N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 La mise en pratique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taïchou
Messages : 192
Rang : B+

Message(#) Sujet: La mise en pratique Sam 9 Avr 2016 - 16:35

Le Lumineux s'était absenté encore une fois, laissant à sa créature libre court pour ses études, si on pouvait appeler cela ainsi, et toute son attention pour son élevage. Cependant, elle n'était pas dupe, comme il lui avait précédemment dit, le Lumineux avait l'intention de l’intégrer en remplacement d'un membre de ce qu'il appelait sa “team”. Autrement dit, une immersion bien moins partiel qu'avant auprès des humains. Des humains qu'elle n'avait pas l'autorisation de goûter, double déception pour la bête qui croulait sous les notes laissées par le maître en vu de leurs futures activités. Elle se tenait maintenant presque bien en société, en même temps, cela faisait plusieurs mois qu'ils y avaient travaillé. Restait plus que quelque détail à finaliser, comme par exemple son aversion pour le textile, indispensable dans le monde des hommes. Le Lumineux avait rabâché l'importance de s'intégrer à la société Et surtout le point qui serait capital pour elle, paraître le plus normal possible. Moins ces capacités seraient connues plus elles resteraient utiles, avait assuré l'homme aux lunettes et la disciple le croyait sur parole, elle n'avait pas vraiment le choix de toute façon. Par chance, elle avait une capacité d'adaptation extrêmement accrue, ainsi, il coulait de source pour ce genre de spécimen d'observer des proies pour mieux les recopier. Elle découvrait ainsi que les spécimens femelles humaines étaient tres bavardes, qu’elles s'encombraient d'un million d'accessoires et s’entichaient d’une chose appelée “sac” où semblait contenir presque tout leur terrier, enfin, maison. L'incompréhension de la bête était totale, elle ne les avait jamais observé en utiliser ne serait ce la moitié du contenu. Ca n'avait pas tellement d'importance si cela suffisait à faire illusion pour son compte. L'autre point important était leur sélection de couleur, c'était à croire que contrairement à la Gekei qui aimait se fondre dans le décor, les femmes, comme les jeunes filles se plaisaient à trancher avec ce dernier. Le point ne l'emballait pas des masses, mais des exceptions à ses stéréotypes la rassuraient un peu quant à sa possibilité de doser ces éléments là. Après plusieurs jours d'observation, elle retournait se terrer dans sa tanière pour méditer à l'ensemble. La conclusion l'amenait à rejoindre la ville proche où elle chassait en général de nuit, mais cette fois de jour.Quelques emplettes avec l'argent du maître qui traînait dans le labo, elle avait compris leur utilisation, mais le calcul n'était pas encore son fort. Aussi déposait elle son butin sur un comptoir avant de marmonner à la marchande qu'elle désirait pour ce montant de textile de “fille”. Pas certain que les deux s'étaient bien comprise, mais Takoyaki était une cliente facile qui validait sans réfléchir toutes les propositions de la vendeuse ravie.

Elle s'en retournait encombrée dans son antre, posant sans grand soin ses achats au milieu de la pièce, le labo de son maître. Elle savait depuis un moment maintenant arranger son teint pâle, trop bleuté, un élément indispensable pour chasser, mais elle était forcé de constater que sa chevelure trop sombre ne l'aidait pas. Pas un vrai problème pour la bête aux origines de pieuvres, il ne lui fallait que puiser dans ces dernières pour forcer la pigmentation ou au contraire dépigmentation de son corps. Ses cheveux s'éclaircissaient vers du rosé illuminant ses pommettes et ses tentacules camouflés dans ces derniers, imitaient la donne. Elle s'essayait à enfiler ses nouveaux textiles et son moment le plus périlleux venait quand elle traversait les couloirs du temple Ao’ bombe d'humains. On lui adressait de l'attention, mais rien ne semblait alarmant, ce qu'il encourageait à poursuivre son escapade en plein jour toujours vers la ville. A nouveau, elle s'exerçait toute la journée à côtoyer ses proies en restant le plus sociable qu'elle pouvait en patientant jusqu'à l’heure du vrai levé de rideaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La mise en pratique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Taki no Kuni :: Temple Ao'-