AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Quand Coulent les Larmes du Rossignol [Rang C][Pv: Natsume Homura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Messages : 180
Rang : Dans le coeur d'une Dame

Message(#) Sujet: Quand Coulent les Larmes du Rossignol [Rang C][Pv: Natsume Homura] Mer 22 Fév 2012 - 20:07

« Quand Coulent les Larmes du Rossignol »
Natsume Homura - Saama Zenko
La larme dans l’oeil est la blessure dans le coeur.


Un casino s'est fait dévalisé par un gang de petites frappes
Ils se cachent dans le village, mais ne sont pas dangereux
Vous devez tout de même vous attendre à devoir utiliser
La violence pour reprendre leur butin
[Mission de Rang C]
« Konoha - Centre Ville »

C'est fou comme les temps changent, On est plus en sécurité nul part de nos jours...
La situation était assez difficile comme ça, pour que l'on vienne braquer le casino ! Qui plus est de son propre village... Le pays était déjà assez affaiblit par la mort de Teichiro alors que certains y ajoutaient leur grain de sel. Jetant un dernier regard sur le ciel de Konoha, je m’aperçus que le soleil déclinant zébrait les collines basses d'ombres obliques, et illuminait au loin la surface d'un petit lac avoisinant, en gros ? Il allait bientôt faire nuit... Poussant un long soupire las, je tira une petite bouffée sur ma cigarette puis jeta le mégot au loin avant de pénétrer le lieux du crime... Selon les sources, le méfait s'était déroulé entre 18h à 18h15... Étrange puisqu'il s'agissait d'une heure de pointe pour ce lieu dit, d'après le croupier un homme accompagné de deux acolytes se serrait mêlé à la foule et au dernier moment aurait sortit un kunai sous la gorge du malheureux, l'obligeant à se détrousser lui même de toute la caisse de la précédente journée, pas de bols pour eux il n'y avait presque rien ce jour la... Se qui laissait présager que les mécréants ne serraient en vérité que de vulgaire amateur, ceux-ci auraient sans doute agit par frénésie sans plan véritable plan... Pure coïncidence ou bien fruit du destin, en tout cas la somme subtilisé n'était pas à négliger... Procédant par ordre de priorité, j’interrogea l'ensemble des témoins restés sur place.

    < Bien commençons... >

Il me fallut une petite heure pour obtenir toutes les informations nécessaires pour mener à bien les recherches... Tout ce tralala de nouveaux indices se malaxa dans mon crane pour obtenir quelque chose de plus concret, vite je fît le topo avec moi-même... Le croupier dit que les 3 hommes portaient des tatouage maori au niveau des poignets, ceux-ci avaient la forme de chimère... plus précisément d'un félin mi-homme, mi-lion. A première vue, il semblerait que le petit groupe n'était en fait qu'une sorte de clan, mais le détail qui était le plus intéressant était sans contexte celui délivré par l'une des employer de l'édifice, une des serveuses avait par chance reconnu à travers le masque l'un des acolytes... D'après ses dires, il s’appellerait Gochiro, serrait un habitué de longue date, et vivrait dans un des bas quartiers du village de la feuille... La dame le définit ensuite comme un tête en l'air, un peu attardé puis s'empressa de rajouter que dans le fond, il était gentil... Peut être était il quelqu'un d'agréable à vivre, et pourtant il avait dépouiller le casino d'une petite fortune et n'en demeurait à mon sens qu'un criminel. Malgré tout mon intuition me laissait présager qu'il n'était qu'une pale marionnette aux services d'un homme bien plus rusé... C'était les seul pistes que nous avions, mais c'était bien assez... Déployant un parapluie par dessus ma tête, j'alla rejoindre le jeune Homura à l'extérieur de l'enceinte...

    J'ai une adresse l'amis, Je le briefa ensuite rapidement sur se que j'avais apprit et sur l'endroit au quel le suspect avait élu domicile Il faut agir vite... et sur tout discrètement, avant que la rumeur se propage...

Le Genin était une connaissance de longue date et pourtant je ne connaissais pas grand à son propos, notre première rencontre ayant tourné en une jute verbal, nous nous étions quittons sans apprendre à se connaitre... Dommage, mais en même si ma mémoire ne me joue pas des tours, j'avais quelques verres dans le nez et mon état d'ivresse ne m'avait pas aidé à me faire bien voir... Les minutes défilèrent au fur et à mesure de notre marche, et histoire de briser le silence, je lui demanda...

    Dis Homura... Je sais bien qu'on ne se connait pas beaucoup, mais après toutes ces années, je me demandais si tu pourrais répondre à l'une de mes questions, Je marqua un petit moment de silence, pour laisser le temps à mon camarade de bien m'être attentif, Ça peut paraitre indiscret, mais je me suis toujours demandé... Quel peut bien être ton nindo ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Quand Coulent les Larmes du Rossignol [Rang C][Pv: Natsume Homura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Centre Ville-