AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Sous le soleil (Leika)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Messages : 153
Rang : C+


Message(#) Sujet: Sous le soleil (Leika) Mar 2 Aoû 2016 - 12:10

Konoha. Un si beau village que j'aimais contempler de temps à autre, cette fois ci, c'était assis sur l'un des remparts de la ville que j'observais les personnes travaillaient sous le soleil. Ils étaient sereins malgré les tensions actuelles qu'il pouvait y avoir du côté internationale de la scène. Les choses s'accomplissaient petit à petit pour moi, et je tentais de comprendre un peu le principe d'être shinobi. Vingt-cinq ans, et j'étais toujours genin et ce depuis une dizaine d'années : je n'avais jamais évolué, je n'avais jamais chercher à faire l'effort. Mais, ma rencontre avec Nara Natsuki m'avait ouvert les yeux tout comme l'ancien du clan. J'avais peur de m'engager, j'avais peur des mots tels que sacrifice. J'avais peur de l'extérieur, aussi ?

Mais, c'était une peur que je devais surmonter, j'avais des capacités pour faire mieux. J'avais les moyens pour aller de l'avant, et le Nara était prêt à m'aider dans cela en m'acceptant dans son équipe. Enfin, j'avais encore un peu de temps avant de me lancer réellement dans le grand bain. Sautant des remparts, j’atterrissais au sol pour vagabonder dans les rues du centre ville du village caché de la Feuille. Je devais arrêter de penser pour aujourd'hui, sinon j'allais finir par avoir une sacré migraine. Les gens me souriaient en voyant mon bandeau de shinobi accroché à mon front, et leur regard me rendait mal à l'aise. Bon, à part ceux des filles, ça c'était plaisant. M'accoudant à une rembarre, je regardais les passants passaient.

Et mon regard s'arrêta sur l'un d'entre eux. Ou plutôt, l'une. Fille plutôt élancée, cheveux blanc et super mignonne. Tout à fait le genre de femme qui pourrait me faire chavirer. Je sortais une petite gourde de ma poche de shinobi, cette gourde contenait une liqueur fortement alcoolisée. J'en bus quelques gorgées avant de la ranger à son emplacement, et de me lancer à la conquête de cette petite femme.

Oy, poupée ! Tu fais quoi toute seule ici ?

Lançais-je pour interpeller cette parfaite inconnue. Il fallait bien faire des nouvelles connaissances dans la vie, et je n'étais pas contre un peu de plaisir avant de rencontrer le véritable travail d'un shinobi.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 850
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Sous le soleil (Leika) Mar 2 Aoû 2016 - 13:01

Je me promenais dans les rues ce jour-là, les bras chargés d'un panier de courses et surtout avec une mine pensive quant à la poursuite de ma journée. Mon regard vaquait sur les boutiques alentours, s'arrêtant parfois pour observer les nuages quelques secondes, avant de reprendre à nouveau son petit manège. Je marchais d'un pas lent et prononcé. Soudain, mon attention fut attirée par une fois forte et légèrement provocatrice. Le "Oy poupée" ne pouvait être qu'adressé à ma personne. J'étais habituée à ce genre de locution, mais étais-je toujours prête à les accepter depuis que je partageais la couche d'un homme dont j'étais amoureuse. Rien n'était moins sûr, pourtant, une lueur d'amusement passa dans mon regard alors que je croisais celui de l'homme qui m'avait interpellé.

Un sourire timide se dessina doucement sur mes lèvres alors que je battais un peu plus fort des paupières comme pour jouer la biche apeurée par le grand cerf. Puis finalement, je me retournais avec lenteur tout en faisant attention à bien cambrer ma posture pour paraître plus désirable encore. Ma longue chevelure sable s'étala autour de mes épaules alors que je fis mine de rougir en m'adressant à lui :

"Je me promène monseigneur… Puis-je vous être d'une quelconque utilité ?"

Oh oui, c'était parfait ça. Cela faisait longtemps que je n'avais pas joué les mijaurées de la sorte. J'allais le faire craquer, c'était certain. Ma main passa langoureusement dans mes cheveux pour les écarter de mon visage alors que je continuais à lui sourire toujours aussi timidement, attendant, sans aucun doute, une parole, un geste de sa part. Jusqu'ou allais-je pousser le vice ? Avais-je encore les capacités de séduire comme autre fois ? Nous allions bientôt le savoir et le jeune dragueur regretterai aussitôt la façon dont-il m'avait interpellé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Informations
Messages : 153
Rang : C+


Message(#) Sujet: Re: Sous le soleil (Leika) Mar 2 Aoû 2016 - 14:47

Je m'étais permis d'aborder cette jeune femme seule dans la rue de manière provocatrice, car c'était le genre de personne que j'étais lorsque l'on me parlait de femme. C'est dire qu'il y en avait très peu que je respectais, et pour aujourd'hui, cette inconnue ferait parfaitement l'affaire pour un petit divertissement. Elle posait ses yeux sur moi, me souriant timidement alors qu'elle se tournait pour me faire face. Mon cœur s'emballait tant cette fille me paraissait sortir tout droit d'un conte de fées. Ce petit air qu'elle avait me rendait chancelant et j'étais capable de me plier en deux pour plaire à ses beaux yeux. Enfin, ç'aurait été le cas si je n'étais pas un stupide garçon. Sa voix m'enivra quelques instants, me demandant si elle pouvait m'être utile. Oh, si elle savait les sombres projets que je me faisais dans ma tête... Bien trop salace pour une fille aussi pure qu'elle.

Je m'avançais pour m'approcher d'elle et ainsi voir en détail les traits de son visage, elle était toujours charmante. Mais, je ne m'attendais pas à une réponse de sa part. Au mieux, je m'attendais à ce qu'elle m'ignore, au pire, à ce qu'elle m'envoie balader. Là, c'était le contraire, me montrant qu'elle était ouverte à la conversation. J'devais en profiter, et mon regard bleuté se posait sur celui de cette charmante fille.

Je m'appelle Shin, en fait. T'es pas mal, j'me suis dit qu'on pourrait boire un verre et plus si affinités ? Son sourire m'enchantait, et je souriais à mon tour avant d'ajouter bien rapidement avant qu'elle ne réponde. Je t'invite, hein !

De base, je ne l'aurai jamais invité mais la prestance qu'elle dégageait me donnait envie de le faire. J'étais même capable de tout payer pour elle... Ou pas, ma nature m'en empêcherait. J'allais l'inviter, mais j'étais même pas sûr d'avoir assez de ryos pour ça. Dans tout les cas, elle le savait pas elle.

T'appelles comment, toi ? J'suis sûr qu'une petite beauté comme toi, ça a un joli prénom !

Je devais vraiment voir ma façon de séduire quelqu'un parce que là, moi-même j'me sentais lourdeau. De toute façon, j'aimais bien être le lourd de service.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 850
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Sous le soleil (Leika) Mar 2 Aoû 2016 - 16:13

Un sourire enjôleur se dessina sur mon visage alors qu'il me proposait d'aller voir un verre. Je fis en sorte que mes joues prennent une légère teinte rosée alors que je baissais les yeux avec timidité tout en resserrant mon sac de course contre ma poitrine en me dandinant de gauche à droite.

"Oui … Pourquoi pas !"

Après tout, autant poussé le vice jusqu'au bout. Je redressais légèrement le visage, mon regard émeraude croisant le siens alors que je souriais une nouvelle fois avec une certaine timidité. J'approuvais alors ses paroles :

"Je veux bien aller boire un verre avec vous afin que nous fassions plus ample connaissance !"

Je lui souriais une nouvelle fois, puis, me rapprochant encore un peu de lui de façon à ce que notre conversation soit un peu plus intime que précédemment, je lui répondais dans un souffle :

"Je me prénomme Leika, Shin !"

Oh que c'était mignon, tant de timidité et de soumission dans mon corps, qu'elle dommage ça allait être de faire tomber ce jeune homme d'aussi haut. Une nouvelle fois, mon visage s'étira d'un sourire angélique alors que je baissais les yeux pour observer le reste de son corps, sa stature, sa beauté. Intérieurement, je me demandais bien comment j'allais le remettre à sa place. J'avais des idées et elle était toutes plus malsaine les unes que les autres, mais aussi très tentantes. Mon regard se redressa soudainement alors que je me retournais délicatement entraînant le jeune homme à ma suite :

"Où souhaitez vous aller ? Je connais un très bon bar dansant, le pêché nocturne, je suis sûre que nous pourrons y passer un moment agréable en toutes intimités !"

Je rougissais en avouant cela. Mais j'avais surtout des parts dans l'affaire et un accès au salon VIP qui pouvait se révéler particulièrement intéressant pour soumettre ce jeune effronté. Mon sourire se fit plus insistant alors que je lui tendais la main derechef pour l'entraîner à ma suite dans la boite de nuit de Natsuki. Voilà une bonne façon d'utiliser ce lieu comme il se devait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Informations
Messages : 153
Rang : C+


Message(#) Sujet: Re: Sous le soleil (Leika) Mar 2 Aoû 2016 - 16:26

Je pouvais être le plus heureux du monde qu'elle accepte de boire un verre avec moi, mon intuition me disait que je pouvais peut-être l'intéresser. Bon, fallait pas trop que je dévoile trop de choses sur moi, je voulais garder un peu de plaisir et je lui avais ainsi seulement donné le raccourci de mon prénom. Demandant le sien aussitôt, elle s'était approchée de moi pour me dire son prénom. Leika. C'était comme je le pensais, un prénom joli qui allait bien sur cette jeune demoiselle. Et l’irrésistible envie de faire sa connaissance accroîtrait plus les secondes passaient. C'était donc parti pour aller boire un verre, je ne pouvais être qu'heureux. D'ailleurs, la jeune fille me proposa d'aller dans un bar dansant qui se nommait Le pêché nocturne. Je ne connaissais pas ce lieu, mais n'était-ce donc pas une boîte de nuit ? Vu l'heure, c'était sûrement un bar dansant pour l'instant et ce serait un peu plus chaud la nuit tombée. De toute façon, c'était déjà le début de soirée.

Elle me tendit sa main pour m'amener jusqu'à la discothèque, et j'acceptais volontiers en lui donnant la mienne. Le chemin jusqu'à la fameuse boite de nuit ne fut pas long et en quelques minutes seulement, nous arrivions à l'endroit indiqué. La façade donnait clairement envie de boire un verre, et quand on pénétrait dans les lieux, c'était tout aussi beau.

C'est nouveau ici, non ? J'y suis jamais y allé encore.

Et contrairement à Leika, je ne connaissais pas cet endroit. Elle fut rapidement pris en charge et on nous amena dans une salle privée où il y était écrit en gros caractères VIP. Était-ce une habituée ? Cachait-elle quelque chose sous cet air timide ? Les questions se posaient dans ma tête, mais je préférais ignorer tout cela et profitais du moment présent. J'allais montrer ouvertement que j'étais intéressée par cette Leika.

Tu viens souvent ici ? Au fait, je ne t'ai pas demandé mais tu as quel âge ? Parce que c'est pas que j'suis vieux, mais m'taper une fille mineure, c'est pas l'idéal quoi !

Bon, j'y étais allé un peu fort mais je préférai rester sur mes gardes. Je n'avais pas envie d'être aux arrêts pour une stupide affaire comme celle-ci. Je commandais un verre de liqueur de menthe, alcool assez fort que j'appréciais.

T'fais quoi dans la vie, chérie ?

Lui demandais-je à nouveau, on était là pour faire plus ample connaissance donc autant le faire convenablement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 850
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Sous le soleil (Leika) Mar 2 Aoû 2016 - 22:13

"Ça vient d'ouvrir il y a quelques jours oui !"

Je l'entraînais sans encombre vers un couloir, passant devant un videur qui me laissa le passage sans encombre, mais eut un regard assez dur pour la personne m'accompagnant. Je me mis alors à gravir les marches menant à l'étage ou se trouvait le club. Nous pénétrions enfin dans le lieu de débauche ou pour l'heure, il n'y avait pas grand monde. Juste quelques badauds venus boire un verre ou encore des employés s'affairant à nettoyer la salle. Je demandais à l'une d'elle de m'ouvrir le salon privée après lui avoir confirmée mon identité en lui montrant une carte, puis, nous pénétrions finalement dans un salon plus calme, à l'abris des regards et oreilles indiscrètes. Finalement, je m'installais dans un renfoncement de la pièce ou se trouvait une table entourée de banquettes profondes et moelleuses. Mes courses furent vite déposer sur la table et je croisais les jambes de façon provocante en observant le jeune homme s'installer non loin de moi visiblement sur de lui et de son sex appeal. Un mince sourire se dessina sur mon visage et je remis une mèche de cheveux en place, penchant doucement la tête sur le côté et le regardant avec mes yeux de biche.

"Disons que je viens suffisamment pour connaître la direction …"

Ou alors plutôt que j'avais même de très bonne relation avec la direction. Natsuki m'avait fait explicitement savoir qu'il comptait sur moi pour lui ramener des clients. Même si je m'étais légèrement calmé dernièrement, j'aimais toujours autant faire la fête. Mais j'avais quand même des limites à ne pas franchir et ce jeune homme les avais toutes franchit en l'espace de quelques secondes. Il évoqua d'ailleurs sans détour l'idée de me faire voir le loup. Nous y étions donc. Me mettant à quatre pattes, je me rapprochais délicatement de lui, mon visage si proche du siens et ma main se leva doucement, imperceptiblement, pour effleurer son torse, écartant légèrement le vêtement couvrant le haut de son corps pour me laisser voir ses muscles. Je pris une voie plus suave, plus chaude et surtout, plus provocante :

"Et bien disons que j'ai l'âge pour que vous n'ayez aucun problème avec les autorités !"

Je lui souriais et ma main descendit doucement le long de son buste alors que je murmurais en me trémoussant :

"Ça t'intéresse vraiment ce que je fais dans la vie baby ?"

Ma main venait d'atteindre l'interdit et sans vraiment lui demander son avis, je caressais doucement ses parties par-dessus son vêtement en affichant une mine provocatrice emplie de désir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Informations
Messages : 153
Rang : C+


Message(#) Sujet: Re: Sous le soleil (Leika) Mer 3 Aoû 2016 - 11:24

C'était donc un bâtiment récent qu'on avait là et la Leika connaissait donc la direction de cet établissement, tout s'expliquait alors pour le fait que les videurs l'aient salué ainsi et que nous soyons assis à l'instant présent dans une salle VIP. Je ne m'étais jamais rendu dans ce genre d'endroits, excepté lorsque je m'étais rendu dans le casino et que le maître des lieux m'avait convié pour une partie de poker. Partie que j'avais gagné en trichant oui, mais une victoire tout de même. Et malgré tout ce que l'on pouvait penser de moi, je préférais de loin la simplicité. Strass, paillettes, VIP ne m'attiraient pas du tout, d'ailleurs j'étais plutôt bar de rue que discothèque. J'y avais mes habitudes, surtout que pour la discothèque, j'étais un très mauvais danseur.

Enfin, je lui demandais son âge, ayant peur qu'elle soit mineure et que les autorités compétentes ne m'arrêtent pour une chose aussi débile. Et, je fus surpris quand la jeune fille se mit à quatre pattes et s'approchait de moi, sa main se posant sur mon torse. Elle était loin la fille toute timide que je venais de rencontrer, et là elle se montrait fortement entreprenante. Ce n'était vraiment pas pour me déplaire, tout ça, au contraire. Leika me fit comprendre qu'elle avait l'âge pour que je n'ai aucun problème à l'avenir, et ça me rassurait grandement.

Plus chaude, plus entreprenante, sa main vient rapidement trouver mes parties intimes qu'elle caressa par dessus mon pantalon. Légèrement, je rougissais parce que je n'avais pas l'habitude de filles aussi intrépide et proactive. Bien sûr, je me laissais faire et je n'allais pas dire non à cette action.

Non, t'as raison... J'en ai rien à faire, en fait !

M'exclamais-je, mais je ne pouvais pas la laisser dicter les choses pour l'instant. J'aimais dominer et je retirai la main de la jeune femme de mes parties pour l'écarter doucement. Mon visage s'approcha du sien, tandis que ma main libre toucha la joue de la jeune femme alors que mes doigts effleurèrent les lèvres de la douce et jeune fille du village. J'avais un sourire aux lèvres, j'étais aux anges d'être tombé sur ce genre de fille.

Elle est où la fille timide et embarrassée d'tout à l'heure ?

Murmurai-je à l'oreille de Leika.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 850
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Sous le soleil (Leika) Ven 5 Aoû 2016 - 0:20

Toujours ce mince et délicat sourire alors que ma main parcourait doucement la longueur de son membre par-dessus le tissu. Je lui souriais d'une façon délicate, toujours, et ce jusqu'à ce qu'il m'en montre plus sur son terrible jeu. Ainsi donc, pour lui, je n'étais qu'une petite fille bonne à baiser. Mon sourire ne changea pas pour autant et il retira ma main, préférant se rapprocher de moi et parcourir les lignes de mon visage avec douceur et délicatesse. Intérieurement je pensais toutes sortes de choses sur ce jeune homme. Qu'elle étrange façon de procéder pour un mâle qui ne souhaitait intérieurement que me renverser pour le culbuter avec ardeur. J'eus un petit rire lorsqu'il évoqua la jeune fille timide qu'il pensait avoir croisé et ce petit rire laissa alors place à une toute autre sorte de regard lorsque ma main se posa sur la sienne qui était en train d'effleurer ma joue.

Finie la fille timide, place à celle qui est intrépide. Mes doigts se glissèrent délicatement entre les siens sans que je ne lui laisse le temps de présager ce qui allait se passer; avec beaucoup de douceur, je ne quittais pas sa main lorsque je lui répondis :

"Qu'est ce qui vous fait croire que je suis timide ?"

Mon regard s'était légèrement relevé pour croiser le sien alors que je m'installais un peu plus confortablement proche de lui :

"Ainsi donc, vous avez pour habitude d'aborder les filles comme vous l'avez fait avec moi, juste dans le but d'en trouver une avec qui passer la nuit c'est bien ça ?"

Je lui souriais toujours, pourtant, sans ne rien laisser présager, je fis un mouvement rapide et précis. Un mouvement d'auto défense alors que je lui tordais douloureusement les doigts plaqués contre ma joue, mon autre main, allant se loger, sans ménagement, beaucoup plus bas sur son entrejambe que je pressais sans aucune délicatesse, le but étant assez simple, lui tirer suffisamment de souffrance pour qu'il se tienne tranquille et soit aussi docile qu'un agneau. J'attendis quelques secondes d'être sûre de le maîtriser, mon visage se rapprochant imperceptiblement du sien pour murmurer à son oreille :

"Vous avez cru à tord que j'étais une jolie fille écervelée prête à tomber dans votre filet et à subir tout ce que votre esprit tordu avait en tête. Hors, vous vous trompez, je ne suis pas le genre de fille qui se laisse marcher dessus et baiser par le premier incapable qui pense qu'un beau sourire et une paire de muscle sont tout ce qu'elle désire !!!"

Mon regard était dur et mes paroles froides. Je m'éloignais un peu pour pouvoir le regarder, voir ce qu'il avait à répondre et surtout, s'il avait comprit qu'une douce et délicate odeur florale se propageait autour de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Informations
Messages : 153
Rang : C+


Message(#) Sujet: Re: Sous le soleil (Leika) Ven 5 Aoû 2016 - 12:05

Rapidement, je fus atteint d'un plaisir certain en sentant la main de Leika parcourir mon intimité et malgré que ce fut au dessus de mon pantalon, le tissu de ce bas était très fin et je sentais donc quasiment tout comme si je n'avais rien. Je lui retirai sa main, m'approchant d'elle pour poser ma main sur sa joue et mes doigts qui effleurèrent ses lèvres. Malgré le fait que je voulais seulement faire l'amour avec cette jeune fille, je n'en restais pas moins doux dans mes gestes. La contradiction parfaite entre ce que je faisais et ce que je disais, elle devait en être surprise. Elle entrelaça ma main avec la sienne après avoir ri, alors que son regard avait changé mais je n'en tenus pas vraiment compte sur le coup. Elle me demandait ce qui me faisait croire qu'elle soit timide.

J'sais pas, quand je t'ai abordé, tu faisais la timide un peu ! Contrairement aux autres...

Oui, j'étais le genre d'homme qui abordait n'importe quelle femme intéressante qui passaient devant moi. Je n'avais pas de copines, je n'avais pas d'amies, c'était donc essentiel pour moi de trouver quelqu'un et rien de mieux que l'abordage. Elle me souriait, me demandant si j'avais l'habitude de faire cela. Ma main toujours dans la sienne, je haussais les épaules, préférant ne pas répondre à ce genre de questions. C'était un piège, ça. Il n'y avait pas vraiment de bonne ou mauvaises réponses à ce genre de questions. La suite ? Je m'y attendis pas vraiment. Une sulfureuse douleur au niveau de mes doigts alors qu'elle tordait ceux-ci tandis qu'au niveau de mon entre-jambe, j'eus une nouvelle douleur. Elle pressait mon membre avec sa main libre.

En gros, de ce que je comprenais malgré la douleur, c'était qu'elle s'était foutu de moi depuis le début de notre rencontre. Elle avait joué, et je n'allais pas me laisser faire ! Instinctivement, ma main libre serra la gorge de la jeune fille. J'étais censé être plus fort qu'elle physiquement, et j'allais le lui montrer alors que ma main se resserrait petit à petit. Je n'allais pas la tuer, je voulais seulement qu'elle lâche prise alors que les traits de mon visage montrait clairement que je me tordais de douleur.

Et puis, comment ça se faisait que je sentais des fleurs dans un endroit pareil ? C'était pas le moment de ramener le fleuriste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 850
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Sous le soleil (Leika) Ven 5 Aoû 2016 - 14:41

Ses mains s'agrippèrent avec force autour de mon cou et j'eus un hoquet de surprise sans pour autant me défaire de l'étreinte que j'avais sur son entrejambe et sur ses doigts. Il m'étouffait le con, mais j'eus la chance que les spores que j'avais dégager l'atteigne avant que l'étreinte ne deviennent trop forte. Je le plongeais dans un genjutsu qui lui fit perdre conscience de la réalité des choses, mais surtout qui apaisa immédiatement l'étreinte qu'il avait autour de mon cou. Il s'en fallut de peu car j'avais commencé à suffoquer. Mes mains se détendirent aussitôt alors que je continuais à lui faire vivre l'instant présent dans sa tête. Pour lui, je continuais à exercer une pression forte sur ses doigts et ses parties tandis qu'il continuait toujours à m'étrangler.

Je glissais automatiquement mes mains jusqu'à mon cou pour masser doucement ce dernier tout en m'éloignant de cet homme. Mon regard s'était fait plus dur et j'aurais volontiers profité du fait qu'il soit sous mon emprise pour le castrer mais c'était un acte beaucoup trop cruel.

Cependant, une petite leçon ne lui ferait sans doute aucun mal.
Un mince sourire se dessina sur mes lèvres alors que je m'approchais de lui avec un sourire carnassier :

"Ce ne sera que pour ton bien mon chou !"

J'écartais une mèche de cheveux de son front alors que son regard était lui, toujours vague, perdue dans un autre univers. Une serveuse arriva et je lui demandais une bouteille de champagne ainsi qu'un marqueur indélébile.
Finissons les choses en beauté puisque nous avions si bien commencé. Tu veux jouer, alors jouons mon mignon. La serveur revint bientôt avec ma commande et je me versais un verre que je bus non sans délectation avant de m'asseoir en face de lui tout en saisissant le feutre noir.

Sur son front et en majuscule j'écrivis très clairement le mot PERVERS. Un sourire satisfait aux lèvres, je laissais la coupe vite à côté de la bouteille de champagne. La leçon était donné et je quittais rapidement l'établissement après avoir informé la serveuse que mon "ami" s’occuperait de payer la note.

Ainsi donc, je pouvais reprendre le cour de ma journée qui se résumé à : la préparation d'un ragout de poulet. Miam, j'en salivais d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Informations
Messages : 153
Rang : C+


Message(#) Sujet: Re: Sous le soleil (Leika) Ven 5 Aoû 2016 - 15:27

Elle ne lâchait pas malgré ma main autour de son cou, je tentais de serrer un peu plus fort mais rien à faire. Qu'est ce que je devais faire ? La tuer ? Je n'allais pas la tuer parce qu'elle agrippait fermement mes parties intimes quand même. Pour l'empêcher de m'agripper plus fermement, je serrais encore et encore et je voyais la jeune femme devenir un peu rouge, l'air commençait surement à lui manquer. Elle pourrait être la première personne à qui j'ôtais la vie, mais malheureusement je n'étais pas comme çà et je commençais dors et déjà à desserrer mon emprise sur elle.

Et boum. Elle n'était plus là, et je compris rapidement ce qu'il s'était passé. Cette Leika était une shinobi et j'avais été plongé dans une illusion, mais depuis quand ? Je ne saurais le dire, mais sur la table, je constatais une coupe de champagne vide et une bouteille. J'avais bien besoin d'un rafraîchissement, et je pris la bouteille dans la main pour la boire au goulot. Des bonnes gorgées, alors que la boisson pétillante coulait dans mon gosier. Enfin, je me levais pour quitter l'établissement et les regards étaient fixés sur moi. J'avais une marque sur le visage ou quoi ? Arrivé à la sortie, on me somma de payer.

La garce!

M'exclamais-je à voix haute avant de sortir quelques ryos et de quitter cette discothèque. Encore une fois, j'étais assailli par les regards et moqueries. Passant devant la vitrine d'un magasin, je vis que Leika avait inscrit sur mon front le mot PERVERS. Je lâchais un soupire avant de passer ma main dessus : impossible à effacer. C'était un marquage indélébile.

Oh la garce !

Je sortis mon bandeau frontal de shinobi de Konoha pour le mettre sur mon front et cacher ainsi cet écrit sur mon front, et je m'empressa de rentrer jusqu'à mon domicile pour pouvoir effacer cela et oublier cette mésaventure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Sous le soleil (Leika)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Centre Ville-