père, et ce n'est certainement pas à moi de te parler de tout cela, mais comme tu profites assez souvent de l'ambiance de la taverne et de ce qu'elle a à offrir la nuit, tu devrais prendre cela avec toi. »


Natsuki lui déposa un stylet dans les mains, dont la lame à cran d'arrêt jaillissait en pressant la gâchette du manche. Pas très efficace pour tuer, elle offrait au moins un bon effet de surprise pour se tirer d'un mauvais pas. Ou l'empirer...


« Et ça aussi. »
acheva-t-il en lui posant autre chose dans la paume sans davantage de commentaire. « Tu fais équipe avec Genshiki aujourd'hui. »

Spoiler:
 

*********************



Natsuki faisait son tour du chantier avec Notsuu. Il n'avait aucune idée si le pont avançait vite ou non, mais après une semaine et demi, il avançait, cela était indéniable. La sécurité restait à revoir en permanence, que ce soit pour inciter chacun à garder leur casque sur le crâne, ou pour s'inquiéter de l'état des machineries rudimentaires. '' Oui, c'est normal que ça craque comme ça '' lui avait dit l'un. '' Oui, il faut juste faire attention où on met les pieds '' avait affirmé un autre. '' Euh... je crois qu'elle a toujours été là cette brèche dans la poutre de support '' s'était avancé un dernier, légèrement dubitatif. Natsuki n'était pas un ingénieur, mais il ne pouvait s'empêcher de regarder perplexe l'épaisse corde effilée qui soutenait le contre-poids d'une grue artisanale. Avant d'être en mesure de se permettre une intervention dessus toutefois, un grand fracas résonna sur le chantier, suivit de cris qui n'avaient rien à voir avec les ordres habituellement hurlés par le chef de section.

Sa tête avait à peine finit de pivoter que son corps s'était déjà élancé en direction de l'agitation. Un échafaudage le long du pont s'était écroulé en partie, entrainant la chute de trois hommes présents dessus, et dont la structure fragilisée et bancale ne tardera pas à en jeter au sol deux autres cramponnés aux restes. A quatre mètres de haut, la chute pouvait s'avérer mauvaise...

Les travaux avaient cessé tout autour, ce qui était loin d'être le cas de Natsuki qui ne freina à aucun moment sa course.


« Notsuu, dégage ceux prit dans les débris ! »
ordonna-t-il d'une voix clair et distinct en désignant les trois hommes prit dans les décombres de l'échafaud.

A la fin de sa phrase, il avait déjà gravit la moitié du pilier du pont à la verticale, et les planches posées sur les barres de fer montées à la va-vite continuaient de s'écrouler. Il attrapa de justesse le premier ouvrier emporté par la rupture de son étage d'une main, et le cloua dans le pilier même grâce à un tonfa enfoncé au travers de son gilet. D'une acrobatie, il se réceptionna sur l'une des barres solitaires, et fonça avec une agilité surnaturelle vers le sommet où le second homme de main se tenait suspendu, ses jambes se balançant inutilement dans le vide. Il écarta d'un revers du bras la chute d'une planche qu'il aurait pu esquiver, afin d'éviter que davantage de débris ne causent de dégâts du côté de Notsuu – une goutte d'eau dans la mer -, puis se lança dans le vide.


« Lâchez ! »
cria-t-il en arrivant à porté de bras de l'ouvrier.

Au vu de la force avec laquelle il le percuta, ce dernier n'aurait de toute façon pas été capable de résister s'il avait tenté de rester cramponné. Natsuki l'entraina dans le vide, mais sa chute souleva de fortes rafales qui amortirent son dernier mètre avant la réception, si bien qu'il atteignit le sol sans dommage. La victime secouru fut lâcher au sol sans grand ménagement, alors que Natsuki retournait déjà sur échafaud écroulé.

Notsuu et les trois ouvriers y étaient peut-être encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Suna
avatar
Informations
Grade : genin
Messages : 978
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [Mission Konoha] Le plus grand pont du monde Ven 6 Mai 2016 - 16:57

Contrairement à ce que tous pourraient penser, j'avais bel et bien suivi les conseils de mon professeur et j'avais cessé de causer du tort à Konoha en me rendant tous les soirs allumer des garçons dans les bars. C'est vrai que j'avais beau être une salope au fond de moi, la leçon de moral que m'avait donné le manieur d'ombre avait eu l'effet escompté et je rentrais désormais tous les soirs à une heure décente pour me reposer. Comme quoi, je n'étais finalement pas si bête que cela.

Lorsque le Sensei vient nous réveiller, j'étais déjà prête et habillé prête à affronter une nouvelle journée. J'accueillis cependant avec beaucoup de plaisir la viennoiserie et le grand verre de jus d'orange qu'il nous servit et le déguster en silence tout en écoutant ses compliments. Ainsi donc, il était plutôt content du sens que prenait notre équipe. C'était une plutôt bonne chose, mais je ne marquais aucun sentiment suite à cette annonce. Inutile de tergiverser sur cela, nous avions beaucoup plus important à faire pour occuper le reste de la journée. Je fus la première à me lever et aller rassembler mes affaires pour ne manquer de rien dans la mission qu'il allait aujourd'hui me confier.
Je me demandais bien ce que cela serait ? Allez m'occuper encore une fois des relations avec les chefs de chantier ou bien tout simplement faire la potiche une fois de plus dans un coin reculé du chantier.

Pourtant, je ne tardais pas à être mise au courant et tout cela, à l'écart du reste de l'équipe. Enfin au courant… Façon de parler. Le chef me donna ce qui ressemblait à un stylo du genre… Mortel. Sur le coup, j'ouvris les yeux de surprise, d'abord hésitante en voyant qu'il me le tendait, avant que je ne le saisisse timidement pour le glisser dans ma poche après m'être assuré d'avoir bien verrouillé le cran de sûreté. La suite par contre fût tout de suite… Beaucoup moins drôles de mon point de vue.

Alors qu'il m'annonçait que je ferais équipe avec le sourd aujourd'hui, j'ouvrais la paume de ma main pour y découvrir un condom … Autant vous dire que mon visage vira immédiatement au cramoisi alors que je me retrouvais sans savoir quoi faire avec ce truc… Super quoi… Je restais impassible et lorsque Genkishi s'approcha de moi, je ne sais pas pourquoi, mais toujours aussi rouge, je lui déposais la chose contre le torse en le cachant de ma main tout en signant à son intention :

-Plus – Utile – Pour – Toi –

Bah ouais quoi…Bah ouais quoi… Et puis zut. Qu'est-ce que nous devions faire donc aujourd'hui ? J'essayais de retrouver mon sérieux tout en m'adressant au jeune homme :

- Toi – Savoir – Nous – Quoi – Faire – Aujourd'hui –

Ouais, comment détourner une conversation gênante par une autre beaucoup plus anodine.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 422
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: [Mission Konoha] Le plus grand pont du monde Jeu 12 Mai 2016 - 3:36




Nous allions entamer notre deuxième semaine sur le chantier, et une petite routine commençait à s’installer, ça en devenait même un peu ennuyant, mais bon, c’était prévu sur le papier. Ce matin là, Natsuki était venu réveiller les retardataires, enfin s’il y en avait, moi comme tous les matins, j’arrivais juste après lui, finissant mon footing du matin. Aussi étonnant que cela puisse être, Leika était déjà debout et prête, peut-être qu’aujourd’hui elle avait décidé de se bouger les fesses, enfin , pour faire autre chose que les coller à l’entrejambe des ouvriers…

M’installant, j’écoutais Natsuki tout en mangeant, il semblait assez content des résultats de cette première semaine, pour ma part, j’étais de moins en moins motivé à avancer avec les deux autres, leurs manque de maturité et de sérieux commençait à me déranger de plus en plus… Je ne voulais pas passer pour un rabat-joie, mais tous ce qu’ils avaient eu c’était des rapports, moi je faisais parti du détachement, et je sais que plusieurs d’entre nous ont failli y rester pour « délivrer » ce pays, et ces deux là se comportaient comme s’ils étaient en vacance… J’avais honte de les avoir en coéquipier…

Je fis juste un geste, blasé, pour aller dans le sens des dires de Natsuki, par respect pour l’ambiance qu’il souhaitait installer.

Apparemment, il avait des groupes aujourd’hui, mon professeur voulait que je l’accompagne sur la ronde du chantier, et , à peine avait-elle commencé, que les problèmes arrivèrent, une semaine de tranquillité c’était trop beau pour être vrai. Mais cette fois-ci ce n’était pas un petit accident de rien du tous, on était sur du gros coup, Natsuki était parti en flèche pour essayer de secourir ce qui était encore accroché à quatre mètres de haut…

Il m’ordonna de m’occuper de ceux qui étaient déjà au sol, mais les débris, plus ou moins lourds étaient déjà en train de leur tomber dessus, et cette forme n’allait être ni assez forte, ni assez rapide pour les secourir. Alors, je pris un grand drap, m’agenouillai au sol, exécutant un mudra tout en murmurant :


- Et c’est pour sauver des vies, que j’expie les crimes que j’ai commis – Maximum Break !

Et d’un coup, la silhouette qui était sous le drap changea de forme, doubla quasiment de volume et prit une grande impulsion en direction des débris, on aurait dit une ombre, avec le rugissement d’un monstre…

Une vitesse tel qu’il était impossible de voir ce qui était réellement sous cette cape, la créature rebondissait partout, repoussant une poutre, récupérant un ouvrier, tout ça pendant au moins 3 bonnes minutes, un effort complet et surhumain, personne ne pouvait être doué d’une tel agilité, force, et vitesse, du moins d’être au moins l’équivalent de Natsuki, mais personne n’avait ce niveau... Une fois que tout était sous contrôle, le drap reprit ça forme original, laissant une corpulence d'homme classique. Personne n'avait du comprendre ce qu'il venait de se passer, et c'était très bien comme ça. Les travailleurs parlaient déjà d'une créature qui les avaient sauvés...

Je vis mon sensei arrivé et d’un geste de la main, j’enlevai la capuche, et fis signe que tout aller bien. Certains ouvriers avaient quelques blessures, mais rien de très grave… Mais moi, j’étais beaucoup moins « beau » à voir, couvert de sang, une grosse partie de mes blessures avaient été rouverte dans le processus, et j’étais exténué…


- Bon… Je crois…que…je ...vais…aller…à …l’infirmerie…

Disais-je en respirant entre chaque mot…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : genin
Messages : 978
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [Mission Konoha] Le plus grand pont du monde Mar 17 Mai 2016 - 0:17

Notsuu et Natsuki étaient rapidement partis de leur côté pour accomplir leur tâche de la journée. Moi, pour ma part, je discutais avec Genkishi, toujours en langage des signes, alors que nous marchions tranquillement sur la plage. Nous avions décidé de nous assurer que les relations étaient toujours aussi bonnes avec l'ensemble des ouvriers et dirigeants des travaux. C'était quelques choses d'importants pour Konoha semblait-il, alors je mettais un point d'honneur à accomplir cela, surtout suite aux dernières remontrances de mon sensei. Pourtant, je ne pouvais m'empêcher de serrer le petit stylo qu'il m'avait confié avec une certaine, méfiance. Finalement, avant d'arriver à destination, mon attention fut attirer par mon camarade qui faisait de nombreuses grimaces. Quelques questions plus tard, je le traînais de force au centre médical pour un diagnostique sans surprise vue les symptômes qu'il m'avait décrits. Intoxication alimentaire. Autant dire repos pour le reste de la journée, j'allais devoir me débrouiller sans lui et cela n'était pas pour me rassurer, mais je n'avais pas vraiment le choix. Je devais faire ce que Natsuki nous avait demandé, sinon, il serait déçu, une fois encore.

Me remotivant, je prenais une nouvelle fois la direction de l'un des centres opérationnels des opérations. J'avais l'habitude de venir ici et, disons le aussi, je n'étais clairement pas inconnue de la plupart des hommes qui peuplaient le chantier. L'un d'eux s'approcha d'ailleurs de moi.


Plutôt beau gosse. Des cheveux blonds, des yeux clairs. Disons le, il était carrément mignon et en plus de cela, ce n'était pas la première fois que nous nous voyons et il avait clairement une façon de se comporter avec moi qui ne me laissais pas indifférente. Main posait autour de ma taille, il me rapprochait possessivement de lui :

"Comment ça va aujourd'hui bébé ? Je n'ai pas oublié ton déhanché d'avant hier ... "

Aussi bête que cela puisse paraître, je gloussais comme une adolescente timide. Avant hier effectivement, j'étais sortie en boite et j'étais rentrée à moitié bourrée et à poil. Autant dire que je gardais peu de souvenirs de cette soirée, mais une fois encore, j'avais bien dû faire chauffé les starking block. Je répondais néanmoins à sa question :

"Ça va, mais je suis en mission, peut être aurons nous l'occasion de nous revoir plus tard !"

Je détachais gentiment sa main de ma taille et après un petit geste de la main pour lui dire au revoir, je retournais m'occuper de mon chef de chantier.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Bras Droit de l'Hokage
Messages : 1714
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: [Mission Konoha] Le plus grand pont du monde Lun 23 Mai 2016 - 0:03

Ce fut la débandade dans l'effondrement, mais grâce à l'intervention de la créature drapée et de Natsuki, les pertes à déplorer furent essentiellement matérielles. Quelques blessures légères pour les victimes, mais venant d'ouvriers dont la mentalité était de cacher leurs maux afin de pouvoir continuer de travailler, ce n'était pas grand chose. Ce qui inquiétait davantage Natsuki était l'état de Notsuu, dont le drap était aussi salit que sanglant. Son étudiant avait eu recourt à sa forme animal, mais cela ne lui avait visiblement pas fait que du bien.

« Bon sang Notsuu, combien de temps vas-tu encore traîner ces vieilles blessures ? »
s'étonna Natsuki après l'avoir fait s'allonger pour l'inspecter.

Il y avait des coups et des hématomes, mais l'essentiel des plaies ouvertes étaient celle qu'il arborait déjà lorsqu'il avait affronté Natsuki en guise d'entretien pour l'équipe Matsudaï.


« Si j'avais su que tu étais encore affaiblit de la sorte, je ne t'aurai pas fait revenir à Nami. Le ninjutsu médical ne suffit pas pour une guérison complète, tu sais. »


A force de toujours forcer, Notsuu ne se laissait pas le temps de cicatriser, et finissait ainsi à chaque fois... Natsuki utilisa le drap pour compresser les plaies les plus préoccupantes, et aida le Gekei à se relever.


« On va y aller, à l'infirmerie. Il est urgent que je te recouse. »


Autour d'eux, la vie de chantier reprenait. Les responsables faisaient évaluer les dégâts, dirigeaient les blessés vers l'infirmerie et réorganisaient le travail des ouvriers pressés de gagner leur solde.


« Et tu seras gentil, tu resteras tranquille un moment. Si tu continues de forcer sans avoir prit le temps de guérir, tu iras au devant de conséquences irréparables. Tu m'avais dit qu'une voie d'avenir s'était déjà fermée pour toi, alors ne va pas t'en couper une autre en agissant de façon irréfléchis. »

***********************


La semaine qui passa compta deux autres incidents. L'un à cause du câble d'une grue de fortune qui céda au niveau du contre poids – sans faire de victime, Natsuki ayant fait interdire la circulation dans le périmètre sous la grue trois jours plus tôt - et l'autre suite au renversement d'une bétonneuse dont le pied manquant était bancalement remplacé par une planche et une pioche, qui s'écroula sur le pied présent de l'ouvrier qui l'utilisait. Fracturée par le choc en plus d'avoir été prit dans le ciment, sa jambe nécessita plus de soins que ne l'autorisait une reprise du travail magouillée avec le médecin de garde.


***********************

« Je ne veux pas critiquer ou quoi que ce soit, mais c'est plutôt laxiste en terme de sécurité ici. »


Installé à une table avec l'assistant du maître d’œuvre autour d'un café qu'il ne touchait pas, Natsuki observait le chantier et les ouvriers y travaillant.


« Au-delà même du matériel archaïque utilisé pour les travaux, le seuil de tolérance est franchement léger. Les échafauds qui tiennent avec du scotch et qui sont élevés plus haut en utilisant les barrière de sécurité comme plancher plutôt que comme garde-fou, pour ne pas citer les cordes des grues élimées à souhait par l'usure, la circulation libre sous les chantiers en hauteur et le port d'équipements de protection inexistants. Hier encore, j'ai dû arrêter quelqu'un avant qu'il ne ramasse à mains nues le gros câblage électrique qu'il venait de sectionner après être passé comment tant d'autres dessus avec sa brouette. Il y avait un tapis de protection dessus pour éviter cela, mais quelqu'un l'a prit pour faire je ne sais pas quoi... »


Il lâcha un soupir.


« Je suis là pour assurer la sécurité de chacun, mais je ne peut pas protéger les ouvriers contre leur propre inconscience. Et ce n'est pas faute de leur répéter des consignes... Mais j'ai l'impression que c'est comme de mettre un pansement sur la prothèse de mon Hokage. Je ne suis pas partisan de prendre les PNJ pour des imbéciles lambda et du menu fretin qu'on peut mâcher par centaine, mais là, on touche du gratiné. Il y a tellement de défaut de sécurité que des opposants potentiels à ce pont n'auraient même pas besoin de se fatiguer à le saboter pour forcer le destin. »


Natsuki soupira encore, puis dévisagea l'assistant d'un regard las.


« Tous les chantiers sont ainsi chez vous ? »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 422
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: [Mission Konoha] Le plus grand pont du monde Lun 30 Mai 2016 - 2:45




J’avais l’impression d’entendre ma mère, comme si après des années d’entrainements, je ne connaissais pas les limites de mon propre corps, ces blessures étaient plus impressionnantes que graves, ce n’était que des échos de l’effondrement du palais du Daimyio…

Me forçant à m’allonger pour m’examiner, Natsuki continuait de m’enfantiser, je n’avais pas signé pour avoir une baby-sitter, c’était la seule chose a faire pour éviter d’avoir un maximum de blesser sur les bras, j’ai fais ce que j’avais à faire, et les conséquences n’étaient pas si grave que ça, comme je l’avais déjà dis avant… D’un mouvement de bras, je me libérais de son étreinte, je commençais à en avoir marre d’être considéré comme un gamin, et être en équipe avec des gamins qui pensaient qu’à faire touche-pipi ou gribouillé sur le visage de leurs camarades…


- C’est bon , ne t’embête pas, je peux y aller seul, occupe toi du chantier plutôt…

La suite n’était pas plaisante non plus, je ne savais pas ce qu’il avait pu lire dans mon dossier, ou la fausse image que j’avais fais l’erreur de lui donner, mais aucune voix ne s’était fermé pour moi, j’avais volontairement arrêté la compétition parce que je ne connaissais pas la maitrise de soi, et ce n’était pas trois coupures qui allaient m’empêcher de faire mon travail…


Pour être franc, je pensais que cette équipe allait m’apporter autre chose, peut-être n’ai-je pas choisi le bon maitre, peut-être que la manière d’enseigner ou d’accompagner les élèves qu’a Natsuki ne me correspond pas. J’étais toujours en accord avec le fait que son enseignement serait utile, comment mieux s’armer contre la fourberie qu’en côtoyant la fourberie, mais ce n’était pas le genre de relation parent-enfant que l’on me présentait que je recherchais.

*******

La semaine passait, et je n’avais pris qu’une demi-journée de repos, ne suivant pas les conseils de mon maitre, procédant crescendo, je n’allais pas directement porter des charges trop importantes… J’eus, cependant, du faire office de pilier d’échafaud pendant une poignée de minute car celui-ci venait de se tordre. Ce chantier était vraiment en carton, mais vraiment en carton, c’était ça le problème…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1501

Message(#) Sujet: Re: [Mission Konoha] Le plus grand pont du monde Mar 31 Mai 2016 - 19:31

Journal de l’assistant du maître d’œuvre – semaine 4
Les accidents ont beau se multiplier, le travail continue, et ce même si je me suis débrouillé pour placer des incompétents à des postes clés… rien n’y fait. Comme convenu, plusieurs ressources en provenance des autres villes de Nami n’ont pas atteint le pont et tant mieux. Le Pays du Feu n’envoie que des matériaux pour la construction du pont lui-même, l’acier surtout travaillé étant ce qui manque grandement à Nami. Le reste est importé des villes alentours. Pas de chance hein ?

J’ai engueulé Guromito en douce en le voyant échouer à se rapprocher de la Konohajin. Il s’est plaint du fait que son propre sensei et ses coéquipiers le freinaient car faisaient d’elle une sainte-nitouche. Nouveau plan à ce propos : il doit lui proposer ce soir un rendez-vous galant en ville, place au romantisme … Agir comme un lascar en chien n’aurait sûrement pas mené à grand-chose (ou si ?). Pour le reste j’avoue avoir pris quelques risques moi-même en empoisonnant la nourriture du muet ces derniers jours de sorte à ce qu’on pense qu’il s’agit d’une simple intoxication alimentaire. Ils ne sont plus que trois d’opérationnel, et si l’allumeuse est distraite en ville ce soir (et a éventuellement un chaperon), encore moins ! Il va être temps de pousser le sabotage un peu plus loin.

Wallasu a confirmé à Guromito qui m’a confirmé en cachette qu’ils avaient reçu les explosifs. Ce soir quand tout le monde sera distrait ou ailleurs, Wallasu placera les paquets aux bases des premiers piliers de support et fera de sérieux dégâts. Huhuhuhu j’avoue jubiler un peu. Mais bon, autant inscrire ici la joie que cet « accident » va causer ici plutôt que me faire prendre à sourire quand on devra constater l’ampleur des dégâts. Les hostilités commencent ouvertement et au besoin je n’aurai qu’à faire en sorte que l’un de ces abrutis soit démasqué. Et qu’il soit mort de préférence …

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Bras Droit de l'Hokage
Messages : 1714
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: [Mission Konoha] Le plus grand pont du monde Mer 1 Juin 2016 - 11:45

« Je n'appuierai pas là-dessus si j'étais vous. »

Dans le silence de la nuit, la voix assurée de Natsuki retentit parfaitement jusque dans les oreilles de l'assistant du maître d’œuvre, qui se figea dans son mouvement.


« Car avant d'activer les explosifs, vous devriez savoir que votre collègue n'a pas été mesure de les mettre à leur place. Je me suis donc proposé pour les ranger ici pour lui. »


D'un geste de la main, Natsuki désigna l'environnement immédiat qui les entourait, l'assistant et lui. L'entrepreneur considéra avec un instant d'hésitation le détonateur à pompe qu'il tenait entre les doigts, avant de reporter son attention sur le ninja avec beaucoup plus de colère.


« Comment... ? »


Le Nara tatoué roula des yeux.


« Je vous en prie. J'avais mes soupçons sur vous dès la première semaine. Mais bon, je vous accorde au moins un bon point de ne pas me prendre pour un imbécile et de chercher à nier : c'est d'ailleurs pour cela que je vais vous répondre. »


Deux mètres les séparaient l'un de l'autre, soit à peu près l'espace disponible dans ce petit abri de chantier dans lequel se tenait l'assistant avant de se faire surprendre. Natsuki était négligemment appuyé contre l'un des piliers tandis que l'autre restait bien droit, camper derrière son détonateur.


« Tout simplement parce que c'est mon travail. Vous croyiez vraiment que Konoha allait envoyer une équipe uniquement pour surveiller un chantier et prévenir de représailles ouvertes de la part de l'ancien gouvernement et de ses partisans ? Ç’aurait été bien mal nous connaître. Les trois autres étaient là pour cela, oui. En ce qui me concerne par contre, j'avais une tâche un peu plus pointue à assurer pour justifier mon salaire de misère, à savoir vérifier qu'il n'y avait pas de ver dans la pomme. Vous avez prit beaucoup de précautions au cours du mois passé, Mr. l'assistant, mais cela ne m'a pas empêché d'avoir accès à tout ce qui ne me regardait pas, ou qui serait jugé sans intérêt pour un non-entrepreneur. Les dossiers, les commandes, les entrées de matériaux, le cahier des charges, les factures, les ouvriers etc... je gardais un œil sur tout. Et fait bien curieux, il y a avait de moins en moins de concordances entre la paperasse portant votre signature et la réalité. S'ajoutait à cela un sabotage évident des installations – je sais encore reconnaître un accident provoqué d'un incident fortuit – que j'ai réduit en grandes partie en repassant derrière vos collègues, il ne manquait plus que des preuves évidentes contre la tête qui était derrière ces petits bras musclés. Soit la prendre sur le fait du délit, soit ceci. »


Natsuki agita d'un air amusé le carnet qu'il tenait à la main. Le journal de l'assistant du maître d’œuvre.


« Honnêtement, si vous voulez éviter les preuves accablantes, je vous invite à l'avenir à ne pas noter par écrit tout ce qui est compromettant, cela empêchera quelqu'un de tomber dessus '' par mégarde ''. »


Dans le cas présent, c'était un précédé essentiel à la narration de la mission, mais qu'importe : c'était devenu une voie d'entrée royale pour Natsuki afin de mettre un terme à cette comédie.


« Bien, maintenant que les choses sont claires, que vous ayez conscience que vos collègues sont déjà arrêtés, et que ma longue tirade n'avait pour but que d'expliquer ce qu'il s'est passé avant cette grande ellipse narrative que j'ai faite et permettre à cette histoire de conserver un semblant de sens, je vous invite à me donner le nom de celui pour qui vous travaillez si vous espérez un minimum de clémence de ma part. »


Comme si cette évocation avait débloqué le fonctionnement du corps de l'assistant resté immobile depuis, et rendu un semblant de détermination à ses actes, il cria avec force :


« Ph'nglui mglw'nafh R'lyeh wgah'nagl fhtagn ! »
avant d'enfoncer entièrement le manche du détonateur.

S'en suivit un long silence de quelques secondes, après lequel l'assistant se risqua à ouvrir un des yeux qu'il avait fermé en prévision de l'explosion à venir.


« Non mais, quand je vous avais annoncé que j'avais déplacé les charges d'explosifs ici, je n'ai pas dit non plus que j'avais été assez bête pour les laisser brancher. »
soupira Natsuki en secouant la tête.

La seconde d'après, l'assistant était soulevé du sol par Natsuki comme si son poids était négligeable. S'en suivit un lancé puissant qui le fit atterrir dans la mer cinquante mètres plus loin avec une sonorité caractéristique. Le Nara tatoué le rejoignit sans se presser. Puisque l'assistant refusait de parler spontanément, il était temps de revenir aux sources, et d'appliquer une des lois les plus élémentaires de la physique.

'' Tout corps plongé dans un liquide fini par avouer. ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Suna
avatar
Informations
Grade : genin
Messages : 978
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [Mission Konoha] Le plus grand pont du monde Lun 6 Juin 2016 - 22:21

Cela faisait un bon moment que je n'avais pas vu Natsuki. Un peu plus de trois heures pour être exacte et cela commençait à m'inquiéter, car il était plutôt rare qu'ils nous laissent aussi longtemps seul sans sa présence.
Dans un coin de notre petit campement, Notsuu dormait à poings fermés, roulé en boule dans son sac de couchage pendant que je montais la garde, assise jambes croisées devant le feu de bois, une couverture posée sur les épaules pour me protéger de la fraîcheur de la nuit.

Les flammes dansaient doucement devant mon visage et j'observais par-delà notre feu de camp, les douces ondulations de la mer sans pour autant oublier l'heure qui tournait. Une nouvelle demi-heure et toujours aucune trace de lui. Cela commençait à devenir vraiment inquiétant. Peut-être devais-je réveiller mon coéquipier ? Hors, depuis ma petite blague, nous ne nous adressions plus la parole. Voilà qui était bien dommage.

Un soupir s'échappa d'entre mes lèvres alors que finalement, je décidais de me lever pour aller faire un tour dans l'espoir de retrouver Natsuki. Notsuu était bien assez fort pour se défendre en cas de coup dur et j'étais certaine de toute façon, qu'il ne risquait pas grand chose, même en mon absence.

Toujours emmitouflé dans ma couverture, je commençais à marcher le long de la plage, dans l'espoir d'apercevoir mon tuteur afin que nous puissions rentrer ensemble au campement. Bien entendu, je dûs marcher un long moment avant de finalement, apercevoir de l'agitation. Quelqu'un venait de faire un vol plané, atterrissant directement dans la houle alors que je voyais un autre homme s'avancer en ... Marchant sur l'eau ? Cela ne pouvait être que Natsuki et j'accélérais le pas, allant même jusqu'à trottiner pour les rejoindre sans comprendre ce qui était en train de se passer.

Finalement à porté de voix, je levais la main et l'agitais dans la direction de ce dernier. La marche sur l'eau, je n'avais pas vraiment testé jusqu'à présent, mais cela faisait partie de l'entrainement quotidien que le Nara m'avait donné :

"Ohééééé !!! Natsuki !"

Il ne semblait pas m'entendre, je devais finalement prendre mon courage à deux mains. Tanguant légèrement, j'appliquais la méthode qu'il m'avait apprise et sur laquelle je m'entraînais pour finalement, enfoncer mon pied dans l'eau. J'arrivais à flotter maladroitement dans cette dernière. Pas aussi bien que Natsuki car mes pieds s'enfonçaient de bien dix centimètres dans l'azur de la mer, mais c'était déjà suffisant, pour aller le rejoindre. J'avançais rapidement vers eux pour voir ce qui se passait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1501

Message(#) Sujet: Re: [Mission Konoha] Le plus grand pont du monde Sam 11 Juin 2016 - 16:07

La nuit était douce, seul le bruit rythmé des vagues se brisant sur la plage et les rochers se faisait entendre avant que les éclats des deux hommes ne viennent briser cette tranquillité. Le ciel était parsemé de gros nuages d’un gris profond annonçant une tempête loin des côtes. Mais le vent qui soufflait quelque peu aurait tôt fait d’attirer les amas nuageux sur l’archipel. Cependant pour l’heure la Lune brillait encore de tout son éclat, se reflétant sur l’étendue sombre et inquiétante qui s’étalait à perte de vue.

    Celui pour qui je travaille ? Mon défunt maître attend en rêvant dans sa demeure et tu n’es pas digne de prononcer son nom, chien de Konohajin. Mais ne t’en fais pas, n’est pas mort ce qui à jamais dort, mon maître reviendra pour tous s’occuper de votre cas. Nami est son domaine, son archipel et restera tel quel jusqu’à son retour.


Commençant à psalmodier l’étrange litanie qu’il avait débité plus tôt, ses yeux se révulsèrent alors qu’au loin un éclair illuminait la nuit noire. Les nuages commençaient à manger la clarté de la nuit et les vagues à s’agiter. La tempête approchait. Continuant sa litanie, l’assistant du chantier leva les mains au ciel, implorant son dieu de venir le prendre et de se réveiller des tréfonds. La mer s’agita un cours moment, puis un bruit de craquement semblant venir des profondeurs se fit entendre un peu plus au sud de leur position. Le visage fou du prêtre se para d’un sourire de dément alors qu’il continuait son récit, le scandant à présent.

Mais il ne le continua pas bien longtemps, soudainement happé par quelque chose qui l’entraîna sous la surface puis vers des eaux où il n’avait plus pied à une vitesse terrifiante. Les quelques remous à l’origine de sa disparition disparurent bien assez tôt, laissant place à un silence effrayant alors que la mer continuait à s’agiter.

Soudain une tâche sombre nappa la surface de la mer, l’ombre grandissant rapidement à quelques dizaines de mètres de Natsuki seulement. Les tentacules furent la première chose que purent voir le duo. Ceux-ci sortirent en trombe de tous côtés, longs, massifs, l’un d’eux manquant même de percuter la jeune femme qui pourtant était restée éloignée. Puis la mer se fendit en deux, laissant émerger une paire d’ailes gigantesques et aux allures démoniaques. Le déploiement de ces dernières créa ce qui sembla être un véritable soulèvement de la mer sans compter les trombes d’eau propulsées qui s’écrasées dans toutes les directions. Mais le pire était encore à venir. Se relevant de toute sa stature de géant, le monstre finit d’agiter les eaux alentours, ses tentacules s’agitant dans tous les sens. Seul son torse dépassait des eaux maintenant endiablées mais il n’en restait pas gigantesque.

Spoiler:
 

Poussant un cri qui déchira les pénombres, ses yeux d’un noir profond se rivèrent sur les humains devant lui, son regard semblant briller d’intérêt alors qu’il crut reconnaître l’un d’entre eux.

    TOI


Sa voix profonde et caverneuse semblait venir du néant et se répétait en écho. Oui. Aucun doute. Lui. L’homme devant lui n’était pas ce qu’il paraissait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Bras Droit de l'Hokage
Messages : 1714
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: [Mission Konoha] Le plus grand pont du monde Sam 11 Juin 2016 - 20:10

Natsuki avait traversé d'un pas calme le chantier, et poursuivait sa route sur le bord de la mer, ses pieds reposants sur l'eau comme si elle était solide. Mais sous son apparence tranquille, son sourire amusé s'était effacé de ses lèvres, et l'éclat éteint de ses yeux trahissaient son état : il avait fini de plaisanter, et était prêt à arracher quoi qu'il en coûte les réponses de la bouche de l'assistant.

Ce dernier aussi avait tombé son masque. Son expression comme son visage avaient changé, et c'était dans une empreinte de démence qu'il commença à psalmodier après avoir craché un début d'aveux. L'étrange litanie qu'il prononçait n'était pas inconnu aux oreilles du Nara tatoué, lequel était un grand lecteur avec une capacité de lecture de près de deux mille cinq cent mots par minute. Doté d'une mémoire impressionnante, il ne lui fallu que quelques instants pour reconnaître l'incantation, et faire le lien avec la légende qui lui était rattachée. Une légende datant de bien avant les shinobis, les Démon à Queues, et peut-être même cette terre...

Pressant alors le pas, Natsuki ignora la voix fluette de Leika au loin, et s'apprêta à faire taire l'assistant. Trop tard malheureusement, ce dernier disparu brutalement sous les flots avant qu'il ne l'atteigne. Et ce qui le remplaça fut bien pire. D'abord des tentacules, puis un véritable tsunami lorsque la mer se fendit en deux pour laisser apparaître la créature la plus immense que le Nara tatoué ai eu l'occasion de voir dans sa vie. Un monstre à l'aspect repoussant et dont l'on ne pouvait pourtant même pas détourner le regard. L'horreur qu'Il inspirait par sa simple présence suffisait à corrompre la plus solide des santés mentales tant le jet de sauvegarde contre la démence qu'Il imposait était cruellement élevé.

Natsuki avait depuis longtemps apprit à ignorer la peur, mais aucune personne saine d'esprit ne pouvait résister à la terreur qui s'insinuait vers son cœur tel un poison froid lorsqu'elle se retrouvait face à ce monstre titanesque. L'eau ne l'engloutissait qu'à moitié, et pourtant, il devait bien dépasser les trente mètres de haut. Le duo de Konoha ne représentait pas davantage que des grains de sable devant lui.

Natsuki ignorait comment il s'était maintenu à la surface de ces eaux agitées, son esprit étant focalisé sur la créature qui lui faisait face. Esprit qui lui sembla voler en éclat lorsqu'une voix résonna directement dans sa tête, puissant cri qui intimait le silence et l'écoute, indépendamment des désirs de l'interlocuteur concerné. Trois lettres qui lui semblaient directement destinées, laissant tout entendre et rien deviner à la fois. Les yeux d'encre du monstre le percèrent et le clouèrent sur place. Une part de lui-même toutefois, celle qu'il avait accepté pour ce qu'elle était, et ce qu'elle l'avait fait devenir, lui rappela qui il était.

Le corps trempé peut-être davantage par les sueurs froides que l'eau qui l'éclaboussait, Natsuki tourna lentement son visage vers Leika, les mouvements de son cou donnant presque l'impression que sa colonne vertébrale était rouillée.


« Leika. Va chercher Notsuu. »


Lui qui râlait depuis le début de cette mission qu'elle est nulle, qu'il ne se passait rien après un tour de jeu, et que son autre mission au Pays des Vagues était beaucoup mieux, il allait en avoir pour son argent niveau animation.


« Ensuite fais évacuer les environs. Tu n'as aucune chance contre lui. »


La voix était tremblante, mal assurée, mais l'ordre clair. Rien que parler de façon intelligible lui demandait beaucoup d'efforts, aussi il renonça à dire à la jeune femme de faire attention à elle : il craignait que l'aura du monstre n'ai une mauvaise influence sur l'esprit des habitants les plus proches. Il retourna ensuite son attention sur la créature immense qui l'avait interpelé, un nœud dans la gorge si dense qu'il ne parvenait même pas à déglutir.


« Oui ? »
risqua-t-il pour retarder au plus tard possible le début des hostilités.

Si cela se trouvait, Il était juste là pour prendre des nouvelles du monde depuis sa dernière sieste, autour d'un thé et d'un cake aux myrtilles, et avait besoin d'un interlocuteur privilégié pour cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Suna
avatar
Informations
Grade : genin
Messages : 978
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [Mission Konoha] Le plus grand pont du monde Dim 12 Juin 2016 - 23:54

Je m'avançais dans l'eau avec toujours autant de maladresse. La maitrise du chakra n'en était qu'à ses débuts avec moi et la houle de la mer ne faisait que confirmer cela, mes pieds s'enfonçant de plus en plus à mesure que je me rapprochais irrémédiablement de Natsuki.

De là où j'étais, j'avais bien du mal à distinguer ce qui était en train de se passer entre lui et l'assistant du maître d'œuvre. Je ne voyais d'ailleurs même pas ce dernier disparaitre dans les profondeurs de l'océan. Je n'eus par contre, aucun mal à apercevoir arriver sur moi une immense vague qui se fracassa sur moi, m'envoyant par-delà les fonds de l'eau. Surprise et hébété par ce qui venait de se passer, lorsque je refis surface, j'essayais dans un premier temps de reprendre ma respiration. Normal, car je venais de boire la tasse, mais mon regard tomba soudainement, sur l'immense créature qui était sortie des flots. D'une taille titanesque, j'avais presque du mal à voir sa tête et à moi-même garder la tête hors de l'eau. J'étais paralysé par la stupéfaction de voir une telle créature surgir devant mes pauvres yeux ébahis, mais je l'étais encore plus en réalisant que tout cela était bel et bien réel.

Quelque chose venait de heurter mon pied. Sans doute, un débri de bois, ou je ne sais quoi, mais la vive douleur qui m'envahit me fit à nouveau plonger la tête sous l'eau ce qui me permit d'étouffer un hurlement. Cela me fit un mal de chien et j'eus toutes les peines du monde à remonter une nouvelle fois à la surface, pour faire preuve cette fois-ci d'une réelle panique.

La créature était toujours là, bel et bien réelle et Natsuki se tenait à ses pieds. Je trouvais le courage de hurler son nom :

"Natsukiiiiii !!!"

Hurlement déchirant, complainte profonde, j'étais apeurée par la vision d'horreur qui se tenait à présent devant moi, mais cela ne m'empêcha pas d'entendre l'ordre de mon sensei. Hors, comment respecter un ordre quand on n'arrive même pas à contrôler ses émotions. Peut-être parce que cet ordre est la seule chose sensée que je me sentais capable de faire et qui pourrait éventuellement me sauver.

La notion de préservation ? Quand j'étais tranquillement à Konoha, je n'avais jamais eut vent de tout cela, mais maintenant que j'étais face à un monstre géant, cet instinct semblait revenir au galop, comme enfouit au plus profond de moi. J'avais terriblement mal à la jambe, mais cela ne m'empêcha pas de battre fort des pieds pour essayer de retourner le plus vite possible sur la plage pour aller chercher Notsuu comme me l'avait demandé Natsuki. De là à dire que j'allais réussi, rien n'était moins sûr. Une chose était certaine, la panique était-elle en moi que je me sentais bien incapable d'user de mon chakra pour essayer de remonter à la surface pour courir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: [Mission Konoha] Le plus grand pont du monde

Revenir en haut Aller en bas
 

[Mission Konoha] Le plus grand pont du monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Nami no Kuni-