N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Les nominés sont ... !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Kamui
Messages : 1835
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Les nominés sont ... ! Dim 17 Avr - 4:00




Le Palais Impérial avait beau être toujours en reconstruction, la Salle Impériale – lieu de réception grandiose depuis toujours – était déjà belle et fortes en couleurs. Malgré les récents incidents, il était impensable que l’Empire perde de son prestige et de son luxe. Déjà plusieurs opérations étaient en cours, notamment pour retrouver les faveurs des populations et les rallier plus fortement à un système qui avait démontré son efficacité en deux ans. Malgré les troubles occasionnels, des évènements tragiques mais hélas liés au destin et une Rébellion qui se structurait de mieux en mieux, le Shukaï reposait sur des fondations toujours aussi fortes, et qui ne demandaient qu’à être renforcées.

Pour cela, les Ninjas de la Capitale, mais aussi des provinces impériales, devraient être sollicités constamment et sur plusieurs fronts. Séduire la population et rappeler la présence des Ninjas pour les protéger n’était pas tout : il fallait aussi répondre à de nombreuses demandes, stabiliser l’économie, tout faire pour réduire l’imposition récemment augmentée, faire fructifier les affaires, garantir la sécurité du commerce, et tant d’autres affaires où les compétences des Guerriers de l’Ombre pourraient être exploitées.

En soi, ajoutez à cela une bonne administration, avec des serviteurs zélés et vous pourriez bien obtenir un système qui peut conquérir le monde !! Non pas nécessairement par la force des armes ; mais aussi grâce à sa Volonté de Fer, et une Ambition résistant à toute épreuve, qui devait se voir à tous les échelons.
Et pour répondre à cette attente, à ce sursaut qui devait être animé par le sommet, Kakeshuou Samui comptait bien poser les premières pierres d’un édifice qui serait monumental dans l’Histoire du Yuukan.

Ayant convoquée la nouvelle secrétaire qui le suivait au pas, l’homme parcourait la Salle, slalomant entre les colonnes. Il dictait des consignes, demandait des avis, cherchait à être aussi conçi et rapide que possible. Le vétéran des Vieilles Guerres ne tenait pas à perdre davantage de temps. Toutes les tâches essentielles devaient être accomplies ce même jour ! Et les ordres de missions envoyés, pour que chacun s’active à la tâche !

~ Je veux que les Clans sur place soient les premiers à œuvrer dans un but de consolidation de nos défenses, et dans une opération de rapprochement vis-à-vis de la population ! Ils doivent prendre garder à maintenir la paix localement, tant que le Shozaichi ne sera pas en mesure de répartir efficacement ses troupes ! Les Samui ont déjà été informés de cette volonté pour le Pays des Neiges ; je veux que cette requête soit transmise à tous les autres Clans dès ce soir ! Nous devions également envoyer de l’aide à Suna en vue de sa reconstruction : qui pouvons-nous dépêcher sur place ?

Pauvre Akane ! Récemment promue, voilà qu’elle devait jouer le rôle du chien au bout de la laisse, du scribe et du marathonien ! Elle avait été soumise à l’observation et l’interrogatoire d’un jury concernant ses facultés, ce qui lui permettait de prétendre à ce poste. Mais la fin de cet entretien avait été plus que clair : on ne conservait pas les molassons sur place !
Elle devait donc prendre note des demandes et exigences du Kamui, et avoir en tête la liste du personnel disponible pour une mission impériale à l’étranger ! Rien de bien facile, il faut l’avouer ! Et le sextagénaire ne comptait pas en rester là !

~ Et où sont Hiko Sairyo et Van Hoheinheim, que j’ai demandé à voir au plus vite ?



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Secrétaire de l'Empereur
Messages : 28
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Les nominés sont ... ! Lun 25 Avr - 22:39

Les convocations au Palais devenaient de plus en plus régulières, pour le moment, cela était un bon signe. Akane devait être un bon élément pour l'Empire. Toujours sous pression, sans répit, la jeune femme donnait tout le temps son meilleur pour servir les intérêts du Shukaï. Aujourd'hui, il fallait mettre en place diverses procédures pour sécuriser le Pays avec les troupes disponibles. Pour la secrétaire, cela ne signifiait rien de plus que des noms dans un dossier, mais pour l'Empereur, il s'agissait de la pérennité de son Empire, rien de moins.

J'enverrai des missives aux chefs de clans du Pays dès la fin de la réunion.

Akane regarda ses notes, suite à la question de son Chef, puis continua.

Nos forces militaires ont été envoyés aux frontières de l'Empire afin de sécuriser nos terres. Cependant, il y a quelques hauts gradés qui seraient disponibles pour une telle tâche. Je ne pense pas que des Heishis seulement soient en mesure de répondre aux attentes d'une telle mission, bien que simple, il s'agit de montrer notre soutien au Pays du Vent. En envoyant des Shinobis gradés, nous leur montrerions notre fort intérêt. Il ne s'agirait pas de froisser l’ego de leurs chefs ou de leur nouveau Daimyo.

Cela semblait évident, mais la jeune femme apprenait encore, il semblait.

La liste des Shinobis vous sera transmise dès que possible.

Ils sont déjà au Palais, votre Majesté.

Akane augmenta son rythme de marche afin de faire appeler les deux Shinobis à paraître devant le Kamui. La jeune femme était encore toute nouvelle, ainsi elle tenta d'être le plus humble possible devant les deux Shinobis, mais il était certain que l'humilité n'était pas le point d'Akane.

L'Empereur vous attend. dit-elle, souriante.

Un sourire froid de secrétaire qui n'accomplissait que son devoir, mais un sourire tout de même, cela montrait qu'elle essayait tout de même d'être accommodante et agréable. Faux, s'il en était, mais peu importait.

À présent ils étaient tous les quatre dans la pièce. Inutile de faire les présentations, Akane se mit alors en arrière de son Chef, comme tout bon subordonné, afin de ne pas gêner la discussion. Il était certain qu'elle ne désirait pas être l'intrus de la pièce. Si l'Empereur le lui demandait, elle s'en irait, sans poser de questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

Message(#) Sujet: Re: Les nominés sont ... ! Mar 26 Avr - 16:57

Une convocation ? De si bon matin ? Le Viok’ était vraiment matinal. En même temps, quand on soupe alors que le soleil est encore présent dans le ciel, et qu’on va se coucher alors que les premiers lampadaires s’allument, il n’est pas étonnant de se lever aux aurores. Cependant, c’était très problématique lorsqu’on était un jeune garçon plein de fougue qui passait la plupart de ses soirées à se poser sur les toits de la Capitale et à regarder passer les gens, tentant de s’imaginer quel genre de vie ces individus pouvaient bien mener. Infirmier, professeur, artisan, restaurateur… Tous avaient une spécificité et Hiko tentait de discerner laquelle en prêtant attention à chacun des détails que ces derniers pouvaient porter sur eux.

Il s’était couché tard hier, et lorsque le garde Impérial vint lui remettre sa convocation en main propre, il avait ouvert en caleçon, son t-shirt à moitié enfilé et les yeux tout collants. Une bien piètre image d’un Onshi, surtout vu son âge. On aurait pu s’attendre à un élève modèle, que nenni. C’était tout le contraire qui représentait le chef de la Rébellion ! Ce fut donc avec le look d’un adolescent ayant pris sa première cuite la veille qu’il ouvrit la porte et réceptionna le parchemin, le garde ayant disparu aussitôt dans un nuage de fumée.


« Une convocation de la part du Viok’, super… »

On pouvait entendre toute la motivation du jeune garçon dont les yeux descendaient plus bas sur le parchemin.

« … Vous êtes conviés, bla bla bla… DANS UNE HEURE ?!!! »

Ah bah voilà, il était réveillé notre petit héros ! Il savait qu’il ne fallait pas être en retard avec le Kamui et bien qu’il ne lui voue aucune admiration, et seulement une once de respect, son intérêt n’était pas de le montrer en public. Il fallait donc se plier à ses demandes, pour l’instant.

Filant sous la douche, l’enfant commença à réfléchir du pourquoi de cette convocation. Allait-il se faire rétrograder une nouvelle fois pour pouvoir partir en mission secrète ? Ou était-ce un sujet complètement différent ? Ces questions sans réponse lui trottèrent dans la tête jusqu’à ce qu’il quitte son domicile.

***

Arrivé aux abords du Palais Impérial, Hiko se prêta à son petit jeu favori et il dissimula sa présence en termes de chakra. Il fit aussi un mudra et tout d’un coup, son apparence se fondit avec le décor, le rendant invisible aux yeux de tous. Content de cette petite farce, l’enfant se déplaça avec agilité et discrétion et il réussit à rentrer dans le Palais Impérial sans ennui, sachant pertinemment où se trouvaient les différents gardes postés aux abords de l’édifice. Il savait qu’il devait se présenter à la réception, et alors qu’il souhaitait faire une blague à la « dame de l’accueil » comme il aimait l’appeler, un autre individu attira son attention… C’était Van. Et cela changea complètement les plans du gamin qui se faufila juste devant Van, et d’un coup il retira son camouflage visuel et lui tira la langue du plus fort qu’il le pouvait.



« BOUH !! »

Tordant… Vraiment. En tout cas, cela l’était pour le jeune garçon qui était plié en deux dans le hall d’accueil du Palais Impérial, sous les regards désapprobateurs de la plupart du personnel administratif de l’établissement. Lui s’en fichait, il venait de revoir Van et cela lui faisait plaisir. Ils s’étaient vus il n’y a pas longtemps, mais Hiko avait les traits d’un autre garçon, pour le compte de la Rébellion du coup Van devait sûrement ignorer sa vraie identité.

« Salut Van ! Ça faisait un moment ! T’as l’air en forme ! Tu viens aussi voir notre Empereur bien-aimé ? »

Qu’est-ce qu’il ne fallait pas entendre… Toujours est-il que l’enfant était content de retrouver le trentenaire, et il se sentit un peu plus rassuré de le voir ici… Il ne serait pas tout seul à devoir se présenter au Kamui. Ce fut donc l’esprit léger qu’il ouvrit un paquet de bonbons, les shurikens en pimousse, et il emboîta le pas de son aîné lorsqu’ils se firent appeler à rejoindre la grande salle où se trouvait le Kamui.

Lorsqu’il arriva, Hiko fut surpris de voir une fille à lunette présente, un cahier à la main qui semblait débordé mais qui prit tout de même le temps de leur sourire en leur disant que le Kamui les attendait. Hiko lui rendit un franc sourire et il lui tendit son paquet de bonbons avec des yeux malicieux.


« Tiens, une nouvelle. Bienvenue, prends un bonbon ! »

Un petit rire… Qu’elle en prenne ou pas, cela lui importait peu mais il voulait se montrer sympathique voilà tout. Cependant, ce petit plaisir ne fut que de courte durée car il ressentit l’aura oppressante du Tyran qui habitait les lieux… Le Kamui était ici et il les avait fait venir pour une bonne raison. Il était maintenant temps de découvrir pourquoi !

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1119
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Les nominés sont ... ! Mer 27 Avr - 11:05

Van n'avait pas remit les pieds à la Capitale depuis son retour de Suna. Déjà bien entretenu par la gestion de son Pays et la formation de ses différents élèves, c'était tout juste si le Seigneur de Guerre avait l'occasion de passer du temps avec ses enfants... Heureusement pour lui que son épouse Nadeshiko, prenait son rôle de mère très à cœur et que ses servantes venaient parfois lui donner un coup de main. Sans cela le Lumineux n'aurait jamais pu se libérer afin d'assister à la réunion qui allait se tenir en ce jour, au sein du Palais de l'Empereur.

Les mains dans les poches, Hoheinheim redressa ses lunettes juste avant de passer les imposantes portes d'entrée du prestigieux bâtiment. Sans s'annoncer, il prit directement la direction de la Salle Impériale dans laquelle s'était tenu quelques semaines auparavant, le sommet qui avait réunit tous les Seigneurs de Guerre...
D'un pas pressé, Van s'apprêtait à atteindre le couloir menant vers la grande Salle lorsque d'un seul coup, ce dernier se retrouva nez à nez avec le jeune Sairyo Hiko. La surprise fut-elle que Van écarquilla grand les yeux en plaquant une dextre contre sa poitrine. Ici son cœur s'était tellement emballé, qu'il lui donna le sentiment d’être en train de se faire arracher.

Van ~ " Je vois que tu t'es encore bien améliorer depuis la dernière fois Hiko-kun. Tu m'as surpris... Vraiment surpris. "

Les deux ne s'étaient pas revus depuis l'assassinat du Daimyo de Taki. Il s'agissait aussi de la dernière fois où Van avait pu parler à Fuusho... Même si cela faisait déjà deux ans, tout restait encore bien en mémoire du Lumineux qui se rappelait des circonstances biens étranges face auxquelles il s'était retrouvé cette nuit là...

Van ~ " Et comment se porte notre cher ami Fuusho ? Je ne crois pas avoir beaucoup entendu parler de lui dernièrement... Contrairement à toi. " Il lui adressa un sourire en faisant durer le suspens intentionnellement avant de reprendre. " Mes félicitations pour ta nouvelle promotion. "

Puis ils reprirent la marche et finirent par atteindre les portes de la Salle Impériale. Une femme les attendait sur place et les invita à entrer. Habitué des lieux, Van salua respectueusement celle qui semblait être la nouvelle femme de main de l'Empereur, avant de se diriger vers son siège à la table des Seigneurs de Guerre.
Il s'installa dans le but de rejoindre le Kamui qu'il salua une fois à sa hauteur.

Van ~ " Kamui. "






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Kamui
Messages : 1835
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Les nominés sont ... ! Jeu 28 Avr - 20:05




Les acteurs convoqués se rassemblaient les uns après les autres. Toujours aussi droit, figure à la fois paternaliste et autoritaire, le vieux Samui observait le développement de la rencontre. Il commençait à connaître les deux combattants : le premier pour son jeune âge et sa détermination – ainsi que pour ses idées très personnelles – et le deuxième pour son talent, sa fougue et sa fidélité. La troisième représentante de l’Empire n’était qu’un fondement nouveau de l’Ordre, mais elle avait été sélectionnée pour son attachement au système. Elle n’en serait qu’un ciment plus fort pour l’avenir.

Il était déjà tôt, mais tous avaient répondu à l’appel. Il était sans doute drôle de se trouver dans la Salle Impériale encore en travaux, dans cette pièce solennelle alors que quelques échaffaudages trainaient en fond de décor. Quoi de plus normal, le Palais avait été soufflé il y a peu. Les artisans étaient encore à l’œuvre et s’en donnaient à cœur joie pour mettre du cœur à l’ouvrage ; car s’il est bien un travail d’architecte bien rémunéré dans l’Empire, c’est celui concernant les transformations de sa Capitale ! Était-ce la présence du Maître du Shukaï, l’importance de la convocation, ou la présence de ces quatre silhouettes dans une chambrée aussi vaste qui faisait régner cette lourdeur ambiante ? Allez savoir, vous vous ferez certainement une opinion par vous-même. En même temps, un enfant avec trois adultes : il y a de quoi avoir peur, non ?

Le Kamui annonça vite la couleur de cette rencontre entre « adultes ».

~ Vous avez tous les deux été convoqués pour une bonne raison. Hiko Sairyo … . Dernièrement, tu as développé tes capacités sensorielles et tu t’es acquitté d’une mission de première importance pour l’Empire. Ta dévotion et ton implication dans la sauvegarde de nos populations est majeure, et à ce titre tu obtiens aujourd’hui le grade d’Onshi au sein de nos effectifs. Rappelle-toi qu’un tel grade à ton âge te vaudra la rivalité et la jalousie de ses pairs. Honore donc ces fonctions et montre-toi digne d’elles.

Une promotion ! A la bonne heure ! La dernière fois que le jeune adolescent avait fait face à l’Empereur c’était pour une nouvelle à l’exacte opposée ! Finalement, le vieux Kirijin n’était pas si froid et obtus à son égard ! Malgré leur récente confrontation à Suna, où le garçon souhaitait ouvertement brûler les étapes, le Samui ne l’avait pas exclu de sa sphère d’écoute. C’était une belle promotion pour un jeune homme qui, dans l’Ombre, espérait avant tout voir ce système échouer et s’effondrer. Maintenant qu’il t’apporte son soutien aussi clairement, seras-tu assez naïf pour te faire une autre opinion de la situation ?

Mais le vétéran continuait sur sa lancée.

~ Et puisque tu as montré les dispositions et l’efficacité pour, … et suite à tes « exigences » même si elles demeuraient déplacées … je te propose la tête de l’Unité Sasayaki, en charge de l’Information, du Renseignement et de l’Espionnage au service de l’Empire des Nations Neutres. Ce poste attend un total dévouement à notre cause, afin de faire prospérer la paix et l’unité dans nos territoires et par delà nos frontières. Prête serment et cette haute responsabilité sera à toi … . Une fois que ce serment sera prêté, Van Hoheinheim ici présent t’apposera le Sceau du Silence Mortuaire sur lequel nous reviendrons … .

Haa ?! Il y aurait donc des conditions ? Voilà qui ajoutait un peu de mystère à cette histoire ! Un serment ?! Qui était informé de cela ? L’Empereur n’allait certainement pas laisser un tel blanc, sans donner d’informations ou de précisions supplémentaires … . Reculant de quelques pas, sans pour autant détacher son regard inquisiteur et glacial du candidat à l’un des postes les plus élevés du Shukaï. Il était à l’affût du moindre signe, du moindre geste. Car c’était dans ces moments très particuliers que l’on pouvait observer des réticences … des indices … des tromperies ?

~ Akane, je te laisse la parole … .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Secrétaire de l'Empereur
Messages : 28
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Les nominés sont ... ! Dim 8 Mai - 21:03

Les deux Shinobis étaient bien différents. L'un semblait plutôt jeune, l'autre beaucoup plus mature, mais pour Akane, les deux étaient la même entité au service de l'Empire, ainsi son attention ne changea pas malgré les bonbons que l'un lui proposait.

Comme d'habitude, le Kamui alla droit au but, ne désirant faire perdre de temps à personne. Pour la première fois, la jeune secrétaire assistait à des promotions données par l'Empereur en personne, un réel honneur s'il en est. Ce dernier laissa la place à Akane, qui prit la suite des événements, s'avançant de quelques pas. Malgré son jeune âge, elle vouvoya le Shinobi, respectueuse en toutes circonstances.

Suite à ces promotions, de nouvelles responsabilités et de nos nouveaux pouvoirs vont vous êtes octroyés.

À présent, vous porterez le titre de Tokugawa. Vous aurez le droit de recruter au sein de l'Empire, tout en laissant au Kamui le droit de refuser votre proposition et vous aurez également l'opportunité de lancer des missions, si vous la jugez nécessaire.

Vous aurez également le devoir de rapporter toutes les informations en votre possession et le devoir de rester fidèle en tout temps aux doctrines de l'Alliance et de l'Empire, ainsi que de son Empereur.

Afin de sceller cette nouvelle fonction, Hoheinheim Van ci-présent va vous apposer un Sceau. Ce dernier vous empêchera de prononcer toutes informations détenues secrets à des ennemis ou des personnes non habilitées. Ce Sceau prendra effet en cas de capture ou à l'activation exclusive de son détenteur.

Si vous acceptez cette nouvelle position au sein de l'Empire, veuillez répéter après moi ce serment.


Akane se tut un moment, laissant le jeune Shinobi répondre. Puis elle continua.

Sur ma vie,
je jure de porter allégeance à l'Empire et à son Empereur.

Sur mon honneur,
je jure de défendre l'Empire et sa population, d'honorer l'Empereur et ses commandements.

Par ce sceau,
je jure de contenir toute information en ma possession, et de préférer mourir plutôt que de les révéler à l'Ennemi.

Par mon sang,
je jure d'honorer ma mission première de Shinobi, mourir pour la survie du plus grand nombre.


Hoheinheim Van, je vous laisserais apposer le Sceau sur Sayro Hiko ci-présent, une fois que ce dernier aura accepté ses nouvelles fonctions au sein de l'Empire.


Akane resta droite, regardant avec respect la suite des événements, reculant à nouveau aux côtés de l'Empereur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

Message(#) Sujet: Re: Les nominés sont ... ! Mer 11 Mai - 11:46

La petite blague avait fait mouche et le trentenaire fut réellement surpris de voir apparaître l’enfant sous son nez. Il fit un léger recul et plaqua une dextre sur sa poitrine où son cœur battait le tambour, ce qui eut pour effet d’arracher un léger rire à l’enfant. Ce dernier avait réussi son petit tour, et il en était pas peur fier. De quoi détendre l’atmosphère avant une rencontre qui s’annonçait des plus pesantes avec la personne qu’il aimait sans doute le moins au sein du Shozaichi… Samui Kakeshuou.

Van parla ensuite de Fuusho avant de dire qu’il avait beaucoup entendu parler du Sairyo dernièrement. Hiko arqua un sourcil, se pourrait-il que Van ait découvert son identité lors de leurs différentes entrevues alors qu’Hiko était camouflé pour le compte de la Rébellion ?! Mais ses doutes furent vite dissipés car il le félicita pour sa récente promotion au grade d’Onshi… Une bonne chose qu’il ne soit pas au courant de son implication dans la Rébellion. Hiko lui rendit donc son sourire et lui répondit simplement, en éludant le sujet de son ami le barbu.


« Merci ! Je t’avoue que j’ai été un peu surpris, mais bon, ça fait plaisir que l’Empereur tienne à récompenser ses membres les plus dévoués. »

Un sourire rieur, un petit clin d’œil au Lumineux et puis s’en va. Hiko était un blagueur, et bien qu’il ait été ironique, Van ne pourrait pas faire le rapprochement avec la Rébellion. Du moins pas directement…

Ils furent ensuite invités à entrer après que la jeune femme n’ait refusé l’invitation du garçon à prendre des bonbons. Ce dernier haussa les épaules puis plongea sa main libre dans le paquet, bien décidé à profiter des friandises que la jeune femme n’avait pas voulu prendre.

Ils arrivèrent donc au niveau du Kamui, du Tyran, du Viok’… Tant de surnoms ne désignant d’un seul et même individu, Samui Kakeshuou. Ce dernier s’adressa dans un premier temps au jeune garçon en lui annonçant officiellement qu’il venait d’être promu au grade d’Onshi. Ca, il s’en doutait déjà, mais ce fut en toute humilité qu’il fit une petite courbette devant le papy glaçon. Ce dernier ne s’arrêta pas là et reprit la parole pour nommer l’enfant au poste de Tokugawa, ce qui signifiait qu’il prendrait la tête de l’Unité Spéciale Sasayaki comme il le lui avait suggéré quelques jours auparavant dans un autre pays, un autre contexte, un autre temps.


Hiko fut réellement surpris et laissa sa bouche ouverte, sans qu’aucun son n’en sorte, pendant quelques instants. Puis il la referma rapidement alors que la jeune femme présente qui semblait être la secrétaire ne prenne la parole. Elle commença tout d’abord par féliciter Hiko pour sa promotion en le vouvoyant. Sans prêter attention aux paroles, Hiko éclata de rire soudainement alors qu’il entendait tant de politesse à son égard. Cette vieille chouette devait au moins avoir deux fois son âge et elle le vouvoyait, cocasse.

Cependant il reprit vite son sérieux en se rendant compte que personne à part lui n’avait pris cela à la rigolade puis il se força à écouter le reste du discours. Puis elle passa au moment du serment. Sérieusement ? Ah bah celle là, il ne s’y attendait clairement pas. Il chercha donc du regard un livre religieux sur lequel poser sa main, mais il n’en trouva pas alors il la fourra dans sa poche histoire de ne pas être trop ridicule. Les paroles étaient pompeuses, et il n’y avait nul doute que Kakeshuou lui-même en ait été l’auteur. Mais Hiko se prêta au jeu en tentant de mettre le plus d’entrain possible… Sans succès visiblement.


« Sur ma vie, je jure de porter allégeance à l’Empire et à son Empereur. »

Encore un lèche botte ?

« Sur mon honneur, je jure de défendre l’Empire et sa population, d’honorer l’Empereur et ses commandements. »

Mais bien sûr… Comptes la dessus et bois de l’eau fraîche.

« Par ce sceau, je jure de contenir toute information en ma possession, et de préférer mour… QUOI ?! »

Oups.

« Non mais je veux pas mourir moi ! Et puis c’est quoi cette histoire de sceau ? J’ai rien signé dans ce sens moi ! »

Là voilà, la réaction immature, il fallait s’y attendre. Mais comment allait donc réagir le Kamui ? Prendrait-il ce geste comme une insurrection ? Seul l’avenir nous le dirait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1119
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Les nominés sont ... ! Mar 17 Mai - 20:58

Confortablement installé sur son siège aux côtés du Kamui, Van patientait les bras croisés tout en écoutant d'une oreille attentive les propos tenus par son supérieur...
Apparemment, Kakeshuou avait convoqué Van et Hiko dans le but de féliciter le garçon pour ses deux récentes promotions. Nommé Onshi mais aussi Chef d'une Unité Spéciale dans la foulée, Hiko venait tout simplement de se trouver une place de choix parmi les hauts gradés du Shukaï. Hoheinheim n'émit aucune réaction à la nouvelle. Persuadé que la raison de sa présence n'était pas anodine, il laissa le Samui poursuivre en laissant fatalement dériver son regard jusqu'à Hiko.

Samui Kakeshuou ~ "...Une fois que ce serment sera prêté, Van Hoheinheim ici présent t’apposera le Sceau du Silence Mortuaire sur lequel nous reviendrons …" .

Aussitôt le visage du Trentenaire s'illumina en devinant l'occasion qu'il aurait dorénavant, d'avoir une emprise aussi quelconque soit-elle sur le jeune Sairyo. En effet, le Fuinjutsu dont parlait l'Empereur était une petite nouveauté du Lumineux qui permettait à son porteur de ne surtout pas dévoiler de secrets à ses ennemis. Car si celui ci venait à tenter de divulguer la moindre information, un poison mortel serait aussitôt relâcher par le fuinjutsu apposé sur sa langue... D'où le petit nom du Silence Mortuaire sans doute. Ce serait en tout cas à partir de ce simple nom que le Sairyo devrait se faire une idée de son fonctionnement.

Après quoi, la secrétaire personnelle du vieil Empereur s'empressa de lui décrire ses nouvelles responsabilités et obligations. Akane s'évertua même à dévoiler quelques informations supplémentaires au sujet du Fuinjutsu... S'en suivit un récital visant à officialiser la loyauté du jeune garçon envers son Empereur...
Lui qui n'appréciait guère les méthodes cruelles du Kamui se retrouvait bien malgré tout obligé de courber l'échine. Kakeshuou Samui n'était définitivement pas le genre d'homme auquel on pouvait dire non. Van le savait et maintenant que Hiko en avait un aperçu, il espérait pour lui qu'il ne fasse pas trop de bêtises à l'avenir.

Van ~ " Allons allons Hiko kun, pourquoi voudrais-tu mourir ?! " A moins qu'il ne s'agisse d'une forme d'aveu ? " Ce sceau ne te serait fatal que dans l'optique où tu viendrais à dévoiler des informations compromettantes... Mais puisque tu sembles disposé à jurer solennellement toutes ces belles choses, alors tu n'as aucune raison de t'inquiéter n'est ce pas ? "

Quel salaud ce Lumineux. Piquer là où ça fait mal, car tel était le nindo de ses scorpions. èwé

Van ~ " Ressors moi donc cette petite langue que tu m'as dévoilé plus tôt. " Fit-il en révélant la main qui abritait un petit scorpion qui viendrait se déposer sur la langue de Hiko avant de s'y assimiler.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

Message(#) Sujet: Re: Les nominés sont ... ! Jeu 19 Mai - 12:51

L’enfant reprenait peu à peu ses esprits, il n’avait pas imaginé qu’un tel poste infligeait aussi des conditions aussi lourdes d’un point de vue de la sécurité. Cependant, en y réfléchissant plus, il apparaissait logique de mettre une restriction à la personne qui serait la deuxième personne la mieux informée de l’Empire, après l’Empereur. Cela n’empêcha pas l’enfant de regarder le Kamui avec un regard de reproche, un peu comme pour dire : « Tu me l’avais bien caché celle-là, sal… » et nous nous arrêterons là.

Hiko regarda Van qui semblait prendre un malin plaisir à suivre aveuglément les ordres de son maître. Hiko imagina alors le maître des scorpions dans un costume de chien… Kakeshuou envoyant un os à quelques mètres, et Van courant pour le lui rapporter le plus rapidement possible, comme un chien de garde bien dressé. Cela arracha un sourire à l’enfant aux cheveux blancs qui regardait maintenant le Seigneur de guerre. Et sans confirmer le fait qu’il allait se faire tatouer la langue, il continua le récital que la secrétaire venait de lui lire.


« Par ce sceau, je jure de contenir toute information en ma possession, et de préférer mourir plutôt que de les révéler à l’Ennemi. »

Sauf que l’Ennemi, dans ce cas, était Samui Kakeshuou… Hiko mourra-t-il s’il révélait des informations au Viok’ ?!

« Par mon sang, je jure d’honorer ma mission première de Shinobi, mourir pour la survie du plus grand nombre. »

Bon là au moins, il ne mentait pas. Il ne souhaitait clairement pas mourir, mais si son sacrifice pouvait sauver un grand nombre de vies, il y aurait matière à réflexion.


Hiko regarda maintenant tour à tour le Kamui et Van, il était maintenant temps de passer à la partie la moins agréable du processus. Van s’en frottait sûrement déjà les mains, il allait enfin pouvoir mener une expérience sur l’enfant aux cheveux blancs et lui faire regretter toutes ses bêtises… Hiko déglutit à cette idée, mais il n’avait pas le choix. S’il voulait continuer à porter la Rébellion et à agir pour le peuple, il devait occuper une place prépondérante aux côtés du vieux Samui. Et devenir chef de l’Unité Spéciale Sasayaki lui procurait cet avantage qu’il désirait tant… Et qui servirait les intérêts de la Rébellion.


« Bon vas-y, envoies moi ta petite bebête… »

Faites que cela soit bref et sans douleur.

Hiko sentit donc le scorpion rentrer dans sa bouche et il tira la langue pour ne pas que le venin de cette bestiole ne se diffuse partout dans sa cavité buccale. Et en moins de temps qu’il ne fallait pour le dire, le scorpion disparut, et à la place un sceau étrange se forma sur la langue du garçon. Le sceau n’avait aucun relief et l’enfant, bien que passant sa langue sur le palais, ne sentait rien.

Cependant, il sentait qu’un chakra étranger se trouvait dans son corps, et il fallait que cela change rapidement. Mais Hiko n’avait pas les connaissances en fuinjutsu pour une telle prouesse. Cependant, il connaissait quelqu’un qui serait éventuellement susceptible de l’aider… Regardant maintenant le Kamui, l’enfant passa sa main dans les cheveux et les ébouriffa et il prit donc la parole… Remuant sa langue maintenant orné d’un tatouage dont il se serait bien passé.


« Et voilà ! Cependant, pourriez-vous me donner les clauses spécifiques qui me lient avec la mort s’il vous plaît Kamui ? Car tant qu’à faire, j’aimerai bien éviter de mourir vous comprenez… »

Et voilà, il avait repris son air enfantin qui trompait la majorité des personnes avec lesquelles il s’entretenait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Kamui
Messages : 1835
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Les nominés sont ... ! Dim 22 Mai - 0:29




Cette étape s’était amplement rallongée … et si le côté gamin de l’adolescent donnait un peu plus de douceur à cette rencontre protocolaire, il fallait maintenant passer à autre chose. Ayant accepté la surprise du Onshi récemment promu, il avait du voir les deux hauts responsables de l’Empire poireauter et blablater, tournant en rond tout en glissant à côté de l’importance de cette cérémonie. Le regard du Kamui montrait maintenant clairement que le personnage était agacé et voulait en finir au plus vite. La question du Sairyo n’était pas la bienvenue … .

~ Au cours de tes missions d’espionnage, tu as des chances d’être capturé. Lors de ces risques, la stratégie de l’adversaire sera de te priver de tout mouvement. Si tu te retrouves dans cette situation, le plus grave sera qu’ils t’extirpent des informations mettant en danger les populations et pays dont nous avons la garde. Mordre ce sceau te coupera la langue et entrainera un important saignement qui te mènera à la mort. Ton cerveau mourra, rendant alors impossible la recherche d’informations dans ta mémoire.

Réponse claire et précise, il n’y a pas besoin de tourner autour du pot. Mais cela s’accompagnait d’un geste large de la part de l’Empereur qui tenait à passer à la suite, tout en rappelant l’essentiel.

~ Ce sceau est une sécurité aussi bien pour toi que pour le Shukaï. Mais c’est aussi une preuve de détermination et d’allégeance ! Tes futurs collègues auront également ce Sceau ; les conséquences à ce manquement à la règle seraient particulièrement pénibles, je compte donc sur toi pour un minimum d’ordre dans ce sens … . Akane, confie-lui la mission Sasayaki, il pourra nous laisser pour que nous discutions d’autres points tout aussi importants … .

Un peu plus tôt, le vieux Samui avait confié un document de première importance à sa secrétaire, qu’elle serait chargée de transmettre à Hiko Sairyo. Une mission « d’évaluation ». Non pas du garçon, mais de l’adversaire qu’il fallait maintenant jauger pour connaître ses compétences et ses faiblesses. Tetsu no Kuni, un pays limitrophe, fonctionnait sur une tyrannie féodale, où le maître Samouraï s’imposait par la force et les traditions, mettant hors d’état de nuire ou en emprisonnant tout opposant politique ou militaire pouvant menacer son autorité. Délivrer ces malheureux de leurs geôles serait un coup majeur à son pouvoir … et à l’influence du Village des Nuages qui maintenait un certain contrôle sur cette région. En tant qu’espion et spécialiste de l’infiltration, le Tokugawa prouverait ici ses qualités, et jouerait un rôle majeur dans un changement géopolitique majeur dans les années à venir … .

L’attention de Kakeshuou se portait également sur sa secrétaire.

~ Et note également que Kirito Samui et Seitô Yôgan sont promus au grade de Taïchou. Qu’ils s’en montrent dignes et profitent des différentes formations à la hauteur de leur nouveau rang pour mieux servir leur Nation.

Des promotions !! C’était une excellente nouvelle ! Il faut dire que ces deux éléments étaient les plus prometteurs, et avaient démontré leur investissement volontaire. Ils étaient, à l’heure actuelle, l’incarnation du système méritocratique que l’Empereur avait prôné, défendu et vanté depuis son ascension. Et d’autres commençaient déjà à suivre. Ne restait plus qu’à voir apparaître une nouvelle génération dévouée et investie, capable de se battre avec vigueur et détermination en toute circonstance.

Venons-en à Hoheinheim qui, malgré ses réactions enfantines pour ne pas dire perverses, se doutait qu’il avait été appelé pour plus que cela.

~ Hoheinheim, qu’en est-il de Taki. Comment se développe ton fief ? As-tu eu des signes de contestations ou d’opposition à l’autorité impériale ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1119
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Les nominés sont ... ! Dim 22 Mai - 22:56

Finalement Hiko accepta bien sagement de se laisser faire. Dans l'immédiat, il n'était pas dans son intérêt de contredire les ordres de l'Empereur qui semblait déjà bien agacé. Sans rajouter quoi que ce soit d'autre, Van se retira après avoir laisser son scorpion s'assimiler à la langue du Sairyo puis reprit place sur son siège tout en laissant Kakeshuou reprendre ses explications. C'est d'ailleurs ainsi qu'il apprit, qu'il serait l'auteur du même sceau sur chacun des nouveaux membres qui intégreraient l'unité Sasayaki... Samui Kirito et Yôgan Seito venaient eux aussi d'être promu au grade de Taichou. Une bien bonne nouvelle qui ferait certainement plaisir à son élève Seito qui avait si durement travailler pour y parvenir.
Après quoi Akane, remit un document au garçon qui se vit congédier. Pour Van, cette rencontre n'était vraisemblablement pas terminé et l'Empereur ne tarda pas à lui poser quelques questions au sujet de Taki. Le regard jusqu'ici rivé sur Hiko, Van patienta jusqu'à ce qu'il ne soit suffisamment loin pour être sûr de ne plus être entendu.

Van ~ " Pour l'heure Taki se porte plutôt bien je dois dire... La notoriété du Temple d'Ao' n'a cessé de croître à travers tout le Pays.. Tout comme mon influence. Le Pays est stable, bien plus encore depuis mon retour de Suna. J'ai récemment pris l'initiative de nommer Yôgan Seito, Chef d'Itabei afin que ce dernier y établisse un camp militaire. Tout les hommes en âge du Pays des Cascades vont ainsi se soumettre à une formation militaire de six mois dans le but d'assimiler les bases du combat. "

Hoheinheim était conscient qu'il n'en ferait pas de robustes guerriers... Mais il pourrait au moins les préparer à se défendre au minimum. En parallèle à cela, les civils volontaires pourraient rejoindre le corps armé de Taki sous le commandement de Seito. Cette nouvelle force apporterait à coup sûr l'intérêt du Kamui pour ses futures campagnes. Car après tout il n'y avait pas de surprise à s'imaginer le Shukaï s'étendre encore à l'avenir...

Van ~ " Je m'attends aussi à créer de l'emploi en proposant un salaire à tous les soldats volontaires de rejoindre notre armée. Beaucoup seront fiers de défendre notre Empire. "

Tout avait méticuleusement été mis en place par les soins du Trentenaire. Même ses relations avec les Mamorus qui vivaient dans son Pays.

Van ~ " J'ai par ailleurs pris contacts auprès de plusieurs membres du Clan Mamoru. En échange d'un endroit où vivre et de ma protection, ces derniers s'engagent à se ranger de notre côté. Ce n'est donc plus qu'une question de temps avant qu'ils ne parviennent enfin à s'intégrer. "

Au final donc tout se passait pour le mieux... Du moins pour l'instant.

Van ~ " Ukitake mon prédécesseur n'avait sans doute pas conscience du potentiel de son Pays... Pays qui bien sûr restera à votre entière disposition Kamui. "

Oui car malgré tous ces beaux discours il ne fallait pas oublier à qui appartenait réellement tout ça. Du moins cela resterait de cette façon que Van se contenterait de le présenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

Message(#) Sujet: Re: Les nominés sont ... ! Jeu 26 Mai - 14:12

Hiko avait finalement cédé aux requêtes du Kamui et du Hoheinheim, le sceau avait été placé sur sa langue grâce au scorpion qui venait d’y disparaître, laissant une marque à l’encre noire sur le muscle du shukaijin. Hiko se frotta une nouvelle fois la langue, elle était toujours aussi lisse que l’eau d’un lac lors d’une belle soirée d’été. C’était déjà ça.

L’enfant se confronta ensuite au regard agacé de l’Empereur lui-même, voyant et comprenant très bien que ces questions n’étaient pas les bienvenues et qu’il ferait mieux d’arrêter dès maintenant avant de subir le courroux de l’homme tant redouté. L’enfant aux cheveux blancs ne soutint pas le regard, même s’il en avait clairement envie. Il n’était pas malin de le faire ici, de s’afficher devant Van alors même que l’Empereur possédait encore le soutien d’une bonne partie de l’armée shinobi. Non, ce n’était ni le moment, ni l’endroit… Mais cela viendra, et ce jour-là, Samui Kakeshuou devra répondre de toutes les atrocités dont il a fait preuve par le passé.


« Bon… Je vais essayer de pas le mordre par inadvertance alors… »


Un sourire innocent, des yeux rieurs, l’innocence incarnée. Même si ses propos étaient sincères, Hiko préférait en rire. Il ne le mordrait sûrement jamais, mais on n’était jamais à l’abri d’un accident après tout.

Le Viok’ annonça une autre nouvelle de poids, le sceau sera porté par tous les membres de l’Unité. Cependant, à ce moment-là, Hiko aura peut-être l’amabilité de les préparer à ce changement. Décence que n’avait pas eue le despote. Pour finir, Kakeshuou parla d’une mission Sasayaki qui devra être confiée au jeune garçon par la secrétaire. Les yeux d’Hiko s’allumèrent. Il allait enfin entrer dans les secrets les plus enfouis du Shûkai, et avec eux, il alimenterait les décisions de la Rébellion pour mettre à mal l’Empereur tout en préservant l’intégrité du peuple.

Il partit donc dans une autre pièce, laissant le Samui et l’Hoheinheim seuls pour discuter. Cependant, Hiko avait déjà une idée en tête. Et ils se retrouveraient sous peu avec Van, pour discuter d’un service que la Rébellion lui demanderait en échange d’un autre. C’était comme ça que leur relation marchait, et Hiko espérait que Van lui rende ce service qui servirait sûrement à délier certaines langues.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Kamui
Messages : 1835
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Les nominés sont ... ! Dim 12 Juin - 0:12




Le nouveau Chef de l’Unité Sasayaki quittait les lieux avec un goût amer dans la bouche. C’était encore un gamin, mais il était plus que capable de remplir cet office qui venait de lui être attribué. Il devrait le démontrer lors des prochains mois, et son Unité serait généreusement mise à contribution dans les ambitions impériales. Tout homme souhaitant la paix se doit de connaître les attentes de son débiteur voisin, n’est-ce pas ? Le quatuor passait à trio, et prenait donc la direction d’un autre sujet. Bien plus géopolitique et particulier.

Le Seigneur de Guerre exposait la situation de sa province. Hoheinheim Van n’était pas un amateur, et ce n’était pas n’importe quel soldat de l’Empire non plus. Il était l’un des premiers produits de la construction impériale. Un objet de promotion, une devanture prouvant la stabilité du régime. L’un des rares à ne pas avoir fait partie prenante du coup d’État renversant le fragile Triumvirat et son quatuor de Daimyos incompétents. Par son implication, ses efforts et son dévouement, il avait gravi les échelons, démontrant ouvertement le système méritocratique et la valeur de la pratique impériale par la même occasion. Chacun de ses mots servait le Kamui et les peuples qui vivaient prospères et heureux à l’abri des Grandes Puissances ne pouvaient que lui en être reconnaissants.

Il avait pris sa province en main, et la dirigeait d’une main de maître. C’était même plus que cela. Il allait au-delà des attentes ! Stabilisation du Pays, service militaire pour tout citoyen, proposition salariale pour ceux voulant intégrer l’armée, développement de relations amicales avec les Clans locaux. Sérieusement, vous parvenez à imaginer une meilleure gestion, vous ?! Seul l’Empereur serait capable de maintenir un tel rythme et de lever là un challenge !! … Mouais, bref.
L’ensemble n’était que de l’administratif, mais c’était une note plus que positive. Que la jeune secrétaire pourrait certainement prendre en note. Si la province allait si bien, il serait alors possible de l’imposer davantage pour lever de nouvelles armées et financer de nouveaux projets à l’avenir … . Non, évidemment, c’était une blague ! encore que si la nécessité et la défense impériale le requérait, ce n’était pas à exclure … . Hochant de la tête, ne portant pas ses yeux sur son jeune compagnon d’armes, Kakeshuou Samui ne cherchait pas à lire la vérité dans les yeux d’un homme qu’il savait honnête et sincère. Il se permit même une petite remarque.

~ Prends garde à cette histoire de salaire. L’homme est de nature fidèle jusqu’à ce qu’on mette un prix sur ses capacités, ses services, et sa vie. Si tu te décides à rémunérer ceux qui combattent, tu prends alors le risque de les voir rachetés ou soudoyés par quelqu’un proposant un prix plus élevé … . Mais je te laisse gérer la situation comme il te convient. Ce sont des expériences intéressantes qu’il nous faut parfois entreprendre.

Regardez donc qui parle ! Lui avait entrepris, pour ramener l’équilibre dans la force de l’Alliance, de disposer de ses anciens collègues et de Daimyos égocentriques pour mieux façonner cette nouvelle force de l’Ombre. Autant dire que, niveau innovation, il n’en était pas à son premier coup d’essai.
Le vieux Lion des Neiges porta son regard vers la porte qu’avait emprunté le jeune Hiko. La fixant durablement, créant même un silence étrange, il sondait les environs. Personne. Les trois personnes étaient désormais seules et isolées, sans craindre d’espionnage ou de menace. Le regard du sextagénaire se porta sur la femme qui l’accompagnait, afin de prononcer quelques mots.

~ Désormais, les propos à suivre seront à tenir au secret. Il se tournait vers le Seigneur de Taki. L’Empereur s’adresse à son Uesugi.

La discussion devenait bien plus sombre, plus obscure. Le secret état révélé : derrière la personnalité accueillante, simple et ouverte d’esprit de Van Hoheinheim se trouvait l’un des rôles les plus noirs de l’Empire. Le Kamui reprenait doucement mais surement son va-et-vient stressant.

~ La Rébellion ne s’est jamais aussi ouvertement opposée à moi ou à l’Empire. Au-delà de cette tentative d’assassinat pendant mon voyage vers Suna, il ne serait pas surprenant que cette organisation ait étendu son réseau et se soit installé à l’étranger ; ce qui expliquerait la tentative d’assassinat à mon encontre lors de la rencontre au Village du Sable … .

L’opposition à l’Empereur et à son système devenait donc plus tangible, plus réelle. Cela pouvait signifier de nombreuses choses : une vague de mécontentement ? De mauvaises actions qui avaient marqué les populations ? Ce ne pouvait être l’assassinat des Daimyos. Même si certains Clans ressentaient encore et toujours de la rancœur à ce sujet, cela faisait déjà plusieurs années que le système était en place et prouvait son efficacité. S’en plaindre maintenant et résister pour des questions puériles de tradition ne pourrait pas obtenir un soutien populaire.

~ Cette fois-ci, des nouvelles inquiétantes nous parviennent du Pays des Oiseaux. D’après mes sources sur place, Aokiji Samui aurait proclamé devant témoins qu’il abandonnait son poste de Gouverneur pour rejoindre la Rébellion ; contre l’Empire ! Dont il a encouragé la destruction devant une assistance rassemblée à cette occasion ! Je suis cependant persuadé qu’il s’agit d’une mise en scène … . Aokiji était mon Chosobake. Mon responsable de l’Éthique et de la Morale de l’Empire, une tâche que je ne saurais confier à personne d’autre qu’à lui … . Qu’il m’ait trahi de son plein gré est pour moi impossible ! Et il se trouve que depuis cette annonce … il a disparu … .


Une situation clairement et simplement présentée, pour une condition des plus critiques. Il y avait déjà dans cette déclaration de l’Empereur tellement de schémas à prendre en compte, tellement de possibilités et de risques qu’il était difficile de savoir comment mettre une liste de tâches pratique sur papier.

~ La mission que je te donne est simple. Mène l’enquête. Retrouve Aokiji Samui. Et tire le vrai du faux. En tant qu’Inquisiteur Impérial, tu seras seul juge de la situation une fois arrivée. Si tu estimes qu’il faut recourir à la force ou à la répression, considère que les pleins pouvoirs te sont donnés de ma propre main. Tu peux emporter quelques hommes avec toi : assure-toi de leur fidélité, et ne reviens que pour me livrer des informations de première importance. Je compte sur toi, Hoheinheim … .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1119
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Les nominés sont ... ! Lun 13 Juin - 0:24

Van ~ " Je vois ... " Laissa échapper le Trentenaire l'air visiblement bien perplexe malgré l'assurance du Kamui.

Hoheinheim prit bonne note du conseil donné par l'Empereur. Il était vrai que l'argent n'était pas une mince affaire lorsqu'il s'agissait de loyauté. A défaut d'être un valeureux stratège de guerre, Van se sentait bien plus à l'aise lorsqu'il s'agissait de politique où de diplomatie. Sans doute était-ce la première raison qui l'avait poussé à choisir Seito comme Commandant de ses armées. Son choix n'avait cependant pas été aussi naïf que ça. Le Yôgan était le parfait représentant de ce que l'on pouvait appelé "un soldat". Courageux, téméraire mais aussi honnête et déterminé. De nombreuses qualités qui selon Van le destinait parfaitement à assurer son rôle...

C'est alors que le Lumineux se questionna sur la propre façon de faire du Kamui au sein du Shukaï. Quelques minutes de réflexion pour finalement se rendre à l'évidence. Kakeshuou Samui n'était pas dans la même catégorie que lui. A côté Van avait l'air d'un enfant de cœur à qui l'on aurait confier tout un Pays. La crainte de décevoir un personnage aussi puissant pouvait donner matière à réfléchir. Lui se devait d'user de malice et biens d'autres subterfuges pour parvenir à ses fins. A l'heure actuelle Van était sans doute celui qui en savait le plus sur le Shukai et ses secrets.

Vint alors le tour d'un sujet délicat. Kakeshuou venait d'évoquer la rébellion et les magouilles de ces derniers avec le Pays du Sable. Bien caché derrière ses lunettes rondes, Van n'aurait pas aimé croisé le regard de l'Empereur à cet instant. Il n'était pas réellement mêlée aux deux tentatives d'assassinats mais avait déjà travailler pour le groupuscule. Une façon comme une autre pour lui de s'assurer de ne pas être la prochaine cible de ces rebelles. Par chance, et tout en restant bien silencieux, le Lumineux le laissa poursuivre afin de bien cerner ce dont il allait devoir s'occuper.
Mais quelle nouvelle lorsque l'Empereur lui rapporta la démission de Aokiji. Le Lumineux se remémora sa rencontre avec le membre de la rébellion qui lui avait laissé entendre qu'ils ne tarderaient plus à passer à l'action il y avait de ça quelques semaines.
Lui même se souvenait avoir découvert en partie leur plan sans que ces derniers ne le mettent dans la confidence. Ainsi même si Van n'était pas vraiment surprit de l'apprendre, celui-ci feinta de l'être sans en faire de trop.

Van ~ " Ce n'est pas vraiment surprenant que les rebelles s'en soit prit au plus faible d'entre nous pour tenter de vous atteindre. Sachez que lors de ma dernière visite aux Pays des Oiseaux, Setsuko Mamoru et moi nous étions débarrassés de toute une organisation de contrebande qui sévissait à Akisaji. "

Un fait lourd d'importance qui soulignait ici la passivité plus qu'inadaptée du Gouverneur de Tori sur ses propres terres. En plus de cela le Gouverneur de Tori n'avait même pas participé au dernier sommet lors de leur retour de Suna... Le choix semblait tout fait pour les rebelles de se servir de cette faille dans le système et d'en profiter pour agir en réunissant plus de fidèles à leur cause. Van quant à lui ne manqua pas les quelques mots du Kamui qui le laisseraient seul juge de la situation.

Van ~ " Il en sera fait comme bon vous semble Kamui. Avant de disposer j'aurais une dernière question à vous posez. Que deviendra Tori une fois que j'aurais retrouvé Aokiji ? "





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Kamui
Messages : 1835
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Les nominés sont ... ! Lun 13 Juin - 4:13




Le Seigneur de Guerre de Taki prenait fait et acte des décisions, sans en demander davantage. Il apportait cependant une information supplémentaire. Le démantèlement d’un réseau dissident au Pays des Oiseaux n’était une fois de plus que l’aveu de l’échec d’Aokiji Samui. Un échec amèrement regretté par le Kamui. Sans doute la tâche qu’il avait confiée à son Chosobake s’était avérée trop difficile … . Quoi qu’il en soit, l’enquête de l’Uesugi apporterait quelque lumière sur cette situation, et replacerait directement cette Nation au comportement antiimpérial dans le droit chemin, hors d’atteinte de la Rébellion. D’ailleurs, l’Empereur avait déjà une bonne idée de ce qu’il ferait de cette terre belliciste … .

L’interrogation de Van Hoheinheim restait digne d’intérêt. Ce qu’il adviendrait du Pays par la suite ne dépendait que de l’Empereur, à la vérité. Mais plusieurs facteurs entraient en ligne de compte. La Rébellion y avait déjà frappé un grand coup ; on pouvait donc soupçonner qu’elle profiterait de sa récente action pour proliférer et s’y installer sur le long terme. Par la suite, il fallait prendre en compte les déclarations d’Aokiji, à supposer qu’il s’agisse bel et bien de lui. Car une graine d’autonomie, voire d’indépendance, avait été planté dans la tête des locaux. Une graine bien dangereuse, qu’il sera avisée d’exterminer avant qu’elle ne s’oppose directement à l’ordre établi.

~ Si tu retrouves Aokiji Samui, conduis-le à moi. S’il s’agit effectivement d’un traître, emploies tous les moyens pour le neutraliser et me le livrer. Si tu ne le retrouves pas … et bien, je suppose que nous aurons de quoi alimenter nos soupçons. Profite de ta présence sur place pour garantir le maintien de l’ordre, et voir quelles sont les opinions et intentions des gens du Peuple … . Si acte de violence ou de soulèvement il y a, je t’ai déjà donné mes ordres à ce sujet … .

Le vieux combattant tournait en rond, faisait des cercles. La situation était bien plus préoccupante qu’il ne voulait le laisser paraître ; mais face à ces personnes de confiance, il s’autorisait à l’une ou l’autre démonstration, tant qu’elle ne remettait pas en cause son pouvoir et son prestige … . Il s’arrêta une dernière fois face à son interlocuteur, pour mettre les formes au fond et mettre un terme à cet entretien très privé.


~ Tu peux intervenir dans ce Pays comme Seigneur de Guerre … mais n’oublie pas ta mission principale, et la nécessité de ton anonymat sur certaines de tes fonctions … .

Tout ce qui était à dire était dit, et bien dit ! Désormais, le Maître de Taki était libéré de ses obligations de présence, et pouvait errer à son aisance et à ses priorités, jusqu’à son départ pour une mission des plus importantes pour le maintien et la sauvegarde de l’Empire.
Sauf si ... ce dernier souhaitait faire part d'autres informations ... ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1119
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Les nominés sont ... ! Dim 26 Juin - 15:12

Le Lumineux obtint ses réponses et se contenta d'écouter les quelques remarques et consignes de l'Empereur à son sujet. Ainsi Tori allait mettre du temps avant de redorer le blason de l'Empire. Le fait que Hoheinheim soit mandaté pour cette mission ne l'enchantait pas vraiment mais représentait somme toute parfaitement l'idée de loyauté que se faisait l'Empereur, de son subordonné. Van n'en demeurait pas moins embêté à cause de ses liens étroits avec la rébellion. Lui même allait devoir trouver quelque chose qui ne risquerait pas de le compromettre où de le discréditer aux yeux du Kamui. Les ordres eux étaient très clairs, ramener Samui Aokiji mort où vif. Ceci dit et dans le cas peu fortuit où le Gouverneur de Tori aurait disparu, Van se retrouverait bien obligé de jouer de ses relations si il souhaitait rapporter quoi que ce soit de concret.

Un petit rappel à titre personnel de sa fonction au sein de l'Empire lui fut accordé par le vieux Samui. Le Trentenaire était bien conscient que beaucoup de responsabilités reposaient sur ses seules épaules dorénavant. Bien sûr, ce n'était pas pour autant qu'il n'essaierait pas de contenter tout le monde à sa manière. Son jeu à lui serait de conforter chacun de sa loyauté, tout en s'assurant du soutien des deux emblèmes symboliques du Shukaï. Il aurait été malvenu de jeter de tels propos à la figure de l'Empereur. Sans doute était-ce d'ailleurs pour cette raison que Van se plaçait toujours de telle sorte à ne jamais être mis en faute. Aujourd'hui encore il devrait prouver sa loyauté envers l'Empire, et le Kamui, mais aussi à la rébellion pour laquelle la disparition d'Aokiji ne faisait que conforter Van dans son idée d'être l'une des prochaines têtes sur leur liste.

Van ~ " Je suis flatté Kamui Sama. Tori sera bientôt de nouveau sous l'emprise du Shukaï ce n'est qu'une question de temps maintenant. "

Hoheinheim s'avançait plutôt confiant en assurant de tels propos à l'Empereur. Il serait malavisée pour la rébellion de se retrouver dans le collimateur de l'Empereur plus qu'ils ne l'étaient déjà. Cet incident et la venu, du Lumineux au Pays des Oiseaux pourrait potentiellement amener à un compromis qui susciterait l'intérêt de chacun. L'art de la diplomatie et du langage était un talent aussi puissant que les armes ninjas. De cela Van n'en avait jamais douté. N'était-ce pas d'ailleurs ce qui avait engendrer tout ces troubles à Tori ?

Van ~ " Pour ce qui me concerne davantage, j'aurais aimé vous parlez de Samui Ketsuen et de Yôgan Seito. J'ai rencontré personnellement chacun d'eux et aimerais les intégrer au Hogo. Pour ce qui l'en est de mon élève Seito, je peux vous assurer que ses dispositions sont parfaitement adaptées à mes critères de sélections. Samui Ketsuen quant à lui n'a pas encore été testé par mes soins, mais le peu dont j'en entends parlé me laisse tout aussi intéressé... "

Voilà quelque chose de soudain mais pas moins irréfléchi. Van espérait bien pouvoir travailler sur son unité spéciale surtout maintenant que les potentiels candidats avaient fait leurs premières armes. Avec un peu de temps et de patience, Hoheinheim finirait par en faire de talentueux membres du Hogo. A savoir si maintenant l'Empereur était prêt à accepter la proposition de son Uesugi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Kamui
Messages : 1835
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Les nominés sont ... ! Lun 27 Juin - 0:08




L’Inquisiteur avait parfaitement compris sa mission, et le confirmait aussi simplement que possible. Désormais, l’autorité impériale serait en marche, et la lumière serait bientôt faite sur les conditions réelles de ce changement de direction dans l’une des provinces impériales.

Cependant, le Seigneur de Guerre marquait une pause pour soulever une autre question. Celle d’une Unité Spéciale dont ses membres s’étaient récemment retrouvés arrachés à leur Devoir. Le Hogo était une unité tout à fait particulière. Contrairement au reste des Unités bénéficiant d’un statut particulier, celle-ci n’avait ses membres nommés que par l’Empereur exclusivement. Par ailleurs, ils constituaient la pierre angulaire de l’Empire, représentant les plus grandes préoccupations impériales : la sécurité, l’Ordre, la justice et la Moral pacifique du Shukaï. Ses quatre membres étaient des acteurs de pointe, dont la mission les menait toujours sur les lignes les plus difficiles, et agir dans l’Ombre la plus totale.

L’Uesugi, dernier membre actif de cette Unité, se permettait un avis. Il nommait ouvertement des personnes, suggérait des noms, n’hésitait pas à donner son opinion à leur sujet. Un octroi de prérogatives, n’est-ce pas dangereux quand le Grand Chef est droit devant ? Ou était-ce là la particularité de l’Uesugi qui, en tant qu’Inquisiteur Impérial, pouvait se permettre de donner un avis allant dans le sens de l’Empire ?

L’Empereur resta figé. Son regard abyssal et glacé vint se figer sur les pupilles vives de son interlocuteur. Un défi, une provocation ? Le silence, qui pouvait être mis sur le compte de la réflexion, se mua en poids inquiétant. Les évènements récents étaient déjà lourds de conséquence ; était-ce le geste de trop ? L’inspiration profonde que prit l’homme ne mit pas en confiance, mais ses paroles furent d’un vrai soulagement.

~ J’en prends note. Tu peux nous laisser et te préoccuper de ta fonction, désormais. Que la chance soit avec toi, tout comme l’Âme de l’Empire.

Plaçant sa main sur son torse, à l’emplacement de son cœur, le Kamui tournait doucement les talons et orientait ses pas vers la sortie à l’extrême opposée de la salle. Il se savait suivi de près par sa nouvelle secrétaire. L’Empereur portait dès lors son attention sur elle, jusque-là restée à l’écart. Sans doute avait-elle souhaitée ne pas intervenir dans cette cour réservée aux Grands – pour ne pas dire aux Géants. Mais maintenant, le côté rébarbatif et infernalement cadencé de l’administration impériale allait reprendre ! Et elle avait intérêt à avoir les épaules pour !

~ Qu’a-t-on sur ces deux jeunes Ninjas nommés par Hoheinheim ? Et qui parmi nos effectifs actuels s’est distingué et peut se voir accorder des responsabilités et une mission de confiance ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Secrétaire de l'Empereur
Messages : 28
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Les nominés sont ... ! Mar 5 Juil - 20:01


Akane était restée silencieuse devant toute la cérémonie, ne comprenant pas réellement les intentions puériles que démontraient le jeune Shinobi. Était-ce sa façon d'être naturelle? Ou jouait-il un rôle afin de passer pour plus stupide qu'il ne l'était vraiment? En tout cas, la secrétaire ne comprenait pas ces remises en question et cette pointe de remise en question du Shukaï et de son Empereur lorsqu'il avait voulu remettre en cause le sceau. Heureusement pour elle, toutes ces choses étaient gérées par Kakeshuou, qui lui, avait l'habitude et la patience, sans doute.

Bon, il fallait dire que la description crue du Kamui pour décrire la mort donnée par ce sceau ne donnait réellement pas envie. Mais comme elle n'était qu'une simple civile, cela lui importait peu. Elle avait peut-être le sens du patriotisme, mais il était impossible pour elle de s'imaginer mourir dans de telles circonstances. Bien que cela reste plus judicieux que de donner toutes les informations à l'ennemi...

Akane frémit de dégoût devant l'image qu'avait engendré les propos du chef. Mais elle se reprit rapidement. Son tour d’interagir était revenu.

Il s'agissait de transmettre au nouveau promu sa mission qui était très importante. Le document mentionné était sous les yeux de la jeune femme. Cette dernière la lu rapidement des yeux, puis la transmis au jeune homme, sous les yeux du Samui.

Revenant à sa place, elle prit note des promotions dont l'Empereur lui fit part, afin que celle-ci transmette ces nouvelles aux hommes concernés. Faire de telles actions allaient raviver la flamme des Shinobis qui certainement avaient pu perdre leur envie de combattre après les incidents.

Silencieusement, Akane prit note, hôchant sa tête pour montrer à son Empereur qu'elle avait tout fait selon ses dires.

Chacun avait pu trouver son compte durant cette entrevue, et ceci n'était pas plus mal. Kekashuou avait le don d'être pragmatique au possible, ce qu'Akane aimait beaucoup en lui.

La discussion continuait, et Akane en apprenait de plus en plus sur certains Shinobis. Cela l'intéressait, certes, mais les informations qu'elle pouvait acquérir était un don précieux qu'elle ne voulait pas gâcher.

Finalement, les entrevues de chacun étaient terminées, il ne restait plus que le Kamui et sa secrétaire. Elle devait à nouveau répondre aux questions du Kamui, car à présent, toutes les nouvelles demandes lui étaient consacrées.

Samui Ketsuen... Et bien, j'ai eu à faire à lui lors de la reconstruction du Palais. Il me semble que ce Shinobi est quelqu'un de confiance, qui aspire à un grand avenir au sein de l'Empire. Malgré son apparence, il a su mener à bien un groupe d'ouvriers qui l'ont mis à rude épreuve, remettant en cause son jeune âge. Je ne dirais pas que c'est un leader né, mais il en a l'étoffe.

Je n'ai pas entendu grand chose sur Seito. Mais si Van le considère digne de cette position, il ne s'agit pas pour moi de remettre en question cette décision. De ce que j'ai pu entendre, Van est un grand Shinobi, ainsi sa réflexion sur son élève doit être juste.

Depuis l'incident, beaucoup de Shinobis se sont distingués à leur façon. Tant dans la sécurité du Pays que dans sa reconstruction. Il ne faut négliger ni l'un, ni l'autre. J'ai entendu beaucoup de bien de Kirito également...


Akane donnait simplement des pistes à suivre pour l'Empereur. Seul sa voix allait compter après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Kamui
Messages : 1835
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Les nominés sont ... ! Jeu 7 Juil - 8:54





Aec le départ du Seigneur de Guerre des Cascades, la jeune secrétaire reprenait son office et suivait le Kamui au pas. Ce dernier traversait la salle de réunion d’une traite, déterminé à retourner à son bureau. Cette réunion avait pris plus de temps que prévu, et il avait encore beaucoup à faire. L’avantage de cette récente embauche, c’est que ses temps de trajet étaient exploités à cent pour cent ! Et notre homme aimait la rentabilité et l’optimisation.

Obéissant aux ordres, jouant le rôle délicat qui lui avait été confié, la secrétaire émettait son avis sur plusieurs cas. De toute évidence, il y avait encore beaucoup à faire ; mais les choses allaient progressivement, et dans le bon sens. Ainsi, la reconstruction du Palais Impérial après l’attentat perpétré par un inconnu allait bon train, grâce aux investissements de particuliers, mais aussi de Ninjas déterminés à ne pas voir dans ces gravats la preuve d’un échec ou d’une faiblesse. A côté de cela, beaucoup avaient pris conscience que l’intérêt de l’Empire était de conserver ce statut si particulier qui était le sien, car c’était justement le titre qui faisait sa protection. Lorsqu’on s’attaque à une Nation, on accepte de se mettre en mauvais termes avec sa population, son gouvernement et tout ce qui peut faire son identité. Les guerres se sont souvent faites sur ces critères. Mais affronter un Empire revient à défier plusieurs peuples et gouvernements, plusieurs idéologies opposées et pourtant déterminées à lutter ensemble face à un ennemi commun, avec des ressources multipliées et des forces en croissance constante ! C’est donc un enjeu bien plus difficile à gérer, et une menace pour ceux ayant l’audace de tenter le Diable … . Surtout quand le Diable est justement au sommet dudit Empire … .

Samui Ketsuen, Samui Kirito et Yôgan Seitô. Des jeunes investis et motivés à n’en point douter. Trois jeunes gens sur qui l’Empire pouvait compter pour former une nouvelle génération de soldats attachés à ce Régime et à sa tête. Trois profils à garder à l’œil afin qu’ils deviennent les étendards du système méritocratique qu’avait établi l’Empereur lors de son ascension au pouvoir. C’était une excellente chose. Avec la promotion d’un Yôgan et d’un Samui, le Kamui espérait bien non seulement donner l’exemple, mais aussi pousser à une compétition avec les nouveaux membres qui viseraient tout autant à se faire remarquer par leurs efforts et leur ténacité ! Unis dans la diversité. Plus forts face aux défis du monde.

~ Il est temps de renforcer les bases de l’Empire et ses institutions si nous voulons devenir un bloc solide capable de rivaliser avec nos voisins et de rassurer les peuples qui comptent sur nous … . Je veux que ces trois-là soient envoyés régulièrement en mission, et que leurs rapports fassent ressortir leurs qualités respectives et leurs capacités de gestion de crise. S’ils se montrent capables et dévoués, ils seront des candidats idéaux pour le « Hogo » … .

L’une des Unités Spéciales Impériales. Et pas n’importe laquelle ! Celle placée sous le contrôle exclusif de l’Empereur ! Intervenant sur tous les territoires, ses quatres agents avaient plus d’autorité sur les terres et la préservation impériale que les Gouverneurs, voire même les Seigneurs de Guerre ! Si un Seigneur de Guerre était un garant d’une paix locale et d’une défense inébranlable, les membres du « Hogo » étaient ceux qui assuraient la sécurité des Nations Neutres à l’échelle impériale ! Gonfler les rangs de cette Unité ne ferait que renforcer l’assise que l’Ancien pouvait avoir sur l’ancienne Alliance … .

Marchant dans les couloirs, l’homme porta son regard vers l’extérieur. Les travaux étaient en cours, beaucoup de monde s’activait. Il était nécessaire que Kakeshuou Samui fasse un geste plus général, plus humain. Ce n’était pas sa tasse de thé, mais c’était la meilleure façon de procéder pour se rallier les derniers résistants à son autorité.

~ Ils sont certainement nombreux à compter sur nous, et à vouloir se démarquer. Même si ce sera difficile, nous allons imposer un nouveau quota sur les Ninjas. Chaque mission verra une partie de sa rétribution taxée pour être reversée aux Nations qui nous soutiennent. Nous devons viser à réduire les impôts locaux de chaque province de 10%. La population sera alors plus encline à nous suivre … même si ce sera un coût supplémentaire pour nous, les Ninjas restent là pour défendre la paix à laquelle ces gens aspirent … . Il nous faudra donc plus de missions … .

L’homme marqua une pause, l’air anxieus et réfléchi. Il posa un regard interrogateur sur son interlocutrice.

~ Et qu’en est-il de nos relations avec les autres Clans Majeurs du Shukaï ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Les nominés sont ... !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Roche :: Iwagakure no Satô :: Ancien palais impérial-