N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 De nouvelles traces d'Hoheinheim (w/ Van)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taïchou
Messages : 132
Rang : B

Message(#) Sujet: De nouvelles traces d'Hoheinheim (w/ Van) Lun 30 Mai 2016 - 18:31

Cela faisait à peine quelques jours qu'il avait quitté la plaine de Kuza ou il avait été envoyé pour se tester et il était toujours très satisfait de la discussion qu'il avait pu avoir sur la manipulation du vent avec l'épéiste. Certes il avait dû supporter la présence de Kestsuen Samui, mais pour les idées de technique qu'il en avait retiré cela restait supportable. De plus revoir le jeune épéiste adepte des bijoux en tous genre avait rappelle le conseil qu'il lui avait donné lors de leur rencontre.

L'utilisation d'un arc restait toujours aussi séduisante pour le Kosobayui mais il n'avait malheureusement pas le temps de se former dans l'utilisation d'une arme en ce moment, ni même le temps de se trouver une arme de qualité. Ces réflexions parcouraient l'esprit du jeune homme tandis qu'il remontait le cours du fleuve Shukai en réponse à une missive de ses supérieurs.

On l'avait en effet redirigé suite à sa précédente mission vers le temple Ao au sein du pays voisin. Ce temple très réputé au sein de l'empire notamment grâce à Hoheinheim Van, un des dirigeants du lieu saint, mais surtout l'une des personnes les plus puissantes que ce soit politiquement ou personnellement dans tout l'empire. De ce fait, le temple recevait quelques petits avantages, comme avoir un Kosobayui redirigé vers celui-ci lorsque les quelques oiseaux de leur volière avaient de petits problèmes.

Cela révoltait et en même temps faisait plaisir au jeune Doli, cela le révoltait à cause du fait qu'on considère son clan comme rien de plus que des simples soigneurs, mais cela lui faisait plaisir, car c'était une reconnaissance de la qualité de son clan. À plus petite échelle, cette tâche lui faisait également particulièrement plaisir pour deux raisons, la première étant qu'il allait enfin pouvoir retravailler avec des oiseaux ce qui lui manquait particulièrement depuis qu'il avait quitté son village et la deuxième raison était que cela lui donnait une chance de prendre contact avec le seigneur de guerre de Taki qui était réputé pour sa maitrise des sceaux et pourrait donc surement l'aidé avec son sceau de stockage d'urgence s'il arrivait à le convaincre de l'aider.

Ce sceau qu'il envisageait depuis plusieurs mois maintenant serait une carte secrète a sortir qu'en cas d'urgence, mais elle pouvait vraiment faire la différence, surtout dans un combat acharné ou chaque atout et avantage pouvait compter.

Doli se déplaçait donc à un rythme élevé le long du fleuve qui le mènerait non loin du temple à la recherche des fameux champs de thé étant censé bordé les abords du temple. Chose qui se révéla être un bon repère, car alors qu'il remontait le fleuve, il sentit une douce odeur de thé porté par le vent le guidant dans la bonne direction.

Et c'est donc ainsi que quelques dizaines de minutes, il aperçut la magnifique entrée du temple juste derrière une cour prise en tenaille par des champs de thé. L'entrée en elle-même semblant couper en deux une cascades d'eau claire rappelant à tous que l'on était bel et bien dans le pays des cascades.

Voulant profitez de cette vue magnifique et montrant avant tout la beauté de la nature Doli fini son trajet à un rythme de marche très lent, s'imprégnant de cette beauté. C'est donc avec une expression ravie que Doli pénétra dans le hall d'entrée du temple remarquant à peine les quelques personnes étant dans l'entourage se perdant dans la majestuosité du lieu. Il resta donc pendant plusieurs secondes devant les portes donnant sur le temple d'Ao a proprement dit, lieu ou la déesse scorpion est adoré.

Cependant, son attitude le démarquait quelque peu au milieu des habitués du temple et attirait donc l'attention des personnes l'entourant.


Dernière édition par Kosobayui Doli le Dim 5 Juin 2016 - 16:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1136
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: De nouvelles traces d'Hoheinheim (w/ Van) Mar 31 Mai 2016 - 22:39

Le nouveau venu intrigua les quelques personnes qui passaient par le Temple ce jour là. A ses allures ailées, beaucoup le suspectait d'être originaire du Pays des Oiseaux. Parmi les chuchotages et les incessants regards, pas un seul ne s'approcha de lui en apercevant arriver, la mystérieuse directrice des lieux...
Une taille élancée, de magnifiques cheveux longs et noirs comme l'ébène, un regard envouteur pourvu de deux iris dorées. Aoni était ce que l'on pouvait appeler une femme fatale. Car sous ses beaux airs et son joli minois se cachait un véritable démon sans cœur...


Aoni ~ " Tiens ! Ne serais-tu pas ce Kosobayui envoyé par la Capitale ? Je suis Aoni, la directrice de cette école. Je vais te conduire jusqu'aux volières. "

En prenant les devants, celle-ci ne laissa pas même le jeune garçon se présenter. Visiblement la Directrice était une femme bien occupée qui ne restait jamais sans rien faire. Toujours munie de son calepin et de son bloc note, celle-ci n'hésitait d'ailleurs jamais à rappeler les obligations de son Seigneur de Guerre.

Aoni ~ " C'est ici ! " Lui montra-t-elle.

Derrière son doigt se trouvait une porte avec une pancarte sur laquelle figurait le mot "volière". Jusqu'ici rien de très anodin si ce n'était la présence d'un étudiant du Temple qui s'était rendu là pour écrire quelques mots à sa mère. Heureux d'être parvenu à obtenir de bons résultats ce semestre, il s'était empressé de se servir de la précieuse volière de l'établissement qui n'était alors que son seul moyen de communication avec sa famille. Malheureusement et ce depuis peu, plusieurs oiseaux souffraient d'une maladie contagieuse. Tous s'étaient retrouvés tellement affaiblis qu'aucun n'avaient la force de se nourrir.

Après quoi Aoni quitta les lieux, en encourageant le garçon à se mettre au travail. Puisqu'elle avait encore beaucoup d'autres choses à faire, celle-ci n'avait pas hésité une seule seconde à ne pas perdre de temps avec le garçon. Hoheinheim était bien plus patient pour discuter avec tous ceux qui venaient dans son établissement. Tout l'inverse de la directrice qui elle, ne s'en tenait qu'aux bénéfices que cette école pouvait leur rapporter.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taïchou
Messages : 132
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: De nouvelles traces d'Hoheinheim (w/ Van) Mar 31 Mai 2016 - 23:28

Il semblerait que les marques de clans qu'il portait fièrement au-dessus de son nez tout juste caché par les mèches les plus baladeuses de sa chevelure étaient assez pour le faire reconnaître. Ça et son attitude complètement différentes des habituées des lieux, mais cela le fier membre du clan Kosobayui préférait ne pas y penser. Il préférait admirer les courbes parfaitement dessinées de la femme qui l'avait reconnu et interpellé.

Cependant avant qu'il ne puisse répondre aux salutations de la magnifique directrice des lieux, il se retrouva entraîner dans les hauteurs du bâtiment. Arrivant tout juste à suivre le pas décidé de Aoni sans allonger fortement ces propres pas

Ils arrivèrent ainsi très rapidement à ce qui devait être le dernier étage du bâtiment de ce que le Kosobayui pouvait voir ou Doli se retrouva abandonné plus qu'autre chose dans la volière, si la pièce hirsute et sombre pouvait être appelée ainsi. Le jeune homme n'en revenait pas qu'on laisse des animaux aussi majestueux vivre dans des conditions si pitoyables.
La pièce contenant la dizaine d'oiseaux appartenant au temple avait des accès au ciel à peine assez grand pour que les oiseaux puissent quitter la pièce aisément, de plus il n'y avait qu'une seule réserve que ce soit pour l'eau ou pour la nourriture.

Devant un tel spectacle Doli eu du mal à se retenir sa colère devant un tel traitement envers les oiseaux. Pas étonnant que les oiseaux soit si malade en vivant dans de telles conditions. On l'avait envoyé ici pour guérir une maladie soit disant contagieuse qui touchait tous les oiseaux du lieu, mais la réalité était tout autre de ce que pouvait voir le jeune homme. La maladie n'était pas contagieuse par elle-même, si tous les oiseaux étaient touchés, c'est qu'il l'avait tous attrapé de la même source comme l'Heishi le découvrit très vite en inspectant de plus près les installations dédiées des bêtes.

Cette source étant simplement l'abreuvoir de la pièce, celui-ci semblait ne pas avoir été lavé depuis des années au vu de la couche de fiente que l'on pouvait discerner au fond de celui-ci. Alors que le reste de la pièce semblait avoir été nettoyé au moins pour son arrivé, l'état de l'abreuvoir lui laissait aucun doute au degré de soin apporté au nettoyage du lieu.

Cela était tous simplement trop pour le jeune homme qui se tourna vers le jeune étudiant qui traînait encore dans les parages. Il lui adressa donc la parole d'une voix tremblante sous la colère qu'il ressentait face à une telle maltraitance aviaire

"Eh toi, ou est le bureau du responsable de ce temple ?"

Doli ne prenant même pas le temps de nommer la personne qu'il voulait voir et pensant encore moins à son objectif personnelle dans cette visite.

L'étudiant ayant vu Doli être guidé à la volière par la directrice n'hésita même pas un seconde avant de faire signe au ninja de le suivre, ne gaspillant pas de temps avec une réponse verbale. De plus devant l'expression du Kosobayui l'étudiant força la marche parcourant ainsi les quelques dizaines de mètres jusqu’au bureau du directeur très rapidement.

Car en effet, l'étudiant connaissant très bien le temple savait que le directeur serait plus à même de traiter avec le ninja en colère sans que cela ne finisse très douloureusement.

Cependant, Doli n'était pas conscience de cela et ne pris pas le temps de lire la pancarte sur la riche porte du bureau indiquant le propriétaire du bureau avant de taper fortement sur le battant laissant quelques secondes pour avoir une réponse avant d'ouvrir la porte de toute façon s'il devait ne pas en avoir.

L'étudiant voyant cela ne s'attarda pas et se retourna vite voulant s'éloigner du jeune homme aux ongles aussi aiguisé que des serres et au visage rougi par la colère.


Dernière édition par Kosobayui Doli le Dim 5 Juin 2016 - 16:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1136
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: De nouvelles traces d'Hoheinheim (w/ Van) Mer 1 Juin 2016 - 15:45

Le gamin de la volière se fit interpeler par le ninja qui venait d'entrer en compagnie de la Directrice Aoni. Surprit dans ses pensés, l'étudiant du Temple orienta son index vers lui en supposant bien que c'était à lui que l'on s'adressait. Puisqu'il n'avait pas grand chose d'autre à faire et que les oiseaux ne pourraient vraisemblablement pas transporter son message à sa mère, le gamin ne se fit pas prier et conduisit le shinobi jusqu'au bureau du Seigneur de Guerre. Sur place, il décela bien vite la colère qui pouvait animer l'étranger et décida de s'écarter un peu. Après quoi une voix provenant de derrière la porte invita le jeune garçon à entrer. Van était installé derrière son bureau et semblait déjà bien occuper à rédiger tout un tas de paperasses...

Van ~ " Oui ? Qui y a-t-il ? "

Sans lever les yeux de son ouvrage, Hoheinheim pensait qu'il s'agissait simplement de l'un de ses étudiants venus contester les règlements du dortoirs. Pourtant sa réaction fut des plus surprenantes lorsqu'il leva les yeux pour voir le regard que lui lançait cet étrange garçon qui lui faisait face. Un tint rougit par une émotion forte, Van su reconnaître là, la contrariété d'un adolescent blessé dans son amour propre.
Puisqu'il n'avait pas la moindre idée du problème qu'allait lui confier ce parfait étranger dans son Temple, le Seigneur de Guerre déposa sa plume et se leva de son siège pour faire quelques pas vers lui.

Van ~ " Tu n'as pas l'air d'être l'un de mes étudiants, ni même un Takijin... Je ne crois d'ailleurs jamais t'avoir vu jusqu'à aujourd'hui. Alors dis moi mon garçon ? Pour quelle raison me regardes-tu avec ces yeux là. "

Le regard de Van changea catégoriquement lorsque celui-ci fit légèrement glisser ses lunettes vers le bas de son nez. Le Lumineux n'était en règle général pas le genre de personne que l'on venait déranger sans raison particulière. Encore moins avec de telles intentions à son égard.

Van ~ " Je te suggère de prendre place sur l'un de ces sièges et de bien réfléchir calmement à ce que tu comptais faire exactement. Après quoi je serais parfaitement disposé à entendre ce que tu as à me dire ainsi que ton nom. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taïchou
Messages : 132
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: De nouvelles traces d'Hoheinheim (w/ Van) Mer 1 Juin 2016 - 21:30

Heureusement pour Doli le directeur du temple l'invita a entrer avant qu'il ne perde patience et force son entrée dans le bureau d'un des hommes les plus dangereux de l'empire et ceci sans même réaliser le danger dans lequel il se mettait.
Mais bon, le pire des cas n'eut pas lieu de le Kosobayui ouvrit la porte à peine plus énergétiquement que nécessaire avant de pénétrer dans le bureau. Bureau qui lui était aussi confortable que l'on pouvait l'attendre et avec une très grande fenêtre donnant sur le magnifique paysage entourant le temple. Il y avait plus d'accès au ciel dans cette pièce que dans la volière si c'est dire. Cependant avant que Doli ne puisse exprimer son indignation, il fut coupé par la prise de parole du directeur.

Les propos de l'homme firent enfin réaliser à Doli à qui il avait affaire et le calma presque immédiatement, après tout, il n'était pas stupide au point de s'en prendre verbalement a une personne aussi puissante, surtout quand il voulait lui demander un service.
De plus, le regard que lui lança Hoheinheim était presque assez pour glacer le sang de l'Heishi, celui-ci se savait complètement surclassé et n'allait donc pas faire le malin et suivit les instructions, s'asseyant dans le fauteuil aussi confortable que l'aspect des larges coussins couvrant l'assise le laissait présager. C'était la première fois que Doli s'asseyait sur une surface aussi douce et agréable, mais il ne se laissa pas aller au contentement et prit la parole d'une voix beaucoup plus calme que quelques minutes auparavant.

"Désolé de vous déranger ainsi, mais ce que je viens de voir dans un tel endroit réputé me fit perdre mes moyens. Imaginé que dans un temple comme celui-là, il puisse y avoir une telle maltraitance me fit voir rouge. Pour me présenter, je suis Doli Kosobayui, le membre du clan Kosobayui envoyé ici par la capitale afin de prendre soin de vos oiseaux qui avaient apparemment contracté une maladie contagieuse"

À ce moment, là Doli prit une profonde respiration et contracta ses mains sur les accoudoirs afin de se calmer un peu en repensant à l'état de la volière.

"Cependant, ce que je vis dans la volière est juste indigne d'un tel établissement réputé, je suis sur que même les plus grands ennemie de l'empire ne serait pas emprisonné dans des conditions aussi peu confortable que vos oiseaux. Ils sont presque forcés à dormir dans leurs déjections, et ils doivent boire et surement mangé de la nourriture souillé"

Au fur et à mesure de sa prise de parole Doli sentait sa voix commencer a tremblé sous la colère retenue, mais continua tout en essayant de limiter cela

"Voyant cela et avant de soigner les oiseaux a proprement dit, je suis venu ici afin de parler à un responsable qui pourrait changer cette situation, après tout, je préférerais euthanasier ces pauvres bêtes que les soignées pour que les oiseaux continuent à vivre dans de telles conditions"

Doli avait conscience qu'il était limite avec une telle déclaration, mais son amour pour le peuple volant était trop grand pour qu'il puisse résister à ces pulsions.


Dernière édition par Kosobayui Doli le Dim 5 Juin 2016 - 16:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1136
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: De nouvelles traces d'Hoheinheim (w/ Van) Sam 4 Juin 2016 - 11:44

C'est assez surprit que le Seigneur de Guerre découvrit ce que pouvait bien lui vouloir le Kosobayui. Apparemment fâché, celui-ci ne comprenait tout simplement pas comment les oiseaux de cet établissement pouvaient se retrouver à vivre dans de telles conditions... Van n'avait aucunes excuses quant à l'entretien plus que succins, de la volière. Il fallait dire qu'il n'avait pas vraiment le temps de se préoccuper de l'état de santé de ses volatiles...
Hoheinheim fut finalement soulagé de constater que l'origine de toute cette révolte n'était pas dû à quelque chose de dramatique. Même malades, les oiseaux pourraient encore guérir si l'on venait leur apporter un peu de soin et d'entretien... N'était-ce pas d'ailleurs un premier pas, que de faire appel à un membre du clan des Kosobayui pour s'en charger ?

Van ~ " Tu es venu frapper à la bonne porte Doli kun. J'entends bien que de telles conditions doivent être difficiles à accepter pour un Kosobayui... Mais je n'ai malheureusement jamais trouver quelqu'un de suffisamment compétent où assidus pour s'occuper de cette tâche. Saches que je suis disposé à te fournir tous les produits nécessaires à leur bon rétablissement. "

Le Lumineux se souvint de ce jeune étudiant qui était lui aussi venu le voir quelques jours auparavant car il ne pouvait plus contacter sa mère avec les oiseaux de la volières. Il avait aussi conscience que pour beaucoup d'autres, cette volière représentait le seul moyen de contact avec l'extérieur. Un grand nombre d'étudiants ne venaient pas de Taki et avaient prit l'habitude d'entretenir plusieurs correspondances avec leurs proches... Mais depuis peu tous les oiseaux étaient tomber malade et ne pouvaient plus remplir leur rôle.

Van ~ " Quelqu'un t'aidera dans ta tâche, il s'agit d'un jeune étudiant qui avait prit l'habitude de se servir régulièrement des oiseaux pour contacter sa famille. Tu le trouveras certainement dans la volière lorsque tu commenceras à travailler... "

Finalement le Trentenaire partit se rassoir à son siège. Il n'y avait vraisemblablement plus aucune raison de se méfier du Kosobayui, ni de ses réelles intentions. Maintenant qu'il avait lâcher ce qu'il avait gardé sur le cœur et que la tension semblait être redescendue, les deux hommes ne trouveraient que des solutions positives à leur problème commun.

Van ~ " J'aimerais donc que tu apprennes à ce jeune garçon comment garder ces oiseaux en bonnes santés. Je pourrais par la suite lui confier l'entretien de la volière et être rassuré de ne plus la voir dans un tel état. Sommes nous entendus ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taïchou
Messages : 132
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: De nouvelles traces d'Hoheinheim (w/ Van) Dim 5 Juin 2016 - 16:19

Dire que la prise de parole du directeur du temple fit plaisir au fier membre des Kosobayui est surement un très bon euphémisme. Avoir une personne prête à accepter qu'elle a fait des erreurs, et mettant les ressources nécessaire à les corriger était un trait que Doli appréciait, cela démontrait que l'homme lui faisant face se souciait vraiment des personnes l'entourant et que malgré sa position prestigieuse, il n'était pas imbu de cela. Il prenait même le temps de noter les petites habitudes de ses élèves, après tout peu de dirigeants prenait la peine de remarquer les personnes de moindre importance l'entourant.

Certes, il surveillait peut-être juste les personnes communiquant avec l'extérieur de son temple pour s'assurer que rien de dangereux se passe ou pour surveiller les dites personnes, mais cela semblait très peu probable a Doli et laissa donc cette ligne de pensée de côté. Préférant réfléchir rapidement à ce qu'il pouvait faire pour remplir la tâche qu'on lui donnait, et surtout ce qu'il pouvait en tirer pour lui-même.

Après tous si Van mettait à sa disposition tous les produits nécessaires à l'accomplissement de la mise aux normes Kosobayui de la volière cela voulait surement dire que le directeur accepterait surement de fournir quelques sceaux fort utile.

Ayant pris sa décision Doli prit enfin la parole après cette minute de réflexion intense, mais commença doucement dans son argumentation.

"Je vous remercie beaucoup pour avoir pris en compte ma demande, et je suis tout à fait prêt à former un de vos étudiants pour qu'il sache fournir les soins de bases à vos messagers. Cependant, je n'ai pas le temps de le former pour tour les cas, et je ne peux pas lui transmettre certaines connaissances sans le connaitre plus. Vous devrez donc probablement toujours faire appel à des membres de mon clan en cas d'épidémie ou d'ennui de cet ordre."

Une fois arrivé à ce moment-là et arrivant a la partie la plus intéressante de cette discutions, maintenant que Doli savait que les oiseaux serait soigné convenablement, le jeune Heishi prit une respiration profonde.

"Cependant pour améliorer l'état de votre volière, à moins de la déplacer complètement, il y aurait quelques ajustement architecturaux à faire, notamment agrandir les accès au ciel. Malheureusement avec le nombre de cascades aux alentours et le climat de ce pays une aussi grande ouverture risquerait d'affaiblir vos messagers qui si je ne me trompe pas viennent de mon pays qui possède un climat bien plus sec. Je voudrais donc savoir si avec la connaissance des sceaux que vous êtes réputé pour avoir, vous pourriez créer une barrière sur les ouvertures pour limiter l'influence climatique de l'extérieur ? Ou tout du moins l'humidité de la pièce ?"

Au moment de sa demande Doli arborait un regard plein d'espoir sur son visage, après tout si de telles choses étaient possibles se serait non seulement très agréables pour la volière local, mais se serait surtout des connaissances très importante a rapporter à son clan, ce qui leur permettrait surement de faire de nouveaux progrès en tant que dresseur d'oiseaux. En plus de cela en commençant une telle discutions sur les sceaux Doli se créait l'opportunité d'aborder le sceau qu'il voulait plus personnellement pour son propre bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1136
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: De nouvelles traces d'Hoheinheim (w/ Van) Mer 8 Juin 2016 - 0:26

Apparemment Hoheinheim avait à faire à un fin connaisseur très pointilleux. A ses yeux, les oiseaux lui servaient certes à transmettre des missives mais de là à leur offrir plus de luxe que ses étudiants .. Il ne fallait pas exagérer. Van comprenait bien que les volatiles aient besoin d'espace et d'un climat plus favorable à leur épanouissement. Malheureusement pour eux, leur Maître avait choisi de construire son temple sous une cascade. Un fait irréfutable que rien ne pourrait changer. Pas même le Fuinjutsu.

Van ~ " Le Fuinjutsu est utile je te le concède... Néanmoins il est loin d'être la réponse à tout. " Finit-il par ajouter. " Le peu que tu apprendras à cet étudiant sera déjà bien mieux que la façon dont ils sont traités à l'heure actuelle. Quant à la volière, je leur trouverai un endroit convenable où ils pourront voler plus librement sois en rassuré. "

Pour ce qui était de l'humidité Van ne pourrait rien faire contre la nature elle même. Les oiseaux devraient donc simplement s'adapter à leur nouveau climat et se faire à l'idée que l'air serait plus humide à supporter. Leur métabolisme aurait tôt fait de s'habituer. Une fois les premiers virus contractés puis les premiers anticorps développés, l'humidité ne tarderait plus à n'être qu'un lointain souvenir.

Van ~ " Maintenant j'aimerai savoir ce dont un Kosobayui est réellement capable d'accomplir. Saurais-tu les dresser pour qu'ils apprennent à vivre parmi nous au sein du Temple ? "

La question du Lumineux se voulait bien curieuse. En effet ce dernier ne connaissait que trop peu le pouvoir des Kosobayui et aurait aimé en apprendre davantage grâce à l'aide de Doli. Un clan aussi réputé qu'eux à Tori devaient très probablement détenir des capacités intéressantes. A moins qu'il ne s'agisse d'autre chose...
Finalement le Trentenaire prit soin de mettre de côté toute la paperasse qu'il était plus tôt en train de remplir. Bien droit face à Doli, son regard s'était fixé sur les pupilles du jeunes garçon l'air avide de savoir. Doli allait-il être un sujet intéressant ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taïchou
Messages : 132
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: De nouvelles traces d'Hoheinheim (w/ Van) Sam 11 Juin 2016 - 11:42

La réponse du seigneur de guerre déçut plus qu'un peu, Doli, en effet celui-ci se voyait déjà trouver une solution pour permettre d'importer de nouvelles espèces d'oiseau au sein de son clan afin de permettre d'avoir une collection encore plus importante et impressionnante. Malheureusement, le haut gradé venait de reconnaître son incapacité à procurer des joints permettant de contrôler l'atmosphère d'un lieu confiné, à moins qu'il n'en ait tous simplement pas envie malgré sa déclaration précédente.
Après tous cet homme habitué au pouvoir pourrait avoir du mal à se mettre au même niveau qu'un ouvrier pour reconstruire une simple volière.

Mais bon le jeune Kosobayui ne pouvait pas y faire grand chose et cacha sa déception au mieux se concentrant plutôt sur les dires qui suivirent de la part de son interlocuteur, et se consola de la reconnaissance du problème de la localisation de la volière.

Les dit dires étaient d'ailleurs loin de lui plaire, il faisait intervenir la réputation du clan Kosobayui mais demandait une tâche impossible pour montrer toute la compétence de son clan dans le dressage d'oiseau.
Doli contrôla donc comme il pouvait son caractère et prit la parole essayant de faire transparaître le moins de colère possible.

"Je ne sais pas ce à quoi vous vous attendez, mais les oiseaux sont des êtres vivants, je ne peux pas changer leur comportement en un claquement de doigts, un dressage prend des années à être fait dans les règles de l'art. Certes, je pourrais les aider à être plus docile pour qu'on puisse leur attacher des lettres plus facilement, mais comme ils ont déjà été dressés pour le transport de message, je ne pourrais rien faire de plus à ce niveau-là sous risque de les confondre complètement.

Et par rapport au fait de les habitués au climat local cela prendrait des générations de croisements intelligents pour la plupart des membres de mon clan. Seul nos plus grands expert en génétique peuvent accélérer de telles choses, donc si vous voulez avoir de tels effets, je vous prie d'envoyer une demande directement à mon chef de clan, Kosobayui Sayuri"


Après avoir dit cela et ne voulant pas pousser sa chance trop loin, Doli souffla un bon coup et prit congé de la personnalité lui faisant face.

"Sur ce, étant donné que vous avez fait tous ce que vous pouvez pour résoudre le problème je vais retourner à la volière pour commencer les soins et former le jeune étudiant dans les soins de base"

Saluant d'un signe de tête le jeune homme se leva et quitta la pièce allant remplir sa mission.

~~~~~~~~

Une semaine plus tard

Doli venait de passer la semaine à remettre les oiseaux sur pied et surtout à enseigner une certaine rigueur dans le traitement des oiseaux à son apprenti local. Celui-ci devait tenir énormément à pouvoir contacter ses parents, car il avait été très attentif et avait surtout pris les recommandations sur l'hygiène du lieu de vie des oiseaux au pied de la lettre. Ainsi, la volière actuelle était plus propre que certain hôpitaux clandestins à l'heure actuelle, satisfait de l'état des oiseaux et sachant qu'il ne devait pas tarder à retourner à la capitale, il décida d'aller faire son rapport à Van.

Il espérait d'ailleurs profondément pouvoir reprendre une discussion sur les sceaux lors de ce rapport, ou sinon il devrait se jeter à l'eau et demandé directement un service à l'un des principaux personnages de l'empire.

Doli se retenait donc de nouveau devant la porte du bureau du directeur, mais cette fois ci le jeune homme était très calme et avec une idée clair du rapport qu'il allait faire au gérant du temple. Ainsi que la façon détourné d'arriver à repartir du temple avec son sceau de stockage de secours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1136
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: De nouvelles traces d'Hoheinheim (w/ Van) Sam 25 Juin 2016 - 11:07

Le garçon expliqua qu'il ne pourrait rien faire pour dresser les oiseaux et leur apprendre à vivre en communauté avec les habitants du Temple. Du moins rien qui se ferait rapidement. Van n'était pas non plus un fervent admirateur des oiseaux mais aurait cru que les voir voler dans les jardins du Temple ne rendrait son école que plus attrayante. Puisque le Kosobayui n'y pourrait rien de ce côté là, Hoheinheim se contenterait bien assez de voir ses oiseaux rétablis dans un premier temps.

Finalement l'Heishi du Shukaï quitta le bureau du Directeur. Une semaine passa, pendant laquelle Doli s'acquitta parfaitement de sa tâche. Il ne restait que peu d'oiseaux encore malades. L'état d'insalubrité dans laquelle s'était retrouvée la volière quelques jours auparavant était difficile à imaginer maintenant qu'elle était propre. Hoheinheim attendait la visite du garçon qu'il n'avait pas revu depuis lors. On avait su lui rapporter l'avancement des travaux sans que lui même n'ait à se déplacer personnellement. Le Kosobayui avait accompli un bon travail tout en expliquant les façons de faire au jeune étudiant qui l'avait secondé. Aujourd'hui parfaitement capable de tenir la volière dans un état potable, l'étudiant lui même en était plutôt fier.
De nouveau face à face dans le bureau du Seigneur de Guerre, Van venait d'écouter tout le rapport avec attention.

Van ~ " C'est du bon travail, je tâcherai de faire appel aux membres de ton clan plus souvent à l'avenir. Saches que tu seras toujours le bienvenu dans cet établissement Doli kun. "

Une façon comme une autre de le remercier plus personnellement en plus du travail qu'il avait fourni et qui lui serait payé. Autant dire qu'une semaine à s'occuper de soigner autant d'oiseaux justifiait largement son salaire. En regardant Doli, le Trentenaire sentit que ce dernier semblait hésiter à lui poser une question. Curieux mais aussi très intrigué, Hoheinheim voulu briser la glace en passant le pas à sa place.

Van ~ " Tu voulais me demander quelque chose ? Et bien vas-y je t'écoute mon garçon !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taïchou
Messages : 132
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: De nouvelles traces d'Hoheinheim (w/ Van) Mar 28 Juin 2016 - 17:54

Entendre que son travail était reconnu était une réelle source e bonheur pour Doli, surtout quand ce travail concernait une de ses plus grandes fiertés. Sa capacité à prendre soin d'oiseau.

Il avait donc un sourire qui marquait allègrement son visage.

D'autant plus qu'il venait de prouver les mérites de son clan sur le traitement des oiseaux de nouveau, et ceci auprès d'une personne très puissante politiquement. Avec cette simple tâche il avait fait progresser les intérêts de son clan. Après tout les Kosobayui veulent vivre tranquille au sein de leur pays, mais recevoir des propositions d'emploi, ou des commandes d'oiseau était toujours un plaisir pour le clan qui avait besoin des fonds générés pour améliorer encore leurs compétences ainsi que d'élargir leur réserve.

Cependant maintenant que l'affaire officielle était terminée, le jeune homme sentit une boule se former dans son estomac.

Il appréhendait clairement de demander à la personne lui faisant face le petit service qu'il voulait demander.

Finalement, ce fut cette appréhension apparente qui simplifia la situation, son interlocuteur en prenant conscience et venant a la pêche aux informations de lui-même.

Quelque peu soulagé par le cours des événements Doli retint tout juste un soupir, puis pris la parole avec une voix aussi douce et chantante que possible, après tout, il avait remarqué que ça avait tendance a pousser les gens a être plus agréable avec lui.

"Je voulais en effet vous demander un petit service... je suis à la recherche d'un maître des sceaux afin de me faire apposer un ...hmm un sceau assez spécial qui pourrait me sauver la vie un jour"

Maintenant qu'il était lancé le jeune manieur de plumes n'avait plus le choix et se lança dans l’explication de ce qu'il recherchait.

"Je voudrais un sceau de stockage discret directement apposé sur mon corps. Un sceau assez puissant pour stocker une réserve non-négligeable de plume en dernier recours. De ce que j'ai entendu sur les sceaux cela est tout à fait possible, cependant, je voudrais aussi que ce sceau ne puisse être activé que via mon propre chakra et sans contact, cela par contre je ne sais absolument pas si c'est possible."

Voilà, c'était fait, la demande était adressée, il ne pouvait plus rien faire si ce n'est attendre une réponse du lumineux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1136
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: De nouvelles traces d'Hoheinheim (w/ Van) Mar 28 Juin 2016 - 19:08

Van resta le regard rivé sur le jeune garçon après lui avoir demander ce dont il souhaitait lui parler. A présent que son travail à la volière était terminé, Doli pourrait dés qu'il le voudrait rentrer auprès des siens au Pays des Oiseaux. Pourtant quelque chose paraissait retenir le Kosobayui. Plus précisément une requête qu'il ne tarda pas à formuler au Lumineux. Doli souhaitait se faire apposer un Fuinjutsu qui lui permettrait de sceller un certain nombre de ses plumes. Le but étant qu'en cas de panne sèche, ce dernier puisse compter sur les quelques unes qu'il aura au préalable entreposer dans le sceau. Rien de très compliqué pour Van, si ce n'était la méthode qu'il utiliserait pour permettre au garçon d'avoir lui même recourt à sa réserve lors d'un combat. L'opération pourrait prendre un peu de temps mais ne semblait pas impossible à réaliser.

Van ~ " Tiens ? Quelle requête singulière ... Tu es bien la première personne que je rencontre à me demander de lui apposer un Fuinjutsu volontairement Doli. Ne pouvez-vous créer vos propres plumes vous autres les Kosobayui ? "

Simple curiosité du Trentenaire qui n'imaginait pas bien de quoi étaient capables les membres de ce clan. Sans se presser, Hoheinheim se leva de son siège et vint se placer aux côtés de Doli. Il venait de composer quelques mudras et d'élever légèrement l'une de ses mains, paume ouverte vers le ciel. Un chakra bleuté s'échappait des cinq doigts bien écartés du Lumineux qui resta dans cette position avant de demandé où Doli souhaitait avoir sa marque.

Van ~ " Avant de poser ce sceau je me dois de t'avertir de quelques détails importants. Ce Fuinjutsu te liera à moi d'une façon où d'une autre. La seule façon de le retirer sera de le rompre avec une technique de descellement. Et enfin celui-ci évoluera de la même façon que tu progresseras en tant que Shinobi. "

Son autre main venait de soulever trois de ses doigts pour bien faire entendre chacun des détails aux Kosobayui. Il serait bête de sa part de ne pas savoir tout ça. Où bien encore de tenter quelque chose qu'il ne faudrait pas. Van n'était pas le genre d'homme à faire les choses inutilement bien au contraire. Son expérience et ses trente printemps passés lui avaient au moins apprit à n'accorder sa pleine confiance qu'à quelques personnes. Il était clair que pour leur première rencontre, le Seigneur de Guerre ne rendrait jamais un tel service sans contre partie.

Van ~ " Si les closes te conviennent alors il te suffira de m'indiquer où tu souhaites que le sceau se trouve. "

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taïchou
Messages : 132
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: De nouvelles traces d'Hoheinheim (w/ Van) Mar 5 Juil 2016 - 12:23

Finalement demandé service a un seigneur de guerre n'était pas très compliqué. Il suffisait de leur rendre un petit service et de bien le faire, tout du moins cela semblait très bien marché avec Van Hoheinheim. Peut-être que cela était simplement dû au fait que le seigneur de guerre de Taki avait un comportement atypique parmi les siens.

Toujours était-il que le manieur de plume était soulagé de l'accord rapide et facile de son interlocuteur. Même s'il fut quelque peu refroidi par la remarque sur le manque de personne se portant volontaire pour recevoir un sceau. Des maigres connaissances sur le sujet que possédait Doli il n'en voyait pas vraiment la raison, après tout rien ne pouvait arriver de mal lors de la pose d'un sceau, en tout cas pour les simples. Et de toute façon, ce n'était pas comme si on pouvait transformer les gens en marionnette humaines avec un simple joint fait aussi rapidement avec quelque mudra. Cela Doli en était convaincu.

Il ne voyait donc pas d’inconvénient au fait que le sceau qui pourrait surement lui sauver la vie un jour le lierait au haut gradé de l'empire. De toute façon si les choses tournaient mal pour lui au sein de l’empire, il lui suffirait de trouver une personne maîtrisant les fameuses techniques de descellement pour être libre comme l'air.

Doli hocha donc la tête pour montrer son accord et déglutit quelque peu ne sachant pas trop a quoi s'attendre lors de l'apposition du sceau.

Il se contenta donc de rassembler ses cheveux dans sa main droite et les écarta vers son épaule laissant sa nuque à l'air libre pour la première fois depuis quelques mois.

Une fois sa peau a l'air libre, il la pointa pour bien faire comprendre à Van que c'était la zone de son choix.

Le message dut passer, car quelques instants après il sentit les doigts chauds de Van en contact avec sa nuque quelques instants avant qu'une vague de chakra traverse son corps.

Ce fut le seul effet qu'il sentit lors de l'apposition du sceau. Étant par conséquent peu sur du succès de l'opération il apprécia fortement les deux miroirs que lui tendit le maître des sceaux afin que Doli puisse admirer le résultat.

Ce résultat était bien que quelque peu trop distinctif, sublime. Le sceau avait en effet pris la forme d'un scorpion tribale très bien fait, est-ce que cette forme était dû au fait que Van était lié a cet espèce particulière il ne le savait pas mais il s'en fichait aussi quelque peu, tout ce qui importait était qu'il avait son sceau.

Il se tourna donc vers Van avant de lui adresser à la fois un sourire et la parole.

"Merci beaucoup pour ce travail magnifique, je suis sûr qu'il remplira son office sans problème. En tout cas je suis prêt à te rembourser ce service a tous moment où je suis libre de mon temps officiellement. Surtout n’hésite pas à me contacter en cas de besoin"

Sur ces mots et les adieux qui s'en suivirent Doli reparti vers sa chambre récupérer ses affaires pour rentrer à la capitale, mais avant de sortir du bureau le Kosobayui remit bien en place ses cheveux masquant à tous la présence du sceau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

De nouvelles traces d'Hoheinheim (w/ Van)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Taki no Kuni :: Temple Ao'-