N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Absolue vérité [Miko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Shinobi de Kiri
Messages : 417
Rang : A+

Message(#) Sujet: Absolue vérité [Miko] Mar 19 Avr 2016 - 23:26

A l’intention d’Aburame Miko,
Nanadaime Hokage de Konoha.

Bonjour,

Je ne sais pas quels rapports vous entretenez avec votre Bras droit mais vous êtes probablement au courant de l’échange entre ce dernier et le mien, Monjara Shinji. Au cas-où, je vous ai joint une copie des lettres en question.

Je suis assez déçu de voir que Konoha a toujours cette manie d’accuser à tort ou à travers, mais je vous avouerai que vous avez régressé, même dans ce domaine. De mon temps, quand j’étais dans le Satoru et qu’on me mettait au courant de tous les échanges internationaux importants, on m’avait bien fait comprendre que quitte à accuser bêtement quelqu’un, le mieux était de le lui dire directement. Mais là encore la fourberie et la désinformation semblent monnaies courantes chez les vôtres.

Figurez-vous que de notre côté, on progresse un peu sur ça. Par exemple j’ai missionné un de mes hommes pour en savoir plus sur les deux Konohajins qui étaient là pour assister à la mort du Rokudaime Raïkage. J’espère que le cher Hayashi Kihran se porte bien.

Votre Bras droit a raison sur un point : je partageais totalement le point de vue global de celui que j’ai secondé. Néanmoins, tout comme vous avez pu le voir lorsque j’utiliser le verbe « assister » et pas « assassiner », je n’accuse jamais sans preuve. Et croyez-moi, la législation ça me connaît le Rokudaime m’a bassiné avec ça pendant des lustres. Alors quand je lis que votre second accuse mon supérieur d’avoir un lien ou même d’avoir participé à l’organisation de l’attaque qui a eu lieu à Suna, excusez-moi mais… Vous avez si peu de diplomates dans votre village pour vous faire accompagner d’une folle pareille ?

Et quand je parle de folie, je peux également parler de connerie. Parce que si vos shinobis n’ont effectivement rien à voir avec la mort du Rokudaime et qu’il y avait un piège placé dans cette fameuse boutique, ne pensez-vous pas que le Kaihô-sha et plus particulièrement la personne qui conversait avec Hôritsu ait pu je sais pas… vouloir sa mort ?

Désolé de ne pas croire Aburame Mizuki sur parole lorsqu’elle dit que ces informations ont été vérifiées par vos soins. Si vous voulez que je vous le dise clairement : j’en ai rien à foutre de vos méthodes ou de vos Yamanaka. Votre parole ne vaut absolument rien sans preuve, et c’est bien quelque-chose qui me lie à mon défunt supérieur.

Passons maintenant aux choses sérieuses.

Le nouveau Kazekage, dont l’élève était également sur les lieux de l’incident, m’a contacté et les deux tiennent à me proposer leur version. Aucune accusation de leur part, une volonté de compassion et de justification, l’apport de preuve, des modalités de rencontre : même à moitié détruit et incapable de se protéger, Suna est loin d’être un village de minables.

Voilà comment ça va se passer. Soit vous me présentez une lettre dans les quatorze jours qui contiendra des modalités pour rencontrer Hayashi Kihran et votre autre Genin ainsi que des excuses de votre Bras droit, soit je donnerai immédiatement suite à la demande du Kazekage de le rencontrer lui et son élève. Et si jamais le moindre détail de leur version - une fois cette dernière vérifiée devant moi avec des moyens eux aussi conformes - entre en désaccord avec la vôtre, que vous avez apparemment vérifiée encore et encore, je transmettrai autant à Suna qu’à l’Empire l’ensemble des échanges et des rapports qui concernent cette affaire.

J’espère que l’Hokage que vous êtes saura chercher l’absolue vérité dans toute cette histoire.

Cordialement,
Bakushô Aomine,
Régent de Kumo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang SSS
Messages : 3504
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Absolue vérité [Miko] Mer 20 Avr 2016 - 11:17

Citation :
Cher régent,

C’est avec une grande surprise que je lis votre courrier, m’étonnant, non pas que ma seconde ait contacté l’ancien bras gauche de votre Rokudaime -cette lettre ayant été rédigée à ma demande-, mais que vous remettiez en doute notre diplomatie, alors que vos propos s’avèrent, eux, plus que douteux.

Laissez-moi tout d’abord vous rappeler que vous n’êtes que régent d’un village qui se remet de ses multiples relations internationales désastreuses avec Suna, le Shukai et Konoha, et qui a notamment subi des pertes importantes au récent événement s’étant déroulé à Suna, en particulier sa figure de proue : votre Raikage. Vous n’êtes de ce fait absolument pas en mesure d’exiger des excuses qui n’ont pas lieu d’être ou des choses de la sorte, d’autant que vos menaces elles-mêmes ne brillent pas par leur pertinence.

Il serait étrange que quand bien même vous rencontriez mes deux élèves, vous n’iriez pas demandé leurs informations à Suna pour savoir si celles-ci correspondent. Quant à aller pleurer dans les jupes du Shukaï et de Suna … Faites-donc si vous voulez tant que ça vous ridiculiser. Toutefois, le peu que j’ai connu de votre prédécesseur laissait penser que lui n’avait pas une si basse estime de lui-même.

Le plus dur étant dit, je vous enjoins maintenant à poser cette lettre et à prendre l’air une bonne dizaine de minutes avant de lire la deuxième, vu que votre self-control semble laisser à désirer.

Bien à vous,
Aburame Miko, Nanadaime Hokage

* * * * *

Citation :
Cher régent,

J’espère que la pause vous a été bénéfique, à vous mais également aux vôtres qui n’auront pas à pâtir d’une décision intempestive qui nuirait davantage à vos relations avec le monde extérieur et au renforcement de votre patrie.

Oui, la lettre a été envoyée à Monjara Shinji, simple bras gauche et pas le plus fidèle des soldats de votre Rokudaime (ce titre vous revenant) que nous supposions d’entretenir des liens avec Jiseyama. Si ce n’est par des liens mystérieux unissant les deux hommes, comment expliqueriez-vous qu’aussi peu de temps après le lancement de l’offensive du Kaiho-sha, les deux s’étaient retrouvés dans une arrière-boutique quelconque du centre-ville du Sable ? Sans compter les informations inédites délivrées à la réunion secrète entre Ombres ninjas quelques jours avant ? Un piège, évidemment, même si vous semblez en douter -non trois Genins n’ont pas raison d’un Kage, je vous laisse faire les maths-, mais ce rendez-vous plus qu’opportun avait forcément été convenu en amont.

Cependant ne vous en faites pas, je ne vais pas garder rancune de votre lettre agressive, sûrement inspirée par votre attachement un peu trop passionnel à votre prédécesseur. Si vous le souhaitez toujours, vous pourrez vous entretenir avec nos deux témoins, pourquoi ne pas se donner rendez-vous devant les ruines de la base du Shoraizen ? Quelle belle symbolique cela serait. Je viendrai bien évidemment, accompagnée qui plus est, afin d’appuyer les témoignages de mes soldats, et m’assurer qu’il n’y aura pas d’échauffourées. Suna pourra même nous y rejoindre s’ils le souhaitent. Je vous laisse voir ça avec eux. Pensez à me tenir au courant de votre décision.

En espérant que vous ayez le sourire jusqu’aux oreilles sinon je vais le dire au grand méchant Shukaï moi aussi et à tous les Daimyôs réunis.

Bien à vous pour la deuxième fois,
Aburame Miko, Nanadaime Hokage

PS : Je me suis autorisée à envoyer le message à Shinji Monjara afin qu’il continue d’assurer un suivi dans notre correspondance liée à cette affaire, nul doute que vous n’y trouverez pas d’inconvénient.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 

Absolue vérité [Miko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Passé & Lettres :: Lettres-