N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 De retour [Atsuma Kai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 303
Rang : B+

Message(#) Sujet: De retour [Atsuma Kai] Jeu 1 Sep 2016 - 21:20

Cela faisait quelques mois que je ne l’avais plus revu. Depuis ce jour où nous nous étions rencontrés dans la ville portuaire de Tahori. Depuis ce jour, ce rônin avait sillonné le monde, enfin j’imagine. Comment expliquer sinon cette longue absence, ce départ pour une durée plutôt importante. Quoi qu’il en soit, même si dorénavant je le considérais comme un de mes hommes, je ne pouvais avoir aucun motif à retenir contre lui. Après tout, d’après notre deal d’origine, lui se devait d’être une sorte d’informateur ambulant au delà de notre accord concernant le pays du Fer.

Je me tenais au second portail de Chin’sei no Inja au bout du pont. Lui, se trouvait à mi-chemin, au beau milieu du pont en train d’avancer vers moi. J’avais été averti dès son approche. Après tout, à moins d’être un bon senseur au moins, parvenir jusqu’à notre niveau sans se faire remarquer est pour le moins ardu. Visiblement, ce samouraï n’était pas le meilleur pour ce qui est du camouflage. Je le détaillais du regard tandis qu’il s’approchait. Mes pupilles viraient au doré tandis que le bonhomme comblait l’espace entre lui et moi. J’essayais de lire dans son passé récent et avec un peu de concentration, je pouvais parvenir à des bribes d’informations de son passé « lointain ».

_ Bienvenue à Chin’sei no Inja Kai !

Mes bras largement ouverts, je le reçois comme un vieil ami. Il n’en est rien. Nos relations ne sont pas encore parfaitement huilées, mais cette brève introspection dans son passé ne m’a permis de déceler aucune chose qui soit contre moi ou mes affaires. Bien au contraire. Il m’avait semblé voir et revoir le même personnage bagarreur que j’avais côtoyé dans cette taverne au nord du pays. A priori le bonhomme n’avait toujours pas trouvé l’apaisement. Une bonne chose pour mes affaires pour peu que je sache canaliser son énergie vers ce que je veux.

Une arrivée presque inaudible, inattendue, féline. Jaga venait d’apparaître à mes côtés. Droite. Elle observait cet individu qui avait fait en sorte que son maître quitte sa demeure pour venir l’accueillir. A pas lents mais sûrs, elle s’approcha de lui en lui tournoyant autour. Une démarche bien féline que j’allais suspendre rapidement par de brève présentations.

_ Jaga voici Kai le rônin. Kai… Jaga est mon bras droit.

Une manière de préciser les rôles. Quoi qu’il en soit ils apprendraient bien vite l’un de l’autre. Je poursuivais :

_ Entre ! Jaga présente lui ses quartiers. Je te propose de prendre le temps de te reposer avant que nous n’ayons à discuter ce soir à l’occasion du dîner.

Et les bras dans le dos, sans attendre, je m’en allais.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 407
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: De retour [Atsuma Kai] Sam 3 Sep 2016 - 14:16



Voila maintenant plusieurs mois que j'avais quitter le petit pays de Ta pour commencer mon aventure. Malheureusement pour moi, tout n'avait pas débuté du meilleur pied. Une mission en pays du soleil avec un dénommé Yadokai qui ne c'était jamais présenté. En grand gentleman j'avais bien entendu déserté ou fuit si vous préférer la mission que l'on nous avait donné. Oui j'avais été déçus encore une fois par les shinobis. C'est hommes et femmes qui n'ont aucune culture du respect. Nous autres samourai connaissions les mots cité plus haut et nous faisions très attention à bien suivre le code. Le code ? oui les vrais samourais du pays du fer qui on eu l'éducation adéquate connaisse le code. Le Bushido.

Le Bushido n'est pas un art de combat, non rien à voir. Il est inscrit dans la vie de tout samourai qui ce respect, un mode de vie, une éthique à suivre comme suive les chrétiens et les musulman avec leurs livre sacré. Nous c'était pareil, nous devions suivre une hygiène de vie très strict.

J'avais rendez vous au complexe de Ozai pour lui faire mon rapport sur mes découvertes depuis notre rencontre. Bon j'avais pas fait grand chose à vrai dire mais bon, je ne savais pas par ou commencer mon expédition. Lui aurait sans doute l'idée pour m'envoyer quelque part histoire de récolter quelque petite chose ici et la. Marchant sur le pont du village avec un nom vraiment trop compliquer pour que je puisse vous prononcer ne serait ce que le début. Mais bref, l'homme à la barbiche coupé hihihi m'ouvrait les bras après le pont.

Bras accueillant, posture pas hostile, j'étais bien au bon endroit. Je continuais à avançais avec ma main délicatement placé sur le manche de mon katana attaché à la gauche de mes anches. Maintenant face à Ozai, qui me souhaité la bienvenu, je ne rétorquais aucune réponse. mise à part un petit " .... " qui laissait plané le doute sur mon état. Venais je en temps qu'amis ? ennemi ? allez savoir car moi même je ne le sais pas.

Alors que j'allais m'avançais vers mon hôte, une chose très étrange apparaissait en quelque seconde sans avoir pu le ressentir avant. Avec mes facultés de ninja assassin, je pouvais détecter grâce à mon nez des ninjas dans les 15m. Alors que la femme féline apparut, mon pouce venait décrocher la protection du manche de mon katana, laissant juste visible un bout de la lame. Pas le temps de faire de geste, même si avec le Iaido, j'aurai eu l'avantage de la surprise. Mais je ne fis rien.

Ozai me présentait alors ce qui s'appartenait à son bras droit. Il m'annonçait comme un Ronin, ce qui me faisais grimer mon visage. Mais bon, que aurait il pu dire d'autre ? pas grand chose en vrai hein. Il me proposait alors de suivre Jaga de son prénom pour rejoindre mes quartiers et me reposer. Me reposer ? sérieusement ? J'avais pas trop le temps pour cela, moi il me fallait de l'action et vite ...

    "Bon. Jaga le bras droit, Hmmm .... Ozai, je ne veux pas me reposer. J'ai faim. Faim de fer et d'os, faim de sang, faim de crime. Le repos se fera qu'une fois ceci rassasier.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 303
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: De retour [Atsuma Kai] Mer 7 Sep 2016 - 10:36

Je me devais de reconsidérer ma proposition. Tournant la tête je portais un regard par-dessus mon épaule en direction du rônin. Il venait de m’interpeller en évoquant quelque chose qui était censé me faire réagir et qui in fine agit comme tel. Il voulait donc agir tout de suite ; il voulait agir et satisfaire des pulsions sanguinaires hic et nunc. Je pivotais afin de faire face à nouveau. Jaga n’avait pas bougé. Elle demeurait attentive comme passablement agacée par la présence de cet inconnu. Pour quelle raison ? Je n’en savais rien. Jaga a toujours été du genre méfiante. C’est aussi pour cette raison que j’aime à la savoir près de moi. Sa méfiance compense -ma trop grande assurance en moi-même, me poussant par moments à mettre de l’eau dans mon vin. Mais en l’occurrence, dans ce moment précis, je n’avais nul envie de me laisser aller à la méfiance car j’avais pris le soin de vérifier le passé récent de mon interlocuteur. A ce que je sache il n’avait fricoté avec aucun de mes ennemis direct d’après le peu que j’en avais vu. Dès lors, pour le moment, je continuerai à maintenir la petite confiance que j’avais placée en lui ce premier jour où nous nous étions rencontrés.

_ Tu es toujours aussi impulsif à ce que je vois. A priori, depuis que nous nous sommes quittés tu aurais dû ou pu satisfaire tes envies. A moins qu’elles ne soient insatiables ?

Un moment où je fixais du regard mon interlocuteur, tentant de déceler en lui quelques réactions qui seraient pour moi des pistes d’informations sur son état d’esprit. Jaga semblait plus tendue et plus froide que jamais ; probablement que son tempérament se trouvait amplifié par mes propos.

_ Il faudrait que tu retiennes ceci : nous ne sommes ni des voleurs, ni des tueurs ou autre type de vermine de bas étage. Non. Tu es à Chin’sei no Inja – tu te trouves dans le domaine du Seigneur Ozaï !

Ma voix portait, aucune once d’hésitation, aucune oscillation dans le ton qui se voulait parfaitement déterminé. Je m’avançais vers lui.

_ Si tu veux toujours marcher avec moi oublie le Kai impulsif et apprends à te dominer et à libérer ton aura meurtrière uniquement lorsque nécessaire. Car autant que je me souvienne toi aussi tu es une graine de Seigneur n’est-ce pas Kai ?

S’il répondait par l’affirmative, ou qu’il ne voyait aucune objection aux propos de son interlocuteur, alors Ozaï lui suggérerait d’aller prendre un bain de connaître ses quartiers avant de revenir plus frais devant lui afin qu’ils démarrent une activité fort importante. Dans le cas contraire leur discussion probablement se prolongerait ; nous espérons tous que cela ne se fera pas inutilement.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 407
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: De retour [Atsuma Kai] Ven 9 Sep 2016 - 15:08



Mon arrivé fut comme à mon habitude remarqué. Je fis la rencontre avec le bras droit de Ozai, qui ne m'inspirais pas le moins du monde. La nature féline des déplacements de cette personne me donnais l'eau à la bouche. Mon intérieur de loup commençait à vouloir y gouter. Juste une petite léchouille pour me redonner l'image du sang de mes ennemis. Cela faisait longtemps que je n'avais fait couler le sang de personne. Trop longtemps même à un point ou je ne pourrais même pas vous dire le nom du gars.

C'est alors que sur mes belles parole, Ozai venait à se retourner pour m'entendre. Mes dit avait sans doute du lui faire comme un tilte dans le crâne. Il me disait que je n'avais pas changé d'un yota. Toujours aussi impulsif, encore plus maintenant quand je vois ce bras droit me tourner autour. Comme il le soulignait à la fin de son discours, ma soif était impossible à rassasier.

    "Ahah, mon impulsivité est certes difficilement contrôlable. Mais que veux tu, c'est ce qui me permet de rester en vie.


D'une réponse assez courte, Ozai continuait de me parler en me regardant supplanté par son bras droit. Nous n'étions pas des voleurs ou de vulgaire vermine d'après lui. Moi je me présente comme rien de tout cela, je suis plus un assassin, ou un Ronin et rien de plus. Je tue n'importe qui, du moment ou ceci est vitale pour ma survie. Je suis un loup, je tue, je me cache, je chasse, tel est mon fardeau. Il m'expliquait aussi que j'étais dans son endroit à lui, son chez lui quoi. Le seigneur Ozai, il avait donc pas menti le bougre.

    "Je dois avouer que ton endroit avec un nom difficilement prononçable en jette.


Une partie d'ironie ? du foutage de gueule ? pas venant de moi. J'étais des plus sérieux et ma voix le faisait comprendre. Ozai terminait alors ma me lancer le fait que je suis une graine de seigneur. Me faisant appeler le Prince noir, il va de soit que le titre veut dire quelque chose. Il faut savoir que j'ai était appelé ainsi par mon maître Ako. Des la mort de mon frère, je devais porter ce surnom étrange. On ne voulu me dire pourquoi un tel surnom mais je le porterais et je rendrais au pays du fer sa puissance.

    "Si on peut passer directement à table au lieu de me faire visité, j'en serais que plus heureux. J'ai malgré mon envie de sang, de manger et de bois de la bonne bière. Si mon seigneur accepte bien sur.


Terminais je en tirant une révérence avec mes bras pour montrer le signe de respect envers un seigneur.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 303
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: De retour [Atsuma Kai] Mer 14 Sep 2016 - 19:38

De fil en aiguille il apparut que le rônin était disposé à se dominer un minimum afin que la collaboration puisse s’établir. Ozaï commettait-il une grossière erreur en acceptant ce challenge que représentait cet homme ? Possiblement. L’on ne sait jamais vraiment rien des gens tant qu’on ne les a pas éprouvés ou pratiqués au travers de rudes épreuves. Et en l’occurrence, Ozaï savait qu’il n’en apprendrait pas énormément de ce rônin ou de sa capacité à se maîtriser tant qu’il ne parviendrait pas à la jauger sur le terrain en situation réelle comme on dit… Pour ma part, je marquais un temps d’arrêt histoire de considérer plus amplement cet homme avant de répondre à ses dernières paroles :

_ Tu n’es pas obligé de passer par ces titres. Pour toi ce sera juste Ozaï c’est suffisant ! Je peux comprendre ta faim. Jaga va te mener à la salle aux banquets. Tu y trouveras de quoi te restaurer. Ensuite, tu reviendras me rejoindre histoire qu’on discute.

Et cette fois-ci sans plus attendre, d’un pas décidé, je m’en allais vers ma chambre laissant le rônin en compagnie de la féline… Celle-ci d’un simple geste et sans aucune parole ouvrit la route en direction de la fameuse salle des banquets. Une fois sur place, le rônin pourrait constater la présence de plusieurs meubles ainsi que d’une grande table sur laquelle quelques mets étaient déjà disposé. En réalité il s’agissait du repas pour les membres de l’organisation au repos. Quoi qu’il en soit, cet endroit était quasi en permanence garni de mets compte tenu de la grande rotation au sein des effectifs pour les tours de garde. Bien entendu, il y avait toujours ici deux gardes au moins chargés de veiller à ce que personne ne fasse quoi que ce soit de dangereux en ces lieux.

Une heure plus tard, j’étais à nouveau en présence du rônin et de la Gekei. Après lui avoir demandé si la nourriture était à son goût, je rentrais dans le vif du sujet. Nous étions assis sur des poufs dans une pièce tapissée à l’orientale.

_ Ecoute, j’ai un grand business en vue. Et l’une de mes activités porterait sur les productions de Ta que nous pourrions écouler dans d’autres pays. Je pense bien entendu à Yu no Kuni. Je compte prendre en main ce type d’activité via mon organisation et j’ai rendez-vous demain à Oatan. L’idée pour le moment est que tu m’accompagnes durant ce voyage d’affaires. Je ne peux me déplacer avec Jaga. Si je bouge elle reste ici et si elle quitte ce lieu, alors je suis obligé de garder la maison… Question d’organisation et de sécurité… Alors je ne te promets pas forcément du sang et des combats, mais tu seras rétribué à la fin de la mission selon les difficultés auxquelles nous aurons fait face et ton apport personnel. En route si tu veux je pourrais t’expliquer certaines choses.

Je gardais mon regard fixé sur lui. C’est à lui de décider s’il est partant ou pas pour pareille aventure.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 407
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: De retour [Atsuma Kai] Jeu 15 Sep 2016 - 20:54





    "Très bien, le temps de me changer et je vous rejoins.


Il fallait bien passer par la, après avoir pris connaissance de mes quartiers, fin plutôt de mon espace de repos. La féline m'ouvrait la porte, pénétrant alors à l'intérieur de ma chambre celle ci s'évaporé en me laissant seul entre les quatre murs de la pièce. Posant alors mes épées sur le coin de mon lit, retirant mon veston pour le poser sur l'armoire vers ma droite, je prenais mes aises.

Une fois délestait de mes armes et vêtement super flux, Jaga m'attendait devant la porte de la grande salle. Ouvrant la porte d'une main ferme, me laissant alors voir un grand lieu. Une grande table ou était posé divers chose bien sympathique visuellement à voir et qui le serait beaucoup plus dans mon ventre. Plusieurs personnes, certainement des membres de l'organisation de Ozai. Deux gardes bien équipé pour sans doutes calmer les recrues bourré ou rempli de fougue.

Dans mon cas je prêtais aucune attention à eux, n'y même au gens présent. Je m'avançais en direction de la grande table bordé de décoration oriental tout autour des murs. Drôle d'ambiance mais pourquoi pas. Attrapant plusieurs mets pour les mettre dans mon assiette, je dégustais lentement. Une bouteille de rhum, une tranche de barbaque, et le tour est joué. J'étais au top !

Bien un heure après être arrivé à la salle du banquet, le comte Ozai faisait son apparition suivi de sa chienne de bras droit. Me rejoignant à tablé, celui ci ne perdit pas de temps pour me raconter plus en détail une sorte de mission qu'il allait entreprendre. Ecoutant tout en mangeant paisiblement, sans tilter au moindre morceau de phrase qui me déplaisais. Je le laissais terminer dans le silence le plus total avant de finir ma bouché et mon verre pour lui répondre.

    "Si tu veux un vigile pour t'escorter durant ton voyage, tu te trompe de personne en t'adressant à moi. Je pense que l'autre femelle peu largement faire l'affaire. Mais, si tu as quelque chose de plus vivant en vu quand nous seront sur place, pourquoi pas.


Terminais je tout en continuant de m'empiffrer de divers aliments que je ne prenais même pas le temps de regarder tellement j'avais faim. Un verre de bière, une bouché de viande, une lampé ainsi de suite. Je n'en finissais plus de dévorer ce que j'avais en face de moi, lachant même salement un rototo.

    "Moi je suis mauvais en parole, je suis celui à éviter l'ors des phases de discussion pour divers raison. J'ai pas le temps pour faire le lèche botte en récompense d'information. Moi je suis plus un assassin de l'ombre. Vous ne l'avez sans doute pas remarqué, mais je suis pas qu'un samourai ...


En effet mon panel de technique n'était pas seulement limité au maniement du katana ou d'arme blanche. Je pouvais aussi être capable d'éveillé mon aura pour utilisé un art de détection. La sensorialité. De part ma nature bestiale, mon maître m'avait enseigné l'atout des loups. Traquer des odeurs, devenir inaudible pour l'ennemi, ne pas ce faire remarquer par sa proie. Je suis pas un samourai ordinaire, je suis un Loup piégé dans un monde rempli de proie.

    "Il faut me voir comme un animal Ozai et non pas un être humain normal ...


Terminant ma phrase en avalant ma dernière gorgé de bière.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 303
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: De retour [Atsuma Kai] Ven 23 Sep 2016 - 19:06

Je reconsidérais mon interlocuteur. Ses propos me gênaient un peu. Car il venait en quelque sorte de fouler au loin les normes comportementales que j’essayais de lui inculquer. Tout ce qui l’intéressait c’était de laisser libre court à son lui naturel, à son état de sauvage, prompt à verser le sang pour une raison ou pour une autre. Probablement qu’il voyait en moi qu’un moyen pour pouvoir exercer son envie de combattre et de libérer ses pulsions malsaines. Cependant en l’écoutant plus attentivement, je comprenais qu’au fond il énonçait avec sincérité ses limites mais surtout ses atouts. Il n’était fait que pour le combat, c’est probablement ce en quoi il excellait et c’était surtout ce qu’il souhaitait ardemment faire.

_ Tu vaux bien plus qu’un simple garde du corps et je comptais sur toi sur d’autres plans que le seul aspect martial. Néanmoins il est fort possible que ce voyage ne soit pas de tout repos et dès lors, ce n’est pas d’un garde du corps dont j’aurai besoin, mais bel et bien d’un homme tel que toi.

Je marquais une pause. Oui j’étais resté évasif, sciemment. Je pouvais bel et bien lui donner une mission tout de suite. Une mission qui le mènerait à poser des actes tel qu’il les aime, mais les retombées d’une mission de ce type me paraissaient bien trop floues pour que je m’engage sur cette voie. Je n’avais pas pour option de détruire ou de conquérir des terres par la force et par le sang. Enfin pas que sur ce seul moyen. Ta no Kuni est un pays encore sous la protection des moines de maskine, quand bien même la mort du Patriarche les auraient poussé à rester plus sagement au sein de leurs monastères.

_ A toi de voir Kai. Tu peux rester là et attendre sagement le jour où j’aurais une affaire sur laquelle te mettre ou venir avec moi et être aux premières loges de la construction de mon empire.

Qu’il réponde par l’affirmative ou pas, je décidais de mon départ dans la nuit. A dos de cheval avec deux hommes, j’allais faire le trajet jusqu’à la ville d’Oatan dans les montagnes surplombant les plaines de rizières. Là m'attendait le début d'une nouvelle vie. Je m'étais attelé à me construire ma base, mon repaire. Désormais il me faudrait commencer à étendre ma politique vers l'extérieur et progressivement conquérir ce pays, village par village, ville par ville, espace habité par espace habité. Mes ambitions n'ont aucune limite.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

De retour [Atsuma Kai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Reste du Monde :: Reste du Monde :: Ta no Kuni :: Chin'sei no in'ja-