N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Informations (Yanosa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 730
Rang : A

Message(#) Sujet: Informations (Yanosa) Mar 6 Sep 2016 - 16:54





Yanosa

C'est Ketsuen. Désolé d'être si peu protocolaire (quoique je me doute que ça ne te pose aucun problème), mais je ne dispose que de peu de temps pour ce message et j'ai peur d'être maintenant sous la loupe de ceux que je traque.

Si je t'écris ceci, c'est que j'ai confiance en toi. Tu es un homme sincère et honorable...et pas un escroc ni un menteur. Rien ne me le prouve, mais c'est ce que je retiens de toi (Et aussi parce que ce parchemin reste mon moyen le plus discret de circuler de l'information). On ne se connait pas beaucoup, mais je sais néanmoins que l'empereur t'a en haute estime et c'est pour cela que je veux que tu livre ce message à Kakeshuou-Sama.

Nous savons tous qu'un groupe de rebel tente de renverser notre Empereur. Dit à notre empereur que je l'ai infiltré après avoir déchiffrer leur message. Que je m'apprête probablement à agir contre l'Empire aussi puisqu'ils veulent tester la véracité de mon engagement...mais dans le seul but de démanteler cette organisation et d'obtenir assez d'information pour en identifier la tête pensante et ses sbires.

Voici les informations à transmettre au Kamui:
Celui qui m'a accueillit lors de mon entretient est le même Shinobi qui m'a agressé lorsque la rébellion a planté un drapeau au Shozaichi. C'est un senseur, capable d'être imperceptible à l'oeil nu...et il sait ce que sont les sabres de pouvoirs. Il semble être familier avec Samehada et en connait donc le détenteur. Lorsque mon sabre a parlé, il l'a comparé à cette autre lame avant de me prendre mon arme. Je vous demande donc de rester passif tant et aussi longtemps que je n'aurai pas récupérer Akuma Kudaku. Il me la rendra lorsque j'aurai accompli un travail pour eux.

Ps: Je sais que nous devions nous revoir...mais voyager jusqu'à Kusa m'est difficile avec toutes ces missions à n'en plus finir. Mais je viendrai faire un tour...lorsque nos disponibilités le voudront.

Merci.




Et j'enroulai finalement le parchemin étrange que m'avait offert le guerrier rouge il y avait de cela quelques mois déjà. M'avançant vers la fenêtre de cette chambre d'appartement qui me servait de logis temporaire lors de mes escales au pays de la terre, j'observai le ciel avec un air troublé...confus. Le message avait été envoyé d'une manière des plus sécuritaire et secrète, mais c'était ce qui allait suivre qui me chicotait le plus.

J'allais peut-être trahir ma nation...mon empereur. Et bien que cela restait dans un but tout à fait légitime, la marge d'erreur n'était pas bien grande et les risques étaient élevés. Mieux valait être prudent dorénavant
@Oterashi Yanosa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 1986
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Informations (Yanosa) Mer 7 Sep 2016 - 12:01

A la lecture du message qui s'écrivait en temps réel sur le parchemin qu'il avait dans les mains, Yanosa ne put s'empêcher d'afficher un rictus de contentement malicieux. Le jeune Samui, qu'il avait rencontré en compagnie de son épée vivante, menait là une opération en roue libre qui allait certainement ravir son parent Kamui une fois qu'il en aurait vent. Ce qu'il ignorait de facto, c'était que le guerrier rouge était déjà parfaitement au courant de ses approches envers la Rebellion, et si Ketsuen leur donnait là une explication très patriotique, il n'en restait pas moins vrai que son travail... Yanosa l'avait déjà au moins en parti effectué. Hiko, le jeune adolescent à la tête des services de renseignement Impériaux, était la tête de la Rébellion. Un double rôle pour le moins cocasse qu'endossait le senseur expert, qui avait bien failli tromper les sens du jashiniste. Un mince sourire aux lèvres, il se mit néanmoins à répondre.




Aux orties le protocoles, je te remercie de me transmettre ces informations. J'étais toutefois déjà au courant de ton rapprochement avec la Rébellion, pour moi-même m'être rendu à la ferme. Que ce rapprochement trouve ici une explication qui va dans le sens du Kamui lui plaira, je pense, au plus haut point.

Laisse-moi t'apprendre une chose, sur « l'homme » qui t'a subtilisé ton épée : il se nomme Sairyo, Hiko Sairyo. Il est effectivement un fin senseur, adolescent de surcroît, et peut-être le connais-tu même déjà. Il est entraîné, malin et doté d'un esprit vif, quoi que très largement idéaliste. Toujours est-il que tu ne devras pas trahir ce savoir, si tu espères tromper sa vigilance et continuer ta mission, si il ne te révèle pas de lui-même son identité. Et, aussi étrange que ce soit, il ne faudra pas non plus que tu donnes cette information à qui que ce soit, même à l'Empereur lui-même. La raison t'en échappera sans doute encore longtemps, mais je gage que tu comprendras, une fois finalement rendu à Kusa pour t'entraîner.

A bientôt Ketsuen



Quelle bourrique il faisait, quand il s'y mettait : il s'était bien entendu abstenu de révéler au Samui le curriculum du jeune Hiko, chef des unités de renseignement, mais le fait même de lui avoir confié son nom pouvait mettre la mission de Ketsuen en péril : il ne suffirait que d'une fois, d'un seul mensonge, pour que le senseur détecte la tromperie dont il était l'objet. Mieux encore, avec cette étrange requête visant à écarter Kakeshuou de cette information capitale, Yanosa se gardait l'opportunité de la relâcher comme et quand il l'entendait. Et si le Kamui venait à apprendre le rôle central de son Tokugawa dans la Rébellion... le guerrier rouge saurait d'où venait la fuite. Il n'attendait rien, au fond, de telles mesquineries typiques du monde de l'ombre et des guerres secrètes, mais s'amusait somme toute simplement avec les hommes et les femmes qui s'engageaient dans des luttes de pouvoir. Espionnage, contre-espionnage, désinformation ou surinformation, ces procédés le laissaient d'ordinaire froids comme le marbre, mais se retrouver ainsi mêlé à ces affaires, il dut l'admettre, lui procurait un léger frisson. Se délectait-il en avance de la déconfiture de Kakeshuou, lorsqu'il apprendrait les manigances qui avaient gravité autours de lui ? Le plaisir que cela lui procurerait n'aurait en tout cas rien à voir avec celui, incommensurable, qui l'envahirait lors de leur ultime confrontation en tête à tête. Ce jour, ressassait-il souvent, serait sans doute l'un des plus beau de toute sa vie...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Informations (Yanosa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Passé & Lettres :: Lettres-