N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 La nuit tombera lorsque le soleil se couchera

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 390
Rang : B+

Message(#) Sujet: La nuit tombera lorsque le soleil se couchera Lun 4 Juil 2016 - 20:49

La forêt du Pays du Feu était réputée pour être particulièrement dense, mais aussi pour la grande variété d'espèces vivantes qu'elle regorgeait ; des animaux sauvages tels que les renards ou les cerfs, des créatures rampantes ou bien volantes, il s'agissait du lieu idéal pour pratiquer la chasse. Cependant, Yohru faisait partie de ceux qui aimaient lutter de face. Chasser qui est une activité de patience où il faut suivre la proie silencieusement n'était pas faite pour lui, il préférait hurler haut et fort sa venue. Néanmoins, il n'avait pas le choix s'il voulait manger. Incapable de gagner de l'argent par lui-même, tandis que la nourriture que lui offrait la cantine ne suffisait pas, il se retrouvait obligé à courir après ces morceaux de viande sur pattes. Son manque de discrétion était sa plus grande faiblesse. Avant même qu'il ne voie l'animal que ce denier s'était déjà enfuit en entendant ses bruits de pas se rapprocher. Il ne détestait pas courir après tout ce qui bougeait, mais lorsque ces derniers sont insaisissables à cause de leur agilité ça devenait facilement énervant pour le jeune garçon. Finalement, les heures continuaient de passer sans qu'il ne puisse capturer ne serait-ce qu'une seule de ces petites bêtes.. Il avait faim et il ne pouvait rien faire pour lutter contre cette envie irrésistible de manger. Son corps s'alourdissait par la fatigue se balançant peu à peu vers l'avant, tandis que ses bras ballottaient dans les airs. Il posait un pied devant l'autre, avant que ces derniers se retrouvent à court de force pour continuer. Genoux à terre, il lui restaient toujours ses bras pour continuer de se traîner vers l'avant. Malgré ses efforts, le sommeil rattrapa facilement ce corps rongé par la famine. Il se retrouva affalé sur le parterre fleuri et semblait être sans défense dans cette forêt où pourrait surgir l'ennemi à n'importe quel moment. Pourtant il avait perdu toute notion de réalité, il était bercé dans ses songes. Petit à petit, les oiseaux se rapprochaient de ce corps immobile pour venir lui picorer ses mèches rousses, les animaux s'inquiétant de la présence de ce corps étranger se rapprochaient également, puis lorsque le rouquin commença à ronfler, tous s'échappèrent..

Ainsi, le soleil commençait à se coucher. Pendant que Yohru dormait profondément, la nuit venait peu à peu remplacer le jour. Lorsqu'il rouvrit les yeux, il était déjà trop tard. Les alentours étaient devenus sombres, les arbres s'entremêlaient ne laissant voir qu'un amas d'ombre. Tournant la tête à droite puis gauche, l'enfant ne se souvenait plus par où il était venu. Il se releva puis commença à marcher parmi ces sapins à la recherche d'une sortie quelconque, cependant tout était noir. L'astre de la nuit ne suffisait pas à éclairer son chemin à travers ce labyrinthe.. Puis un gros bruit sinistre se mit à grogner résonnant entre les allées de végétations.. Il s'agissait de son ventre qui toujours vide, réclamait n'importe quelle nourriture à se mettre sous la dent.. Guidé par cet instinct, il se mit en quête d'une nouvelle proie. Il avançait à moitié réveillé, ses bruits de pas devinrent silencieux, marchant sur l'herbe tel un fantôme..



Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai 2017 - 16:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 575
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: La nuit tombera lorsque le soleil se couchera Jeu 7 Juil 2016 - 19:30

    Chasser de nuit, une méthode peu connue hormis des lâches et des couards. Au pays de la Cendre, la plupart des gamins optaient pour cette stratégie. Pourquoi ? Non, il n’était pas plus aisé de capturer un animal. Par contre, l’on croisait bien moins d’humains ainsi. Notamment les autres chasseurs qui ne se contentaient pas que des bêtes à fourrure dans son pays natal. Ils partaient en quête de proie sans savoir si les rôles s’inverseront ou non.

    La nuit et sans feu, évidemment. Ca fait fuir les bêtes et attire les hommes, tout le contraire du but recherché. Un demi-crâne comme masque et les pieds nus, comme à son habitude. Une tenue légère mais recouvrant l’ensemble de sa peau pour ne laisser aucun indice aux autres sur son état. Et enfin, un canif et des kunais à la ceinture. Sa tenue de combat depuis toujours, hormis les projectiles qui ont été ajoutés huit ans auparavant lorsqu’il arriva à Konoha.

    Shigo avançait lentement, d’arbre en arbre, demeurant immobile contre chaque tronc, l’oreille tendue, avant de se faufiler plus loin. La pâleur de la lune était bloquée par les nombreux feuillages de la forêt et les ténèbres régnaient en maître ici-bas. Il fallait avancer à tâtons pour ne pas risquer d’être vaincu par des racines courageuses.

    Tout à coup, un bruit familier interrompit la tranquillité de la nuit. Ca n’était pas un son animal, mais le Yamanaka connaissait très bien son origine. Il l’avait vécu trop souvent pour l’ignorer.

    « Qui êtes-vous ? »

    Ami ou ennemi ? Brigand, chasseur ou campeur ? Sa voix vola dans la pénombre alors qu’il s’était adossé à un tronc. Ca ne servait à rien de se découvrir, il ne verrait pas sa cible de toute façon. A moins d’allumer une torche, mais il n’en avait pas sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 390
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: La nuit tombera lorsque le soleil se couchera Ven 8 Juil 2016 - 9:41

C'était comme se réveiller au beau milieu nuit avec la gorge asséchée. Connaissant le chemin de la cuisine pas cœur, il descend machinalement les escaliers pour aller prendre un verre d'eau. Cependant, le jeune garçon découvre que le robinet est vide, sans aucun liquide pour hydrater ses veines. Il était actuellement dans ce cas-là. Il avait faim, cette faim lui tournait autour comme une malédiction, mais il n'avait rien pour apaiser cette faim. Son estomac hors du commun mangeait plus que la normalité, causant chaque fois plus d'ennuis que de bonnes choses.. Il n'avait plus le choix, il devait trouver quelque chose à se mettre sous la dent et vite. Sans même voir son propre corps bouger, il partait à la chasse. Soudain, une voix l'interpela à travers cette nuée d'arbres. Il tourna son regard en direction de la provenance de ce son, cherchant à voir qui était là. Cependant, il faisait bien trop sombre pour qu'il puisse apercevoir quoique ce soit si ce n'est qu'une silhouette d'ombre. Mais qu'importe, car il savait à présent que quelqu'un était là, il savait qu'une personne composée de chair tendre était juste là. Haussant un léger sourire qui s'étirait peu à peu vers les oreilles vint illuminer son visage. Sans même prononcer une seule réponse, il se contenta de courir vers cette direction. Il n'avait pas besoin de voir qui était là, il n'avait qu'à lui sauter dessus et le dévorer. Il accéléra sa course, se servant de ses deux jambes comme d'un ressort pour bondir sur la proie et tenter de l'avaler.. Il n'avait aucune certitude de l'origine de cette silhouette, ne pensant qu'à la seule idée qu'il s'agissait d'un homme. Mais lorsqu'il se rapprochait, il découvrit tardivement qu'il s'agissait du bois d'un tronc d'arbre. En plein dans l'élan de son saut, il n'avait plus la possibilité de reculer. Il se cogna violemment le crâne et retomba lourdement en arrière au sol. Ainsi l'homme se serait caché derrière un arbre ?

Un coup dur qui vint donner naissance à une bosse sur la tête du rouquin. Ce dernier ouvrit ses yeux, à présent totalement réveillé sans obéir à ses pulsions données par sa faim. Ou du moins presque totalement réveillé, il avait encore la tête qui tounait et la vision qui lui montrait tout autre que la réalité. Il avait bien envie de vomir sur le coup, mais il n'avait rien à recracher.. Les yeux rivés sur le ciel, la première chose qu'il remarqua.
    " ..Il fait nuit ? "
Pour lui les instants précédents n'étaient qu'un simple rêve où il sautait sur un plateau de viande présenté sur un plateau doré. Voyant le ciel sombre et quelques étoiles à peine perceptible caché par le feuillage de l'arbre sous lequel il se trouvait, c'était pour lui comme de la magie. En un clignement de paupières, le jour passe à la nuit. Il dévia ensuite son regard derrière l'arbre, curieux de chercher ce qui se trouve derrière. D'abord la forme d'un homme, vu la taille il faisait sans doute une à deux ou bien trois têtes de plus que le garçon. Yohru se releva avec les yeux arrondis, surpris de voir quelqu'un d'autre dans cette forêt où il se croyait seul. Se rapprochant pour se retrouver nez à nez face au .. Crâne d'un squelette ? Il rapprochait son visage pour tenter de voir à travers le masque, mais rien d'autre que du noir. Il se frotta les yeux, puis se pinça pour vérifier qu'il était bien réveillé. Finalement il soupira une fois, puis recula d'un pas avant de jeter à nouveau un regard à l'inconnu.
    " UUUNNN FAAAANTOOMME ! UN MOORT QUUII S'ESSST FAAAIITT ARRACHÉÉ LA PEAU DU VISAAAAGE VIEEENT HANTEERRR LA FOOORRÊTTT ! ÀÀ L'AAAAIDDE ! " Criait-il en courrant à tort et à travers.
Il n'avait pas peur des monstres, ni de rien. Il s'était même permis de cracher face au cadavre de son maître. Pourquoi hurlait-il ainsi à travers toute la forêt alors ? Simplement car il n'y croyait pas jusqu'à présent, mais une fois qu'il vit l'existence d'un fantôme de ses propres yeux, en pleine nuit, en pleine forêt, que faire d'autre à part courir ? Lui qui avait volé les offrandes destinées aux morts posées sur leur tombe, lui qui avait crié mille insultes devant tous ces esprits, était-ce l'envoyé du Diable qui venait le traîner aux enfers ? Il s'agissait de son côté d'enfant stupide qui ressortait actuellement. Une peur qui lui fit oublier quelques instants la faim. C'était tout de même amusant lorsque l'enfant lui-même est un démon...


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai 2017 - 16:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 575
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: La nuit tombera lorsque le soleil se couchera Ven 8 Juil 2016 - 17:28

    La secousse de l’impact contre l’arbre se propagea jusqu’au dos du Yamanaka qui se demanda alors si le bruit précédent ne venait pas plutôt d’un bête sanglier. Sauf que le sanglier ne tarda pas à prononcer des mots civilisés. Il contourna l’arbre, fixa l’homme au masque comme s’il cherchait à voir à travers lui, et s’en alla en hurlant subitement.

    … Une stratégie de fuite subtile ?
    … Un simple demeuré inconscient ?

    Dans un cas, il était rusé, dans l’autre idiot. Shigo réfléchissait encore à ces deux possibilités tandis que le jeune homme s’enfuyait en criant à tue-tête. Manquerait plus qu’il percute un autre tronc et s’assomme, et alors le Yamanaka saura choisir entre ses deux hypothèses. Mais bien qu’il semblait effrayé, Shigo ne devait pas baisser sa garde pour autant. Après tout, il s’agissait d’une méthode peu répandue mais existante tout de même pour vaincre quelqu’un de plus fort que soi.

    Shigo fit un pas sur le côté afin de débarrasser l’arbre de l’axe de visée. Il récupéra ensuite un kunai à sa ceinture, se référa aux hurlements de l’enfant, et lança le projectile tranchant dans sa direction, estimant sa taille et la distance afin de viser une jambe, ou tout du moins la partie basse du corps afin d’éviter de le tuer par ce biais-là. Le Yamanaka prit immédiatement un deuxième projectile en main et tendit l’oreille pour vérifier les résultats de son tir précédent. Enfin, il reprit la parole à son tour.

    « J’ai posé une question. Qui êtes-vous ? »

    Une voix froide, dénuée de toute émotion. Un calme et un sang-froid exemplaire pour la situation. Il était prêt à bondir derrière son tronc s’il le fallait, ou à lancer toutes ses armes les unes après les autres sur le jeune inconnu. Tuer ne l’effrayait pas : seule sa propre survie comptait. D’ailleurs, peut-être qu’après cet avertissement, l’étranger deviendra plus coopérant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 390
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: La nuit tombera lorsque le soleil se couchera Ven 8 Juil 2016 - 18:18

C'était bien rare pour Yohru d'avoir peur ainsi. Son visage devenait peu à peu plus pâle à la vue de ce fantôme qui vraisemblablement était un défunt esprit qui revenait sur terre pour maudire le rouquin. Lequel était-ce ? Le fermier mort avec sa chèvre ? Ou bien la vieille marchande à qui il avait fait un croche-pied pour qu'elle se fracasse le crâne contre un rocher ? Ou peut-être bien son maître lui-même qui remontait des profondeurs des enfers pour venir le sermonner ? Jamais jusqu'à présent, il n'avait eut peur de se faire disputer, mais là s'il revenait sous la forme d'un fantôme, il s'agissait bien d'une toute autre histoire.. Cependant, la tête du crâne ne ressemblait pas vraiment à celui de Yoshida Shoyou, son maître, il n'était pas suffisamment arrondi pour l'être. Mais qui pouvait-il bien être ? Il courrait droit devant lui, manquant à deux reprises de se prendre l'une des nombreuses racines qui couvraient le sol. Il ne prêtait plus aucune attention aux alentours se contentant simplement de chercher la sortie de ce cauchemar éveillé. Quand il s'apprêta à trébucher sur la troisième branche, une lame vint érafler sa jambe droite. Retombant au sol, surpris par cette attaque soudaine. Il ressentait bel et bien des picotements au niveau de sa blessure, il ne rêvait donc pas. Il tourna lentement son regard vers l'arme plantée au sol et tenta de le prendre dans ses mains avec de légers tremblements dans chacun de ses gestes. Il pouvait reconnaître cette forme, il s'agissait d'un kunai ! Jamais son cerveau n'avait fonctionné à cette allure-là. La seule de ses victimes à utiliser ces kunais était une jeune fillette du nom de Lily ou Mari ou bien Marion, quel était son nom déjà ? Il avait déjà fait une victime ? Il ne se souvenait plus de rien dans ces moments de panique, mais une chose était sûre pour lui a présent : le fantôme venait dans l'unique but d'avoir sa peau. Cette attaque lui était clairement destinée. Il savait très bien comment combattre, mais les êtres vivants uniquement. S'il donnait un coup au crâne, sa main passerait-elle à travers ? Rien qu'à l'idée, il eut un frisson de frayeur parcourant le long de son corps jusqu'aux extrémités de ses quatre membres. Puis une voix froide à en glacer le sang retenti à travers les arbres, sans aucun doute celui de l'esprit. Sans même réfléchir, il répondit dans la grande précipitation.
    " J-JE SAIS PAS QUI JE SUIS ! JE NE SUIS PAS YOHRU ! NI YATO D'AILLEURS ! JE SUIS... Qui ?
N'importe quel nom ferait l'affaire, juste un nom pour lui faire comprendre qu'il n'était pas le petit rouquin insolent qu'il recherchait ! N'importe lequel, juste un nom !
    " MOI C'EST LILIPUCIA ! "
Il s'agissait bien du nom le plus ridicule qu'il n'avait jamais porté de toute sa vie.. Mais lorsqu'il était dans une situation au grand désespoir, il fallait tout tenter, parce qu'il n'avait absolument aucune envie d'être maudit pour ses années à venir. Voilà une journée qui démarrait bien mal, dés son réveil il rencontre un esprit malfaiteur..


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai 2017 - 16:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 575
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: La nuit tombera lorsque le soleil se couchera Ven 8 Juil 2016 - 19:50

    La course du fuyard avait été stoppée par le tir du Yamanaka, lui donnant ainsi raison d’avoir fait ça. Lui restait à sa place, suffisamment loin de l’étranger pour se mettre à l’abri et réagir s’il le fallait. Après tout, un kunaï visant les jambes était rarement suffisant pour vaincre quelqu’un ou pour l’assujettir à sa volonté. Par contre, deux kunaïs… Le deuxième vola vers la voix du jeune homme.

    « Je veux une réponse claire, et non trois. »

    Toujours une voix froide et assurée, sans la moindre trace d’hésitation. Lilipucia… C’était un nom féminin pour une voix masculine. Il aurait pu dire Lilipucio plutôt. Quand bien même, ne sait-on jamais. Peut-être ses parents désiraient-ils une fille ? Mais le tir était surtout un avertissement, une façon de dresser les animaux, et les humains par extension. Le bâton et la question allant de pair à chaque fois, provoquant ainsi une réponse de plus en plus rapide, et surtout moins réfléchie que la précédente.

    « D’où venez-vous ? »

    Un troisième tir, plus haut cette fois, mais pas assez pour toucher le crâne ou la gorge. Après tout, il serait dommage de le tuer avant d’obtenir les réponses recherchées. Le Yamanaka dressait Lilipucia comme les lieutenants de Makka dressaient leurs soldats sur l’île de la Cendre. Une méthode redoutable et effroyable, mais ô combien efficace.

    « Pourquoi vous trouvez-vous dans cette forêt de nuit ? »

    Quatrième projectile, fonçant toujours plus haut. Les munitions du Yamanaka se raréfiaient, et donc le nombre d’avertissement avant le verdict également. Quelle sentence Lilipucia finira-t-il par écoper ? Pour le moment, l’hypothèse du sot à demi-inconscient semblait se confirmer. Mais peut-être gardait-il un atout dans sa manche ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 390
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: La nuit tombera lorsque le soleil se couchera Dim 10 Juil 2016 - 16:08

Peur ? Yohru ne connaissait pas ce mot, il ne ressentait aucune crainte même lorsqu'il se retrouvait face à quelqu'un de plus puissant de lui. Insulter les morts, cracher sur les tombeaux, jamais jusqu'à maintenant, il n'avait songé un instant à l'existence d'une seconde vie après la mort. Puis, même si les esprits existaient, il n'aurait crue en voir un.. Mais à présent c'était bien différent. Juste derrière l'arbre, là-bas, se trouvait un être de ces calamités venues du fin fond du monde revenant sur terre dans le but de prendre la vie du jeune rouquin. Une deuxième lame envoyée atterrie juste à côté, légèrement plus haute que le précédent. Le fantôme n'était pas satisfait de la réponse, il poursuivit avec une seconde question. La voix imperturbable devenait peu à peu plus stressante pour le garçon. D'où venait-il d'ailleurs ? Un village, mais quel était son nom déjà ? N'ayant aucun souvenir, ou plutôt aucun souvenir ne voulait surgir de sa mémoire qui actuellement tournait à grande vitesse. Un nom.. avec feuille.. Un village de feuille ou quelque chose de semblable. Il répondit immédiatement avec la première idée qui lui traversa l'esprit.
    " JE VIENS DE SHITO NO MURA !" Traduis du japonais "village de la feuille"
Aïe ! Une fois prononcé, il se rendit bien compte que la résonance n'était pas bonne. Shito ? Non, son village s'appelait quelque chose comme Konoh.. Sauf qu'il n'avait plus le temps, un autre projectile revenait vers lui. Combien il en avait de ces kunais ? Un esprit était donc capable de faire apparaître une multitude d'armes depuis son corps ? Il leva pile au bon moment son bras, laissant la lame l'effleurer à peine les vêtements. L'esprit serait une des anciennes femmes que son maître aurait fréquentées et larguées au bout d'une nuit, cette dernière reviendrait se venger sur le disciple ? Impossible, son maître n'était pas quelqu'un comme ça, puis la voix semblait plus masculine. Mais qui était-il alors ? L'inconnu poursuivit avec une autre question.
    " JE SUIS ICI POUR DORMIR ! "
Une réponse franche et directe, mais qui contrairement aux précédentes n'était pas un mensonge. Pourtant, dit ainsi elle semblait tout aussi ridicule que les autres. Qui viendrait au beau milieu de la nuit dormir en pleine forêt là où rôde le danger ? Pour le jeune garçon, il ne s'agissait pas exactement de cela. Il s'était endormi durant la journée et s'est réveillé la nuit..


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai 2017 - 16:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 575
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: La nuit tombera lorsque le soleil se couchera Dim 10 Juil 2016 - 17:04

    Un nom de village étrange, un prénom ne concordant pas avec le sexe de la personne, et une raison tout à fait absurde de se trouver au milieu de la forêt en pleine nuit. S’il voulait vraiment dormir, pourquoi n’y avait-il nulle trace ni d’un feu ni d’une tente ? Décidément, le Yamanaka avait véritablement à faire avec un sot sortant tout droit d’un asile.

    Mais le monde pleurerait-il pour la disparition d’un demeuré ?

    La procédure voudrait plutôt qu’il l’amène à Konoha pour qu’il y soit interrogé. Pourtant, pouvait-on vraiment tirer quelque chose d’un énergumène pareil ? Shigo soupira. Les règles étaient plutôt encombrantes par ici. Cependant, un corps au beau milieu de la forêt, qui pourrait remonter jusqu’à lui ?

    Lilipucia n’avait pas repris sa fuite. Etait-il suffisamment blessé pour ne plus pouvoir courir ? Shigo ne tira aucun projectile supplémentaire, mais il prit son canif bien en main.

    « Je vais vous mener dans un endroit plus adéquat… »

    L’homme au masque se rapprocha alors du jeune garçon, couteau à la main et sur ses gardes. S’il tentait quoique ce soit, Shigo bondirait en arrière. Sinon, il viendrait récupérer le demeuré pour le livrer aux autorités. Probablement aura-t-il quelque distinction pour le travail rendu ? Mais sa sécurité avant tout. Ils n’avaient pas précisé dans quel état il fallait ramener les intrus… Le Yamanaka n’avait pas pris son canif uniquement dans le but de tenir Lilipucia en respect. Il avait bien l’intention de lui perforer ses deux bras afin de les rendre inoffensifs pour le temps du trajet, voire plus longtemps encore…

    Au pays de la Cendre, Lilipucia aurait été tué depuis bien longtemps déjà. Finalement, ce que faisait le Yamanaka pouvait être appelé de la clémence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 390
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: La nuit tombera lorsque le soleil se couchera Dim 10 Juil 2016 - 19:41

La sombre silhouette derrière l'arbre réapparue avec cette fois-ci un canif dans la main. Ce visage semblable à celui d'un démon, il marchait peu à peu en la direction du jeune roux avec cet air menaçant. Ce dernier aurait été ravi de ne pas le revoir, lui et cette tête hideuse donnant la chair de poule. Il ne ressentait que de très légers picotements au niveau des jambes, il resta immobile voyant le fantôme se rapprocher.. À coup sûr, ce dernier allait lui lancer une malédiction, ou quelque chose de bizarre. Les conséquences ? Aucune idée, peut-être quelque chose qui ferait que les circonstances l'empêcheraient de manger.. Il hésitait. Mais voyant l'esprit se rapprocher, son temps était compté. Un endroit plus adéquat ? Il avait à présent la certitude.. Il allait se faire traîner jusqu'aux enfers, là où il ne pourra plus jamais manger aucun bon petit plat, il sera condamné à errer sans pouvoir manger.. Des frissons suivis de sueurs froides lui longeaient le long du dos. Il avait toujours faim, mais il s'agissait du cadet de ses soucis. Car s'il se faisait capturer, cette sensation de faim perdurera à jamais ! Le hibou qui siffla une dernière fois, alors que le fantôme se rapprochait, son visage pâlissait à la vue de cet individu. S'il lui tournait le dos, que se passerait-il ? Finalement, il se releva pour prendre à nouveau la fuite. Il détruisit les entraves irréelles produite par la crainte du fantôme, sans doute ce soir là avait-il connu la peur ? La peur d'être maudit par un revenant des morts. Alors qu'il détourna son regard de cette créature dont les traits du visage ne devenaient que plus laids sous les ombres de la nuit, ce dernier en profita pour lui sauter dessus lui transperçant le bras gauche.
    " Waaaaaaah ! AUUU FANTÔOOOME ! "
Hurlait-il suffisamment fort pour faire céder des tympans d'un quelconque individu trop proche. Sans doute avait-il l'intention de s'en prendre à l'autre bras ? Alors que Yohru se trouvait tout proche de l'être fantôme, au même moment une légère brise vint souffler vers la direction du rouquin emportant avec lui l'odeur de l'individu. Jusqu'à présent, apeuré avec le nez bouché il n'avait pas pu ressentir quoique ce soit et n'avait d'ailleurs prêté aucune attention. Cependant, l'odeur ne semblait pas être celle d'un esprit.. Ou plutôt un esprit a une odeur ? Il avait une odeur corporelle comme celle d'un humain. Hésitant un instant, la vue d'un fantôme n'est jamais agréable, mais le parfum qui dégageait le rendait plus humain. S'il s'agissait d'un fantôme ne devrait-on pas passer à travers ? Il se releva vers la direction de l'esprit, ou plutôt.. Il lécha le visage afin de confirmer ses doutes. Yohru avait un odorat et un gout très développé qui lui servaient de radar. L'odeur corporelle d'un humain.. et le goût d'un os d'humain ?! Non, le parfum et le goût n'étais pas les mêmes. Le fantôme aurait donc déjà eu des victimes..?! Préférant se confier à son nez, ayant l'intime déduction qu'il n'était pas un esprit. Il tenta de lui prendre ce truc cachant sa tronche, afin de voir s'il s'agit d'un humain ou bien d-d'un f-fantôme.
    " T-T'es un humain ? "
S'il n'y a rien se cachant le masque, il se barre en courant sans regarder derrière-lui, et loin avec quelques accélérations de vitesse.. Si un visage est derrière, il croque sur la joue pour voir si le goût de la chair est bien celle d'un humain. Pour qualifier quelqu'un, il existe le moyen visuel, l'odeur mais notamment le goût.


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai 2017 - 16:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 575
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: La nuit tombera lorsque le soleil se couchera Dim 10 Juil 2016 - 20:30

    Un bras en moins, et pourtant aucune hostilité de la part de Lilipucia, comme s’il s’était résigné à son destin. Quoiqu’il avait encore tenté de s’enfuir, vainement. Pensait-il réellement avoir à faire à un esprit ? Tant mieux pour le Yamanaka. Il lui demanda s’il était humain, ce à quoi il répondit :

    « Ca dépend du point de vue… »

    Un sourire sadique se dévoila quand le masque fut ôté. Une chevelure violette attachée et un regard de même couleur, froid et intense alors que le sang coulait déjà du bras gauche du jeune homme. Rares étaient les personnes à avoir vu son visage, et notamment cette balafre sans nom qui le défigurait : mélange de brûlure, de mauvais baumes et d’infections. Etait-il un humain ? Il en avait le corps, mais pas ce qu’ils nomment l’humanité.

    Lilipucia lui mordit la joue, ce à quoi il répondit brusquement par un coup de canif dans le dernier bras indemne. La douleur lui fit lâcher prise et le Yamanaka redirigea sa lame vers la gorge du cannibale affamé pour lui faire comprendre qu’au prochain geste hostile il ne pourrait jamais plus mordre quoique ce soit.

    De sa main libre, Shigo se frotta la joue et remarqua quelques gouttes sur ses doigts. Lilipucia était-il affamé à ce point ? Le Yamanaka connaissait ce sentiment et cette situation, mais il ne comptait pas lui offrir son corps pour autant. Son intérêt d’abord, les autres ensuite.

    « Levez-vous. »

    Shigo remit son masque en place, autant pour se protéger d’une éventuelle morsure que pour dissimuler son visage aux yeux du monde. Ce crâne était comme une seconde peau, son réel faciès depuis bien des lustres, et même des chandeliers.

    « Avancez par-là. Si vous tentez de fuir ou de m’attaquer, je vous descends. Il y aura de quoi manger où je vous emmène. »

    Le Yamanaka se positionna dans le dos de Lilipucia, son canif appuyé contre sa peau pour lui rappeler sans cesse la présence de cette lame mortelle entre eux deux. Et ainsi, Shigo guida Lilipucia en direction de Konoha grâce à diverses directives, brèves et efficaces.

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 390
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: La nuit tombera lorsque le soleil se couchera Dim 10 Juil 2016 - 23:24

Un visage composé de chair et de sang se trouvait derrière ce masque, une chair tendre et savoureuse. Avec cette faim qui le démangeait, il aurait bien voulu arracher tout le morceau entier qu'il tenait entre les dents, mais l'homme répliqua en plantant le canif dans l'autre bras du rouquin suffisamment profond pour lui arracher un second cris de douleur. Le sang coulait, mais la blessure n'avait pas atteinte l'os, seule la chair avait était transpercée assez profondément accompagnée d'une grimace. L'un avec une belle morsure sur la joue et l'autre avec ses deux bras douloureux. Et il ne semblait pas s'en satisfaire, il gardait en direction du jeune garçon sa lame pointue.
    " Tss.. "
Cependant, contrairement à plus tôt, Yohru n'avait plus pleur car il savait qu'il n'avait pas à faire à un fantôme, sinon il n'aurait pas pu l'atteindre et serait passé au travers. L'individu dégageait le même parfum, le même goût que tout être vivant, ce qui signifiait que ce dernier était tout autant capable de crier si on lui infligeait une douleur intense et que tout comme n'importe qui, il mourrait si on lui détruisait le cœur ou bien le cerveau.. L'homme le menaçait de sa vie et le jeune garçon le ressentait bien, Yohru n'avait pas le droit de rire comme il le ferait pour n'importe quelle autre menace en l'air. Il devait répliquer, sans ses bras il lui restait toujours ses jambes. Puis, les coups de pieds sont plus puissants que des coups de poings. Cependant, son principale problème revenait, il avait faim et cette famine reprenait le dessus.

Il se releva silencieusement sans croiser le regard de l'inconnu. Il suivit les consignes et se mit à marcher.. Il suffisait qu'il se retourne lorsque son adversaire ne s'y attend le moins pour lui bouffer ce bras et calmer sa faim. Cependant, ce dernier était dangereux avec son canif à la main, peut-être d'abord lui arracher l'oeil ? Impossible son masque le protège.. Le frapper ? Il pourrait à nouveau se servir de sa lame pour la planter dans la jambe.. Il devrait avoir un point faible, il est bien un homme non ? Alors..
Alors qu'il s'apprêtait à se retourner, les paroles prononcées lui changèrent d'avis. Tout homme proposant à manger ne pouvait que être quelqu'un de bon ! Reprenant son calme, le rouquin laissa tomber sa tête en arrière pour voir son menaçant. À présent qu'il savait qu'il s'agissait d'un masque, il avait beaucoup moins peur.
    " Vraiment ? De quoi manger ? Et où allons-nous ? "
Un sourire se traçait sur ses lèvres, ravi de cette annonce. Cependant..
    " Non, avant cela, n'est-ce pas étrange que tu me menaces, que tu m'attaques pour finalement m'inviter à manger ? Puis que faisais-tu en pleine nuit dans la forêt..? Ah ! C'est pour te faire pardonner que tu m'invites à manger ? Peut-être, pourrais-tu également arrêter l'hémorragie de mes blessures ? Ça fait maaaaaaal ! "
Il se tordait la figure, une douleur bien présente qu'il ressentait fortement. Il ne s'agissait cependant pas de la plus grave blessure qu'il ait connu.


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai 2017 - 16:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 575
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: La nuit tombera lorsque le soleil se couchera Lun 11 Juil 2016 - 18:31

    L’aspect de la nourriture semblait beaucoup séduire le demeuré. L’idée d’un repas agissait-elle de la même façon qu’un calmant ? Dans ce cas…

    « Si je m’occupe de vos hémorragies, nous risquons d’arriver trop tard pour le repas. »

    Ce serait bien dommage n’est-ce pas ? Shigo ne répondit à aucune des autres questions. Pourquoi devrait-il fournir des informations à un potentiel ennemi ? Il préférait plutôt se focaliser sur cette dernière trouvaille.

    « Une assiette pleine à s’en remplir la panse et des marmites faisant le queue pour avoir sa place sur le feu afin que le doux fumet vienne taquiner les narines sensibles de tout un quartier… »

    Une image qui devrait suffire à calmer la curiosité du jeune garçon. Cependant, peut-être que trop insister risquait de le rendre fou ? Après tout, il semblait déjà pas mal affamé, comme aimait le souligner son abdomen. Bon, s’il tentait de se retourner, le Yamanaka n’hésiterait pas à lui planter son canif en plein cœur, réglant tout problème éventuel. Minimiser les risques pour sa pomme, voilà un beau crédo n’est-ce pas ?

    Au bout de quelques minutes, les grands remparts de Konoha se profilèrent entre les arbres, et des gardes ne tardèrent pas à s’approcher en remarquant le sang sur les bras du jeune homme menacé par un canif. Ils ne firent pourtant rien au Yamanaka qu’ils connaissaient de vue après les huit années passées à gambader régulièrement dans la forêt, mais ils l’interrogèrent malgré tout du regard.

    « Un espion habile ou un demeuré fini que j’ai découvert dans la forêt. Ses propos ne semblent pas très cohérents : il voit des esprits, dit s’appeler Lilipucia et venir de Shito no Mura. »
    « Et ses bras ? »
    « Par mesure de sécurité. Il a notamment tenté de me dévorer le visage… L’un d’entre vous peut-il le mener à une cellule en vue d’être interrogé ensuite ? Je dois aller faire mon rapport. »
    « Espérons pour lui qu’il soit plus demeuré qu’espion dans ce cas. Sinon il pourra peut-être tenir compagnie au Yamada. »

    Le Yamanaka ne réagit pas derrière son masque. Impassible, il finit simplement par s’adresser à Lilipucia.

    « Suivez cet homme, il vous mènera à votre repas. »

    Si son estomac était aux commandes, il obéira calmement. Pendant ce temps, Shigo devait aller rapporter cet événement, en modifiant certains aspects comme à son habitude. Rien de grave, mais il allait par exemple exagérer la partie concernant la morsure cannibale et animale qu’il avait subi, justifiant ainsi le fait qu’il ait massacré les bras de Lilipucia.

    Peut-être allait-il même obtenir une distinction pour avoir ramené un potentiel ennemi au village ?

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 390
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: La nuit tombera lorsque le soleil se couchera Dim 4 Sep 2016 - 18:55

C'était un sentiment bien étrange, comme s'il marchait tout droit dans un piège. Néanmoins le jeune académicien ne prêtait pas vraiment attention à ce petit détail. Un pressentiment ne valait rien de plus qu'une simple intuition. Tandis que l'homme en face disait qu'il allait l'inviter à dîner, une parole en qui il pouvait croire, ou du moins c'était ce qu'il pensait.. C'était soit de la stupidité, ou bien qu'il refusait de voir la réalité et qu'il préférait croire en ces mensonges comme si ces derniers allaient se réalisés. Se mettant à gueuler à cause de la douleur, mais pourtant il le suivait. Peut-être que le fantôme désirait se faire pardonner en lui payant le repas ? Même une fois devant le garde, il n'était pas sûr de comprendre, croyant toujours à ce qu'avait dit l'homme masqué. Il n'avait prêté aucune attention à leur discussion, trop occupé à observer la sauterelle en train de bondir au sol. Puis finalement, il l'invita à suivre le garde qui allait lui montrer le chemin gentiment. Étrangement ce dernier n'avait pas l'air très amicale, cependant l'apparence ne voulait rien dire, seuls les actes prouveront sa véritable nature. Si il l'emmenait réellement manger, alors il serait un personnage tout à fait noble. Puis, où d'autre pouvait-il l'emmener ?
    " Bye bye !! "
Fit le jeune académicien à l'homme qui l'avait accompagné jusqu'ici. Après s'être éloigné de leur point de séparation, les alentours semblaient s'assombrir peu à peu. Le paysage devenait de plus en plus lugubre, mais ce n'était pas réellement important. Pour faire passer l'ambiance qui donnait la chair de poule, l'enfant se mit à chantonner un air joyeux. Le garde semblait le prendre pour un fou, le regardant d'un regard noir..
    " Dis, on va dans quel restaurant ? Et pendant qu'on y es, t'aurais pas un truc anti-douleur ?

    - ... "
Aucune réponse de sa part, peut-être qu'il se demandait s'il ne valait pas mieux de l'emmener dans un hôpital psychiatrique au lieu de la prison ? Il ne pouvait cependant pas changer de destination comme bon lui semblait, il verra bien avec ses supérieurs.. Néanmoins, un séjour à la prison ne pouvait pas être si mauvais que cela, car après tout, si la nourriture y était gratuite Yohru ou plutôt Lilipucia avait tout à y gagner..
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La nuit tombera lorsque le soleil se couchera

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-