N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Protection

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Protection Mer 13 Juil - 18:52


PROTECTION

CONTEXTE

    En rapport direct avec les tensions évidentes entre Suna et Konoha, le village de la feuille a décidé en vue de la guerre de renforcer son système de défense en cas d'attaque.

    Ainsi, les ronces entourant l’enceinte de Konoha qui se déploieront sur ordre de l'Hokage vont recevoir une amélioration de leur résistance aux attaques physiques.

    Konohajins ! C’est à vous qu’il incombe de renforcer votre village, mobilisez vous et participer à la création d’un village impénétrable.



RÈGLES
    Ø Rappel du contexte : http://www.shinobinohattan.com/t19514-developpement-aptitudes-defense-et-hopital-konoha#155996
    Ø Aucun ordre de poste, aucun délai, aucune restriction : soyez justes au taquet pour faire rapidement de Konoha un village impénétrable !
    Ø Pour valider ce RP, il faut que MINIMUM huit RPs soient postés. Peu importe qui, peu importe combien : votre personnage peut être assigné à plusieurs objectifs au fil des jours. À noter que si les huit RPs ont été postés et que vous voulez participer quand même, rien ne vous empêche de poster. Plus il y en a, mieux c’est !
    Ø Si soucis ou interrogation, contactez @Rakuzan Satochi ou @Aburame Mizuki.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 456
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Protection Dim 17 Juil - 13:20

C'est d'un regard dépité que j'observais les Hayashi à l’œuvre sur leur défense du village car cela me rappelait inéluctablement les tensions qui opposaient le village avec Suna et tout ce que cela impliquait. Néanmoins tout cela était nécessaire et je ne perdais pas de vue mon objectif dans cette bataille : protéger Konoha qu'importe le prix à payer...

Les ronces s'élevaient tout autour du village, créant une barrière épineuses infranchissables mais qu'il fallait tout de même renforcer. Les Hayashi étaient justement en train de s'y atteler en posant des sceaux pour les connaisseurs tandis que d'autres façonnaient des ronces plus épaisses et plus imposantes encore.
Les épines pointues , gigantesques et menaçantes sauraient en dissuader plus d'un mais d'autres ennemis ne les craindraient pas et c'était pour ceux là entre autres que des plantes carnivores étaient ajoutées, posées sur la barrière d'écorce, pour dévorer tout ce qui s'approcherait d'elles.

Plus je regardais le complexe et plus je me disais que son efficacité ferait ses preuves mais je n'avais de cesse d'en chercher les failles pour les combler. Selon moi, ce qu'il manquait véritablement était la vitesse de déploiement des plantes car une cible aguerrie aurait vite fait de traverser le complexe avant même qu'elles ne lui nuisent. Il fallait, selon moi, leur conférer des boost pour croître leur efficacité rapidement : peut-être via des fuinjutsu apposées sur elles... J'imaginais que nos chercheurs les plus débrouillards sauraient fabriqués une sorte d'engrais qui permettrait de doubler leur volume. Il suffirait peut-être de placer des sceaux contenant cet engrais couplé à de l'eau pour que les plantes puissent l'absorber immédiatement et ainsi grandir : cela créerait un effet de surprise supplémentaire en plus de renforcer notre défense...

Connaissant la plupart des Hayashi pour avoir traîné souvent dans leur demeure familiale depuis l'enfance pour retrouver Kihran, je me permettais d'aller les voir en plein travaux pour leur faire part de mon idée. S'il leur fallait de l'eau, je pourrais la leur fournir à loisir.

Il serait également bon de contrer les éventuels pyromane que la structure végétale n'apprécierait pas du tout en leur conférant une certaine résistance au katon ou une défense renforcée qui leur permettraient de ne pas être si vulnérables au feu...

Quoi qu'il en soit, même Strike, la torche humaine ou le nudiste flamboyant comme on aimait à l'appeler, ne serait pas en mesure de franchir l'épaisseur des ronces qui s'étendait sur bons nombres de mètres, couplées à des épines aussi acérées et tranchantes... Bien qu'en tant que Gogyou il n'en aurait que faire... Il fallait donc trouver également un moyen de contrer les élémentaires... Après tout, il ne me serait sans doute pas impossible de franchir cette défense sous ma forme aqueuse... Voilà que j'en venais à comploter contre mes frères élémentaires... Mais après tout n'importe qui pourrait être notre ennemi et mieux valait penser à toute éventualité... Peut-être que Suna disposait encore de l'élémentaire de vent qui vivait dans une tribu composée de Gogyou fuuton... Elle avait beau avoir eu un geste de paix en plein milieu d'un combat d'examen, je préférais restée méfiante.
Konoha ne plierait pas sous le joug de Suna : nous étions bien plus puissants qu'eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 14
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Protection Mar 19 Juil - 19:20

En regardant les fiers membres du clan Hayashi œuvrés à une des tâches les plus nobles qui soit Wani était envieux.

Voir tout un clan partagé sa puissance et ses connaissances dans leurs talents claniques étaient quelque chose que l'orphelin enviait. Il ressentait aussi par moment l'envie d'être lié intimement à un groupe, mais malheureusement pour lui jusqu'à présent sa réputation l'avait toujours précédé empêchant tout lien profond avec ces coéquipiers.

Ce qu'il faisait que contrairement à beaucoup de membres du village, le ninja sans talent particulier, n'était pas devenue très proches de ses différents coéquipiers au fil du temps, en fait, il avait même réussir à rester en très mauvais terme avec certains. De nombreuses recrues ayant finies avec lui comme superviseur de leurs missions de rang D quand les seinsei étaient trop fainéant.

Bien évidemment le fait de côtoyer autant de nouveaux ninjas contribuait à faire circuler sa réputation de mauviette de plus en plus vite, à l'heure actuel mêmes les étudiants de l'académie avaient entendu parler de Wani, le ninja que de titre.

Alors qu'un ninja ne brillait pas e nombreuse compétence, à un moment ou à un autre une seule compétence leur permettait de survivre, leurs talents de combattant, et malheureusement pour le jeune homme, il n'en avait aucun.

Le traumatisme subit lors de la mort de ces parents devant lui était trop important, il ne pouvait toujours pas se décider à causer directement de la douleur à un être conscient.

Rien qu'en voyant quelques membres du clan Akimichi testé la résistance des ronces servant de protection d'urgence le futur invocateur avait des frissons.

Il savait qu'à la place de ces fiers guerriers, il n'aurait pas pu se livrer à des coups aussi puissants sur des plantes, même sans compter sur le manque de capacité physique pour cette tache. Il savait juste qu'en se livrant à de tels actes violant sur des végétaux qui pouvaient très bien être conscients, il finirait proche de faire un malaise.

Toujours était-il que les tests semblaient être qu'à moitié concluant au vu des expressions de différents travailleurs. Wani n'était pas du tout assez bien classé dans la hiérarchie du village pour connaitre les détails des défense de ce dernier, ou celui de leurs améliorations, mais une chose était sûr. Les défenses n'étaient pas au point voulu.

Suffisait de voir le nombre d'Hayashi et de ninja transportant étrangement des pinceaux s'agitant autour de la barrière ainsi que l'air déçu des Akimichi lorsque l'un de leur coup suffisait à briser les barrières de ronces pour comprendre que Konoha visait un système de défense bien plus performant.

L'invocateur ressentait un fort sentiment d'impuissance devant cette scène, malgré sa présence ici, et tout ce que le village avait fait pour lui, il n'avait encore rien fait pour lui rendre la pareille, si ce n'est une tonne de corvées.

Cela motivait encore plus Wani à tenter sa chance avec la connaissance qu'il avait glanée il y a seulement quelques semaines.

Il ne savait pas ce qui allait en ressortir, mais une chose était sur, le jeune homme allait tenter sa chance afin de pouvoir enfin servir son village comme celui-ci le mérite.

Il pourrait lui aussi un jour participer à des travaux sur les défenses de sa terre bien-aimées, lui aussi un jour aura les connaissances et les capacités pour aider pleinement son village à aller toujours plus loin.

C'est donc gonflé à bloc que le Konohajin s'éloigna es travailleurs les laissant avancer sur le projet tandis que lui allait changer le cours de sa vie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chef Hayashi - Directeur de l'Académie - Jônin
Messages : 768
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Protection Mar 9 Aoû - 9:51

Assis dans un arbre, une jambe ballante, l’Hayashi profitait d’une pause pour observer les renforcements faits autant du dôme. Cela faisait déjà plusieurs jours que son clan s’était à nouveau mobilisé sur ce dernier afin de compléter les travaux faits, il y a un peu plus d’un an. On pouvait les membres fiers d’user de leur talent pour protéger le village et ses habitants. Beaucoup les aidèrent dans cette tâche. Plusieurs tests avaient lieu pour voir si la structure était assez solide ou non… voir sa réaction face à tout type d’attaque.

Une graine entre ses doigts, Kihran semblait pensif. Est-ce que tout cela allait être suffisant ? Allaient-ils être obligés d’utiliser cette défense dans un avenir proche ? Sans doute… Les enfants qu’il gardait à l’académie ne se rendaient pas encore compte de la situation… et il espérait qu’ils ne doivent pas faire face à la réalité tout de suite.

Dans un soupire, il descendit de son perchoir pour s’avancer vers les constructions tout en se faisant craquer l’épaule. Tout comme le reste de son clan, il était venu pour prêter main forte. Il se glissa dans les remparts pour aller étudier les plans. Ils allaient renforcer les armatures en bois du dôme afin de le rendre plus résistants. Le bois solide et épais aidera la verdure autour à se comporter comme une toile et ne laisser personne entrer. Il ne fallait pas oublié qu’une des spécialités des Hayashi était la résistance justement !

L’armature crée et renforcée par des boosts de chakra, les Hayashi prirent le soin également d’offrir des racines au dôme. Ainsi, d’immense racine protégeait les sous-sols du village tout en assurant la solidité de l’infrastructure en surface. Ce dôme, une fois activé, ne sera pas prêt de bouger d’un pouce !

Satisfait et épuisé, Kihran laissa les membres de son clan s’occuper du reste. Il était temps pour lui de retourner s’occuper à son bureau. L’Académie, tout comme l’Hôpital, ne cessait jamais de tourner…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 722
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Protection Mar 9 Aoû - 13:01


Hayashi Hakase
Jônin, Chercheur en Croisement génétique de plantes

Des ronces, des ronces de partout. Suite à l’initiative de notre charmante Hokage miniature, le clan Hayashi devait sans cesse redoubler d’efforts pour pouvoir ériger des défenses naturelles tout autour du village. Beaucoup avaient ainsi la chance de se rendre sur les lieux afin de démontrer de leur talent de jardinier, en plantant des graines de ronces boostées aux amphétamines chakratique, rien que ça. Pourtant, beaucoup de personnes pensaient que les ronces n’étaient pas forcément le meilleur moyen de défense. Bon, d’accord, ce beaucoup était en réalité « Moi ». Je ne remets pas en cause la résistance de ces belles plantes bien pointues pour réussir à défendre notre village, mais le problème venait sur deux points.

La première, les ronces étaient beaucoup moins solides faces à certaines offensives que le bois, capable de résister même à les plus grandes tempêtes, disons, de sable par exemple. Le second point était l’humidité des plantes. Parmi les clans les plus emblématiques de Suna, on retrouvait les Kawaguchi, maîtres du sable du désert, et les Yamada, experts en la manipulation des températures. Pour ceux qui ne suivent toujours pas, mon cerveau génial va vous éclairez : le bois, quand il est sec, peut plus facilement prendre feu si jamais la température est suffisamment élevée. De ce fait, si je voulais apporter ma propre pierre à l’édifice, il me fallait donc concevoir une plante qui était à la fois composée de bois, des plus humides, et pouvant pousser rapidement.

Est-ce que cela allait être difficile ? Oui. Est-ce que cela aurait pris beaucoup de temps ? Bien évidemment. Est-ce que je suis en train de vous faire languir par des expositions qui semblaient être vides de sens et qui ne seraient pas utiles pour le village à cause de la durée alors que j’avais déjà moi-même conçus un prototype à l’avance en me disant que ce serait des plus utile (cette phrase est horriblement longue) ? OF COURSE ! Moi, le grand Hayashi Hakase, Scientifique botanique, a mis au point un croisement génétique de plantes répondant à ces critères ! Mes expérimentations ont parfois donné naissance à des… Résultats peu attractifs, mais pour cette fois-ci, c’était la bonne !

Je vous présente donc mon petit bébé, le « Chimera Quercus Cactaceae », une plante qui combine à la fois les propriétés solides du Chêne, ainsi que les capacités de conservation de l’eau des plantes tout droit sorties du pays du vent : les Cactus ! Je ne vous raconte pas le nombre d’années et d’essais qu’il m’aura fallu pour concevoir un prototype stable… De ce fait, ces petits bijoux seront des plus utiles afin d’établir nos défenses face aux attaques de potentiels assaillants ! Il y a cependant un léger problème face à tout ça… Le seul prototype que je possède à ma disposition ne produit pas encore de glands, et donc, ne pourra être exploité par le clan. Il me faudrait donc trouver le moyen d’accélérer la fertilisation de l’arbre, ainsi que d’augmenter en même temps l’accélération de la pousse. Et pour ça, je connais exactement la personne qui pourrait me rendre service, Kukuku…


I'm here to smoke some cigarettes and explode some bitches...

... And this is my last stroke.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 722
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Protection Mar 9 Aoû - 13:07


Aburame Murata
Chûnin, Apiculteur

Il fallait croire que je n’avais définitivement pas de chance. Ce matin, je me lève en marchant sur le petit déjeuner que ma sœur m’avait préparé, ruinant ainsi ses efforts pour me faire une surprise pour ma promotion. A la suite de cela, à peine je sors de la maison familiale que je me fais courser par un chien qui semblait avoir senti l’odeur de saucisse dans mon pied, manquant de me faire ainsi mordre. Enfin, alors que j’étais parti récupérer les papiers et autres documents permettant d’affirmer que j’étais enfin accepté en tant que Chûnin, je me retrouve à devoir attendre deux autres bonnes semaines avant qu’ils ne soient faits, pour cause de la restructuration du village et de son système de défense. Autrement dit, je n’étais plus Genin, mais pas encore Chûnin, et donc, était incapable de partir en mission. Je me demandais bien ce qui aurait pu se passer de pire.

« - Booooooonjooooooour ! »

… Ah bah si, ça peut empirer. Me retournant, je reconnus aisément le visage associé à la voix qui m’avait interpellé : Hayashi Hakase, l’inventeur fou des feuillus. J’avais fait appel à lui afin de pouvoir essayer de régler un problème avec les abeilles de nos apicultures, qui semblaient ne pas agir correctement avec les plantes aux alentours. Et malgré quelques essais plutôt « hasardeux » (pour ne pas dire catastrophiques), il n’avait pas oublié que je lui devais ainsi une faveur. Soupirant à son approche, je le laissais ainsi exprimer sa demande. Il était donc venu me voir afin d’exploiter les capacités des abeilles du clan Aburame, afin d’accélérer la floraison des arbres. Il était vrai que nos partenaires du combat étaient assez spéciaux, puisqu’en plus de se charger de la pollinisation, ils injectaient un chakra spécial dans les plantes qui, si vous voulez, faisaient office d’engrais boosté. Jusque-là, rien de bien sorcier. La suite en revanche…

« - Attendez deux minutes… Vous voulez faire ceci avec une plante expérimentale pour la faire pousser en moins d’une journée ?!
- Oui ! Pourquoi, un problème ?
- Vous vous rendez compte de la quantité de chakra que cela demanderez ? On est pas comme les Hayashi, on manipule pas le bois.
- D’où ma présence ! Vois-tu, pendant que tes insectes se charge de la pollinisation, je vais en même temps injecter mon propre chakra dans les plantes, afin d’augmenter moi-même leur vieillissement.
- Vous réalisez que si jamais l’équilibre des deux chakras n’est pas respecté, cela peut entraîner la destruction de la pousse ?
- … On peut essayer quand même ?
- QU’EST-CE QUI VA PAS BI-… Et puis merde, va pour ça. »

Ainsi avait commencé notre petite expérimentation. Mes insectes étaient donc en train de faire en sorte de répandre leur chakra spécial dans la plante, chose difficile, car la seule et unique fleur se trouvant sur place était de cactus, plante rare de par chez nous, alors que le Hayashi concentrait son chakra, les paumes posées contre la terre autour du plan posé au sol, au-dessus d’une grande source d’eau qu’il avait invoqué par du chakra. L’opération avait duré une bonne heure, et des résultats n’étaient pas très probants. La plante bougeait un peu, mais sans plus. L’impatience commençait à se lire sur le visage du Hayashi alors que j’essayai de le calmer, lui disant que s’amuser à ça n’était pas la bonne solution. Et je pensais qu’il avait compris. Jusqu’à…

« - RAS LE CUL ! Je vais mettre tout mon chakra !
- Non ! Je finis à peine d’injecter la dose !
- Ca veut dire que c’est à mon tour, PLEINE PUISSANCE !
- Hakase-san, non !
- Hakase-san, OUI ! »

Puis, il envoya la sauce en chakra dans les racines, ne se préoccupant pas de mes recommandations. Soudain, le sol se mit à vibrer lentement, et la plante poussa à vitesse grand V, repoussant ce qui se trouvait à côté (AKA nous). Valdinguant contre un buisson, je me relevai rapidement prêt à en coller une au scientifique, quand je fus surpris par la vue devant moi. L’arbre était… Gigantesque ! Un chêne de quelques centaines d’années normal devait faire aux alentours des dix mètres de haut, mais celui-là en faisait au moins le double ! La couleur aussi frappait, le bois de l’arbre semblait plus clair à ce que je m’attendais. S’extasiant de sa réussite, Hakase fonça vers l’arbre pour tâter de l’écorce, affirmant que ce dernier était pas mal humide ! Cela voulait dire que l’opération avait marché ! Mais avant tout, il nous fallait récupérer ce qui semblait être l’objectif : les glands pour pouvoir en produire en quantité.

Notre opération terminée, et une bonne poignée de glands récupérés, le Hayashi exclama sa joie avec des rires de maniaque, avant de me traîner avec lui pour montrer les résultats à son clan. Ainsi, il avait réussi son objectif : créer une plante à la fois solide, et pouvant résister aux potentiels assauts desséchant et de chaleur de nos adversaires du village du sable. Il ne restait plus qu’à lancer les tests, et à incorporer le programme au sein de la mise en place des défenses du village. Cela demanda cependant également de préparer des sources d’eau tout autour du village (ou alors, des Shinobis expert en Suiton), car les plantes étaient non seulement gourmandes en chakra, mais aussi en haut pour avoir cette humidité. Soupirant, je décidai de me diriger vers mon pieu pour me coucher. L’opération avait été un succès, mais valait mieux éviter qu’une autre connerie me tombe au coin de la figure…


I'm here to smoke some cigarettes and explode some bitches...

... And this is my last stroke.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 552
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Protection Mar 9 Aoû - 16:07

    La température semblait avoir augmentée depuis quelques jours au sein de Konoha. Pourtant, il faisait plus frais au centre du village qu’en bordure, alors que le phénomène était habituellement inversé. Intrigué, le Yamanaka tenta d’en trouver la source. Il en trouva la réponse en se dirigeant vers les Remparts. Heureusement qu’il portait un masque, sinon on aurait pu voir son visage hébété par l’opération à l’œuvre.

    Pourquoi faisait-il plus chaud au point d’en suer sans avoir à bouger, comme s’ils se trouvaient à Kaze no Kuni sous le grand soleil aride ? A cause de plaques volcaniques. Et ce n’était pas une métaphore, des ninjas créaient véritablement de la lave sous les yeux des passants, la faisant couler lentement sur les Remparts.

    Les membres du clan Yogan se trouvaient plus haut encore que les murs et façonnaient la lave dans le vide afin qu’elle refroidisse déjà avant d’entrer en contact avec le dôme protecteur du village. D’autres ninjas étaient présents pour envoyer des vagues de Suiton si le bois de la structure roussissait plus que nécessaire. Le liquide volcanique se glissait par-dessus le bois et entre les ronces, se durcissant à leurs bases. Là où ils étaient déjà passés, les remparts semblaient plus gris que marron. Pourtant, il y avait toujours la structure de bois dessous, et les ronces par-dessus semblaient bien vivantes. Quelques Hayashi étaient là pour sauvegarder les plantes durant le processus.

    L’opération était donc risquée, car la lave utilisée pouvait très bien détruire les défenses plutôt que l’améliorer. Une simple erreur de dosage et tout partait en fumée. Mais ils parvinrent à ajouter, très lentement, une couche de magma durcie qui protègera le bois sous-jacent à une exposition aux flammes tout en fertilisant davantage les bases des ronces qui seront donc plus réactives. Une idée audacieuse mais qui pourra faire ses preuves dans les mois à venir.

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 565
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Protection Jeu 11 Aoû - 22:43



L’amélioration des défenses du village était devenu primordiale depuis quelque temps, depuis que les tensions entre le village de Suna et celui de Konoha s’étaient dégradées. Une guerre entre ses deux grandes nations était possible et pouvait commencer à tout instant. Il vaut mieux prévenir que guérir n’est-ce pas ? Dans le but de protéger le village, certains clans avaient déjà mis en place plusieurs opérations de construction. Des ronces étaient mises en place autour des remparts, en cas d’attaque ceux-ci nous donneraient une bonne défense contre notre assaillant. Lorsqu’on parle de plante, on parle du clan Hayashi bien entendu. Le jeune homme n’avait pas le talent pour ce genre de prouesse, mais il pouvait certainement apporter son aide d’une manière ou d’une autre. Ryokai n’avait pas l’intention de se rendre là-bas en solitaire, non, il avait prévu d’y aller avec une personne chère à son cœur qui appartenait à ce clan capable de manipuler la végétation qui l’entoure.


- Tu as une mission aujourd’hui ? Demanda-t-il. – Je pense que tu es au courant des tensions qui nous oppose entre le village de Suna et le nôtre. L’Hokage a d’ailleurs ordonné le renforcement de nos défenses en vue de la guerre.


Une décision sage, car comme, je l’ai déjà dit. Mieux vaut prévenir que guérir !


- Ce que je te propose donc, c’est qu’on aille donner un coup de mains dans l’avancement des travaux !


Le jeune homme n’avait pas sa capacité à manipulé les plantes, mais il allait certainement trouver quelque chose à faire pour apporter son aide. La protection des ouvriers était déjà une contribution en soi. Une fois sur place, on pouvait déjà admirer l’avancement des travaux qui était, ma foi, en très bonne voie. Les Hayashi étaient de la partie, quoi de plus normal en vue du style de défense qu’avait choisi l’autorité du village. Leika n’était pas vraiment en bons termes avec eux, mais vu l’état actuel des choses, je pense qu’ils avaient d’autre priorité que les problèmes du clan. De toute façon, Ryokai était là pour la soutenir, l’encouragé au besoin.


- Il y a beaucoup de plantes ici, on se croirait à la maison !


Il laissa alors échappé un petit rire. C’était une petite taquinerie envers la Hayashi pour détendre un peu l’atmosphère, même si c’était un peu la réalité. Depuis sa venue, sa demeure en était remplie, pas que cela le dérange loin de là. Yell, une des membres de l’équipe Tsubomi, dont il en fait également partie, était également présente sur les lieux. Il ne manqua pas de lui faire signe de la main, mais celle-ci l’avait-elle seulement aperçu parmi toute cette foule ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 935
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Protection Sam 13 Aoû - 12:13

À l'annonce de sa proposition, je n'avais pu que faire une grimace et pour cause. Bien qu'appréciable, cette aventure me pousserait à me mêler aux membres de mon clan. Hors, étais-je vraiment prête pour cela ? Je savais que les regards seraient plus insistants, mais surtout dégradant que jamais. J'avais bien du mal à me faire à cette idée-là bien que je sois consciente qu'il me faudrait un jour franchir le cap.

Pantelante alors que j'étais accoudée au canapé pour l'observer, je finis par hocher la tête en signe d'approbation. Il faudrait de toute façon que je passe un jour par là, donc pourquoi pas aujourd'hui :

"D'accord … Mais je vais me changer…"

Je savais très bien qu'elle était le travail que les Hayashi avaient fomenté à la lisière du village et je savais aussi que cela nécessitait une tenue adéquate si je ne voulais pas me retrouver les membres striés de jolies cicatrices de végétaux. C'est donc enveloppé dans un solide pantalon en toile et d'un haut similaire que je me dirigeais en compagnie du jeune homme de mes pensées vers les remparts. Les fameux remparts de Konoha, ceux la même que j'avais essayé de franchir il y a un certain temps.

J'étais intimidée, c'était peu de le dire et j'avais du mal à trop m'éloigner de Ryokai, de peur de subir sans aucun doute, une attaque de l'un des membres de mon clan. Cela étant, je ne pouvais m'empêcher de regarder avec une certaine admiration la barrière de ronce à l'instant présent.

Pour l'occasion et pour faciliter les travaux de cette dernière, elle avait été entièrement déployée, se refermant ainsi en une coupole parfaite. J'aurais aimé aller admirer la vue de là-haut, cela devait être magique et j'avais l'impression que personne n'y avait vraiment pensé. Pourquoi donc ?

La remarque de Ryokai me sortit de mes pensées et j'eus un petit regard timide ainsi qu'un sourire. Oui, la maison était assez fleurie. Difficile de faire autrement quand on vivait avec une Hayashi. Je lui tirais la langue avant de l'entraîner un peu plus loin, loin des membres de mon propre clan :

"Qui est la jeune femme que tu as saluée ? Je ne la connais pas ?"

Étais-je jalouse ? Moi, pas du tout, toujours étant que cette jeune femme m'intriguait.
Mon attention se reporta sur le dôme. Lui aussi il m'intriguait. Les ronces étaient solides, mais j'étais certaine qu'avec un peu d'habileté et de réflexion dont on ne disposait pas forcément en temps d'attaque, on pouvait l'escalader avec facilité.

Je ne tardais d'ailleurs pas à repérer l'un des poteaux de la structure de base du dôme. Voilà qui était parfait.
Avec agilité, je m'approchais de ce dernier et sautais souplement sur ce dernier, positionnant mes pieds dans des trous de branchages avant de tourner un regard vers Ryokai :

"Tu viens ? On va voir jusqu’où on peut aller avant de se faire repousser, d'avoir le passage bloqué par les ronces ou autres !"

Voyons surtout ce que les défenses de Konoha réservaient à notre adversaire. Sans laisser le temps au jeune homme de protester ou d'émettre un avis défavorable à ma proposition, je m'avançais en sautillant sur la structure même du dôme. Évitant d'écraser des branchages et surtout cherchant du coin de l'œil ce qui pourrait bien nous arrêter avant que nous n'atteignions le sommet.


Dernière édition par Hayashi Leika le Dim 21 Aoû - 11:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 565
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Protection Dim 21 Aoû - 3:07




La jeune femme à la chevelure bleutée ne semblait pas avoir aperçu son partenaire d’équipe lui faire des signes de la main en guise de salutation. Elle était peut-être trop occupée pour remarquer tout ce qu’il y avait autour de sa personne. Ce qui était tout à fait compréhensible vu la situation actuelle du village. La Hayashi qui n’avait encore jamais rencontre un autre élève de la Hachidaime, ne pouvait pas la connaitre. Elle en avait d’ailleurs posé la question à son compagnon. Qui était-elle ? Le jeune homme laissa doucement son bras retomber vers le bas pour ce positionner le long de son corps alors que son attention se tourna vers Leika.


- Tu ne la reconnais pas ? Dit-il surpris dans un premier temps. C’est la fille contre qui je me suis battu au tournoi de l’année passée. Elle s’appelle Yell, Riba Yell. Je pensais que tu l’avais déjà rencontré… C’est une de mes partenaires, elle fait partie de l’équipe de Mizuki tout comme moi.


C’était peut-être l’une des raisons pour laquelle, le membre du clan de l’œil blanc n’avait jamais parlé d’elle. Après tout le cas de l’Aburame était un sujet assez délicat à abordé vu l’antécédent entre les deux jeunes femmes. Ce n’était pas non plus comme si, il cherchait à lui cacher cette information.


- Enfin, elle ne semble pas m’avoir remarqué. Elle doit être occupée, je te la présentais une autre fois si tu veux !


Sa compagne l’avait ensuite attiré un peu plus loin. La présence massive de son clan en était certainement la cause. Elle n’avait cependant rien à craindre aujourd’hui, Ryokai était à ses côtés et veillait justement à ce qu’aucun de ses frères ou sœur de clan ne lui fasse le moindre mal. Il avait conscience qu’elle n’était pas une petite chose fragile. Elle lui avait d’ailleurs souvent fait la remarque au début de leur relation, mais ce n’était pas une raison pour ignorer cette menace. Alors qu’ils étaient arrivés devant un des piliers de la structure, la jeune femme jouait les escaladeuses. Grimpant, sautant avec agilité sur le sommet de ce dernier. À quoi jouait-elle ?


- Que fais-tu ?


Son regard était tourné vers le haut, en direction l’acrobate qui se donnait en spectacle. Le jeune homme semblait hésitant devant sa proposition de la suivre. Ce n’était pas forcément une bonne idée, cela risque de leur attirer des ennuis en cas de problème.


- Non attend ce n'est pas une…


Il n’avait pas vraiment eu le temps protester devant son idée qu’elle avait déjà pris les devants. Avançant tout en sautillant sur la structure créée à partir de ronce et de branchage. Cherchait-elle à tester l’efficacité du dôme ? Elle avait une certaine expérience pour passer à travers les mailles du filet. Soupirant, Ryokai était dans une situation délicate, il ne pouvait pas non plus la laissée partir toute seule là-haut. Il fit ensuite un énorme saut en direction du pilier avant de rejoindre sa compagne en évitant de saccager la structure du dôme des Hayashi. Bon sang que fait-il ici ? Il était venu pour aider à la base pas pour faire une séance d’escalade. Dans d’autre circonstance, cela aurait été amusant de participer à cette activité. Il n'avait fini pas rattrapé tant bien que mal Leika. Il s’était saisi du poignet de son bras pour stopper sa course.


- Attend, tu n’as même pas pris la peine de m’écouter… Il y a de grandes chances qu’elle aurait tout de même escaladé le dôme malgré ses protestations. Elle était du genre têtu parfois, mais cela faisait aussi partie de son charme. Il laissa échappé un léger soupir avant de rependre la parole. - Enfin maintenant qu'on est arrivé jusqu'ici autant continuer...


Continuer ? Continuer à faire quoi au juste ? Oui, car il n'avait aucune idée de ce qu'elle avait derrière la tête.


- Je suppose que tu n'es pas venu ici juste pour admirer la vue n'est-ce pas ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 935
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Protection Ven 26 Aoû - 1:28

La progression fut plus facile que ce que je pensais. Nous avions eut la chance d'être importuné par notre ascension par une attaque quelconque de plantes en furies. Le système avait sans doute était désactivé durant la mise en place de l'amélioration de ce dernier. C'était sans doute une bonne chose, car cela nous permettait ainsi de grimper sans encombre. Nous étions à présent haut dans le ciel de Konoha et puis … Quelle vue ! D'ici, nous surplombions toute la forêt entourant le village caché de la feuille. Le panorama était somptueux, voir même féerique. Personnellement, j'aurais pu rester là des heures à observer l'horizon si la position avait pu être un peu plus confortable, mais avec les ronces nous entourant, ce n'était même pas la peine d'y penser.

Mon visage se tourna alors vers le jeune homme aux yeux blancs pour l'observer alors qu'il me faisait une gentille remontrance. Je fis la moue comme pour m'excuser avant de regarder une nouvelle fois vers le sommet du dôme. Nous n'avions pas vraiment besoin d'aller plus haut :

"Non … Même si elle vaut vraiment le détour ! Le point de vue est encore plus impressionnant que lorsque nous nous trouvons au sommet de la montagne qui borde le village !"

Je poussais un bref soupir et me risquais un regard en contrebas avant d'aussitôt me reprendre, tombant à genoux et m'agrippant à la poutre de bois qui soutenait le dôme :

"Ce n'était pas une très bonne idée ça !"

Tremblotante sous l'effet du vertige, je pris mon temps pour me remettre de mes émotions, avant de m'asseoir à califourchon sur la poutre afin de pouvoir observer plus tranquillement et surtout de façon plus sécurisée la poutre. Je poussais alors un profond soupir tout en plongeant mon regard dans celui de Ryokai :

"Bon ! Reprenons-nous !"

Nouveau soupir, puis, je laissais mon chakra s'immiscer dans la structure même de la poutre pour vérifier la solidité de cette dernière. Comme si je voyais la chaîne même du bois se dessiner sous mes mains, je n'eus aucun mal à distinguer chacune des veines de l'armature. Un sourire se dessina sur mon visage alors que je parlais en un murmure :

"C'est vraiment un joli travail qui a été fait là ! Ça me semble assez solide !"

Mon regard se redressa soudainement et se porta une nouvelle fois sur mon entourage direct pour observer les ronces elles-mêmes. Elles étaient feuillues et semblaient en bonne santé.

"C'est vraiment bien fait n'empêcher ! C'est d'un niveau bien supérieur au mien ! Je ne sais pas trop ce que l'on peut attendre de moi ici !"

Mon regard allait et venait le long du dôme, je cherchais en quoi je pourrais être utile. Peut-être que Ryokai aurait une idée lui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 565
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Protection Sam 27 Aoû - 18:56



Oui, la vue depuis ce point d’observation était vraiment splendide. Heureusement pour lui, le jeune homme ne souffrait pas du vertige, car il faut bien avouer, c’était très haut ! La montagne ? Parlait-elle de la fameuse falaise derrière le palais de l’Hokage qui porte tous les visages des hommes et des femmes qui ont porté ce poste ? Il y a des chances, en tout cas, c’était très impressionnant. On pouvait avoir un aperçu sur tout le village et ses alentours. Avec le Byakugan, il aurait pu observer à des kilomètres depuis cette hauteur, mais il n’était pas venu pour ça. La Hayashi avec eu, l’idée de jeter un œil en direction du sol, ce qui lui avait donné une sorte de malaise. Tombant à genoux sous l’effet d’un vertige semblait-il, elle avouait ensuite que ce n’était pas une très bonne idée. De manière générale, on conseille aux personnes souffrant du vertige de ne jamais regarder en bas, Ryokai lui cela ne lui faisait ni chaud ni froid.


- Wouah, c’est vraiment haut ici non ? Faut qu’on fasse attention à ne pas tomber… Dit-il en regardant depuis le bord de la structure avant de remarquer l’état de sa compagne. - Ça ne va pas ? Tu as le vertige ?


Tremblotante, la jeune femme semblait avoir besoin de quelque minute pour reprendre ses esprits. Une fois ses émotions rétablis, elle semblait être en admiration devant cette immense structure créé par son clan. Souriante tout en observant cette dernière sous tous les angles. Puis vint le tour de la question la plus importante ! Comment se rendre utile. Leika était une Hayashi et contrairement à Ryokai, elle pouvait certainement faire quelque chose pour améliorer ou même juste aider à la construction de ce dôme géant grandeur nature. Il s’était ensuite mis à genoux devant elle pour pouvoir lui parler directement.


- Oui, c’est vraiment magnifique. Dit-il souriant même-ci derrière celui-ci se cachait une légère tristesse. Il se saisissait ensuite du revers la main de la jeune femme, fixant les lignes de sa paume tout en y déposant et la caressant avec son pouce. – Tu sais Leika, j’ai toujours eu beaucoup d’admirations pour ton pouvoir. À partir de ces petites mains douces et fragiles, tu arrives à créer et donnée naissance à la vie elle-même. Que ce soit de la simple petite fleur d’un jardin à une structure en bois aussi grande et solide que celle-ci. Qu’on soit en temps de guerre ou de paix tes dons seront toujours utile. Contrairement aux miens qui ne servent pas à grand-chose à part dans un combat…


Ironique quand on voit que ce dernier est plutôt du genre diplomate et essaye d’éviter justement les combats. À défaut de pouvoir faire quelque chose aujourd’hui pour aider à la construction, il pouvait au moins aider sa compagne à trouver une tache, un objectif à accomplir pour aider les membres de son clan, même si elle semble les éviter pour l’instant. Ses yeux vinrent se plonger dans ceux de la Hayashi alors qu’il tentait de la rassurer sur le sujet.


- Ne t’inquiète, nous allons bien trouver quelque chose à faire.


Il s’était ensuite relevé, prenant position pour observer un peu les alentours.


- Tu sais ma chérie, loin de moi l’idée de remettre en cause les talents de tes frères de clan, mais… J’ai lu beaucoup de choses dans ma vie. De manière stratégique devant une telle structure, l’ennemi va forcément chercher les points faibles de cette dernière et frapper dedans pour qu’elle s’effondre sur elle-même. C’est comme une fissure dans un mur en pierre… Un choc et le voilà qu’il tombe en morceau. Ce que je te propose donc c’est qu’avec l’aide de mes yeux, je découvre les points faibles de la structure et toi derrière tu les renforce avec ta maitrise du Mokuton ! Ça marche ?


La forme de ses yeux changea légèrement laissant apparaitre une légère pupille au centre, tout en laissant apparaitre ses nerfs optiques au niveau de ses tempes. Le Dôjutsu du clan Hyûga était à présent de la partie. Il commença ensuite par chercher une faille, une faiblesse dans cette immense création en bois afin de commencer ce pourquoi ils étaient venus ici.


- Là-bas, un peu plus au nord ! Il y a un point faible. Dit-il tout en lui montrant le chemin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 935
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Protection Mar 30 Aoû - 15:51

"Ça va aller… J'ai juste été prise un peu de courts par la hauteur !"

Difficile de faire autrement. Tout allait bien, mais qu'elle mauvaise idée de regarder en bas. J'avais essayé de regagner mon calme, autant en respirant calmement qu'en entamant un nouveau sujet de discussion qui avait fait mouche puisque mon compagnon me tenait à présent la tirade, tirade à laquelle j'approuvais :

"Je pense aussi qu'ils vont faire ça ! C'est une structure beaucoup trop importante pour être parfaitement solide ! En tout cas, si je me mettais à leur place, je frapperais les piliers en leur centre, la ou il y a le plus de fragilité pour les casser !"

Nous étions au moins d'accords sur ce point, mais encore faudrait-il que nous parvenions à faire en sorte de les consolider. Ce n'est pas comme s'il y avait vingt mille façons différentes de procéder. Ryokai s'était remis debout et après quelques secondes d'hésitation, je fis de même, déversant une large dose de chakra dans mes pieds pour bien m'assurer de l'adhérence à la structure, nous nous mîmes en route pour le premier point faible que le jeune homme semblait avoir détecté à l'aide de son dojutsu. Une nouvelle partie de sauts agiles suivirent cette découverte. Je prenais toujours autant soin de ne pas abîmer les branchages des ronces, je fus cependant obligé d'en écarter une grande partie à l'aide d'une technique héréditaire afin de pouvoir atteindre le point sensible de l'écorce ou un nœud dans le bois semblait être un signe de fragilité. M'asseyant une nouvelle fois au travers des branchages, me blessant légèrement les bras au passage, je posais ma main sur le pilier de bois, jusqu'à l'endroit ou Ryokai m'indiquait la faiblesse, afin d'y déverser une partie de mon chakra pour resserrer les fibres du bois et ainsi faire disparaître la fragilité. Cela dura une dizaine de minutes et me demanda une grande concentration qui fit perler des gouttes de sueur sur mon front. Je n'étais pas vraiment habitué à autant me concentrer et surtout à utiliser mes capacités héréditaires. C'était un exercice nouveau pour moi qui me laissa un long moment à bout de souffle. Je pris donc quelques minutes pour me calmer et reprendre un peu de force, en profitant pour observer ce qui s'étendait autour de nous. Une pensée me traversa soudain l'esprit, une pensée que j'exprimais à l'oral :

"Ça serait tellement bien de pouvoir empêcher les ennemis de s'attaquer au dôme avant qu'il ne puisse l'atteindre… Je ne sais pas trop comment on pourrait s'y prendre, mais les faire tomber dans une sorte d'illusion, ça pourrait être une bien meilleure défense que celle que nous avons actuellement… Tu en penses quoi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 565
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Protection Mar 30 Aoû - 22:37




La première faille n’était pas très loin de leur position actuelle, c’était seulement à quelque pas en direction du Nord comme il venait de le préciser. La jeune Hayashi semblait en tout point être en accord avec non seulement sa théorie sur la focalisation des ennemis à frapper la zone faible d’une structure. Mais également à utiliser son pouvoir pour justement solidifier ses faiblesses afin de les préparer aux pires si une telle chose devait arriver. Cette tâche risque d’être un peu compliqué pour la jeune femme quand on voit la taille que fait cette immense structure fait d’un mélange de bois et de ronces. Cependant, le Hyûga reste plutôt confiant, il avait confiance en elle et ses capacités. Elle en était tout à fait capable. Était-il en train de la surestimer ? Peut-être un petit peu, mais n’est-ce pas le devoir d'un homme de croire en sa compagne et inversement ? La confiance est la base d’un couple.


Sens perdre plus de temps, ils s’étaient, tout les deux, mis en route vers la zone qu’avait indiqué l’homme aux yeux blancs. La voûte plantaire des pieds chargés avec une certaine dose en chakra pour éviter de faire une mauvaise chute. On n’est jamais trop prudent ! Une fois sur place, Leika n’avait pas tardé à se mettre au travail, écartant les branchages de la structure tout en passant son bras à travers pour essayer d’atteindre le point faible détecté par Ryokai. Cela avait mis un certain temps. Beaucoup plus qu’il ne l’aurait pensé. La concentration pouvait se lire au niveau de visage sur lequel on pouvait voir quelque goutte de sueur en réponse de son acharnement. Elle avait ensuite relevé un point assez important. On dit aussi que la meilleure défense, c’est l’attaque et ici, il était question de Genjutsu.


- Utiliser du Genjutsu comme une défense ? Oui, c’est une bonne idée, cela pourrait être efficace contre des Shinobi incapables de se défendre contre ce genre de technique.


En théorie cela semblait être parfait comme protection secondaire. Cependant la mettre en pratique, c’était une autre histoire ! Le jeune homme croisait ensuite les bras tout en prenant un air réfléchis.


- Cependant, je ne suis pas un expert dans le domaine, je peux me défendre contre certaine illusions, mais en créer… C’est une autre histoire. Dit-il sans vraiment s’adresser à sa compagne, c’était plus de la réflexion à haute voix.


Il en était incapable comme tout membre de son clan. Ses atouts étaient principalement le corps-à-corps et la sensorialité. Soudain, une idée lui traversa l’esprit. Le regard tourné vers Leika, le jeune homme reprit la parole.


- Au fait si je me souviens bien, tu en es capable toi non ? Dit-il sans vraiment en être certain, cette supposition était simplement basée sur son combat dans l’arène contre Mizuki. – Je pense avoir trouvé une idée, tu me diras ce que tu en penses. J’ai déjà vu des membres de ton clan crée des plantes capables de plonger leur adversaire dans une illusion avec leur pollen. Tu penses être capable de faire la même chose ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 935
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Protection Ven 2 Sep - 13:16

Un léger sourire se dessina sur mon visage lorsque Ryokai m'annonça que mon idée était plutôt intéressante. Oui, mais voilà, entre une idée et la mise en place de cette dernière, il y avait tout un monde rempli de variables et d'imprévus.

C'était quelques choses de plus compliquer qu'il n'y paraissait en définitive et puis, je n'étais que genin. Je baissais les yeux pour cacher le léger malaise que cela avait provoqué chez moi, mais les paroles de mon chéri me firent à nouveau sourire, voir émettre un petit rire :

"Je ne sais pas si d'autres personnes pratiques cette forme de technique chez les Hayashi, j'ai toujours fait ça pour m'amuser plus qu'autre chose."

C'était la vérité. Je ne connaissais personne d'autre qui utilisé notre art de cette façon, mais je ne devais pas être la seule capable de le faire, c'était impossible, malgré tout, je me devais d'émettre des doutes sur ce que le Hyuga proposé et pour cela, je composais une série de Mudra qui firent par la suite apparaître de toute petite fleur blanche sur certaines des branches nous entourant :

"C'est une variété de ronce qui peut fleurir, donc dans la théorie, il est parfaitement possible d'utiliser leur pollen pour créer des illusions… Seulement…"


C'est là que venaient les doutes que j'avais :

"Je ne sais pas comment il est possible de faire ça à aussi grande échelle, mais surtout de maintenir pareille technique… La consommation de chakra est énorme…"

Il devait bien y avoir un moyen, c'était évident sinon le dôme en question ne serait pas là et ne tiendrait même pas. Mais je ne la connaissais pas. Timidement, je redressais le visage vers Ryokai, lui tendant la main pour qu'il m'aide à me remettre sur mes pieds :

"Il faudrait en parler aux autorités… Leur proposer l'idée, mais je doute qu'il veuille bien écouter une petite genin comme moi…"

Je n'avais pas vraiment de poids. J'évoquerai malgré tout la chose auprès de Natsuki, voir ce qu'il en pensait et peut être que cela serait réalisable. Après m'être remis sur pied, je regardais mon compagnon avant de lui sourire :

"Continuons, je pense qu'il y a encore beaucoup de faiblesse à détecter !"

De quoi nous occuper pour le reste de la journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 565
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Protection Ven 2 Sep - 16:25



À en croire le dire de la jeune femme, celle-ci semblait être dans la capacité d’exécuter cette technique. Elle avait une certaine expérience dans le domaine, l’utilisant principalement pour s’amuser et aujourd’hui, c’était l’occasion de l’utiliser dans un objectif plus important, celui de la défense du village caché de la feuille. Cependant, une chose encombrait la possibilité de cette tactique. La consommation de chakra. La Hayashi était devenu une kunoichi que depuis peu, ayant passé une garde partie de sa vie loin de cet univers, sa réserve de chakra était plutôt limitée. Ryokai pouvait à la limite offrir une partie de sa propre bouteille, mais même avec son aide vu l’immensité de la structure, c’était clairement insuffisant. Ils leurs fallait donc une aide extérieure pour parvenir à établir cette idée sur tout le dôme.


- Oui, je m’en doutais un peu, même si je t’aide en te donnant une partie de mon chakra, on n’aura jamais assez d’énergie pour faire fleurir toute la structure…


L’idée de la jeune femme était la bonne. Ils allaient devoir faire appel aux autorités ou plutôt aux personnes responsables du chantier et de la construction de cette protection en bois recouvert de ronces. Leika venait tout juste de devenir Genin, son idée risque d’être mal interprétée si c’était elle qui venait à la proposer. Le Hyûga savait de quoi il en retournait vu que son idée au sujet de son clan avait fait mouche de la même manière. Ici cependant, il avait plus de poids en tant que Chunin promut, il a quelque mois, mais était-ce suffisant… Car il en reste pas moins jeune et dire aux plus anciens comment faire leur travail n’est jamais vraiment bien accepté. Attrapant sa main pour l’aider à se relever, il lui répondit.


- Écoute chérie, je peux toujours essayer de proposer ton idée aux personnes responsable. Je suis Chunin, je pense qu’il n’y devrait pas y avoir trop de problèmes de ce côté-là.


Quand bien même, la journée n’était pas encore terminée et ce n’était pas les failles qui manquaient. Souriant à son tour à sa dulcinée, il reprit ses recherches pour trouver d’autres points faibles pour qu’elle puisse les renforcer au mieux. Il n’avait pas mal pris son refus, Natsuki avait nettement plus de poids pour faire pencher la balance. Le reste de cette journée fut donc de renforcer les défenses aux mieux de leurs capacités, enfin surtout celle de la Hayashi pour le coup. Une fois celle-ci terminée, le couple retourna chez eux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Protection

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô-