N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 L'amour rend fou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Annonceur du Satoru
Messages : 307
Rang : B+

Message(#) Sujet: L'amour rend fou Ven 8 Juil 2016 - 12:11

Une nouvelle journée débutait à Kumo. Dés les premières lueurs du soleil la kunoichi était déjà levée, à sillonner les rues du village comme un chat errant. Elle faisait passer le temps, observant ses alentours ainsi que chaque personne qu'elle croisait. Quand finalement l'heure arrivait, elle acheva sa promenade matinale par une visite au palais du Raikage pour connaître sa mission du jour. Elle déroula le parchemin afin de prendre connaissance du travail qu'elle allait devoir effectuer aujourd'hui.
Ordre:
 
Quelle tragédie, une femme se faisant assassiner par son propre mari. Voilà déjà plus d'un an que la chunin effectuait son travail de shinobi, depuis sa promotion les missions avec des meurtres se faisaient plus fréquentes. Il s'agissait pour elle d'un moyen d'accomplir de nouvelles tâches plus périlleuses pour le bien de son village des nuages. Elle rangea le parchemin dans sa sacoche puis prit la direction vers le quartier des samurais. Son partenaire du jour, elle avait déjà eu l'occasion de le rencontrer une fois auparavant. Il s'agissait d'un Shinobi venu de Tetsu dans le cadre d'une alliance militaire. Lors de son arrivée ce fut assez compliqué avec les travaux de renforcements des surveillances du village, après plusieurs heures il fut enfin définitivement admis au village. Chargée de le surveiller durant ce jour, elle avait appris à le connaître un peu. Il voulait appendre plus des habitudes de vie à Kumo afin de mieux s'intégrer, comment allait-il depuis ? S'était-il habitué à nos coutumes ? Une fois devant le portail du quartiers des habitants de Tetsu, elle vérifia l'heure et s'apprêta à frapper puis entrer. Mais finalement, elle décida de l'attendre plutôt que d'aller le chercher. Il était encore tôt, il n'était sans doute pas encore sortit. Il ne devrait pas tarder, songeait-elle tout en observant ces nuages dans le ciel. Il s'agissait d'une bonne journée qui s'annonçait, ils devraient pouvoir retrouver ce tueur assez rapidement.. L'amour aveugle les personnes au point de les rendre fous, hein.. Peut-être que l'homme s'était enfermé dans ses propres illusions au point d'en oublier la réalité ? Si tout cela ne devenait pas effrayant.. La jeune fille n'avait jamais eu d'aventure pleine de romance, mais si c'est pour se perdre elle même à la fin de cette belle histoire, il valait sans doute mieux pour elle ne jamais débuter le prologue..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 933
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: L'amour rend fou Ven 8 Juil 2016 - 19:02




Sabakyô Ryu

C'est avec un certain plaisir que Ryu lisait l'ordre de mission à son nom, posé dans le réfectoire du bâtiment des Samouraïs. Depuis son arrivée les missions étaient assez rares et celle là était l'une des premières qu'il allait réaliser pour le compte de Kumo. C'était une mission de recherche et de capture d'un shinobi, incriminé pour le meurtre de sa femme l'homme continue a errer dans le village en utilisant son puissant Genjutsu pour empêcher les autres ninjas de s'approcher de lui.

Le Sabakyô esquissa un léger rictus derrière son masque, en tant qu'utilisateur du Genjutsu il était assez confiant sur l'issue de cette mission, surtout qu'il était accompagné et pas par n'importe qui. Kuki, la jeune femme qui l'avait accueilli et guidé jusqu'au quartier des Samouraïs après l'avoir surveillé le temps que Kumo vérifie l’identité du jeune homme auprès de Tetsu.

Le chûnin ne l'avait pas revue depuis qu'il l'avait laissée pour entrer dans sa nouvelle demeure, cette fois ci il aurait l'occasion de connaître les capacités de sa partenaire, un sujet qu'il n'avait pas pu aborder la dernière fois. Le Sabakyô attrapa alors sa veste noire habituelle et se hâta de partir à la rencontre de sa partenaire, bien qu'il n'avait aucune idée d'où il pouvait la trouver.

Mais la jeune femme était maline, elle l'attendait déjà à l'extérieur devant les portes d'acier de la résidence des Tetsujins.

♦ Bonjour KuKI ! - lança le Sabakyô en accompagnant ses paroles par un geste de la main, les yeux plissés par un sourire caché par son masque. - Merci d'être venue me chercher, j'étais justement entrain de me demander comment j'aurais pu te trouver dans le village.

Instinctivement les deux ninjas se mirent en route, la mission pouvait commencer bien que Ryu comptait bien en profiter pour dscuter un peu avec son équipière, histoire de mieux la connaître avant de commencer à traquer le ninja criminel.

♦ Alors comment vas-tu depuis la dernière fois ? - demanda le chûnin.

Après avoir écouté la réponse de KuKI, il enchaîna,

♦ Bon ! - En tapant une fois des mains. - Par où est-ce qu'on commence ? Pourrait-on trouver une patrouille qui aurait des informations sur la dernière position de la cible ? Au fait, j'ai une question importante, es-tu capable de contrer le Genjutsu ?

Plusieurs questions qui étaient essentielles pour bien débuter la mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Annonceur du Satoru
Messages : 307
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: L'amour rend fou Jeu 21 Juil 2016 - 17:21

Le jeune homme ne tarda pas à sortir. KuKI se releva du mur contre lequel elle s'était adossée pour aller saluer ce dernier. Il semblait être en forme, souriant et ravi. Elle avait eu bien raison de venir ici pour le retrouver, il aurait été bien trop compliqué de le chercher dans tout le centre-ville.
    "Bonjour. " répondit elle calmement.
Pas l'ombre d'un sourire sur son visage, peut-être ne savait-elle pas afficher une autre expression que ce regard froid ? Le Sabakyo devrait être habitué depuis la dernière fois où elle l'avait accompagné toute une journée.. Sans plus tarder, le duo prit la route vers le lieu de la mission. Sur le trajet, Ryu profita pour entamer une conversation. Il était vrai que même s'ils se sont déjà rencontrés une fois auparavant, ils ne connaissaient que très peu les capacités de l'autre.
    "Bien. Et pour vous ? Aviez-vous réussi à vous habituer à votre vie dans ce nouveau village ? Aviez vous obtenu vos réponses concernant les coutumes de Kumo ?"
Elle était assez curieuse de savoir si l'invité s'était bien adapté à sa nouvelle vie parmi les kumojins. La dernière fois il avait posé plusieurs questions, la jeune fille avait le regret de ne pas avoir pu donner plus de précisions dans ses réponses, elle espérait qu'il ait pu les trouver lui-même.
    " Ne vous en faites pas, je suis tout à fait capable de me défaire d'une illusion tant que celle-ci n'est pas mortelle. Si la mission nous a été accordée à nous deux, je suppose que vous aviez également des capacités pour combattre un illusionniste. " Répondit-elle avec ce regard même neutre qui lui était habituel.
Elle ne montrait rien d'apparence, bien qu'intérieurement la question la fit plutôt rire. Experte en genjutsu, il était tout à fait normale pour elle de savoir se défaire de ces mensonges. Puis, les missions n'étaient pas accordées au hasard, elle savait que son coéquipier était chunin, un shinobi capable. Néanmoins, la difficulté du travail était bien autre.
    " Cependant, même si nous savions nous défaire des illusions, nous ne saurons pas si nous sommes dans une illusion.
Sans doute la raison pour laquelle ils étaient deux chunins à effectuer ce travail.
    Nous allons devoir rester sur nos gardes, les illusionnistes sont fourbes. La mission n'indique rien sur la position de notre homme, nous allons devoir demander aux patrouilles.. " Affirmait-elle.
Quel genre de lieu est le plus adapté pour un illusionniste ? La jeune fille s'y connaissait bien en la matière, la réponse était claire. Un lieu où il pourrait se faufiler dans une foule tout en changeant la forme de son visage.. Le centre ville ! Après la question était : avait-il les capacités de prendre autant de personnes dans son illusion ? Sans doute, il était un expert du genjutsu. La kunoichi partait de ce principe, mais elle n'avait aucune certitude. Dans ses souvenirs, sa chef d'équipe Hak, aimait bien faire ce tour pour cacher son identité face à un public nombreux.
Les deux shinobis arrivèrent devant le commissariat du village, un centre où sont regroupés tous les kumojins du Satoru Armé qui s'occupaient de la sécurité du village.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 933
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: L'amour rend fou Ven 22 Juil 2016 - 22:59




Sabakyô Ryu

♦ Oui je vais très bien, j'ai bien réussi à m'intégrer, j'ai déjà participé à quelques missions et j'ai aidé à l'installation du système de surveillance Hakushi, c'était très intéressant ! - répondit le garçon plein d'entrain.

Ryu écouta ensuite attentivement les réponses de son équipière du jour, elle était donc capable de se défaire des illusions elle même, une bonne chose vu la personne qu'ils allaient devoir retrouver, la Sbaakyô se contenta de hocher la tête quand le jeune fille lui retourna la question et il fixa ensuite devant lui en écoutant les paroles de KuKI,

♦ Ne t'inquiète pas, les illusions parfaitement générées sont très rares, il y a toujours un détail qui pourra te faire comprendre que tu es prise dans un genjutsu, les ombres au sol, le mouvement des animaux ou le fait de ne pas sentir le vent contre ta peau alors que la cîme des arbres est agitée, je ne doute pas des capacités de notre cible mais j'espère qu'on saura se défendre contre lui.

La chûnin proposa ensuite d'aller demander aux patrouilles en activité dans le village quelle était la dernière position connue de l'homme, c'est instinctivement que les shinobis se rendirent au centre de sécurité le plus proche, un bâtiment où les informations sur le secteur étaient centralisés avant d'êtres regroupées au Satoru.

Ryu et sa partenaire pénétrèrent dans le bâtiment et se déplacèrent jusqu'à l’accueil où était installé le ninja de garde qui dévisagea le Sabakyô dès son arrivée, certains avaient encore du mal à accepter sa présence dans les murs de Kumo, son appartenance à un clan de Hi n'était pas appréciée de tous,

♦ Bonjour ! - lança le garçon en s'approchant, sa voix modifiée par son masque. - Je suis Sabakyô Ryu et voici KuKI, nous sommes en mission pour le village.

Le kumojin leva les yeux vers le jeune homme et haussa les sourcils,

♦ Nous sommes à la recherche d'un individu, un ancien shinobi du village qui aurait assassiné sa femme et qui erre désomais dans les rues de Kumo en plongeant dans des genjutsus les personnes qui essaient de l'approcher.

Le garde continua de toiser le Sabakyô jusqu'à la fin de sa tirade et finalement porta son regard sur la jeune fille, comme si il estimait ne rien avoir à faire avec le jeune garçon. Ryu recula alors de quelques pas, c'était une sensation qu'il connaissait trop bien, le sentiment d'être rejeté. Il resta alors muet et laissa son équipière prendre le relais, probablement que le ninja allait être plus à l'aise avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Annonceur du Satoru
Messages : 307
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: L'amour rend fou Ven 2 Sep 2016 - 8:03

Les paroles du Sabakyo venaient confirmer le fait qu'il avait pas mal de connaissances en matière d'illusion. Quelque part, cela rassurait Kuki de savoir que la mission allait bien se dérouler, d'une autre part l'entendre citer tous les défauts du genjutsu n'était que très peu plaisant. Si jamais elle se retrouvait à le combattre, elle savait que la victoire ne serait pas simple. Cette liste était la liste des points que la kunoichi se devait d'améliorer pour parfaire ses techniques en vue des batailles à venir. Prenant note des paroles de son compagnon, à son retour de mission elle commencera par aller s'entrainer, avec un peu de chance peut-être bien que sa cheffe d'équipe acceptera d'y consacrer un peu de temps pour l'aider.

Les deux chunin passèrent au poste de surveillance le plus proche afin d'obtenir des informations concernant leur homme. Le jeune garçon au masque expliqua la situation au garde, mais ce dernier ne semblait pas croire aux paroles de Ryu. Lorsqu'il eut fini, c'est sur la kunoichi que le garde vint poser son regard. La demoiselle n'appréciait que très peu ce comportement qu'il avait envers son compagnon. Il était un membre de ce même village, alors pourquoi ne pas répondre en toute franchise ? Son mécontentement se voyait légèrement dans son comportement, elle qui pourtant avait toujours cette même expression neutre.
    " Tout à fait. Suis-je vraiment obligée de vous le confirmer pour que vous le croyez ? Une telle information a dû déjà parvenir à vos oreilles. Ce que nous aimerions savoir c'est si vous détenez d'avantages de renseignements que ce que nous disposons actuellement. Si l'une de vos patrouilles ne l'aurait pas croiser récemment, ou bien des rumeurs concernant son emplacement ?
Elle parlait calmement tout en restant polie envers cet homme qui était son supérieur hiérarchiquement. Néanmoins, elle avait réellement désapprécié son comportement envers le Tetsujin, d'autant plus que ce dernier était son compagnon de mission. Les dernières paroles de Kuki semblaient avoir atteint les oreilles de l'un de ses collègues de travail qui passait justement par ici.
    - Oh ! Effectivement, durant l'une de mes patrouilles j'ai croisé un personnage quelque peu étrange. Je ne dirais pas avec certitude qu'il s'agit de celui que vous recherchiez, mais peut-être devriez-vous vérifier par vous-même ?

    - Où l'aviez vous perçu ?

    - Eh bien, c'était lors de la patrouille d'hier soir qui avait lieu au centre-ville. J'avais à ce moment percuté un passant, mais lorsque je me suis retourné pour m'excuser, l'homme avait déjà disparu. Sur le moment je n'avais pas prêté plus d'attention, mais lorsque vous en reparlez, cela me rappelle qu'effectivement un ancien shinobi aurait tué sa femme..
Une expression plus sombre se dessina sur son visage, comme s'il savait d'avantage sur ce shinobi en question.
    - Le connaissiez-vous auparavant, avant qu'il ne prenne sa retraite ?
Si par la même occasion la kunoichi pouvait réussir à obtenir plus d'informations, un nom ou bien une description physique, cela faciliterait d'avantage leurs recherches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'amour rend fou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kumogakure no Satô-