N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Le complot mit à jour ! (Mission rang B)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 633
Rang : A

Message(#) Sujet: Le complot mit à jour ! (Mission rang B) Lun 1 Aoû 2016 - 21:07

Il était très tôt, sans doute vers six heures du matin lorsque Akane se leva ce jour-là. Elle avait eu du mal à dormir, et elle s’était réveillée tôt tant elle était excitée de cette journée pas comme les autres. Elle n’arrivait plus du tout à dormir. Elle était seule dans sa chambre en chemise de nuit sur son futon, lorsqu’elle regarda dehors alors que le jour pointait seulement les premiers rayons du soleil. Elle soupira légèrement en passant une main sur son visage alors de se couvrir ses yeux azures à moitié réveillés. Elle resta ainsi quelques longues minutes avant de se lever sans un mot pour passer ses vêtements habituels. Ce n'était pas comme si elle allait se rendre au rendez-vous pour sa première mission accompagnée, mais elle sentait que quelque chose était diffèrent cette fois-ci. Cela n’allait pas être une mission banale, alors c’était le moment de montrer de quoi elle était capable. Elle partit alors tôt pour aller courir comme tous les matins pendant trois quarsts'd'heure à petistes fouslées histoire de se réveiller, de se laver la têt', d'être prête pour le grand rendez-vous.

La brunette n’utilisait pas une once d’énergie uniquement ses muscles, elle ne forçait pas vraiment, mais c’était de quoi se réveiller. Elle ne pensait à rien. Elle gardait les yeux fermés en suivant le chemin habituel en visualisant dans sa tête ses mouvements de combat, ses techniques comme si elle les remémorait encore et encore. Elle faillit bien rentrer dans deux ou trois personnes, mais elle rouvrit les yeux juste attend avant de tourner. Elle gardait son regard froid et un visage inexpressif même en s’excusant rapidement, alors que la sueur perlait de son visage. Elle devait se protéger de l’extérieur, contre tout le monde, car personne ne saurait entrer dans son cercle intime comme cela, pas même son frère d’adoption jusqu’alors.

Quelque temps plus tard, la jeune shinobi était de retour plus tard à la maison dudit frère d'adoption justement. Le petit déjeuner commençait à peine à chauffer. Elle ne savait pas trop où pouvait être son frère d'adoption, mais elle allait monopoliser la salle de bains pendant un moment. Elle se fit couler un bain et se mit à végéter dedans avec une serviette sur le front. Ce fut alors une demi-heure de pouponnage qu'elle sortit de la salle de bains dans sa tenue habituelle noire avec des lacets et rubans rouges qu'elle sortit, loin de la tenue officielle de Kumo. Elle avait mis son bandeau autour de son cou à moitié caché par son haut col qui lui cachait la moitié basse du visage. Elle se dirigea alors pour manger quelque chose, mais de pas trop conséquent dans un grand silence. Elle se dirigea alors en remerciant la mère d’Eiko. Elle marcha tranquillement en direction proche de la sortit de la ville. La vie avait pris ses aises, tout le monde s’agitait dans le village. Elle marchait comme une anonyme au milieu de la foule, car elle n’était pas du genre à avoir marqué beaucoup de monde. Tout juste son seul fait d'armes, c'était de s'être fait sauver par des ninjas de Kumo alors qu'elle avait été enlevée par des ninjas rebelles lorsqu'elle avait neuf ans. Depuis lors, un dossier trainait visible que par peu de personnes à propos de sa réelle identité et de ses capacités si particulières. Elle laissait entendre à tout le monde qu’elle s’appelait Otoshi depuis qu’elle était arrivée à Kumo.

Akane était arrivée bien vingt minutes en avance, il faisait beau et le soleil commençait à bien frapper, alors elle se mit à l’ombre en fermant les yeux pour le moment afin de laisser passer le temps. Elle n’était pas tellement fatiguée, mais à regarder chaque personne qui arrive, elle aurait l’air d’une folle. Elle était très impatiente de savoir ce que l’on allait lui demander cette fois-ci. Elle soupira légèrement en guettant qui allait bien participer à cette mission. Allait-elle enfin sortir du village ? Elle commença à faire la vérification de son matériel, l'armement, les objets de base. Tout semblait être là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 42
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Le complot mit à jour ! (Mission rang B) Mer 3 Aoû 2016 - 3:39

Eiko s'était levé trop tôt pour lui ce matin-là. Il était huit heures et resta quelques minutes à flemmarder dans son lit. Aujourd'hui avait lieu la mission qui lui avait été confiée avec Ikumo et ... Akane. Ils ne s'étaient pas revus depuis leur entraînement qui avait tourné au vinaigre. Le Kadoria regrettait déjà son emportement et se sentait honteux de ne pas maîtriser ses pulsions.

Bien qu'il considérait les élans d'émotions comme étant des traits relevant de la passion, chose qu'il appréciait par-dessus tout, il savait avoir dépassé les bornes en piquant une telle colère. Mais il considérait toutefois sa réaction comme légitime.
Il haussa un sourcil pendant qu'il se levait et dans des mouvements agiles, enfila son pantalon, son débardeur filet, son nouveau kimono et attrapa son matériel avant de prendre la porte dans un rapide courant d'air. Le jeune shinobi salua brièvement sa mère d'un signe de la main avant d'attraper un gobelet posé sur la table. Probablement du lait. Il vida son verre d'une traite et s'enfuit d'un nouveau signe de la main, sans ouvrir la bouche sauf pour y placer une cigarette. Il était bien trop préoccupé par l'idée d'accomplir une mission de rang B, ce qui était arrivé trop rarement.

Pour une fois, il allait se passer quelque chose d'intéressant dans sa vie, et qui plus est : sûrement en compagnie de têtes connues. Le soleil tapait assez fort pour qu'il place ses cheveux devant les yeux afin de ne pas en souffrir.
Il détestait le soleil, cependant il adorait la chaleur. Tous ça s'équilibrait.
Le genin arpenta les rues de la ville, fumant sa première clope de la journée avec délectation et s'arrêta brièvement s'acheter des beignets auprès du vendeur habituel.

Il arriva au lieu de rencontre une dizaine de minutes avant l'heure et y aperçut Akane, sa sœur d'adoption, fouillant dans ses possessions, probablement pour vérifier que tout y était. Il approcha doucement à deux pas d'elle et regarda sur le côté en se passant la main dans ses cheveux rouges.

"- Salut." dit-il, le regard dans le vague, le visage sobre, fronçant les arcades et titillant vivement sa jambe droite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 314
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Le complot mit à jour ! (Mission rang B) Mer 3 Aoû 2016 - 18:27

Je commençais à être habitué aux mission périlleuses ces temps ci. Depuis ma promotion, les choses sont allées très vite. Et j'en était ravi. Les responsabilités que l'on me confiait ne faisait pas peur, au contraire, je ne demandais que ça depuis mon retour au village.

Aujourd'hui était donc une de ces journée ou je devais me lever tôt pour préparer les jours qui allaient venir. Eh oui, en tant que capitaine et médecin du groupe, mon équipement se résumait à un peu plus que quelques kunais, surtout depuis ma récente maitrise du fuinjutsu.

J'avais donc 2 pochettes. Une pochette « médecine » qui comprenait tout le nécessaire à la pratique du ninjutsu médical. Une pochette « ninja » rien de surprenant dans celle là, un part un stock légèrement plus grand de parchemins explosifs. Ouais, j'aime quand ça explose.

Et enfin, accroché à ma ceinture, quelques rouleaux discrets accrochés les uns après les autres qui descendait jusqu’à la moitié de ma cuisse.

Le temps tournait vite, et je ne m'était même pas préparé physiquement. Comme d’habitude, je file sous la douche à une vitesse prodigieuse avant de m'habiller en 6ème vitesse. Mes cheveux sont encore en bataille. De quelques passage de mes doigts, je les discipline histoire de les aplatir un minimum.

Une fois tout mon équipement accroché, je sors enfin de la maison et verrouille la porte de la maison des Mizu. Enfin « des » Mizu...

Le soleil s'élevait tranquillement dans le ciel. Les rues étaient presque désertes. J'adorais traîner dans Kumo a cette heure, mais aujourd'hui, l'heure n'était pas à la promenade.

Étant relativement éloigné de la porte du village, je du partir en petite foulées pour arriver à l'heure.

Au loin, les silhouettes de mon groupe se dessinaient. Parmi elle, Kadoria Eiko, que j'avais rencontré il y a peu. Un gars sympathique en somme. La fille à ses côtés devait être Otoshi Akane, je m'étais un peu renseigné sur elle avant la mission via son dossier shinobi. Elle avait mon age.

J'étais à présent arrivé à leur niveau.

« Salut ! Moi c'est Mizu Ikumo, je vais superviser cette mission de rang B. On finira les présentations sur le chemin, notre objectif se situe à quelques kilomètres seulement. »

Le visage souriant, je les invitai à me suivre tandis que je partais en sprint.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 6
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Le complot mit à jour ! (Mission rang B) Mer 3 Aoû 2016 - 19:57

Les combattants ne sont pas des acteurs, mais les comédiens, parfois, doivent tracer leur chemin par les armes. Quand elle s'était levée, ce matin-là, la circassienne Fey ne s'attendait à rien d'autre qu'une danse sur une des places de Kumo ; peut-être, par la suite, serait-elle allée se nicher dans des branchages ou sur des rochers, et aurait-elle contemplé la ville avec l'émerveillement des premiers jours.
Bien qu'ouverte à tous les caprices du hasard, elle ne s'attendait en rien à croiser l'un de ses supérieurs hiérarchiques -encore moins à ce qu'il prenne le temps de la regarder danser. Complètement absorbée par sa jonglerie, rassurée d'être en terrain favorable, elle n'avait pas pris la peine de vérifier si son public était différent d'à son habitude ; alors, quand il se leva de son siège pour l'applaudir avec enthousiasme, la poussière d'argent lui tomba presque des bras -si le cirque Fey était bien l'un des regroupements d'artistes itinérants les plus en vue de ces dernières années, elle n'en était qu'une attraction parmi d'autres -qu'on la reconnaissance et qu'on la tienne en estime lui apporta le peu de chaleur dont elle avait besoin ce jour-là. Alors elle pécha par zèle, et s'enquit auprès de lui des ordres de mission du moment, persuadée que sa chance lui sourirait encore aujourd'hui.

Quand elle arriva sur le lieu de rendez-vous avec ses coéquipiers, elle pétillait encore de satisfaction.

On l'avait affectée à un groupe de débutants encadré par un shinobi confirmé qui devait partir, si sa mémoire ne défaillait pas, appréhender un élément subversif dans les environs du village. Ils étaient déjà prêts à partir, et elle n'en connaissait pas un seul. Les découvertes ne cessent jamais -encore apprêtée pour son numéro, elle fit un bond dans les airs, se présenta devant le groupe en tourbillonnant sur ses pointes, qu'elle préférait aux sandales, de toute façon, et fit signe de s'arrêter à l'homme de pointe qui s'était mis à courir en l'aspergeant de paillettes prune. « Bonsoir, mon garçon ! Bienvenue au cirque Fey ! » Elle eut un sourire suffisant en sortant l'ordre de mission de sa manche, qu'elle présenta après avoir fait un tour sur elle même et une révérence de maître loyal. « Nous sommes une troupe itinérante, et je vous offre aujourd'hui gratuitement le plaisir de ma compagnie ! » Elle releva la tête, toujours en position de salut, et afficha un rictus troublant. « Souriez, c'est votre jour de chance ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 633
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Le complot mit à jour ! (Mission rang B) Jeu 4 Aoû 2016 - 8:50

Akane releva son regard en entendant un salut, et elle vit son frère d'adoption. Elle prit un moment de réflexion alors qu'elle arborait déjà son regard glacial et son visage inexpressif. Elle baissa à nouveau son regard afin de finir de faire l'inventaire de ses possession, des kunais, des étoiles ninja, des fumigènes et un parchemin vierge au cas où, avec de quoi écrire évidemment. Elle voyait bien qu'il était gêné, il n'osait même pas la regarder dans les yeux. Elle se releva lentement en accrochant ses pochettes derrière elle, puis elle s'inclina doucement.

«  Bonjour Eiko, mère demande si tu as pris un petit déjeuner, j'imagine que oui ?   »    

Dit alors la jeune fille sans autre commentaire ou avec un changement de regard. Elle faisait la commission simplement et attendait alors de voir sa réaction intéressée. Ce n'était pas sa véritable mère et elle était toujours gênée de parler de la mère d'Eiko, cela ne lui faisait que trop penser à la sienne. Elle lui parlait droit dans les yeux sans esquiver, alors qu'elle renifla légèrement en signifiant qu'elle avait bien senti la cigarette. Elle remarqua son jeu à titillé sa jambe droite. Elle releva alors son regard vers lui en soupirant légèrement agitant une main doucement dans le vague.

« Détends toi, je ne t'en veux pas... Pas trop du moins.   »    

Dit alors Akane avec une légère pointe d'humour, mais sans déroger avec son visage habituel. Il fallait sans doute la connaître afin de maîtriser ses codes physiques démontrant ses émotions. Elle leva deux doigts en les montrant à ce dernier.

«  Deux beignets de chez Ichiraku avec du fruit et sans crème, ça fait grossir, et je te pardonne.   »    

Dit alors Akane sérieuse tout de même, alors qu'elle se tourna vers une personne arrivant à petites foulées. Elle ne connaissait pas vraiment le chef de cette mission, mais c'était un supérieur alors elle se devait de faire entièrement confiance. C'était une occasion unique de sortir du village, de faire quelque chose d'important pour le village et de montrer qu'elle sortait du lot des genins. Par temps de guerre, attraper un traître ou un rebel dans son propre pays, du moins celui qui était devenu le sien, était très important. Elle ferait de son mieux en tout cas.

« Bonjour Monsieur Mizu.   »    

Dit alors sobrement la jeune ninja en s'inclinant plus largement dans la direction du chef de groupe avec les bras de chaque côté de son corps sans le perdre de vue. Elle le regarda alors ce Ikumo avec les cheveux en bataille, sa tenue et son attirail. Elle ne saurait dire au premier coup d'œil ce qu'il était capable de faire, mais en tout cas elle avait l'impression d'avoir le même âge que lui. C'était quelque part un exemple, dix sept ans et chef d'équipe alors qu'elle sortait quasiment de l'académie. Elle devait passer à la vitesse supérieure. Dans son dossier ninja était spécifié qui elle était vraiment, une Gogyou sauvée dans une mission ninja alors qu'elle était prisonnière d'un groupe de ninjas rebels, des malfrats notoires. Ils avaient assassiné sa mère et on avait retrouvé cette petite fille torturée et affaiblie. C'était en pleine période de trouble dans le pays, car il n'y avait aucun Raikage.

« Des fauteurs de trouble si proche du village ? C'est intriguant.    »    

Cetzit bien une mission de rang B, mais si proche du village, cela ne pouvait être des ninjas ou alors ils avaient réussis à tromper le système de surveillance. Cela pouvait s'avérer très grave si c'était le cas. Elle allait suivre le chef de groupe à son allure même si en tant que genin, il lui serait difficile d'aller très rapidement. Elle n'avait guère d'entraînement pour cela sans utiliser de techniques. Cependant, ce n'était pas sans compter l'arrivée d'une shinobi des plus particulière. Elle vit alors une sorte de bonbon acidulé qui aurait prit vie. Elle était toute sourillante, toute contente et elle agissait très étrangement au regard de l'apparence froide d'Akane. Elle pencha la tête sur le côté en regardant de haut en bas cette jeune fille habillée bizarrement, surtout pour une mission d'infiltration, mais si elle était une kumojin, alors elle était au moins considérée comme à son niveau. Elle ne devait pas la sous-estimer et surtout, ce n'était pas elle qui faisait les équipes. Était-ce un choix des autorités, du chef d'équipe peut être ? Elle le regarda un bref instant comme pour voir sa tête à la vue de cet élément troublant. Elle regarda alors la femme de cirque faire un bond dans les airs, puis tourner sur elle-même en faisant une pointe comme en danse classique, puis à attaquer Ikumo à coup de paillettes. Elle ne put se retenir de lever un sourcil des plus perplexe.

«  Nous allons faire quelque chose de sérieux demoiselle, nous partions et nous n'avons pas le temps pour une représentation.   »    

Dit alors Akane en cassant un peu l'ambiance de sa voix froide habituelle et monocorde. Elle fut un peu étonnée d'entendre Atsuko dénommée son supérieur par un mon garçon. Elle était presque choquée même si elle le montrait pas, mais ce n'était pas à elle de défendre l'honneur d'Ikumo. Lorsqu'elle vit l'ordre de mission sortir de sa manche, elle comprit que cette fille était vraiment sérieuse, elle était là pour la même chose qu'elle et son frère d'adoption.

« Comme si on allait payer pour cela de toute façon. Tu sais que l'on va risquer notre vie tout de même dans cette histoire en s'attaquant à des gens dangereux ?   »    

Akane regarda alors derrière la jeune fille afin de voir qui pouvait être le nous, elle avait l'impression qu'elle était seule. Le groupe n'allait sans doute pas être très discret avec cette fille. Elle pourrait servir comme diversion sans doute. Elle secoua alors la tête comme pour chasser cette idée de sa tête, elle était une sœur de combat, une ninjas de Kumo, alors elle ne devait pas ma traiter autrement que les autres uniquement par ce qu'elle était excentrique.

«  Bienvenue quoi qu'il en soit dans l'équipe, comment doit-on t'appeler ? L'Etoile filante ?    »    

Demande alors la shinobi que son humour bien à elle, mais en gardant son visage inexpressif et son regard froid tel un croque-mort en pleine affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 42
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Le complot mit à jour ! (Mission rang B) Jeu 4 Aoû 2016 - 19:49

Le Kadoria voyait sa sœur adoptive ranger ses affaires avec douceur et le regarda après qu'elle eut terminer sa parade afin d'accrocher son inventaire. Elle lui demande alors s'il avait prit son petit déjeuner, ce à quoi il n'avait pas envie de répondre : sa mère comme Akane savaient bien qu'il ne mangeait jamais au réveil et que les beignets qu'il avait prit n'étaient là que pour le chemin. Il fit tout de même un effort.

"- Non. lui répondit-il sèchement avant d'ouvrir son paquet de pâtisseries. Il s'apprêtait à sortir une de ces bouchées fraîchement préparée lorsqu'une phrase qu'elle lui sortit lui fit hoqueter un sourcil. Il ressorti la main du sac, vide, pour attraper une nouvelle cigarette, l'autre ayant à peine été terminée. Il rangea la première et alluma la deuxième avant de lui répondre.

- Je me fiche que tu me pardonnes ou pas, pour l'instant. Ce n'est pas l'important, on en discutera plus tard. Et moi non plus, je ne t'en veux pas trop." dit-il en accentuant avec force le "veux". Bien qu'évidemment embarrassé par l'intensité de l'émotion qu'il avait montrée, il pensait être dans son bon droit. Blessé qu'il fut dans cet égo qui lui tenait tant à cœur.

Elle se remit à parler, demandant deux beignets. Il ne répondit pas, arborant juste un rictus et remit la main au fond du sachet pour en tirer deux. Seul l'un des deux possédait de la crème, mais celle-ci avait coulée légèrement sûr l'autre. Il lui répondit en se gaussant légèrement.

"- Tu vas devoir faire avec, je n'avais pas penser à toi."

Leur conversation avait été interrompue par Mizu Ikumo, que Eiko avait rencontrer il y a quelques temps, alors qu'il prenait son repas en ville. Un garçon assez froid, mais d'apparence sympathique. En tous cas, il n'en avait pas un mauvais souvenir.
Il tendit quand même les beignets à sa frangine.

"- Salut, Ikumo." dit Eiko dans le court laps de temps qui séparait sa venue du moment ou il reprit son chemin. Sans un mot de plus, il se mit à le suivre. Quand il l'avait rencontrer, il avait compris bien vite qu'il allait droit au but et cela ne lui déplaisait pas, surtout si la réponse à ses questions arrivaient quand il le fallait.

Le genin commença à coller le chef d'équipe lorsqu'une inconnue débarqua. Malgré son air sympathique et enjoué, le fier descendant du clan Kadoria se sentait agressé et mal à l'aise. Un vrai clown désarticulé.
La gêne passée, il ne pu que lui sortir une petite phrase, avec un ton léger, voir hautain.

"- Notre jour de chance ? Tu es quoi, toi, le divertissement pour le voyage ? J'ai toujours voulu avoir une mascotte, sympa."

Malgré sa réponse, Eiko pensait qu'elle était de l'équipe, une drôle qui avait été recrutée comme eux pour la mission. Bien que potentielle alliée, il savait que quelque chose n'allait pas chez Atsuko et commença à développer une grande curiosité pour ce qu'elle était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 314
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Le complot mit à jour ! (Mission rang B) Sam 6 Aoû 2016 - 1:29

Eiko avait eu le droit à un Ikumo pensif et fatigué, j'espère qu'il n'en tirera pas de conclusions hâtives. Néanmoins, il avait saisi ma mentalité « droit au but » et « on blablatera quand on aura le temps ».

« Bonjour Monsieur Mizu.   »
 Dit la jeune de mon age en s'inclinant . Je suis soudain mal à l'aise devant une telle démonstration de respect. J'aborde un sourire gêné tout en agitant la main droite en lui répondant :

« Oh tu sais Ikumo suffira, senpai si tu tiens à un suffixe ! »


La mission allait enfin débuter quand un tourbillon de couleur s'approcha et se déposa face à moi. La personne me lança des paillettes de couleurs sombres. En plus de la surprise, ces paillettes eurent pour effet de me faire éternuer, générant un petit mouvement de recul de ma part.

Mon visage s'était transformé comme à son habitude, marqué à présent d'une expression abasourdie.

« Euh... bonjour, je vois que tu as l’ordre de mission. On ne m'avait pas prévenu de ta présence mais ça ne fait rien...je suppose.


Je ne pu m'empêcher de dévisager l’individu de haut en bas. Quel accoutrement étrange pour un ninja. Surtout pour une mission d'espionnage et de prélavage d'information.

Les deux autre se sont chargés de faire les commentaires qui me titillaient la langue, je conservais ainsi ma neutralité en tant que chef. Évidemment, je fis l'impasse sur l’appellation « mon garçon » bien que je lui ferrais sûrement une remarque si j'entendais encore cela à l'avenir. Appliquer sa supériorité hiérarchique...Voilà une chose qui ne me plaisait guère, bien que je ne me laissais jamais marcher sur les pieds.

« Eh bien écoutez, je suppose qu'on peut y aller à présent, à moins que le reste de la troupe arrive ? »
Ajoutais-je avec humour.

Ce petit événement ne nous a par réellement retarder, mais le temps nous étais compter, et mieux il valait partir tôt pour éviter les curieux.

Je me place donc en tête de groupe et me mit à courir, adaptant ma vitesse afin qu'elle ne soit pas trop dure à suivre. De toute façon, la route était courte.

«Comme vous le savez déjà, la mission consiste à récupérer des preuves chez un homme soupçonné d'être à l'origine d'un complot contre Kumo. Il s'agira donc d'une mission d'infiltration et de recherches d'informations. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 633
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Le complot mit à jour ! (Mission rang B) Mar 9 Aoû 2016 - 11:42

Akane sortit de son sac un wakizashi, cela ressemblait à un katana, mais en plus petit finalement. C’était bien plus à sa taille qu’une énorme lame encombrante. Elle était plus efficace en finesse en force, peut-être que c’était par ce qu’elle était une fille ? Elle ne savait pas trop, les kunoïshis pouvaient également être violente, c’était surtout son style. Elle ne releva même pas son regard alors que son frère dit simplement par un non qu’il n’avait pas pris de petit déjeuné. Elle se contenta alors de répéter une phrase mainte fois répétée.
 
« C’est le repas le plus important de la journée, ta mère va être fâcher encore.     »  
 
La jeune fille n’était guère marqué par le ton sec employé, cela n’avait pas trop d’importance, mais elle releva le regard en entendant le paquet contenant les pâtisseries s’ouvrir. Elle plissa les yeux légèrement en essayant de deviner qu’est-ce qu’il avait acheté encore. Alors qu’elle avait tenté de tendre la main, une nouvelle fois son frère d’adoption l’accueillait avec dureté. Elle soupira légèrement en secouant la tête doucement.  
 
« Tu  es vraiment impossible.   »  
 
Se contenta de dire Akane. Elle plissa les yeux en entendant qu’il ne lui en voulait pas trop. C’était vraiment le monde à l’envers, mais elle comprenait qu’il ne souhaitait pas régler ces problèmes devant tout le monde alors qu’ils étaient sur le point de commencer une mission importante. Elle regarda alors ce sourire sur les lèvres de son frère d’adoption en se méfiant, quel piège préparait-il ? Elle commençait à le connaitre depuis le temps. Elle observa avec soin les deux beignets, de la crème avait coulée sur l’autre, alors elle put ainsi identifier que l’un était au fruit alors que l’autre non. Elle s’approcha du sac pour prendre celui au fruit, et donna un coup sec avec sa main afin de déposer la crème sur le premier avec un sourire. Elle glissa un doigt afin de récolter la crème qui restait à la surface et lécha. Cela n’allait pas lui faire trop de mal après tout.
 
« Je te remercie quand même.   »  
 
Dit alors polie Akane, qui pensait qu’il garderait les deux pour lui, alors qu’il n’était pas si méchant que cela. Elle lui laissa alors le deuxième s’il voulait grossir, et puis c’était lui qui les avait achetés après tout. Elle hocha la tête doucement trouvant tout à fait normal le respect pour un supérieur qu’elle avait. Sempai était sans doute déplacer, ils avaient le même âge après tout.
 
« très bien  chûnin Ikumo, cela me va également.   »    
 
Dit alors la brunette avec son ton toujours aussi froid et neutre. Le passage avec le clown de service étant passé, elle espérait tout de même qu’elle ne gênerait pas la mission outre mesure. Le petit groupe s’élança alors en direction du fameux traitre, ils avaient bien assez trainé comme cela. La situation pouvait s’avérer bien trop grave pour être prise à la légère. Elle essaya de suivre la vitesse du chunin, mais heureusement, il s’adapta à la lenteur d’Akane malgré son utilisation de shakra pour accélérer les choses.
 

« Il s’agit alors d’être discret et de récupérer les informations, mais comment voulez-vous procéder ?  on y entre et on verra bien, une diversion peut-être ? Si c’est un traitre à Kumo, les preuves seront bien cachés et on sera peut être mal reçu.    »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 6
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Le complot mit à jour ! (Mission rang B) Mar 9 Aoû 2016 - 13:36

Certains shinobis, pour ne pas dire la plupart, ont développé un agaçant mépris pour les pratiques artistiques qui ne versent pas dans le drame ostensible ; ils se plaisent à leur vie de guerre et de désespoir relatif, et prennent une délectation singulière dans l'emphase des malheurs qui la peuplent et la font. C'est une posture qu'Atsuko, en n'étant peut-être tout simplement pas née kunoichi elle-même, ne peut ni ne veut comprendre ; elle lui semble témoigner d'un égoïsme crasse, d'une suffisance épouvantable, et d'une fermeture d'esprit sans commune mesure.
Il va sans dire que sa propre tendance à exagérer n'arrange pas les choses, mais elle se sent bel et bien oppressée par cette ambiance générale de mépris que lui renvoient ses coéquipiers, comme ils la diffusaient ce jour-là de manière intensive.

Elle se releva de sa longue révérence d'accueil et s'enquit de répondre à toutes les invectives de son déplorable public, décidément bien pétri d'ignorance et d'ingratitude. « Rien n'est plus sérieux qu'un spectacle, mademoiselle... Mademoiselle qui ? Mademoiselle quoi ? Mademoiselle rien. » Elle siffla. « Le danger peut venir de n'importe où. » La visage de la circassienne Fey s'assombrit subitement, et se dégagea alors d'elle une atmosphère sinistre, qui tranchait avec l'allure avenante qui définissait les instants précédents. « Même de moi. »

Elle retrouva son sourire presque immédiatement.

« L'Etoile Filante passera. »

Atsuko décida en revanche d'ignorer la majorité des remarques de son autre camarade, qui ne lui inspirait pas une sympathie débordante, mais s'était comporté de manière pour ainsi dire moins désagréable, quoiqu'en rien plus respectueuse et polie. « Je peux t'en faire voir de toutes les couleurs, si tu veux. Tu manques cruellement de piquant. » Elle ne prit pas la peine de le détailler sur l'instant, mais il semblait porter sur le visage le poids d'une mauvaise humeur constante qui lui affaissait les traits et lui donnait l'air d'une masure éprouvée par le temps.
Un petit silence s'installa, puis le chef de troupe reprit son rôle en main et s'engagea dans la conversation. « Très bien. » La danseuse se mit alors à courir elle aussi, en évitant royalement de se mêler des petites affaires de pâtisseries auxquelles semblaient se livrer deux de ses coéquipiers, aux liens visiblement plus intimes que ne le laisserait supposer la froideur mutuelle qu'ils se vouaient au premier abord. Tout ça, c'était leur problème, et ça ne la concernait pas du tout, d'autant qu'elle ne les connaissait ni d'Eve ni d'Adam. Qu'ils s'occupent de leurs mesquineries dans leur petit coin.

« Le problème avec les traîtres, c'est qu'ils n'ont aucun sens de l'hospitalité. » Elle sourit de nouveau, démesurément, jusqu'à découvrir une expression qu'on ne lui connaissait pas non plus jusqu'alors. C'était un sourire triste, celui que font les clowns blancs quand les augustes se moquent de leur maquillage, mais qu'ils ont encore la fierté suffisante pour les imiter dans leurs délires d'interprétation. « Ils ne faut pas compter sur la sécurité d'une perquisition. On serait bien trop de quatre si l'état major n'y voyait qu'un problème de mauvaise réception. »
Elle retrouva son rictus moqueur. « Le danger, mademoiselle, le danger. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le complot mit à jour ! (Mission rang B)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kumogakure no Satô-