N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Brûlons du bois flottant hého [Mission AS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 763
Rang : A

Message(#) Sujet: Brûlons du bois flottant hého [Mission AS] Dim 14 Aoû 2016 - 19:46

Suna. Konoha. Le Sable, la Feuille.
C'était mon village et celui d'une femme que j'aimais qui s'opposaient aujourd'hui. Malgré une impression de paix de plusieurs années. Au final, on en revenait toujours au point de départ : la même situation que lorsque ma mère était morte au front face à Konoha. Les villages s'affrontaient par le biais de missions en envoyant leurs ninjas. J'en faisais parti et ça me dépitait mais c'était comme ça. Changer les choses et se rebeller étaient deux choses trop fatigantes pour moi. La première un travail de longue haleine qui plus est. Si l'ambiance était à la guerre alors allons-y. J'affronterai Konoha sans broncher et on verrait bien ce qui advient. Je ne voulais aucunement prendre des risques pour Yell ou pour son village, je ne connaissais pas celui-ci et je ne lui devais rien. Au contraire j'avais toutes les raisons de lui en vouloir d'avoir tué ma mère. D'avoir enlevé mon père pour le prendre en otage. Ce village était du genre dégoûtant à mon goût. Et si ses ninjas étaient tous comme Kihran avec ses airs et ses idées à la con... Je ne voulais rien avoir à leur dire. La guerre ne nécessitait pas forcément de mots gentils, ça tombait bien.

La réunion du Kakumeigun, à comité réduit, et dirigée par Yamuro lui-même, Lenka, et Ogami, avait conclu que je prendrais la tête d'une équipe composée de mon élève et de Ketsueki Kazushi.
Ainsi nous partîmes tous les trois à Nami no Kuni à bord d'un modeste navire de pêcheurs. N'étant pas marin, je laissais l'équipage nous conduire à la frontière du pays qui nous intéressait. Là, nous attendions une nuit en pleine mer. Et dès l'aube le lendemain, je donnais l'ordre de faire voile vers la ville portuaire de Hiruko. Dans mon esprit, ville portuaire signifiait bateaux et sûrement « flotte » ou une partie de celle-ci. Comme nous devions la détruire...
J'informais Yui et Kazushi à mes côtés.

« On arrive... Cachez vos bandeaux pour le moment, rien ne sert de nous afficher. Ne portons pas non plus les uniformes sunajins... vos fringues habituelles et une petite cape feront l'affaire. Nous arriverons à quai d'ici peu. Comme on se trouve dans un navire de pêche, on va jouer le rôle de jeunes pêcheurs pour commencer. »

Je regardais un tonneau rempli de poisson frais à côté.

« D'ailleurs si vous voulez on peut même sentir le poisson, ça fera vraiment vrai. » souriais-je.

Même si nous n'avions pas besoin de ça en six jours à bord de ce bateau. Nos odeurs corporelles étaient devenues celles de marins.
Si mes collègues avaient pensé se battre sur la mer ils s'étaient trompés. Je préférais la terre ferme à proximité. Les batailles navales n'étaient pas l'affaire de ninjas, et il suffirait qu'on tombe sur des manieurs de suiton pour se faire chasser.

« Kazushi, invoque dès que tu peux un de tes compagnons. Ils sont plus discrets que les miens et pourront nous couvrir ou servir d'éclaireurs. Aussi dès que nous aurons localisé ce que nous devons détruire, tu te sépares pour rester un peu dans l'ombre, en soutien. »

Nous mettions les pieds sur le port de Hiruko. Sans nos bandeaux nous paraissions de simples civils, de simples pêcheurs. Avec mon filet et quelques poissons dedans j'étais crédible.
Nous restions en groupe de trois, je faisais mine de tenir la main de Yui. Avec son âge elle pouvait paraître pour ma petite sœur. J'arrêtais ensuite un passant pour lui demander où se trouvait le gros des navires de la ville, dont les militaires. Je prétextais une vente de poissons pure et simple. Grâce à cela j'en apprenais plus et nous marchions dans la bonne direction, discrètement et mêlés à la populace.


HRP:
 


Dernière édition par Yamada Tetsui le Ven 19 Aoû 2016 - 20:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 546
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Brûlons du bois flottant hého [Mission AS] Jeu 18 Aoû 2016 - 22:36

La guerre, toujours la guerre. J'ai plus ou moins de la chance moi, je n'ai pas trop été baignée dans celle-ci. Mais il faut dire que ces dernières années, cela s'accélère un peu. L'attaque de Suna par le Kaiho-Sha et maintenant cette guerre. Je ne sais pas quoi en penser, c'est notre devoir après tout. Risquer nos vies pour des idéaux et nos pays. C'est le principe même du monde et de nos métiers, shinobis.

Cela fait quelques jours que nous sommes dans le bateau en direction de Nami, pays qui regroupe une flotte importante de nos ennemis, quand je repense à la séance que nous avons eus au quartier général du Kakumeigun. Présidé par le Kazekage, Ogami et Lenka, nous nous sommes retrouvés avec des ordres précis pour chaque membre du Kakumeigun. J'ai eu la chance de me retrouver avec un homme expérimenté, Yamada Tetsui, dont le père est retenu par les forces Konohajins. Cette chance, Ruri ne l'a pas eu, elle doit espionner les défenses de Hi no Kuni accompagnée uniquement d'un genin, un Kawaguchi.

Nous arrivions proches des frontières du pays. Tetsui, Yui et moi-même avons laissés les pêcheurs se débrouiller avec le bateau, nous sommes shinobis, pas marins. Sur ordre d'en haut, les pêcheurs stoppèrent le bateau en mer à quelques kilomètres des frontières afin d'y tremper pour la nuit.

Déjà qu'en temps de paix, je n'arrive pas bien à dormir, me voilà fatigué en me levant. Nous prenons la direction de la ville d'Hiruko, première cible. J'ai fait un travail sur moi-même pendant ces six jours de bateau. Nous allons tuer des civils. C'en est certain. Dégâts collatéraux d'une guerre qui ne les concernent pas, mais tout comme nos guerres ne les concernent pas, leurs vies ne nous concernent pas non plus. C'est de cette façon que je me suis fait à l'idée et maintenant, je suis prêt.

Nous enlevons tout signe distinctif de Suna afin de nous faire passer pour des pêcheurs afin de ne pas trop attirer l'attention en ville. Je profite aussi d'être encore sur le bateau afin d'invoquer Ka, mon coéquipier moustique. Il est certes plus discret que les compagnons de Tetsui, mais ce n'est non plus pas un as de la discrétion. Nous posons pied-à-terre rapidement après ceci. Ka est à proximité, dans le ciel et reste très discret. Je reste pour l'instant avec Tetsui et Yui afin de prendre la direction du port principal, notre cible.

Nous arrivons vers ce port et je décide donc de me "séparer" de me coéquipiers. Je m'approche d'eux et leur dit.

"Je m'arrête ici quelques instants. J'ai vu une belle pièce qu'on pourrait ajouter au bateau, je vais voir son prix. Je vous retrouve au marché de poisson dans..." Je jette un œil à ma montre. "Quinze minutes ?"


Je prends ensuite un chemin différent et m'arrête vers un marchand qui vend des filets et fait semblant de m'y intéresser, tout en gardant un œil sur le Sitei et le Yamada. Je dois soutenir, pas les laisser seul. Dès que ceux-ci se trouvent assez loin afin de ne pas faire trop suspect. Je continue mon chemin et repère quelques éventuelles cibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 111
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Brûlons du bois flottant hého [Mission AS] Sam 27 Aoû 2016 - 14:41



Et voilà, il était venu le temps de la première vraie grande mission! Elle avait donc été dépêché avec Tetsui et un autre shinobi qu'elle ne connaissait pas pour partir à l’assaut de l'ennemi. Ils se dirigèrent donc à Nami no kuni par la mer, le voyage en bateau fut plus long que l'aurait pensé la jeune fille. Elle fut toutefois un peu malade les premiers jours, apparemment, elle n'avait pas spécialement le pied marin ce qui pourrait s'avérer dangereux en cas de combat en mer ce dont Yui espérait qui n'aurait pas lieu.

Parfois, elle se demandait quand même pourquoi le Kakumeigun avait choisit de l'envoyer elle pour cette mission après tout, c'était une genin... Son utilité serait donc limité comparé aux deux autres. Vous l'aurez comprit, elle avait peur d'être un boulet pour ses alliés mais tenterait tant bien que mal d'accomplir sa mission avec succès.

Le trajet en mer fut sans incident, le trio laissait faire les marins et ils arrivèrent enfin à destination. Tetsui ordonna de cacher les bandeaux ninjas. Yui décrocha donc le sien qu'elle avait autour du cou et le scella directement sur un parchemin qu'elle fixa à l'intérieur de son ombrelle, à l'abri des regards. Son sensei proposa ensuite de sentir d'avantage le poisson en montrant un tonneau qui en était rempli. Yui fit un grimace. Cela faisait déjà six jours qu'ils étaient en mer, ils sentaient suffisamment le poisson comme ça et l'idée de patauger dans ce tonneau la répugnait un peu.

"Euh... Je pense qu'on a pas besoin d'aller si loin pour passer pour des pécheurs hein? Enfin pour moi je pense que ça ira, je pue suffisamment comme ça."

Tetsui demanda à Kazushi d'invoquer des alliés, apparemment plus discret que les siens. En même temps ceux de Tetsui étaient des éléphants, en terme de discrétion ça se posait dans le négatif sur une échelle de un à dix. Yui eut un petit sourire en écoutant la discussion mais n'en fit aucun commentaire. Ils posèrent enfin le pied au port de Hiruko. Elle et son maitre se tenaient la main comme un grand frère et une sœur ou alors un père et une fille même si la différence d'âge n'était pas si élevé que ça. Enfin ils étaient discrets, c'était une évidence. Elle écouta Tetsui prendre quelques informations et ils prirent la direction des navires militaires. Alors qu'ils avançaient elle pensa important de prévenir Tetsui sur son mal de mer qui semblait bien atténué après presque une semaine.

"J'étais un peu malade au début mais ça va beaucoup mieux. J'ignore si c'était suite à quelque chose que j'ai mangé, le mal des transports ou le stresse mais ça ira je pense."

Elle avait parlé à voix basse, juste pour que Tetsui entende. Après même si quelqu'un aurait entendu ce genre de discussion était plutôt anodine pour frère et sœurs au milieu d'une foule. C'est du moins ce qu'espérait Yui, elle ne pensait pas qu'on puisse les repérer vis à vis de ça en tout cas. Kazushi était resté derrière, prétextant qu'il avait vu diverses choses à acheter, un moyen d'être plus discret également, elle se demandait ce que cet homme valait, elle ignorait tout de lui et en venait à regretter de ne pas avoir prit le temps de discuter avec lui durant le trajet. Savoir ses affinités et spécialités aurait été utile en cas de combat. Elle lançait des regards ici et là faisant mine de s'intéresser à des choses inutiles, des trucs qui auraient put plaire à une gosse. Elle allait même jusqu'à se forcer à sourire pour être crédible ce qui en soit était plutôt étonnant.

"Sinon grand... Frère. On va séjourner ici longtemps?"

Faire la discussion était un moyen comme un autre de passer le temps alors qu'ils se rapprochaient de l'objectif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 763
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Brûlons du bois flottant hého [Mission AS] Mer 31 Aoû 2016 - 16:19

J'appréciais de voir que mes coéquipiers m'écoutaient sans broncher. Ils avaient enlevé les signes distinctifs à Suna, notamment le bandeau, et moi aussi. Kasushi avait invoqué son moustique qui l'accompagnait même quand Yui et moi n'étions pas avec lui. Cette dernière jouait le rôle de la petite sœur à merveille. Et parce qu'elle était mon élève je n'en avais pas douté. Elle était maline et rusée.
Aussi quand elle me disait penser qu'elle allait bien, je posais ma main sur son front en souriant chaleureusement.

« Et ben tant mieux alors. »

Nous marchions, nous rapprochant par le même temps de notre objectif. Le port et sa zone militaire avec la flotte que nous devions détruire. Je pensais qu'il serait utile aussi de détruire une partie des bâtiments administratifs du port en général pour ruiner l'organisation et peut être la main mise de Konoha sur des marins qui étaient pour beaucoup des pirates et des mercenaires. Si mes connaissances ne me trompaient pas.

« Nous allons essayer de faire vite petite. »

Avec Yui je me dirigeais vers une baie d'amarrage un peu déserte où personne ne pourrait nous entendre. Je lui dis à voix basse en montrant les mats des navires à couler :

« Là-bas. Reste à proximité de l'un de nous en tout temps, on ne joue pas les solitaires ni les héros ok ? »

Quant à Kazushi s'il se rappelait bien, je lui avais dis quand nous étions dans le bateau que l'entrée principale du port militaire devait être détruite, et la surveillance de celle-ci neutralisée. Maintenant que nous étions en vue de nos cibles, j'espérais qu'il allait s'atteler à la tache. Je fis un signe du pouce qu'il pouvait voir de sa position en retrait. Ainsi il saurait que le moment approchait. Mon équipe savait que l'ordre était à l'évacuation une fois les cibles détruites et la mission accomplie.
Un autre signe à Yui et nous disparaissions furtivement dans un coin ombragé en attendant de voir le résultat de la manœuvre de Kazushi.

La chose faite, j'invoquais Ganero et Zoroganju qui seraient une force de frappe non négligeable sur les forces adverses. Ces deux costauds feraient l'affaire, et même s'ils n'étaient pas cruels et plutôt pacifistes, ils avaient l'habitude d'être des animaux ninja obéissant aux ordres même quand ils n'étaient pas agréables. Le duo ferait équipe jusqu'à nouvel ordre.
En dernier j'invoquais ma belle Zotoyoshi avec sa peau blanche et ses sourcils soyeux. Elle, elle resterait à mes côtés avec Yui. Il n'y eut dans tous les cas que 2 à 3 secondes durant lesquelles mes compagnons furent visibles, car ils eurent le réflexe d'user chacun d'une technique de camouflage physique qui les rendait invisibles aux yeux de n'importe qui. Ganero et Zoro se mirent à portée des cibles. Tandis qu'avec Yui et Zotoyoshi nous allions plus en avant en avançant discrètement entre des toits et des ruelles. L'éléphante nous suivait comme elle pouvait en restant camouflée.

De leur côté, Ganero et Zoroganju ne perdirent pas de temps et passèrent à l'action. Les deux invisibles envoyèrent de puissantes bourrasques de vent en continu sur les navires, faisant l'effet d'une tempête sur ces derniers. L'idée était de tout casser, de tout faire voler et de déblayer le terrain. À la fin j'espérais qu'il ne resterait que des débris, en partie...
Pour couronner le tout, posté de là où j'étais, c'est-à-dire en hauteur et surplombant la zone, je jetais un œil à la sortie maritime fermée et bloquée par les débris laissés par l'action de Kazushi. Un profond soupir plus tard, j'effectuai des mudras pour viser l'eau de cette zone du port et y envoyer des bourrasques d'air brûlantes. Je voulais assécher l'eau du port le plus possible pour mieux terminer le travail. D'abord les bateaux, puis suppression de l'élément aqueux car je préférais la terre ferme, et par la suite nous passerions aux bâtiments et aux choses restantes.
Pour le moment Kazushi devait rester dans son coin et aller détruire des bâtiments ciblés. Si nous pouvions éliminer le gars qui avait la charge de ce port ce serait une bonne chose aussi...

Mais en attendant, avec que ce que nous avions déjà envoyé, une bonne partie des navires qui étaient rangés dans cette zone devaient être détruits. Parce qu'il fallait rester en mouvement, je déguerpissais ailleurs, pensant déjà à une prochaine cible et veillant bien que Yui était à mes côtés. Nous reprenions pour un moment nos rôles de pêcheurs voyageurs. Tous les kuchiyoses restaient invisibles.

HRP :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1508

Message(#) Sujet: Re: Brûlons du bois flottant hého [Mission AS] Mer 31 Aoû 2016 - 20:23

Maintenant que tout problème est réglé, que tout le monde est disposé à RP, un délais est instauré.
Vous avez 72h pour poster dorénavant, ce délais dépassé vous serez exclu de l'AS.

Merci et bonne chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 546
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Brûlons du bois flottant hého [Mission AS] Sam 3 Sep 2016 - 20:23

Cette mission ne sera pas de tout repos. Je dois détruire l'entrée principale du port pour empêcher les bateaux d'entrer et de sortir d'ici, de cette façon ils seraient emprisonnés et Tetsui pourrait déchaîner sa puissance destructrice sur eux. Tout en me promenant dans les échoppes maritimes des pêcheurs de Nami, je jette des regards à Tetsui afin de ne pas manquer le geste de départ. Celui-ci ne se fit pas attendre et c'est donc rapidement que je pris la direction de la digue qui protège la baie du port des courants et autres vagues maritimes. Le but est simple, s'infiltrer à l'intérieur du bâtiment et faire en sorte que celui-ci s'écroule dans l'eau, pour couper l'accès du port à la mer.

Pour ce faire, je vais contourner un peu la digue et les gardes en nageant. Pour ce faire je m'élance dans l'eau à quelques dizaines de mètres du bâtiment qui fait office d'entrée au port. Une fois dans l'eau je nage jusqu'au bout de la digue afin de la fragiliser en enlevant un ou deux blocs de pierre qui soutiennent toutes l'infrastructure et y pose trois parchemins explosifs. Je retourne ensuite sur la terre ferme pour m'en aller vers la bâtisse. J'essore rapidement mes habits mouillés et prends mon sabre, qui est toujours caché sous une toile. Cela doit être propre et rapide.

Je marche d'un pas sûr et décidé à travers la foule jusqu'à m'élancer sur la digue. Il n'y a que deux gardes, ils n'auront pas le temps de comprendre ce qu'ils leur arrivent. Je sors discrètement deux kunaïs que je porte dans le creux de ma main. Il ne reste que quelques mètres entre eux et moi, l'heure du choc est proche.

"S'il vous plait ! Aidez-moi ! On m'a volé !"


Les deux gardes s'approchèrent alors de moi, c'est à ce moment que j'ai sorti les kunaïs qui étaient cachés dans mes manches afin de les planter dans leurs cous. Une expression de terreur se dessina sur leur visage avant que toute forme de vie ne disparaisse. Après cela, je concentre mon chakra rapidement afin de faire exploser les trois parchemins explosifs que j'ai placés auparavant. Bingo. Boom. Ce que vous voulez. Le bâtiment s'écroule et comme je le voulais. L'accès au port est bouché. J'entends derrière moi un bruit de foule, de mouvement de panique. En même temps, une explosion ne rassure personne.

Trois ou quatre gardes sortirent des débris et je me fis un plaisir de leur ôter la vie, comme pour leurs confrères. Suite à cela, je pris moi aussi mes jambes à mon coup afin de me ranger dans la foule et pris la direction que Tetsui et Yui avaient pris afin de les rejoindre après leurs coups. Je les retrouve essoufflé après leur course. Nous nous trouvons à quelques centaines de mètres du port militaire, je ne vois pas les éléphants de Tetsui et Ka ne nous a toujours pas prévenu de l'arrivée imminente d'ennemis potentiels.

"Comme vous êtes là, j'en déduis que vous avez réussi. Quelles sont les prochaines cibles ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 111
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Brûlons du bois flottant hého [Mission AS] Mar 6 Sep 2016 - 17:48



Tetsui expliquait qu'ils allaient tenter de faire vite, cela sous entendait pour Yui que la première offensive devait être tout aussi violente que inattendue. Il lui indiqua aussi les mâts de certains navires: ceux à détruire si possible. La petite genin, du fait de son faible niveau, réfléchissait à comment se rendre utile, elle aperçu justement ce qui pourrait l'aider. Des boulets de canon étaient entreposé non loin du chemin principal, mais sans la poudre surement afin d'éviter des accidents. Reste qu'il y voyait là une bonne opportunité pour faire des dégâts.

Tetsui emmena la petite à l'écart, fit signe à Kazushi de passer à l'action. Le sensei invoqua ses éléphants qui disparurent tout aussi vite qu'ils étaient apparu. De son coté la petite ouvrit son ombrelle et invoqua sa marionnette: Tsubame. Fait de bois et d'acier, celle-ci ressemblait à un gros oiseau mécanique, une hirondelle pour être plus précis. Yui s'avança vers la caisse de boulets et y approcha son pantin. Elle stocka à l'intérieur plusieurs boulets, colla quelques parchemins sur la marionnette et usa de sceaux avec quelques mudras pour enfermer dans les parchemins d'autres boulets.

Une fois cela fait, elle rejoignit Tetsui qui sautait sur les toits pour s'approcher de l'objectif, il avait précisé à la petite de ne pas jouer au héros et donc de ne pas agir seule. Elle arqua un sourcil et soupira, comme si elle comptait agir ainsi, elle n'était pas suicidaire, ni imbue de ses capacités. De ses doigts agiles, elle fit virevolter rapidement Tsubame pour que la marionnette s'envole et s'éloigne.

"Je ne compte pas m'éloigner sauf pour me cacher si jamais ça sent le roussit ou... Que ça chauffe trop."

C'était un brin d'humour que Tetsui devrait normalement comprendre mais aussi pour bien prouver qu'elle ne ferait rien de saugrenue. Tsubame approchait d'une cible, l'oiseau tourna au dessus en effectuant des cercles avant que son ventre ne s'ouvre pour laisser tomber une pluie de boulets de canons préalablement stockés à l'intérieur. Les dégâts suffiront peut-être à couler le navire si on prend en compte la hauteur, normalement suffisante et le poids des projectiles, sans oublier le travail plus qu'important de la gravité dans cette action.

Une puissante explosion résonna à l'entrée du port, Kazushi avait réussi à tout faire exploser apparemment. Les éléphants de Tetsui étaient en train de déclencher un véritable raz de marée dans le port pour couler les navires ennemis. Yui visait un autre navire, libérant son chakra dans les fils de sa marionnette pour desceller les autres boulets stocker dans les parchemins collés sur la marionnette cette fois. Elle avait prit soin de ne pas tous les utiliser pour le moment, préférant en garder en stock si jamais cela tournait mal. Elle nota que son sensei était en train d'assécher l'eau du port avec son affinité, en le voyant faire, elle comprenait à présent à quel point il pouvait être fort. Elle resta donc plusieurs secondes à l'observer d'admiration avant de reprendre ses esprits et s'en voulant d'avoir pensé ainsi. Mais que voulez vous, c'est encore une enfant...

Elle scella de nouveau Tsubame pour passer inaperçu alors qu'ils s'éloignaient du port pour passer au prochaine objectif. C'est à ce moment là que Kazushi les rejoignit pour demander quelles étaient les autres cibles. La petite tourna les yeux vers Tetsui afin d'écouter les prochaines directives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 763
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Brûlons du bois flottant hého [Mission AS] Mer 7 Sep 2016 - 16:09

Yui se débrouillait très bien à mes côtés et s'était rendue utile d'elle même avec ses capacités. Utiliser les boulets de canon qui traînaient c'était... futé. Au moins elle avait participé à la destruction de quelques navires parmi l'ensemble visé par les attaques de mes kuchiyoses. Quant à Kazushi il était mon collègue au Kakumeigun et je connaissais son professionnalisme. Son objectif avait été atteint sans problème.

Nous étions maintenant tous réunis et camouflés comme de simples civils. Nous bougions comme de rien était parmi la populace dans laquelle des gens remarquaient le fracas qui avait eu lieu et l'agitation que cela engendrait. Sans parler de quelques colonnes de fumée dans le ciel, parce que mes bourrasques à haute température avaient mis feu à des matériaux sensibles et inflammables dans certains navires. Comme l'eau sur laquelle ils flottaient peu avant était asséchée dans sa quasi-totalité un incendie plus gros ne mettrait pas longtemps à se déclarer. En même temps si tout ce bois cassé pouvait brûler nos ennemis ne pourraient pas faire de recyclage, ce serait parfait.

Je me sentais rassuré avec cette équipe dans laquelle on ne trouvait aucune tête brûlée. L'imprudence n'était pas permise. Et Yui agirait parfaitement bien si elle allait se cacher parce que la situation devenait critique. Chose que je lui avais confirmé d'un hochement de tête assuré.
À Kazushi le Ketsueki je répondis discrètement en faisant gaffe que personne ne capte notre échange dans les alentours :

« Yes. On va se trouver les mêmes poissons mais ailleurs. »

Poissons signifiant « navires ». Le port militaire n'était pas aussi petit et en réalité il possédait d'autres zones qu'il nous fallait mettre à mal. Particulièrement là où une grande partie des bateaux restant étaient rangés, ainsi que le hangar principal utilisé pour la construction de navires.
J'avais en tête la localisation approximative de nos prochaines cibles et nous nous y dirigions tous ensemble, moi guidant la marche. Il s'agissait d'une autre partie du port réquisitionnée pour les besoins militaires. Cependant j'allais me passer de la puissance de Kazushi cette fois-ci, une idée ayant germée pour faire bouger les choses :

« Kazushi, tu peux utiliser un Henge correspondant à un dur à cuir genre pirate et aller crier à tout va dans le quartier du port marchand et quelques tavernes que l'heure est à la révolution contre Konoha. Utilise les arguments de la liberté, d'une ville dirigée seulement par les mercenaires et les pirates, une ville LIBRE. Si une émeute à grande échelle se créée ça pourrait être utile... Et si besoin tu n'hésites pas à encourager les pires criminels à te suivre en montrant ta force et ton leadership, en leur montrant que le port militaire a commencé à être détruit et qu'il faut continuer. Go ! » fis-je en le regardant.

Je regardais en silence Yui et l'intimais de rester avec moi et mes kuchiyoses pendant que Kazushi agirait ailleurs.

« On ne tue pas, dans le meilleur des cas. »

Mes kuchiyoses, toujours invisibles, allèrent se poster de part et d'autre des navires pour les détruire. À eux deux ils envoyèrent une soixantaine de puissants boulets de vent qui ravagèrent en conséquence. Certaines cibles furent coupées en deux, d'autres coulaient à moitié, penchaient, etc...
Restait Zotoyoshi qui nous suivait avec Yui sur quelques mètres pour atteindre le hangar de construction principal. Réparation, construction peu importe, il serait détruit.
Zotoyoshi s'en chargea en usant de la technique des boulets de vent elle aussi, et le bâtiment fut détruit en grande partie, s'il n'était pas rasé. Après ça, trois gardes arrivèrent en criant à l'arrêt. Je soufflais d'ennui en envoyant des shurikens pour en neutraliser deux aux jambes. Le troisième était pour mon élève.

Nous étions en plein dans une opération ninja...

HRP:
 

PS : Je corrigerai les fautes plus tard Smile


Dernière édition par Yamada Tetsui le Mar 20 Sep 2016 - 10:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 111
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Brûlons du bois flottant hého [Mission AS] Sam 10 Sep 2016 - 16:31



Tetsui semblait content de Yui, il disait alors qu'ils allaient aller chercher d'autres poissons ailleurs pour sous entendre que le travail n'était pas encore terminé. Jusque là, ils avaient fait exploser l'entrée du port principal, coulé plusieurs navires militaires stationnés là et une partie des bateaux civiles avaient également prit pour leurs grades. Mais comme on dit: on ne peut pas faire d'omelette sans casser des œufs. Restait donc à s'occuper du gros de la flotte; le port militaire qui lui, serait probablement mieux gardé. La jeune fille songea aux morts qu'ils venaient d'y avoir: en coulant les navires, faisant exploser l'entrée, il devait y avoir des dégâts collatéraux, surement des gens à bords, militaires ou civiles qui n'avaient pas eut le temps de comprendre ce qu'ils leurs arrivaient. Un peu triste, elle se disait que c'était là l'aléa de la guerre et qu'il ni avait pas d'autres solutions. En même temps: une guerre sans morts n'existe pas.

Alors qu'ils avançaient, Tetsui proposa une idée à Kazushi: tenter de provoquer une émeute en se rendant dans le bar du coin pour y débusquer la vermine qui n'hésiterait pas à semer la pagaille. L'idée était bonne, Yui se disait qu'il y avait surement des pirates, des mercenaires qui seraient ravies de se livrer à un peu d'action. Le tout était de savoir si cela fonctionnerait ou non, mais la jeune fille ne doutait pas des idées de son sensei. Elle nota que Tetsui parlait de la destruction du port militaire, ainsi, elle comprit qu'ils avaient attaqué ce port et non celui des civiles, elle trouvait cependant que l'absence de résistance était... Pour le moins inquiétant.

Le nouvel objectif était simple: le hangar de fabrication des navires. L'idée était on ne peut plus bonne: la destruction de ce bâtiment réduirait de beaucoup les forces ennemis. En effet plus ils auront de mal à reconstruire et réparer leurs bateaux et plus cela les arrangeaient. Tetsui dit alors que normalement, ils ne tueraient personne, ce à quoi Yui fit la moue. Pour elle, il devait déjà y avoir pas mal de blessés et de morts avec la première attaque surprise.

Alors que le hangar se faisait ravager, trois gardes arrivèrent en hurlant pour attaquer les deux ninjas. Tetsui se débarrassa de deux rapidement et avec une facilité déconcertante. Yui ouvrit son ombrelle et invoqua Tsubame. L'hirondelle mécanique tomba sur le sol alors que des filaments de chakra se reliaient rapidement à elle. Le garde, quelque peu surprit devant l'attaque de ses deux compagnons n'avait pas encore agit: une chance pour la jeune fille. La marionnette fonça sur l'homme qui esquiva d'un bon sur le coté, frappant de son épée le pantin de bois et d'acier qui faillit s'écraser au sol. D'un mouvement de ses doigts, Yui fit faire un demi tour à Tsubame qui fit une vrille avant de percuter le garde, lui entailla le ventre de son bec puis d'un bon coup d'ailes. Le garde fut projeté dans l'eau suite au choc, il devait être hors combat et il n'était pas nécessaire de le tuer pensa la jeune fille. Elle tourna les yeux vers son sensei. Et à présent?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2299
Rang : Par

Message(#) Sujet: Re: Brûlons du bois flottant hého [Mission AS] Sam 10 Sep 2016 - 16:31

Le membre 'Sitey Yui' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'D10' : 7



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 546
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Brûlons du bois flottant hého [Mission AS] Mar 13 Sep 2016 - 20:28

L'enfer est là, bien présent et avec nous. Ou du moins une image de celui-ci. Chaque religion et chaque croyance ayant une vision différente de l'enfer, il est difficile de l'imaginer "juste". Et je dois dire que même pour le Jashinisme je ne sais pas comment il est représenté. La suite de ma mission ne risque pas d'être facile, je n'ai même aucune idée de comment la réaliser.

Ma cible ? L'armurerie. Elle sera gardée et bien gardée. Heureusement celle-ci ne se situe pas trop loin de mes camarades, juste à deux bâtiments plus à l'est. De cette façon, si Yui et Tetsui ou moi-même nous faisons attaquer, les uns comme les autres seront rapidement à l'endroit de la bataille, car peut-être que pour l'instant nous sommes seulement tombés sur de "simples" garde, ça na va pas être le cas encore bien longtemps. La ville est protégée et je suis certains que des shinobis Hijins s'y trouve en garnison et tout ce raffut ne va faire que les attirer. L'affrontement est proche, je le sens, mais pour l'instant je n'ai qu'une seule mission, essayer de détruire l'armurerie.

Je me cache dans la foule tout en essayant de prendre le plus d'informations possibles sur cette réserve d'arme. Le nombre de gardes, la forme du bâtiment, les entrées etc. Tous ces détails sont très importants dans la destruction et l'infiltration. Malgré l'agitation les gardes sont là et ne quittent pas leurs postes, je pense même qu'ils ont dépêchés une garnison en plus afin de protéger l'armurerie. Je ne vois pas d'issue possible, ils sont bien trop nombreux, j'ai beau être un shinobi, je ne suis pas un Dieu.

Je retourne rapidement vers Tetsui et Yui et les vois en train de neutraliser trois gardes. Je m'approche d'eux et leurs lance.

"Si on veut détruire l'armurerie, il va falloir être plus, je ne peux pas le faire tout seul, il y a bien trop de gardes."


J'attends donc de voir la réaction de Testui, va-t-on retourner détruire l'armurerie ou passer à autre chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Sandaime Hokage - Chef Hayashi
Messages : 1141
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Brûlons du bois flottant hého [Mission AS] Mer 14 Sep 2016 - 19:14



Les yeux baissés, la gorge serrée, ses poings fermés… il était là. Là, face à l’un des corps sans vie qui ornait les pavées de la petite et habituellement tranquille ville portuaire. Il y avait des cris, il y avait des flammes… et il y avait du sang.

« Avez-vous retrouvé les coupables ? »

Sa voix était grave, glaciale et pourtant si calme. La panique, le chaos se trouvait tout autour d’eux. Les soldats sur place étaient à bout de souffle, dépassés par les événements. Ainsi, leur réponse fut négative… Les sourcils du rouquin se froncèrent. Ils devaient pourtant pas être bien loin…

« Néanmoins… »

Ils les avaient aperçus à quelques quartiers plus loin. D’un mouvement vif, le Directeur se retourna pour faire face à son équipe. Avec lui, on retrouvait une vieille amie proche ainsi qu’un membre du clan Aburame. Une équipe de fortune constituée des troupes les plus proches de la zone, l’Hayashi ayant été en déplacement pour affaire.

« Nous restons groupé. »

Ordonna-t-il avant de leur faire signe de se mettre en marche. Il n’y avait pas de temps à perdre. Hors de question que ces criminels s’échappent. Qui était-il ? Un nom vint immanquablement à l’esprit de Kihran : Suna. Mais l’était-ce ? La probabilité était forte, mais pas absolue. Un nukenin ? Une menace inconnue ? Ils ne devaient rien laissé au hasard et la dispersion était alors bien trop dangereuse. Les trois shinobis parcoururent les ruelles à grande vitesse tout en zizagant parmi les civils effrayés.

Où sont-ils ?

Le rouquin commençait à perdre patience. Les assaillants semblaient introuvables, jusqu’à… oui, jusqu’à une croisée ou ses yeux croisèrent ceux d’une ancienne connaissance. D’un coup, l’Hayashi s’arrêta tout en pivotant sur le côté afin de faire face à ces intrus. Sa surprise put se lire facilement dans ses yeux en voyant la silhouette de Tetsui. Ce dernier n’avait pas changé, enfin… presque. Un sourire méprisant se dessina sur ses lèvres alors que son regard devenait d’en plus en plus noir.

« Humpf…. Cela faisait longtemps…. Tetsui. »

Les gants noirs du Directeur vinrent agripper ce qui semblait être un bâton à son dos avant de le faire tournoyer puis l’ancré au sol dans un bruit sourd, apparemment en position défensive, méfiant et prêt à réagir aux moins mouvement suspect. Il lança un regard sur Yell avant de se pincer les lèvres.

« Tsss.... »

Ses yeux se redirigea sur ce qu’il semblait être trois Shinobis de Suna. Avaient-ils d’autres camarades ? Rien n’était sûr. Il balaya la zone du regard tout en murmurant un « rester sur vos gardes » à ses coéquipiers. Il n’aurait pas pu imaginer pire situation…






HRP:
 





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 514
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Brûlons du bois flottant hého [Mission AS] Jeu 15 Sep 2016 - 22:10


La panique était partout. Ce territoire d'ordinaire si tranquille était en proie à la terreur la plus totale ou seul l'instinct de survie parvenait à maintenir l'équilibre des hommes.
J'observais cette scène, impuissante face aux cris des personnes endeuillées et aux larmes des enfants. Je sentais la colère m'envahir, serrant les poings et tâchant de la contenir pour ne pas laisser mes sentiments me submerger mais au contraire garder la tête froide pour arrêter les responsables de ce chaos tant qu'il en était encore temps !

Kihran était parvenu à obtenir des informations les concernant, nous y conduisant sans perdre un instant alors que les gardes boucleraient le périmètre et les personnes valides aideraient à la prise en charge des blessés. C'était en ces instants de trouble qu'il fallait faire preuve d'unité : ce schéma ne me rappelait que trop l'attaque sur Suna par les criminels du Kaiho-Sha ! Peut-être était-ce encore eux qui s'en prenaient désormais à Konoha ? L'hypothèse que Suna soit mêlé à cet affront n'était pas inconcevable non plus mais je préférais l'écarter de mes pensées pour l'heure. Peu importe de qui il s'agissait, ce n'était que des ennemis ayant fait tomber mes camarades : ils payeraient pour leurs crimes.

Les rues étaient sans dessus dessous, des bateaux avaient coulés et d'autres n'en étaient pas loin. C'était la flotte maritime qui semblait être prise pour cible : un ennemi en voulant à notre économie ?

Le paysage défilait à vive allure alors que nous traversions le village dans la direction indiquée. Soudainement, Kihran se figea dans sa course et je me stoppais également instantanément après les avoir repérés à mon tour. Une silhouette se détachait particulièrement d'entre les trois parce que je la connaissais bien. Je m'étais promis de ne pas laisser mes sentiments obscurcir mon jugement mais je ne pouvais faire taire ma déception, mon incompréhension et ma révolte !

Les yeux écarquillés en reconnaissant Tetsui, je serrais plus encore les poings tout en sentant mon cœur redoubler de battements dû à ma stupeur. Non... Il ne pouvait pas avoir fait ça... Il devait sans doute y avoir une explication à ses actes... La captivité de son père, probablement.
C'était ce sur quoi je me serais souciée auparavant mais plus aujourd'hui... Il avait brisé ma confiance et atteint ma nation : à partir de ce jour, il n'était plus rien !

Le « dialogue » fut ouvert par l'Hayashi quand je me contentais de fulminer dans l'ombre. Qu'aurais-je pu faire d'autre ? Le questionner et le sermonner sur ses actes ? Il avait délibérément choisi la voie qu'il empruntait et en assumerait les conséquences. Pour avoir commis ces outrages envers des Konohajin, il ne méritait que la mort...

Je m'étais longtemps mis en émoi pour sa personne du fait de notre séparation mais comme me l'avait appris Mizuki-sensei : il n'y avait pas de bons ou de mauvais choix. J'avais choisi de faire le mien en reconsidérant mes priorités, celle là même qui restait, avant tout, la tranquillité et la sécurité de Konoha, de Hi et de ses habitants.

J'étais bien entendu affairée par cette révélation mais parvenais à rediriger ma colère de la bonne façon : sans débordement, prête a exulter pour faire payer la mort de ces innocents aux coupables !

Kihran ne manqua pas d'y aller de son petit commentaire en m'observant un instant comme un « je te l'avais dit » a peine dissimulé : j'étais la première déçue par la véracité de ses mises en gardes que je n'avais pas écouté. Il était désormais trop tard pour s'apercevoir de ses erreurs mais temps de les réparer. Malgré la distance et nos appartenances, il n'y avait qu'un seul ciel pour tous mais une destinée qu'il avait choisi différente de la mienne... C'était ici que nos chemins se séparaient.

Les sourcils froncés, je concentrais mon chakra pour parer à toute éventualité et alors que Kihran nous demandait de rester sur nos gardes, je laissais déferler ma rage ouverte, frappant le sol de mon poing pour en faire sortir plusieurs puissants geysers en ligne devant moi, dans leur direction. J'espérais ainsi pouvoir rompre leur formation tout en restant dans la mienne.

Mon amertume était palpable et lisible sur mon visage acerbe à l'encontre de Tetsui que j'avais aimé et pour lequel je m'étais donnée corps et âme comme jamais je ne l'avais fait auparavant, croyant dur comme fer en nos convictions et en ses paroles lorsque nous avions parlé des potentiels conflits que pourraient vivre nos nation respectives, mais en cet instant où il avait tout balayé, en ce moment de désillusion, moi l'élémentaire d'eau, je lui montrerais toute la puissance de mes larmes !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 153
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Brûlons du bois flottant hého [Mission AS] Ven 16 Sep 2016 - 10:41

Je n'étais jamais sorti hors du Pays du Feu, alors quand on me proposa de me rendre sur Nami no Kuni, je ne pouvais décidément pas refuser une telle offre. Étais-je prêt à quitter mon berceau ? Étais-je prêt à faire face aux dangers qui allaient m'attendre ? Natsuki le pensait puisqu'il m'avait donné son approbation, j'étais donc un shinobi du Feu partant pour Nami no Kuni. J'étais accompagné par l'Hayashi avec qui j'avais déjà effectué une mission dans le passé et d'une jeune fille aux cheveux et yeux bleus (comme moi) dont je ne connaissais alors que le nom et prénom. Elle était pas mal, donc j'allais m'amuser à la taquiner. Ou, à ne rien faire du tout. L'Hayashi et la Gogyou semblaient se connaître déjà, je me sentais rapidement mis à l'écart durant ce petit périple.

Dans la ville portuaire, je suivais mes deux camarades sans un bruit. J'avais la flemme de travailler, mais tout ce qui se passait était incroyable. Feu et sang criaient sur la ville et avec Kihran, nous faisions face à un corps sans vie d'un soldat. Autour de moi, je pouvais voir que la ville était retournée, les bateaux coulaient ou n'allaient pas tarder à couler. L'ordre du Directeur de l'Académie était clair : on restait groupés. Je n'allais pour une fois pas faire le fanfaron et je préférai écouter les ordres. On était dans une situation que je n'avais jamais connu auparavant, à vrai dire je n'avais jamais connu que les petites missions dans le village de Konoha ou ses alentours. Suivant l'ordre, je suivis alors Kihran et Yell dans les rues de la ville portuaire.

Il s'arrêta d'un coup, me stoppant ainsi que Yell. Nous étions face à trois personnes, trois personnes qui m'étaient totalement inconnus mais que les deux Konohajins qui m'accompagnaient semblaient connaître. C'était des shinobis de Suna. Je restais sur mes gardes, mais ce fut Yell qui lança le début du combat en lançant des geysers d'eau sur le groupe adversaire. Quant à moi, je ne faisais rien, je restais là sur mes gardes et à attendre de voir ce qu'il se passait. Je n'avais jamais réellement combattu en réalité, je n'avais jamais été dans une situation pareille... J'espérais que rien n'allais m'arriver, au pire je sauverai ma peau et voilà.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 763
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Brûlons du bois flottant hého [Mission AS] Lun 19 Sep 2016 - 19:29

Je regardai Kazushi arriver vers Yui et moi, nous dire que l'armurerie nécessitait plus qu'un homme. Mais l'heure tournait, jetant un œil au ciel et au soleil je me ravisais :

« Laisse, nous commençons à traîner en territoire ennemi ce n'est pas bon. Partons ! Notre navire nous attend sur une crique en dehors de la ville, à 10 minutes d'ici. »

Il nous fallait rejoindre le bateau et disparaître comme nous étions arrivés avant qu'il ne soit trop tard. Nous avions occasionné des dégâts suffisants à mon goût pour laisser un message parlant à Konoha. Je venais de décider que le gros de la mission était accompli et je pensais à ce qui était le mieux pour la survie de trois sunajins.
Je guidais donc mes compagnons entre les ruelles, nous dirigeant vers la bordure de la ville pour nous dégager et rejoindre la pleine nature. Mes trois kuchiyoses en firent de même en suivant. Zoroganju et Zotoyoshi reprirent leur apparence en stoppant leur camouflage. Ganero resta un peu à part et camouflé quant à lui.
Mais soudain alors que la limite Est de la ville se profilait un peu de malchance se fit le plaisir de survenir. Nous tombions nez à nez avec... je reconnaissais d'abord la silhouette de Kirhan, avec ses cheveux oranges. Sans aucun doute le génie reconnu de l'examen chûnin auquel on avait participé ensemble. À ses côtés je vis avec effroi que Yell se trouvait là, me faisant un coup au cœur car c'était tout ce que j'avais toujours voulu éviter. Cette attaque n'était pas de mon fait, j'étais exécutant, et je la retrouvais là dans un décors de fumées dans le ciel et de ville en panique. Même si nous n'avions attaqué que des zones militaires et pas de civils... Face à la remarque du rouquin me concernant et le regard significatif qu'il porta à Yell, je m'efforçais de rester stoïque. Je ne voulais pas trahir mes sentiments ni les laisser parler maintenant car il n'auraient aucun pouvoir sur la situation et l'opposition de nos deux villages. Triste que c'était je devais faire avec.

Sur mes gardes je dégainais mon éventail géant de couleur noir et rouge, celui-ci avait appartenu à ma mère. En face il y avait Yell, que je n'osais fixer et à laquelle je n'oserais même pas une parole puisqu'elle ne devait rien comprendre et m'en vouloir terriblement. Il y avait Kihran, et un troisième gars qui me semblait moins professionnel que les deux premiers.

« Kihran... »

Mon ton était presque fataliste. De toute façon nous y étions, à ce qu'il avait prédit un jour.
Pour ce qui était de l'inévitable, c'est à dire l'affrontement, j'avais cet avantage de connaître un peu de leurs capacités, et eux aussi en connaissaient des miennes. Je m'adressais à mes compagnons rapidement tant que je le pouvais :

« Formation et objectif Suna. »

On restait groupés et on gardait en tête notre extraction de cet archipel de l'enfer. Point. Les uns contre uns n'étaient pas permis, nous n'étions pas dans un examen ou dans un duel singulier.
Et là, à peine eus-je fini que Yell n'attendit pas pour effectuer quelques mudras et nous envoyer une technique suiton dessus. Je contrais cela sans perdre de temps à l'aide de mon éventail, fûton et maîtrise de la chaleur. D'un coup latéral j'envoyais une rafale de fûton brûlant dans le but d'assécher ses geysers. Cela marchait efficacement.

Dans le même temps, il y avait Ganero qui, un peu plus loin, s'était profilé à quelques mètres derrière les konohajins sans les alerter par un pas souple et son invisibilité toujours active. Il avait aussi activé une anticipation chakratique, étant séparé de nous il valait mieux prévoir que guérir.
Zoroganju était un peu plus loin derrière nous avec Zotoyoshi, visibles comme n'importe qui. Chacun protégeait spécifiquement quelqu'un tant qu'ils le pouvaient. Quant à moi, j'étais au centre de la ligne que nous formions avec Kazushi et Yui (choisissez votre côté). Derrière nous encore à des dizaines de mètres et quelques maisons se trouvait le dehors de la ville et une forêt. Et malgré ces descriptions nous étions encore au moment où mon attaque asséchait celle de Yell. Je décidais que nous n'avions pas le temps de nous éterniser ici... Même si face à nous il y avait ma bien aimée et Kihran, cela ne regardait pas Kazushi ou encore Yui. Aussi, je restais stoïque face à la situation pour ne pas qu'on lise sur mon visage. Et c'est là que l'entraînement avec mes kuchiyose allait s'exprimer, quand de concert nous agissions Ganero et moi. Lui utilisait son dôton de par derrière nos adversaires pour que le sol soit pris de tremblements et que cela gène l'ensemble de nos ennemis. Moi de mon côté, j'effectuais les mudras nécessaires à l'invocation de La Course Héroïque. Et ce fut cinquante éléphants qui chargeaient ensemble sur Yell, Kihran et leur copain. Si cela marchait, je faisais signe à mes camarades pour que nous avancions prudemment vers la forêt en dehors de la ville. Que feraient-ils face à un troupeau de 50 éléphants plus grands qu'eux, pesant des centaines de kilos et possédant des défenses en ivoire acérées ?

HRP & résumé :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 546
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Brûlons du bois flottant hého [Mission AS] Jeu 22 Sep 2016 - 19:29

La fuite allait s'amorcer lorsque... trois Konohajins vinrent terminer leur course juste devant nous. Je ne sais pas trop ce qu'il s'est passé dans ma tête, mais tout ce que je sais c'est qu'il y a eu comme... un trou noir ? J'ai repris conscience même pas deux secondes plus tard, mais le tableau des trois Konohajins face à nous avaient déjà changé. Le plus grand des trois portait une torche face à lui, tandis que le visage de la fille aux cheveux bleus était marqué par la surprise, il me semble que le plus grand était lui aussi surpris. Quant au dernier, il avait l'air un peu perdu, mais je le comprends, personne ne souhaite tomber sur des ennemis. Tetsui nous lança quelques mots. Nous devions nous mettre en formation, je pris le côté droit de celle-ci afin de me retrouver face à l'un des Konohajins, Tetsui était au milieu et Yui, à gauche. En temps normal, nous aurions combattu, mais l'ordre de mission était clair : fuir si cela devenait trop compliqué. Je resterais bien pour combattre, mais je suis sous les ordres du Yamada et si celui-ci sonne la retraite, je me retirerai.

En attendant, nous devions rejoindre le bateau qui se trouve à une dizaine de minutes d'ici à pied, en traversant par la forêt qui se trouve derrière nous. J'allais poser une question à Tetsui lorsque je me suis fait couper dans mon élan par la fille bleue. Je n'étais absolument pas prêt à contrer une attaque et heureusement que Tetsui était, quant à lui, prêt. Erreur de débutant. En posant ses bras à terre, elle a créée devant un puissant geyser qui a été pulvérisé par l'éventail de Tetsui, son éventail couplé à son affinité suiton et sa chaleur Yamada peut vraiment assécher n'importe quoi, c'est un pouvoir qui est très intéressant. Le monde regorge de puissances étranges et incompréhensible, allez comprendre la puissance de mon sang...

Sur ces mouvements je pris moi aussi mes précautions et concentra mon chakra partout dans mon corps afin d'être beaucoup plus réactif lors de la prochaine attaque. Je pense que Yui en fait de même de son côté, quant à Tetsui, il riposte lui. Deux de ses éléphants se trouvent, visible, derrière nous. Il nous en reste donc un troisième et dernier, caché, quelque part dans les abîmes du monde invisible. Quant à Ka, lui se trouve dans le ciel, à une certaine hauteur, invisible pour toutes personnes ne se doutant pas de sa caractéristique. Il guette le moment où je me jetterais moi aussi à l'assaut. Il restera dans le ciel, tant que je ne combattrais pas. Je profite des quelques secondes de répis entre l'attaque de la Konohajin et la riposte de Tetsui pour porter les mains à mon sabre afin d'être prêt à une éventuelle riposte. De suite après, les éléphants de Tetsui se sont déchaînés sur les Konohajins. Juste avant de partir, je repense à une technique de ma jarre, il existe un risque pour nous aussi de nous perdre, mais le risque est prenable compte tenu de la situation actuelle, je prends donc ma jarre et concentre mon chakra afin d'en faire sortir un brouillard aveuglant toute la zone de combat, de cette façon, notre retraite sera encore plus sophistiquée et nous pourrons prendre encore plus d'avance.

"On y va ! On cours derrière, attention aux obstacles !"


Sur ces mots, Yui, Tetsui et moi-même, prenons donc la même direction, la forêt. Nous allons certainement devoir les affronter encore une fois, mais ce n'est pas le moment. Nous atteignons la lisière de la forêt lorsque j'ose un regard en arrière. Je n'ai pas bien vu, trois silhouettes, peut-être juste des branches. Je ne sais pas. Dans tous les cas, il va falloir courir un moment afin d'espérer les semer. Et s'il faut se battre, alors je mettrais ma vie en jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2299
Rang : Par

Message(#) Sujet: Re: Brûlons du bois flottant hého [Mission AS] Lun 26 Sep 2016 - 18:25

@Sitey Yui est exclue de l'AS. C'est au tour de @Hayashi Kihran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Konoha
avatar
Informations
Grade : Sandaime Hokage - Chef Hayashi
Messages : 1141
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Brûlons du bois flottant hého [Mission AS] Mer 28 Sep 2016 - 17:11



Le temps sembla soudainement être plus lents… plus lourds… plus douloureux. Yell était la première à libérer sa rage et attaquer leur adversaire et notamment : Tetsui. Qui aurait cru qu’elle serait la première ? Un pincement au cœur se fit ressentir alors que le temps reprit son rythme normal et que tout commença à s’enchainer : il n’y avait pas de temps à perdre.

Sans trop de mal, les puissants jets d’eau se firent neutraliser. Sans attendre, le rouquin s’apprêtait à riposter quand le sol se mit à leur jouer des tours : un tremblement. Un tremblement assez fort pour pousser l’homme à poser le genou à terre. Rapidement, il tourna la tête : rien. D’où venait cette attaque ? N’étaient-ils pas seuls ? La réponse vint assez vite lorsque deux éléphants apparurent comme par magie aux côtés des shinobis. D’un air accusateur, Kihran reposa ses yeux dans ceux de son adversaire. Attentif et sur ses gardes, Kihran détailla les gestes de ce dernier avant de voir de nouveaux éléphants apparaitre et charger droit sur son équipe.

Ses mains composèrent alors rapidement plusieurs signes avant de se poser sur ce sol si proche. Il ordonna à ses collègues de venir alors qu’une protection en bois s’opposa à la charge massive. Les énormes mammifères se cognaient alors à l’obstacle avant de disparaître comme ils étaient apparus. Malheureusement, les ennuis ne s’arrêtèrent pas là : une brume vint faciliter la fuite de les sunajins. Il monta rapidement sur un toît afin d’avoir une vue d’ensemble et les repéra proche de la forêt. Les trois Konohajins se remirent alors à leur poursuite après que le jeune Aburame se soit occupé de la terrible brume.

« Restez vigilants. »

Dit-il simplement avant de prendre les devants afin d’empêcher les attaquants à prendre plus de distance. Ils avaient choisi la forêt et ce choix plaisait plutôt bien à l’Hayashi : s’était son élément. Sans les perdre de vue, il se mit à se déplacer de branche en branche tout en exécutant sa technique. D’un coup, une dizaine de branches, par-ci et là devant les sunajins, sortirent de terre telle une barrière naturelle et menaçante. Les branches semblaient à se tenir prête à venir les empaler s’ils continuaient d’avancer.

De son côté, Kihran ne s’était pas arrêter et avait même profité de ce moment pour réduire dangereusement la distance qui les séparaient. Arrivant sur le côté droit de Tetsui, trois shuriken semblaient vouloir venir se planter dans sa boîte crânienne et derrière eux : Kihran qui avait déjà entamé de nouveaux signes de mains et avaient profité de cette distraction pour le forcer à le regarder et lancer un genjutsu des plus handicapants : la paralysie de ses deux bras.

A quelques mètres de distances, le rouquin pointa alors le bâton qu’il trimbalait depuis tout à l’heure. Celui-ci émit une flamme, une flamme prête à charger en direction de ce dernier.

« Rendez-vous »



HRP:
 







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 514
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Brûlons du bois flottant hého [Mission AS] Jeu 29 Sep 2016 - 22:24

Tetsui détournait le regard et ne cherchait même pas a affronter le mien : comme un véritable lâche... Il venait de s'en prendre avec ses coéquipiers à un territoire Konohajin, blessant des citoyens de ma patrie et ne parvenait même pas à assumer ses actes en m'en expliquant la raison. Bien sûr que je n'en avais que faire ! Bien sûr que cela ne changerait rien aux faits mais il n'était même pas capable d'aligner quoique ce soit si ce n'était le prénom de Kihran d'un ton fataliste... Il était bien plus simple pour lui de m'ignorer après avoir trahi ses promesses concernant cette possible situation ! J'avais été bien trop bête de croire le contraire...

Mes geyser furent balayés en un instant alors même qu'ils n'avaient pas pour vocation de les toucher : j'avais agis sur le moment pour lui exprimer ma rage à travers une technique qu'il ne pourrait justement pas ignorer, elle.

En l'espace d'un instant, mon regard noir se porta sur Zoroganju qui m'avait déjà aidé par le passé a transporter Tetsui jusqu'à l'hôpital après le choc qu'il avait reçu par la cinglée membre du Kaiho-sha. Ils avaient choisi cette voie... Ils en avaient fait le choix. C'était regrettable mais ils en assumeraient les conséquences, sans remords.

Peu de temps après la terre trembla, nous déstabilisant de manière suffisante pour nous prendre au dépourvu face au troupeau d'éléphants fonçant sur nous et nous faisant nous écraser au sol. Kihran déploya une défense mokuton sous laquelle il nous invitait à nous réfugier ce que je faisais sans perdre un instant en complétant sa technique par l'une des miennes pour nous garantir une protection suffisante face à cet enchaînement rondement mené qui n'avait pas permis à l'Hayashi de finaliser sa technique a temps. 
Bien entendu, nos adversaires avaient profité de cette agitation pour fuir tout en laissant une brume qui compliquait notre progression et que notre coéquipier Aburame dissipait sans tarder.

Mon meilleur ami avait pris de la hauteur sur les toits pour obtenir une vue d'ensemble face à la purée de pois avant de se ruer vers la forêt où ils s'étaient aventurés tout en nous demandant de rester prudents. Acquiesçant pour le rassurer, je le suivais de près dans son ascension : il était hors de question qu'ils parviennent à s'échapper. Bien trop de questions sillonnaient mon esprit que je parvenais malgré tout à faire taire sans trop de difficultés.

Si Kihran optait pour la voie par les airs en sautant de branches à branches qui demeuraient bien plus son élément que le mien, je préférais courir sur la terre ferme tout en progressant non loin de lui. Finalement, il déploya une barrière naturelle et acérée devant nos ennemis pour les ralentir ou les forcer a se stopper avant de s'en prendre à Tetsui. Dans le même temps, j'arrivais quant à moi sur le Ketsueki que je savais également maîtriser le taijutsu pour l'avoir vu combattre Strike lors de l'examen chuunin de Suna depuis les gradins.

Sans perdre de temps, je créais un geyser sous ses pieds pour tenter de l'éjecter et allais sur lui pour essayer de lui porter un coup chargé en chakra que m'avait justement appris ce hérisson rouge. Les échanges de coups se poursuivaient alors jusqu'à ce que j'entende Kihran demander a Tetsui de se rendre. A ces mots, je cessais mes attaques au corps à corps et me tenais toujours face à mon adversaire en adoptant toutefois une posture défensive en attendant de voir s'ils se plieraient à cette condition, bien que j'en doutais...
Je me tenais prête au cas où les assauts reprendraient malgré tout de plus belle...

Hrp:
 


Dernière édition par Riba Yell le Ven 30 Sep 2016 - 12:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 153
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Brûlons du bois flottant hého [Mission AS] Ven 30 Sep 2016 - 11:05

Hein ? Sérieux ? On affronte Tarzan ou quoi ?

Lâchais-je alors que je voyais le troupeau d'éléphants se ruait sur nous. En plus de cela, le sol s'était mis à trembler, me faisant tomber par terre. Franchement, pourquoi j'avais accepté de partir à Nami no Kuni avec ces deux-là. Le rouquin nous pressa pour s'approcher de lui, il possédait une technique capable de nous protéger de cette attaque d'éléphants. Il s'agissait d'un demi-dôme fait de bois (et je compris qu'il maîtrisait donc le Mokuton) et pour palier à cela, Yell utilisa une autre technique pour nous protéger un peu plus. Et là, je me rendais compte que j'étais d'une inutilité puissante. Je connaissais des techniques de défense, mais elles étaient bien trop faible pour faire face à ce troupeau là et puis la technique que m'avait enseigné Natsuki n'était pas encore totalement au point. Après cet amas d'éléphants, la zone fut recouverte d'une brume. Manquait plus que ça. En tout cas, l'équipe comptait sur moi pour dissiper cela grâce à mon affinité avec le vent. Un jeu d'enfant. Je commençais à enchaîner quelques mudras pour lancer ma technique.

Futon! Kitakaze no Jutsu

C'était une technique de destabilisation, mais le vent provoqué put faire évacué la brume et la visibilité revenut alors à la normale. En tout cas, on constata rapidement que nos ennemis sunajins avaient pris la fuite en direction de la forêt. Je suivis mon équipe (surtout Yell) puisque Kihran commençait à passer par les arbres et je préférais de loin être sur la terre. Courant jusqu'à arriver à leur localisation, ils étaient bloqués par des arbres. Chacun attaqua un adversaire, il ne me restait donc plus que la fille. Je n'étais pas fan d'attaquer les jeunes femmes, mais soit. Un sourire carnassier s'afficha sur mon visage, je n'avais jamais combattu à part aux entraînements, mais je comptais bien écraser mon adversaire.

Ma main prit sa direction, ma paume vers elle. Une dizaine d'insectes sortit de ma manche pour se diriger à vive allure sur la blonde sunajin. Elle allait sentir la douleur que pouvait provoquer un si petit insectes. J'aurai pu stopper la technique alors que Kihran demandait à ce qu'ils abandonnent. Mais, c'était trop tard, mes insectes étaient déjà sur leur cible. Après cela, je restais sur la défensive et attendais donc la réponse des adversaires. Allaient-ils abandonner ou combattre ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 763
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Brûlons du bois flottant hého [Mission AS] Sam 1 Oct 2016 - 17:42

Je ne me faisais jamais d'illusions sur mes capacités, néanmoins avant notre course vers la forêt j'avais été le premier surpris de voir que le mokuton du rouquin de Konoha résistait à la charge simultanée de cinquante éléphants pesant des centaines de kilogrammes chacun et possédant une force de colosse en plus de défenses d'ivoires acérées. Je me demandais même quel bois c'était, me disant que j'en ferais bien ma maison si c'était si solide. Kazushi avait joué un bon coup en englobant le terrain d'un épais brouillard : permission de prendre de l'avance accordée.
Yui, moi et le Ketsueki avions filé dans cette forêt, hors de la ville. Il nous fallait avancer encore pour atteindre notre porte de sortie, c'est-à-dire le bateau de pêche qui nous attendait dans une crique là où la forêt se terminait sur une plage. C'était ce que le pêcheur, payé par Suna, nous avait dit avant de nous déposer plus tôt dans la journée.
J'optais pour une course légèrement en hauteur, sautant de branches en branches sur les arbres qui me paraissaient immenses. Certains membres de ces titans de la nature étaient de véritables surfaces planes. Certains livres que j'avais lu disaient en effet que ça existait, des arbres aussi colossales. Au moins ils pourraient soutenir mes kuchiyoses et leur poids.

Zoroganju me suivait un peu en retrait, derrière moi et sur la droite, tandis que Ganero avait profité du brouillard pour nous rejoindre, invisible pour le moment. Zotoyoshi, l'éléphante, était à côté de Yui. Les konohajins se montrèrent assez rapidement derrière nous et des branches commençaient à vouloir nous barrer le passage droit devant. Je ne perdis pas de temps pour réagir à cela et usais de ma technique Fûton Tate Senpu en réalisant le peu de mudras nécessaires. Un tourbillon de fûton à 360 degrés avec forte vitesse circulaire m'entoura de toutes parts et agissait comme une protection pour repousser ces branches d'arbres peu commodes. Zoroganju me servait de paire d'yeux en envoyant des shurikens contrer ceux qu'envoyait Kihran. De fait il fut prit dans un genjutsu immobilisant à ma place. Cela l'empêcha de riposter.

- Grrr saleté d'illusionniste de mes deux je suis immobilisé sans raison, mes bras !! gronda Zoroganju de sa voix rauque.

Pendant ce temps, un autre éléphant arrivait par derrière et il s'agissait de Ganero qui rompait alors son invisibilité restée active jusqu'à maintenant. Ce Roi des éléphants, fit sortir du sol (arbre) plusieurs défenses d'éléphants en ivoire qui s'agrandissaient rapidement pour aller tenter de s'enrouler autour du Hayashi et l'immobiliser.

Nos actions se jouaient à toute vitesse. Yui semblait avoir un problème avec sa marionnette et mon éléphante Zotoyoshi fut déconcentrée par ce qui arrivait à son compagnon Zoroganju plus haut. Elle ne put donc réagir à ce qui arrivait sur la petit Yui, mon élève, et les insectes firent leur effet sans pour autant tuer la petite.

- Non ! s'inquiéta Zotoyoshi

Actuellement il n'y avait plus rien à faire pour chasser les insectes de mon élève, Zotoyoshi le savait, souffler ne les ferait pas partir.
Si nous retournions à ce que je faisais pendant ce temps, dans mon tourbillon fûton j'en profitais pour activer mon Gène Blanc en l'espace d'une seconde. Seul moi connaissait son effet ici, peut-être qu'il me serait utile par la suite. Je profitais ensuite que Ganero le Roi occupait Kihran avec a technique d'emprisonnement pour aller faire Kaï sur sur Zoroganju le bagarreur après avoir stoppé mon tourbillon protecteur.

- Gyahahaha les roux j'en fais des carottes râpées moi ! cria-t-il en se libérant.

Il lança le Fûton Trio Bombas en direction de Kihran sous l'effet de la rage qui était propre à lui même dans les bagarres. Trois bombes de chakra fûton qui explosaient en atterrissant à proximité de leur cible rousse. Quant à moi j'utilisais Zoroganju pour me protéger en restant derrière lui.

- Tu veux que l'on se rendre sans discuter Kihran ? J'ai une question à vous poser moi.

Plus en bas, Zotoyoshi la blanche aux long sourcils tenta elle aussi d'emprisonner l'utilisateur des insectes dans la technique des défenses d'ivoire immobilisantes. Les défenses grandissantes sortirent de par le sol, à même l'emplacement du Aburame.






Dernière édition par Yamada Tetsui le Dim 2 Oct 2016 - 19:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 546
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Brûlons du bois flottant hého [Mission AS] Dim 2 Oct 2016 - 16:19

L'affrontement sonnait donc, notre course a été stoppée par de gigantesques branches qui ont poussé droit devant nous. Des piques acerés et dans lesquels nous ferions mieux de ne pas aller s'empaler. Je me suis retourné pour tomber face à la fille aux cheveux bleus qui maîtrise le suiton. Cette fille me dit quelque chose, tout comme le rouquin, peut-être étaient-ils à l'examen chûnin de Suna, organisé avant l'attaque par le Kaiho-Sha.

L'affrontement avait débuté partout dans cette forêt, Yui se battait contre le plus faible des trois, tandis que Tetsui s'occupait du grand rouquin. L'attaque ne s'est pas fait attendre et c'est donc rapidement que la jeune fille me déstabilisa à l'aide d'un geyser aqueux. Celui-ci a eu pour effet de me déstabiliser passablement et l'assaut ne s'est pas fait attendre. Un coup de poing bien placé arrivait passablement rapidement, je l'esquivais non pas avec facilité, mais je l'esquivais tout de même en concentrant une grande quantité de chakra dans mes jambes. La suite de cet échange n'était autre qu'un échange de coup de poing et pied qui ressemblait plus à une danse qu'un combat à mort.

La jeune fille stoppa ses assauts, mais elle ne baissait pas sa garde pour autant. À mon tour de donner le rythme. Je sors mon sabre et tente de donner un premier coup sur la tête de mon adversaire, si celui-ci touche, la fille aux cheveux bleus devrait ressentir un léger malaise. Pendant ce temps, Ka n'est toujours pas intervenu et semble avoir été oublié par nos adversaires. C'est donc ce moment-là qu'il sort de son ombre pour foncer par derrière sur sa cible et lui prendre un peu de son sang. Au même moment, sur la terre ferme, je donne un puissant coup d'épée au torse de mon adversaire en enchaînant avec de simples coup ça et là. Je me retire ensuite quelques dizaines de mètres plus loin et Ka en fait de même pour me rejoindre.


"Merci."


Ka déchargea le précieux liquide qu'il a peut-être pu attraper juste avant, si cela a réussi bien sûr. J'entendis ensuite Tetsui crier quelque chose au roux qui s'appelle donc Kihran. J'attends donc, toujours sur mes gardes, afin de voir comment cet affrontement évolue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Sandaime Hokage - Chef Hayashi
Messages : 1141
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Brûlons du bois flottant hého [Mission AS] Mer 5 Oct 2016 - 11:40



Apparemment, et sans grande surprise, les sunajins ne comptaient pas se rendre aussi facilement. La plus jeune et inexpérimenté semblait avoir de la peine contre les insectes de l’Aburame. Raison pour laquelle Kihran décida, pour le moment, de ne pas trop s’en préoccuper. Malheureusement, ses attaques furent contrées, pire… un des éléphants vint immédiatement l’immobiliser.

Impossible de bouger. Impossible d’éviter l’attaque de l’autre éléphant. Plusieurs coupures vinrent alors apparaître sur sa peau, ses vêtements abimés. Lèvres pincées sous la douleur et la situation désavantageuse, le rouquin écouta les paroles de Tetsui. Discuter ? Bien sûr, mais lors d’un interrogatoire à Konoha où il devrait prendre la responsabilité des vies perdues à Nami. Il n’eut pas le temps de répondre qu’il fut libérer de son emprise. Surpris, il se décala instantanément avant de comprendre que s’était l’œuvre de Yell. De suite, en un simple signe de main, Kihran fit apparaître un pieu sous la femelle éléphant qui détenait l’Aburame pour ainsi la faire disparaître et libérer son compagnon.

« Tss, me fais pas rire. »

Répondit-il finalement à Tetsui d’une voix méprisante. Il avait vu les cadavres, la frayeur chez les habitants de Nami, emprisonné son compagnon… et il voulait discuter ? Hors de question. D’ailleurs, Kihran ne perdit pas de temps et enchaina immédiatement une autre technique.

Il n’avait aucune intention de se montrer plus patient qu’il ne l’avait été et puis… il ne voulait pas risquer la vie de ces coéquipiers. Ainsi, d’un coup, une gueule immense apparut de chaque côté du Sunajin pour se refermer sur lui et le gober entier. C’était une plante carnivore qu’il venait de créer et qui était prête d’en faire son repas. Si rien n’était fait, Tetsui pourrait en mourir, mais il savait au fond qu’entre son invocation et ses capacités, il arriverait à s’en sortir…. Enfin, il l’espérait pour lui.

Puis, il se tourna dans la direction du dernier Sunajin. Il semblait également être un combattant redoutable et que le rouquin ne comptait pas le laisser sans reste. Ainsi, une nouvelle vague de branches téléguidées surgirent de terre et allèrent dans sa direction dans la ferme intention de le transpercer. Enfin, il se mit en position défensive à l’aide de son bâton, prêt à réagir en cas de riposte.




HRP:
 







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 514
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Brûlons du bois flottant hého [Mission AS] Mer 5 Oct 2016 - 19:34

Mon enchaînement n'avait pas fonctionné comme je l'aurais espéré grâce à la brillante esquive du Ketsueki. Néanmoins je ne perdais pas ma concentration et continuais de lui porter des coups tout en évitant les siens jusqu'à me stopper pour rester sur la défensive dans l'attente de leur réaction.

Celle-ci ne se faisait pas attendre alors que mon adversaire dégaina une lame avec laquelle il cherchait a atteindre mon crâne. Pour me protéger et par réflexe, je me dématérialisais complètement sous ma forme aqueuse, le faire partiellement aurait économisé une partie de mon chakra mais je préférais prévenir que guérir en ne sachant pas vraiment où il frapperait et je faisais visiblement bien comme en témoignait l'attaque sournoise qui arrivait dans mon dos. Un bruissement d'ailes attirait mon attention alors que j'étais désormais sous ma forme élémentaire ne me faisant rien craindre du moustique à la taille affreuse. Pas plus que je ne bronchais devant le coup d'épée a hauteur de mon buste qui traversait mon corps composé entièrement d'eau.

Dans le même temps, Kihran s'était fait immobilisé par l'un des éléphants de Tetsui et venait de se recevoir une salve fuuton qu'il n'avait pu éviter. Alertée par la détresse de mon meilleur ami je localisais rapidement le kuchiyose en retrait concentré à maintenir la prison et ne perdais pas plus de temps à laisser Kihran ainsi vulnérable, déployant une vague sous ma forme pour me faire avancer a toute vitesse jusqu'à ma nouvelle cible, me débarrassant dans le même temps de mes actuels ennemis en les distançant a vive allure.
Arrivée ainsi a hauteur de l'éléphant en retrait forcé de maintenir sa technique en un clin d’œil, je lui portais un coup de poing matérialisé chargé de chakra pour le faire disparaître et ainsi libérer Kihran de son entrave.

Après quoi je restais non loin de lui, avisant la scène qui se déroulait sous mes yeux avec dégoût. Tetsui voulait discuter ? Pour dire quoi ? Il avait perdu ce droit par lui même de par ses actes et la terreur que son attaque avait causé et des victimes a déplorer... Je ne pouvais pas lui pardonner et ne le pourrait jamais ! Il n'en serait pas surpris puisque j'imaginais qu'il y avait pensé avant même de mettre ce plan a exécution. Jusqu'ici, le tord de la guerre revenait pour moi a Kibo et non aux Sunajins. Avec leur agissement ils m'avaient prouvé que ce n'était pas le cas...
Tetsui parlerait oui, lors de son jugement, s'il n'était pas mort avant...

Les poings serrés par l'énervement, je restais sur mes gardes prête a appuyer Kihran au besoin et l'Aburame potentiellement libéré pour le moment et avisais la situation.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 153
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Brûlons du bois flottant hého [Mission AS] Jeu 6 Oct 2016 - 15:34

En fait, j'étais pas le plus faible des défenseurs et attaquants. Non, c'était la fille qui se prenait ma technique de plein fouet, elle était morte ? J'en savais rien et honnêtement je m'en fichais. C'était dangereux de retirer la vie à quelqu'un, mais je n'allais pas tomber en dépression pour cela. Loin de là. Ma vie était trop courte, trop parfaite pour que je m'arrête là. Après que j'eusse attaqué la fille, je ressentis une étreinte. Une étreinte beaucoup trop puissante pour que je puisse m'en sortir seul et mes camarades étaient un peu trop occupés pour me venir en aide. Tentant le tout pour le tout pour me défaire de l'immobilisation de l'éléphant, je réussis à me libérer. En fait, ce n'était pas moi... C'était juste l'Hayashi qui s'était débrouillé pour faire disparaître l'invocation. J'étais de nouveau libre de mes mouvements, libre de faire ce que bon me semblait. M'attaquer à nouveau à la marionnettiste ? Flemme. Elle n'était pas du tout à mon niveau. Kihran s'attaqua aux deux Sunajins, Yell restait en position défensive.

Ne souhaitant pas rester dans l'ombre du chef de groupe et ne voulant surtout pas paraître comme l'élément faible du groupe, j'étais décidé de passer à l'action. Je remarquais l'invocation d'un des Sunajins, un moustique à une taille plutôt dérangeante. Putain, j'imaginais pas mes insectes aussi grand. Moustique face à mes insectes, qui allaient gagner la bataille. Je pariais sur mes insectes, mais je n'allais pas les utiliser. Je gardais encore certaines bottes secrètes. M'approchant donc de l'insecte, j'entrepris quelques signes incantatoires et l'élément du vent m'entoura pour lancer une lame de vent sur le fameux moustique géant.

Cette fois-ci, je me remis en garde, prêt à défendre mon équipe et surtout ma vie coûte que coûte. Trois contre deux, ça devrait le faire... Logiquement. Mais, je ne connaissais pas les forces de ses assaillants. A vrai dire, j'avais l'impression que Kihran était au dessus d'eux, mais le Sunajin qui contrôlait la chaleur semblait aussi fort. Quant à celui dont j'avais détruit l'invocation semblait se débrouillait. Il avait une arme à la main, mais je n'arrivai pas à comprendre quel était son style de combat. Invocation plus corps à corps ? Enfin, je devais faire attention. Prudent, je me mis en retrait malgré mon offensive sur l'invocation.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Brûlons du bois flottant hého [Mission AS]

Revenir en haut Aller en bas
 

Brûlons du bois flottant hého [Mission AS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Nami no Kuni-