AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Gamin, t'auras ta première cuite (Yohru)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Messages : 153
Rang : C+


Message(#) Sujet: Gamin, t'auras ta première cuite (Yohru) Mar 5 Juil 2016 - 20:32

J'me faisais chier, j'me faisais chier ce soir là. Il n'y avait rien à faire après une dure (non, j'rigole) journée de boulot. J'avais eu une mission aujourd'hui et c'était simple quand même : j'me devais capturer un chien qui avait disparu de la vision de son maître. Au final, je l'avais trouvé au bout d'une dizaine minutes mais je m'étais un peu amusé avec lui et prélasser au soleil toute la journée avec cet animal. Cela m'avait permis de faire ce que j'aimais faire : glander ! Je m'étais même permis quelques coups de soleil, le luxe du luxe ouais.

J'avais ramené le chien à son maître avant de récupérer mon dû au quartier des missions, une bonne petite somme pour une mission aussi ridicule. Je réfléchissais donc à ce que j'allais faire avec ce petit pactole : jouer ? boire ? j'étais bien parti pour boire et finir la soirée aux sources chaudes. C'était ce qu'il me fallait et ce dont j'avais besoin : alcool et repos. Je marchais tout sourire aux lèvres dans le centre ville de Konoha, jouant avec la bourse en la balançant de ma main gauche à ma main droite. J'étais à la recherche d'un bon petit bar ou auberge qui pourrait m'accueillir. Pour ce soir, j'avais une petite envie de changement, ce qui était rare. Trop rare, et il fallait donc le noter dans l'agenda.

Au final, alors que je marchais, on me rentrait dedans ce qui me fit me reculer de quelques centimètres, prenant appui sur ma jambe droite pour ne pas tomber. Mon regard sombre et bleu se posait sur l'énergumène qui m'avait bousculé, et je remarquais un gamin. Un vrai gamin, genre. Déjà qu'il était petit, il était roux en plus. Pauvre gamin.

Oy gamin, fais attention la prochaine fois où j'te botte les fesses. Retourne chez toi, allez.

Disais-je en me faisant passer pour un méchant, chose que je n'avais jamais été vraiment.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 389
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Gamin, t'auras ta première cuite (Yohru) Jeu 7 Juil 2016 - 9:55

La journée touchait presque à sa fin, le soleil commençait à se coucher. Le jeune garçon avait passé tout ce temps dans la forêt à essayer d'attraper des poissons pour apporter une ration de plus à son diner, mais sans succès. La pêche dont la réussite réside sur la patience n'était pas une activité faite pour lui. Finalement déçu, il rentra au village. Traversant calmement les allées du centre-ville, il songeait intérieurement à là où il pourrait passer la nuit. Voilà quelques jours qu'il était un membre de ce village de la feuille, un toit lui avait été prêté le temps qu'il puisse devenir genin et commence à effectuer ses missions par lui-même pour tenter de gagner de l'argent. Cependant, n'allant jamais aux cours de l'académie, il ne risquait que très peu de progresser et ne pourra jamais emporter de l'argent. Puis, la chambre se situait dans un bâtiment avec d'autres élèves de la même Académie, il n'avait aucune envie de les croiser. Il s'agissait sans doute de l'une des raisons qui le pousse à errer dans les rues, mais il était aussi plus habitué à vivre en plein air plutôt que de dormir tous les jours dans une même pièce cloué à un lit. Il leva les yeux au ciel, observant les nuages qui commençaient à se former et à prendre de l'ampleur petit à petit. Il n'allait pas tarder à pleuvoir.. Devrait-il commencer à songer trouver un toit pour la nuit ? Ou d'abord chercher un lieu où manger gratuitement ? Où plutôt un plan d'action pour réussir à obtenir de la nourriture gratuitement ? Tout en marchant, il ne regardait pas devant lui et finit par percuter un inconnu. Alors qu'il se tourna vers ce dernier, il croisa le regard sombre d'un jeune homme aux cheveux bleus. Yohru hésita un instant, était-ce lui qui lui avait rentré dedans ou bien l'inverse ? Avant même qu'il n'ait le temps de comprendre la situation, l'inconnu le menaça de lui botter les fesses avant de lui ordonner de rentrer chez lui. Hors de question ! L'enfant n'aimait que très peu recevoir des ordres, puis lui parler avec un ton agressif encore moins. Il tira sur l'oeil sortant sa langue de la bouche.
    " Beeeeeeeuh ! Pas moyen que tu me bottes les fesses ! Et je vais où je veux d'abord ! "
Il s'agissait bien de l'insolence, l'un des trait caractéristique du gamin. Puis tout à coup, un grognement assez fort se fit entendre. Il s'agissait du ventre de Yohru qui continuait de réclamer de la bouffe.


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai 2017 - 16:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 153
Rang : C+


Message(#) Sujet: Re: Gamin, t'auras ta première cuite (Yohru) Jeu 7 Juil 2016 - 16:18

Le gamin face à moi est petit, je devais faire au moins deux têtes de plus que lui (même plus, j'en étais sûr et j'en mettais ma main à couper). En tout cas, il n'avait pas froid aux yeux et c'était une chose qui me plaisait. J'me revoyais vraiment gamin face à lui, il me faisait comprendre qu'il n'y avait pas moyen que je lui mette la pâtée, et qu'il allait où il voulait. Je souriais, ce gamin me plaisait et son insolence me faisait plus sourire qu'autre chose en réalité. Ma main se leva comme si j'allais frapper l'enfant, mais au final elle finit par se poser sur les cheveux roux du gamin. Je souriais à pleine dents.

Bah! Tu m'plais bien toi, viens avec moi !

Oh, j'savais pas vraiment quel âge il avait, peut-être treize ans ? Ou plus ? Ou moins ? Je m'en fichais éperdument de son âge, ce qui comptait était ce qu'il allait devenir après cette soirée. J'allais lui montrer ce que c'était de vivre à Konoha. Vu l'heure, il ne devait pas avoir de famille, je pensais à un orphelin ? Abandonné par sa famille, c'était bien triste tout ça. Je ne sais pas ce que j'aurais fait dans son cas et je pouvais m'estimer heureux d'avoir mon clan avec moi. Quoiqu'un bannissement pouvait si vite arrivé ici. J'en connaissais des mecs (ou des femmes) qui s'étaient faits expulsés de leur clan, et ils avaient été ignorer par les hautes instances du village caché de la Feuille.

Marchant en direction d'une auberge, j'pouvais voir que le rouquin me suivait. Tant mieux, soit il n'avait rien d'autre à faire, soit il voyait en moi quelqu'un qui pourrait l'aider. Dans tout les cas, ça allait être une bonne soirée.

Gamin, traîne pas trop ! C'quoi ton prénom ? Et t'as quel âge en fait ? Moi, tu peux m'appeler Shin. Ou patron, boss, ce qui t'plaît, gamin.

Et dire que j'étais pas comme ça en réalité, mais jouer la comédie avec ce gamin, ça me plaisait. J'faisais plus vieux que mon âge, et les gens pouvaient croire que c'était mon fils. Genre, je pouvais avoir un rejeton moi ? Faut dire que vu mon nombre de conquêtes féminines, j'devais peut-être avoir quelques femmes. Entrant dans une auberge, je m'installai à une table, attendant que le roux prenne place face à moi. Deux verres de saké pour commencer.

Ça, tu vas adore petit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 389
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Gamin, t'auras ta première cuite (Yohru) Jeu 7 Juil 2016 - 21:07

Le jeune garçon remarqua son ventre qui continuait de le menaçait d'aller manger, mais il décida de l'ignorer pour le moment. Il était bien trop concentré dans son duel de regard qui l'opposait à l'inconnu aux cheveux bleus. Qu'est-ce qu'il voulait celui-là ? Et puis, pourquoi souriait-il de plus de plus ? Il était malade au point que son visage se déchirait ? Le rouquin resta silencieux à l'observer, perplexe. Puis soudain, sa main se leva au-dessus de la tête de Yohru. L'enfant avait-il réussi à l'énerver ? La paume paraissait immense à ses yeux. Sans doute car l'homme était bien plus grand que le petit gamin qu'il était, pourtant ce n'était pas ce qui l'effrayait. Il voyait la charge venir, comme si ça allait venir l'aplatir comme une crêpe au sol. Alors qu'il s'apprêtait à esquiver l'approche, mais finalement la main vint se poser doucement sur les cheveux du rouquin. L'expression sur le visage du gamin se fit remplacer par la surprise. Les yeux ronds, il craignait très fortement d'avoir affaire à un psychopathe souriant..

Il.. lui plaisait ? Étrange inconnu, songeait Yohru. Il hésita plusieurs instants à le suivre ou non, puis se décida à le suivre animé par la curiosité de savoir où allait-il l'emmener. Ne connaissant que très peu le village, n'était-ce pas l'occasion de découvrir un nouveau recoin ? D'autant plus qu'il n'avait rien d'autre à faire. Puis, il ne risquait rien, il était sur ses gardes. Traversant le centre-ville en direction de l'allée aux restaurants..? Soudain, l'idée traversa comme un éclair l'esprit du rouquin. Allait-il se faire inviter à manger ? Son ventre n'en pouvait plus de réclamer, pile au bon moment ! Ses pensées se tournèrent tous vers les différents plats qu'il pourrait goûter, poulet rôti, canard laqué, poisson.. Cependant était-ce vraiment là où il allait ? Peut-être s'était-il un peu trop emporté ? Néanmoins, il ne pouvait s'empêcher d'y songer à tous ces délices, lorsque la voix de l'inconnu le fit revenir à lui par l'appellation "gamin". Ses poils se hérissaient, combien de personnes l'appelaient ainsi ? Était-il si petit que ça ?
    " J'suis pas un gamin.. Mon nom c'est Yohru ! Et j'ai.. euh.. 10 ans..? Répondit-il hésitant.
Lui-même ne connaissait pas son âge exact, mais c'était sans doute dans ces eaux-là. Il ne connaissait ni son lieu, ni sa date de naissance et c'était pour lui actuellement sans importance. Il était chaque jour plus occupé à trouver à manger plutôt que de chercher ses origines, qui n'étaient sans doute pas des plus radieuses. Ce qui compte, c'est le présent ! Il en était convaincu !
    "Et pourquoi Boss ? T'as une tête de boss, toi ? J'ai le droit de t'appeler le Grand Gamin ? "
Un boss ? Quelle allure devrait avoir un Boss ? Un homme fort et digne de respect qui saurait convaincre le jeune rouquin. Actuellement l'inconnu jouait avec les nerfs de Yohru, il se moquait avec ce sourire louche. L'appeler "gamin" au début de phrase et "gamin" en fin de phrase lui valait bien un surnom de "Grand Gamin" pour sa taille..
Finalement le duo arriva devant une auberge. Le rouquin n'en croyait pas ses yeux, jusqu'à ce qu'il vît son compagnon entrer. Il ne lui fallut pas plus de quelques secondes pour réagir. Il le suivit et prit place à côté de l'homme aux cheveux bleu. Un RÊVE ! À manger ! À manger !
    " Waaaouh ! Booooss ! "
Shin avait tout le respect du jeune garçon, il s'agissait du plus grand geste d'amour que l'on pouvait faire à Yohru : l'inviter à manger ! Du moins, ce n'était pas tout à fait exactement cela..
    " Sake ..? "
Oh, mais ce n'était pas bien important. Étant dans une auberge, tout ce qui s'y trouvait était comestible, donc qu'importe ! Car comestible est équivalant à bon ! Néanmoins, il restait assez curieux de voir ce qui allait se présenter à lui sous le nom de Sake. Un mot qu'il entendait bien souvent d'ailleurs..


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai 2017 - 16:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 153
Rang : C+


Message(#) Sujet: Re: Gamin, t'auras ta première cuite (Yohru) Ven 8 Juil 2016 - 12:27

Les gosses, j'aimais pas trop ça d'habitude : soit trop collant, trop bruyant ou juste chiant. Ils aimaient trop parler et dire un peu tout et n'importe quoi. Et puis, ces gamins se prenaient pour le centre du monde, tout leur était dû. Comment ça j'me décris quand j'étais enfant ? De toute façon, c'était pas le sujet. Là, j'avais rencontré un gamin plaisant et j'avais remarqué tout de suite qu'il était pas vraiment dans son assiette. C'était sûrement un orphelin, et il devait quémander pour avoir de quoi manger et boire. La vie est dure ces temps ci, c'était bien triste. En tout cas, il se présenta à moi après que j'lui ai demandé la question. Yohru, dix ans. C'était chaud, parce qu'il savait pas son âge encore mais ouais, dix ans, c'était l'âge que je lui donnais à peu près.

Grand gamin ? Ah ouais, il avait vraiment pas froid aux yeux alors que j'étais vachement plus grand que lui. Et, c'était ça qui me plaisait chez ce gosse là. Il avait de bonnes capacités pour être le fouteur de merde dans le village. Celui qui parle mal au dirigeant, et tout le tralala. En tout cas, je lui proposais de m'accompagner et c'était ce qu'il faisait. On arrivait jusqu'à une petite auberge, et le gamin avait les yeux qui brillaient. Bon, apparemment, il pensait qu'on allait manger. J'allais peut-être lui payer un petit truc vu le pactole que je m'étais fait. D'ailleurs, il avait adopté le surnom de boss et ça m'faisait bien rire. On s'asseyait à une table pour deux, je commandais deux coupelles de saké. Apparemment, c'était une boisson qu'il ne connaissait pas.

T'en as jamais bu, hein ? Tu vas voir.

Ce fut très rapidement que le serveur arriva avec les deux boissons, et j'en profitais pour commander à manger : du poulet rôti avec des patates. Quelque chose de basique mais de très consistant. Avec ça, le gamin roux allait tenir quelques heures sans manger. Maintenant, il fallait boire les verres alcoolisés qui étaient devant nous et je bus le mien d'un trait.

Bois le d'un coup, sinon tu ne finiras jamais ton verre.

Lançais-je comme conseil au jeunot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 389
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Gamin, t'auras ta première cuite (Yohru) Ven 8 Juil 2016 - 17:18

Quel genre de boisson cela pouvait bien être ? Une boisson destinée aux enfants comme le Champomy ? Une boisson sucrée et fruitée, ou bien une boisson salée ? Ça existait les boissons salées bien que le jeune garçon n'avait jamais eu l'occasion d'en goûter.
    " Jamais. C'est bon ? " Demandait le rouquin tout en secouant la tête pour accompagner sa réponse.
Il était très curieux de découvrir quel genre de boisson se cachait derrière le nom de "Sake". Lorsque le serveur vint livrer la commande, il déposa deux coupes sur la table contenant un liquide transparent. De l'eau ? Se questionnait l'enfant. Pourtant l'odeur ne semblait pas aussi fade que l'eau, le breuvage dégageait un parfum assez particulier. Le garçon resta perplexe, tandis que le jeune homme aux cheveux bleutés commanda également de quoi manger pour accompagner l'alcool. Ces paroles ravirent Yohru, qui s'illumina à nouveau rien qu'à l'idée de pouvoir se remplir le ventre de poulet et de patates. Quelle attitude digne d'un Boss !
Venait ensuite la dégustation de la première coupe de Sake du jeune garçon. Il observa d'abord son mentor qui bu la coupe d'une gorgée sous le regard observateur du rouquin. Ce dernier suivit le conseil donné, il apporta la boisson jusqu'à sa bouche et posa ses lèvres à l'intérieur avant de tout boire d'un seul coup comme venait de le faire son compagnon. Une fois vide, il reposa la coupe sur la table d'un geste assez brusque puis se lécha les papilles à la recherche du goût. Il tira tout d'abord une drôle de grimace comme s'il venait d'avaler quelque chose de très acide, puis repris un regard plus neutre. Ce n'était pas mauvais, juste quelque peu inhabituel, puis en cherchant plus loin il se rendit compte qu'en fait ce n'était pas mauvais, mais au contraire même, plutôt appréciable. Peut-être que s'il en buvait encore un peu il pourrait devenir accro, songeait-il..
    " Boss ! Je peux en reprendre ? "
Oui, capturé par cet étrange goût de la boisson qu'il avait bien du mal à cerner, tandis qu'une sensation d'étourdissement lui venait peu à peu sans qu'il ne s'en rende compte. Le premier verre était sans réel effet sur sa conscience autre qu'il voulait en reprendre, puis peu à peu son visage devenait rose comme de la pivoine à rouge comme de la tomate lorsqu'il atteindra le huitième verre. Actuellement, il voyait encore très clairement les alentours, il ne voyait aucun élément en trop, aucun multiclonage, juste une simple et irrésistible envie de tremper à nouveau ses lèvres dans cet alcool.


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai 2017 - 16:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 153
Rang : C+


Message(#) Sujet: Re: Gamin, t'auras ta première cuite (Yohru) Mar 12 Juil 2016 - 16:45

Très bon même !

Lui répondis-je, souriant. C'était la boisson préférée des personnes adultes, et j'étais prêt à montrer à ce Yohru à quel point il ratait quelque chose s'il ne goûtait pas ce magnifique breuvage. Il était jeune, mais vraiment il n'y avait pas d'âge pour commencer à boire. C'est vrai que pour ma part, j'avais commencé assez tard (sur l'âge de mes quinze ans) mais j'avais rattrapé le retard que j'avais en devenant un pillier de bar parfait. Par la suite, je commandais un repas : poulet et patates. Le rouquin semblait avoir faim, et je me sentais mal à l'aise de ne pas lui proposer un petit quelque chose.

D'ailleurs, il but le verre de sake et je souriais à la grimace qu'il tira, le garçon n'étant pas encore habitué à la brulure de cette boisson alcoolisée. Et, alors que le repas arrivé, le rouquin me demandait s'il était possible d'avoir un second un verre. Et, je souriais, me rappelant de la première fois qu'on m'avait fait boire cette forte boisson : j'avais vomi et j'étais tombé malade pendant une semaine avant de m'habituer au goût acide et amer de la boisson. Et encore, parfois, je me demandais si j'y étais réellement habitué.

Finis ton repas, on verra après !

Pour lui, il valait mieux qu'il mange un peu et qu'il ait quelque chose dans le ventre avant de commencer à boire. Boire le ventre vide, c'était très mauvais et j'étais bien placé pour savoir cela. Maintenant, il était temps de commencer à manger et nos assiettes avaient été bien remplis. Parfait, et je commençais donc à piquer ma fourchette dans les patates. Juteuses, et la sauce était parfaite.

Yohru, hein ? Parle moi de toi, je t'ai jamais vu dans le coin !

Un nomade qui s'était installé ici ? Ou, un orphelin comme je pensais qu'il était. Les informations pouvaient être nombreuses, et seul le gamin pouvait me répondre donc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 389
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Gamin, t'auras ta première cuite (Yohru) Jeu 14 Juil 2016 - 15:41

L'homme aux cheveux bleutés semblait s'amuser des différentes grimaces que faisait Yohru. Ce dernier ne comprenait pas pourquoi, mais si on lui proposait de manger d'abord il n'allait pas refuser. Au même moment, le serviteur rapporta un plateau composé d'un gros poulet entouré de multiples patates. La douceur du parfum de cette chair tendre vint enivrer le jeune garçon qui ne faisait que rêver de déguster un pareil repas. À la cantine de l'Académie, ils offraient également du poulet. Cependant, la différence était que celui-ci était bien souvent trop cuit, tandis que les pommes de terre étaient tout simplement cuites à la vapeur, fades sans réel goût et en trop petite quantité. Aujourd'hui, aucune limite ne lui avait été imposée ou du moins la personne qui l'invitait n'avait rien dit.. Il allait pouvoir se faire un plaisir fou à manger autant qu'il souhaite ! Contrairement à son apparence, il est un véritable goinfre capable d'avaler trois portions adultes en un rien de temps.
    " Bieeen ! "
À ces paroles il s'empara des couteaux fourchettes présents à côté et dévora son repas. Ne jamais refuser de la nourriture gratuite, peu importe par qui elle est proposée, tel était son nindo ! Il ne comprenait pas tout à fait l'intérêt de manger avant de boire, mais qu'importe, le duo entama tranquillement leur repas. Le boss semblait curieux de connaître la venue de ce rouquin au village. Il était vrai que Yohru était un cas assez particulier, un étranger dont la venue était inconnue. Il n'avait rien à cacher, il répondit de son air enfantin avec la bouche à moitié pleine.
    " Yucrunch parcrunch quemmh je viaahm d'arricrunchver " Expliquait-il tout en mâchouillant ce qu'il mangeait.
Voyant que son interlocuteur ne comprenait pas un mot de ce qu'il racontait, il avala le tout avant de se remettre à parler plus proprement.
    "Ouaip, j'suis pas originaire d'ici. Avant je vivais avec mon maître, mais comme ce dernier a fini par crever, je me retrouve donc ici. Puis, c'est pas mal, il y a de la bonne nourriture ! " S'exclamait-il avec un sourire avant de reprendre là où il s'était arrêté dans son repas.
Il était vrai que la nourriture des restaurants du centre-ville étaient bien meilleur que les bouillons de riz que cuisinait son maître. Bien qu'il n'avait encore jamais eu l'occasion d'aller goûter l'un de ces gros restaurants, rien que par l'odeur qui ressortait des fenêtres il pouvait affirmer avec certitude ses paroles.


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai 2017 - 16:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 153
Rang : C+


Message(#) Sujet: Re: Gamin, t'auras ta première cuite (Yohru) Ven 15 Juil 2016 - 11:15

Dès fois, ça m'arrivait d'être gentil. C'était rare mais bon, d'habitude j'étais quelqu'un de radin et égoïste ! Mais cette fois, avec le pactole que j'avais gagné, j'avais envie de profiter mais pas en solitaire. Ce gamin était tombé à point nommé, et il allait être l'heureux élu de mon bonheur. Il pouvait donc s'estimer chanceux pour le coup ! Et l'auberge où nous nous trouvions était sympathique et chaleureuse, deux verres de saké et un bon repas nous attendaient. D'ailleurs, le rouquin semblait apprécier la boisson alcoolisée malgré son âge, tant mieux. Et alors qu'il voulait un autre verre, je lui conseillais de manger avant tout. C'était pour sa santé, mieux valait avoir le ventre plein quand on était ivre. Et, d'ailleurs, le repas était bien vite arrivé et les assiettes très bien remplis ! On pouvait manger à notre guise ici. Et pour faire un peu la conversation, j'demandais au gamin d'où il venait. Non pas qu'on se connaissait tous à Konoha, le village était grand, mais quand même, ça faisait depuis la création que j'étais là donc les nouveaux, on les remarquait vite.

T'es du pays du Feu ?

Ouais, donc j'avais bien raison ! C'gamin n'était pas de Konoha, et il était un vagabond. Bah, c'était peut-être mieux qu'il se trouve ici que seul dans le pays. Là, il avait les moyens de vivre une vie tout à fait dans la normalité. Les patates étaient bien juteuse, et le poulet était tendre. Tout était parfait pour bien manger là ! Et, j'avais déjà hâte de finir saoûl avec le Saké comme dessert. Yohru allait être dans un sale état à seulement dix ans (s'il s'agissait de son réel âge). Elevé par un maître, ça m'avait interpellé. La dernière fois que j'avais eu un maître, c'était à l'académie quand je devais passer l'examen pour être genin. Examen plus que facile : pas compliqué de créer un clone, de faire un henge et de remplir un petit questionnaire.

Tu fais quoi dans le village ? Tu vas à l'école ?

Et voilà que je le bombardais de question encore et encore. Ouais, j'allais pas rester assis là à manger et le regarder manger sans vraiment prendre connaissance de qui il était. Apparement, il n'avait pas de famille et sûrement pas d'amis dans le village.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 389
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Gamin, t'auras ta première cuite (Yohru) Mer 24 Aoû 2016 - 13:10

    " Pays du Feu ? Aucune idée d'où c'est ça ! Disait-il en toute franchise. Parce que bon, je ne vois aucune différence entre le Pays du Feu et le Pays de la Glace. Les terres là-bas sont enflammées ? Puis de toute façon c'est pas bien important, non ? Que je vienne d'un pays ou d'un autre, je suis actuellement présent dans ce pays de toute façon."
Il n'avait encore assisté à aucun cours de géographie, lui demander sa provenance, c'était comme demander le chemin à quelqu'un qui s'était perdu.. Il piqua avec sa fourchette les trois pommes de terres restantes dans son assiette qu'il avala d'une seule bouchée. L'homme aux cheveux bleutés poursuivit avec la prochaine question. Ce qu'il en avait des questions, le jeune rouquin l'intriguait tant que ça ? Enfin bon, il n'avait pas vraiment grand chose à cacher.. Il répondit aux questions d'un air innocent avec un regard assez neutre, mais sans pour autant donner l'impression d'être ennuyé. Il restait un minimum attentif aux paroles de son interlocuteur, chose plutôt rare chez l'enfant, sans doute qu'il s'agissait du minimum de respect envers quelqu'un lui ayant offert un repas.
    " L'école ? Ah ! L'académie tu veux dire ? Nope ça m'intéresse pas trop.. C'est chiant.. et barbant..
Puis.. Il se sentait exclu de la classe, les autres camarades l'évitaient sous prétexte qu'il était un étranger du village. Cependant, ça, il n'avait pas besoin de le savoir ! Ça ne regardait personne, il ne s'agissait que de vulgaires histoires de disputes entre gamins.. Ce qu'il faisait de son quotidien ?
    " Euh.. Pas grand chose, je me promène tout simplement. "
Ses journées étaient toutes vides, sans jamais rien à faire. Cependant le jeune rouquin réussissait tout de même à les remplir et à se trouver des occupations. Il aimait s'amuser avec tout ce qu'il croisait, comme par exemple un chien qui dort en paix, il irait le réveiller pour que ce dernier vienne lui courir après. Il aimait également se battre, il aurait tendance à aller chercher la bagarre aux inconnus qu'il croise.. Ces bruits commençaient à parcourir les ruelles, comme quoi un rouquin sèmerait le bazar en pleins centre-ville du village.. Enfin, ce n'étaient que de fines rumeurs peu connues encore, la preuve le Boss ne semblait pas le savoir. Yohru n'essayait pas particulièrement de cacher ces faits, mais il ne voyait pas vraiment l'utilité de raconter ses quotidiens en détails surtout que ces derniers lui paraissaient assez banales.

Après avoir répondu, il tendit son assiette entièrement vide en direction de l'homme aux cheveux bleutés avec un sourire chaleureux sur son visage.
    " Encore s'il vous plait ! "
Parce qu'il fallait savoir que l'estomac de Yohru ne se remplissait pas si facilement que ce que l'on pourrait croire. Ce n'est pas parce qu'il avait l'apparence d'un enfant qu'il mangeait comme tel, non loin de là ! Une assiette de pommes de terre accompagné d'une cuisse de poulet était bien insuffisant, il faudrait encore une ou deux autres assiettes semblables pour pouvoir le satisfaire, et oui il avait l'estomac d'un ogre !


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai 2017 - 16:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 153
Rang : C+


Message(#) Sujet: Re: Gamin, t'auras ta première cuite (Yohru) Jeu 25 Aoû 2016 - 18:54

Je souriais à sa réponse lorsque je demandais s'il venait du Pays du Feu, et je comprenais qu'en réalité il ne savait pas vraiment d'où il venait et vagabondait de droite à gauche. Il m'expliquait que peu importe d'où il venait, maintenant il était ici, à Konoha. Continuant à sourire, je décidai de l'éclaircir sur ce point ci.

En fait, Konoha fait parti du Pays du Feu donc tu es du Pays du Feu, gamin.

Au moins, il se coucherait moins bête et lors des cours de géographie, il saurait au moins d'où il viendrait. Surprise, il n'était pas à l'école mais à l'Académie, cela voulait donc dire qu'il était un aspirant shinobi. Une bonne chose que de savoir cela, Konoha savait trouver des perles rares généralement. Regardez moi : l'éternel genin de Konoha. Le boulet vert.

Ah ! Tu es aspirant, donc ! C'est bien, j'suis aussi un shinobi, t'sais !

D'un grade de plus que lui seulement en réalité, mais c'était déjà quelque chose de bien. Je n'avais pas l'ambition d'évoluer dans cette hierarchie, j'étais plutôt satisfait de mon rang de genin à vrai dire. Dans mes pensées, Yohru m'y sortit en me demandant une nouvelle assiette de nourriture. Le regardant, je riais.

Non. De toute façon, je vais partir mais tu devrais aller à l'école. En passant rapidement genin, tu feras des missions, gagneras de l'argent et pourra manger autant que tu l'souhaites.

Je finis par me lever donnant quelques billets à la serveuse avant de laisser le gamin planté là, je n'avais pas fini mon assiette du coup il pouvait la finir s'il le voulait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 389
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Gamin, t'auras ta première cuite (Yohru) Mer 31 Aoû 2016 - 12:18

Intérieurement, Yohru s'attendait à recevoir un second menu gratuit de la part de celui qu'il appelait "Boss". À ses yeux, cet homme aux cheveux bleus était comme quelqu'un de bien, un personnage noble qui offrait de la nourriture aux plus pauvres et à ceux qui mourraient de faims, un véritable héros. Il semblait être riche pour avoir accepté d'inviter un inconnu rencontré à peine quelques instants plus tôt, une ou même deux assiettes de plus ne pourrait même pas l'effleurer. Du moins, c'était ce que croyait le jeune rouquin. Alors qu'il s'attendait à une chaleureuse réponse affirmative, il obtint tout le contraire de ce qu'il espérait : un seul mot composé d'à peine trois lettres et se terminant par un point pour marquer la fin de la phrase — si c'en était vraiment une. Durant les quelques instants qui suivirent, il resta silencieux et son sourire aux lèvres n'avait pas disparu. Il hésitait encore à croire en ce qu'il venait d'entendre, était-ce bien vrai ? À son plus grand désespoir, oui. Son repas allait donc se terminer là ? Observant Shin donner les quelques ryos à la serveuse puis s'éloigner doucement de la table, pour finalement passer les deux pieds de l'autre côté de la porte du restaurant. Il était à présent partit, il n'allait donc pas revenir, il n'y aura donc pas de deuxième cuisse poulet.. Peut-être aurait-il dû prendre plus son temps à savourer plutôt que de tout engloutir ? À présent cette simple syllabe de négation se mit à résonner en permanence dans sa tête comme une malédiction. Succombant à la douleur, l'académicien plongea sa tête dans son assiette vide. Il avait l'air déprimé.
    " Pffff. Quand tu disais "suis-moi" et que tu m'as emmené dans un resto j'ai pensé que t'allait m'inviter à manger à ma faim, moi ! Va !
L'enfant ronchonna pendant un long moment encore avant de lever ne serait-ce qu'un peu les yeux pour apercevoir une assiette à demi remplie en face de lui. Une lueur traversa son regard, sans plus attendre il s'empara de ses couverts pour dévorer ce qu'il en restait. À présent fini, malgré le fait qu'il avait encore un peu faim, il allait se contenter de ce "petit" repas. Ce n'était pas parce qu'il voulait qu'il avait un estomac d'ogre, hein ! S'il en avait la possibilité, il aurait choisi le contraire.. Cependant il était bien tard pour le regretter. Il n'allait pas pouvoir continuer ainsi éternellement, voler comme il en avait l'habitude n'était pas une solution. Puis, les journées chanceuses comme aujourd'hui étaient bien rares. Tandis que la cantine de l'académie ne tardera pas à le renvoyer, il allait devoir y songer sérieusement à trouver un moyen de gagner de l'argent. Repensant aux paroles de Shin, bien qu'au moment de l'écoute il n'était pas très attentif surtout lorsqu'il s'agissait d'explications barbantes telle que la géographie ou autres, il se souvenait des dernières instructions. "Pouvoir manger comme il le voudrait en devenant genin." Devenir genin, hein ? C'était également le souhait de son maître, la personne l'ayant sauvé de sa solitude d'antan, l'homme ayant accepté Yohru telle qu'il était, le tuteur de ce dernier, le parent de ce dernier.
    * Crétin de maître ? De toute façon il est déjà mort, on s'en fou un peu de ses souhaits, non ..?
Dans ce cas pourquoi restes-tu encore dans ce village ? Konoha, le village que ce maitre souhaitait que tu rejoignes.
    * ...
Yohru poussa un long soupire puis se releva de sa chaise. Il avait encore un peu soif à la gorge, puis le liquide qu'il avait bu plus tôt le tentait bien. Mais il semblerait qu'il n'y aurait pas de deuxième verre non plus.. Quoique..
    " Madame, un deuxième verre de "ça" ! Disait-il en montrant du doigt le verre vide d'alcool. Sake que ça s'appelle ? "
Il n'avait pas d'argent, puis c'est pas bien grave l'homme plus tôt avait payé, non ? Au pire le jeune enfant s'en ira en courant, une mauvaise habitude qu'il avait prit depuis un bout de temps..
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Gamin, t'auras ta première cuite (Yohru)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Centre Ville-