N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Si tu désertes, attends toi à être traqué ! [Rang B PV Shin ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
avatar
Informations
Grade : Emissaire de Maskine
Messages : 1729
Rang : S

Message(#) Sujet: Si tu désertes, attends toi à être traqué ! [Rang B PV Shin ] Lun 20 Fév 2012 - 12:12

Citation :
Une ninja répondant au nom de "Ema" a quitté le village depuis plus de deux mois, nous pensions au début qu'elle avait périt lors de sa mission, mais nous avons reçus des informations confirmant le contraire, il se pourrait bien qu'elle ait en fait déserté, découvrez si c'est bien le cas et quelles en sont les raisons. Elle a donc été aperçu par un de nos informateurs dans un village de notre pays, situé dans les Grandes montagnes! Autre chose, prenez garde, elle excelle dans la l'utilisation du raïton on la surnommait "Flash", ce n'est pas pour rien. Pour parvenir à la retrouver, et surtout à l'affronter vous devrez être deux. Quelque soit les raisons de sa disparition, vous devez la ramener, vivante de préférence!

Shin, nous connaissons votre position quant aux déserteurs, nous vous prions donc de ne pas éliminer cette jeune femme.
Yugure... Bonne chance, essayez d'empêcher Gecko Shin-sama de tuer la kunoichi, bonne chance.


ぬ La trahison est la seconde nature des femmes ぬ.
Paul Léautaud





La passion et les rêves sont comme le temps, rien ne peut les arrêter et il en sera ainsi tant que des hommes seront prêt à donner un sens au mot liberté. J'avais lu ce passage tant et tant de fois. Une belle phrase pour celui qui la comprenait, assurément. Aujourd'hui n'était pas un jour comme les autres, je partais en mission avec l'homme qui était devenu mon senseï, il y a peu. Enfin l'homme tout était relatif, puisque ce dernier n'avait que dix-sept ans. Initialement je pensais qu'il s'était fait pistonné, chose courante de nos jours. Depuis la création des villages, la promotion canapé n'a cessé de grimper en flèche. il y en a même qui sont devenus Kage comme ça... paraît-il ! Bref revenons à nos moutons. Selon l'intitulé de la mission, une ninja de notre patrie semble avoir déserté le village des nuages et nous avons pour but de la ramener au bercail. Dans la théorie, rien de bien compliqué, dans la pratique c'est une autre paire de manche.

Je commençais donc ma marche vers la porte du village, lieu de rencontre convenu avant notre départ. En espérant qu'il ne me fasse pas à nouveau attendre pendant plus de deux heures avant de venir. Je n'irai pas jusqu'à dire que c'est déplacé, mais c'est une attitude de grosse catin, pour rester dans de jolis termes. Le sentier terreux menant jusqu'à la porte du village depuis ma maison contournait toutes les habitations. J'avais la chance d'habiter une maison un peu sur-élevée par rapport aux autres avec un bon panorama. J'arrivai enfin devant la porte du village et toujours aucune trace de Shin-senseï en vue. Il savait se faire attendre le saligaud. Et le pire, c'est que j'étais quasiment certain que c'était volontaire ! Je dois bien avouer que c'était cela qui me sidérais le plus.

La matinée ne semblait pas trop avancée, la clarté du ciel donnait l'impression qu'une belle journée se dessinait. Quand au soleil pas encore complètement formé, il éclairait juste ce qu'il fallait pour distinguer l'horizon. Ce genre d'image mériterait d'être peinte sur un tableau. Cependant même dans ce cadre salubre, mon tracas se faisait ressentir. C'était ma première mission de rang B, c'était pas pour les guignols ! Oui je suis un clown ce qui est complètement différent d'un guignol, nous sommes d'accord ! Toujours est-il que mon stress ne cessait d'augmenter et je commençais même à me demander si j'étais de taille pour cette mission. Ce n'était pas tant au niveau force de frappe mais plutôt pour ma propre survie que je m'inquiétais. Bah ouais, j'suis un gros connard et je pense qu'à ma gueule, c'est un fait. Si je relativisais la situation, il ne me restait en vérité qu'une initiative si je voyais que nous n'allions pas nous en sortir. ( Pause dans la narration pour signifier que c'est normalement le moment où le héros sort un truc classe ). Je me devais de m'enfuir comme une grosse taloche ! ( Eh oui ! Je ne suis pas un héros ).

Il est vrai que j'étais un lâche, c'était dans ma nature. C'est d'ailleurs comme ça que j'ai acquis mes talents de senseurs. Je flairai le danger. C'est peut être même comme ça que j'ai pu survivre à la guerre. Ils y en a qui diront, vaut mieux mourir couvert de gloire plutôt que vivre dans la honte. Moi j'ai une autre philosophie. Vaut mieux agir en traître toute sa vie et assurer sa survie. Personnellement si je dois donner femme et enfant pour être sûr de pas crever je le fais hein. C'est d'ailleurs pour cette raison que je ne m'en prends qu'au plus faible que moi ! Ca évite les mauvaises surprises. Bon j'imagine que j'ai suffisamment fait d'introspection pour aujourd'hui. Même si mon senseï n'est toujours pas arrivé. Il commence à me faire perdre patience. Le vilain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 486
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Si tu désertes, attends toi à être traqué ! [Rang B PV Shin ] Sam 25 Fév 2012 - 15:19

Je regardais l'ordre de mission que j'avais reçu un peu avant. Encore un déserteur, ils se faisaient de plus en plus nombreux et pourtant, la sentence restait la même pour moi : La mort. Ils ne comprenaient toujours pas que tant que je serais membre du village des nuages, je leur ferais payer cette désertion. Elle s'appelait Flash ? Et bien, voyons voir si niveau vitesse elle pourrait égaler ma technique Raïton mais, j'en doutais fort. Les dirigeants me demandait de ne pas la tuer pourtant, ils savaient que j'allais malheureusement devoir le faire. C'était ma mentalité et je ne la changerais en aucun cas. Cependant, j'étais accompagnée d'un de mes élève durant cette mission. C'était parfait puisque j'avais fait une mission de rang B avec Kyushô, il ne me restait qu'à en faire une avec Yugure pour remettre un peu d'équilibre et ne favoriser personne. Le seul problème c'était qu'il risquait de voir mon mauvais côté. J'allais devenir une vraie bête durant cette traque, un monstre sans pitié. J'espère que Yugure aimait le sang, car il va y en avoir.

Je regardais mon sabre qui était posé près de mon lit. Allais-je en avoir besoin ? Mh, pas forcément, inutile de le prendre aujourd'hui. Il était grand temps de partir. J'étais en retard encore une fois et Yugure m'attendais ... encore une fois. Il allait sûrement penser que je faisais cela exprès et il n'avait pas tort. Je n'avais pas apprécié ses blagues durant notre première rencontre, ce que je lui avais d'ailleurs expliqué à la suite ( voir mon futur rp de la team Ganjou ). M'enfin, peut-être qu'après cette mission, il allait me montrer un peu plus de respect bien que respecté une personne moins âgée devait être sacrément pénible. Mais, je n'en avais rien à foutre, j'étais son Senseï, soit il me respectait soit je le forçais à le faire bwéhéhéhéh. Et c'est dans cet état d'esprit que je m'avançais vers les portes. Je regardais le clown, il semblait s'impatienter. Il était grand temps pour moi de faire mon apparition. Et en me grattant l'arrière du crâne, j'apparus devant mon apprentis et en profitais pour prendre la parole en premier :

    - Désolé du retard, j'ai pas pour habitude de me lever si tôt.


Il était 13h30. Puis mon regard changea complètement, il devint beaucoup plus sérieux. J'enlevais lentement ma main de mes cheveux et pointais de mon index les montagnes.

    - Je compte sur ton pouvoir pour nous montrer la route. Et puis, j'ai hâte de voir ce que tu peux faire. T'as tout l'air d'être une grande gueule mais, tu sais ce qu'on dit ? C'est ceux qui en disent le plus qui en font le moins.


Puis je commençais à courir vers les montagnes en espérant qu'il me suive, de toute façon il n'avait pas d'autre choix. J'esquissais un sourire, j'espérais lui avoir mis la pression, histoire de lui rendre la monnaie de sa pièce pour l'histoire des ivrognes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Emissaire de Maskine
Messages : 1729
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Si tu désertes, attends toi à être traqué ! [Rang B PV Shin ] Dim 26 Fév 2012 - 18:18

㋭ L'art est d'arriver au rendez-vous juste à temps pour s'indigner du retard de l'autre. ㋭


Il était finalement arrivé le mioche. Comme d'habitude la main dans ses cheveux entrain de se recoiffer comme s'il venait de sortir du lit avec son amant. Enfin bon, je lui devais le respect c'est mon supérieur hiérarchique et aussi mon senseï. Et dire que je me faisais gouverner par un mioche de seize ans. Sa première remarque me laissais de marbre extérieurement bien qu'intérieurement je bouillonnais. Avait-il besoin d'être tirer du lit comme un gosse pour ne pas réussir à être à l'heure pour une mission. C'est normalement aux néophytes qu'on tolère ces caprices, certainement pas à ceux qui sont des ninjas confirmés. Si j'étais énervé avec cette remarque, la suivante passait bien mieux puisque les joutes verbales étaient un peu plus de mon ressort. Mon professeur tentait de me dire par des messages subliminaux que j'étais un blaireau tout en citant un adage qu'il avait du lire sur des paquets de céréales lorsqu'il était plus jeune. Je m'empressais donc de lui répondre.

⇨ Il y en a aussi qui disent que les apparences sont trompeuses, encore heureux pour vous, sinon vous passeriez pour un gros zéro.

Ce n'était pas très respectueux, c'était vrai, mais pour une fois, je n'étais pas celui qui avait allumé la mèche. Et pour ma part ce n'était pas parce que je lui envoyais des vannes que je ne l'aimais pas. C'était un bon gars ça se voyait. Bon j'irai pas jusque dire que c'est le senseï de mes rêves mais c'est pas non plus le pire. Il s'était élancé en direction des montagnes, pour ma part, j'essayais simplement de suivre son rythme qui était plutôt soutenu. Après quelques centaines de mètres dans les bois, je lui lançais amicalement.

⇨ J'espère juste que vous comptez pas m'assaillir de piques mesquines toute la journée, sinon je risque de passer plus de temps à réfléchir qu'à me pré-occuper de la mission. Ahahaha.

Mon premier rire franc depuis notre rencontre ce n'était peut-être pas si terrible finalement comme situation, j'allais pouvoir partager un peu plus de chose avec cet énergumène qui me sers de mentor. Après tout ce n'était certainement pas pour rien qu'il était parvenu à se hisser à ce statut dans le village. Sa force doit être colossale. Et quelque part j'ai espoir d'être aussi fort que lui un jour. Nous avancions calmement dans la forêt. Je ne sentais toujours aucune présence de chakra, même vague. Peut être le déserteur savait-il se camoufler habilement. Ou bien étions-nous trop loin de sa position. Je priais pour que ce soit le cas numéro deux. Savoir masquer son énergie spirituelle n'était pas à la portée du premier venu. Dans l'intitulé de la mission qui nous avait été confiée, une ligne avait attirée mon attention. Shin-senseï aurait une position assez stricte vis-à-vis des déserteurs et c'était maintenant que j'allais tirer cela au clair.

⇨ Par rapport à la mission, vous comptez la ramener vivante ou non ? Et pourquoi ont-ils mit la mention «Yugure... Bonne chance, essayez d'empêcher Gecko Shin-sama de tuer la Kunoichi» ? Ils croient vraiment que je serai en mesure de stopper un Jônin ? Ou bien c'est juste du foutage de gueule ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 486
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Si tu désertes, attends toi à être traqué ! [Rang B PV Shin ] Dim 4 Mar 2012 - 7:20

Il avait de la répartie le Yugata Yugure. A peine avais-je sortit un pic qu'il me répondit aussitôt par un autre pic. Celui-là commençait pas mal à me les chauffer, serait-il un cousin à Law ? En tout cas, je ne voulais pas me laisser faire. C'est quand on laissait faire une personne qu'elle continuait ses agissements et je ne voulais pas qu'il continue ses petits clash encore longtemps. Je n'aimais pas ce manque de respect et s'il continuait j'allais devoir le lui montrer physiquement qu'il ne devait pas continuer à jouer à ce jeu là avec moi. En me rejoignant il me demanda si j'allais l'assaillir de pics à longueur de journée. Je n'avais que faire des pics qu'il me lançait, je n'étais plus un gamin, le jeu du celui qui aura le dernier mot à gagner je le lui laissais volontiers. Ma réponse fut un simple regard glacial qui lui était directement destiné et qui ne correspondait même pas au fait que je sois fâché de devoir une nouvelle fois rendre justice en m'occupant d'un déserteur.

Après quelques minutes mon nouvel élève se décida à me questionner sur les phrases nous concernant dans l'ordre de mission. "Shin, nous connaissons votre position quant aux déserteurs, nous vous prions donc de ne pas éliminer cette jeune femme. Yugure... Bonne chance, essayez d'empêcher Gecko Shin-sama de tuer la kunoichi." C'est vrai que j'avais pour habitude de ne pas laisser en vie les personnes que je n'aimais pas, c'est d'ailleurs pour cela qu'on me surnommait l'empereur rouge. L'empereur pour ma suprématie sur l'adversaire et pour mon talent du combat malgré mon jeune âge et rouge comme la couleur du sang, car partout où je passe, les déserteurs ou ennemis du village de la brume trépassent ! Je baissais les yeux tout en continuant d'avancer vers le nord des montagnes. On savait que le village se situer plutôt dans le nord de celle-ci mais, j'avais besoin de Yugure si je ne voulais pas passer à côté. Malgré l'incendie il y a plusieurs mois de cela qui a ravagé les montagnes de Kaminari no kuni, celles-ci étaient toujours aussi vastes et grandes et plusieurs petits villages s'y cachaient, j'aurais dû du mal à trouver celui où la nukenin s'est enfouie sans la capacité du jeune bouffon. Je décidais donc de répondre à sa question bien que son attitude envers moi ne me donnait même pas envie de lui parler.

    - Je suis le traqueur du village. Les déserteurs ont peut-être une bonne raison de déserter mais, ils s'en vont en connaissent les fondations et les points faibles du village. Quiconque peut porter atteinte au village doit être éliminé, tel est ma devise. Et les déserteurs sont la plus grande menace d'un village, c'est pour cela que nous devons les exterminer. Je verrais si cette Ema se tient tranquille, si elle ne le peut pas, je me verrais dans l'obligation de lui couper un membre pour l'empêcher de fuir lors de notre trajet retour.


Je pris un air beaucoup plus sérieux et pointais du doigt le jeune genin du village caché de la brume

    - Quoiqu'elle te dise, quelles que soient ses raisons de désertion, n'en croit pas un mot. N'oublie pas que ces gens ont déjà trahie la confiance du village une fois, leur parole n'est que mensonge.


Je marquais un temps d'arrêt tout en continuant d'accélérer.

    - Préviens moi quand tu sens un chakra digne d'un chûnin. Normalement, ça ne peut être qu'Ema. Son chakra nous mènera vers le village. Une fois là-bas, nous prendront l'apparence de simples paysans et j'essaierais de collecter des informations sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Emissaire de Maskine
Messages : 1729
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Si tu désertes, attends toi à être traqué ! [Rang B PV Shin ] Mar 6 Mar 2012 - 0:29

㋥ Mieux vaut allumer une chandelle que de maudire l'obscurité. ㋥
Proverbe Chinois


Finalement lorsque mon senseï se mit à parler, je sentais le sérieux du sujet revenir et quelque part, cela changeait légèrement l'aspect que j'avais de lui au départ. J'avais beau comporter comme un gros con les trois quarts du temps, je savais aussi reconnaître le début d'un homme lorsque j'en croisais un, et ce même si ce dernier n'avait que seize ans et n'avait pas encore de poil entre ses cuisses. Shin m'annonça alors qu'il se considérait comme le traqueur du village. Un homme qui s'entêterait jusqu'au bout pour ramener un déserter un déserteur à la raison ou alors le tuer sur le champs. C'était sa manière de le dire qui me glaçais le sang plus que les propos en eux même. Il continua même dans sa lancée en m'annonçant que je ne devais pas croire ses propos, peu importe ce qu'elle bavait je ne devais pas l'écouter, à cela je répondis sur le ton le plus sérieux du monde.

⇨ Je suis un ninja senseur, je détecte le mensonge dans les paroles. La bouche peut feindre, le chakra non. Et même sans cela je suis assez âgé pour ne plus être victime d'un manque de discernement. Ceci étant dit, je ne pardonne pas ses actes pour autant. Mais j'estime que la personne a le droit à un procès équitable. Si l'on met de côté cela, je respecte votre implication et votre amour pour votre nation. Sur ce point, je reconnais que vous ne manquez pas d'honneur.

Je parlais sincèrement sans exagérer et je devais bien avouer qu'avec ces paroles là, il montait dans mon estime. Il n'était clairement pas le genre d'homme à laisser tomber ses convictions, et les connards entêtés, c'est les meilleurs. Mettant cela de côté nous continuions notre route dans les montagnes. J'essayais de tracer la piste de la jeune demoiselle, sans succès pour autant. Nous faisions des pauses régulières afin que je puisse me concentrer pour étendre mon pouvoir. En effet, lorsque j'étais immobile je possédais un pouvoir accru. Finalement au bout de quelques heures je parvenais enfin à capter quelque chose, une énergie spirituelle plus élevée que la mienne mais moins que celle de mon senseï, il y avait de grande chance pour que ce soit la personne que l'on cherche. Je lançais à mon professeur.

⇨ Je l'ai repéré au nord-ouest, je dirais encore trois à quatre kilomètres. Et nous y sommes.

Aussitôt je fis la remarque, aussitôt nous nous élancions, il était temps d'être vigilant, heureusement pour nous les montagnes masquaient notre arrivée, lorsque nous fûmes à quelques centaines de mètres du village, nous prîmes chacun notre tour l'apparence d'un paysan du coin. Pour ma part, je choisis de me transformer en un vieil homme, avec un dos courbé et une canne de berger pour plus de réalisme. Je me tenais une main appuyée sur ma canne l'autre dans le bas de mon dos. Quand était-il de mon mentor ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 486
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Si tu désertes, attends toi à être traqué ! [Rang B PV Shin ] Ven 9 Mar 2012 - 11:20

Spoiler:
 

Il avait été sérieux dans ces paroles. Pour la première fois depuis notre rencontre aux terrains d'entraînements il daignait enfin à prendre les choses au sérieux. Peut-être était-ce mes paroles qui lui avaient rappelé que c'était une mission périlleuse et qu'il pouvait très bien mourir lors de celle-ci. Il me disait savoir reconnaitre un mensonge grâce à son pouvoir de senseur, j'espérais que c'était vrai et qu'il n'allait pas se laisser tenter par cette nukenin. Il semblait plus "humain" que moi puisqu'il voulait qu'elle ait un procès pour son acte de désertion. Pour moi, les êtres sensibles ne sont pas des êtres sensés. Si Yugure se mettait sur mon chemin lors de l'exécution de cette femme ... je n'aurais d'autre choix que de l'assommer. J'espérais ne pas en arriver là mais, ma haine envers les déserteurs était si grande que je ne pouvais en laisser passer un sans le tuer. J'avais vécu comme cela toute ma vie et ce n'était pas aujourd'hui que ça allait changer.

Après des heures de recherche et plusieurs pauses à divers endroits des Montagnes de Kaminari no kuni, mon élève réussi à trouver la chûnin. Elle était qu'à trois ou quatre kilomètres de notre position. Après une accélération vers le petit village des montagnes, Yugure se transforma en un vieillard et je ne pus m'empêcher de lâchais un petit rire. Qu'il était moche comme ça ! Le mot paysan rimait donc avec vieillard pour lui. Quant à moi, je me transformais en un homme de vingt-cinq ans. Cheveux longs et de couleur bleu, chapeau de paille sur la tête. Une cape recouvrait tout mon corps. J'étais plutôt grand de taille, dans les 1m90. Cela me changeait beaucoup mais, c'était la vision que j'avais d'un paysan et pour passer incognito, c'était parfait. Nous avançâmes vers le petit village rapidement. Aucun garde, que des paysans aux alentours. La seule ninja du village devait sûrement être cette déserteuse, ça allait nous faciliter la tâche. Je pouvais dès maintenant demander à Yugure de me donner le signalement d'Ema mais, il valait mieux se renseigner un petit peu sur ses capacités avant de l'affronter. Je vis une taverne au loin puis dévisageait le clown du regard :

    - Attends moi dans cette taverne, le temps que je collecte quelques informations sur elle. Je ne serais pas long.


Ce n'était pas que j'avais peur de croiser Ema en plein centre ville avec le genin mais, j'aimais travailler en solo et j'avais toujours fait comme cela. J'étais plus à l'aise en cherchant tout seul qu'en ayant de la compagnie, c'était comme ça, un point c'est tout ! Je me dirigeais ensuite vers les habitations qui se trouvaient au nord. Il semblait y avoir un marché au loin, les vendeurs connaissaient probablement Ema et pourraient ainsi me donner quelques informations sur elle. Une fois cela fait, je reviendrais chercher Yugure et nous partirons à sa rencontre. Après quelques minutes, j'arrivais enfin au marché. Personne ne semblait me dévisager à part les enfants qui me trouvaient grand en taille. Je leur souriais pour ne pas paraître pour un méchant et continuer ma marche. J'avais posé plusieurs questions au marchants sur cette Ema et personne ne semblait la connaitre. Peut-être avait-elle changé de nom, c'était plus que logique si elle ne voulait pas se faire remarquer dans ce village. Mais, dans ce cas on aurait beaucoup de mal à la trouver. Heureusement, je connaissais son apparence et pourrait ainsi la reconnaitre. Sans oublier que Yugure pouvait m'indiquer sa position. Dommage pour les informations, on fera sans. J'avançais lentement vers la taverne où j'avais laissé mon élève, en espérant que celui-ci s'est tenu tranquille pendant ce laps de temps où il avait été seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Emissaire de Maskine
Messages : 1729
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Si tu désertes, attends toi à être traqué ! [Rang B PV Shin ] Ven 9 Mar 2012 - 23:58

㊧ Le temps des armes n'est pas celui des lois. ㊧
Plutarque




Une fois arrivé dans le village, Shin-senseï me demanda d'entrer dans la taverne pendant qu'il irait récolter des informations. Je voulus protester mais il ne m'en laissa pas le temps. C'était bête puisque la cachette de cette femme se situait justement dans cet établissement, je sentais son chakra à travers les murs. Conformément avec l'idée de base, je rentrais donc dans la bâtisse, l'air ambiant puait l'alcool et la cigarette, un vrai paradis pour les toxicomanes cet endroit. Je m'asseyais au bar, commandait une simple limonade et attendit un moment pour surveiller ma proie. Elle jouait à un jeu de carte au fin fond de la taverne. Elle posait trois cartes sur une petite table, le but du jeu était de trouver la dame de coeur parmi les trois. Un jeu simple, mais efficace pour se faire pas mal d'argent. Comme j'aimais bien tout ce qui avait affaire aux jeux d'argents, je me déplaçais jusqu'à son niveau. Puis je pris la chaise afin de me poser dessus, elle me demanda d'un ton aimable.

⇨ T'es là pour jouer, papy ?
⇨ Effectivement, jeune demoiselle. Puis je jeter un coup d'oeil sur la dame avant de commencer ?

Elle répondu par l'affirmative, je me saisis de la carte et y insufflai un peu de mon chakra, selon les données que nous possédions, elle n'était pas senseur donc aucun risque d'être découvert. Je redonnai sa dame à la Nukenin. Elle commença à faire bouger ses cartes. Sans aller trop vite, pour quelqu'un qui se surnomme flash, cela m'étonnais presque. Puis elle me demanda où se situait la reine. Je montrai du doigt sa position et je remportai la mise. Second tour, Même résultat. Au troisième elle accéléra le rythme si bien que sans ma faculté je n'aurai jamais pu deviner son emplacement. Je gagnais encore une fois. Ce fut au bout du quatrième essais qu'elle libéra son potentielle, sa vitesse était telle que je ne pouvais presque plus lire ses mouvements. Et au final lorsqu'elle me demanda où se trouvait la carte. Je répondis qu'elle l'avait mise dans sa poche. Là son visage changea de couleur et elle m'interrogea.

⇨ Qui es-tu vieil homme ?
⇨ J'ai une meilleure question pour toi ? Pourquoi as-tu désertée ta patrie !
⇨ Mes parents avaient besoin de moi !
⇨ C'est un mensonge.

A ce moment là, elle usa d'une technique pour me distancer avec sa vitesse, ce fût à ce moment là que Shin se décida de revenir de son escapade et d'entrer dans l'auberge. Par conséquent, il lui bloquait la route. Qu'allait elle faire ? Comment Senseï allait-il réagir, en tout cas, je n'allais pas me faire prier pour rejoindre mon professeur. Je me mis à courir dans tout l'auberge en criant à mon mentor qu'il s'agissait de la personne que nous recherchions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 486
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Si tu désertes, attends toi à être traqué ! [Rang B PV Shin ] Sam 17 Mar 2012 - 22:18

Finalement personne ne semblait connaître cette Ema. Peut-être qu'elle ne se trouvait pas dans le village et que c'était une mauvaise blague de Yugure que de nous ramener ici. C'était tout à fait le genre du clown et si cela s'avérait exact, j'allais lui botter le cul pour m'avoir menti en pleine mission. Je m'approchais de l'auberge, c'était un bon endroit pour boire un verre avant de lancer à la poursuite de la chûnin. Seulement, à peine les portes de la taverne franchies qu'une femme arrivait à pleine vitesse dans ma direction pour sortir. J'entendais les cris de Yugure qui disait que c'était cette femme qu'on recherchait depuis des heures, c'était donc elle la traîtresse. Mon sang ne fit qu'un tour quand je croisais son regard pendant quelques millièmes de secondes, ce petit regard suffit à retrouver l'envie de combattre très rapidement. Je levais ma jambe droite et la frapper avec. La femme s'envola jusqu'au bout de la taverne mais, réussit à se relever sans trop de blessures et bien rapidement. Tant mieux, si elle survivait assez longtemps à mes coups, j'allais prendre du plaisir dans ce combat. Mon élève arriva à mes côtés à ce moment-là. Le jeune homme avait toujours son apparence de vieil homme, ce qui faisait vraiment peine à voir. Je ne sais pas comment il avait réussi à la trouver et à la faire fuir si rapidement mais, l'important c'est qu'on était maintenant à deux contre un et dans un espace réduit. Les clients du bar le quittèrent d'ailleurs bien rapidement. Sans le regarder, je m'adressais alors au gérant de la taverne :

    - Ne vous en faites pas, nous rembourserons les dégâts. Maintenant, veuillez nous laisser seul avec cette femme s'il vous plaît.


Même si j'avais pris un ton très arrogant et supérieur pour une personne de dix-sept ans, la marque de politesse à la fin de ma phrase fit que l'homme ne se posa pas de questions et s'en alla. Maintenant l'endroit était désert, il ne restait plus que nous trois, le carnage allait enfin pouvoir commencer. La dame devait sûrement se demander qui était ce vieux papy et ce grand homme au chapeau venu la chercher et surtout, comment étions nous au courant qu'elle avait désertée sa partie. Tout cela, je n'allais pas tarder à lui révéler. J'enlevais lentement le chapeau de paille de mes cheveux et j'arborais un léger sourire du coin de la bouche.

    - Ce n'est vraiment pas être un gentleman que de frapper une femme en gardant son chapeau sur la tête.

    - Qui êtes-vous ?

    - Des bourreaux. Nous sommes venus rendre notre sentence : La mort.


Je dégainais ensuite mon sabre. Je ne le changeais pas de couleur, si je faisais cela elle allait être pris dans mon genjutsu et je n'allais même pas pouvoir m'amuser un peu avec elle. J'envoyais simplement cinq pigeons de cristal qui s'envolèrent en direction de la dame. Ceux-ci se firent rapidement détruire d'ailleurs par une technique raïton de bas niveau. Maintenant on avait au moins une information la concernant : elle courait vite et elle manipulait le raïton. Bien que je comptais m'amuser, je ne voulais vraiment pas rembourser tous les dégâts que nous allions causer durant le combat. J'avais déjà prévu de tout dilapider en armes et en bouffe. C'est pour cela qu'il était temps de mettre un terme à ce petit jeu.

    - Rends-toi, ta vitesse ne te servira à rien dans un endroit pareil.

    - Jamais !


Ma parole eut l'effet inverse, la femme se dirigea vers nous à pleine vitesse. Tant pis pour l'argent, nous n'avions d'autre choix que de lui faire la peau ici et maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Emissaire de Maskine
Messages : 1729
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Si tu désertes, attends toi à être traqué ! [Rang B PV Shin ] Dim 8 Avr 2012 - 15:42

Mon senseï venait de faire son chaud devant le patron de l'établissement. Un truc du genre ne vous inquiétez pas on s'occupe de tout. Même si dans le cas présent, moi j'allais m'occuper de rien du tout, j'allais laisser faire mon supérieur, en plus, il avait l'air tellement excité à l'idée de latter la tronche à la jeune femme ! Moi qui croyait qu'il était homosexuel, peut être que non finalement. Il est vrai que mon mentor arborait le visage d'une bête sauvage tournant autour de sa proie. Il venait de dégoté son gibier et je ne pense pas qu'il était prêt à le lâcher de si tôt. Après quelques échanges, la tension était encore plus palpable. Qu'étais-je sensé faire ? Je ne comptais pas amorcer les hostilités c'était pas mon genre, et puis, cette fille nétait à tout les coups qu'une victime supplémentaire du phénomène que j'appelais «Le phénomène du type qui sait pas quoi foutre de sa vie donc pour ne pas se démarquer, il fait comme les autres !»

«Le phénomène du type qui sait pas quoi foutre de sa vie donc pour ne pas se démarquer, il fait comme les autres !» développe la théorie suivante. Lors d'une ère de grand changement ou d'un phénomène connu à l'international entraînant une exode de masse il se peut que certaine personne ne sachant pas quoi foutre dans leurs vies suivent le mouvement. Dans notre cas, c'est simplement que la jeune femme était venue à Kumo pour faire comme beaucoup de ninjas, j'en étais presque persuadé ! Ah et ma théorie envoie du pâtée hein ! Faut bien l'avouer. Bref la situation ne semblait pas se débloquer et cela m'étonnerais que cela aille en s'améliorant, Shin nous présenta comme des bourreaux, à cela je ne pus m'empêcher e répondre !

⇨ Hum dans le cas présent c'est lui le bourreau hein, moi j'vais juste le laisser faire, en somme je suis coupable de ton homicide par mon inaction ! Tu constateras à quel point cela ne me bouleverse pas le moins du monde ! Ah en revanche, si j'étais toi je me rendrais quand même ! Peut être que le cas échéant il t'ôtera pas la vie ! C'pas sûr non plus hein, c'est quand même un gros taré ce type apparemment dès que ça concerne des déserteurs ! Alors ta réponse ?

⇨ Vous allez crever !

⇨ J'me disais aussi, une Nukenin intelligente ne serait pas rester dans les frontières du pays ! Enfin, j'me permet de prier pour ton salut ! In nomine Pa...... Et fili... Machin sancti amen ! Tu m'excuseras j'ai pas eu le temps de potasser les formules.

Pendant que je lançais des paroles, elle avait commencé une attaque en direction de mon senseï arme dans une main, une sphère d'électricité dans l'autre. Sympathique comme technique, je me demande comment allait réagir mon chef ! Bon dans le doute une petite aide de ma part. Je joignais mes mains afin de faire trembler le sol sous les pieds des deux opposants. Cela déstabiliserait chacun des deux ninjas. Oui bon ça pouvait aussi faire chier mon senseï, mais c'est qu'un détail !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 486
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Si tu désertes, attends toi à être traqué ! [Rang B PV Shin ] Lun 9 Avr 2012 - 16:22

Je regardais Yugure me contre-dire sur mes paroles. Il ne voulait pas être bourreau et même ne pas attaquer l'adversaire. Qu'est-ce que j'allais bien faire de lui ? Je me le demandais toujours. Ce n'était pas dans cet état d'esprit qu'il allait progresser. Mais bon, cela n'était pas plus mal, je n'aimais pas quand on me dérangeait en plein combat. Je regardais alors le genin essayer de dissuader la femme de combattre mais, celle-ci refusa de se rendre immédiatement. Tant pis pour elle, il n'y aura pas de deuxième avertissement, maintenant laissons place à l'action ! Je la regardais s'approchait avec son arme et sa technique raïton. Elle croyait vraiment pouvoir faire le poids contre moi ... quelle tristesse. Et alors que je m'apprêtais à la recevoir avec ma lance de cristal, cet abruti de Yugure eut le mauvais sentiment de se sentir concerné par le combat et d'essayer de m'aider en faisant trembler le sol. Malheureusement, je devais attendre que les secousses se terminent pour passer à l'action.

Une fois cela fait, la femme reprit sa route et essaya de m'électrocuter. J'essayais de parer avec ma lance de cristal mais, celle-ci se brisa bien rapidement. C'est vrai que le cristal pour la lance n'était pas très solide. Mais bon, je ne craignais pas vraiment cette décharge. D'ailleurs, je n'essayais même pas de l'esquiver ou de la parer par une quelconque technique. Pendant que la kunoichi m'électrocutait, je me permis de prendre ses deux bras et de m'en servir pour la jeter en l'air, à quelques mètres au loin. Cette électrocution était vraiment de bas niveau, cela montrait la différence de niveau entre elle et moi. Je lui montrais mon pouce qui était dirigé vers le sol, signe qu'elle avait déjà perdu le combat pour moi. Mais la femme se vexa et malaxais son chakra pour une nouvelle technique. Je regardais une aura Raïton l'entourait petit à petit. Cette technique me rappelait étrangement quelque chose. Je lançais alors un rire. Ahahahah, effectivement je connaissais cette technique.

M'enfin, pas le temps de rire bien longtemps puisqu'elle se jeta sur moi à toute vitesse avec son kunaï à la main. Dégainant mon katana in extremis, je réussis à stopper sa première offensive mais, malheureusement pour moi ce n'était pas la fin. C'était un véritable combo qu'elle fit puisque juste après son premier coup elle continua avec 29 autres. Des petites entailles avec son kunaï qui prirent de l'ampleur à chaque fois que je fus touché et à la fin de ces 29 coups, je peux vous dire que je n'avais pas que des égratignures. Je regardais le sang qui coulait de mes lèvres et l'arrêter avec un simple geste de mon pouce puis je le goûter, comme le font les psychopathes et les mecs classes dans les films. Et alors que j'étais en train d'enlever ma veste pour mieux me déplacer, j'entendais les paroles d'Ema.

    - Prêt pour la deuxième salve de coups ?
    - Ah ... Ahah ... Ahahahahahahahahahah ! C'est pour ça que l'on t'appelle flash ? Et bien, je dois t'avouer que je suis particulièrement déçu.


Je me concentrais ensuite à mon tour, malaxant le chakra du mieux que je le pouvais. Malheureusement pour elle, je possédais une technique similaire de vitesse. Je me demandais d'ailleurs même si je n'étais pas plus rapide. Une aura raïton m'entoura alors, quasiment la même que la nukenin. Je souriais puis je lui faisais signe d'approcher. Maintenant que ma vitesse était multipliée par cinq, je ne craignais plus vraiment de me prendre des coups au corps à corps et j'allais lui prouver. Lui faisant signe d'approcher avec un geste de la main, l'ancienne chûnin du village des nuages s'exécuta sur-le-champ. De nouveau, 30 coups à une vitesse dépassant largement la moyenne, rendant ainsi la taverne où nous nous trouvions un bar à moitié détruit, ou à moitié construit, cela dépendait du point de vue de la personne. Après ces coups à super vitesse où il était difficile pour l'oeil humain de distinguer ce qu'il se passait, tout cela se termina au bout d'une trentaine de secondes. Où étions-nous ? Au fond de la taverne, contre un mur. Je tenais le cou de la femme avec ma main droite. J'avais activé une nouvelle technique, la prison de cristal. Celui-ci avait déjà recouvert la moitié du corps de la jeune femme et s'était arrêtait au cou de celle-ci, laissant son visage tranquille. J'enlevais ma main puis tout en fermant celle-ci petit à petit, je prononçais une dernière phrase à la jeune femme.

    - La pitié du bourreau consiste à frapper d'un coup sûr.


Mon poing était sur le point de se refermer quasiment et au moment où il se fermera, la prison implosera !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Emissaire de Maskine
Messages : 1729
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Si tu désertes, attends toi à être traqué ! [Rang B PV Shin ] Lun 9 Avr 2012 - 17:30

Parce que faire chier mon professeur ça n'a pas de prix. Je venais de bien l'emmerder avec ma technique doton juste sous ses pieds. Bon dans le gros du truc ça faisait que perdre du temps, mais ça me suffisais. La chose la plus impressionnante dans ce combat, c'était que je venais de découvrir les tendances masochistes de mon senseï. En effet, par deux fois la Nukenin l'assenait de coups, et par deux fois, il prenait tout dans la gueule sans même chercher à esquiver. Je me demande quelle serait la prochaine étape ? Allait il lui tendre ses fesses ? Retournerait-il le tabouret qui se trouve près du bar. Le suspens est à son paroxysme !

Après un bête dialogue à deux ronds, le combat reprenait à nouveau, quant à moi j'étais simplement entrain de regarder à côté, j'aimais pas spécialement me salir les mains et puis le senseï se démerdait tellement bien je trouve, ça serait quand même bête de lui fournir une quelconque aide ? Un pleutre ? Oui j'en suis un, mais je pars du principe que lorsque l'on admet ses défauts, on est pardonné ! J'attendais donc simplement la suite. Je voyais la nukenin surnommée Flash malaxer son chakra. Au final que ce soit la jeune femme ou mon mentor, tout deux utilisèrent une technique de boost de vitesse. Et comme ça risquait de faire des étincelles, j'utilisais la technique de la plongée souterraine afin de faire en sorte que juste ma tête émerge du sol. Je tenais à ma vie, moi.

Au final, après de nombreux échanges que je ne pouvais suivre à l'oeil nu, c'était à peine si j'entendais les bruits des kunaïs qui s'entrechoquaient, la femme se retrouvait emprisonnée contre le mur du fond. La victoire était maintenant sûr. Donc théoriquement selon l'ordre de mission, je devais empêcher Shin-senseï de lui faire la peau ! Eh bien, je crois que j'étais bien partit pour échouer ce point là hein ! J'arrivais donc au niveau de mon mentor et je lançais bien fort pour qu'il m'entende :

⇨ Théoriquement on est sensé la ramener vivante senseï, assommez-là on la ligote et on la livre. A moins que vous préférez aller à l'encontre des règles imposés par nos supérieurs. Moi je m'enfou hein, vous faîtes comme bon vous semble, par contre vous précisez bien sur le papelard que vous avez agis de votre propre chef, emmenant malgré vous dans la galère, votre élève préféré qui a tout tenté pour empêcher que cet incident se produise. Rajoutez même que j'ai bondis dans un acte héroïque afin de m'interposer entre votre lame et sa gorge ! Je serais bien vu et vous aurez votre meurtre ? Alors on fait le deal ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 486
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Si tu désertes, attends toi à être traqué ! [Rang B PV Shin ] Lun 9 Avr 2012 - 19:07

Ce qui s'apprêtait à arriver était une pluie de sang sur toute la taverne. Effectivement si ma technique faisait mouche et elle allait faire mouche d'ailleurs et bien s'en était tout simplement fini de la nukenin et la mission était accomplie pour moi. Aucun sourire sur mon visage, je n'avais aucune satisfaction à la tuer. C'était pour l'instant ce qui me différencier des psychopathes. En tout cas, son temps dans ce monde était écoulé, il était temps pour elle de reposer en paix, espérant que si elle avait le droit à une autre vie, qu'elle ne refasse pas la même erreur. Alors que j'allais fermer mon poing une bonne fois pour toute et activer ma seconde technique, Yugure prit la parole. Je ne me retournais pas vers lui, je me contentais juste d'écouter ces paroles. Ce type avait beau être un flemmard née et l'une des plus grandes tapettes de ce monde, toujours est-il que ces paroles m'avaient interpellés. C'est vrai que le principal objectif de cette mission était de la ramener en vie. Mais, est-ce qu'elle méritait vraiment de vivre ? Je me le demandais bien.

Après quelques secondes de réflexion, j'arrêtais toute cette comédie. Ma main se baissa mais, ne se ferma pas. Je sortais mon katana puis je pointais la femme. D'un simple claquement de doigt, j'enlevais le cristal qui l'enfermait. Juste ensuite, je me servis du dos de ma lame pour la frapper et l'assommer. Regardant son corps inerte au sol, je me demandais si j'avais fait le bon choix en ce qui la concernait. N'empêche que les ordres était les ordres et je n'était pas au-dessus des ordres, je devais me contenter de les suivre à la lettre comme n'importe quel shinobi dans ce bas monde. Si je ne respectais pas les ordres je ne valais pas mieux que cette nukenin. Je rengainais ensuite ma lame rapidement et me tournais vers Yugure.

    - Porte-la, je n'ai pas envie de toucher son corps.


Ce n'était pas qu'elle était laide, bien au contraire d'ailleurs mais, pour moi le corps d'un déserteur était "sale" sans aucune chance de purification. Et puis, même si elle était légère, le genin n'avait quasiment rien foutu durant le combat si ce n'est me déranger au début de celui-ci. Je m'avançais ensuite en dehors de la taverne et expliquait au tavernier qui était là qu'un émissaire de Kumo no kuni viendrait rembourser les dégâts commis par le combat. Je fis ensuite un signe de la main à mon disciple, il était temps de quitter les lieux et de retourner au village.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Si tu désertes, attends toi à être traqué ! [Rang B PV Shin ]

Revenir en haut Aller en bas
 

Si tu désertes, attends toi à être traqué ! [Rang B PV Shin ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kaminari no Kuni :: Montagnes de Kaminari no Kuni-